Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Andreas Eschbach (Entretien)

Bonjour Andréas Eschbach

S.D :

Dès votre premier ouvrage « Des milliards de tapis de cheveux », (Éditions L'Atalante, 1999), vous avez été primé par le Science-Fiction Club Deutschland, ça fait quoi quand pour son premier livre on est ainsi récompensé par rapport à votre prochain ouvrage cela vous a mis la pression ?

Andréas Eschbach :

A l’époque, c’est l’éditeur qui était impressionné, il avait pris le risque de publier, non pas dans un format de poche, mais dans un format classique pour de la littérature « blanche » mais pas pour un auteur de SF.  De fait il fut heureux de voir ça prise de risque ainsi récompenser.

Cela n’a pas pesé sur le second livre, il était déjà fini et je commençais la rédaction du 3eme.

S.D :

Venons-en au « Maître de la matière », Éditions L'Atalante, 2013, maison d’édition que vous avez depuis le début pour ce qui est des versions françaises de vos ouvrages.

Quels sont les évolutions, et éventuellement le fil rouge entre vos divers ouvrages, s’il y en a un ?

Andréas Eschbach :

Il n’y a pas d’univers défini, chaque livre parle d’un univers différent, cela dépend de mes idées, de mon inspiration du moment.

S.D :

Et le « Maitre de la matière » pouvez-vous nous en parler ?

Andréas Eschbach :

C’est difficile de raconté l’histoire, c’est surtout une histoire d’amour. Cette histoire d’amour commence quand les deux personnages sont jeune, le sujet en arrière-plan, c’est l’histoire de l’humanité, il y avait-il une histoire avec la nôtre, la question des extraterrestres, pourquoi ne sont-ils pas là, la question des nanotechnologies est aussi aborder.   L’inspiration était le paradoxe de Fermi :« S’il y avait des civilisations extraterrestres, leurs représentants devraient être déjà chez nous. Où sont-ils donc ? ». Je ne donne pas bien sur la réponse du roman, la question derrière tout cela c’est tout le monde peu-t-il avoir tous ce qu’il veut. Le personnage masculin est pauvre alors que celle qu’il aime est riche, il a le désir de surmonté cette différence en faisant que tout le monde soit riche.

S.D :

Vous êtes né en Allemagne, pourquoi être venus vivre en France et plus particulièrement à Brest ?

 Andréas Eschbach :

J’habitais la ville de Stuttgart, et c’était un rêve que de vivre sur la côte, je suis tombé amoureux de la Bretagne depuis 10 ans.  

S.D :

Vous avez d’autre projets ?

Andréas Eschbach :

Pour l’édition française de mon prochain ouvrage, il faudra attendre plusieurs années le temps qu’il soit finalisé et traduit.

 

Biographie

Andras Eschbach est né en Allemagne en 1959. Après des études de physique aérodynamique, il fonde en 1993 une société de développement et de conseil informatique, dont il se retire quelques années plus tard pour se consacrer entièrement à l’écriture. Il est aujourd’hui écrivain libre. Passionné de littérature depuis son plus jeune âge, il écrit depuis ses 12 ans. Ses premières nouvelles ont été publiées dans diverses revues littéraires allemandes. En 1992, il décide de travailler à la publication d’un roman : Des milliards de tapis de cheveux, qui sera immédiatement reconnu, et récompensé par le Science-Fiction Club Deutschland. Auteur de plusieurs romans de SF, dont quatre ont été couronnés de prix littéraires, il est une révélation dans l’univers de la SF européenne de ces dernières années.

 

 

Repères bibliographiques

Maître de la matière, Éditions L'Atalante, 2013

Black*Out, Éditions L'Atalante, 2012

En panne sèche, Éditions L'Atalante, 2009

Kwest, Éditions L'Atalante, 2002

Jésus vidéo, Éditions L'Atalante, 2001

Des milliards de tapis de cheveux, Éditions L'Atalante, 1999

 

 

Andreas Eschbach

Andreas Eschbach

Published by Stéphane Dubois - - LITTERATURE, Livres, Utopiales Nantes, Prix

commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Thêatre..

Pages

Hébergé par Overblog