Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Eiji Otsuka Séminaire professionnel de l’enseignement de la bande dessinée

Eiji Otsuka

Séminaire professionnel

de l’enseignement

de la bande dessinée

 

Date : les 27 samedi, 29 lundi, et 30 mardi juin (l’après-midi et le soir)

Lieu : A.A.A. (21, rue d’Antin 75002 Paris)

Contact et Inscription : foucault2002@gmail.com

 

 

Introduction :

Ce séminaire, ouvert à toute personne intéressée par l’enseignement de la bande dessinée en général, aura lieu dans le cadre des études d’Eiji Otsuka à l’International Research Center for Japanese Studies, le centre national des études sur la culture japonaise qui accueille des chercheurs de divers pays, comme l’étape suivante d’un projet appelé l’École mondiale du manga, un atelier réalisé partout dans le monde, qui a expliqué et fait pratiquer les techniques cinématographiques du manga aux gens souhaitant être mangaka.

 

Ce séminaire a pour but de partager et d’étudier les programmes et les méthodes d’enseignement de la bande dessinée (réunissant aussi bien le franco-belge, le comics, que le manga) en présentant ceux et celles d’Eiji Otsuka comme exemple.

 

Mais, pourquoi se pencher spécifiquement sur l’enseignement de la bande dessinée ?

 

Alors qu’il donnait des cours ou animait des ateliers sur la création d’un manga pour plusieurs universités au Japon et travaillait sur le projet international, Otsuka est arrivé à une reconnaissance de la BD que l’on ne pourrait atteindre seulement avec les lectures de livres ou d’ouvrages. Sa manière d’enseigner est une sorte de dialogue parce que le professeur tente de saisir l’intention des élèves dans les expressions de leurs oeuvres, et puis de leur donner des conseils en tenant compte de leurs intentions. Par exemple, dans ce cas, les conseils pour les créateurs est d’indiquer un emploi plus efficace de compositions de cases, de cadrages et de mis en page, par rapport à ce qu’ils veulent faire dans leurs expressions, selon leurs interprétations de scénario. S’il existe le style, il n’est que le résultat de tels tâtonnements en réalité. Cette expérience a introduit chez Otsuka l’idée que les études de la BD seraient proprement liées aux activités créatives et son enseignement.

 

Or, oublierions-nous pour l’instant cette sorte de point de vue ? On choisit et on lit les BD seulement comme le résultat crée par des styles différents comme celui de genre soit « local » (American comics, BD franco-belge et manga) soit individuel. Partant de ce constat de la consommation de BD, pensons-nous que les BD sont définitivement divisées selon les styles ? Mais, pour, d’abord, reconnaître et puis, évoluer chaque style de la BD, la communicabilité et la stimulation réciproque entre les différentes pensées de la création seraient-elles importantes ?

 

Si les mangas semblent récemment être dans l’impasse, ce serait parce qu’ils ont sérieusement cette

tendance à se fermer aux autres pensées et styles. Si nous ne faisions rien, cette situation stérile se continuera toujours. Dans ce sens, nous pouvons dire qu’Otuska vient en France pour apprendre des BD franco-belges, et de leur manière d’être créées et enseignées parce qu’il fait partie des Japonais pessimistes quant au futur du manga.

 

Si nous mettons en cause la BD au niveau concret du processus productif, nous pouvons nous concerter et nous influencer réciproquement sans apporter de jugement sur les styles respectifs. C’est une idée à quelle Otsuka est arrivée grâce à ses activités pédagogiques. Ce séminaire propose donc de partager et d’étudier ensemble la méthode de l’enseignement de la BD comme point de départ. Dans les circonstances actuelles, nous tentons de commencer par une présentation des activités de l’enseignement donné en pratique au Japon et de les comparer avec celles des participants afin de préciser les différences ou les problématiques.

 

Un des objectifs finals de ce projet est d’ainsi favoriser une nouvelle situation qui permettrait aux diverses pensées créatives et styles de communiquer et par la suite de créer un nouveau style de BD.

 

Professeur de séminaire :

Eiji Otsuka : Professeur à l’International Research Center for Japanese Studies à Kyoto et professeur invité à The University of Tokyo. Il est connu en France comme le scénariste de MPD-Psycho et Kurosagi — Livraison de cadavres aux Édition Pika. Il publie au Japon les nombreux ouvrages des critiques de manga ou de littératures de même que des ouvrages d’enseignement de la création de manga ou de scénarios.

 

Tadahiro Yamamoto : Professeur à Kobe Design University dans la section de manga. Ses spécialités sont le film et la photographie. Il a effectué plusieurs activités expérimentaux de tourner un film selon des story-boards de manga pour préciser les techniques cinématographiques utilisés dans les mangas en collaboration avec Eiji Otsuka. D’autre part il a été plusieurs fois remporté le prix comme un photographe.

 

Tatsuya Asano : Chargé de cours à Kobe Design University. À partir de septembre 2015, il sera maître assistant à Beijing Foreign Studies University pour enseigner le manga, notamment la composition des

cases. Il a publié plusieurs manga au Japon. Son intérêt actuel est une assimilation des styles de la BD franco-belge dans ses oeuvres.

 

En collaboration avec :

A.A.A. (http://aaaparis.net/Manga/),

Toulouse Manga (http://toulousemanga.fr/)

Et

Human Acadmy (http://eu.athuman.com/)

 

 

Participants :

Comme participants, nous souhaitons des professeurs de BD (d’un atelier, d’école professionnelle ou universitaire), des professeurs d’art, des dessinateurs de BD, des éditeurs de BD, et/ou toute personne

intéressée par l’activité pédagogique de la BD. La faculté de dessiner n’est pas forcément demandée aux participants.

 

La participation est gratuite. (Places limitées : 25)

 

Cible du séminaire :

En présentant, en tant qu’exemple, les activités pédagogiques déjà établies par les trois professeurs, un des cibles du séminaire est de donner aux participants une occasion de repenser et développer ensemble les méthodes d’enseignement de la BD. Mais, bien sûr que chacun pourrait participer à ce séminaire selon ses propres intérêts. Les pratiques sont sans doute profitables à vos activités créatives de manga.

 

 

Concept des cours

La méthode de l’enseignement d’Eiji Otsuka met toujours l’accent sur l’expérience. Pendant ces jours du séminaire, les participants vont connaître en pratique « les techniques cinématographiques » de manga et « la création de récits ». Pour le premier sujet, ils vont comparer le manga avec le cinéma directement, en faisant un story-board de manga («... » néime en japonais) et un tournage d’un film par leurs-mêmes, selon le même scénario. Cela leurs montrera les différences entre le manga et le film autant que les traits communs.

 

Quant à la création de récits, Otsuka leur enseignera deux points essentiels : la maîtrise de la structure de récit et la prise de conscience du thème lié inévitablement à chaque créateur lui-même.

 

Autrement dit, la création d’un récit qui se développe ultérieurement un scénario aurait deux côtés objectif et subjectif à la fois. Pour la structure de récits, les participants apprendront les manières créatives de personnages avec dé, de récits avec le tarot qui s’appuient sur la théorie de Proppe ou sur le schéma actantiel d’A. J. Greimas. C’est pour apprendre la structure de récit. Concernant la côté subjective, en utilisant un kit spécial (un livre d’images), Otsuka leur donnera une occasion de trouver un récit à l’intérieur de chacun.

 

Nous vont annoncer ce qu’il faudrait préparer avant les cours sur le site plus tard.

Pour la participation gratuite, merci de vous inscrire par courrier avec les renseignements demandés ci-dessous :

 

1 : Prénom NOM (âge)

2 : Activité (Nom d’entreprise ou d’école, si possible)

3 : Le nom de la ville et la préfecture dans lesquelles vous habitez

4 : Titre de vos oeuvres avec le nom de la maison d’édition (si possible)

5 : Adresse de votre site (si possible)

 

Contact :

Kenzo SUZUKI (Agent en France d’Eiji Otsuka) : foucault2002@gmail.com

Face Book : https://www.facebook.com/Seminaire.Otsuka.Eiji

Site : http://aaaparis.net/Manga/seminaire-de-la-bd-eiji-otsuka/

 

 

Programme du Séminaire :

 

Le 27 samedi : 14 h 00 — 20h 30

1. 14 h 00 — 15 h 30 : Introduction – qu’est-ce que le Story Manga ? .Eiji Otsuka

2. 15 h 30 — 17 h 00 : Comment peut-on utiliser le tournage (filmer des scènes pour créer un story-board) pour la création du manga ? Tadahiro Yamamoto

 

* on va faire un tournage en réalité ensemble selon le même scénario que le cours d’Asano.

 

3. 17 h 00 — 18 h 30 : La création d’un story-board de manga selon les techniques cinématographiques Tatsuya Asano

18h30 —20h30: Réception

 

Le 29 lundi : 15 h 30 — 17 h 00

 

4. 15 h 30 — 17 h 00 : La méthode sur l’atelier de création de récits à l’aide de tarots, d’un dé et

d’un livre d’images Eiji Otsuka

5. 17 h 00 — 18 h 30 : Comment peut-on utiliser le tournage (filmer des scènes pour créer un story-board) pour la création du manga ? Tadahiro Yamamoto

6. 18 h 30 — 20 h 00 : La création d’un story-board de manga selon les techniques cinématographiques Tatsuya Asano

 

Le 30 mardi : 15 h 30 – 20 h 30

7. 15 h 30 — 17 h 00 : Comment peut-on utiliser le tournage (filmer des scènes pour créer un story-board) pour la création du manga ?  Tadahiro Yamamoto

8. 17 h 00 — 18 H30 : La création d’un story-board de manga selon les techniques cinématographiques Tatsuya Asano

9. 18 h 30 — 20 h 30 : Discussion à propos des pratiques d’enseignement de la bande dessinée Animatrice : Kaori Yoshimawa

 

Ce séminaire d’Eiji Otsuka a lieu avec l’aide financière de l’International Research Center for Japanese Studies décidé par le Directeur dans le cadre du budget en 2015.

 

(Communiqué de presse)

commentaires

Rebecca G. 14/05/2015 14:44

Je n'ai rien à voir avec la BD, mais merci pour l'info, pour ceux qui sont concernés.
Bonne journée.

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Thêatre..

Pages

Hébergé par Overblog