Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

SELECTION OFFICIELLE 2016

43e Festival international

de la bande dessinée d’Angoulême

SELECTION OFFICIELLE

 

La composition du Grand Jury

 

Pour sa 43e édition, le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême a souhaité que ce soit un acteur de la bande dessinée qui préside aux délibérations du Grand Jury. Et a confié à Antonin Baudry, lauréat avec Christophe Blain du Fauve d’Or 2013 pour Quai d’Orsay sous le pseudonyme d’Abel Lanzac, le soin de composer un jury à la fois relevé, exigeant et éclairé, en accord avec l’équipe du Festival. 7 jurés donc, venus du monde de la création, de la librairie ou des médias. En prélude à la révélation, le 15 décembre prochain, de la Sélection officielle du 43e Festival, chacun d’eux a tenu à exposer en quelques mots ce qu’est sa relation au 9e art.

 

Voici leurs témoignages.

Antonin Baudry, auteur, Fauve d’Or 2013, président du Grand Jury « Depuis aussi longtemps que je me souvienne, les bandes dessinées sont présentes dans mes rêves - mon père et moi passions notre temps à en lire et le Festival d’Angoulême, pour nous, c’était la Mecque, on espérait y aller ensemble un jour. C’est aussi un événement très important pour l’écosystème de la bande dessinée, qui réunit des gens passionnants, créatifs et indépendants. Aujourd’hui, je suis heureux de pouvoir y apporter ma pierre. »

 

Laurent Binet, écrivain, prix Interallié 2015

« Quand est sorti HHhH en 2010, on m’a beaucoup demandé quelles avaient été mes influences et je ne laissais pas de citer divers romans et écrivains, jusqu’à ce que je me rende compte que l’influence principale, évidente, souterraine et inconsciente, était Maus d’Art Spiegelman. Petit, ce sont les comics Marvel qui m’avaient aidé à me forger une sensibilité et, je dirais même, un sens des valeurs. Depuis, j’ai vu fleurir dans la production française et étrangère des BD et des romans graphiques toujours plus subtils, élaborés, brillants, intelligents et beaux.»

 

Nicole Brenez, professeur en études cinématographiques et programmatrice à la Cinémathèque française « Le livre qui sans doute m’a fait le plus rêver, enfant, est une bande dessinée dont chaque page se dépliait en 3 dimensions : il assurait que, aussitôt refermé par le lecteur, ses personnages se mettraient à bouger. Cet album m’a introduit aux mystères du hors-champ, du hors-vue, des projections et des greffes fantasmatiques — donc, il m’a offert aussi bien des clés pour aborder le cinéma.»

 

Philippe Collin, journaliste France Inter et Arte

« Je trouve toujours le temps de lire des bandes dessinées et d’en défendre le bien fondé autant qu’il m’est possible. La bande dessinée est un art populaire. Profondément populaire. Populaire au sens premier. C’est-à-dire un art généreux, ludique et polyphonique.»

 

Véronique Giuge, libraire de la librairie Album à Paris

« Libraire spécialisée en bande dessinée depuis près de 15 ans, je suis tombée dedans quand j’étais petite ! Bercée par ses grands classiques enfant, j’ai découvert, plus grande, toutes les facettes du 9e art. Ce sont ses richesses que je fais découvrir à mes clients sur des conseils avisés.»

 

Hamé, réalisateur et membre du groupe de rap La Rumeur

« Dévorer des bandes dessinées fut probablement une de mes principales activités entre 8 et 15 ans. De Lagaffe à Strange, de Pif à Margerin, d’Enki Bilal à Tardi, ou plus tard, avec la renaissance de la franchise Xmen par Joe Quesada, la bande dessinée m’a toujours réservé des rendez-vous magiques avec des héros sans pères ou des pieds nickelés, des hères assoiffés d’idéal, des Don quichotte de banlieue ou des êtres hybrides détenteurs de secrets démoniaques. Une fabuleuse promesse de réveiller une part d’enfance »

 

Matt Madden, auteur

« En tant qu’auteur américain, j’aurai un point de vue unique, une perspective non seulement américaine, mais internationale. Les prix sont une opportunité de mise en valeur d’oeuvres riches et différentes. Le double défi auquel je suis sensible, en faisant partie de ce jury, est de défendre sa propre idée de la bande dessinée avec la considération sans préjugés d’oeuvres aux perspectives ou approches très différentes. »

 

 

LA COMPETITION OFFICIELLE ET LES PRIX 2016

Composé de 9 Prix dénommés les Fauves d’Angoulême, le Palmarès Officiel du Festival international de la bande dessinée sera décerné à Angoulême le samedi 30 janvier 2016 à 19h.

Il récompensera des albums publiés entre le 1er décembre 2014 et le 30 novembre 2015 en langue française, diffusés dans les librairies des pays francophones, quels que soient leurs pays d’origine.

 

Ces Fauves d’Angoulême seront attribués par plusieurs jurys, et désignés par ces jurys au sein de quatre listes spécifiques d’ouvrages présélectionnés, listes établies au fil de l’année 2015 par un Comité de sélection réuni par le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême. Ces quatre sélections – Sélection Officielle, Sélection Jeunesse, Sélection Patrimoine et Sélection Polar SNCF – constituent la Compétition Officielle, et réunissent cette année 62 livres.

 

L’ensemble des ouvrages de la Sélection Officielle, de la Sélection Polar SNCF et de la Sélection Patrimoine sera présenté de mi-janvier à mi-février 2016 au Centre Pompidou, à Paris, dans l’espace Nouvelle Génération de la BPI (Bibliothèque Publique d’Information). Ce livret sera également envoyé, avec la complicité de la BPI, aux 2 500 bibliothèques et médiathèques de France, ainsi que dans les 67 magasins Cultura.

 

LA SELECTION OFFICIELLE

Elle compte cette année 40 albums en compétition.

 

Le Grand Jury attribuera, au sein de cette Sélection Officielle, quatre Fauves d’Angoulême :

> Fauve d’Or – Prix du Meilleur Album

Le Fauve d’Or récompense le meilleur album de l’année, sans distinction de genre, de style ou d’origine géographique.

> Fauve d’Angoulême – Prix Spécial du Jury

Ce prix récompense un ouvrage sur lequel le jury a particulièrement souhaité attirer l’attention du public, pour ses qualités narratives, graphiques et/ou l’originalité de ses choix.

> Fauve d’Angoulême – Prix de la Série

Ce prix récompense une œuvre développée sur plusieurs volumes (à partir de trois), quel que soit le nombre total de volumes de la série.

> Fauve d’Angoulême – Prix Révélation

Ce prix distingue l’œuvre d’un auteur en début de parcours artistique.

 

Le Fauve d’Angoulême – Prix du public Cultura

Initié par Cultura avec le Festival, ce prix donne la parole au grand public en lui permettant de voter pour sa bande dessinée préférée au sein d’une sélection de 12 livres réalisée par les libraires Cultura parmi les livres de la Sélection Officielle.

 

L’ARABE DU FUTUR

TOME 2 - UNE JEUNESSE AU MOYEN-ORIENT (1984-1985)

Riad Sattouf

Allary

Récompensé par le Prix du Meilleur Album à Angoulême en 2015, Riad Sattouf continue de dessiner ses jeunes années passées en Syrie et en France. Il raconte son histoire et celle de sa famille avec précision, justesse et sensibilité, et parvient une fois encore, pour décrire le monde qui l’entoure, à se placer à hauteur d’enfant tout en conservant un regard d’adulte.

 

ARSENE SCHRAUWEN

Ollie Schrauwen

L’Association

Biographie fantasmée aux accents surréalistes du grand-père de l’auteur, cet album réalisé en risographie distille sous un vernis inquiétant une bonne dose d’humour et d’absurde. Au centre du livre se trouve l’imagerie coloniale, mise en scène avec intelligence au cœur d’une jungle de textes et d’images allégoriques offrant au lecteur un parcours initiatique.

 

AJIN

TOME 1 - SEMI-HUMAIN

Gamon Sakurai et Tsuina Miura

Glénat

À mi-chemin des comics de superhéros et des histoires de zombies, Ajin se distingue de la production manga. Derrière un choix graphique et des codes proches du shonen, ce seinen met en scène le destin de Kei – qui n’est ni mort, ni vivant, mais Ajin – pour mieux questionner les notions de justice et de morale face à ce qui définit notre humanité.

 

ALLO, DR LAURA ?

MEMOIRES GRAPHIQUES

Nicole J. Georges

Cambourakis

La sincérité et la sensibilité se lisent pleinement dans cette bande dessinée autobiographique en noir et blanc de l’Américaine Nicole J. georges. L’auteure y décrit sa recherche insatiable de vérité, notamment au contact d’une chiromancienne, pour enfin tenter de démêler le vrai du faux dans son histoire familiale.

 

CARNET DE SANTE FOIREUSE

Pozla

Delcourt

Ancien graffeur, fumeur et auteur de bandes dessinées (Monkey Bizness), Pozla est atteint de la maladie de Crohn. Après avoir mis des années à « poser un mot sur ses maux », il livre avec humour et sans fard un témoignage au plus près de ses moments difficiles passés à l’hôpital, en famille, au travail, laissant parfois son trait dériver avec bonheur vers l’expérimentation.

 

CATHARSIS

Luz

Futuropolis

Catharsis. Si ce mot résume à lui seul ce livre, c’est bien le dessin qui reste au centre de l’album. Le trait d’un auteur qui retrouve le plaisir de dessiner, de rire, de pleurer, d’aimer et de vivre après le drame qui a touché la rédaction et ses amis de Charlie Hedbo. réflexions profondes et sujets légers s’enlacent dans ces planches, fragments infinis d’une déclaration d’amour intemporelle.

 

CHER PAYS DE NOTRE ENFANCE ENQUETE SUR LES ANNEES DE PLOMB DE LA Ve REPUBLIQUE

Étienne Davodeau et Benoît Collombat

Futuropolis

Etienne Davodeau et le journaliste Benoît Collombat s’associent le temps de ce documentaire dessiné en revenant sur une organisation parfois mal connue de l’histoire contemporaine : le SAC, service d’ordre du parti gaulliste, qui fut directement responsable dans les années 1970 de plusieurs dizaines de meurtres. Les deux auteurs accusent, témoignent et rappellent quelles libertés pouvaient parfois être prises avec la démocratie…

 

CHIISAKOBE TOME 1

Minetaro Mochizuki

Le Lézard noir

Shigeji Daitome, jeune maître charpentier, vient de perdre ses parents. À force de volonté, il reprend et relance seul l’entreprise familiale et se doit alors d’engager une gouvernante, ritsu, qui s’installe chez lui avec cinq orphelins. La finesse et la subtilité du trait de Mochizuki confèrent à Chiisakobé une grâce exceptionnelle. D’après le roman éponyme de Shûgorô yamamoto, publié au Japon en 1957.

 

EN TEMPS DE GUERRE

Delphine Panique

Misma

Loin des fictions historiques, Delphine Panique aborde la place des épouses restées « à l’arrière » durant la grande guerre, tandis que les hommes étaient mobilisés. L’auteure livre ces récits intimistes de familles et de femmes qui tentent de vivre dans des conditions difficiles, et son dessin minimaliste et onirique permet de composer avec l’humour qui soutient ces drames fragiles.

 

ESPRITS DES MORTS & AUTRES RECITS D’EDGAR ALLAN POE

Richard Corben

Delirium

Le génial Richard Corben rend hommage à un grand maître de l’épouvante : Edgar Allan Poe. Et c’est bien souvent dans les vieux Poe que l’on fait les meilleures histoires. Corben le prouve à travers quinze récits présentés dans leur ordre chronologique de parution. Par son trait et sa couleur si particuliers, il parvient à magnifier ces textes en leur offrant un nouveau souffle.

 

COMBATS

Daniel Goossens

Fluide Glacial

Depuis 40 ans, l’inimitable Daniel goossens (grand Prix du Festival en 1997) est de tous les combats. Parodies, pastiches et caricatures sont autant de terrains de jeux où rivalisent son humour piquant et son sens aiguisé de l’observation. Avec ce recueil de ses dernières histoires publiées dans le magazine Fluide Glacial, le créateur de Georges & Louis impose une fois encore son style indémodable.

 

DOCTORS

Dash Shaw

 Çà et là

Tammy peut ramener les morts à la vie grâce à une machine baptisée Charon. Mais ressusciter les défunts n’a rien d’un jeu innocent, tammy va l’apprendre à ses dépens… Depuis le formidable Bottomless Belly Button en 2009, l’Américain Dash Shaw multiplie les expériences graphiques, confirmant de livre en livre un talent exceptionnel de raconteur d’histoires.

 

EST-CE QU’ON POURRAIT PARLER D’AUTRE CHOSE ?

Roz Chast

Gallimard

Dessinatrice de presse, illustratrice jeunesse et auteure de bande dessinée, la New yorkaise Roz Chast raconte les dernières années de ses parents avec une tendresse, un humour et une justesse qui feraient pâlir d’envie un Woody Allen. Ce témoignage intime, qui tend à l’universel, sur la filiation et les responsabilités familiales, est encadré par une narration et un dessin réjouissants.

 

UNE ETOILE TRANQUILLE PORTRAIT SENTIMENTAL DE PRIMO LEVI

Pietro Scarnera

Rackham

Avec Si c’est un homme, Primo Levi (1919-1987) a livré au monde un témoignage poignant de l’indicible expérience concentrationnaire. C’est à la vie de l’auteur que Pietro Scarnera rend hommage, revenant en profondeur, documents d’archives à l’appui, sur l’œuvre et sur la vie de cet auteur capital de l’histoire du XXe siècle.

 

LA FAVORITE

Matthias Lehmann

Actes Sud BD

Difficile d’éviter le spoiler en parlant de ce nouveau livre très attendu de Matthias Lehmann… Entre chronique sociale et fait divers, l’auteur imagine l’histoire dramatique et singulière, dans la France des années 1970, d’un enfant cloîtré dans une demeure habitée par ses grands-parents. Ce livre en noir et blanc, d’un réalisme troublant, est porté par un graphisme remarquable.

 

LA FILLE DE LA PLAGE TOME 1

Inio Asano

IMhO

Ce manga aux décors particulièrement réalistes décrit une relation bouleversante, sans limites ni faux-semblants. Au Japon, dans une petite ville au bord de la mer, deux adolescents s’initient à la sexualité. Ils vont entraîner à leur suite le lecteur dans une exploration crue et intense, au plus près des mots, des gestes et des ressentis de ces deux personnages hésitant à s’abandonner à l’amour.

 

HIVER ROUGE

Anneli Furmark

Çà et là

Tels un roméo communiste et sa Juliette, petite-bourgeoise déjà mariée, Siv et ulrik vont devoir assumer avec force leur engagement politique et amoureux. À travers le destin tragique de ces deux amants, sous les aquarelles rêveuses et mélancoliques d’Anneli Furmark, c’est un morceau d’histoire de la société suédoise qui se dévoile au cœur d’un pays plus conservateur qu’il n’y paraît.

 

ICI

Richard Mcguire

Gallimard

Richard Mcguire fut salué par ses pairs en 1989 lorsqu’il publia l’histoire de six planches qui servit de point de départ à ce nouveau récit métafictionnel. Soit 300 pages où le temps et la narration sont abolis au profit d’une vision transversale, éphémère et empathique de l’existence. Dans un voyage sensible et infini autour d’un même motif, l’auteur américain dynamite les codes classiques de la bande dessinée sans jamais en perdre l’essence.

 

FIN

Anders Nilsen

Atrabile

Suite au décès de sa compagne, le dessinateur Anders Nilsen entame un cheminement graphique et poétique alternant souvenirs, questions, doutes et épiphanies. Avec tendresse et pudeur, multipliant les formes et les styles, l’auteur cartographie le labyrinthe incertain qu’est la souffrance, et ouvre ainsi une perspective vers un avenir possible et vivable.

 

HANS FALLADA

VIE ET MORT DU BUVEUR

Jakob Hinrichs

Denoël Graphic

Déjà remarqué l’an dernier avec La Nouvelle de rêve, adaptation dessinée du texte d’Arthur Schnitzler qui inspira le Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick, Jakob hinrichs adapte très librement Le Buveur d’hans Fallada. Mêlant l’histoire du livre à la vie mouvementée de son auteur, il interroge avec habileté les liens qui unissent la littérature et la bande dessinée.

 

LES INTRUS

Adrian Tomine

Cornélius

L’Américain Adrian Tomine (Blonde platine, Loin d’être parfait) revient avec un recueil de six nouvelles à la mise en page et aux thèmes variés. On y retrouve la sensibilité à fleur de peau de l’auteur, qui continue d’observer avec précision les dérèglements intimes de ses contemporains, personnages anonymes évoluant souvent avec peine dans l’Amérique d’aujourd’hui.

 

JOKER

Benjamin Adam

La Pastèque

Benjamin Adam continue de creuser un sillon graphique et narratif novateur mis en place en 2013 dans son remarquable Lartigues et Prévert. Inspiré par des auteurs américains comme Chris ware ou des affichistes comme Saul Bass, il nous entraîne dans une farce brillante, comédie tragique où l’absurde côtoie la beauté.

 

 LETTER 44

TOME 1 - VITESSE DE LIBERATION

Alberto Jiménez Alburquerque et Charles Soule

Glénat

Et si George Bush avait déclaré attaquer l’Irak pour protéger l’humanité d’une menace extra-terrestre ? Tel est le point de départ de ce thriller d’anticipation qui mêle habilement politique contemporaine et science-fiction. Si la place de l’Autre est au cœur des recherches de l’équipe spatiale, c’est bien de géopolitique qu’il est ici question, et d’une plongée dans le plus vaste complot de l’histoire.

 

MEGG, MOGG & OWL TOME 2 - MAGICAL ECTASY TRIP

Simon Hanselmann

Misma

Suite des aventures pathétiques de Megg et ses amis, qui continuent de passer leur temps à éviter de s’insérer dans une société qu’ils ne comprennent pas. Avec cette comédie sordide et ironique qui cerne son sujet avec finesse, Simon hanselmann multiplie les variations de styles et de tons. une joyeuse série de saynètes glauques et comiques.

 

MURDERABILIA

Álvaro Ortiz

Rackham

Auteur en 2013 de Cendres, l’espagnol Álvaro Ortiz réalise avec Murderabilia une bande dessinée policière tout à fait étonnante. Le lecteur y suit le parcours de Malmö rodriguez, jeune aspirant écrivain plutôt dilettante qui décide de vendre par Internet les deux chats de son oncle défunt. Cette idée va lui coûter cher…

 

NIMONA

Noelle Stevenson

Dargaud

Drôle et plutôt déjantée, Nimona a le pouvoir de se transformer autant qu’elle le souhaite. La jeune fille rousse évolue dans un Moyen-âge qui nous est étrangement familier, avec toutes sortes de superhéros et d’anachronismes baroques… Ce one-shot surprenant de l’Américaine Noelle Stevenson ravira sans aucun doute les lecteurs de tous âges !

 

MORTELLE VINASSE

Mai-Li Bernard

The Hoochie Coochie

Sélectionnée à deux reprises du Concours Jeunes talents du Festival, Mai-Li Bernard propose, avec un trait dépouillé à l’extrême, une courte bande dessinée muette en noir et blanc construite comme une pièce de théâtre qui tendrait à la fois vers le vaudeville et le polar. une expérience de lecture aussi originale que rafraîchissante.

 

MS. MARVEL TOME 1

Gwendolyn Willow Wilson et Adrian Alphona

Panini

Kamala Khan est une ado coincée entre des parents musulmans old school et le lycée, avec ses fêtes, ses amours... Mais quand son vœu de devenir une superhéroïne se réalise, elle va vite déchanter : le pouvoir, les responsabilités, quelle galère ! gwendolyn willow wilson et Adrian Alphona signent avec ce premier tome de Ms. Marvel un portrait authentique d’une fille d’aujourd’hui.

 

OUTCAST

TOME 1 - POSSESSION

Paul Azaceta et Robert Kirkman

Delcourt

Isolé et habité par un passé traumatisant, Kyle Barnes est sollicité pour aider à exorciser un adolescent. Mais cette expérience va confronter Kyle aux souvenirs plus que douloureux qui le hantent… robert Kirkman, le scénariste de la série Walking Dead, propose avec Outcast un comics d’horreur nerveux et diablement efficace.

 

UN PERE VERTUEUX

Ludovic Debeurme

Cornélius

Après Trois Fils, publié en 2013, Un père vertueux revient sur l’histoire de twombly, Bird et horn, trois frères contraints de vivre avec leur père, homme sévère et mystérieux. Au fil du récit, Debeurme dérègle avec brio sa mise en page et sa palette, réalisant un livre ambitieux dont le lecteur ne sort pas complètement indemne.

 

PACI TOME 3 - RWANDA

Vincent Perriot et Isabelle Merlet

Dargaud

Paci est bien décidé à abandonner son ancienne vie de trafiquant de drogue, mais son passé le rattrape et il lui faut mettre hors-circuit son ancien patron. triptyque policier efficace et remarqué, Paci conserve dans cet ultime volume toute la nervosité et le sens du mouvement que Vincent Perriot sait mettre dans son dessin, aidé par une mise en couleur très réussie d’Isabelle Merlet.

 

 LE PIANO ORIENTAL

Zeina Abirached

Casterman

S’appuyant sur un dessin délicat et une composition audacieuse, l’auteure de Mourir, partir, revenir – Le jeu des hirondelles réalise une biographie croisée entre sa jeune narratrice, ballottée par une double culture, et l’inventeur de ce piano oriental qui ne sera jamais vendu, victime du progrès technique et de la guerre. un conte pour adultes où le trait et les mots dévoilent toute leur poésie.

 

SAGA TOME 4

Fiona Staples et Brian K. Vaughan

Urban Comics

Véritable syncrétisme de la pop culture, cette série percutante mêle les thèmes et les motifs de la fantasy et de la science-fiction dans une course poursuite entraînante aux confins de la galaxie. Sous une palette de couleurs déjantées, l’univers graphique de Saga multiplie les références et les trouvailles. un space opera burlesque et unique !

 

TEL QU’EN LUI-MEME ENFIN

Killoffer

L’Association

Ce virtuose du dessin, qui se présente comme un artiste poseur, alcoolique et pervers, donne à voir l’envers du décor, les pensées inavouables du créateur en quête de reconnaissance – le prix à payer pour ce dandy imbuvable que les médias s’arrachent. recueil des pages parues dans la revue Le Tigre augmenté d’illustrations inédites, ce livre nous plonge dans les délires du double raté de l’auteur.

 

LA RENARDE

Marine Blandin et Sébastien Chrisostome

Casterman

C’est avec un humour féroce et un regard acéré que les auteurs de cet album de strips animaliers dépeignent le quotidien complètement décalé des animaux de la campagne. entre les Fables de la Fontaine et le Fantastique Maître Renard de roald Dahl, c’est tout un pan de notre société qui transparaît sous les plumes, poils et crocs de ces personnages loufoques.

 

LA REPUBLIQUE DU CATCH

Nicolas de Crécy

Casterman

reprenant de nombreux codes du manga (le livre a d’abord été prépublié au Japon), La République du catch nous fait suivre à un rythme effréné les aventures improbables d’un marchand de pianos, d’un manchot, de mafieux peu amènes et, bien sûr, de catcheurs. Les amateurs du trait de Nicolas de Crécy retrouveront avec grand plaisir l’univers riche et chaleureux de l’auteur.

 

TU MOURRAS MOINS BETE TOME 4 - PROFESSEUR MOUSTACHE ETALE SA SCIENCE !

Marion Montaigne

Delcourt

Ce quatrième recueil des notes du blog scientifico-humoristique de Marion Montaigne (Prix du public Cultura en 2013) continue sur sa joyeuse lancée. Le Professeur Moustache répond à toutes les questions les plus farfelues avec précision et humour. et tout est prétexte à une réflexion savante, pourvu que ce soit drôle.

 

TUMULTES

Hugues Micol

Cornélius

Suite et fin du triptyque entamé il y a près de 15 ans avec 3 (renommé Romanji à l’occasion de sa republication), suivi de Séquelles, Tumultes peut se lire tout à fait indépendamment des volumes précédents. Ce polar SF débridé, aux ambiances japonaises et vénéneuses et à l’humour dévastateur, vient rappeler la virtuosité et la liberté du graphisme autant que de l’imaginaire d’hugues Micol.

 

UNLUCKY YOUNG MEN TOME 1

Kamui Fujiwara et Eiji Otsuka

Ki-oon

hommage au cinéma et à la littérature japonaise du XXe siècle, ce manga atypique explore le tokyo noir des années 1960, entre faits divers et mouvements étudiants. Mélancolique et saisissant, Unlucky Young Men fait se côtoyer le sublime et la mort, à travers le portrait de petites frappes ou celui de Kenzaburo Oe, futur prix Nobel de littérature.

 

VIVE LA MAREE !

David Prudhomme et Pascal rabaté

Futuropolis

Écrite et dessinée à quatre mains dans une parfaite harmonie graphique, cette fresque de 120 pages balade le lecteur entre les clichés et les incontournables de toute station balnéaire. Portrait d’une population obsédée par la réussite de ses vacances, Vive la marée ! explore avec bonheur les activités estivales et les réflexions triviales de Monsieur et Madame Tout le monde.

 

commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Thêatre..

Pages

Hébergé par Overblog