Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Hommage : George Romero

Hommage :

George Romero

 

On vient d’apprendre que le père des zombies est décédé à Toronto où il résidait, il fut l’un des réalisateurs les plus prolifiques des films de genres depuis 1968 et la sortit de son film culte « La nuit des morts-vivants ».

 

Ses films sont des critiques de ce que l’Amérique a produit de pire : racisme, société de consommation poussée à l’excès, mais également dans « Chronique des morts vivants » il critique la médiatisation à outrance.

 

Plus que des films gore ou sanglants, il fit des films présentant des contenus  sociaux politiques.

 

Il avait présidé le jury du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg en 2011, à cette occasion, il avait été très attentif à être proche de ses nombreux fans présents. Au Festival Lumière (Lyon)  de 2015  lors de la : LA NUIT DE LA PEUR.  La Nuit des morts-vivants de George A.Romero (1970, 1h36) –y avait été présenté dans une version restaurée.

 

Dans « Super 8 » Steven Spielberg qui le réalise y inclus plus clins d’œil  de films de zombies son ami George A. Romero.

 

Tous les amateurs de films de genre sont un peu orphelins.

Décidément après l’annonce du décès de Martin Landau, la journée n’est pas de celle qui l’on voudrait ce souvenir.

 

 

Biographie

Romero naît le 4 février 1940 et grandit dans la ville de New York1. Il tourne ses premiers films à l'âge de 14 ans et connait d'ailleurs quelques déboires avec la police après la chute depuis une fenêtre d'un mannequin en feu. Il s'inscrit à l'université Carnegie-Mellon de Pittsburgh2. Après son diplôme, il commence à tourner, principalement des courts métrages et des publicités. À la fin des années soixante, il fonde avec des amis la société de production Image Ten Productions. Ils regroupent 114 000 $, dont 60 000 de leurs poches, pour produire en 1968 la Nuit des morts-vivants. Écrit en collaboration avec John A. Russo, le film deviendra culte les années suivantes et rapportera entre quatre et cinq millions de dollars.

 

Ses films suivants sont moins populaires : There's Always Vanilla (1971), La Nuit des fous vivants (1973), Season of the Witch (1973) et Martin (1976). Bien que n'étant pas aussi acclamés que la Nuit des morts-vivants ou d'autres films plus récents, ceux-ci portent sa marque : un commentaire social généralement sur fond de terreur. Comme la plupart de ses films, ceux-ci furent tournés dans sa ville favorite, Pittsburgh, ou dans ses environs.

 

En 1978, Romero revint au film de zombies avec Dawn of the Dead. Sorti sous ce titre aux États-Unis, il est remonté par Dario Argento et sorti sous le titre Zombie en Europe. Tourné avec un budget de 1,5 million de dollars, le film en rapporte 40 millions et Entertainment Weekly le choisit pour sa liste des plus grands films cultes en 2003.

 

À la fin des années 1970, Romero est pressenti pour réaliser Les Vampires de Salem, d'après le roman de Stephen King. Il finit par abandonner le projet quand celui-ci passe du statut de film à celui de mini-série, mais sympathise à cette occasion avec l'écrivain3. Les deux hommes bâtissent ensemble le projet du film à sketches Creepshow (1982), qui connaît un certain succès. Par la suite, Romero passe un an à travailler sur l'adaptation de Simetierre (1989) mais quitte le film quand les producteurs décident d'en modifier la fin. Il réalise ensuite une autre adaptation d'un roman de King, La Part des ténèbres (1992), mais le film est un échec.

 

Parallèlement, Romero continue sa saga des zombies avec Le Jour des morts-vivants (Day of the Dead) en 1985, avec Le Territoire des morts (Land of the Dead) en 2005, avec Chronique des morts-vivants (Diary of the Dead) en 2008 et avec Survival of the Dead en 2010.

 

Il entreprend ensuite de mettre en scène un remake de l'un des meilleurs films de son ami Dario Argento, Les Frissons de l'angoisse. Prévu en 3D, le film n'est finalement pas tourné à cause du mécontentement d'Argento.

 

Romero est pressenti pour écrire et réaliser le film Resident Evil, mais il quitte le projet en 1999 à la suite de divergences artistiques avec la production car Capcom avait refusé le scénario de Romero. Le script est néanmoins disponible sur le net, on constate que le film reprenait le scénario des 2 premiers jeux Resident Evil. En effet, Romero avait demandé à un de ses assistants de jouer aux deux premiers Resident Evil et d'enregistrer ses parties sur cassette pour qu'il puisse écrire le scénario4. Néanmoins, Romero a réalisé deux spots télévisés pour la télévision japonaise pour la publicité de Resident Evil 2.

 

Du 11 au 18 septembre 2011, George A. Romero préside le Festival européen du film fantastique de Strasbourg.

 

En 2014, il sort directement en bande-dessinée le nouvel opus de sa saga zombiesque. Paru à un rythme régulier depuis janvier 2014 aux États-Unis, Empire of the Dead se déroule à New York et met en scène pour la première fois dans la saga de Romero des vampires en plus des zombies.

 

George A. Romero meurt le 16 juillet 2017 à l'âge de 77 ans dans son sommeil après une courte lutte contre un cancer du poumon.

 

Publications

Roman jeunesse Le Petit Monde d'Humongo Dongo / George A. Romero ; trad. Laurent Buscaglia et Betty Short. Paris : Seuil jeunesse-Nemo, avril 1996, 96 p. (ISBN 2-02-029382-X)

Bandes dessinées Empire of the dead (Volume 1) / scénario George A. Romero ; dessin Dalibor Talajic ; couleurs Rain Beredo ; traduction Makma, Mathieu Auverdin. Nice : Panini comics, mai 2015, (ISBN 978-2-8094-4911-2)

Empire of the dead (Volume 2) / scénario George A. Romero ; dessin Alex Maleev ; couleurs Matt Hollingsworth ; traduction Makma, Mathieu Auverdin. Nice : Panini comics, sept. 2014, (ISBN 978-2-8094-4249-6)

Empire of the dead (Volume 3) / scénario George A. Romero ; dessin Andrea Mutti ; couleurs Rain Beredo ; traduction Makma, Mathieu Auverdin. Nice : Panini comics, janv. 2016, (ISBN 978-2-8094-5317-1)

 

Scénario de film

George A. Romero, La Nuit des morts vivants : découpage intégral, dialogues bilingues et dossier, in L'Avant-scène cinéma n° 619, janvier 2015, 147 p. (ISBN 978-2-84725-114-2)

 

Filmographie

Réalisateur

1968 : La Nuit des morts-vivants (The Night of the Living Dead)

1971 : There's Always Vanilla

1972 : Season of the Witch

1973 : La Nuit des fous vivants (The Crazies)

1977 : Martin

1978 : Zombie (Zombi / Dawn of the Dead)

1981 : Knightriders

1982 : Creepshow

1985 : Le Jour des morts-vivants (Day of the Dead)

1988 : Incidents de parcours (Monkey Shines)

1990 : Deux yeux maléfiques - segment La Vérité sur le cas de Monsieur Valdemar (Due occhi diabolici)

1992 : La Part des ténèbres (The Dark Half)

2000 : Bruiser

2005 : Le Territoire des morts (Land of the Dead)

2008 : Chronique des morts-vivants (George A. Romero's Diary of the Dead)

2009 : Le Vestige des morts-vivants (George A. Romero's Survival of the Dead)

 

Scénariste

1968 : La Nuit des morts-vivants (Night of the Living Dead), de George A. Romero

1972 : Season of the Witch, de George A. Romero

1973 : La Nuit des fous vivants (The Crazies), de George A. Romero

1977 : Martin, de George A. Romero

1978 : Zombie (Zombi / Dawn of the Dead), de George A. Romero

1981 : Knightriders, de George A. Romero

1986 : Le Jour des morts-vivants (Day of the Dead), de George A. Romero

1987 : Creepshow 2, de Michael Gornick

1988 : Incidents de parcours (Monkey Shines), de George A. Romero

1989 : Darkside, les contes de la nuit noire (Tales from the Darkside), de John Harrison

1990 : La Nuit des morts-vivants (The Night of the Living Dead), de Tom Savini

1990 : Deux yeux maléfiques (Due occhi diabolici), de George A. Romero et Dario Argento

1992 : La Part des ténèbres (The Dark Half), de George A. Romero

2000 : Bruiser, de George A. Romero

2003 : L'Armée des morts (Dawn of the Dead, L'Aube des morts au Québec), de Zack Snyder (scénario original de Zombie)

2005 : Le Territoire des morts (Land of the Dead), de George A. Romero

2008 : Chronique des morts-vivants (Diary of the Dead), de George A. Romero

2009 : Le Vestige des morts-vivants (Survival of the Dead), de George A. Romero

 

Acteur

1968 : La Nuit des morts-vivants (Night of the Living Dead), de George A. Romero

1977 : Martin, de George A. Romero

1978 : Zombie (Zombi / Dawn of the Dead), de George A. Romero

1986 : Le Jour des morts-vivants (Day of the Dead), de George A. Romero

1990 : Le Silence des agneaux (The Silence of the Lambs), de Jonathan Demme

2008 : Chronique des morts-vivants (Diary of the Dead), de George A. Romero

2011 : Deadtime Stories, de Jeff Monahan, Matt Walsh et Tom Savini

 

Monteur

1968 : La Nuit des morts-vivants (The Night of the Living Dead), de George A. Romero

1973 : La Nuit des fous vivants (The Crazies), de George A. Romero

1977 : Martin, de George A. Romero

1978 : Zombie (Zombi / Dawn of the Dead), de George A. Romero

1981 : Knightriders, de George A. Romero

 

Producteur

1968 : La Nuit des morts-vivants (Night of the Living Dead), de George A. Romero

1990 : La Nuit des morts-vivants (The Night of the Living Dead), de Tom Savini

1992 : La Part des ténèbres (The Dark Half), de George A. Romero

2009 : Scream Show (Deadtime Stories)

2010 : The Crazies (Remake de La Nuit des fous vivants (The Crazies)), de Breck Eisner

2011 : Scream Show 2 (Deadtime Stories 2)

 

Directeur de la photographie

1968 : La Nuit des morts-vivants (Night of the Living Dead), de George A. Romero

 

Hommages

Dans Grand Theft Auto: Vice City et Grand Theft Auto V, le corbillard porte le nom de "Corbillard Romero".

 

Romero fait une apparition dans un des modes de jeu du jeu vidéo Call of Duty: Black Ops dans lequel le joueur est confronté à des morts-vivants ; dans la carte "Call of the Dead", compris dans l'add-on Escalation sorti le 3 mai 20115, il tourne un film de zombie avec quatre acteurs, (de véritables stars de cinéma : Danny Trejo, Sarah Michelle Gellar, Robert Englund, Michael Rooker). Mais en plein tournage, parmi les acteurs et les figurants maquillés en zombie, un vrai mort-vivant arrive par surprise et enlève Romero, bientôt suivi d'innombrables autres zombies. Une fois que le joueur commence la partie (en incarnant un des quatre acteurs cités plus haut), Romero réapparait sous forme zombifiée, suivant les joueurs à travers toute la carte et les attaquants s'ils le touchent ou lui tirent dessus. Il est immortel, sa disparition – temporaire – de la carte n'étant possible qu'au moyen d'un grand nombre de munitions d'armes spéciales.

 

Dans Saints Row: The Third dans le mode "Horde" une manche est appelée "la Vengeance de Romero", manche constituée de zombies.

 

Dans le quatrième épisode de la série d'animation japonaise Space Dandy, il s'affiche à la fin de l'épisode (donc avant le générique de fin) le nom de George A. Romero en tant que scénariste de l'histoire qui tourne à ce moment-là sur les zombies.

 

Dans Dead Island, premier du nom, à la mort du "chaman" dans la quête "Sang Pur" le personnage Sam B. fait illusion au film de George Romero : La nuit des mort-vivant.

 

Dans la trilogie de romans Feed, dont l'action se déroule dans un monde hyper-sécuritaire à la suite de l'émergence d'un virus transformant la population en zombies, l'héroïne du livre se prénomme Georgia, comme beaucoup d'autres enfants (d'ailleurs, un membre de son équipe s'appelle Georgette), en hommage à George Romero. Grâce à ses films, il a préparé l'humanité à se défendre.

 

Dans le jeu Dead Nation sur Playstation 3,4 et vita, le trophée platine se nomme "Romero serait très fier". (Source Wikipédia)

commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Thêatre..

Pages

Hébergé par Overblog