Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Chaque jour Dracula

Chaque jour Dracula

 Chaque jour Dracula

 

RÉCIT COMPLET

PAR LOÏC CLÉMENT

ET CLÉMENT LEFÈVRE

 

Indispensable à tous les enseignants de primaires, ainsi qu’as ceux et celles qui on a connaitre en milieu scolaire le harcèlement dont peut-être victime les enfants par d’autres enfants, en raison d’une différence. Nos chères têtes blondes peuvent être bien plus cruelles que l’on ne croit entre elles.

 

Cet album permettras aux intervenants en milieu scolaire, de faire prendre conscience aussi bien aux victimes qu’aux harceleurs de la réalité, les parents d’enfants harceler pourront aussi ce servir de ce support s’il soupçonne   sur leurs enfants de tels actes, voir les parents qui pense que leurs enfants est un harceleur.

 

Cet ouvrage devrait, doit être dans toutes les bibliothèques scolaires ou non. C’est de l’avenir de ces enfants qui est en jeux.

 

Indispensable pour les enseignants et intervenants dans le milieu scolaire.

 

 

Le récit en 32 planches de ce livre est suivi d’un cahier reprenant de manière humoristique une galerie de portraits de vampires célèbres.

 

Album cartonné

40 pages

226 x 298 mm

EAN : 978-2-4130-0166-9

 ISBN : 978-2-413-00166-9

 Scénariste : CLEMENT Loïc

Coloriste : LEFEVRE Clément

Illustrateur : LEFEVRE Clément

Série : CHAQUE JOUR DRACULA

Collection : JEUNESSE

PRIX : 10,95 €

 

 Résumé de l'album:

Avant d’être un vampire mondialement célèbre, Dracula était un enfant comme les autres. Tellement comme les autres que comme de trop nombreux enfants, il a aussi été victime de harcèlement scolaire.

 

Comme chaque matin de la semaine, Dracula va à l’école la boule au ventre. L’école, il n’aime pas ça, mais alors pas du tout ! Non pas qu’il soit mauvais élève, bien au contraire. Dracula est en réalité victime des brimades quotidiennes de certains de ses camarades de classe qui l’ont pris pour tête de Turc (un comble pour lui qui vient de Transylvanie !).

 

Les petits caïds déploient une énergie folle en la 

matière et n’hésitent pas à pointer du doigt ce qu’ils considèrent être les défauts de « l’intello blanquito ». Yeux rouges, dents qui dépassent, peau d’albâtre, vocabulaire trop soutenu… Tout est prétexte à rire aux dépens du garçon. Certes, quelques-unes de ses particularités font de lui un enfant différent, mais est-ce une raison suffisante pour subir ce harcèlement constant ? Comment y remédier ? Terré dans son mutisme, Dracula pense qu’après tout, si on le tourmente ainsi, c’est qu’il le mérite et que c’est de sa faute. Un jour, pourtant, les sévices de ses bourreaux vont trop loin… Dracula refuse de retourner à l’école et finit par se confier à son papa. Vlad, le roi des vampires, se sent d’abord coupable de ne pas avoir saisi l’ampleur des souffrances de son fils. À force de dialogues et de patience, il trouve les mots pour aider Dracula à reprendre confiance en lui. Et ensemble, ils cherchent des solutions pour décocher des flèches symboliques aux assaillants et reprendre le dessus.

 

Chaque jour, Dracula est un récit sensible sur un problème de société qui n’est plus tabou. C’est aussi une fiction enlevée à l’ambiance gothique dont se délecteront les lecteurs, qui s’amuseront également

des nombreux clins d’oeil dissimulés dans le manoir de la famille vampire. Certains reconnaîtront d’ailleurs les personnages fétiches des précédentes bandes dessinées jeunesse scénarisées par Loïc Clément (Chaussette et Le Voleur de souhaits, Delcourt).

 

L’album se clôt sur une galerie de portraits de vampires célèbres.

 

INTENTIONS DE L'AUTEUR

Tout a commencé ainsi. J’ai posé la phrase : « Avant d’être un vampire mondialement célèbre, Dracula a été un enfant (presque) comme les autres..." et Clément a choisi celle-là. Je n'avais alors pas la moindre idée du thème de cette histoire. Ce personnage iconique m’a rapidement inspiré. Et si la figure vampirique me permettait d'aborder le thème de la différence ?

 

Et si au nom de cette supposée différence, le personnage avait vécu une souffrance dans son enfance ? Dès lors, il m'est apparu évident que je pouvais raccrocher ce personnage à une thématique personnelle, celle du harcèlement scolaire. Clément a adhéré tout de suite. C’est un thème qui me tient personnellement à coeur car j'ai moi-même été "embêté" plus jeune. C’est aussi parce que j'ai rencontré la jeune Adèle… Adèle est la fille d'une copine, qui a été victime à l'école des agissements cruels d'autres petites filles qui se disaient ses amies. Son histoire s'est additionnée à d'autres dont j'avais déjà eu tristement connaissance. Elle m'a d'autant plus ému que la violente injustice qu'elle a subie pendant plusieurs années dès l’école maternelle contraste avec la douceur incroyable de cette formidable petite fille. Ce livre a donc été écrit comme pour répondre à un besoin. Il a été alimenté par mes nombreuses lectures et visionnages de témoignages sur le sujet. J'ai souvent eu l'impression que les parents et l'enfant se dépatouillaient un peu seuls dans ce genre de cauchemar, même si je crois voir depuis peu que les lignes bougent. Il me semble constater une appropriation de plus en plus grande du phénomène par l'Éducation Nationale. Je l'espère en tout cas…

 

Je ne suis pas un expert mais j'ai essayé d'aborder de façon constructive ce fléau. Tenter de résoudre, même dans une fiction, le problème du harcèlement scolaire par la magie ou une pirouette scénaristique me semblait un écueil à éviter. Aussi, ai-je beaucoup échangé pour traiter de la meilleure manière possible, le parcours intérieur de la victime. Peut-être que ce Chaque jour, Dracula se révèlera un moyen de susciter des débats dans les classes, dans les bibliothèques ou au sein des familles. Je l'appelle de mes voeux ! Peut-être qu’un enfant trouvera du réconfort et des solutions dans ce livre.

Alors, avec Clément, nous aurons atteint notre but.

 

Loïc Clément

 

LOÏC CLÉMENT

EST NÉ EN 1981 À BRUGES.

IL RÉSIDE EN GIRONDE.

Scénariste de bandes dessinées pour les adultes et la jeunesse, et auteur d'albums illustrés, Loïc est

un passionné de livres. Il a été libraire spécialisé, critique littéraire, bibliothécaire et formateur dans le

domaine des métiers du livre, avant de se lancer lui-même dans l'écriture. Shä & Salomé : Jours de pluie est sa première bande dessinée (2011). Sa deuxième bande dessinée, Le Temps des mitaines (Didier Jeunesse, 2014), mise en images par Anne Montel, a été remarquée par la critique : elle a obtenu le prix D-Lire Canal BD et a concouru pour le Fauve jeunesse lors du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême en 2015. Loïc Clément forme un tandem poétique avec Anne Montel, qu'il retrouve pour Les Jours sucrés (Dargaud), la suite du Temps des mitaines et plus récemment Chaussette (Delcourt, 2017). Il signe également le scénario du Voleur de souhaits, avec Bertrand Gatignol (Delcourt, 2017).

 

CLÉMENT LEFÈVRE

 

Clément Lefèvre a fait des études de graphisme à Paris et travaillé quelques années dans la communication.

 

Le hasard et des rencontres le mènent petit à petit vers l'illustration qu'il a toujours pratiquée comme

autodidacte. Il réalise son premier livre jeunesse en 2009 avec l'adaptation du texte Le Déserteur, de BorisVian. Depuis, Clément travaille à plein temps comme auteur et illustrateur de livres jeunesses et de bandes dessinées pour de nombreux éditeurs comme Soleil, le Seuil jeunesse, Chocolat, Frimousse, Bayard et Djeco... Il participe également à de nombreuses expositions pour des galeries françaises et étrangères.Chez Soleil, il est le dessinateur de Susine et le Dorméveil et L’Épouvantable Peur d’Épiphanie Frayeur.

 

 

Chaque jour Dracula
Chaque jour Dracula
Chaque jour Dracula
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Hébergé par Overblog