Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Traité de Démonologie

Par Edouard Brasey

(Le pré aux clercs)

traité de demonologie

 

12,3 x 17,5 432 Pages 19 euros

 

Edouard Brasey, l’auteur bien connu des amateurs de contes, légendes, démons et autres entités merveilleuses, viens de publier le pendant   de « La Grande Bible des Fées » et du « Grimoire Loups Garous » déjà publier au Pré aux Clercs. Son Traité de  Démonologie, es une anthologie de ce qui as été publié sur le sujet, publier sous forme de grimoire, complété par deux textes : «  Les Incubes et Succubes » de Jules Delassus (1897) et «  Le Temple de Satan » de Stanislas de Guaïta (1915), plus le grand tableau de la monarchie infernale et du gouvernement des enfers.

Spécialiste de la féerie, des contes, légendes et de la fantasy, son ouvrage est facile a lire, mais très bien documenté et écris, tiens plus d’un essai sur la démonologie qui intéressera au delà de ceux qui ce passionne pour le genre.

 

Ancien journaliste a « Lire » et a « L’Expansion », ces ouvrages (plus de 60 a ce jour font référence bien au delà de notre pays, notamment grâce leurs traductions en anglais, espagnol, italien, portugais et japonais, dont certains on été primé. Conteur il présente des spectacles régulièrement ne les manquer pas.

 

Vous connaissez cet auteur, ces ouvrages laissez un commentaire sur le blog

et pensez à vous inscrire aux newsletters, merci d’avance.

 

Blog et Site de l’Auteur

http://blogs-livres.com/edouard-brasey

www.edouardbrasey.com

 

 

 

 

Voir les commentaires

Published by Michel Dubat - - LITTERATURE

Lionel DAVOUST (Conférence, Limoges)

 

Conférence à la bibliothèque francophone multimédia de Limoges le 19 février 2011

 

Pour écrire une science fiction il faut déjà avoir à la base de solides connaissances donc faire de nombreuses recherches, savoir écouter, déterminer une situation et enfin que ce soit crédible pour le lecteur (ment moi mais fait ça bien) autrement dit une cohérence narrative,

 

Son style d'écriture :

 

C'est pas un effort conscient, Il change régulièrement de style de façon à ce que ça ne soit pas linéaire, de temporalité et de rythme qui donne l'impression qu'il y a plusieurs écrivains,

La technique vient amorcer tous les travaux et permet de trouver l'effet voulu,

 

Il apprend son métier :

 

Pour Lionel  DAVOUST tous les arts sont un solfège, Les effets, les personnages, l'écriture se travaillent comme dans la volonté du dragon et un autre en cours d'écriture,,, Pour lui, il convient d'être capable de se surprendre soi-même,,,,Les promesses narratives forgent les attentes du lecteur (ex un fusil posé sur la cheminée à l'acte 1 fait penser au lecteur qu'il en sera fait usage donc ne pas l'oublier en chemin),

 

Métier d'écrivain

 

Elisabeth Georges a mis par écrit ses techniques d'écriture et il en ressort que le mieux est d arriver à un juste équilibre qui sort de la mathématique du linéaire,

 

A votre sens que faut-il pour être un bon écrivain ?

 

                   du talent

                   de la chance

                   de la discipline

 

Pourquoi persévérer alors que c est si difficile ?

 

                   peur de la page blanche

                   finir ce que l'on écrit comme une énigme

                   la confiance en soi

 

Pour Lionel DAVOUST c’est l'histoire qui s’écrit à travers lui (comme s'il en était que l'instrument celui qui tient le crayon)

 

8h par jour d'écriture c'est ce qu'un écrivain doit consacrer comme temps

 

                   échanges blog : moins de conséquences qu'une publication et plus de partage avec les lecteurs

                   garder une vie sociale (c'est à dire garder le contact avec le monde que l'on raconte)

                   discipline (se tenir aux exigences du métier)

                   parle du monde donc il faut une certaine cohérence du récit et des personnages

 

 

 

Qu'est ce qui est plus important la construction ou utilisation de l'histoire ou les personnages ?

 

Les personnages et le relationnel entre eux (complexité psychologique),

 

 

Volonté du dragon

 

C'est un peu l'histoire du modernisme qui arrive et s'abat sur un peuple et c'est donc un rapport du changement face à tradition,

 

La folie : les fous sont des prophètes – illuminations

 

Rapport à considérer la société et ce par quoi on doit passer

 

L'approche cartésienne de la littérature

 

C'est une forme de transcendance – la cause de la mort – l homme toujours dans l'attente du changement – dépassement de soi

 

Historie du sacré : lumineux qui parle à notre cœur

 

Principal défaut c'est d'avoir enterré son inconscient et sa capacité d’émerveillement, nous ne somme pas que des machines pensantes – potentiel de l'individu pour aller plus loin

 

 

Vous avez écrit plus de fantaisie que de fantastique, Pourquoi ?

 

C'est la lecture de Boris VIAN qui va produire un déclic et donner l'envie d'écriture

 

Hypothèse de mondes différents

 

SF grand fan mais obsession de la cohérence documentation et culture importante qui le rend prudent

 

Pensez-vous faire passer un message ?

 

Fiction histoire pas d'idéologie donc pas de message

 

Mais ouvrir des portes, faire s'interroger mais sans pour autant apporter de réponse si ce n'est celle du personnage mais qui n'a pas la prétention d'être la seule l'unique

 

Porteuse d'histoire

 

Vous apparaissez souvent pessimistes

 

La folie l'oubli de soi souvent une fin qui fini mal

 

Texte : regarder vers l’ouest :

 

                   horreur pour certains

                   bonne fin pour d'autres

 

Ça apporte une forme de réflexion

 

L’attrait du vide – frisson – porteur de vie – intensité – expérience – jouer à se faire peur

 

Pas d'effets spéciaux comme au cinéma ce qui fait jouer l'imaginaire

 

Sa culture

 

                   parents lecteurs de SF il a donc grandi dedans

                   c'est un mode de fonctionnement donc pourquoi ne pas chercher plus loin

                   possibilité d’allé chercher la magie, les joies – émerveillement important à l'esprit et mode de vie par rapport au quotidien donne un autre regard

 

 

C'est une façon de s'approprier le monde afin de le vivre mieux,

 

 

Que pensez vous de cette Conférence, de son contenu, de ca forme, désirez vous d’autres articles de ce genre ? Dite le nous dans les commentaires.

 

Remerciement à Isabelle, notre correspondante à Limoges, pour ca précieuse contribution. 

 

 

 

Voir les commentaires

Published by Michel Dubat - - Divers

ANKAMA  REMINGTON MASKEMANE

ankama

Les Editions ANKAMA, lance depuis Décembre deux nouvelles revue qui pré-publierons   les futurs albums éponyme de leurs univers : Remington et Maskemane, ce dernier est sortie en kiosque le 12 Février.

On y retrouve l’ensemble de l’univers de cette maison d’éditions (un peu décale  comme univers) : le Mondes des 12.

Cela sera décline sous diverses formes comme toujours avec cet éditeur : jeux de rôles, BD…

Surveillé les bacs des kiosques des marchands de journaux dans les semaines et les mois qui viennent vous e ne regrettez pas.

Comme toujours n’hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, vos impressions.

 

Voir les commentaires

Published by Michel Dubat - - Fanzines-Revues

L.J Smith

Night World 5 l’Elue


night world l

L’Elue (the Chosen, traduit de l’anglais par Isabelle Saint-Martin), publié aux Editions Michel Lafon,  est l’avant dernier de la série Night World en six volumes. On y retrouve l’univers « classique  » de L.J Smith : vampire, loup-garou.

 Raschel une chasseuse de vampire indépendante, un clin d’œil appuyer est fait à un moment donner a  la série « Buffy contre les Vampires »,  croise sur ca route : Quinn, un vampire, l’impensable vas t-il ce produire ?


Quel est le secret  des projets  de ce mystérieux vampire ?


Nous attentons avec impatience ce dernier volume de la série.



Vous êtes fans de L.J.Smith ?



Vous pensez quoi de Night World et de l’ensemble de son œuvre ?



Dite le nous dans les commentaires



Voir les commentaires

Published by Michel Dubat - - LITTERATURE

Le Dessin Fantastique pour débutant, par Alexandre Tuis

(Editions Eyrolles)

9782212126150

 

Pour ceux d’entre qui vous aimerais ce lancer dans le dessin  fantastique mais n’ose pas, ou ne savent pas comment commencer les Editions Eyrolles, vous viennent en aide en publiant un ouvrage de Alexandre Tuis «  Le dessin fantastique pour débutant », l’ouvrage, très bien conçu, didactique et clair grâce a l’auteur Alexandre Tuis,  il es celui qui imagina les décors de Thorgal et d’Egypte III ainsi que des accessoires et des costumes.

 

Il participa également au jeu fantastique baroque Salammbô, ou encore d’Atlantis IV, ce spécialiste souvent sollicité par  les revues de cinéma pour des visuels de films en court de tournage vous mènera pas à pas du dessin à main levée à la colorisation sur Photoshop

Les archétypes du genre y sont aborder, mais aussi l’anatomie, les décors, les accessoires, brefs tous ce qui vous faut pour réalisé des dessins voir des bandes dessinés.

 

Les Editions Eyrolles nous on déjà livré dans la collection « traits pour traits » d’autres ouvrages   depuis 2005 pour permettre a tous (ou presque) de dessinés l’univers de l’imaginaire, citons par exemple Illustration SF : peinture numérique avec Photosphop par G.Tange en 2009.

 

Vous avez déjà fait grâce a ces ouvrages des dessins, des planches, envoyer les nous, nous les publierons.

Dite nous ce que vous pensez des ces livres dans les commentaires, vous on aider ?

 

 

Voir les commentaires

Published by Michel Dubat - - BD Manga (sauf Festival d'Angouleme)

bork thumb-demon2

Bonjour Fredd,

S.D : Pouvez vous nous parler déjà  de votre formation, de votre parcourt d’illustrateur.

Fredd : Bonjour,

Oui, j’ai en fait eu un parcours un peu atypique (pour ne pas dire chaotique).

Je suis en grande majorité autodidacte, c’est avant tout l’envie de dessiner des personnages et de raconter des histoires qui me poussent, depuis les bancs du collège, à jouer du crayon. (Peut être aussi que je m’emm... un peu en cours j’avoue)

Après des études d’histoires de l’art et trois années en tant que graphiste free-lance j’ai décider qu’il était temps pour moi de vivre mon rêve de bulles !

S.D : Que vous a apporté votre récente participation au Festival du de la BD d’Angoulême, en tant qu’indépendant, quel bilan en faites vous ?

F : Un bilan positif.

Certes une BD numérique ça n’est pas facile à présenter au public et encore moins facile à dédicacer. Et puis à Angoulême on se trouve vite noyé sous la masse des autres publications (pourtant moins bonnes que la mienne ça va de soi…)

 Mais il suffit qu’une personne s’arrête à votre stand, s’intéresse à votre travail et vous demande les yeux plein d’admiration une dédicace pour faire votre bonheur. Ça m’est arrivé, me voilà heureux !

Ce fut aussi l’occasion d’autres rencontres intéressantes et de projets (interview, festivals à venir, contact avec des éditeurs…) que demander de plus ?! (Rien, j’ai même eu des sandwiches gratos !)

S.D : venons en à  votre personnage « Sergent Bork» c’est est un personnage de SF, humoristique, loin des autres personnages que vous aviez pourquoi avoir changé à  ce point de style ?

F : C’était avant tout un choix technique.

Lorsque je me suis lancé dans l’aventure j’étais seul pour tout faire. Scénario, dessin, couleur. La perspective de développer une histoire sur 48 pages me semblait trop compliquée à l’époque.

 Avec le style humoristique on à la possibilité de faire des mini histoires en 8, 4 (ou même 1) planches. Je suis donc parti sur cette idée et j’ai ressorti de mes cartons un personnage que j’avais créé des années auparavant et qui était déjà le héros de 2 ou 3 gags (maladroits) en une planche (dessinées avec les pieds).

Je me suis mixé la cervelle pour trouver de quoi faire une vingtaine de pages et je me suis lancé, dessinant et redessinant (et re-redessinant) ces histoires jusqu’à obtenir quelque chose d’acceptable.

A partir de ce moment là j’ai fait appelle à 2 autre scénaristes (Trébla et Tommy) qui m’on rejoint sur le projet

Et voilà !

S.D : Vous avez développer une application iphone pour « Sergent Bork», pensez vous que un jour nous auront une version papier également ?

F : Mon éditeur, Everdreamsoft, est en effet spécialisé dans le numérique et s’est chargé de la programmation de l’appli.

Mais rien ne m’empêche de chercher à faire paraître les aventures du sergent sur papier. Pour tout vous dire je travaille actuellement sur le dossier, mais chuuut, ne le répétez pas…

S.D : Vous êtes également le dessinateur de nombreux dessins de SF plus noir,s que vous publiez sur un autre blog , dont des cartes pour un jeu je crois ?

F : Oui, je suis à la base un illustrateur au style plutôt réaliste, voir sombre (pour ne pas dire dark-goth-sf-de-la-mort)

Moonga est un jeu de carte sur i-phone (aussi édité par Everdreamsoft) comparable à Magic the Gathering© . L’univer du jeu est plutôt heroïc fantasy donc mais je ne perds pas la SF et le fantastique de vue…

S.D : Pouvons nous dans vos deux univers connaitre vos projets plus ou moins lointains ?

F : Absolument !

Comme je vous le disais un peu plus haut, mon objectif principal est de trouver maintenant un éditeur pour une version papier de la BD.

Nous verrons aussi bien sûr d’ici les mois prochains avec Everdreamsoft les possibilités pour publier la suite des aventures du Sergent Bork sur applestore.

En parallèle je travail sur un projet de Art-book de Science-Fiction pur et dur avec quelques-uns de mes collègues illustrateurs et Spootnik Edition (Un truc bien Dark-SF-Death-Metal-Over-Kill avec un peu de chance !)

 

 

Voir les commentaires

Published by Michel Dubat - - Festival de la BD Angouleme

Philippe Xavier Croisade / Nomade

  

nomade-191-l325-h456-c

 

Bonjour Philippe

S.D : Pouvez vous nous parlez des cycles « Croisade-Nomade » ?

P.A : Nomade est la suite de Croisade avec le même  personnage principal, j’ais commencer par une série de 3 et face au succès il as été décidé de continuer dès le deuxième tome.

 

S.D : Pourquoi des série de trois sont si généralisé ?

P.A : depuis la loi Jack Lang , il es interdit d’avoir des contrats a vie lien un auteur ( ou dessinateur) avec une maison d’édition, cela a conduit a des cycles plus court.

 

S.D : Comment construit on un tel univers ?

P.A : au départ j’ais pris la Ville de Jérusalem au moment de croisades comme toile de fond, puis comme sur un échiquier pièces par pièces j’ais avancé dans  la construction de cet univers.

 

S.D : On peut connaitre vos projets, allez vous continue cette saga ?

P.A : il es un peut tot pour en parler, mais oui j’ais deux projets dont un ce siturais en Amoazonie.

 

S.D. : Merci de votre accueil et nous rendrons compte de vos futurs albums.

Note : le scénariste des ces séries est bien sur Jean Dufaux

S.D et I.M

BIOGRAPHIE (officielle)

Philippe Xavier est né à Bordeaux, mais la sédentarité semble être un mot absent de son vocabulaire. Il effectue des études de publicité en Argentine, avant d’aller exercer au Chili. Il émigre ensuite, douze ans durant, aux États-Unis où, non content d’être – entre autres petits boulots – professeur de judo à l’université de Géorgie, il devient dessinateur de comics, pour Marvel, Peregrine, Caliber Comics ou les prestigieux magazines « Heavy Metal » et « Frank Frazetta Illustrated ». Il serait simple de penser que le fait d’être l’un des premiers Français à avoir conquis le Nouveau Monde a suffit à attirer l’attention d’Ange, qui lui propose de revenir en Europe réaliser Le Souffle puis la reprise de Paradis perdu, chez Soleil. Ce serait passer un peu vite sur un dessin qui mélange pleinement ses origines européennes, mariées à cet encrage en pleins et déliés dont les Américains sont friands. Sa rencontre avec Jean Dufaux le pousse à faire évoluer encore ce graphisme au fil des pages de Croisade. Pour mieux laisser vivre les somptueuses couleurs de Jean-Jacques Chagnaud, Philippe Xavier épure encore beaucoup son trait, il apprend à aller à l’essentiel, sans fioritures, et donne enfin toute sa pleine mesure à raison de deux albums tous les dix-huit mois.

 

 

Voir les commentaires

Published by Michel Dubat - - Festival de la BD Angouleme

Michel Rodrigue

Le Maitre des ogres – Fée Cartable

maitres des ogres

 

 

Plutôt d’un style fantastique à destination des jeunes ados, la nouvelle série publier au éditions Le Lombard, une nouvelle série à découvrir: « le Maitre des ogres » univers sympa s'il en est, dont Michel Rodrigue est le dessinateur (Vincenzo CUCCA assurant le scenario)

 

Il s’agit d’un jeune qui accidentellement ramené de l’univers virtuel tout un monde, il faut refaire tout les niveaux pour renvoyer dans leurs monde ces nouveaux amis. On peu voir ca, mais cela serait vraiment limitatif, comme un « Matrix » à l’envers  


Les engagements avec l'éditeur sont des cycles de 3 tomes par 3 tomes pour éviter le long terme.

 

Une autre série toujours au Editions Le Lombard du même dessinateur (avec au scénario : Antonello Dalena) et déjà populaires dans les cours de recréations :


La fée cartable: une ado trouve dans son cartable une fée qui l'aide aux devoirs, mais pas seulement elle c e vois confié des missions de défense de l’environnement (sans être « lourd » dans le discourt environnemental.

 

Vous trouverez ci-dessous la biographie officielle de Michel Rodrigue.

 

 

BIOGRAPHIE (officielle)

Michel Rodrigue a beau être né un 1er avril, quand il fait quelque chose, il ne plaisante pas ! L'homme a tellement de cordes à son arc qu'il serait facile de confondre ce dernier avec une harpe ! Ainsi, il parvient à mener de front une licence d'archéologie médiévale et un poste au sein de l'équipe de France universitaire de rugby. Mais, cultivant l'éclectisme, il devient également marionnettiste, artiste de cirque et acteur de théâtre, au sein de la troupe de Jacques Weber. Cette dernière expérience l'amène à son prochain métier puisque, en 1986, il adapte Cyrano de Bergerac an bande dessinée. Fort de ce premier succès, il crée la mascotte de la première coupe du monde de rugby, puis reprend les célébrissimes « Pieds Nickelés ». Il dessine ensuite un certain nombre de séries humoristiques, au Lombard : Doggyguard, Clifton et maintenant Cubitus. Toujours touche-à-tout, il mène également de front une carrière de scénariste, qui lui permet de nous faire partager son goût pour les contes et légendes traditionnels (« La grande tambouille des sorcières », « Le chat qui courait sur les toits », avec René Hausman), n'hésitant pas à les actualiser au besoin (« Sybil, la fée cartable ») !

 

 

Voir les commentaires

Published by Michel Dubat - - Festival de la BD Angouleme

Tim Kring La Porte d’Orphée

porte d-orph-e tim kring

Tim Kring (avec la collaboration de Dale Peck) a publier sont premier roman ( « shift » traduit par Pascal Loubet) au Editions Michel Lafond, le scénariste des séries a succès : Heroes, Preuves à l’appui, Chicago Hope.

Mixant comme a sont habitude des personnages avec des pouvoirs surnaturels, une intrigue forte et un suspense qui tien en haleine tout le long du roman.

Le personnage central : Chandler Forrestal, victime d’expériences sur le LSD de la part de la C.I.A es poursuivi par ces agents et des membres de la mafia.

Ces pouvoirs lui permettrons t-il de ce sauver, voir de changer le court de l’histoire ?

Vous le serez en lisant le livre

Comme toujours hésitez pas a laissez des commentaires pour donner votre opinion sur cet ouvrage, cet auteur.

 

Voir les commentaires

Published by Michel Dubat - - LITTERATURE

Alyson Noël

Radiance

 

radiance alyson noel

Tome 1 : Ici et maintenant

L’auteur de la série « Eternels » publie au Editions Michel Lafont « Radiance » (traduction de Maud Desuvire) avec comme principale héroïne Riley, que l’on avait vu dans la première série de roman.

Ceux qui on apprécier « Eternels » y retrouverons surement avec plaisir la sœur de Ever : Radiance raconte, son histoire, devenu passeuse d’âme assisté par  Bodhi, et en compagnie de Caramel, son chien.

C’est les adolescents qui apprécierons surement le plus cette nouvelle série, l’Univers de « Eternels » est déclinée du point de vue de Riley, de sa vie, ces aspirations..

Vous avez apprécié « Eternels » vous aimerez « Radiance »

Dite nous ce que vous aimez dans ces deux séries, ce que vous aimez moins, ce que vous trouvez qui vous touche dans ce genre littéraire en utilisant les commentaires.

Pensez a vous inscrire a la newsletters du blog, merci d’avance.

Voir les commentaires

Published by Michel Dubat - - LITTERATURE

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Thêatre..

Pages

Hébergé par Overblog