Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 1 2

Gulzar Joby

gulzar joby

 

À l’occasion de 1er Festival-Salon de la SF de Lyon, nous avons rencontré Gulzar Joby.

 

Bonjour Gulzar,

Tu es auteur de nouvelles de SF, tu peux nous en parler.

 

Oui j’écris des nouvelles de Science-fiction, comme tout le monde j’ai commencé par écrire des nouvelles, beaucoup de nouvelles, et maintenant je travaille sur mon premier roman.

 

Quel est l’univers du roman que tu prépares ?

 

Il s’agit d’un roman « préhistorique », il fait partie d’une série entre 15 et 20 romans chronologiques, cela raconte une histoire possible de l’humanité, à base sociale, le premier roman est préhistorique pour faire repartir l’humanité du départ, le second se situera dans les années 2060 environ. Petit à petit on s’éloignera pour aller jusque a la fin de l’univers.

Si cela peut paraitre très ambitieux, mais en fait c’est très simple, bien sûr il faut encore le faire publier, ce qui n’est pas forcement le plus simple.

 

Le premier est en cours d’écriture et surtout je continue entre-temps à écrire des nouvelles. Des nouvelles sont publiées chez Voy(el) sur les robots, les robots sont-ils nos amis ? À la fin de l’année, je vais publier une autre nouvelle sur l’exobiologie chez un autre éditeur. Je devrais également avoir une nouvelle publiée dans un prochain numéro de « Galaxie » et « Géante Rouge » les revues jumelles de SF.

 

Tu as commencé à écrire quand ?

 

J’écris de la SF depuis 2006, j‘ai commencé à être publié sur des sites internet, puis dans des fanzines depuis 3 /4 ans environ, désormais je publie dans des revues d’anthologies professionnelles.

 

Tu as fait des concours de nouvelles ?

 

Oui j’ai déjà fait des concours, j’ai par deux fois eu le second prix. L’une avec INSTAT /Science et Avenir, l’autre était le Prix Infini, devenu depuis le Prix Debussy suite malheureusement au décès de ce dernier, c’est le prix de l’association des auteurs de Science-fiction.

Merci de bien avoir voulu nous accorder, cet entretien.

 

 

Voir les commentaires

Prix René Barjavel

 

remise prix rené barjavel

 

 

Prix René Barjavel

À l’occasion du 1er Festival et Salon de la SF de Lyon, dont nous vous avions déjà parlé sur ce site, le Prix René Barjavel a été remis.

Le prix a été réalisé par Misstiff, créatrice.

26 nouvelles ont été envoyées pour concourir, dont 7 Lyonnais.

Le jury était composé de Markus Leicht (auteur, blogueur, libraire, éditeur), Anne-Claire Noel, membre d’AOA et coadministratrice du site Docteur Who, de Raphaël Colson, auteur et éditeur, Benjamin Villemagne, auteur, metteur en scène, comédien et Yannick Chevalier enseignant-chercheur à l’Université LYON II en stylistique à la Faculté de Lettre.

Markus Leicht déclara au nom du jury : « un consensus c’est tout de suite dégagé sur le nom du vainqueur du concours… c’est la mieux construite avec une vraie structure narrative, et ce qui est surtout intéressant c’est de mettre en scène en donnant a ces personnages une particularité »

Le prix a été décerné à Hugo Ferrante, dont vous trouverez dessous l’entretien réalisé juste après.

*****

Entretien avec Hugo Ferrante, Prix René Barjavel 2012

Bonjour Hugo,

Tu viens d’obtenir le Prix « René Barjavel » du 1er Festival et Salon de la SF de Lyon, pour une nouvelle intitulée « inculture ». Quel est le thème de cette nouvelle ?

C’est dans un univers post apocalyptique, la figure classique de la classe populaire, les pauvres qui vivent dans un ghetto, une sorte de décharge à ciel ouvert, au milieu une ville coupée en deux, une ville pour les gens aisés, et la décharge à ciel ouvert, un jour des gens décident de cambrioler la bibliothèque des quartiers aisés, pour se cultiver.

C’est la première fois qu’une de tes nouvelles reçoit une récompense ?

J’ai déjà gagné un concours organisé par le « littérrarium ». Il s’agit d’une association d’étudiants de l’Université de Lyon II, c’était il y a deux ans et le livre réunissant les nouvelles des 7 catégories est sorti en Mars 2012, la nouvelle était intitulée : « Lampe de Rancement », contrepèterie de « Rampe de Lancement », le thème était libre, mais ce n’était pas sur la SF, elle s'intiulait "La mort de Tiny Tim".

Tu écris depuis longtemps ?

Oui, mais je suis aussi musicien dans un groupe qui s’appel « Frrnt et ces chiens galeux ». À la base je suis surtout auteur de chansons.

Quel genre de chansons écris-tu ?

De la chanson française rock/blues,

En littérature, en SF, tes inspirations viennent d’où ? Tu as des auteurs que tu préfères ?

 En réalité je lis très peu de SF, je suis plus littérature générale, j’apprécie beaucoup : Bukowski, John Fante, en SF j’en ai peu lu : Chuck Palahniuk et son roman « Peste » le titre original était « Rant » (2007), curieuse traduction du titre. Ce que j’apprécie beaucoup en SF, c’est l’anticipation sociale, comme Georges Orwell et son « 1984 », mais quasiment pas de littérature SF contemporaine         .

Et pourtant tu en écris ?

Je voulais m’essayer au genre SF, le concours m’en donnait l’occasion. Comme me l’a dit un membre du jury, la trame est très classique, ce qui comptait c’était comment c’était raconté. C’est ce qui me paraissait intéressant.

Tu as d’autres publications en prévision ?

J’ai une petite nouvelle, qui devrait être publiée dans un livre du plasticien lyonnais Rodolphe Bessey, des auteurs, dont moi, avons écris des textes pour ce livre d’art qui devrait paraitre prochainement, sous le titre de " L'Ether du Léthé".

Et en chanson tu as des projets ?

Oui nous avons un album en préparation, il devrait sortir normalement en octobre, mais rien de sur pour l’instant.

 

 

 

 

Voir les commentaires

<< < 1 2
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Hébergé par Overblog