Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 1 2
Graham Joyce Lignes de Vie FOLIO SF
Graham Joyce Lignes de Vie FOLIO SF

Graham Joyce Lignes de Vie FOLIO SF

Graham Joyce

Lignes de Vie

Folio SF

 

Très prolixe, en ce mois de janvier, Folio SF nous offre cette fois-ci enfin disponible en version de poche l’ouvrage de Graham Joyce « Ligne de vie » reçut le Grand prix de l'Imaginaire Meilleur roman étranger 2007 pour Lignes de vie, traduite de l’anglais par Mélanie Fazi (prix de la meilleure traduction  au Grand Prix de l’Imaginaire 2007).

 

Cet auteur qui au court de sa carrière reçut de nombreux prix (voir ci-dessous) dont à cinq reprises le British Fantasy Adward.

 

 

Sortie en anglais en 2002, puis publié en 2005, dans sa traduction française, aux Éditions Bragelonne, beaucoup de personnes seront heureuses de le découvrir ou de le redécouvrir en format de poche, toujours plus accessible au plus grand nombre.

 

L’histoire est celle d’un enfant né dans les décombres du bombardement de Coventry durant la 2eme guerre mondiale, région d’où l’auteur est originaire, et dont le traumatisme persista de nombreuses décennies. Dans ces décombres nait un enfant  sans père, Franck, ces talents particuliers rendront encore plus dur pour la famille Vine de lui apprendre a vivre.

 

Ce roman fut le plus primé de sa carrière, et sans son décès prématuré à l’Âge de 60 ans, Graham Joyce nous aurait offert encore de superbes pages, c’est au-delà du Fantastique  l’un des meilleurs écrivains anglais  de sa génération.

 

 

Note :

Comme un conte, Bragelonne, 2015 (en) Some Kind of Fairy Tale, 2012)

À paraître le 18 février  2015

 

 

Biographie

Graham Joyce, né le 22 octobre 1954 à Keresley en Angleterre.

 

Élevé dans un village minier près de Coventry, Graham Joyce obtient un diplôme d'enseignant à Derby, puis une maîtrise de lettres modernes et de littérature américaine à l'université de Leicester où il rencontre sa future femme, Suzanne.

 

Il avait déjà commencé à écrire, mais c'est en Grèce où ils étaient partis vivre (sur l'île de Lesbos et en Crète) qu'il écrit son premier roman publié, Dreamside. Un voyage à Jérusalem lui inspire le roman Requiem.

 

Son fantastique inspiré et subtil en fait l'un des auteurs anglais les plus appréciés du genre. Cinq de ses romans ont été lauréats du prix British Fantasy. The Facts of Life a reçu le prix World Fantasy et Les Nuits de Leningrad a remporté le grand prix de l'Imaginaire 2003, catégorie « Nouvelle étrangère ». La plupart de ses romans sont traduits en plusieurs langues.

 

Tout en poursuivant son travail d'écrivain, il enseigne l'écriture à l'université de Nottingham Trent.

 

Il a coécrit les textes de cinq chansons de The Big Machine, quatrième album studio de la chanteuse française Émilie Simon : Fools Like Us, Rainbow, The Way I See You, Nothing To Do With You et This Is Your World.

 

Il aurait travaillé actuellement sur le scénario du jeu vidéo Doom 4 pour le compte d'id Software.

 

Sous le pseudonyme de William Heaney, Joyce a publié en 2008 le roman Memoirs of a Master Forger, sorti en France en 2009 sous le titre Mémoires d'un maître faussaire. La véritable identité de l'auteur étant maintenant dévoilée, le roman sera republié fin 2009 sous la signature de Joyce et sous le titre How to Make Friends with Demons.

 

Il a succombé le 9 septembre 2014 à un lymphome.

 

Œuvres

L'Enfer du rêve, Pocket coll. terreur, 1995 (en) Dreamside, 1991)

Sorcière, ma sœur, Pocket coll. terreur, 1998 (en) Dark Sister, 1992)

Rêves égarés, Pocket coll. terreur, 2001 (en) House of Lost Dreams, 1993)

Requiem, Pocket coll. terreur, 1996 (en) Requiem, 1995)

L'Intercepteur de cauchemars, Pocket coll. terreur, 1998 (en) The Tooth Fairy, 1996)

Réédité sous le titre La Fée des dents aux éditions Bragelonne en 2008

 

(en) Spiderbite, 1997

En attendant l'orage, Bragelonne, 2006 (en) The Stormwatcher, 1998)

Les Nuits de Leningrad, Bragelonne, 2002 (en) Leningrad Nights, 1999)

Dans Faux rêveur, préface de Peter Straub

 

Indigo, Pocket coll. terreur, 2000 (en) Indigo, 1999)

Fumée d'opium, Pocket coll. terreur, 2003 (en) Smoking Poppy, 2001)

Lignes de vie, Bragelonne, 2005 (en) The Facts of Life, 2002)

Les Limites de l'enchantement, Bragelonne, 2007 ((en) The Limits of Enchantment, 2005)

(en) TWOC, 2005

(en) Do the Creepy Thing, 2006

(en) Three Ways to Snog an Alien, 2008

Mémoires d'un maître faussaire, Bragelonne, 2009 (en) Memoirs of a Master Forger, 2008)

(en) The Devil's Ladder, 2009

Au cœur du silence, Milady, 2013 (en) The Silent Land, 2010)

 

Comme un conte, Bragelonne, 2015 (en) Some Kind of Fairy Tale, 2012)

À paraître le 18 février 2015

 

(en) The Year of the Ladybird, 2013

 

Récompenses

 

Prix World Fantasy Meilleur roman 2003 pour Lignes de vie

 

Prix British Fantasy Meilleur roman 1993 pour Sorcière, ma sœur

Meilleur roman 1996 pour Requiem

Meilleur roman 1997 pour L'Intercepteur de cauchemars

Meilleur roman 2000 pour Indigo

Meilleur roman 2009 pour Mémoires d'un maître faussaire

Meilleur roman de fantasy 2013 pour Comme un conte

 

Grand prix de l'Imaginaire Meilleur roman étranger 2007 pour Lignes de vie

 

(Source Wikipédia)

Voir les commentaires

Basseau s’envole.

 

Basseau s’envole.

 

Et pour cette 8e année consécutive, le Centre Social Culturel et Sportif de Basseau à Angoulême, c’est vraiment envolé, vers l’Algérie.

 

Des liens se sont créés avec une école d’Alger à travers le Festival International de la BD d’Angoulême et le Festival International de la BD d’Alger.

 

Ce 8e numéro comprend donc une partie réalisée par les élèves de l’école Draria d’Alger.

 

Chaque année les jeunes du quartier de Basseau réalisent depuis 8 ans un album, souvent très revendicatif pour leurs jeunes âges, et encore plus souvent marqué du coin du bon sens.

 

Abordant quasiment tous les thèmes que peuvent connaitre les jeunes de quartiers populaires, on est toujours aussi étonné de leurs maturités.

 

Les premiers ne sont plus là bien sûr, chaque année voit son lot d’arrivées et de départs dans l’équipe de jeunes, mais l’esprit est toujours le même.

 

Depuis 4 ans le Centre Social  Culturel et Sportif du quartier Basseau, ce battait pour sa survie, c’est chose faite, le centre continuera a existé.

 

Je ne serais que trop vous recommander d’acheter cet album (et les anciens numéros) soit sur place si vous êtes ou passez à Angoulême, soit par correspondance:

 

Centre Social Culturel et Sportif de Basseau

Bat le Corsaire

Rue Jean de Verrazano

16000 Angoulême

France

 

Tel : +(33) 05 45 91 68 64

Basseau s’envole.
Basseau s’envole.

Voir les commentaires

L'Epouvantable vendredi DEVIL S REJECTS

L'Epouvantable vendredi

change de formule !

 

A partir du mois de novembre 2014, l'Epouvantable Vendredi devient une séance mensuelle.

 

La programmation reste inchangée : des grands classiques de l'horreur ou de l'épouvante, des films récents à découvrir sur grand écran.

 

Chaque film sera présenté.

A chaque séance, un avant-programme d'extraits de films, de documents rares, de bandes annonces.

 

 

 

En février :

DEVIL S REJECTS

Vendredi 13/02 à 21h30

 

Présentée par Fabrice Calzettoni

En présence de Karel Quistrebert, directrice du Festival des Maudits Films, spécialiste de Rob Zombie.

 

 

Devil’s Rejects de Rob Zombie

(USA, 2005, 1h41, coul., avec Sid Haig, Bill Moseley et Sheri Moon Zombie).

 

Séance strictement interdite aux moins de 16 ans.

Une carte d’identité pourra être demandée à l’accueil.

 

résumé du film:

 

Une famille de meurtriers sanguinaires est poursuivie par un shérif vengeur bien décidé à les éradiquer de la terre…

 

Rob Zombie ne s’encombre d’aucune censure et encore moins de convenances.

 

Dieu a abandonné ce monde ou toute valeur morale est détruite et où les hommes s’entredévorent comme des animaux.

 

Une course cauchemardesque.

Photo extraite du Film

Photo extraite du Film

Voir les commentaires

Avec l'aimable autorisation d'Otsuka Eiji
Avec l'aimable autorisation d'Otsuka Eiji
Avec l'aimable autorisation d'Otsuka Eiji
Avec l'aimable autorisation d'Otsuka Eiji
Avec l'aimable autorisation d'Otsuka Eiji
Avec l'aimable autorisation d'Otsuka Eiji

Avec l'aimable autorisation d'Otsuka Eiji

Espace PolarSNCF © dessin Mai Li Bernard
Espace PolarSNCF © dessin Mai Li Bernard
Espace PolarSNCF © dessin Mai Li Bernard
Espace PolarSNCF © dessin Mai Li Bernard

Espace PolarSNCF © dessin Mai Li Bernard

© scnénario.com et les dessinateurs respectifs
© scnénario.com et les dessinateurs respectifs
© scnénario.com et les dessinateurs respectifs
© scnénario.com et les dessinateurs respectifs
© scnénario.com et les dessinateurs respectifs
© scnénario.com et les dessinateurs respectifs
© scnénario.com et les dessinateurs respectifs
© scnénario.com et les dessinateurs respectifs

© scnénario.com et les dessinateurs respectifs

Prochainement un article sur la Trilogie
Prochainement un article sur la Trilogie

Prochainement un article sur la Trilogie

Voir les commentaires

Trish Trash, rollergirl sur Mars, Dargaud, 2015
Trish Trash, rollergirl sur Mars, Dargaud, 2015

Trish Trash, rollergirl sur Mars, Dargaud, 2015

Entretien JESSICA ABEL

Trish Trash,

rollergirl sur Mars,

Dargaud, 2015

Stéphane Dubois,

Vous sortez : «  Trish Trash, rollergirl sur Mars » à quel public vous adressez vous ?

 

Jessica Abel,

À partir de 15 ans on peut le lire jusqu’as 100 ans (rire)j, Trish Trash habite sur Mars, planète en cours de terraformation, personnage central de cette trilogie ,elle rêve d’être une star de Rollergil, pour pouvoir échappé à l’ennui et sa famille d’adoption.

 

Stéphane Dubois,

C’est un monde totalitaire ?

 

Jessica Abel,

Pas dans le sens politique tu terme, c’est un complexe capitaliste, une entreprise capitaliste qui exploitent les gens à la limite de l’esclavage.

Un peu sur le modèle des contrats qui permirent le peuplement de l’Australie.

 

J’ai déjà dessiné le second tome de Trish Trash, il est terminé.

 

Cela sera une trilogie.

J’aimerais que cet album soit diffusé aux USA.

 

Je fais les dessins, les décors sont faits par mon assistance et j’ai un coloriste, c’est la méthode de travail américaine, un peu comme ateliers les peintres  de la renaissance.

 

Stéphane Dubois,

Vous avez aussi publié une histoire de vampire ?

 

Jessica Abel,

Oui, une histoire assez humoristique qui se passe a Los Angeles avec un vampire…végétarien ?

 

Stéphane Dubois,

Vous avez enseigné la bande dessinée pouvez-vous nous en parler ?

 

Jessica Abel,

J’ais enseigner durant 12 ans à  School of Visual Arts à New York, j’ais publier deux  manuels (avec Matt Madden  ) , sur le procéder narrative, c’est pareil pour la Franco-belge ou les comics, seuls change des aspects comme le découpage…

 

Maintenant je suis résidente  La Maison des auteurs de la BD d’Angoulême depuis 2 ans et demi et je pense le rester encore 1 ou 2 ans.

 

Stéphane Dubois,

Comment avez-vous vous commencer la bande dessinée.

 

Jessica Abel,

J’ais commencer par de petites histoires de 4 ou 5 pages (voir bibliographie NDLR), ils ont été publie en anthologie dans Mirror, Window et Soundtrack, et j’ai également coscénariste la comédie romantique vampirique Ouvert la Nuit,  j’ais publier  chez Delcourt un roman graphique « La Perdita » .

 

 

Biographie

Elle commence à dessiner des bandes dessinées à l'Université de Chicago. En 1992, elle présente une impression maison de son comix Artbabe à Fantagraphics lors de la Chicago Comics Convention, sans succès. Quatre ans plus tard, elle publie toujours Artbabe (un numéro par an) et finit par attirer l'attention de Fantagraphics qui est, depuis, son éditeur.


En 2005, elle termine La Perdida un récit de fiction qui se passe au Mexique.

 

À côté de son activité d'auteur, Jessica Abel enseigne dans la section bande dessinée de l'école des arts visuels (School of Visual Arts) de New York.

Elle est mariée à l'auteur Matt Madden, également enseignant dans la même école.

En 2015, elle publie le premier tome d'une trilogie directement en français, Trish Trash, rollergirl sur Mars, pour Dargaud.

 

Bibliographie

Prix et récompenses

  • 1997 : Prix Harvey du meilleur nouveau talent
  •  
  • 2002 : Prix Harvey de la meilleure nouvelle série pour La Perdida
  •  
  • nommé pour le prix « Essentiels » au FIBD d'Angoulême, en 2006

 

Ouvert la nuit  Abel ( Scénario )   Pleece ( Dessin )   SORIA ( Scénario )

Ouvert la nuit Abel ( Scénario ) Pleece ( Dessin ) SORIA ( Scénario )

Ouvert la nuit

Abel

( Scénario )

Pleece

( Dessin )

SORIA

( Scénario )

 

Quand on est végétarien, le pire en devenant un vampire, ce n'est pas d'avoir à se nourrir de sang, c'est de savoir que c'est pour l'éternité !

 

C'est ce que se dit Dave, devenu vampire à Los Angeles, et contraint pour payer son loyer de devenir l'employé de son maître.

 

Il travaille donc dans un magasin pour vampires, en assurant le tour de nuit.

Sa vie éternelle va changer quand il tombe amoureux d'une jolie mortelle gothique...

 

Une comédie romantique dans la droite ligne de Clerks et Buffy, deux séries télé mythiques chez les ados/jeunes adultes, avec en vedette le plus sympathique loser de l'histoire des vampires !

Entretien Jessica Abel Trish Trash, Dargaud

Voir les commentaires

PALMARÈS OFFICIEL 2015 42e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême
• FAUVE D’ANGOULEME – PRIX DE LA BANDE DESSINÉE ALTERNATIVE

• FAUVE D’ANGOULEME – PRIX DE LA BANDE DESSINÉE ALTERNATIVE

PALMARÈS OFFICIEL 2015 42e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême

PALMARÈS OFFICIEL 2015

42e Festival international

de la bande dessinée d’Angoulême

 

• FAUVE D’OR - PRIX DU MEILLEUR ALBUM, parrainé par Cultura

L’Arabe du futur, Tome 1

Riad Sattouf / Allary

 

• FAUVE D’ANGOULEME – PRIX SPECIAL DU JURY, parrainé par Cultura

Building Stories

Chris Ware / Delcourt

 

• FAUVE D’ANGOULEME – PRIX DE LA SÉRIE, parrainé par Cultura

Lastman, Tome 6

Balak, Mickaël Sanlaville et Bastien Vivès / Casterman

 

• FAUVE D’ANGOULEME – PRIX RÉVÉLATION, parrainé par Cultura et Europe 1

Yekini, le roi des arènes

Lisa Lugrin et Clément Xavier / Editions Flblb

 

• FAUVE D’ANGOULEME – PRIX DU PATRIMOINE, parrainé par la Caisse d’Epargne

San Mao, le petit vagabond

 

Zhang Leping / Fei

• FAUVE D’ANGOULEME – PRIX DU PUBLIC CULTURA

Les Vieux fourneaux, Tome 1 - Ceux qui restent

Wilfrid Lupano et Paul Cauuet / Dargaud

 

• FAUVE POLAR SNCF

Petites coupures à Shioguni

Florent Chavouet / Philippe Picquier

 

• FAUVE D’ANGOULEME – PRIX JEUNESSE

Les Royaumes du Nord, Tome 1

Clément Oubrerie et Stéphane Melchior / Gallimard

Édité par l’association Une autre image (France)

 

• PRIX JEUNES TALENTS, parrainé par la Caisse d’Epargne

1er lauréat : Camille Debray pour « Maman »

2e lauréat : Cloé Francisci pour « Ballet » (Prix aufeminin)

3e lauréat : Anna Griot pour « Boat People »

 

• PRIX JEUNES TALENTS POITOU-CHARENTES, parrainé par la région Poitou-Charentes

Quentin Jeulin

 

• PRIX DU CONCOURS DE LA BD SCOLAIRE « A L’ECOLE DE LA BD », parrainé par la Caisse d’Epargne et le Ministère de l’Education Nationale

 

- Prix d’Angoulême de la BD Scolaire :

Margaut Shorjian

 

- Prix Graphisme du Concours de la BD Scolaire :

Louis Fourel

 

- Prix Scénario du Concours de la BD Scolaire :

Catherine Manesse

 

- Prix Coup de Coeur du Concours de la BD Scolaire :

Fanny Ehl

 

- Prix BD des Régions :

Thomas Ouedraogo

 

• PRIX DES ÉCOLES D’ANGOULÊME, en partenariat avec la Mairie d’Angoulême et l’Inspection Académique de la Charente

Nas poids plume Tome 1 d’Ismaël Méziane / Glénat

 

• PRIX BD DES COLLÈGES POITOU-CHARENTES, avec le rectorat de Poitiers

Alisik Tome 1 de Helge Vogt, Hubertus Rufledt et Bisson Pierre / Le Lombard

 

• PRIX DES LYCÉES POITOU-CHARENTES, avec le rectorat de Poitiers

Choc Tome 1 - Les fantômes de Knightgrave de Stéphane Colman et Éric Maltaite / Dupuis

 

• PRIX RÉVÉLATION BLOG, parrainé par Vraoum

Mademoiselle Karensac pour son blog http://blickaboo.blogspot.fr/

 

• PRIX CHALLENGE DIGITAL, parrainé par la Caisse d’Epargne

Oscar Langevin pour « Moontagne »

 

 

Voir les commentaires

Entretien

Allais, Jean-Marc

Il pennello

 

Stéphane Dubois,

Avec « Il pennello », tu nous livres avec Serge Perrrotin, une histoire de pinceau magique ?

 

Jean-Marc Allais,

Effectivement, c’est un peintre raté, qui a l’occasion de se procurer un pinceau créée par Léonard de Vinci, et qui permet à n’importe qui de peindre comme un grand artiste.

 

Il va utiliser ce pouvoir sans trop savoir le maitriser, comme un apprenti sorcier. On y retrouve le mythe de Faust.

 

Stéphane Dubois,

Il s’agit d’un one-shot ?

 

Jean-Marc Allais,

C’est en un volume de 90 pages, c’est beaucoup pour un album, mais nous ne voulions pas frustrer le lecteur.

Nous y avons fait deux clins d’œil à des auteurs connus : Serge Le Tendre et Régis Loisel avec La Quête de l'oiseau du temps.

 

Stéphane Dubois,

Comment vient-on à la BD avec des études de biologie et d’électronique ?

 

Jean-Marc Allais,

En fait, il s’agit du hasard, j’ai fait des études de biologies, avant de travailler dans l’industrie de l’électronique,  en 2003, j’ai dû me réorienter.

 

J’ai eu la possibilité de continuer dans l’électronique ou de faire totalement autre chose.

 

J’avais décidé de me lancer dans la peinture, le hasard, si sans est un, a fait que j’ai été orienté vers la bande dessinée.

Stéphane Dubois,

Parallèlement a « Il penello » tu reprends le dessin de la série « Crow Dog » dont 5 volumes sont déjà parus.

 

Jean-Marc Allais,

Le tome 6 est en court d’écriture, j’en suis à la planche 17. Il devrait sortir fin 2015 débuts 2016.

 

La difficulté est de continuer dans la même veine, de faire évoluer le personnage, en partant de cce qu’il est  dans le tome 5, sans défigurer le personnage.

 

Stéphane Dubois,

À plus long terme, tu penses continuer dans le fantastique ?

 

Jean-Marc Allais,

J’ai des projets, le fantastique, la SF oui, sauf de la « fantasy » ou je ne me vois pas du tout travaillé, mais le « temporel » par exemple oui j’aimerais bien. Je suis plus dans des dessins plus réalistes, c’est pour ça que je ne me vois pas dans des œuvres de fantasy.

 

SA BIOGRAPHIE

Après avoir commencé très tôt à dessiner, je me tourne tout naturellement... vers des études de biologie puis d'électronique ! Domaine dans lequel je travaille durant deux décennies. Parallèlement, j'apprends à peindre des portraits à l'huile et je reviens par hasard -mais le hasard existe-t-il ?- au dessin, en collaboration avec Serge Perrotin sur le projet Il pennello.

(texte biographie: Sandawe)

 

photo © Sandawe

photo © Sandawe

Entretien Allais, Jean-Marc Il pennello

Voir les commentaires

<< < 1 2
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Hébergé par Overblog