Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

L’éveil du Dieu Serpent

L’éveil du Dieu Serpent

De Christine Barsi

 

Sur Terre, en 2027, la guerre sous-jacente n’est pas celle à laquelle s’attendent les masses, mais plutôt de celle qu’on leur dissimule depuis plusieurs décennies.

 

Nous sommes envahis, bien plus que nos déclencheurs d’alerte ne cessent de nous le clamer. Les Reptiliens, les Gris et la déclinaison des races hybrides sont parmi nous. Que nous veulent-ils ?

 

Avril Scott, éthologue au sein d’une association de protection de l’environnement, et renommée pour son expertise des dossiers sensibles traitant des abus dans le domaine des organismes génétiquement modifiés, devra l’appréhender et affronter l’homme d’affaires et scientifique Maur Evans qui se dressera sur son passage et l’entraînera dans un périple australien qui les mènera de Sydney à Melbourne, aux Blue Mountains, et jusqu’au cœur de la Tasmanie.

 

 

532 pages

Format 140x210

Chf 28.- / 23,80 euros

 

Christine Barsi

 

L’auteure est une scientifique et une artiste qui a fait des études en biologie et science de la nature et de la vie, cherchant à comprendre ce qui anime le genre humain. Aujourd’hui, l’auteure travaille dans les ressources humaines, pour une grande entreprise d’informatique et d’ingénierie, écrivant en parallèle depuis 1998 des romans de science-fiction et de fantastique, avec à son actif quatre romans publiés à compte d’éditeur.

 

(Communiqué de presse)

Voir les commentaires

Métamorphoses 1858

 

Métamorphoses 1858 

TOME 01 – TYRIA JACOBAEAE

PAR ALEXIE DURAND – SYLVAIN FERRET

 

Le premier tome de cette trilogie sortira le 9 janvier, le deuxième tome de la série sortira en juin 2019 et le troisième et dernier tome, tout début 2020.

 

Métamorphoses est une trilogie steampunk, elle se déroule dans un univers alternatif a la réalité, plus proche de la dystopie que de l’uchronie.

 

Pour un public averti.

 

Résumé de la trilogie :

Paris, été 1858 : au cœur de l’atmosphère étouffante des rues, une jeune couturière disparaît dans la plus totale indifférence. Son jeune frère Emile parvint à convaincre un étonnant duo, d’enquêter sur cette mystérieuse disparition : Stanislas Andrzej, détective amateur, et son ami et colocataire Joseph, médecin de profession. Stanislas voit cette enquête comme l’occasion de se refaire financièrement sans trop de difficulté, alors que Joseph, comme pour toutes les affaires dont s’occupe Stanislas, la perçoit d’un mauvais œil…

 

Alors qu’ils pensaient à une simple histoire de fugue, ils découvrent bien vite que deux autres jeunes femmes ont disparu la même semaine. Même âge, même corpulence, et même milieu populaire. Et lorsque l’une d’entre elle est repêchée dans la Seine, le corps méthodiquement vidé de ses organes, l’enquête initiale prend alors une tout autre tournure.

Qui a bien pu s’adonner à une telle abomination? Un chirurgien surement, mais un retors, un pervers.

 

Car chaque organe prélevé l’a été sur le sujet encore vivant… L’œuvre d’un fou ou d’un génie ? Et dans quel but ? Stanislas entraine Joseph dans une course effrénée contre le mal, l’étrange et le morbide jusqu’à découvrir une horrible machination bouleversant toutes leurs certitudes. Une quête qui se métamorphosera en un prodigieux voyage initiatique.

 

Date de parution : 09/01/2019  /

ISBN : 978-2-7560-9916-3 Scénariste : DURAND Alexie

Illustrateur : FERRET Sylvain

Coloriste : FERRET Sylvain

Série : METAMORPHOSES - 1858 (LES)

Collection : CONQUISTADOR

 

Biographies  des auteurs :

 

ALEXIE DURAND

EST NÉE EN 1973, À RODEZ DANS L’AVEYRON OÙ ELLE RESIDE.

Après des études d’Histoire au Mirail à Toulouse, elle fait différents boulots qui n’ont absolument rien à voir avec ses études, ni avec l’écriture. Cependant elle a toujours écrit pour son propre plaisir. Gamine, elle lit tout ce qui lui tombe sous la main, avec une préférence pour Jules Vernes et Gaston Leroux. Elle grandit également avec les histoires que lui invente sa soeur, imprégnées de passages secrets et d’héroïnes au mauvais caractère. En grandissant, Alexie est fortement influencée par science-fiction, la fantasy, ainsi que les romans d’espionnage et les policiers.

 

Il y a quelques années, après une longue discussion avec Sylvain Ferret, qui cherchait un(e) scénariste pour monter son projet, elle se lance dans l’écriture du scénario des Métamorphoses 1858, qui est sa première publication en bande dessinée.

 

 

 

SYLVAIN FERRET

EST NÉ LE 29 DÉCEMBRE 1989 À SAINT-TROPEZ IL RÉSIDE À TOULOUSE.

 

Sylvain travaille comme graphiste et poseur en enseigne-signalétique. Passionné de bande dessinée depuis gamin, il a toujours dessiné et de créer des projets. Ses influences sont multiples, venant du manga, du comics ainsi que de la bande dessinée franco-belge. Le cinéma tient également une place importante dans son mode de création tout comme l'animation japonaise et les jeux vidéo. À 17 ans il rencontre Tony Valente par le biais de son libraire qui va être une sorte de mentor pour lui durant plusieurs années. En 2016, Alexie, qui est de sa famille, lui parle de ses envies d'écriture et lui propose un scénario. Moins d'un an plus tard le projet est signé chez Delcourt.

Métamorphoses 1858
Métamorphoses 1858
Métamorphoses 1858
Métamorphoses 1858

Voir les commentaires

Fenice, les ombres du Temps

"Fenice, les ombres du Temps".

Virginio VONA et IAH-HEL.

 

Dès le premier volume de cette série en 2012, nous vous avons présenté les auteurs, vous trouverez ci-dessous le lien avec cet entretien.

L’aventure continue avec :

 

 "Fenice, les ombres du Temps",  la nouvelle bande dessinée de Virginio VONA et IAH-HEL, une dystopie SF et fantastique !

 

 

Rencontre et dédicaces

Virginio VONA et IAH-HEL

Samedi 15 décembre 2018 à partir de 15H00

Galerie Rachel Hardouin

- 15 curiosity + experiences

15, rue Martel 75010 Paris

BAT.A - 4e étage

 

 

L'ouvrage est disponible sur place au tarif de 17 euros.

 

Découvrez et échangez avec Virginio VONA, auteur, dessinateur, artiste italien, pour le lancement de sa nouvelle bande dessinée, "Fenice, les ombres du temps" créée avec le scénariste IAH-HEL.

 

"Fenice, les ombres du temps" est une bande dessinée d'anticipation, dont l'action se déroule dans un univers cyberpunk et underground, où la dimension onirique est omniprésente.

 

Fenice est aussi le personnage principal de cette histoire, un anti-héros venu d'un monde parallèle qui combat au service de la liberté et de l'équité, afin que l'humanité ne sombre pas dans l'intolérance et la barbarie.

Une métaphore de notre réalité, dont l'action se déroule à Alger.

 

 

"Fenice, Les ombres du temps", paru en décembre 2018, parle de l'homme, de ce qu'il est, de ce qu'il fait. Ce n'est pas un hasard si le récit se déroule à Alger.

 

 

Cette histoire a été initiée fin 2015, au retour du festival de la bande dessinée d'Alger.

Les deux auteurs répondaient à l'invitation du festival depuis plusieurs années...

Leurs ressentis respectifs, les partages artistiques avec les algériens, l'histoire de cette terre, les ont pour de multiples raisons poussé à écrire ce récit.

 

OneShot de 60 planches, l'album traite d'un sujet à la fois actuel et intemporel, inhérent au fanatisme et au radicalisme : le terrorisme.

 

Virginio Vona déploie une grande intensité et vivacité dans le trait de son dessin et dans le choix de ses couleurs. Ce parti-pris met sous pression son lecteur tout en soulignant la tension perceptible auprès de la population d'Alger. Les architectures sont exceptionnellement représentées.

 

 

Un album sous haute tension.

 

(Communiqué de presse)

Fenice, les ombres du Temps
Fenice, les ombres du Temps

Voir les commentaires

Nils  L'Arbre de vie

Nils 03 -

L'Arbre de vie

JÉRÔME HAMON

 ANTOINE CARRION

 

Se situant  entre les œuvres de Miyazaki et les préoccupations écologistes avec l’apport de la mythologie nordique, cette trilogie a été saluée par les libraires dès la sortie du premier tome.

 

Le lecteur basique aura parfois du mal à suivre dans les méandres du scénario l’expression des auteurs.

 

Le label « Métamorphose »   nous réserve toujours des surprises éditoriaux, espérons que cela va continuer en 2019.

 

À lire uniquement si vous avez lu les deux premiers tomes, sinon procurez les-vous avant de lire ce dernier volume.

 

Mot de l'éditeur:

Une collection dirigée par Barbara Canepa et Clotilde Vu.

 

Les projets « Métamorphose » oscillent entre livre jeunesse, bande dessinée et roman illustré.

 

Les thématiques abordées sont philosophiques, poétiques, et/ou fantastiques, portées par une identité graphique inspirée du style victorien.

 

Le 3e et dernier tome de Nils, une trilogie à mi-chemin entre la mythologie nordique et l’œuvre de Miyazaki. Selon de vieilles légendes, il existerait un monde au-delà de la matière. Un monde constitué d’êtres lumineux - les élémentaires -, sans lesquels cette matière resterait inerte. Ainsi, quand les territoires du Nord, jadis fertiles et florissants, se muent en terres arides où plus rien ne pousse, ces légendes ressurgissent.

 

Nils détient à présent le pouvoir de la téléportation et l’omniscience. L’esprit de la déesse Verdandi le guide, avec l’espoir qu’il réussisse à sauver les neuf mondes de la colère de la déesse Skuld, sa sœur. Après une lutte sans merci, le destin de l’humanité semble scellé… Skuld réalisera-elle que son comportement est finalement peu différent de celui des Hommes ? Action et métaphysique s’entrechoquent dans ce tome conclusif de toute beauté.

 

 

 

 

ISBN : 978-2-302-07157-5

Scénariste : HAMON Jérôme

Illustrateur : CARRION Antoine

Coloriste : CARRION Antoine

Série : NILS

Collection : Métamorphose

 

 

Biographies et bibliographies des auteurs :

JÉRÔME HAMON

Diplômé de l'école Supérieure de Commerce de Rouen et d'une université américaine, Jérôme Hamon amorce sa vie professionnelle à New York comme analyste financier. Mais ses aspirations sont ailleurs... Il quitte donc le milieu de la finance pour voyager autour du monde. De retour en France, il travaille dans le cinéma puis dans le jeu vidéo, avant d’intégrer France Télévisions. En 2008, il présente ses premiers scénarios à Angoulême où il rencontre le dessinateur Marc Van Straceele, avec qui il signe son premier album. Depuis, il multiplie les projets.

 

Bibliographie

Dreams Factory  2018    

Emma et Capucine  2017  2018   

Marsupilami - Des histoires courtes par...  2017     

Nils  2016  2018   

Yokozuna  2013 

 

ANTOINE CARRION

 

Antoine Carrion puise ses influences chez des auteurs tels que Nicolas de Crécy, Milo Manara, Katsuhiro Otomo, Katsuya Terada et Sergio Toppi. Le 9e Art l’attire. Officiant auparavant dans l’événementiel, la communication, le jeu vidéo et l’illustration, Antoine décide de rapprocher ses passions en réalisant l’adaptation de No Pasaran – le jeu inspiré du célèbre roman éponyme. Depuis, il compte plusieurs projets à son actif.

 

Bibliographie

Filles de Soleil (Les)  2013     

Nils  2016  2018  

No pasarán (Lehmann/Carrion)  2012      

Ombre blanche (L')  2013  2014 

Paroles d'école  2013     

Temudjin  2013  2015   

 

Autres collaborations

Geste des Chevaliers Dragons (La)  2015    Couverture 

Prométhée  2014    Couverture 

Nils  L'Arbre de vie
Nils  L'Arbre de vie
Nils  L'Arbre de vie
Nils  L'Arbre de vie
Nils  L'Arbre de vie
Nils  L'Arbre de vie

Voir les commentaires

Entretien Christine Barsi Auteure

Entretien

Christine Barsi

Auteure

 

Stéphane Dubois,

Bonjour Christine,

Vous écrivez des romans de science-fiction depuis déjà près de vingt ans, mais il a fallu attendre 2017 pour que vos deux romans soient édités, pour quelles raisons ?

 

Christine Barsi,

J’ai toujours voulu écrire et devenir écrivain. A l’adolescence, j’écris des poèmes, quelques scénarios plus romanesques, puis les études, le mariage et les enfants en parallèle d’un travail très prenant.

 

En 1998, il y a eu un déclic dans mon univers, sans doute parce que les enfants grandissaient et que je maîtrisais davantage mon quotidien.  Je me suis découvert une vraie passion, plus que je ne le pensais, et je me suis promis alors de ne jamais plus arrêter. Alors que durant mes nuits, des bribes de rêve suffisamment marquant m’inclinaient à les transcrire sur le papier, j’ai posé un scénario, puis un autre, puis un autre encore. J’alternais chaque fois les phases de réécritures passant d’un stade temporairement achevé à un autre puis un autre, alternant les histoires.  

 

Lorsque mon mari me faisait remarquer qu’il serait bien que j’en finalise un premier, je lui répondais invariablement que je préférais prendre de l’avance et en préparer plusieurs pour ensuite, lorsque le temps viendrait, les faire publier. Je ne souhaitais pas être ennuyée par la pression des éditeurs pour me faire ensuite écrire sur un rythme plus rapide que mon rythme propre. Je souhaitais apprécier chaque manuscrit, chaque personnage et ne pas brader mes univers du fait d’une quelconque contrainte.

 

J’ai commencé mes premières phases de soumission aux éditeurs en septembre 2014 pour Déviance et Teralhen puis en 2015, et c’est en janvier 2017 que j’ai eu cette proposition de contrat à compte d’éditeur par 5 Sens Editions. Pour Mutagenèse, je l’ai soumis à l’éditeur en septembre 2017 (j’espérais que ce serait ce même éditeur qui me répondrait positivement plutôt qu’un autre, du fait de notre partenariat « humain »).

 

Et aujourd’hui me donne en partie raison. Mes lecteurs de Déviance et des deux tomes du Cycle des Trois marches me réclament des suites et comme je n’aime pas les décevoir, je me suis mise sur l’écriture du tome 2 de Déviance.

 

J’écris le soir et les week-ends en parallèle de ma journée de travail, donc, cela prend un certain temps, mais je suis une persévérante et je ne lâche rien sur le temps imparti à l’écriture. Il me faut ce temps. Pour moi, chaque minute passée en dehors de l’écriture me fruste désagréablement. 

 

 

Stéphane Dubois,

Le tome deux de « Mutagénèse » vient de sortir aux éditions 5 sens, comme son nom l’indique, il s’agit   d’une mutation génétique, pensez-vous que votre formation scientifique est une bonne chose ou d’une certaine manière ne peut-elle brider votre imaginaire ?

 

Christine Barsi,

Les scientifiques ne forment pas un monde homogène. Nombreux sont très conservateurs dans leur approche, mais certains au contraire aspirent à sortir du consensus convenu pour justement s’ouvrir à d’autres options qui ouvrent elles-mêmes sur ce que j’appelle la créativité et les potentialités. Je suis de cet ordre-ci, rompant avec les normes.

 

 

Mes études et mon expérience dans le domaine des sciences m’ont au contraire apporté cet œil du détail et de la logique chers aux femmes et aux hommes de science, et sont venues compléter ma créativité et ma passion pour les univers de la fiction. Sans compter que ma soif de connaissances et d’appréhension des techniques de ce monde se nourrit de mes études entreprises pour la préparation de chacun de mes romans. D’ailleurs chaque roman est l’opportunité de m’adonner à cette recherche de techniques nouvelles et de sciences humaines que je ne maîtriserais pas encore d’un point de vue conceptuel.

 

Stéphane Dubois,

S’agit-il d’une trilogie voir plus ?

 

 Christine Barsi,

Les deux tomes du Cycle des Trois Marches se suffisent mais ouvrent sur une autre dimension et d’autres mondes qui n’ont fait finalement qu’être amorcés, et j’ai déjà le scénario d’un tome 3 plus ou moins « couché sur le papier », et la potentialité d’un 4ème. Seul le temps pourrait être un obstacle à leur écriture.

 

 

Stéphane Dubois,

Quels sens avez-vous voulu donner à cette œuvre, n’a-t-elle pas un côté anxiogène ?

 

Christine Barsi,

Un côté anxiogène, probablement. Mais j’aime ça, alors cette vision particulière se mêle avec l’espoir d’un monde qui va s’organiser, un monde dans lequel l’humanité s’ouvre à une certaine spiritualité. Mes scénarios se fondent toujours sur une grande passion amoureuse entre mes personnages principaux, qu’ils soient hommes ou femmes, atténuant dans le même temps l’impact de cette vision anxiogène que l’on retrouvera dans mes autres romans.

 

 

Stéphane Dubois,

Comment définiriez-vous votre œuvre, quel en serait l’unité, la ligne éditoriale, si vous en avez une ?

 

Christine Barsi,

Œuvre de science-fiction et de passion, s’adressant tout à la fois aux hommes qu’aux femmes. Ce qui est une ligne éditoriale pas toujours facile du fait de cette alliance des thèmes. J’y inclus des sujets techniques et humains pour que le lecteur et moi y apprenions chaque fois et ressortions enrichis de la lecture.

 

D’ailleurs je le verrais bien dans une nouvelle collection qui s’intitulerait : Les Mutants (ou Le Cycle des Mutants…)

 

 

Stéphane Dubois,

Vous publiez aux Éditions 5 Sens, une maison d’édition genevoise encore peu connue, comment l’avez-vous trouvée et quelles sont ces particularités par rapport à d’autres maisons d’édition suisse ou française ?

 

Christine Barsi,

Lorsque j’ai soumis les deux tomes du Cycle des Trois Marches aux éditeurs, y compris Bragelonne, il m’a semblé que mon roman ne s’intégrait pas vraiment à leur collection du fait d’un scénario et d’une écriture que les éditeurs et leurs lecteurs n’attendaient pas, car alliant un peu de fantastique déviant très rapidement vers la SF, à une très belle histoire d’amour interdit, ainsi qu’une écriture soutenue mais fluide et de belle facture.

 

C’est par contre ce que recherchait 5 Sens Éditions dont j’ai découvert la maison d’édition sur le Net.

 

Je ne cherchais que des éditeurs qui acceptaient les soumissions de manuscrits par mail ou via leur site internet. Je me refusais à envoyer des manuscrits par la poste aux maisons d’éditions qui ne souhaitaient que cette modalité. Un peu trop conservatrice à mon gré.

 

Ce que j’apprécie avec 5 Sens Editions, c’est le partenariat « humain » qui s’instaure entre l’éditeur et l’auteur. Les échanges sont conviviaux. En tant qu’auteure je conserve, sous leur œil vigilant, l’autonomie des corrections, du choix de la couverture ; pour moi cela compte énormément.

 

Ensuite, je dois en revanche participer activement à la promotion de mes livres ; ce qui s’avère très formateur pour un écrivain en dépit des difficultés rencontrées et du temps imparti.

 

 En tant que petite maison d’édition, 5 Sens prend en charge nos livres sur plusieurs années en évitant ainsi la philosophie d’immédiateté propre au monde littéraire en général. Voici quelques-unes des raisons qui me font apprécier cette maison. Un dernier point peut-être les concernant, ils souhaitent ne pas se limiter en termes d’expression littéraire, d’idées et de visions afin de ne pas se cantonner à une parole « normée ».

 

 

Stéphane Dubois,

Quels sont vos projets ?

 

Christine Barsi,

J’ai de très nombreux projets et je ne sais pas si toute une vie y suffira, mais j’avance de manière organisée et… passionnée.

 

Je suis actuellement sur un manuscrit d’anticipation dont l’histoire se situe en Australie et en 2027. Pour ce faire, j’ai étudié énormément les divers sujets abordés dans le roman qui devrait être publié par 5 Sens Editions fin 2018 ou début 2019.

 

En parallèle, je suis sur la phase de réécriture du tome 2 de Déviance, ma romance vampirique qui est très attendue. Je réamorce également l’écriture d’un vieux manuscrit de SF dans mes tiroirs depuis plusieurs années et qui traitera à nouveaux du sujet des mutations sur deux ou trois tomes dans un premier temps et dans un tout autre contexte. Beaucoup de travail en perspective en sachant que je travaille en parallèle en tant que Responsable Développement en ressources humaines pour une entreprise d’informatique et d’ingénierie de près de 2400 personnes.

 

Biographie :

L’auteure est une scientifique et une artiste qui a fait des études en biologie et science de la nature et de la vie, cherchant à comprendre ce qui anime le genre humain. Elle a travaillé dans ce domaine, avant de bifurquer vers l’informatique, l’ingénierie et les ressources humaines. L’auteure écrit depuis 1998 des romans de science-fiction et de fantastique. Elle a à son actif deux premiers romans édités en 2017.

 

******

 

Ci-dessous un chapitre  du livre de Christine Barsi,

ainsi qu’un extrait lu par l’auteure.

Remerciement a Christine Barsi, pour nous avoir confié ces extraits.

 

 

Chapitre "L'Adane" lu par l'auteure: Christine Barsi.

Entretien Christine Barsi Auteure

Voir les commentaires

Contes macabres Edgar Allan Poe Benjamin Lacombe

Contes macabres

Edgar Allan Poe

Benjamin Lacombe

 

En 2010 Benjamin Lacombe avait déjà illustré  Edgar Allan Poe et ses « contes macabres », publié aux  Éditions Soleil. Il nous aura donc fallu presque neuf ans pour avoir ce deuxième volume d’une sélection thématique de nouveaux contes.

 

Thématique, car si le premier volume était consacré aux femmes et à la mort, ce nouvel opus s’intéresse aux hommes et aux fantastiques.

 

Rappelons que les « contes macabres » avaient été traduits par Charles Baudelaire   dont vous trouverez une liste des traductions E.A.POE, peut-être pas exhaustive, en bas de page.

 

Je ne vous ferais pas l’affront de vous parler des textes ou de l’œuvre de l’auteur des « Contes Macabres », si vous suivez régulièrement ce site, vous ne pouvez qu’être amateur de son œuvre.

 

Venons-en donc aux illustrations le trait de Benjamin Lacombe est idéal pour ce genre de texte,  il semble évident qu’il a subi, et on le comprend l’influence de Mark Ryden, mais il a su aussi sans  détaché et crée son propre style.

 

 Ils avaient déjà illustré « Alice aux pays des merveilles » et « Notre dame de Paris, décidément il sait choisir ses auteurs. À remarquer concernant les auteurs que ceux du 19e siècle on ça faveur.

 

A la fin de l’ouvrage vous trouverez « Notes nouvelles sur E.A.POE »

 

Très bel ouvrage, avec une finition luxe, il ferait un très beau cadeau pour votre entourage je vous le recommande donc très fortement.

 

Déconseillé aux moins de 16 ans.   

 

Résumé :

L’influence d’Edgar Allan Poe dans le monde a été et demeure considérable : la critique contemporaine le situe parmi les plus remarquables écrivains de la littérature américaine du XIXe siècle, et ses nouvelles ont revêtu, au fil des ans, grand nombre de titres et d’aspects. Le premier volume des Contes macabres s’articulait autour de la vision de la femme et de la mort, tandis que ce second volume s’intéresse à celle de l’homme et du fantastique.

 

Note de l’éditeur :

Le premier volume des Contes macabres s’articulait autour de la vision de la femme et de la mort, tandis que ce second volume s’intéresse à celle de l’homme et du fantastique. Forte, pleutre, habitée par la mélancolie ou basculant dans la folie, la figure masculine selon Poe est complexe et, par là même, terriblement envoûtante.

 

Benjamin Lacombe a sélectionné de nouveaux contes, parmi lesquels Manuscrit trouvé dans une bouteille ou Petite discussion avec une momie, et propose un nouveau voyage graphique, à la frontière du réel, dans les tréfonds de l’âme humaine.

 

Après le succès incontesté du premier opus, Benjamin Lacombe propose un nouvel hommage au maître du romantisme américain autour de la figure masculine et du fantastique. L’influence d’Edgar Allan Poe dans le monde a été et demeure considérable : la critique contemporaine le situe parmi les plus remarquables écrivains de la littérature américaine du XIXe siècle, et ses nouvelles ont revêtu, au fil des ans, grand nombre de titres et d’aspects.

 

 

Benjamin Lacombe a sélectionné de nouveaux contes, parmi lesquels Manuscrit trouvé dans une bouteille ou Petite discussion avec une momie, et propose un nouveau voyage graphique, à la frontière du réel, dans les tréfonds de l’âme humaine. Un second hommage au maître du romantisme américain.

 

Biographies et bibliographies des auteurs :

Edgar Allan Poe

(1809-1849)

Edgar Allan Poe, né à Boston en 1809, a étudié en Angleterre, puis dans un collège de Virginie. Plus tard, il s’engagea dans l’armée et publia, à ses frais, son premier recueil, Tamerlan et autres poèmes (1827). En 1829, il trouva refuge chez une tante sans fortune, Maria Clemm, mère d’une fille, Virginia, qu’il épousa lorsque celle-ci eut quatorze ans. La même année, il publia un second recueil, Al Aaraaf.

 

À partir de 1831, Poe a composé des nouvelles, contes et poèmes : en 1833, Le Manuscrit trouvé dans une bouteille obtint un prix. Il continua alors à publier des oeuvres jusqu’au Corbeau, son plus grand succès. Malgré cela, Poe vécut dans la misère avec Maria Clemm et sa femme qui décéda en 1847. Il mourut à l’hôpital en 1849, à la suite d’une crise de delirium tremens.

 

Bibliographie (sélection)

 

Publications en volume du vivant d'Edgar Poe

 

(en) Tamerlan and Other Poems, Boston, Calvin F. S. Thomas, 1827.

(en) Al Aaraaf, Tamerlane and Minor Poems, Baltimore, Hatch and Dunning, 1829.

 

(en) Poems, second edition, New York, Elam Bliss, 1831.

 

(en) The Narrative of Arthur Gordon Pym from Nantucket, New York, Harper & Brothers, janvier-février 1837.

 

(en) The Narrative of Arthur Gordon Pym from Nantucket, Londres, Wiley & Putnam, 1838.

 

(en) The Conchologist's First Book, Philadelphie, Haswerl, Barrington et Haswell (réimpr. 1840, 1845) (1re éd. 1839).

 

(en) Tales of the Grotesque and Arabesque, Philadelphie, Lea & Blanchard, 1840, 2 volumes - publiés à 750 exemplaires.

 

(en) The Prose Romances of Edgar A. Poe (contenant : The Murders in the Rue Morgue et The Man that was used up), Philadelphie, William H. Graham, 1843, publié probablement à 250 exemplaires.

 

(en) The Raven and other Poems, New York, Wiley & Putnam, 1845.

(en) Tales, New York, Wiley & Putnam, 1845.

(en) Eureka, New York, Wiley & Putnam, 1848.

 

Éditions posthumes des œuvres d'Edgar Poe

(en) The Works of the Late Edgar Allan Poe (édition de Rufus Griswold), volumes 1-2, New York, J. S. Redfield, 1850 ; vol. 3, 1850 ; vol. 4, 1856 (édition posthume préparée par Edgar Poe, réimprimé par Redfield jusqu'en 1859 puis par W. J. Widdleton jusqu'en 1871).

 

(en) The Works of Edgar Allan Poe (édition de John Henry Ingram), 4 volumes, Édimbourg, Black, 1874-1875 (plusieurs rééditions avec d'importantes corrections et révisions).

 

(en) The Works of Edgar Allan Poe (avec un mémoire de Richard Henry Stoddard) 6 volumes, New York, A. C. Armstrong & Son, 1884 ; Londres, Kegan Paul, Trench, 1884 (8 volumes, New York, George P. Putnam's Sons, A. C. Armstrong & Son, 1884).

 

(en) The Works of Edgar Allan Poe (édition d'Edmund Clarence Stedman et George Edward Woodberry), 10 volumes, Chicago, Stone & Kimball, 1894-1895.

 

(en) The Complete Works of Edgar Allan Poe (édition de James Albert Harrison, avec des notes de Robert Armistead Stewart), 17 volumes, New York, Thomas Y. Crowell and Company, 1902 (édition baptisée : The Virginia Edition et The Monticello Edition, cette dernière version ayant un papier d'un plus grand format).

 

(en) The Complete Poems of Edgar Allan Poe (préface et mémoire de James Howard Whitty), Boston & New York, Houghton Mifflin Co., 1911.

 

(en) Politian, an unfinished tragedy by Edgar A. Poe: edited from the original sources, including the autograph manuscripts in the Pierpont Morgan Library (édition de Thomas Ollive Mabbott), Richmond, The Edgar Allan Poe shrine, 1923.

 

(en) The Collected Works of Edgar Allan Poe (édition de Thomas Ollive Mabbott) : Volume 1 : Poems, Cambridge, The Belknap Press of Harvard University Press, 1969 (réimpression, 1979 puis, sous la forme de livres brochés, sans un certain nombre d'annexes, Harvard, 1980 ; rémpression avec le texte complet, University of Southern Illinois, 2000) ;Volumes 2-3 : Tales and Sketches, Cambridge, The Belknap Press of Harvard University Press, 1978 (réimpression, 1979 ; University of Southern Illinois, 2000).

 

(en) The Collected Writings of Edgar Allan Poe (édition de Burton Ralph Pollin) : Volume 1 : The Imaginary Voyages (comprenant : The Narrative of Arthur Gordon Pym, The Unparalleled Adventure of one Hans Pfaall et The Journal of Julius Rodman), Boston, Twayne Publishers, 1981 ;

Volume 2 : The Brevities: Pinakidia, Marginalia and Other Works, New York, Gordian Press, 1985 ;

Volumes 3 & 4 : Writings in The Broadway Journal: Nonfictional Prose, New York, Gordian Press, 1986 ;

Volume 5 : Writings in the Southern Literary Messenger: Nonfictional Prose, New York, Gordian Press, 1997.

 

 

Traductions de Charles Baudelaire (1857)

Notes nouvelles sur Edgar Poe (Introduction de Charles Baudelaire)

Le Démon de la perversité (1845)

Le Chat noir (1843)

William Wilson (1839)

L’Homme des foules (1840)

Le Cœur révélateur (1843)

Bérénice (1835)

La Chute de la maison Usher (1839)

Le Puits et le pendule (1842)

Hop-Frog (1849)

La Barrique d’amontillado (1846)

Le Masque de la mort rouge (1842)

Le Roi Peste (1835)

Le Diable dans le beffroi (1839)

Lionnerie (1835)

Quatre bêtes en une (1833)

Petite Discussion avec une momie (1845)

Puissance de la parole (1845)

Colloque entre Monos et Una (1841)

Conversation d’Eiros avec Charmion (1839)

Ombre (1835)

Silence (1835)

L’Île de la fée (1841)

Le Portrait ovale (1842)

 

Benjamin Lacombe

(1982-)

Benjamin Lacombe, auteur et illustrateur né à Paris en 1982, est l’un des représentants phares de la nouvelle illustration française.

En 2001, il entre à l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs (ENSAD), et signe à dix-neuf ans sa première BD. Son projet de fin d’études, Cerise Griotte, est son premier livre qui paraît aux éditions du Seuil, en 2006. Il est publié l’année suivante par Walker Books (États-Unis), et sélectionné par le Time Magazine comme l’un des dix meilleurs livres jeunesse de l’année. Depuis, Benjamin a écrit et illustré une trentaine d’ouvrages vendus à plus de 1,2 million d’exemplaires à travers le monde. Il expose son travail en galerie et travaille notamment avec Ad Hoc Art (New York), Dorothy Circus (Rome), Maruzen (Tokyo) et la Galerie Daniel Maghen (Paris).

 

Publications (sélection)

 

Littérature jeunesse

Le Petit Chaperon rouge, Éditions Soleil , 2003.

Cerise Griotte, Éditions Seuil Jeunesse, 2006.

Longs cheveux, Éditions Talents Hauts, 2006.

La Funeste nuit d'Ernest, texte coécrit avec Sébastien Perez, Éditions Sarbacane, 2007.

Les Amants Papillons, Édition Seuil Jeunesse, 2007.

La petite sorcière, texte coécrit avec Sébastien Perez, Éditions Seuil Jeunesse, 2008.

Le Grimoire de Sorcières, Éditios Seuil Jeunesse, 2008.

La grande journée du petit Lin Yi, Éditions Milan Jeunesse, 2009.

La Mélodie des Tuyaux, conte musical lu par Olivia Ruiz, Éditions Seuil Jeunesse, 2009.

Blanche-Neige, Éditions Milan, 2010.

L'herbier des fées, texte coécrit avec Sébastien Perez, Éditions Albin Michel Jeunesse, 2011.

Ondine, Éditions Albin Michel Jeunesse, 2012.

Swinging Christmas, texte coécrit avec Olivia Ruiz, Éditions Albin Michel Jeunesse, 2012.

Madame Butterfly, Éditions Albin Michel Jeunesse, 20134

Les Super-héros détestent les artichauts, Éditions Albin Michel Jeunesse, 2014.

L'ombre du Golem, (deux tirages simple et deluxe) Texte Eliette Abécassis Benjamin Lacombe,2017

 

Littérature adulte

Edgar Allan Poe, Les contes macabres, Édition Soleil, 2010.

Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, Partie 1, Éditions Soleil, 2011.

Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, Partie 2, Éditions Soleil, 2012.

Memories, Éditions Daniel Maghen, 2013.

Marie-Antoinette, Carnet secret d'une reine, Éditions Soleil, 2014.

Prosper Mérimée,Carmen,Éditions Soleil,2017.

Curiosités, Artbook Benjamin Lacombe,Éditions Daniel Maghen Eds,2017.

 

Bande dessinée

L'esprit du temps tome 1, Éditions Soleil, 2003.

L'esprit du temps tome 2, Éditions Soleil, 2005.

Léonard & Salaï tome 1, Éditions Soleil, 2014.

 

Illustration

Charles Perrault, Le maître chat, Éditions Hatier, 2003.

Pourquoi la carapace de la tortue n'est-elle plus lisse du tout ?, texte de Mimi Barthélémy, Seuil Jeunesse, 2006.

Raconte-moi encore un conte, collectif d'illustrateurs, Éditions Tourbillon, 2007.

Destins de chiens, texte de Sébastien Perez, Éditions Max Milo Jeunesse, 2007.

L'Enfant silence, texte de Cécile Roumiguière, Éditions Seuil Jeunesse, 2008.

La Grande journée du petit Lin-Yi, texte de Brenda Willams, traduit par Charlotte Fierens, Milan, 2009.

Il était une fois, Éditions, Seuil Jeunesse, 2010. Album pop up qui interprète les textes classiques suivants : Poucette, Pinocchio, Madame Butterfly, Le Petit Chaperon rouge, Alice au pays des merveilles, La Barbe bleue, La Belle au bois dormant, Peter Pan.

Jakob et Wilhelm Grimm, Blanche Neige, Milan, 2010.

Rossignol, texte de Sébastien Perez, Éditions Seuil Jeunesse, 2011.

À l'école des pages du Roy Soleil, texte d'Arthur Ténor, Tome 1 : « Sabotages en série à Versailles », Éditions Seuil Jeunesse, 2011.

Facéties de chats, texte de Sébastien Perez, Éditions Margot, 2015.

Curiosity House : The Shrunken Head, texte de Lauren Oliver et H.C. Chester, 2015.

Lewis Carroll, Alice au pays des merveilles, Éditions Soleil, 2015.

Lewis Carroll, Alice de l'autre côtés du miroir, Éditions Soleil, 2016.

Frida, Éditions Albin Michel Jeunesse ,2016.

 

Auteur

Blues Bayou, illustrations de Daniela Cytryn, Milan Jeunesse Éditions, 2009.

Le Carnet Rouge, illustrations d'Agata Kawa, Seuil, 2010

 

 

Benjamin Lacombe

Benjamin Lacombe

Bande Annonce

Voir les commentaires

Détective du bizarre  - Billy Brouillard et la chasse aux fantômes

Détective du bizarre 01

Billy Brouillard

et la chasse aux fantômes

 

3 autres aventures de Billy Brouillard sont déjà sorties chez cet éditeur et cette collection  depuis 2009 auquel il convient d’ajouter un hors-série.

 

On ignore encore combien de tomes sont concernés par ce nouveau cycle.

 

En cadeau, les enfants trouveront l’indispensable LOUPE DE TROUBLE-VUE encarter dans la couverture, espérons que l’éditeur sera aussi généreux avec les prochaines livraisons et qu’un objet sera également inclus dans les volumes suivants.

 

Certains diront que l’on trouve dans cette histoire des côtés morbides, certes cela est vraiment, mais l’humour, les situations le dessin font que les enfants ne prendront pas peur, et puis il est bien connu que les plus jeunes aiment avoir peur « pour de faux ».

 

En plus deux fois deux pages du « journal de la nuit » font partie de cet ouvrage, une sorte de gazette éducative.

 

En cette période de fêtes qui approche, et bien que cela soit toujours un budget en fin d’année de faire plaisir aux enfants, je ne serais que trop conseillé aux parents, qui le peuvent, dans faire l’acquisition, ainsi qu’aux médiathèques.

 

Pensez à vous inscrire aux newsletters

Dites ce que vous pensez de cet ouvrage dans les commentaires

 

Résumé de  la série :

Une série jeunesse, aux effets très spéciaux entre jeux optiques et enquêtes fantastiques !

 

Il s’appelle Brouillard… Billy Brouillard… et ce qu’il apprécie par-dessus tout, c’est de partir à l’aventure ! Lorsque la nuit vient, il s’éveille pour résoudre des mystères. Ses enquêtes et ses exploits sont célèbres à travers le monde de la nuit.

 

Ses copains sont au nombre de quatre : Samoth, petit démon dévoué, Jack, feu follet timide, Ayram, vampire pacifiste, et Léa, fantôme coquette et jalouse. Mais c’est aux côtés d’une petite sorcière qu’il

va mener sa nouvelle enquête : pour suivre une piste, il faut des traces… et pour trouver des traces, il faut une loupe de trouble-vue !

 

Billy Brouillard parviendra-t-il à empêcher qu’un être malintentionné ne soit doté d’un pouvoir surpuissant ?...

 

 

LA LOUPE DE TROUBLE-VUE

Grâce à ta  loupe de trouble-vue à filtre rouge, qui permet de voir au travers des choses comme par magie, découvre l’envers du décor. Une multitude de petits détai ls se révèlent , amuse-toi à espionner

ceux qui se croient bien cachés.

 

C’EST DRÔLE, SURPRENANT ET ENVOUTANT.

 

ISBN : 978-2-302-07290-9

Scénariste : BIANCO Guillaume

Illustrateur : BIANCO Guillaume

Coloriste : NEEL Carole, BIANCO Guillaume

Série : DETECTIVE DU BIZARRE (LE)

Collection : Métamorphose

 

 

Biographie  et bibliographie de l’auteur:

BIANCO Guillaume

Enfant solitaire mais heureux, il grandit dans la campagne provençale et passe de longs après-midi à vivre d’incroyables aventures au creux de son jardin. Titulaire d’un baccalauréat d’Arts plastiques, il s’inscrit dans une université de Lettres avant de publier, à l’âge de vingt ans, ses premières bandes dessinées.

 

Son imaginaire se nourrit de contes populaires, des nouvelles de Roald Dahl, de celles de Maupassant – et surtout des chansons de Georges Brassens à qui il voue une admiration sans bornes.

 

Son souhait : raconter des histoires pour petits et grands, aborder certains tabous, soulever de « grandes » questions, tout en (se) divertissant.

 

 

Séries principales

Atelier Mastodonte (L')  2013  2017 

 Billy Brouillard  2008  2018 

  Captain Perfect  2003      

  Carnets secrets de Guillaume Bianco (Les)  2014  2016     

  Eco  2009  2013    

  Encyclopédie curieuse et bizarre par Billy Brouillard (L')  2014  2015    

  Epictète  2009      

  Ernest & Rebecca  2008  2018  

  Filles de Soleil (Les)  2014        

  Gloupik  2009  2011    

  Hot dog  2008       

  Jasmine  2015  2018  

  Kegoyo & Klamédia  1999  2000    

  Krashmonsters  2002      

  Will (Bianco)  2003  2006    

  Zizi Chauve-souris  2012  2017   

 

Autres collaborations

End  2012    Traduction 

Julio Biscoto  2018   

Sky-Doll  2016    Traduction

Détective du bizarre  - Billy Brouillard et la chasse aux fantômes
Détective du bizarre  - Billy Brouillard et la chasse aux fantômes
Guillaume Bianco

Guillaume Bianco

Voir les commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Hébergé par Overblog