Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

 

(Source : site officiel du Prix Jacques-Brossard 2009)

 

Frédérick Durand, lauréat du prix Jacques-Brossard 2009

 

Montréal, 7 août 2009. Le prix Jacques-Brossard est décerné cette année à Frédérick Durand pour son recueil de nouvelles fantastiques À l’intention des ombres (Éditions Vents d’Ouest) et son roman fantastique La Nuit soupire quand elle arrête (La Veuve noire). La remise du prix a eu lieu dans le cadre de la convention mondiale de science-ficion, ANTICIPATION 2009, qui se tient présentement à Montréal. Le lauréat reçoit une bourse de 2 500 $ provenant de différents dons recueillis par la corporation Passeport pour l’imaginaire qui gère le prix Jacques-Brossard.Le jury a motivé son choix en soulignant d’entrée de jeu la voix personnelle, le style particulier de Frédérick Durand. Son recueil de nouvelles À l’intention des ombres présente un large éventail des atmosphères créées par l’auteur et des univers qu’il explore. Qu’il décrive des situations banales tirées de la vie quotidienne qui basculent soudainement dans le fantastique ou qu’il dépeigne sommairement un décor qui installe d’emblée un climat d’étrangeté ou une ambiance surréaliste, Durand réussit immanquablement à distiller un malaise. Son esthétique l’apparente à des auteurs européens comme Thomas Owens, Marcel Béalu et Jean Rollin. Le format de ses nouvelles, des textes de quelques pages seulement qui nécessitent une grande maîtrise de la narration, le rattache également à cette famille littéraire.

 

Si son recueil, de façon prévisible, offre une variété de genres, il en est de même de son roman La Nuit soupire quand elle s’arrête qui fusionne plusieurs courants littéraires – surréalisme, gothique, onirisme – qui emportent le récit dans un flot irrésistible charriant sa part de perversion et de sadisme.

 

Détenteur d’un doctorat en littérature de l’Université du Québec à Trois-Rivières, professeur au niveau collégial et musicien, Frédérick Durand a publié onze romans et un recueil de nouvelles depuis 1997, améliorant sans cesse son art de la narration et affinant son style. À l’intention des ombres lui a valu en 2008 le Prix de littérature–Librairie Clément-Morin.

 

Trois finalistes parmi une soixantaine d’auteurs en lice au départ se disputaient le titre de la meilleure production québécoise de l’année 2008 en science-fiction et en fantastique. Outre Frédérick Durand, les deux autres aspirants étaient Éric Gauthier pour son roman fantastique Une fêlure au flanc du monde (Éditions Alire) et Daniel Sernine pour son roman de science-fiction Les Écueils du temps (Éditions Alire).

 

Le jury du prix Jacques-Brossard 2009 était composé de Joël Champetier, rédacteur en chef de Solaris, écrivain et scénariste, de Martin Hébert, professeur d’anthropologie à l’Université Laval et écrivain de science-fiction, de Mathieu Fontaine, cinéaste, de Françoise Cadieux, représentante des lecteurs des genres de l’imaginaire, et de Jonathan Reynolds, auteur et éditeur pour Les Six Brumes

 

http://aveugle.wordpress.com/2009/08/10/un-prix-bien-merite/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Hébergé par Overblog