Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

 

 

Christian Carion nous parle du film : « Frankenstein Junior » de Mel Brooks

frankestein

à l’occasion du festival Lumiere2011.

Bonjour Christian Carion,

Vous êtes réalisateur (voir biographie en fin d’article), vous présenter à l’occasion du festival Lumiere2011, 4 films dont « Frankenstein Junior » de Mel Brooks, pourquoi avoir choisi ce film en particulier?

Parce que, c’est un film qui m’avait fait énormément rire à sa sortie en salle, je les revu il y a pas longtemps, et je l’es montrer à mes enfants en DVD, et j’ais vu que le film était inoxydable. Je trouve que ce film a ca place dans le festival LUMIERE, car il rend hommage au cinéma justement sur ces films  fantastiques  les films d’y d’horreur, qui cherchait a faire peur en noir et blanc.

Je trouve que c’est bien de ressortir ce film, c’est la période faste de Mel Brooks avec les producteurs et des films comme le « «Grand Frisson ». Et celui l’est particulièrement bien réussit.

C’est un hommage aux films des années 30 ?

Oui, c’est cela, c’est un hommage au réalisme allemand.

Comme « Métropolis » ?

Oui comme également « M le maudit », et sur ce film il y a également un travail sur la bande son, y compris des gags sonores, il y en a pas temps que cela, c’est très visuel bien sur comme film mais Mel Brooks en as trouvez quelques uns, ou la bande son fait rire de manière très intelligente, c’est un grand monsieur Mel Brooks.

Alors comédie ou fantastique ?

C’est d’abord pour moi une comédie, une comédie fantastique.

Vous appréciez particulièrement le fantastique ou c’est une exception ?

J’ais pas de genre particulièrement attitré, ce n’est pas que je suis bon public, mais j’essaie d’allez voir a peut prêt tout. J’essaie de pas me cantonner à un genre, même si avec des enfants cela n’est pas toujours facile.

Dans les films de genre, de l’imaginaire, la SF et le Fantastique occupé qu’elle place ?

Vous savez que vendredi soir, c’est la « Nuit de la Science-fiction » je ne peux pas y allez mais, mes enfants y vont e je leurs est dis, « vous avez beaucoup de chance », car revoir dans la même soirée Soleil Vert, en voyant ce film pour la première fois j’ais acheter tout Beethoven, car le cinéma est un art qui permet d’approcher les autres, je parle a bâtons-rompus désolé. J’ais une culture populaire, et j’ais fait ma culture musicale en grande partie grâce au cinéma.

Donc a cette soirée, il y a évidement « Soleil Vert » mais aussi « 2001 l’ODYSSEE de L’ESPACE », et d’autres, ils on donc un choix de films de qualité, comme « Blade Runner », Il est annoncer un remake de « Blade Runner » par  Ridley Scott prochainement .

 

Merci de nous avoir accorder ces quelques instants  

 

 

 

Christian Carion (Biographie)

 Né de parents agriculteurs, Christian Carion développe une passion pour le cinéma dès l'âge de treize ans. Après un bac C et une classe prépa, il intègre une école d'ingénieur au ministère de l'agriculture, respectant ainsi les souhaits de sa famille. Se décidant ensuite à se consacrer au septième art, il loue une caméra vidéo, se met à "bricoler des films sans intérêt" selon ses dires, puis fait la rencontre de Christophe Rossignon, qui débute alors sa carrière de producteur. Ce dernier sera d'ailleurs l'interprète d'un de ses courts métrages, Monsieur le député, en 1999.

En 2001, Christian Carion passe au long, dirigeant le tandem Michel Serrault / Mathilde Seigner dans Une hirondelle a fait le printemps, une forme d'hommage à ses origines qui séduit 2,4 millions de spectateurs français. Fort de ce succès, le cinéaste s'attaque à un projet plus ambitieux, initié en 1993 : Joyeux Noël. Présentée Hors Compétition au Festival de Cannes 2005, cette fresque historique sur fond de Première Guerre mondiale réunit un casting franco-allemand composé notamment de Guillaume Canet, Diane Kruger et Daniel Brühl. En 2006, ce long métrage sera nommé à plusieurs reprises aux César et concourera aux Oscars dans la catégorie Meilleur film étranger.

Fidèle à ses comédiens, Christian Carion retrouvera deux ans après Guillaume Canet pour le propulser au cœur de L'Affaire Farewell, un thriller d'espionnage inspiré de faits réels et également interprété par Emir Kusturica. (Source Allociné)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Hébergé par Overblog