Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Lionel DAVOUST (Conférence, Limoges)

 

Conférence à la bibliothèque francophone multimédia de Limoges le 19 février 2011

 

Pour écrire une science fiction il faut déjà avoir à la base de solides connaissances donc faire de nombreuses recherches, savoir écouter, déterminer une situation et enfin que ce soit crédible pour le lecteur (ment moi mais fait ça bien) autrement dit une cohérence narrative,

 

Son style d'écriture :

 

C'est pas un effort conscient, Il change régulièrement de style de façon à ce que ça ne soit pas linéaire, de temporalité et de rythme qui donne l'impression qu'il y a plusieurs écrivains,

La technique vient amorcer tous les travaux et permet de trouver l'effet voulu,

 

Il apprend son métier :

 

Pour Lionel  DAVOUST tous les arts sont un solfège, Les effets, les personnages, l'écriture se travaillent comme dans la volonté du dragon et un autre en cours d'écriture,,, Pour lui, il convient d'être capable de se surprendre soi-même,,,,Les promesses narratives forgent les attentes du lecteur (ex un fusil posé sur la cheminée à l'acte 1 fait penser au lecteur qu'il en sera fait usage donc ne pas l'oublier en chemin),

 

Métier d'écrivain

 

Elisabeth Georges a mis par écrit ses techniques d'écriture et il en ressort que le mieux est d arriver à un juste équilibre qui sort de la mathématique du linéaire,

 

A votre sens que faut-il pour être un bon écrivain ?

 

                   du talent

                   de la chance

                   de la discipline

 

Pourquoi persévérer alors que c est si difficile ?

 

                   peur de la page blanche

                   finir ce que l'on écrit comme une énigme

                   la confiance en soi

 

Pour Lionel DAVOUST c’est l'histoire qui s’écrit à travers lui (comme s'il en était que l'instrument celui qui tient le crayon)

 

8h par jour d'écriture c'est ce qu'un écrivain doit consacrer comme temps

 

                   échanges blog : moins de conséquences qu'une publication et plus de partage avec les lecteurs

                   garder une vie sociale (c'est à dire garder le contact avec le monde que l'on raconte)

                   discipline (se tenir aux exigences du métier)

                   parle du monde donc il faut une certaine cohérence du récit et des personnages

 

 

 

Qu'est ce qui est plus important la construction ou utilisation de l'histoire ou les personnages ?

 

Les personnages et le relationnel entre eux (complexité psychologique),

 

 

Volonté du dragon

 

C'est un peu l'histoire du modernisme qui arrive et s'abat sur un peuple et c'est donc un rapport du changement face à tradition,

 

La folie : les fous sont des prophètes – illuminations

 

Rapport à considérer la société et ce par quoi on doit passer

 

L'approche cartésienne de la littérature

 

C'est une forme de transcendance – la cause de la mort – l homme toujours dans l'attente du changement – dépassement de soi

 

Historie du sacré : lumineux qui parle à notre cœur

 

Principal défaut c'est d'avoir enterré son inconscient et sa capacité d’émerveillement, nous ne somme pas que des machines pensantes – potentiel de l'individu pour aller plus loin

 

 

Vous avez écrit plus de fantaisie que de fantastique, Pourquoi ?

 

C'est la lecture de Boris VIAN qui va produire un déclic et donner l'envie d'écriture

 

Hypothèse de mondes différents

 

SF grand fan mais obsession de la cohérence documentation et culture importante qui le rend prudent

 

Pensez-vous faire passer un message ?

 

Fiction histoire pas d'idéologie donc pas de message

 

Mais ouvrir des portes, faire s'interroger mais sans pour autant apporter de réponse si ce n'est celle du personnage mais qui n'a pas la prétention d'être la seule l'unique

 

Porteuse d'histoire

 

Vous apparaissez souvent pessimistes

 

La folie l'oubli de soi souvent une fin qui fini mal

 

Texte : regarder vers l’ouest :

 

                   horreur pour certains

                   bonne fin pour d'autres

 

Ça apporte une forme de réflexion

 

L’attrait du vide – frisson – porteur de vie – intensité – expérience – jouer à se faire peur

 

Pas d'effets spéciaux comme au cinéma ce qui fait jouer l'imaginaire

 

Sa culture

 

                   parents lecteurs de SF il a donc grandi dedans

                   c'est un mode de fonctionnement donc pourquoi ne pas chercher plus loin

                   possibilité d’allé chercher la magie, les joies – émerveillement important à l'esprit et mode de vie par rapport au quotidien donne un autre regard

 

 

C'est une façon de s'approprier le monde afin de le vivre mieux,

 

 

Que pensez vous de cette Conférence, de son contenu, de ca forme, désirez vous d’autres articles de ce genre ? Dite le nous dans les commentaires.

 

Remerciement à Isabelle, notre correspondante à Limoges, pour ca précieuse contribution. 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Hébergé par Overblog