Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique


Michael Sauter Sennentuntschi

mickael Sauter

 

Bonjour Michael,

SD :

Vous êtes scénariste de films fantastiques, vos origines, votre éducation ne vous prédestinait pas, a ce genre de chose, puisque vos parents étaient des anthroposophiques convaincus et donc vous interdisait la musique et le cinéma, hors vous avez commencé par du hardcore-hardrock avant de faire du cinéma fantastique. Pouvez-vous nous dire comment en vient’-on à ça ? Par Rébellion ?

M.S :

Nous c’est par intérêt a ces musiques, j’ai tout le temps cherché des musiques et des films, underground a Zurich (CH) on avait une scène underground importante, comme je ne pouvait pas a la maison en voir, il y avait la vidéothèque, les amis… c’est a la vidéothèque que j’ai vue mes premiers films.

SD

Quels sont les premiers films que vous avez vus ?

MS

Les premiers films que j’ai vus sont : Halloween (John Carpenter), Le Loup-garou de Londres (John Landis)… ensuite j’ai vu des films comme ceux d’Antonioni, j’ai commencé directement avec des films fantastiques « hard »

SD

Avez-vous un fil rouge, une ligne inspiratrice pour vos scénarios ?

MS

Quand on tourne en Suisse ou seulement 4 millions de personnes parle allemand, il faut faire ce qui es voulu, ce qui es produit, car on peut pas trop ce laissé allez a l’imagination. J’ai commencé par des films de commande par exemple : Strähl (2004, « Flic ou dealer ») qui était un film policier. Ensuite j’ai fait des films plus personnels : Sennentuntschi (de Michael Steiner) ou le prochain Miss Suisse Macabre qui vient d’être tourné et qui est en postproduction, il devrait être présenté au prochain Festival de Locarno. Je vais continuer dans ce genre de films plus personnel et fantastique.

SD

Le film que vous que vous présentez au 30e BIFFF (Sennentuntschi ) commence de manière bucolique après cela deviens macabre, comment avec Michael Steiner avez-vous eu l’idée de ce film ?

MS

Nous avons décidé de reprendre une légende très connue qui fais partie du folklore suisse c’est une manière de repoussée les limites, c’est donc macabre. C’est le premier film macabre horrifique suisse, comme « Achtung, fertig, Charlie! (À vos marques, prêts, Charlie !) » avait été le premier film suisse avec une scène de sexe.

Je cherche dans le cinéma suisse a repoussé les limites ce qui as peut été fait a ce jour.

SD

Sennentuntschi est un film fantastique, un thriller psychologique, j’ai noté en visionnant le film « études de mœurs », puis « études de sentiments » puis j’ai remis « études de mœurs » ?

MS

Ce n’est pas le but de faire une étude des mœurs, le genre n’es pas défini c’est peu être le défaut de ce film, c’est un peu un mélange de tout.

N’ya til pas une peur face a l’inconnu, à l’étranger.

Le village sait la suisse de droite, c’est des « blockériens » (partisan de la droite extrême suisse NDLR), quand on a commencé c’était un film fantastique, un conte de fée, j’ais lut le script s’était romantique et plat, ils violent une femme, alors j’ai dit on a besoin de le faire plus violent, plus fort, plus agressif et les paysans poussez leurs violences sexuelles par rapport a des gens fermé sur eux même.

SD

En fait elle est violée à deux reprises dans le film.

MS

Oui deux fois, je voulais montrer le coté démoniaque, pas celui d’une petite poupée, montrée la cruauté pour brisez cette idée.

SD

Pour un film underground, c’est le policier représentant de l’autorité, qui est en fait le plus sympathique dans le film.

MD

Mais j’aime les policiers (rires) je veux dire les films policiers bien sûr.

Merci de bien avoir voulu nous accorder cet entretien.

 

(Remerciement a Sophie du service de presse du BIFFF, pour la traduction)

Biographie (source IMdb)

Né en 1973, Michel Sauters est l'un des plus grands cinéastes que la Suisse ait jamais connu. Issu d'une famille fondamentaliste anthroposophique, il est interdit de musique et de cinéma. En 1991, lorsque ses parents décèdent, il se lance dans le hardcore-hardrock en faisant partie de plusieurs groupe (MLOP, les Motordykes, ...) et enregistre le premier album grunge suisse. Par la suite, il abandonne ses études universitaires afin de se consacrer à l'écriture de scénarios tels que Ready, Stady, Charlie (2003) qui fera un carton au box office, ou encore Grouding en 2006. Depuis, il a écrit le scénario du macabre Sennentuntschi ainsi que celui de la comédie sanglante Miss Suiss Massacre, tous les deux réalisés par Michael Steiner. Plus récemment, il fut jury du NIFFF au coté de G. Romero, J. Landis et J. Priest. G. Romero, J. Landis and J. Priest.

 

Filmo

  • 2010 : Sennentuntschi
  • 2006 : Grounding
  • 2005 : Snow White
  • 2003 : Ready, Stady, Charlie

Scénariste: En production 2010s

20001.Tutti giù (2012) (post-production) (consultant intrigue)

2.Sennentuntschi (2010) (Scénario)

3.Endsieg - Everything Changes in One Shot (2008) (scénariste)

4.Breakout (2007/I)

5.Schwarze Schafe (2006)

6.Grounding, les derniers jours de Swissair (2006) ... autre titre : "Grounding - Die letzten Tage der Swissair" - Suisse (titre original)

7.Mein Name ist Eugen (2005) (Scénario) ... autre titre : "Je m'appelle Eugen" - Belgique (titre Français)

8.Snow White (2005)

9.Strähl (2004) ... autre titre : "Flic ou dealer?" - France (titre TV)

10.Achtung, fertig, Charlie! (2003) (scénariste) ... autre titre : "À vos marques, prêts, Charlie!" - Suisse (titre Français)

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Hébergé par Overblog