Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

ZombieCheri posterDEF

 

 

Zombie chéri Jérôme Genevray

Bonjour Jérôme,

Tu présentes au 12em NIFFF, dans la compétition des courts métrages européens « Zombie chéri », avec Linh-Dan Pham et Pio Marmaï, pourquoi les avoirs choisis pour incarné ces rôles.

Cela faisait plusieurs mois que je voulais faire un film de Zombie qui explore le petit reste d'humanité de ces monstres, mais je n'arrivais pas à trouver l'angle. Canal + organise chaque année un appel à création (Collection Ecrire Pour). En voyant l'interview de Linh-Dan Pham, une des actrices de la collection, j'ai eu le déclic : j'adore cette comédienne et son discours m'a touché et inspiré.


Il fallait un couple glamour et juste pour incarner cette histoire d'amour entre une humaine et son chéri devenu zombie. L'acteur masculin devait avoir la capacité à intérioriser ses émotions, et avec un reste d'amour dans le regard... Ce n'était pas simple à trouver : la crédibilité délicate de l'histoire repose sur ce duo de comédiens. Puis j'ai pensé à Pio. Je lui ais pitché le scénario, en lui disant qu'il serait toujours maquillé et sans aucun texte (à part : "garggggll" ;). Il m'a dit banco tout suite ! C'est un grand acteur et un mec vraiment top sur les tournages.

 

Il s’agit d’un couple mixte zombie-humain, la femme étant restée humaine, dans un Paris infesté de Zombie. Qu’as-tu voulu exprimé dans cette mixité ?

Le thème de la "Collection Canal +" était la citoyenneté. Mon réflexion sur ce thème m'a emmené à me poser des questions sur notre quotidien, et donc la mixité et l'acceptation de la "différence" poussée à l’extrême, puisqu'on oppose ici les humains et les zombies. Les deux clans sont extrémistes et intolérants. Une histoire d'amour, en guise de fable sur la tolérance, me semblait être un terrain intéressant pour aborder ces thèmes.



Pourquoi avoir choisi Paris comme toile de fond de ce film ?

Parce que je n'avais que trois stations de métro à faire pour aller au tournage ;). Plus sérieusement, je suis parisien et j'aime cette ville. J'avais envie de voir à quoi ressemblerait un Paris - ville romantique pour de nombreux touristes et pour les parisiens - plusieurs mois après une infestation massive de ce virus de zombie. C'était drôle de se balader dans ces différents lieux que je connais bien et de les "zombifier". Et figurez-vous, que malgré la mauvaise réputation des parisiens, on n'a pu faire tous les plans qu'on souhait : les gens nous regardaient étonnés et curieux.


J'ai déjà tourné un court (le Greenboy, http://legreenboy.com) dans le quel je glissais un super-normal héros écolo dans Paris.

 

Il fait, je crois, partis d’une collection de Canal+, quelles sont les contraintes inhérentes a ce genre de collection que tu as pu rencontrer.

Canal + a un regard bienveillant sur les scénarios qu'ils choisissent avec les acteurs de la collection. Il n'y a pas de contraintes, et des avis constructifs (vraiment, ce n'est pas un discours langue de bois !).

Sa sélection au NIFFF, représente pour toi un moment important dans la vie du film et plus généralement tu penses que les festivals, sans parler du simple fait de la promotion, peuvent apporter quoi as ton œuvre que cela soit pour « Zombie chéri » ou pour de futurs projets.

Tout simplement génial ! D'une part, c'est sa première sélection et c'est un festival reconnu par Unifrance. Pour moi, je suis heureux d'être sélectionné dans un festival pointu dans le film de genre, alors que je suis sur un genre hybride (comédie romantique et film de zombies). Il est évident que des sélections de ce genre, après avoir été diffusé au festival de Clermont Ferrand et de Cannes (Semaine de la critique) cette année, sont autant de petits points qu'on gagne pour de prochains projets.



Justement quels sont tes projets de films, toujours dans l’épouvante-horreur ? Ou dans d’autres genres cinématographie.

Je viens de terminer un livre qui me tenait à cœur : Cinéma Guérilla (http://CinemaGuerilla.com). Le but du livre est de donner l'envie et les méthodes aux jeunes cinéastes de se lancer, avec les conseils de nombreux professionnels. Maintenant, je me consacre à l'écriture et au développement de deux projets très différents qui m'excite à mort : un film d'anticipation reprenant les thèmes de Zombie Chéri, et un docu-fiction déjanté sur le monde de la musique. Et puis, des projets imprévu de courts métrages faits en un week end ou quelques jours, pour le plaisir de tourner et de raconter des histoires.

Merci de bien avoir voulu nous accorder cet entretien.

Merci, c'est top de m'avoir contacté. A bientôt et longue vie à ton blog !



 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Hébergé par Overblog