Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Entretien avec Jean-Pierre Andrevon

Bonjour Jean-Pierre Andrevon, vous venez de sortir un ouvrage intitulé : « 66 synopsis et autant d’histoires à écrire », comment vous est venue cette idée ?

 

L’idée met venue du fait que j’ai beaucoup d’idées, elles me viennent comme cela, toute la journée, toutes les semaines, tous les mois, et à force d’écrire des idées d’histoires à écrire, j’en ai beaucoup plus que je ne peux en écrire. C’est une idée qui me tournait dans la tête depuis pas mal de temps, je me suis dit même si je n’arrive pas à les écrire, il y a des idées intéressantes, tout à fait immodestement, je me suis décidé à les retravailler un peu, pour que cela soit lisible, à la façon de petites nouvelles qui ne sont pas toutes achevées d’ailleurs.

C’est le but de ces idées jetées sur le papier, comme je me suis lié à un éditeur « La Clé d’Argent »  qui est un éditeur jurassien. Il publie des nouvelles courtes, je lui ai proposé et il a été d’accord pour les éditer, et j’en suis très heureux. C’est 66 sûrs plus de 100, voir plus de 200 synopsis qui dorment dans mes tiroirs.

Combien d’ouvrages avez-vous déjà publiés ?

 En tout c’est le 160e, c’est beaucoup cela surprend toujours, mais c’est pourtant vrai.

Il y a eu des adaptations, vous pouvez nous en parler ?

J’ai une adaptation au cinéma de Gandahar, sous forme de dessin animé par René Lanoux, et deux autres adaptations télévisuelles dont je suis un peu moins heureux, dont  « Le Travail du Furet » (Le Travail du furet à l’intérieur du poulailler, J’ai lu no 1549, 1983 [ISBN 978-2277215493] qui l’un de mes préférés, l’adaptation n’est pas terrible, et une troisième dont je ne veux même pas parler.

Vous avez écrit des textes encore plus courts ?

J’ai écrit dans « nouvelles de poche », des nouvelles d’une seule phrase, une vraie phrase sans point au milieu, elle peut faire une ligne et demie ou 5 lignes. Mais c’est vraiment des phrases, là aussi l’idée m’est venue.

C’est un exercice de style, que vous avez voulu faire ?

Pas vraiment, un peu quand même, mais c’est des récits, de vraies histoires pour presque toutes. Elles auraient pu être traitées en une ou deux pages, mais qui sont traitées dans ce cas précis, en une phrase. Je me suis amusé à faire ça. C’est également à Philippe Gindre qui dirige « La Clé d’Argent » que je l’ai proposé.

Vous dessinez également.

Oui, je dessine, il se trouve que pour les trois éditons de la « Clé d’Argent », j’ai fait la couverture. Les arts plastiques, c’est ma formation à la base, j’ai fait les Beaux-Arts, j’ai été professeur de dessin, et l’écriture est venue non pas par hasard, j’aimais cela aussi, mais ma vraie formation c’est la peinture et le dessin. Je peins toujours, j’ai une exposition de mes peintures en ce moment à Grenoble, ce n’est pas une galerie c’est un notaire qui dispose d’un espace galerie, il m’a proposé d’exposer mes œuvres, j’en suis très content.

Vos projets ?

Je prépare une encyclopédie des films fantastiques et de science-fiction, qui va paraitre en octobre 2013, un ouvrage très important que j’ai mis 10 ans à écrire, dont le titre est : « 100 ans et plus de cinéma fantastique et de science-fiction » avec des critiques de films, des entrés sur les principaux acteurs, réalisateurs…

Cela sera édité chez « Rouge Profond » qui est près d’Aix-en-Provence, il est spécialisé dans le cinéma.

Remerciement à Jean-Pierre Andrevon, pour nous avoir accordé cet entretien.

 

 

 Œuvres

Les Hommes-machines contre Gandahar, 1969

Aujourd’hui, demain et après, 1970, nouvelles [ISBN 978-2207301241], réédition 1982

Un froid mortel, 1971

Régression, 1972, nouvelle [ISBN 978-2-7544-0646-8], réédition chez Eons

Le Temps des grandes chasses, 1973 [ISBN 978-2207301623]

Le Temps cyclothymique, 1974 [ISBN 978-2265040601]

Une lumière entre les arbres, 1974 [ISBN 978-2265029613]

Retour à la Terre, 1975, anthologie de science-fiction française [ISBN 978-2207301890]

Le Monde enfin, 1975, nouvelle

Retour à la Terre 2, 1976, anthologie de science-fiction française

Le Désert du monde, 1977

Le petit chat est mort, 1977, nouvelle [ISBN 978-2-7544-0480-8], réédition chez Eons

Le Reflux de la nuit [ISBN 978-2702410653]

Un Nouveau départ, 1978, nouvelle [ISBN 978-2-7544-0480-8], réédition chez Eons

Avenirs en dérive, 1979

Les Revenants de l’ombre, 1979 [ISBN 978-2207245613]

Cent monstres du cinéma fantastique, 1979 [ISBN 978-2723400787], coécrivent avec Alain Schlockoff.

Le Livre d’or d’Alain Dorémieux, 1980, anthologie présentée par Jean-Pierre Andrevon

Le Vent, 1980, nouvelle [ISBN 978-2-7544-0480-8], réédition chez Eons

La Fée et le géomètre, 1981 [ISBN 978-2092046418]

Cauchemar... Cauchemars !, J’ai lu no 1281, 1982 [ISBN 978-2277212812]

Le Travail du furet à l’intérieur du poulailler, J’ai lu no 1549, 1983 [ISBN 978-2277215493]

Tout à la main, 1983 [ISBN 978-2-7544-0483-9], réédition chez Eons en 2008

Hydra, 1984 [ISBN 2-7544-0324-8], réédition chez Eons en 2006

La Trace des rêves, J’ai lu no 2372, 1988 [ISBN 978-2253071730]

Six étages à monter, 1990

Sukran, 1990 [ISBN 978-2207304938]

Tout va mal !, 1991 [ISBN 978-2877950138]

L’Homme aux dinosaures, 1994 [ISBN 978-2020209502]

Coécrit avec Silvio Cadelo et Stephen Jay Gould.

L’Arche, 1995 [ISBN 978-2840990406]

Le Masque au sourire de crocodile, 1995 [ISBN 978-2265051393]

Huit Morts dans l’eau froide, 1995 [ISBN 978-2265051331]

Le Dernier Dimanche de Monsieur le chancelier Hitler, 1995 [ISBN 978-2909659145]

Chasse à Mort, 1996 [ISBN 978-2265053458]

Manuscrit d’un roman de SF trouvé dans une poubelle, 1996 [ISBN 978-2911576041], CHAPO, 1996

Le Jour du grand saut, 1996 [ISBN 978-2013213936]

Gandahar et l’oiseau-monde, 1997 [ISBN 978-2012096349]

Le Parking mystérieux, 1997 [ISBN 978-2210977488]

La Nuit des bêtes, 1997 [ISBN 978-2013215824]

Kofi et les buveurs de vie, 1998 [ISBN 978-2210977631]

Cinq anguilles dans une botte d’humains, Éditions Baleine, 1998 [ISBN 978-2842190934]

Les Crocs de l’enfance, 1999 [ISBN 978-2207248003]

Les Portes de Gandahar, 1999 [ISBN 978-2012000315]

Cap sur Gandahar, 1999 [ISBN 978-2207248409]

Requiem pour dix cerveaux en Fugue, 1999 [ISBN 978-2080676535]

Le petit garçon qui voulait être mort, Manitoba — les belles lettres, 2000

L’Œil derrière l’épaule, 2001

Les Rebelles de Gandahar, 2002

La Dernière Pluie, 2003

Parue dans Demain la Terre, Mango, collection Autres Mondes no 17

Marée descendante, 2003

Parue dans Demain la Terre, Mango, collection Autres Mondes no 17

Zombies : Un horizon de cendres, Pocket, 2004 [ISBN 978-2266177221]

Le Passager de la maison du temps, 2005

L’Exilé de Gandahar, 2005

Le Météore de Sibérie, 2005

Le Monde enfin, 2006

Prix Julia-Verlanger 2006

Tous ces pas vers l’Enfer, Éditions Glyphe, 2008

Guerre des mondes !, Les Moutons électriques, 2009

Très loin de la terre, Bragelonne, 2009

C’est un peu la paix, c’est un peu la guerre, La Clef d’Argent, 2009

La Maison qui glissait, Le Bélial', 2010

Nouvelles de poche, La Clef d’Argent, 2012

 

Livre audio

Jean-Pierre Andrevon [auteur et narrateur], Quelques pas vers l’enfer, Saint-Jean-de-Moirans, Livrior, 2 septembre 2009 [ISBN 978-2-915629-37-8] [notice BnF no FRBNF42068167g].

Support : 1 disque compact audio MP3 ; durée : 1 h 44 min environ ; référence éditeur : 42 068 167 g. Ce livre audio regroupe des nouvelles issues des recueils Tous ces pas vers l’enfer [2008, pistes 2, 4 et 5] et C’est un peu la paix, c’est un peu la guerre [2009, pistes 1, 3 et 6]. Liste des nouvelles : 1, Le Combattant [4 min 10 s] ; 2, Le Sacrifice (54 min 7 s ; 3, Le Facteur (3 min 24 s) ; 4, Le Cimetière de Rocheberne (9 min 34 s) ; 5, Tu n’as pas fini d’en baver (30 min 16 s) ; 6, La Bête (2 min 47 s).

 

 

Prix

Prix du Roman d’Aventures 2001 pour L’Œil derrière l’épaule

Entretien avec Jean-Pierre Andrevon
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Thêatre..

Pages

Hébergé par Overblog