Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Couverture : Aquasixio

Couverture : Aquasixio

A.O.C N°40

Aventures Oniriques et compagnie

Nouvelles-Articles sur l’écriture- Bande dessinée.

 

Printemps 2016

 

Récemment, je vous ai parlé du fanzine du Club Présence d’Esprits, aujourd’hui il s’agit de son autre publication A.O.C.

 

6 nouvelles variées nous sont offertes (voir sommaire ci-dessous), si la revue publie des nouvelles littéraires, elle recherche également  en permanences des bandes dessinées et des illustrateurs pour publication.

 

À vos plumes….

A.O.C N°40

Voir les commentaires

7 Mages

7 Mages

 

Vient de paraitre aux Éditions Delcourt le nouvel opus de la saison 3 du concept « 7 ».

Cet album heroic-fantasy, nous fait remonter au temps de la Magie, dans un moyen-âge fantasmé.

Les dessins sont d’une grande tenue, le scénario percutant, et les couleurs bien choisies, suivant les pages, et renforcent l’histoire.

 

Delcourt offre aux amateurs de bonnes bandes dessinées fantastiques, un album sympathique.

Avec 7 albums par saison et si on pousse la logique a son terme, Delcourt devrait livré sur 7 années : 49 albums en tout, pousserons-il si loin le concept, toute la question est la ?

 ISBN : 978-2-7560-6462-8

Scénariste : LEHMAN Serge

Coloriste : CHAMPELOVIER Simon

Illustrateur : ROUDIER Emmanuel

Série : 7 MAGES

Collection : CONQUISTADOR

 

Résumé

Dans un Moyen Âge de légende, le royaume de Cocaigne est dirigé par le bienveillant Féric, que son frère Jean le Nécromant veut renverser. Conseillé par l'esprit du dieu Herne, Féric fait appel à sept mages issus de traditions diverses. Mais les puissances païennes, la sagesse romaine, la philosophie

 grecque et la charité chrétienne sauront-elles surmonter leurs divisions pour repousser l'armée des goules qui se masse aux frontières ?

7 Mages
7 Mages

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - Héroic Fantasy, BD, Bande dessiné, Delcourt, Fantastique, Horreur

Couverture : Josh Burns

Couverture : Josh Burns

Présences d’Esprit N° 86

 

La zine des mondes de l’imaginaire

Littérature-BD-TV-Jeu-Illustration

 

Le club nous livre dans ce dernier numéro, un important dossier sur Michael Moordcok, une passionnante table ronde sur « trolls et licornes ».

 

Je vous conseille de rejoindre ce club actif et de vous abonnez a ses publications.

Voir les commentaires

Nicolas Antoniucci

Nicolas Antoniucci

Entretien Nicolas Antoniucci

 

Stéphane Dubois,

Vous avez été durant 40 ans architecte,  avant de devenir auteur, l’envie d’écrire vous est venue comment ?

 

Nicolas Antoniucci,

Cette envie a commencé chez moi très tôt, vers dix-huit ans, où pendant une petite dizaine d’années j’ai écrit quelques romans, aujourd’hui disparus. J’en garde des souvenirs d’insomnies, de pages blanches couvertes de textes écrits au stylo à plume, à l’encre noire, raturés en de nombreux endroits avec, dessus, des phrases réécrites et superposées et aussi ce qu’on appelle la cale de l’écrivain, un gonflement entre l’index et le majeur de ma main droite qui se sera formée, jours après jours, au contact du stylo. Je la conserve encore aujourd’hui.

 

Pendant cette période, j’aurai aussi passé beaucoup de temps à taper sur le clavier d’une machine à écrire portable, une légendaire Olivetti Valentine rouge, des histoires dupliquées sur du papier carbone, aujourd’hui pratiquement disparu. C’était une autre époque…. Mes lectures, Malraux, Steinbeck, Hemingway, Dostoievky… Aussi, pour moi, un roman devra toujours porter en lui une dimension aventureuse avec des voyages, du mouvement…des intrigues… du polard ou de la science-fiction, plutôt un mélange des deux.

 

Ensuite, j’ai rencontré l’architecture et c’est un métier qui m’aura passionné pendant quarante années et qui est, lui aussi, une sorte d’écriture..

 

Stéphane Dubois,

En quoi le fait d’avoir été architecte, métier à la fois technique et créatif,  peut avoir    Influencer votre manière d’écrire ? Charpenter vous, faite vous un plan précis avant de commencer l’écriture ?

 

Nicolas Antoniucci,

Non, non, ne confondons pas la conception de l’exécution.

Il y a de l’imaginaire dans l’architecture lorsqu’à partir d’une page blanche, la main armée d’un simple feutre ou crayon s’égare sur des fonctions ou des formes et noircit le papier.  On peut voir déjà, à travers ce dessin, y vivre l’homme….

Il y a de l’imaginaire dans un roman et en final ce sont aussi des feuilles blanches qui se noircissent par l’écriture et dans lesquels on y verra aussi vivre l’homme…

 

Lorsque je commence un livre, la vie autour de moi s’aligne sur cette histoire qui naît. Ma manière de penser en tient compte et des objets autour de moi retiennent mon attention, à la sortie des mots.

 

Si, dans Alcor Adam, mon dernier livre, je devais qualifier par mes rencontres avec des objets éphémères les quelques pages de mon livre qui décrivent l’astéroïde géocroiseur, sur lesquels se sont embarqués les cosmonautes et que j’ai décrit comme ressemblant à un œuf géant, cela serait, aperçu dans des brocantes, un œuf d’autruche, devenant soudain œuf cosmique, ainsi qu’une sculpture mélanésienne en bois de palmier représentant un personnage hideux, se tenant debout avec un ventre énorme et sphérique ; il semblait avoir mangé l’Univers, ou plutôt être l’Univers.

 

La cosmogonie est la base des religions des sociétés humaines traditionnelles, on y trouve leurs mythes fondateurs, des textes qui s’approchent de la science-fiction des sociétés modernes par la manière dont leurs légendes relatent souvent par métaphores l’origine du monde, les forces du cosmos.

 

La cosmogonie, en tant que création lointaine issue de la profondeur de l’âme humaine qui ne se soucie ni des différences de races ni des pouvoirs précaires face à l’éternité, donne en partie ses lettres de noblesse à la science-fiction d’aujourd’hui.

 

Les personnages de mes livres agissent et ce seront eux qui finalement, bien qu’invisible, la raconteront , me soumettront des écrits, des événements; ils m’accompagneront le temps de l’écriture et, ensuite, le livre étant bouclé, ils disparaîtront. 

 

Je ne suis donc qu’un transcripteur avec le plus de talent possible.

 

Stéphane Dubois,

Si vous deviez définir une ligne directrice dans votre œuvre, quelle serait-elle ?

 

Nicolas Antoniucci,

Ce sont, en principal, des livres de science-fiction agrémentés d’une histoire façon polard.

Je raconte des histoires d’hommes de notre époque évoluant dans des paysages imaginaires, différents des nôtres, dont j’ai modifié intentionnellement certains paramètres, en extrapolant leurs évolutions possibles dans le futur, souvent terrible du devenir de l’humanité.

 

 Soit, comme exemples, peuvent surgir au fil des pages et des romans :

Une évolution climatique déjantée servant de décors à un meurtre ou, sous diverses formes, l’apparition d’humanoïdes intelligents, des robots, des personnages publicitaires s’arrachant de leur support et prenant vie, des objets symboles surgissant de nulle part…

 

En conclusion, pour moi, notre environnement immédiat serait, dans la vraie vie, plus complexe, plus magique que nous pouvons le penser. Mes textes, par leurs aspects irréels et déjantés, en parlent sans pouvoir, ni chercher,  à donner d’explications.

 

Mais, soyons sérieux, chacun de nous porte en soi une poésie personnelle avec laquelle son esprit cohabite et que souvent il dissimule de peur de passer pour un artiste mais dans laquelle souvent sa pensée se réfugie.

 

J’ai beaucoup voyagé et l’histoire d’un de mes livres, Lucy Africa, se passe en Afrique noire… J’y raconte ce que je sais sur ce pays où, parfois, l’irrationnel est la norme.

 

Stéphane Dubois,

Dans votre dernier roman, « Alcor Adam », vous aborder le thème du voyage dans l’espace. Pourquoi avoir fait ce choix ?

 

Nicolas Antoniucci,

J’écris, nous venons de le voir, des livres de science-fiction et les immensités de l’espace sont un des terrains de jeux favoris de ses écrivains ; à ce titre, il est compréhensible que je m’en empare. De plus, quel plus beau voyage pourrait-on faire que celui qui nous mènera dans les étoiles ?

 

Je n’essaie pas d’utiliser la science de notre époque mais plutôt de laisser mon imagination s’exprimer et, parfois, trouver ses vérités, des vérités qui empruntent les chemins détournés de la poésie et du hasard.

 

Mon dernier livre, Alcor Adam, est une verticalité, un trajet, pour quelques hommes, entre la Terre et les étoiles que des millions de kilomètres séparent.

Les cosmonautes découvriront de nouvelles planètes gravitant autour de soleils dans des mondes symétriques aux nôtres. Elles leur seront devenues soudainement accessibles par leur rencontre dans l’espace avec des phénomènes naturels, jusqu’alors inconnues aux hommes. Des Aliens y vivent et ils auront avec eux des contacts, plus ou moins agréables…

 

Stéphane Dubois,

Généralement les « héros » de romans, se joignent aux rébellions, pour choisir de soutenir le pouvoir en place ?

 

Nicolas Antoniucci,

Che Guevara aura marqué l’esprit des hommes tant par ses actes que par son symbole de guerrier s’opposant aux pouvoirs en place. Les générations, en se suivant, auront repris ce modèle en le transcrivant à la façon de Zorro, un justicier masqué faisant face à un pouvoir systématiquement corrompu.

 

Aujourd’hui que se passe-il, Obama se rend à Cuba comme s’il ne s’était jamais rien passé, les anciens conflits rentrent dans les tiroirs de l’histoire. Il y a partout dans le monde des guerres dont les protagonistes, estimant prendre le rôle du justicier, veulent créer de nouveaux mondes certes, mais pour certains avec une forte implication à des retours de pensées parfois de type moyenâgeux, régressifs, niant les progrès du monde moderne. Ces progrès auront pourtant pris de nombreuses années, parfois des siècles, auront généré de nombreuses bagarres et ce sont maintenant des acquis de l’humanité, au stade où elle en est, et que nous ne saurions perdre.

 

Dans mon roman Alcor Adam et ses compagnons visitent une planète habitée par des communautés extraterrestres qui auront su créer un monde parfait, respectant écologiquement leur planète, établissant des relations claires et justes entre eux et cela sera pour ces raisons que naturellement ils se porteront à leur secours lorsqu’ils risqueront de disparaître face à des agressions d’une autre communauté extraterrestre belliqueuse arrivant d’une Terre symétrique tournant autour d’un soleil différent de l’Univers.

 

Stéphane Dubois,

Les lecteurs auront-ils  le plaisir de vous retrouver dans des salons littéraires, des lectures de textes, dans les semaines, voire les mois à venir ?

 

Nicolas Antoniucci,

Je suis de caractère assez solitaire, on me trouvera plus facilement dans une forêt que dans un salon littéraire mais, cette année, j’ai décidé de m’impliquer dans diverses activités autour de l’écriture.

 

Entre autres, j’ai participé, avec une nouvelle, au prestigieux prix Hémingway 2016 organisé par les Avocats du Diable, sans préjuger des résultats, je compte suivre quelques-unes de leurs différentes activités, tout au cours de l’année et d’autres activités aussi peut-être… Je vous tiendrais au courant…

Entretien Nicolas Antoniucci
Entretien Nicolas Antoniucci

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - Auteur, Alien, science-fiction, SF, Fantastique, LITTERATURE, Livres

Body et Make-Up.

 

contest du BIFFF 2016.

 

 Palmarès et photos.

©BIFFF
©BIFFF
©BIFFF
©BIFFF
©BIFFF
©BIFFF
©BIFFF
©BIFFF
©BIFFF
©BIFFF
©BIFFF
©BIFFF
©BIFFF
©BIFFF
©BIFFF
©BIFFF

©BIFFF

Voir les commentaires

JOHN CARPENTER RETROSPECTIVE NIFFF 2016
JOHN CARPENTER RETROSPECTIVE NIFFF 2016

JOHN CARPENTER

RETROSPECTIVE

NIFFF 2016

 

Comme précédemment annoncé, le mythique réalisateur américain John Carpenter est l’invité d’honneur de la 16e édition du NIFFF. 

 

A l’occasion de cette venue exceptionnelle du « Maître de l’Horreur » à Neuchâtel, le festival concrétise un projet de longue date et propose une rétrospective de ses œuvres emblématiques. Une opportunité unique de découvrir ou de redécouvrir, sur grand écran et dans les meilleurs formats disponibles, 18 titres qui ont littéralement écrit l’histoire contemporaine du cinéma fantastique. 

 

 

 

Le programme complet de la rétrospective, qui se déroulera du 1er au 9 juillet 2016:

 

Dark Star, 1974

Assault On Precinct 13, 1976

Halloween, 1978

The Fog, 1980

Escape From New York, 1981

The Thing, 1982

Christine, 1983

Starman, 1984

Big Trouble In Little China, 1986

Prince Of Darkness, 1987

They Live, 1988

Memoirs Of An Invisible Man, 1992

In The Mouth Of Madness, 1994

Village Of The Damned, 1995

Escape From L.A., 1996

Vampires, 1998

Ghosts Of Mars, 2001

The Ward, 2010

 

 

Voir les commentaires

Palmarès BIFFF 2016
Palmarès BIFFF 2016

Palmarès BIFFF 2016

 

Le jury International (Jaume Balaguero, Bai Ling, Marc Caro, Luigi Cozzi et Jasna Kohoutova)

 

a décidé de récompenser les films suivants :

 

-Mention spéciale pour THE ARTI:

THE ADVENTURE BEGINS de Huang Wen Chang

(voir lien ci-dessous)

 

-Corbeau d'Argent : SEOUL STATION de Yeon Sang-ho

 

-Corbeau d'Argent : THE PHONE de Bong-joo Kim

 

-Corbeau d'Or : I AM A HERO de Shinsuke Sato

 

 

Le jury Européen (Olivier Mortagne, Monique Licht, Nancy Ngoma, Freddy Thielemans, Pierre Beaudot, Manu Dacosse, Sacha Feiner) a décidé de remettre le Méliès d'Argent à DEMON de Marcin Wrona.

 

 

  

Le jury Thriller (Ana Garcia, Joëlle Baumerder, Gorian Delpâture, Michel Dufranne) a décidé de récompenser THE PHOTOGRAPHER de Waldemar Krzystek.

  

 

Le jury 7e Parallèle (Georges Lini, Maxime Dieu, Joost Vandecasteele, Geoffrey Claustriaux) a décidé de récompenser TRADERS de Rachael Moriarty et Peter Murphy.

 

 Le prix du Public revient pour la deuxième fois, après GHOST GRADUATION en 2013, à Javier Ruiz Caldera pour SPY TIME.

 

 

 

 

 

 

 

Courts-métrages belges :

 

 -Grand Prix : L'OEIL SILENCIEUX de Karim Ouelhaj

 

-Méliès d'Argent : L'OEIL SILENCIEUX de Karim Ouelhaj

 

-Prix BeTV : XYZ de M. Tikal

 

-Prix SABAM : XYZ de M. Tikal

 

-Prix de la Presse : XYZ de M. Tikal

 

-Prix RTBF (La Trois) : VOLTAIRE de Jan Snoekx

 

-Prix FEDEX : VOLTAIRE de Jan Snoekx

 

-Prix Jeunesse : ICE SCREAM de Vincent Smitz

Voir les commentaires

BIFFF 2016 Snow Gril and the Dark cirstal
BIFFF 2016 Snow Gril and the Dark cirstal

BIFFF 2016

Snow Gril and the Dark cirstal

 

Avec un budget de $30M US, on aurait pu espérer un scénario approfondi et une mise en scène mettant mieux en valeur les seconds rôles, malheureusement ce n’est pas le cas et le film manque du coup de souffle.

 

Certes visuellement, l’on ne peut rien redire à certaines scènes, mais sans un scénario solide le film en prend un coup, bref à voir, mais guère plus. Un oscar de la photographie (parfaite sur ce film) ne fait pas d’un directeur de la photographie forcément un bon metteur en scène, la preuve… la mise en scène sait bien plus que la direction photographique, on doit veiller à une cohérence des scènes, du jeu des acteurs, mettre en avant les seconds rôles, ce sont eux qui souvent donne l’épaisseur aux films, ce qui manque dans celui-là.

 

Résumé du film et fiche technique (source BIFFF)

 

À chaque millénaire, au quinzième jour du septième mois (la mi-juillet pour les plus pragmatiques), un portail reliant l’Enfer, la Terre et le Paradis s’ouvre pendant une semaine, permettant à celui qui détient le Cristal Noir de faire de gros dégâts à ses voisins. Or, le fameux caillou trône en Enfer et, vu la réputation sulfureuse du bled, ça sent le roussi pour la Terre et le Paradis… Mais c’est sans compter Zhong Kui, le mythique tueur de démons entraîné par les dieux, qui décide de se faire une petite apnée incognito dans les rivières de soufre dans le but de récupérer le fameux Cristal. Seulement voilà : les propriétaires ont encore sept jours devant eux pour monter à l’étage et récupérer leur saint-Graal. Sur Terre, il va désormais falloir être au taquet, car des vagues de monstres furibards et de démons en tout genre vont déferler à domicile, comptant à leur tête la frigide Snow Girl. Autant dire que la semaine risque d’être longue pour Zhong Kui…

 

Adaptation épique d’une figure légendaire de la mythologie chinoise, Snow Girl and the Dark Crystal est réalisé par une autre légende : l’Oscarisé Peter Pau, directeur de la photographie sur Tigre et Dragon (merci pour la statuette), Shoot’Em up ou encore The Forbidden Kingdom ! Héroïc-fantasy aux faux airs de jeu vidéo, cette galette aux effets spéciaux réalisés par l’équipe de Guardians of the Galaxy réunit Kun Chen (Flying Swords of Dragon Gate) et la superbe Bingbing Li (Transformers : Age of Extinction, Detective Dee) en un spectacle grandiose !

 

 

 

Genre : heroic fantasy, martial arts

 Pays Chine, Hong Kong, USA

 Audience ENA

 Audio Chinois

 Sous-Titres Anglais, Français, Néerlandais

 

Réalisateur

Peter Pau, Tianyu Zhao

 

Casting

Kun Chen, Li Bingbing, Peter Pau, Winston Chao, Zishan Yang

 

Scénario

Huanhuan Zhang, Junli Gao, Raymond Lei Jin

 

Soundtracks

Javier Navarette

 

Production

Desen Intl Media, Enlight Pictures, K Pictures Co, Tencent Video, Tianhua Xiuxing Media Co, Village Roadshow Pictures Asia, Wanda Media Co, Warner Bros HK, Wu’s Ent. Co

 

 

Distributeur

Arclight Films

 

Année 2015

Snow Girl and the Dark Crystal TRAILER (2015) Li Bingbing Fantasy Movie HD

Voir les commentaires

BIFFF 2016 Enfantastiques – Battledream Chronicle
BIFFF 2016 Enfantastiques – Battledream Chronicle

BIFFF 2016

Enfantastiques

Battledream Chronicle

 

 

 

BATTLEDREAM The Chronicle

Dimanche à lieu la première Belge de Battledrream The Chronique, malgré le titre, il s’agit bel et bien d’un film français, plus précisément d’un film de la Martinique, loin donc de Paris.

 

Loin aussi des grands trucs-bidule-machin « pour enfants » de certains studios, vous savez celui avééééééééééé les tites oreilles de souris !!

 

 Un film pour enfants sur la liberté, avec des références aux grands mythes (Œdipe, Elektra) à l’histoire (un des vilains  porte le nom de TORQUEMADA, le sinistre inquisiteur).

 

Beau film, où l’on ne prend pas vos enfants pour des «du temps de cerveau humain disponible »  comme le déclarait en 2004 Patrick Le Lay, alors président-directeur général du groupe TF1, mais bien des personnes jeunes, mais intelligentes, sensibles et qui sont notre avenir.

 

Emmener vos enfants voir ce film au BIFFF, en plus (voir ci-dessous) tout un programme précède et suis la projection.

 

Sinon si vous n’êtes pas sur place, informez vous sur les éventuelles projections en d’autres lieux, vous trouverez toutes les infos utiles sur le site du film (voir lien plus bas)

 

.

 

 

•Film (en langue française !) : Dimanche 10 avril 16h30 – Ciné 2 •Age 8+

 

En 2100, la plupart de l’humanité vit sur Farandjun, un monde virtuel où l’enveloppe corporelle est devenue inutile, où l’immortalité a rendu le concept de nécro obsolète, mais surtout où les guerres n’existent plus. Pourtant, un grand danger est sur le point de chambouler ce paradis : un virus nommé ISFET qui détruit les firewalls comme des châteaux de sable et qui va contraindre chaque nation à affronter l’empire de Mortemonde dans un jeu vidéo de réalité augmentée, le Battledream. Le gros souci, c’est que le cador du jeu, un certain Isaac Ravengorn, se révèle invincible et, au fur et à mesure des batailles, les nations entières sont réduites en esclavage. Syanna fait partie des nombreuses perdantes et, chaque mois, elle est obligée de retourner dans le jeu afin de jouer sa vie. Mais, un jour, elle découvre une nation qui semble avoir échappé à l’emprise de Mortemonde. Il s’agit de Sablerêve, un hameau bien gentil mais qui n’a qu’une seule politique, celle du “Courage, fuyons !”. Boostée par cette dernière chance, Syanna doit maintenant craquer les codes et se libérer, pour surtout convaincre Sablerêve d’affronter l’infâme Ravengorn et ses sbires…

 

Qui a dit qu’on ne pensait pas aux petits au BIFFF ? Premier long d’Alain Bidard et premier film d’animation martiniquais, Battledream Chronicle aura nécessité cinq années de travail : clairement basé sur l’esthétique du jeu vidéo, avec des personnages animés à la main selon les méthodes d’animation 3D (plus de 150.000 images !), Battledream Chronicle est un pari réussi, dont la patte unique n’a rien à envier aux grosses machines animées !

               

 

 

)

Battle Dream Chronicle Pour clore en beauté les vacances de Pâques, nous vous proposons un film pour toute la famille. La matinée des enfants est en effet un évènement du BIFFF entièrement consacré à nos chères petites têtes blondes. Nous vous proposons cette année un film d’animation Battledream Chronicle en langue française, un merveilleux conte sur l’esclavagisme et la quête de liberté, dans un univers futuriste où le monde virtuel est tout aussi dangereux que le monde réel.

 

Ce sera l’occasion pour les enfants et les parents de partager un moment cinématographique de qualité, de leur faire découvrir ou re-découvrir le genre fantastique qui leur plaît tant, et d’initier un dialogue sur des problématiques importantes que sont l’esclavage et la résistance à l’oppression.

 

A la sortie du film, chaque enfant se verra offrir un petit sac rempli de cadeaux surprises. Des tables seront dressées avec des jeux pour permettre aux enfants de jouer avant et après le film. Cet évènement vous est proposé par le BIFFF, en partenariat avec “La ligue des Familles“, OUFTiVi et Vivacité. Merci à Bioviva, Lactel, Playmais et Generous.

 

Source BIFFF

 

 

 

Genre : animation, dystopia, science-fiction

 Pays Martinique (France)

 Audience .EA

 Audio Français

 Sous-Titres Anglais, Néerlandais

 Réalisateur Alain Bidard

 

 

Casting :

 

Chantal Sacarabany-Perro, Rita Ravier, Steffy Glissant, Yna Boulangé, Jacques Olivier Ensfelder

 

Scénario Alain Bidard

 

Soundtracks Alain Bidard

 

Production Pagod Films

 

Distributeur Pagod Films

 

Année 2015

Voir les commentaires

BIFFF 2016 COURTS METRAGE INTERNATIONAUX
BIFFF 2016 COURTS METRAGE INTERNATIONAUX

 

COMPETITION INTERNATIONALE

COURTS METRAGES

BIFFF 2016

 

COURTS METRAGE INTERNATIONAUX 1

 

Dans cette 1ere session l’on retiendra surtout, pour l’originalité du scénario et son humour hispanique si  particulier « Pulsion sangrienta (Sanguine craving) » du réalisateur espagnol Gerard Tusquellas Serra. Court métrage dans l’esprit du BIFFF.

 

Sans dévoiler l’intrigue, disons que les traditions doivent être respectées. (Voir fiche technique plus bas).

 

Portal to Hell !!! de Vivieno Caldinelli mérité aussi que l’on si intéressé. Représentant le Canada ce film est assez sympathique, mais je ne le vois pas dans la course au prix, en en est de même pour le film « ZÉRO M2 ».

 

Zéro m2

Un film de Matthieu Landour

Cast: Anthony Sonigo, Silvie Laguna, Clémence Ansault, Majid Berhila, Rudy Mayoute.

 Scénario: Nicolas Bovorasmy & Matthieu Landour

 Musique: Brains and Hunch

 Image: Luis Armando Artega

Version: O.V., Eng. st

 2015 / 19 min. / France

Après moult recherches infructueuses, Paul se voit proposer un studio décent au loyer très modeste. Cela cache, sans nul doute, quelque chose d’étrange…

 

 

Nasty

Un film de Prano Bailey-Bond

 Cast: Albie Marber, Madeleine Hutchins

 Scénario: Anthony Flecther

 Musique: Max Jung & David Gawthorpe

 Version: O.V.

 2015 / 15 min. / U.K.

Doug, 12 ans, enquête sur la disparition de son père par le biais de la VHS d’horreur…

 

Uncanny Valley

Un film de Federico Heller

 Cast: Marcela Sandra Ballestro, Steve Kisicki, Ivan Steinhardt, Agustin Olcese, Raymond Lee, Nicole Apstein

 Scénario: Federico Heller

 Montage: Federico Heller

 Musique: Cyrille Marchesseau

 Image: Nicolas Trovato & Fernando Lorenzale

 Effets Spéciaux: Federico Heller

 Version: Eng. O.V.

 2015 / 8 min. 53 / Argentina

Un squat où des accrocs à la réalité virtuelle se réunissent ; mais bien vite les choses vont devenir plus compliquées !

 

Pulsion sangrienta (Sanguine craving)

 

Un film de Gerard Tusquellas Serra

 

 Cast: Paula Romeu, Elena Tarrats, Carlos Vicente, Roger Moreno, Inaki Mur, Silvia Sabate, Luis Posada

 

 Scénario: Pol Cortecans

 

 Musique: Xavi Pinol

 

 Image: Marina Cano Royo

 

 Effets Spéciaux: Sputnik Efectos Especiales

 

 Version: O.V., Eng. st

 

 2014 / 12 min. 48 / Spain

 

Marc doit tuer sa première victime, mais il craint de ne pas ressentir la pulsion sanguinaire…

 

Portal to Hell !!!

Un film de Vivieno Caldinelli

 Cast: Roddy Pipper, Laura Robinson, Matt Watts, Jordan Todosey, Millie Davis, Clyde Whithan, Donald Tripe

 Scénario: Matt Watts

 Musique: Steve Greene

 Version: Eng. O.V.

 2015 / 12 min. 20 / Canada

 Il ne demandait rien d’autre que du calme afin de lire un bon livre ; mais pour que ça continue, il va se retrouver à devoir lutter contre Cthulhu lui-même !

 

 

 

Iris

 

 

 

Un film de Richard Karpala

 

 Cast: Luke Sorge, Michelle Strickland

 

 Scénario: Richard Karpala

 

 Musique: Arni Valur

 

 Version: O.V., Spa. st

 

 2015 / 12 min. / U.S.A./U.K.

 

 

 

 

 

Un homme et un smart phone pour l’assister à enterrer un cadavre…

 

 

 

L’Encenedor Quantic (The quantum lighter)

Un film de Pau Escribano

 Cast: Ann Perello, David Verdaguer

 Scénario: Pau Escribano

 Musique: Claudi Herreros

 Version: O.V., Eng. st

 2015 / 5 min. 08 / Spain

Un couple dans un bar. Il revient du W.C. et elle s’entend dire qu’il n‘est plus lui-même, car il vient du Futur !

 

Night of the Slasher

Un film de Shant Hamassian

 Cast: Lily Berlina, Scott Javore, Adam Lesar, Davis Swann, Eve Constance

 Scénario: Shant Hamassian

 Musique: Simon Michel

 Version: O.V.

 2015 / 11 min. / U.S.A.

Une teenager doit commettre des péchés dignes des films d’horreur afin d’affronter un tueur masqué et de le battre !

 

COURTS METRAGES INTERNAIONAUX 2

Malheureusement dans cette session, je n’es rien vu de vraiment extraordinaire, au mieux quelques films sympathiques comme « Leshy » ou « Strangers in the night », mais pas plus.

 

Leshy

Un film de Pavel Soukup

 Cast: Vladimira Havlickova, Marek Pospichal, Josef Rarach

 Scénario: Petr Koubek

 Musique: Daniel Patras

 Version: O.V., Eng. st

 2015 / 23 min. 15 / Czech Republic

Karel, garde-forestier, règne sur les bois d’une main sévère mais bienveillante ; dans ceux-ci, une créature, appelée Leshy, se réveille…

 

Rated

Un film de John Fortson

 Cast: Christie Lynn Smith, John Fortson, Abby Ryder Fortson, Deepti Gupta, Ayman Samman

 Scénario: John Fortson & Christie Lynn Smith

 Musique: Ed Alton & Bobby Moynahan

 Version: O.V.

 2015 / 18 min. 06 / U.S.A.

 Dans un monde où chaque adulte a reçu une estimation sur cinq étoiles possibles, qui s’affiche au dessus de leur tête, cette mère de famille se retrouve avec seulement 2,5., alors que tous autour ont 4 ou 5…

 

 

Aun hay tiempo (Still in time)

Un film de Albert Pinto

 Cast: Javier Hernandez, Ariadna Cabrol, Ana Perez, Caye Casas, Jorge Yudice, Geoffrey Cowper

 Scénario: Albert Pinto

 Musique: Noel Nicolau

 Image: Andreu Adam Rubiralta

 Version: O.V., Eng. st

 2014 / 16 min. / Spain

 

 

 

Afin de récupérer sa petite amie, Ángel devra s’échapper du labyrinthe de l’espace-temps…

 

 

 

El Pescador (The Fisherman)

Un film de Alejandro Suarez

 Cast: Andrew Ng

 Scénario: Alejandro Suarez

 Musique: Pablo Vega

 Image: Pablo Burmann

 Version: H.K. O.V., Eng. st

 2015 / 20 min. / Spain

Ce pêcheur en manque d’argent va quitter son territoire habituel et ferrer quelque chose qui se révèlera ne pas être de notre monde !

 

Quenottes

Un film de Pascal Thiebaux

 Cast: Lionel Abelanski, Matthieu Clément-Lescop, Frédérique Bel

 Scénario: Pascal Thiebaux

 Montage: Jérémy Pitard

 Musique: Mathieu Alvado

 Image: Serge Benassutti

 Effets Spéciaux: Pascal Thiebaux

 Version: Fre. O.V., Eng. st

 2015 / 12 min. 35 / Luxembourg/France

Pour tout le monde, la petite souris est bienveillante et généreuse; mais si ce n’était pas le cas !?

 

Strangers in the night

Un film de Conor McMahon

 Cast: Niamh Algar, Michael Hough, Nora Relihan

 Scénario: Gavin Keane

 Musique: Paul McDonnell

 Version: O.V.

 2015 / 12 min. / Ireland

Deux solitaires trouvent enfin l’amour tant recherché; enfin, un solitaire et une “banshee” !

 

 

 

COURTS METRAGES INTERNATIONAUX 3

 

Cette session, bien que mieux que la seconde, n’offre pas non plus de films transcendant.

 

On relèveras du lot : pour son humour et l’aspect comédie musicale le film « The invitation to Armageddon ».ainsi que « Tanatopraxia (Thanatopraxy) bien jouer et une nouvelle fois pour un humour hispanique très BIFFF.

 

 

La Lisière

Un film de Simon Saulnier

 Cast: Ouidad Elma, Saïd Amadis, Samira Sédira, Cécilia Ngo, Kelly Tian, Jicey Carina

 Scénario: Simon Saulnier & Tom Gobart

 Musique: Alex Cortés

 Image: Thierry Pouget

 Effets Spéciaux: Mac Guff & Sébastien Drouin

 Version: Fre. O.V., Eng. & Fre. st

 2015 / 16 min. 34 / France

Dans un avenir proche (hélas !), au coeur d’une forêt du Nord où règne l’anarchie, fille et père survivent comme beaucoup d’autres…

 

 

The invitation to Armageddon

Un film de Paul Hough

 Cast: Carlos Larkin, Nick Baumann, Robin Blackburn, Russell Isler, Trip Hope, Kate Walsh

 Scénario: Russell Isler & Nick Baumann

 Musique: Kenny Wood & Kahle McCann

 Version: O.V.

 2016 / 15 min. 44 / U.S.A.

 1888, une équipe de chasseurs de monstres – en mission pour sauver le monde – va affronter le Diable en personne… Première mondiale !

 

 

 

Reunion (Tuolla puolen)

Un film de Iddo Soskolne & Janne Reinikainen

 Cast: Selma af Schulten, Janne Reinikainen, Riitta Havukainen

 Scénario: Iddo Soskolne & Janne Reinikainen

 Musique: Markku Kanerva & Pessi Levanto

 Version: O.V., Eng. st

 2015 / 15 min. / Finland

La jeune Anja accompagne les morts de sa ville natale vers l’ « afterlife », réconfortant les tout nouveaux décédés avec sourire et bonne musique…

 

Bunker Game

Un film de Lionel Compte

 Cast: Justine Thibaudat, Derek Robin

 Scénario: Lionel Compte

 Musique: Julia Pajot

 Image: Benjamin Gonçalves-Martins

 Version: O.V., Eng. st

 2015 / 8 min. / France

Un homme séquestre une jeune femme dans un bunker et l’oblige à jouer au jeu “Puissance 4” ; si elle gagne, elle a le droit de manger…

 

Tanatopraxia (Thanatopraxy)

Un film de Victor Palacios

 Cast: Cristina Gallego, Andrea Carballo, Moi Camacho, Jaime Palacios

 Scénario: Victor Palacios

 Montage: Victor Palacios

 Musique: Isabel Latorre

 Image: Guillem Oliver

 Version: O.V., Eng. st

 2014 / 10 min. 54 / Spain

Mary, qui travaille dans une morgue, a besoin d’un donneur de cœur pour son père…

 

reStart

Un film de Olga Osorio

. Cast: Marta Larralde

 Scénario: Olga Osorio

 Musique: Sergio Moure de Oteyza

 Version: O.V., Eng. st

 2015 / 14 min. 58 / Spain

Kidnappée par un groupe de mystérieux inconnus, Andrea se retrouve prisonnière d’une boucle temporelle…

 

               

 

 

 

Voir les commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Thêatre..

Pages

Hébergé par Overblog