Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Profane Exhibit (The)

 

Profane Exhibit (The)

Première Mondiale,

Sélection Officielle

 

Première mondiale dont le montage (partiel il manque encore deux segments) fut finalisé 4 jours avant sa projection.

 

Le premier (dans le montage actuel) de Yoshihiro Nishimura donne tout de suite dans le gore et le sanglant et est l’un des meilleurs.

 

Cannibalisme, enfermement, satanisme sont les ingrédients de ce film d’horreur à sketchs.

 

Chacun devrait y trouver son compte, au moins dans l’un des segments concernés.

 

Actuellement de 90 mm il devrait faire dans les 100 /110 après adjonction des deux derniers segments.

 

Fiche technique et Casting.

Director: 

Uwe Boll,

Ruggero Deodato, Anthony DiBlasi, Marian Dora,

Andrey Iskanov, Ryan Nicholson, Yoshihiro Nishimura,

Michael Todd Schneider, Richard Stanley,

Sergio Stivaletti and Nacho Vigalondo

 

Genre:  Blood&Gore

 

Countries: 

Afrique du Sud, Allemagne, Canada, Espagne, Etats-Unis,

Italie, Japon, Russie

 

Year:  2014

 

 

 

 

Writer: 

David Bond, Carlo Baldacci, Ruggero Deodato, Anthony DiBlasi, Ray Garton, Ryan Nicholson, Yoshihiro Nishimura,

Scott Swan and Paolo Zelati

 

Actor: 

Didac Alcaraz, Stephanie Bertoni, Jennifer Bliman, Jiji Bu…

 

Producer: 

Nicole Balzarini, David Bond, Thomas Goersch, Nahikari Ipina, Manda Manuel, Chance Minter, Anthony Roldan,

Kevin Santiago, Natalie Victoria and Marc Walkow

 

Distributor:  Event Film

 

Special FX: 

Giulia Giorgi, Megan Collins,

Autumn Cook, Taiga Ishino

 

Composer: 

Maurizio Guarini, Steven Severin, cEvin Key,

Scott Putesky, Sebastian Komor, Vivian Slaughter,

Sven Kristiansen, Chris Vrenna,

Simon Boswell, and Killjoy

 

Photo director: 

Vincenzo Condorelli, Gabrio Contino,

Matt Leaf, Yasutaka Nagano,

Anthony Roldan and Jose Zambrano Cassella

 

Art director: 

Idoia Esteban,

Noemi Marchica and Karen Parnell

 

Editor: 

Jeremy Kasten

and Segment Editors:

Chance Minter,

Y oshihiro Nishimura

and Francesca Spinozzi

 

Version:  Eng. O.V., Bil. ST

 

Length:  90 min.

 

Voir les commentaires

L'affiche de la 7ème édition du FEFFS

enfin dévoilée !

 

L'affiche de la 7ème édition du FEFFS enfin dévoilée !

L'affiche de la prochaine édition du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg est enfin dévoilée et illustre le thème de la rétrospective.

SYMPATHY FOR THE DEVIL

Voir les commentaires

Out of Inferno 3D (Tou ceot saang tin)

Out of Inferno 3D (Tou ceot saang tin)

 

On connait bien sur l’intrigue d’avance, un immeuble style building qui ne peut pas brûler et qui se retrouve vite en brasier infernal, il y fait plus chaud qu’enfer. C’est le premier film catastrophe hongkongais ce qui est étonnant quand on sait le nombre de gratte-ciel qui existent depuis longtemps et les problématiques de sécurité qu’ils ont toujours posée à Hong-Kong.  

 

Film en 3D, mais qui semblerait avoir été « gonflé » en 3D et non pas tournée directement en 3D.

 

Rien de bien neuf depuis « La Tour Infernale » sortie en mars 1975  (2h45min)   de John Guillermin  et avec : Paul Newman, Steve McQueen, William Holden… sauf bien sur la 3D surtout sur les scènes de feu intenses ou les vues plongeantes, ou là c’est plus que bluffant.

 

Normal que les effets spéciaux et d’actions chorégraphiées par Dion Lam  soit solide, car il avait déjà travaillé sur « Spiderman 2 » et  « Matrix Reloaded » !

 

A recommander surtout aux amateurs de films catastrophes.

 

Fiche technique et Casting

 

Director:  Danny and Oxide Pang

 

Genre:  Action&Aventure

 

Section: 

Focus Spécial,

Première Européenne,

Sélection Officielle

 

Countries:  Chine, Hong Kong

 

Year:  2013

 

Writer: 

Szeto Kam Yuen,

Tang Nicholl,

Oxide Pang,

Danny Pang

 Wu Meng Zhang

 

Actor: 

Ching Wan Lau,

Louis Koo,

Angelica Lee and

Chen SiCheng

 

Producer: 

Daniel Lam,

Alvin Lam,

Oxide Pang 

Danny Pang

 

Distributor: 

Universe Films Dist Co. Ltd

 

Special FX: 

Victor Wong 

Bryan Cheung

 

Composer:  Peter Kam and Wong KinWai

 

Photo director: 

Anthony Pun

 

Art director: 

Lee KinWai

 

Editor: 

Curran Pang

 

Version: 

Mand. O.V., Bil., Eng. ST

 

Length: 

107 min.

Out of Inferno 3D (Tou ceot saang tin)

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - Fantastique, Films, Festival, BIFFF Bruxelles Belgique, Cinéma, Horreur

Fives (The) (Deo-fai-beu)    Jeong Yeon-shik

 

Fives (The) (Deo-fai-beu)    Jeong Yeon-shik

Compétition Thriller,

Première Internationale,

 Sélection Officielle

 

Tout commence joyeusement avec l’anniversaire d’une jeune ado, après avoir soufflé avec ses parents ses 14 bougies, rapidement cela dégénère un tueur en série entrant dans la maison, tuant le père, la fille et laissant pour mort la mère.

 

Cette dernière cherchera à se venger, mais étant désormais en fauteuil roulant, elle devra s’entourer de personnes pour la seconder et leurs proposeras un marché étrange mais qu’ils ne pourront refusés, un de ces organes pour eux ou un de leurs proches.

 

En effet elle à un groupe sanguin rarissime et ceux qui sont désormais ses complices ne peuvent compter que sur la greffe d’un organe de Eun-ah.

Ce film pose à la fois la question de la vengeance et de son prix, de celui des greffes d’organes et du respect ou non des règles de déontologie quand on est personnellement concerné pour quelques raisons que ce soit.

 

Un web comics de 2010 écrite par Jeong Yeon-shik, lui sert de base scénaristique il en assure également  la mise en scène.

 

Ce thriller comporte quelques scènes gores qui raviront les amateurs du genre. Original de par son thème, utilisé ses organes comme mode de règlement de ses complices, complices qui  au fil du déroulement de l’action changeront quant à leurs attitudes envers Eun-ah.

 

A signaler que le chef opérateur fut celui de « Memories of Murder ».

 

Comme pour « Cold Yes » (voir l’article publier sur ce site) je pense que 2h03 est une durée qui nuit en fin de compte à ce film, dommage dans l’ensemble il est de très bonne tenue.

 

Fiche technique et Casting

Director:  Jeong Yeon-shik

 

Genre:  Thriller

 

Competition:  Compétition Thriller 2014

 

Année de production : 2013

Réalisateurs :  Jeong Yeon-shik

Scénaristes :  Jeong Yeon-shik

Acteurs :  Kim Sun-a, Ma Dong-seok

Musique : Shim Hyun-jung

Pays d'origine : Corée du Sud

Durée : 2h03

Fives (The) (Deo-fai-beu)    Jeong Yeon-shik

Voir les commentaires

Arise Ghost in the Shell - Border 1 et 2 : Ghost Pain  (2013)

Arise Ghost in the Shell -

Border 1 et 2 :

Ghost Pain  (2013) 

 

Tiré d’un manga célébrissime, préquelle de Ghost in the Shell (1995) "Kôkaku Kidôtai" (titre original), il s’agit d’une minisérie en 4 parties, centrée autour du personnage de Mokoto.

 

L’on retrouve les principaux personnages du film de 1995, mais pas les voix, en effet en 19 ans les acteurs ayant vieilli, la production a estimé qu’il n’était pas possible de les reprendre  la voix aussi vieillissante des acteurs ne convenant plus.

 

L’action se déroule en 2027, après la 4em guerre mondiale : corruption, manipulation en sont les thèmes principaux de ce  dessin animé de science-fiction sur fond d’action, et d’enquête policière.

 

 Il est dommage à notre époque vu les situations et la période à laquelle se déroule l’action qu’il n’est pas bénéficier de la 3D.

 

En résumé : de l’action, de la science-fiction et le savoir-faire nippon en matière de réalisations de films d’animations en font un film à voir (en DVD principalement, car seule une sortie française est prévue au cinéma pour l’Europe).

 

Kazuchika Kise    à travailler précédemment sur : GITS, Evangelion, Jin-Roh, Vampire Hunter D : Blood Lust.

 

 Sortie cinéma pour la France.

 

Casting et fiche technique

Directed by  

Kazuchika Kise    et  Masahiko Murata   

Writing Credits   

 Masamune Shirow   ... (manga)  

Tow Ubukata   ... (screenplay)

 

Casting

 

Réalisateurs

 Kazuchika Kise

 

Acteurs de doublage  (voix originales)

 Maaya Sakamoto Rôle : Motoko

Kazuya Nakai  Rôle : Borma

Kenichiro Matsuda  Rôle : Batou

Tarusuke Shingaki  Rôle : Togusa

Ikyuu Jyuku  Rôle : Daisuke

Tomoyuki Dan  Rôle : Ishikawa

Takuro Nakakuni  Rôle : Saito

Yoji Ueda  Rôle : Paz

 

Scénariste 

 Tow Ubukata 

 

Equipe technique

 

Réalisateur/Concepteur de story-board 

 Kazuchika Kise 

 

Directeur de la photographie 

Koji Tanaka 

 

Chef monteur 

Junichi Uematsu 

 

Compositeur 

Cornelius 

 

Sociétés

 

Distributeur France (Sortie en salle)

Eurozoom

 

Production

Production I.G.

Voir les commentaires

Cold Eyes (Gam-si-ja-deul) Jo Ui-seok  -  Kim Byung-seo

 

Cold Eyes (Gam-si-ja-deul)

Jo Ui-seok  -  Kim Byung-seo

Compétition Thriller,

Sélection Officielle

 

On assiste à un duel entre deux hommes d’un coté : le chef d’une bande de casseurs interprété par Woo-sung Jung (The Good, the Bad, The Weird) et de l’autre Détective Hwang (Sol Kyung Gu) chef d’une équipe spéciale de la police.

 

Remake  du film « Eye in the Sky » de Yau Nai-Hoi, produit par Johnny To en 2007.

 

Yoon Joo après avoir réussi son test d’incorporation  dans l’unité du Détective Hwang, est tout de suite mise à l’épreuve, il s’agit de découvrir localisé de malfaiteurs qui viennent de réussir un spectaculaire casse dans une banque, en ridiculisant la police,  bien sûr les « autorités supérieures »  détestent sa et veulent des résultats rapidement.

 

Pour comprendre le film il faut considérer que nous sommes plus dans une bataille navale qu’une parte d’échec, en effet si de leurs côtés les malfrats font tout pour être « invisible » il en est de même pour les policiers, qui ne font « que » mémorisé le moindre détail même et y compris le plus insignifiant, pour localiser et identifier (en théorie cette unité n’intervient pas)  le camp adverse, chacun déplace des pions invisibles à l’autre camp, du moins l’espère-t-il.

 

On n’évite pas comme souvent dans les films asiatiques a des scènes de poursuite de voiture digne des séries TV américaines, donc on verra des voitures qui finiront en …compression de César.

 

Et le final purement asiatique entre les deux « Maitres ».

 

Le défaut de ce film est sa durée. 119 mm, il aurait fallu faire plus court presque une demi-heure de trop à mon avis, disons 20 minutes au moins.  Sinon cela reste un bon film de divertissement.

        

Countries:  Corée

 

Year:  2013

 

Casting

 

Sol Kyung gu joue le Chef Détective Hwang

Jung Woo sung joue James chef de la bande de casseurs

Han Hyo Joo joue Ha Yoon Joo

Jin Kyung  joue Lee

Lee Junho joue le Détective Daramjwi ("Ecureuil")

Kim Byung Ok joue le cordonnier

 

Récompenses - Nominations

 

Awards

Asian Film Award 2014  Best Editor Min-kyung Shin

Nominated

BIFFF 2014

Sélection Compétition Thriller 2014

 

Asian Film Awards  2014 

Asian Film Award  Best Editor Min-kyung Shin

 

Nominated

Asian Film Award  Best Actress Hyo-ju Han

 Best Supporting Actor Woo-sung Jung

 Best Cinematographer Byung-seo Kim et Kyung-bo Yeo

 

Blue Dragon Awards  2013 

Blue Dragon Award  Best Actress Hyo-ju Han

Nominated

Blue Dragon Award  Best Supporting Actor Woo-sung Jung 

Cold Eyes (Gam-si-ja-deul) Jo Ui-seok  -  Kim Byung-seo

Voir les commentaires

Hour of the Lynx (The) de Soren Kragh-Jacobsen

 

Hour of the Lynx (The)

de Soren Kragh-Jacobsen

Compétition Méliès, Sélection Officielle

 

Rappelons que  Soren Kragh-Jacobsen à participé à la création du mouvement Dogme95 avec le film  Mifune (Mifunes sidste sang).

 

Avec  Hour of the Lynx (The) l’on est dans plus dans le drame psychologique que le thriller ou le fantastique. Un jeune homme entre dans une maison tue le couple de personnes âgées qui s’y trouve veut s’immoler, mais rate son coup.

 

Un jour Lisbeth une psychologue d’un institut psychiatrique pour psychopathes en tout genre débarque chez une Helen une femme pasteur, le jeune homme a encore essayez de se  suicidé, Dieu lui ayant commandé de le faire  et cela ne rentre pas du tout dans les cases de son expérience en cours.

 

Alors comme le jeune homme prêtant avoir une ligne directe avec Dieu, qui  mieux placée pour la sortir de là que Helen.  

 

Tiré d’une pièce du danois Per Olov Enquist, dont l’adaptation cinéma de Pelle le Conquérant reçut de nombreux prix (Palme d’or au Festival de Cannes 1988, Oscar du meilleur film étranger en 1989, Golden Globes du meilleur film étranger en 1989, Nommé pour le César du meilleur film de l’Europe communautaire à la 14 e cérémonie des Césars en 1989.).

 

Bien interprété par les stars danoises : Sofie Gråbøl (Sarah Lund dans la série The Killing) et Søren Malling (A Hijacking, Borgen), ce qui s’apparente plus à un huis clos psychologique avec une réalisation également de valeur, aurait peut-être mieux été dans la sélection « 7e orbite thriller » que dans celle du Méliès et même dans ce cas, comme Cold Yes (dont je publierais également un article) je  verrais mieux au Festival de Cognac du Film Policier qu’au BIFFF.

 

Vous l’aurez compris, je vous le recommande.

 

Fiche technique, casting du film et filmographie du réalisateur.

 

 

Director:  Soren Kragh-Jacobsen

 

Genre:   psychologique

 

Section:  Compétition Méliès, Sélection Officielle

 

 

Countries:  Danemark, Suède

 

Year:  2013

 

Writer: 

Jonas T. Bengtsson, Soren Kragh-Jacobsen and Tobias Lindholm

 

Actor: 

Sofie Grabol, Soren Malling, Signe Egholm Olsen, Börje Ahlstedt

 

Producer:  Lars Bredo Rahbek

 

Distributor:  Danish Film Institute

 

Special FX:  Thomas Busk and Alexander Schepelern

 

Composer:  Tobias Hylander and Flemming Nordkrog

 

Photo director:  Lasse Frank Johannessen

 

Editor:  Peter Brandt

 

Version:  Dan. O.V., Bil., Eng. ST

 

Length:  100 min.

 

Format: DCP

 

Filmographie du réalisateur

 

Réalisation

1992 : The boys from Saint Petri

1997 : The Island on Bird Street

1999 : Mifune (Mifunes sidste sang)

2005 : Nom de code : L'aigle - Saison 2 (série TV)

Episodes 1 - 2

2009 : What no one knows

2010 - .... : Borgen, une femme au pouvoir, série télé

 

Scénario.

1999 : Mifune (Mifunes sidste sang)

 

Prix et récompenses

Mifunes sidste sang en 1999 avec le Prix spécial du jury,

Ours d'argent, au Festival de Berlin

2008 : European Award d'honneur

-Contribution européenne au cinéma mondial

Hour of the Lynx (The) de Soren Kragh-Jacobsen

Voir les commentaires

Affiche du film

Affiche du film

 

Deadly Virtues: Love. Honour. Obey.     

de Ate de Jong

Compétition Thriller,

Première Internationale,

Sélection Officielle

 

Fait rare au BIFFF en 1992, le réalisateur y présentait deux films : Drop Dead Fred et Highway to Hell. (Voir filmographie en bas de page).

 

Il y revient avec   Deadly Virtues: Love. Honour. Obey, film à la fois pervers, tendre, gore …

 

Un homme ce nommant … et qui est… vous le serez a la toute fin du film, pénètre dans la maison la maison de Alisson et Tom, il les surprend en train de faire l’amour, plus de « baisé » vu la « tendresse » que y met Tom.

 

Rapidement ça tourne au gore pour le pauvre Tom  ce mari aimant, du moins est-ce la façade qu’il présente. Allison ce retrouve illico suspendu de la plus belle des manières des maitres Shibari, a ce propos si Dan Martin réalise les effets spéciaux du film (The Wolfman, Batman Begins, Sightseers), il est fort probable vu la qualité des shibaris (bondage) qu’il s’était attaché (je ne résiste pas au jeu de mot désolé) un expert en la matière.

 

 Vous l’aurez compris le gore et le SM font bon ménage dans ce film, le SM mais également le coté D/S (domination-soumission) et ton aspect psychologique.

 

Ce comportant avec Allison de manière souvent affectueuse, prévenant avec elle, lui faisant même la cuisine, Tom lui commence à décompter  ses doigts avec appréhension.

 

Le comportement de l’intrus est ce qui est le  déroutant pour Allison, n’est-il pas un « meilleur mari » que Tom, mais elle est fidèle à son homme,  l’intrus sera-t-il la « libérée » dans l’espace d’un WE ?

 

Le scénariste est un homme pour le moins très à part dans cet univers du cinéma,  Mark Rogers est hypocondriaque  à l’extrême et autiste, il nous livre un scénario très solide.

 

Ce film déroutera surement des spectateurs par son mélange de gore, de SM, de psychologie…

 

Un bon cru pour le cinéma hongrois et européen.

 

 

****

All Cheerleaders Die II Lucky Mckee Chris Sivertson

Sélection Officielle BIFFF 2014

Déjà chroniqué sur ce site suivre le lien ci-dessous

*****

Fiche technique et casting

 

Director: 

Ate de Jong

 

Genre: 

Thriller

 

Countries: 

Pays Bas, Royaume Uni

 

Year: 

2013

 

Writer: 

Mark Rogers

 

Actor: 

Edward Akrout, Matt Barber, Megan Maczko,

Helen Bradbury, Sadie Frost

 

Producer: 

Suzanne Ballantyne, Elisar Cabrera,

Elliot Grove and Ate de Jong

 

Distributor:

Jinga Films

 

Special FX: 

Dan Martin

 

Photo director: 

Zoran Veljkovic

 

Editor:  Jason Rayment

 

Version: 

Eng. O.V., Bil. ST

 

Length: 

87 min.

 

Format: 

Blu-Ray

 

Filmographie sélective du réalisateur

 2014  Deadly Virtues: Love.Honour.Obey.

 2012  Het Bombardement

 2011  Ek Lief Jou

 2002  Fogbound

 1999  Die Straßen von Berlin (TV Series) (1 episode)

- Hackfleisch (1999)

 1997  Wenn der Präsident 2x klingelt (TV Movie)

 1996  Eine kleine Nachtmerrie (TV Series)

 1996  Wenn ich nicht mehr lebe (TV Movie)

 1995  All Men Are Mortal

 1993  Tödliche Lüge (TV Movie)

 1991  Highway to Hell

 1991  Frais de l'air Fred (as Ate De Jong)

 1987  Deux flics à Miami (TV Series) (1 episode)

- Missing Hours (1987)

 1986  In de schaduw van de overwinning

 1983  Brandende liefde

 1981  Een vlucht regenwulpen

 1980  Bekende gezichten, gemengde gevoelens

 1978  Dag Dokter

 1977  Blindgangers

 1976  Alle dagen feest

Photo du film

Photo du film

Voir les commentaires

Arcana de Yoshitaka Yamaguchi

Arcana de Yoshitaka Yamaguchi

Section: Première Mondiale,

Sélection Officielle

 

Tiré du manga éponyme de  Yua Kotegawa , le réalisateur fut l’assistant de Takashi Miike ((Audition, Ichi the Killer)  qui  parlant de ce film il déclarera : "ne manquez surtout pas les débuts d’un futur maître".

 

Le début du film à un rythme fou, si je vous le racontais vous penseriez que je vous raconte tout le film et nous en serions en fait au…pré générique, pas question de dormir un seul instant.

 

Des attentats à la bombe, des fantômes pas gentils du tout on est loin de Casper.

 

Une femme : amnésique ou une criminelle ?

 

Une guerre des polices entre la brigade des « affaires spirituelles » et la brigade criminelle.

 

Durant 1 h30 on passe de scènes d’actions en scènes gores, les deux n’étant bien sûr pas forcement incompatible, de scènes d’actions à des scènes de hui-clos entre deux personnages.  

 

Les manières de combattre les fantômes sont à la fois imprégner  de la culture japonaise et des films ou séries américaines (Ghostbusters, X-Files).

 

Les « écrans noirs » entre deux scènes sont bien trop longs et mériterais un étalonnage plus serrer au fil du film cela devient pénible.

 

******

 

Entretien :

Oliver Beguin / Jasna Kohoutova   « Chimères »

(suivre le lien ci-dessous)

Compétition internationale

*****

 

Filmographie Sélective du réalisateur

 

 2013 Arukana

 2013 Neko Zamurai (TV Mini-série)

 2014 Neko Zamurai (Scénario)

 2013 Arukana (Scénario)

 2009 Yattâman (assistant réalisateur)

 2006 Masters of Horror (série TV) (second assistant réalisateur - 1 épisode)

 

Fiche technique et Casting

Director:  Yoshitaka Yamaguchi

 

Genre:  Fantasy, Fantôme

 

Countries:  Japon

 

Year:  2013

 

 

 

Writer:  Shôtarô Oikawa and Yoshitaka Yamaguchi

 

Actor:  Tao Tsuchiya, Masataka Nakaguchi, Mitsuki Tanimura, Goro Kishitani

 

Producer:  Shinjiro Nishimura, Tomoo Fukatsu, Seiichi Tanaka and Michiru Shimizu

 

Distributor:  Nikkatsu Corporation

 

Special FX:  Kaori Ohtagaki and Kakusei Fujiwara

 

Composer:  Yusuke Hayashi

 

Photo director:  Hajime Baba

 

Art director:  Keisuke Nakamura

 

Editor:  Chieko Suzaki

 

Version:  O.V., Bil., Eng. ST

 

Length:  89 min.

 

Format:  Blu-Ray

Arcana de Yoshitaka Yamaguchi

Voir les commentaires

John Doe : Vigilante de Kelly Dolen

John Doe : Vigilante de Kelly Dolen

Section: Compétition Thriller, Première Mondiale, Sélection Officielle

 

Le réalisateur présentait son deuxième long métrage après   « The Gates of Hell » (2008), le thème du film était risqué, il aurait pu vite devenir un panégyrique des justices expéditives, mais il n’en est rien grâce à un scénario solide et bien cadré sur ce par-là. Le port  par John Doe (Jamie Bamber ,Battlestar Galactica) d’un masque proche de celui  des Anonymous

 

Un tueur en série s’en prend à des « innocents », innocents pour une justice qui dérape et libère les pires crapules. John Doe, on sera à la fin pourquoi décide de sans prendre à quelques-uns d’entre-deux  et de faire en sorte via les médias, en commençant par ceux du net, ce qui rend rapidement son action mondiale et empêche la censure des médias TV.

 

Ces actions médiatiques, lui amèneront des déboires à travers ces « disciples » plus enclin à la violence pure qu’à une authentique justice.  

 

Ce thriller ce prive pas de quelques scènes gore et également de scènes plus intimistes avec un journaliste auquel il a décidé de se confier, pourquoi ce choix, quel est les vraies intentions du serial killer ?

 

Dans ces scènes le scénario évoque les problèmes de justices, de conscience, de morale évoquée sous une forme qui participe à la réflexion sur les violences que connait le monde désabusé actuel.

 

Heureusement, la fin permet d’évité de faire de ceux qui veulent régenter notre monde sous prétexte que les autres son immoraux, alors qu’ils le sont surement bien moins, pose la question de la police et de la justice « démissionnaire » et dont certains voudraient être des auxiliaires de type milice sans contrôle des institutions.

 

Un des bons films de la compétition.

 

Etait également présenté en compétition:

« CHEAP THRILLS »

déjà chroniqué dans ce site, suivre le lien plus bas.

 

Casting et fiche technique

Director:  Kelly Dolen

Genre:  Action &Aventure, Thriller

Countries: Australie

Year:  2014

Writer:  Stephen M. Coates

 

Actor:  Jamie Bamber, Daniel Lissing, Paul O'Brien, Lachy Hulme

 

Producer:  David Lighfoot, Keith Sweitzer, James M. Vernon and Kristy Vernon

 

Distributor:  The Little Film Company

Special FX:  Clint Dodd, Rob Hamilton and Scott Zero

 

Composer:  David Hirschfelder

 

Photo director:  David Parker

 

Art director:  Wilson Du

 

Editor:  James Cole

 

Version:  O.V., Bil. ST

 

Length:  95 min.

 

Format:  DCP

John Doe : Vigilante de Kelly Dolen

Voir les commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Thêatre..

Pages

Hébergé par Overblog