Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

  Le cinéma de science-fiction comme vous ne l’avez jamais vu

Le cinéma de science-fiction

comme vous ne l’avez jamais vu

 

Des étudiantes en master 2 Ingénierie de la Culture et de la Communication à l’Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines. Dans le cadre de leurs projet de fin d’études, intitulé Cinéma aux Pluriel(les), organisent, en collaboration avec la société de production Ari Pictures, des rencontres cinéma sur la science-fiction et les jeux vidéo.

 

 Les ateliers auront lieu à l'Atelier Numérique, 8 rue Saint Simon à Versailles, le vendredi 11 avril et le samedi 26 avril à 19h30 pour la thématique « Le cinéma de science-fiction comme vous ne l’avez jamais vu » et les samedis 17 et 24 mai à 19h30 pour « Le cinéma et le jeu vidéo sont-ils comme chiens et chats ? ».

 

A l’occasion du mois du jeu vidéo, une exposition « Play It Retro » est organisée du 29 avril au 31 mai 2014 à l’atelier numérique, les mardis et samedis de 13h à 19h. Elle retrace l’histoire de cette industrie à travers des éléments pédagogiques et un espace gaming.

 

 

• DES ROBOTS ET DES HOMMES

 

 Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine nommée 19ième siècle est apparu la science-fiction. Entre voyage temporel, invasion extra-terrestre, révolution robotique et conquête spatial, la science-fiction a réussi à s’imposer comme un genre à part entière aussi bien dans la littérature que dans le cinéma. Elle est avant tout un genre présentant ce que pourrait être le futur voir même le présent et le passé (monde parallèle ou uchronie).

 

 Au cours de deux ateliers dédiés à la Science-fiction, nous étudierons ses origines, ses évolutions de la littérature au cinéma. Comment sont adaptés certains films contemporains (I robot, la stratégie Ender) ? Sont-ils proches de la réflexion des auteurs originaux ?

 

Nous verrons comment le cinéma de science-fiction a grandement contribué au développement des effets spéciaux afin de gagner en réalisme. Cela a contribué à l’attraction du public tout en abordant des problématiques de fonds. Telle est la force de ce genre : réussir à séduire tous les spectateurs, de 7 à 77 ans, par son côté spectaculaire et questionner le monde et son avenir.

 

 .

 Entrée libre.

 

 

• LE JEU VIDEO ET LE CINEMA SONT-ILS COMME CHIENS ET CHATS ?

 

 Le Jeu vidéo et le Cinéma sont-ils comme chiens et chats ? Beaucoup les prétendent concurrents d’autres complices, pourtant les associations tant techniques qu’artistiques ne cessent de se multiplier depuis de nombreuses années entre le septième art et celui en passe de devenir le huitième. Comme exemples récents, Clint Mansel compositeur de la BO de « Requiem for a dream » a œuvré sur plusieurs thèmes du dernier opus d’une des plus célèbres trilogies de l’histoire du jeu vidéo, « Mass Effect » ou encore l’actrice Ellen Page, célèbre Juno a prêté ses traits au personnage principale du jeu Beyound Two Souls.

 

Nous ne comptons d’ailleurs plus les nombreuses adaptations de jeux sur grand écran. Silent Hill, Matrix, King Kong, Alien… A l’inverse de nombreuses licences telles que Star Wars ou Le Seigneur des Anneaux ont parfaitement su faire l’aller-retour entre le jeu vidéo et le cinéma.

 

 A travers exemples ludiques, anecdotes croustillantes, succès et polémiques venez découvrir au cours de deux ateliers les nombreuses interactions qui existent entre ces deux univers, depuis l’écriture du scénario d’un jeu et sa conception jusqu’à sa promotion. Le jeu vidéo évolue en empruntant au fil du temps de nombreux codes cinématographiques pour sa conception et inversement, à tel point que certains jeux aujourd’hui ne se consomment pas mais se dégustent.

 

 Entrée libre

 

 

 Cordialement.

 L’équipe de cinéma aux pluriel(les) 

 

(Communiqué de presse)

  Le cinéma de science-fiction comme vous ne l’avez jamais vu

Voir les commentaires

Trilogie des Chroniques des Hémisphéres de Katia Lanero Zamora
Trilogie des Chroniques des Hémisphéres de Katia Lanero Zamora

Trilogie des Chroniques des Hémisphéres

de Katia Lanero Zamora

 

L’auteur avait déjà publié deux ouvrages pour enfants: Gunther le Menteur (Éditeur : Luzabelle (2011) et Albigondine est une fée ! Éditeur : Editions Luzabelle (2010)  dans les deux cas illustrés par Yannick Thiel.

 

La trilogie est donc son premier roman destiné aux  préadolescents et adolescents.   

 

La trilogie des aventures de Sagana et Caracal    (nom d’un félin) dans un univers scindé en deux avec au Sud les victimes à la fois d’une terrible épidémie et de l’argent roi, assez rythmé et empreinte de poésie, l’on est vite pris par l’intrigue, une fois passées les premières pages.

 

La magie et un monde patriarcal règne en maitre dans l’hémisphère Sud.

 

Un livre jeunesse qui ne prend pas les adolescents pour des personnes incapables de comprendre un monde complexe, certes pour les plus jeunes cela peut-être plus difficile, mais on ne leurs apprendra pas le plaisir de la lecture en prémâchant   des textes prêts à être digérer.

 

La tolérance et à l'ouverture d'esprit sont les maitres mots des héros de cette saga, dans un monde futuriste, mais l’est-il tant que cela, quand de nos jours beaucoup prône intolérance, racisme et replis sur  soi ?

 

J’y trouve aussi une réponse, consciente ou pas, aux pires théories malthusiennes de la décroissance, refusant médecine, vaccins et plus particulièrement aux pays africains.

 

Côté illustration j’ai une préférence pour celle du tome 2, moins « dure »  que celle du tome 1.

 

La reprise de la carte du tome 1 avec ces explications aurait peut-être été utile, à revoir pour le tome 3 à mon avis.

 

Je recommanderais non seulement aux parents, mais aussi au responsable de CDI d’en faire l’achat et aux enseignants de l’utilisé pour expliquer que nos différences ne doivent pas nous éloigner, mais nous rapprocher.

 

Le tome 3 est prévu pour le mois de septembre 2014.

 

Chroniques des Hémisphères 1 : Le Bal des Poussières

Katia Lanero Zamora

Roman / coll. Imaginaires Editions « Les Impressions nouvelles »

15,4 x 23,8 cm / 240 pages,ISBN 978-2-87449-152-8

octobre 2012

 

résumé du tome 1

 

Au XXIe et dernier siècle de l’ère chrétienne, une pandémie décime les pays du Sud. Le Nord s’en protège en érigeant un mur qui coupe le monde en deux. Les deux hémisphères s’ignorent pendant des siècles et l’Histoire dit que plus rien ne survit au Sud.

 

Jusqu’au jour où un enfant du Nord reçoit le don de voir à travers les yeux d’un animal vivant dans le Sud. Cham est le fils de la femme la plus puissante de l’Urbe. Il a 5 ans quand son père l’enlève et l’emmène au cœur d’une forêt, loin de la ville, dans un village où l’on porte le nom de son animal totem. Cham devient « Caracal », l’âme sœur d’un félin.

 

Ce félin, c’est l’animal domestique de Sagana, une jeune fille vivant dans le village africain de Zongo à l’autre bout du monde, au-delà du mur. L’eau y est monnaie de chantage. La sécheresse assoiffe le pays. Sur les épaules de Sagana pèse une prophétie : elle est celle qui ramènera l’eau à son peuple, l’Eau du Ciel.

 

Pour sauver leurs différents mondes, ils devront comprendre leur passé, et unir leurs forces.

 

 

Chroniques des Hémisphères 2 : La Reine de la Pluie

Septembre 2014

La suite des aventures de Sagana et de Caracal !

 

Résumé du tome 2

Au Sud, la pluie est enfin tombée, mais la quête de Sagana n’est pas terminée pour autant : elle doit retrouver sa mère disparue, et partir à la recherche du Bâton de pluie. Mais comment gagner la confiance des chefs alors qu’on est si jeune, et femme de surcroît ?

 

Au Nord, Cham, alias Caracal, toujours magiquement lié à Mangwa, le fidèle compagnon de Sagana, part vers l’Urbe avec ses amis Patou et Phacoch’ ; il veut retrouver son amie Shikra – mais il sait au plus profond de lui qu’un jour, il devra unir ses forces à celles de Sagana…

 

L’auteur

 

Katia Lanero Zamora est née en 1985 à Liège. Après une licence en langues et littératures romanes et un master en métiers du livre à l’Université de Liège, elle écrit les textes de deux albums jeunesse parus aux éditions Luzabelle. La Reine de la pluie est le deuxième volet de sa trilogie les Chroniques des Hémisphères (après Le Bal des poussières, paru aux Impressions Nouvelles en 2012).

 

 

 

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - Romans, LITTERATURE, Livres, Fantastique, Fantasy

Avant-dernier Épouvantable Vendredi : Soirée Hostel – Le 28 mars à l’Institut Lumière

Avant-dernier Épouvantable Vendredi :

Soirée Hostel –

Le 28 mars à l’Institut Lumière

 

L’Épouvantable Vendredi est un rendez-vous bimestriel de l’Institut Lumière qui présente un réalisateur ou un thème du cinéma fantastique et d’horreur.

 

Faire découvrir la nouvelle génération des cinéastes du genre ou donner l’opportunité de voir ou revoir les classiques sur grand écran, tel est le but de ces soirées animées et présentées par Fabrice Calzettoni.

 

Bandes-annonces, documents rares, extraits fantastiques           seront proposés avant chaque séance dans la salle de cinéma et sous le Hangar du Premier-Film.

 

Pour son avant dernier numéro, l’Épouvantable Vendredi revient sur un des phénomènes les plus troublants de ces dernières années : la mode du « torture porn ». Pour illustrer le thème, seront projetés, l’insupportable « Hostel » d’Eli Roth produit par Tarantino, ainsi que la suite, réalisé dans la foulée.

 

20H : HOSTEL d’Eli Roth produit par Quentin Tarantino

 (2006, VOST, 1h33)

Des milliardaires paient des sommes astronomiques pour pouvoir torturer des gens… « Un spectacle de torture proposant une mise en abyme (n’allons-nous pas, nous aussi, voir des gens se faire torturer?) où même Takashi Miike (influence indéniable, notamment pour ce qui est des fluides corporels jaunâtres) vient jouer son propre rôle. « Hostel » pourrait presque passer pour un miroir de la société, avec ses gamins prêts à tuer pour du chewing-gum, ses Américains arrogants que l’on punit, et son voyeurisme jusqu’à l’extrême. » (Robert Hospyan – Filmdeculte.com)

 

23h : HOSTEL chapitre II d’Eli Roth produit par Quentin Tarantino

 (2007, VOST, 1h35)

« La principale valeur ajoutée du film est qu’Eli Roth choisit cette fois de nous montrer les deux points de vue, celui des victimes mais également celui de leurs bourreaux. En cela, il enrichit sa création en montrant les ramifications de l’entreprise de torture aperçue dans le chapitre antérieur. Et ce, toujours en humour et en horreur. De plus, conscient de s’adresser à un public qui connaît l’histoire, vu qu’il s’agit sensiblement de la même qu’avant, le réalisateur se joue des attentes du spectateur. Avec ce deuxième voyage en Slovaquie, Eli Roth passe à la vitesse supérieure.. » (Robert Hospyan – Filmde culte.com)

 

Présenté par Fabrice Calzettoni, Julien JAL Pouget. En partenariat avec AOA Production et avec la participation des Ingoruptibles.

 

Soirée strictement interdite aux moins de 16 ans. Un justificatif peut être demandé à l’accueil.

 

Un bar sandwich, en partenariat avec Les Fleurs du Malt, est ouvert entre les 2 séances.

 

 

La soirée sera ponctuée de nombreux documents en images.

 

Pass 2 films : 10€ 

 

Communiqué de presse Institut Lumière -AOA Production

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - Epouvante, Horreur, Fantastique, Films, Cinéma -DVD, Cinéma, Quentin Tarentino

Space Kariboo par François Duprat La boite à bulles

Space Kariboo par François Duprat La boite à bulles

 

Stéphane Dubois ,

François Duprat, vous avez sortie « Space Kariboo, ton copain avec Marianne sur les genoux », Marianne assez sexy d’ailleurs, de quoi s’agit-il d’un florilège ?

 

François Duprat ,

C’est un faux recueil, seulement deux histoires ont déjà été publiées dans des fanzines, ensuite j’ai brodé autour des nouvelles qui font une véritable histoire. J’ai créé ce personnages quand j’étais aux beaux-arts en 1999.

 

Stéphane Dubois ,

Qui est Space Kariboo  et son amie Marianne ?

 

François Duprat ,

Des superhéros qui sortent de la même école de superhéros, les gens qui sortent de cette école doivent choisir entre défendre la Liberté ou pour l’Égalité.

 

Stéphane Dubois ,

Les deux sont donc contradictoires ?

 

François Duprat ,

Oui, car ils prennent ces deux directions différentes et se battent entre eux. Certains préfèrent absolument défendre l’un au détriment de l’autre, c’est une caricature de la gauche et de la droite en France

 

Stéphane Dubois,

Il est accompagné de Marianne, une Marianne assez sexy d’ailleurs, pourquoi ce binôme ?

 

François Duprat,

Le Kariboo c’est une vieille histoire, a l’origine c’était le « cavalier de l’espace », l’ami à qui j’en parlais a compris le « caribou de l’espace », c’était beaucoup plus drôle, alors j’ais garder l’idée, et Marianne comme symbole républicain.

 

Stéphane Dubois,

D’autres publications en cours ou en projet ?

 

François Duprat,

 J’ai un album qui ressort à la « boite à bulles », il s’agit de « Mon cousin dans la mort » dont le thème est la jeunesse et d la mort  à travers les évènements de la guerre d’Algérie. J’ai également une commande chez un autre éditeur sur  Saint François d’Assise, ce qui n’a rien à voir et porte plus particulière sur l’histoire du Le loup de Gubbio.   

 

Résumé du livre :

 

Super-héros des temps modernes, Space Kariboo tombe par hasard sur Flower Power, une ancienne camarade de classe. Quelques années auparavant, ils faisaient partie de la bande des « Ultimes », un quatuor de choc formé le temps de leurs études à l’école des superhéros. Avec ces retrouvailles, c’est tout un passé qui ressurgit !

 

Que reste-t-il de ces années étudiantes où nos 2 héros usaient leur fond de costumes moulants dans des amphithéâtres animés par Bide-and-Home (prof de stratégie dont le crédo était « coup pour coup ») ou encore la Dame Smith (prof d'économie dont le crédo était « La liberté avant tout ! ») ? Mise à mal par des opinions divergentes, l’unité des Ultimes s’était fortement émoussée lors des travaux pratiques. La jalouse Erika (et son pouvoir à base de pétrole) et Cap’tain Pétard développaient une conception de la justice et de leurs pouvoirs qui rendait chaque mission des Ultimes plus difficile à coordonner.

Quelques années plus tard, cette rencontre est l’occasion pour nos héros de faire le point sur leur parcours et l’évolution de leurs idéaux.

 

Scénario et dessins : F. DUPRAT

Pages : 160 Broché Prix : 18 € Collection : Contre-pied

EAN : 9782849531860 ISBN : 978-2-84953-186-0 Code Volumen : 202690

 

Biographie 

 

François DUPRAT

François Duprat est né en 1976. Après des études à l’Académie des Beaux-Arts de Tournai, il co-fonde le fanzine Porophore, ainsi qu’un atelier (le local 27) aux côtés (entre autres) de Vanyda, sa complice de toujours.

 

C’est aux éditions Petit à Petit qu’il démarre une série de publications prometteuses avec Mon cousin dans la mort (2001) et la série jeunesse, Léo Cassebonbons (5 tomes entre 2003 et 2008).

 

En 2003 paraît chez Carabas le premier des trois tomes de L’année du Dragon, une série co-scénarisée et co-dessinée avec Vanyda. D’autres titres suivent chez cet éditeur, dont Il fera beau demain ou Y a du monde au portillon (avec Aris), des titres qui confirment le talent d’un auteur très spontané, capable d’aborder de nombreux sujets avec humour, dérision ou douceur.

En 2012, il publie son premier titre chez Ankama : Dofus Monster -Wa Wabbit.

 

 

Bibliographie

 

 

Scénariste

 

Année du dragon (L') de 2003 à 2008

 

 Il fera beau demain en 2008

 

 Léo Cassebonbons  de 2003 à 2008

 

 Mon cousin dans la mort de 2001 à 2004

 

 On a pas des vies faciles en 2007

 

 Space Kariboo en 2014

 

 Y a du monde au portillon en 2010

 

 

Dessinateur

 

Année du dragon (L') de 2003 à 2005

 

Dofus Monster en 2012

 

Il fera beau demain en 2008

 

Léo Cassebonbons de 2003 à 2008

 

Mon cousin dans la mort de 2001 à 2004

 

 Nirvana en Bandes en 2009

 

 On a pas des vies faciles  en 2007

 

Space Kariboo en 2014

 

 Tribute to Popeye en 2010

 

 Va te brosser les dents ! en 2005

 

 WWW.OPALEBD.COM en 2008

 

 Y a du monde au portillon en 2010

 

 

Coloriste

Il fera beau demain  en 2008

Space Kariboo par François Duprat La boite à bulles

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - BD, Bande dessiné, Auteur, dessinateur, Fantastique, science-fiction

Superman, Batman & Co... mics !

SUPER-VERNISSAGE

INVITATION SAMEDI 22 MARS 2014

  

Superman, Batman & Co... mics !

 

 

L'exposition temporaire Superman, Batman & Co... mics ! Traite de l'esthétique des super-héros par le biais du regard original de cinq artistes contemporains internationaux.

 

Organisée en collaboration avec l'École d'Arts Appliqués de La Chaux-de-Fonds, l'exposition continue dans l'Espace Jules Verne qui accueille les créations des étudiants des départements mode, bijouterie, graphisme et conception multimédia. L'Espace Souvenirs du Futur explore quant à lui la "tradition" du comics.

 

À noter que cette année la salle "Cinéma" est enrichie d'une sélection d'extraits de films proposée par le Neuchâtel International Fantastic Film Festival.

 

 

Le Vernissage

 Cette journée publique et gratuite est l'occasion de découvrir l'exposition, de revêtir votre plus beau costume de super-héros ou encore de voir la Batmobile grandeur nature !

 

 

SuperCity

 Après être entrée en jumelage avec Gotham City, Yverdon-les-Bains accompagne la Maison d'Ailleurs en devenant la "SuperCity".

 

Yverdon-les-Bains accueille de nombreux super-héros dans le cadre de la nouvelle exposition de la Maison d’Ailleurs ''Superman, Batman & Co…mics !'' qui sera vernie le 22 mars 2014. Afin de marquer officiellement le rapprochement avec l’univers extraordinaire de ces personnages de fiction, le chef-lieu du Nord vaudois a convenu d’un jumelage avec Gotham City, la ville mythique de Batman.

 

La cérémonie de jumelage a eu lieu le mercredi 12 mars 2014 à l’Hotel de Ville. Une délégation d’Yverdon-les-Bains, emmenée par M. Daniel von Siebenthal, Syndic, et Mme Nathalie Saugy, Municipale en charge de la commission des jumelages, a reçu officiellement les représentants de Gotham City, dont M. Bruce Wayne, citoyen émérite dont les exploits sont passés a la postérité.

 

Une charte d’amitié a été signée entre les deux villes. Elle valide le jumelage pour l’année en cours et octroie le titre de SuperCITY à Yverdon-les-Bains. Ce label couronne une année 2014 extraordinaire en termes de culture, symbolisée notamment par l’exposition à venir de la Maison d’Ailleurs.

 

Super giratoire

En lien avec l’exposition de la Maison d’ailleurs consacrée aux super-héros, Yverdon-les-Bains habille huit giratoires aux couleurs de l’un de ces personnages mythiques. Disposes sur l’ensemble du territoire de la commune (voir carte ci-dessous), ces huit giratoires sont munis de QR-codes présentant des anecdotes sur leur héros attitre. Ils créent un parcours urbain pour la population et les touristes qui se veulent un prolongement de l’exposition de la Maison d’Ailleurs et une manière originale et ludique de découvrir Yverdon-les-Bains !

 

Les dix giratoires

(Communiqué de presse)

Superman, Batman & Co... mics !

Voir les commentaires

Published by Séphane Dubois - - science-fiction, Série TV, Fantastique, Films, Superman, Batman, NIFFF

Pierre Pevel  Les Lames du Cardinal
Pierre Pevel  Les Lames du Cardinal

 

Pierre Pevel  Les Lames du Cardinal

volume  3  Le dragon des Arcanes

 

Folio SF à ressortie la trilogie de Pierre Pevel, commencer fin décembre 2013, elle vient de publier le volume trois qui clôture la saga. Cette trilogie de caractère uchronique a déjà été publiée dans une dizaine de pays.

 

Il avait obtenu a la sortie du premier tome le  Prix Imaginales des Lycéens 2009 et Morningstar Award 2010.

 

Le plus grand nombre pourront enfin grâce à cette édition en format de poche, s’offrir ou offrir l’ensemble de la trilogie à un cout raisonnable, ce qui en ces temps difficiles est toujours appréciable.

 

Résume du volume 3 :

Le dragon des Arcanes    

Un immense dragon noir menace Paris. C’est du moins les informations dont disposent les fameuses Lames du Cardinal. Mais l’ordre des Sœurs de Saint-Georges, pourtant chargé de contrer les dangers draconiques, ne semble pas décidé à intervenir et fait même obstruction à l’enquête d’Agnès de Vaudreuil. Les hommes du capitaine La Fargue ont déjà payé un lourd tribut à la défense du royaume de France, mais il se pourrait que cette mission soit la plus difficile. Qui se cache vraiment derrière le complot qui se prépare? Des forces incontrôlables n’ont-elles pas été libérées?

 

Folio SF N°473  416 pages - 7,90 € A44864 - ISBN 9782070448647

 

Les Lames du cardinal L'alchimiste des Ombres 

volume 2 Folio SF Fantasy

Collection Folio SF n° 460  Parution le 29/08/2013 416 pages  Prix : 7.7  €

 ISBN : 9782070448630  Code Sodis : A44863

 

Les Lames du Cardinal   Folio SF Fantasy N°444   400 pages - 7,90 € A44853 - ISBN 9782070448531

 

 Biographie

 

Pierre Pevel est né en 19681. Fils de militaire, sa jeunesse lui fait visiter de nombreuses villes (Berlin). Il fera une prépa litteraire au Lycée Henri-Poincaré de Nancy. Il est d'abord scénariste, journaliste et auteur pour les jeux de rôle, et ne vient qu'ensuite à l'écriture. Il écrit plusieurs romans de fantasy sous le pseudonyme de Pierre Jacq2, puis signe ses livres de son vrai nom. Il se fait connaître par sa trilogie des Ombres de Wielstadt, publiée en 2001, qui lui vaut en 2002 un Grand prix de l'Imaginaire. Pierre Pevel vit depuis des années à Nancy.

 

Œuvres

Cycle Wielstadt

1.Les Ombres de Wielstadt, 2001 Grand prix de l'Imaginaire 2002, catégorie roman

2.Les Masques de Wielstadt, 2002

3.Le Chevalier de Wielstadt, 2004

 

Cycle Ambremer

.

1.Les Enchantements d'Ambremer, 2004

2.L'Elixir d'oubli, 2004 Prix Imaginales 2005, catégorie roman francophone

 

Cycle Les Lames du cardinal1.Les Lames du cardinal, 2007

Prix Imaginales des Lycéens 2009 et Morningstar Award 2010

2.L'Alchimiste des ombres, 2009

3.Le Dragon des arcanes, 2010

 

Cycle Haut-Royaume

1.Le Chevalier, Bragelonne, 2013

 

Autres romans

Viktoria 91, 2002

 

Romans dans l'univers de Nightprowler

Sous le pseudonyme de Pierre Jacq, Pierre Pevel a participé à la rédaction du jeu de rôle Nightprowler, créé par Croc et édité par Siroz Productions (devenue Asmodée Éditions), dont il a enrichi l'univers par le biais de quatre livres divisés en deux cycles, le premier étant une trilogie, le deuxième, en deux volumes, n'ayant vu que son premier volume édité.

 

Chroniques des sept cités

1.Premiers Sangs

2.La Voie du sang

3.Le Prix du sang, 1997

 

In memoriam (Ce deuxième cycle, qui devait comprendre deux volets, est resté inachevé.)

1.In memoriam, 1998

(Source Wikipédia)

 

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - Fantastique, Fantasy, LITTERATURE, Pierre Pevel, Livres, science-fiction

 Alain Damasio, « Aucun souvenir assez solide », Collection Folio SF n° 474

 Alain Damasio,

« Aucun souvenir assez solide »,

Collection Folio SF n° 474

 

Cette œuvre récente publiée originellement par La Volte en 2012, ces 10 nouvelles écrites entre 2000 et 2011, elles sont  suivies d’une postface de systar « Un portrait de Damasio en arérophone ».

 

Certaines de ces nouvelles peuvent nous laissez présager des thèmes de : « Les Furtifs » son prochain roman.

 

Le public connait peu son œuvre de nouvellistes, sait une bonne occasion  de combler cette lacune et de revenir aux sources de cet auteur majeur  de la SF française contemporaine.

 

Résumé de l’ouvrage :

Une cité de phares noyée par des marées d’asphalte où la lumière est un langage. Une ville saturée de capteurs qui dématérialise les enfants qui la traversent. Un monde où la totalité du lexique a été privatisée. Un amant qui marche sur sa mémoire comme dans une rue…

 

En dix nouvelles ciselées dans une langue poétique et neuve, Alain Damasio donne corps à cet enjeu crucial : libérer la vie partout là où on la délave, la technicise ou l’emprisonne. Redonner aux trajectoires humaines le sens de l’écart et du lien. Face aux hydres gestionnaires qui lyophilisent nos cœurs, l’imaginaire de Damasio subvertit, perfore les normes et laisse à désirer. C’est un appel d’air précieux dans un présent suturé qui sature. Alain Damasio est l’auteur de deux romans au succès phénoménal, La Zone du Dehors (prix du Roman européen Utopiales 2007) et La Horde du Contrevent., deux classiques des littératures de l'imaginaire.

 

400 pages ,  Prix : 7.9  €  ISBN : 9782070452514 ,  Code Sodis : A45251

 

 

Biographie (source Wikipédia)

Né d'un père carrossier et d'une mère agrégée d'anglais1, Alain Damasio obtient un bac scientifique. Après une classe préparatoire HEC, il intègre l'ESSEC, qu'il quitte en 1991.

 

Il choisit de s'isoler (d'abord dans le Vercors puis à Nonza, en Corse) pour s'adonner à l'écriture. Son domaine de prédilection est l'anticipation politique. Il marie ce genre à des éléments de science-fiction et/ou de fantasy.

 

Jeune, il écrit de nombreuses nouvelles. Son premier texte long vendu à plus de 40 000 exemplaire est La Zone du dehors, roman d’anticipation qui s’intéresse aux sociétés de contrôle sous le modèle démocratique (inspiré des travaux de Michel Foucault et Gilles Deleuze).

 

Son second livre est récompensé par le Grand prix de l'Imaginaire 2006 dans la catégorie Roman. Il s'agit de La Horde du Contrevent (roman accompagné d'une bande-son composée par Arno Alyvan), véritable succès public qui s'est vendu à plus de 100 000 exemplaires.

 

En 2008, il pose sa voix sur Bora, un morceau de musique de Rone. En 2009, il écrit La Rage du sage (essai politique et poétique sur notre époque) pour le single gratuit Memento mori du groupe SLIVER.

 

Alain Damasio scénarise également Windwalkers, un film d'animation tiré de La Horde du Contrevent, avec Jan Kounen à la réalisation et Marc Caro à la direction artistique.

 

Il travaille actuellement sur l'écriture de son tout nouveau roman, Les Furtifs, qu'il espère sortir en 2015.

 

 

Bibilographie

Recueil de nouvelles

Aucun souvenir assez solide, La Volte, 2012, Folio SF N° 474, 2014.

 

Nouvelles

Les Aiguilleurs du ciel, in Onze pour Mille, Cylibris, 2000.

 

El Levir et le Livre, in Libelle, éd. du DESS de la Sorbonne, 2001.

 

Les Hauts® Parleurs®, in Une autre mondialisation en mouvement ?, Mango (Regard sur demain), 2002 (avec Karen Bastien et Philippe Arnaud).

 

Aucun souvenir assez solide, in Galaxies, no 38, 2005.

 

So phare away, in Galaxies, no 42, 2007

 

Le Bruit des bagues, in L'Expansion, no 723, 2007

 

Définitivement, in Appel d'air, Les Trois Souhaits, 2007

 

Disparitions, in Appel d'air, Les Trois Souhaits, 2007

 

Romans

La Zone du dehors, Cylibris, 1999

 

La Horde du Contrevent, La Volte, 2004 (Folio SF, 2007 pour l'édition de poche)

 

La Zone du dehors, nouvelle version, La Volte, 2007 (Folio SF, 2009 pour l'édition de poche)

 

Les Furtifs, à paraître.

 

Autres écrits

Sociétés de contrôle et cinéma, sur le site de La Zone du dehors

Appel d'air contre la narcose Sarkozy, sur le site de La Zone du dehors, 2007

La Rage du sage, in Memento mori, 2009 (avec SLIVER).

Texte de la chanson Bora, de l'artiste Rone.

 

Créations sonores

 

Alain Damasio s'intéresse particulièrement à la musicalité des mots et aux potentialités du son comme langage6. Il a travaillé à plusieurs reprises sur des adaptations sonores de ses textes mais également des créations inédites notamment une balade sonore La sansouïre.

 

Les Chrones7, adaptation sonore de plusieurs extraits de La Horde du Contrevent (Voix : Alain Damasio - Mise en ondes : Floriane Pochon, avec Tony Regnauld) qui a reçu le Prix Coup de Cœur du Jury au Festival des Radiophonies 2012.

 

La Sansouïre8 (d'après un texte inédit d'Alain Damasio, - Mise en ondes : Floriane Pochon et Tony Regnauld), une promenade sonore sur la plage Napoléon à Port-St-Louis-du-Rhône réalisée dans le cadre de l’invitation de Radio Grenouille pour Marseille-Provence 2013.

 

Depuis septembre 2013, Alain Damasio prête également sa voix et sa plume pour plusieurs jingles9 de la web radio Phaune Radio.

 

Jeux vidéo

Il est directeur narratif de la société Dontnod Entertainment.

Il participe à l'écriture du scénario de Remember Me (anciennement Adrift), un jeu d'action-aventure en développement depuis plusieurs années. Au terme de 8 mois de travail, il confie son poste à Stéphane Beauverger afin de se consacrer à l'écriture de son futur roman Les Furtifs. Remember Me a reçu le prix du meilleur scénario aux Paris Game Awards.

 

Collaborations

En 2007, Alain Damasio est cité comme collaborateur dans Engagés! de Fabrice Colin (éditions L'Atalante, collection Comme un accordéon) : "avec la collaboration d'Alain Damasio", bien que sa contribution à l'ouvrage ne soit pas clairement définie.

 

En 2008, Rone utilise la voix de Damasio pour son morceau Bora (in Bora EP, InFiné/Discograph), morceau de techno minimale. Il s'agit de l'extrait du journal intime audio qu'Alain Damasio tenait lors de l'écriture de La Horde du Contrevent.

En 2009, il écrit La Rage du sage pour le single gratuit Memento mori du groupe SLIVER (winged skull records / we are all liars records). Le single a été tiré à 1000 exemplaires.

En 2011, il apparaît dans le documentaire en ligne INSITU d'Antoine Viviani, lors d'une séquence tournée dans le quartier de la Défense à Paris dans laquelle il parle de son rapport à l'espace urbain. Sa voix résonne dans le centre commercial des Quatre Temps et il mentionne ensuite son travail sur les Clameurs dans La Zone du dehors.

 

Conférences

En 2009, Alain Damasio a fait un exposé d'une heure intitulé L'homme qui prenait sa femme pour un clavier ou l’anthropotechnique à l'épreuve de la pire des science-fictions : celle qui s’interroge., sur le sujet de l'interaction homme-machine lors de la réunion IHM 2009 : 21e conférence francophone sur l'interaction homme-machine.

Conférence Convention 2010 : Société de contrôle & Liberté.

En 2010, il est également invité au festival des mondes imaginaires Les Imaginales à Épinal pour donner une conférence sur son travail d'écriture.

 

En 2012, Alain Damasio participe à plusieurs conférences organisées par le festival de l’Imaginaire Grenoblois Rêves d'Ailleurs à Grenoble sur les thèmes : Dystopies et nouvelles technologies18 et Invasion, le zombie comme figure de l’Autre.

 

Depuis 2010, il est régulièrement invité à Nantes pour le festival Les Utopiales où il a participé à de nombreuses conférences. En 2010 : Les Réseaux, un monde sans frontières  et Nanotechnologie, aux frontières de l’infiniment petit. En 2012, De l’écriture au scénario, Science-fiction et jeu vidéo et Une technologie de l’invisible. En 2013, Citoyens du futur, Interface cerveau/machine ainsi qu'une conférence intitulée Philosophie et jeu vidéo.

 

Les enregistrements sonores ou vidéos de nombreuses de ses conférences sont disponibles sur le site ActuSF.

 

Prix littéraires

Grand prix de l'Imaginaire 2006 dans la catégorie Roman Français pour La Horde du Contrevent

Prix Imaginales des Lycéens 2006 pour La Horde du Contrevent

Prix Européen Utopiales 2007 pour La Zone du dehors

 

La Volte

Les livres d'Alain Damasio publiés par La Volte ont cette particularité de ne pas être « que » des livres mais des « objets-livres » : ainsi La Zone du Dehors est accompagnée d'un DVD contenant un court-métrage, des animations en 3D et d'autres « bonus » censés prolonger l'expérience de lecture ; et La Horde du Contrevent est accompagnée d'une BOL (bande originale de livre) composée par Arno Alyvan.

 

Il existe même une « édition prestige » de La Horde du Contrevent signée et numérotée de 1 à 150 exemplaires contenant, en plus de la BOL, un DVD avec des entretiens inédits de l'auteur réalisés par son frère, le réalisateur Bruno Raymond-Damasio.

 

L'édition de poche de La Horde du Contrevent ne contient en revanche pas la bande originale de livre.

 

Voir les commentaires

extrait de l'album

extrait de l'album

Anomaly 

 

 

Bande dessinée ou ouvrage d’art ?

Dans un format italien de 25,5 cm de large par 38 cm de long, réalisé avec la technique de la réalité augmentée. Ouvrage d’environ 350 pages, pesant près de 3 kilos !

 

Je vous laisse imaginer les doubles pages avec un panoramique de 76 cm, c’est à coupé le souffle !

 

Réalisé par un collectif d’auteur : Brian Haberlin (Spawn Godslayer), Skyp Brittenham (créateur et scénariste), Brian Holgun, Yad (réalité augmenté).

 

On réalise en feuilletant cet ouvrage que nous avons affaire plus à un livre d’art que à un album BD classique, il serait de bon ton qu’un éditeur français, nous en propose une version dans la langue de Molière .

 

En effet, il n’est malheureusement pas disponible en France, a moins peut-être de le trouver dans quelques rares librairies spécialisées dans l’import de comics.

 

Cet ouvrage a enthousiasmé aussi bien Harrison Ford, que Todd McFarlane, Ridley Scott ou Bill Sienkiewicz !

 

 

Le thème est un thème récurrent, voir classique en SF, celui de l’expédition spatiale de secourt, en direction d’une planète habitée à la fois par des humains et des monstres.

 

 

Un film est  en production actuellement, bien que disposant à ce sujet de pu d’information, il s’agirait des studios Marvel.

 

Merci à Lora Fountain pour son aide à cet article

Bande Annonce

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - science-fiction, Fantastique, Films, BD, Bande dessiné, Cinéma, Comics

Couverture: Grigou

Couverture: Grigou

Présences d’Esprits N° 78 HIVER 2014

Le zine des mondes de l’imaginaire

Littérature, BD, Cinéma, TV, Jeu, Illustration

Ce numéro nous offre un dossier sur le thème du « Langage et de la SF » de 21 pages absolument passionnant.

 

Un portrait sur « La compagnie des glaces » de 5 pages. Avec la bibliographie complète.

 

La rubrique « Vision » (cinéma-DVD-Télé) et plus particulièrement un long article  portant sur « Cloud atlas ».

 

Et bien sur les chroniques habituelles :

Couverture de Grigou (avec pas-à-pas et entretien)  

Lectures

Graphisme

Ansible (article) Fredérik Pohl

Jeux

 

Abonnement et anciens numéros sur le site de l’association, voir le lien  ci-dessous :

Voir les commentaires

La couverture est de : Virgilles

La couverture est de : Virgilles

AOC Aventures Oniriques et Compagnie N°31

Hiver 2014

SF-fantasy-fantastique

AOC publie dans cette livraison de 4 nouvelles littéraires et une Bande dessinée

Toujours de qualité,  le choix divers des nouvelles publier, des parcours des auteurs donne un bon aperçu de ce que sont les genres de l’imaginaire dans la France actuelle.

Nous vous recommandons de vous abonnez bien sûr, mais via le site de également vous procurez des anciens numéros.pour cela il vous suffit de suivre le lien ci-dessous.

 

Sommaire du N°31

Nouvelles littéraire

« À l’arrière des taxis » de Léa Silva

« Invasion en jaune » d’Yves-Daniel Crouzet

« Quand les oliviers brûleront » de Martine Sivan

Bande dessinée

« Une étude en gris » de Chris Colin (scénario et dialogue) et Arnaud Percheron (Dessins)

À noter à ce sujet que la rédaction recherche toujours des BD 8 pages maxi.  

Sont également publiés les « Matchs d’écriture des Imaginales »

« Le Corps du Diable » par Celia Deiana

« Le Treizième Sceau »  par Anne Rossi

« L’Automne est morte » par Ioana Alexandru

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - AOC, Fanzines-Revues, Fantastique, Fantasy, science-fiction, LITTERATURE

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Thêatre..

Pages

Hébergé par Overblog