Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

The Returned

Première mondiale

Compétition Internationale

 

Présenté pour la première fois au Festival Européen du Film de Strasbourg 2013, ce film réalisé par Manuel Carballo, aborde des aspects différents des films de zombies habituels, déjà par le fait que c’est le point de vue des zombies qui est mis en avant, et que pour ces derniers rien n’est perdu.

 

En effet un traitement existe, mais il doit être pris tous les jours et bien sûr viens a manqué.

 

Certaines positions de personnages, ne sont pas sans rappeler celles de certains qui voulait mettre dans des « sanatoriums pour sidaiques » les séro- positif il y a plus de trente ans, les tenants de l’ordre et de la morale ce répartissent dans cette œuvre entre une milice et les militaires, alors que les scientifiques sont du « bon côté » de la barrière.

 

Le cinéma fantastique ibérique, a souvent été critique sur le plan social, curieusement étant considéré par la censure franquiste comme n’étant pas de l’art, et peu relativement persécuter, il fut le refuge de la critique sociale et politique du régime. Cela reste dans la culture du cinéma de genre espagnol, même si des contraintes à la fois de co-productions et artistiques, on fait que le tournage c’est dérouler à Toronto (Canada).

 

Le combat mené par une femme, par amour, mais également pour expier par une culpabilité plus ancienne, la mènera loin, peut-être trop loin certains parmi les spectateurs présents à la première mon fait la même remarque : «  la dernière scène est de trop » en fait l’avant dernière scène, la toutes dernières, est en plus a mon avis, pas comme le dis le réalisateur une preuve de courage de l’héroïne, mais un peu hors-sujet.

 

Il reste un bon film, qui peut remporter ce soir, un des prix mis en jeux, mais je ne pense pas au prix principal .je vous recommande néanmoins d’aller le voir à sa sortie en salle.

 

 

 

Casting et Fiche Technique

Réalisateur(s) : Manuel Carballo  Producteur(s) : George Ayoub, Julio Fernandez, Gary Howsam, Bill Marks      Scénariste(s) : Hatem Khraiche      Photographie : Javier Salmones      Montage : Guillermo de la Cal      Musique : Jonathan Goldsmith      Interprète(s) : Emily Hampshire, Kris Holden-Ried, Shawn Doyle   

 

Espagne/Canada •  2013 •  VO Eng. / ST Fr. •  1h40 •  couleur •  Horreur •  Première mondiale

 

Synopsis

Le monde est en proie à une épidémie virale qui transforme les gens en zombies. Le virus peut être maîtrisé grâce à un traitement, mais les stocks mondiaux de médicaments sont en voie d’épuisement et ceux qui ont déjà été contaminés (les Revenants) doivent recevoir des injections régulières pour rester “humains”.

 

D’influents groupes anti-Revenants se forment et le gouvernement impose l’isolement des Revenants par mesure de précaution. Kate, qui soigne ces malades, s’interroge : jusqu’où est-elle prête à aller pour sauver son propre mari ?

 

Secret, trahison et opportunisme deviennent la norme pour les individus comme pour la société dans une situation de déclin provoquée par la panique et la crainte de la monstruosité.

 

Concernant « Dark Touch » , film également en Compétition Internationale, dèja chroniqué sur ce site veuillez suivre le lien en bas de page.

The Returned Trailer (Dir. Manuel Carballo)

Manuel Carballo

Manuel Carballo

Voir les commentaires

 

 « Kiss of the Dammed »,

Première française

Compétition Internationale

 

 

Xan Cassavetes et Anna Mouglalis assistèrent a la projection avant de répondre aux questions du public.

Nous avions déjà chroniqué ce film, vous trouverez ci-dessous le lien avec cette chronique, anis que la bande annonce.

 

 

« Kiss of the Dammed »

Réalisateur(s) : Xan Cassavetes  Producteur(s) : Alex Orlovsky, Jen Gatien      Scénariste(s) : Xan Cassavetes      Photographie : Tobias Datum      Montage : Taylor Gianotas, John F. Lyons      Musique : Steven Hufsteter      Interprète(s) : Joséphine de la Baume, Milo Ventimiglia, Roxane Mesquida, Anna Mouglalis  

USA •  2012 •  VO Eng. / ST Fr. •  1h37 •  couleur •  Horreur •  Première française

 

Synopsis

Paulo ne souhaite qu’une chose : renoncer à sa nature humaine et vivre avec sa bien-aimée Djuna et sa communauté chic de vampires aspirant pour la plupart au « politiquement correct ». Djuna se nourrit (sauf accident) de sang animal, l’influente Zena prône le plasma artificiel. Les ennuis commencent avec l’arrivée de Mimi, la sTmur de Djuna. Cynique et perverse, abhorrant les nouveaux modes de vie, Mimi tente de séduire Paolo et succombe allègrement à une frénésie meurtrière, mettant en péril la communauté.

Bande Annonce « Kiss of the Dammed »

Photo du film

Photo du film

Voir les commentaires

Courts-Métrages Français

Compétition

J’ai retenu de cette sélection un seul film qui m’ait réellement convaincu. Stéphan Cafiero a su choisir pour les deux rôles principaux deux membres d’une même famille d’artistes : Alexandre et Simon Astier, le sérieux du premier éminent professeur face à ce « cas » qu’est cet homme qui rit et dont le rire est considéré dans ce monde particulièrement triste ou le rire semble inconnu et donc dangereux, nous fait passez 19 bonnes minutes ou l’on rit souvent, parfois  à gorges déployer.

 

Des décors particulièrement bien adapté à l’histoire, usine désaffecté, (mais également siège national du Parti Communiste Français, voir les remerciements du générique) donne un cachet particulier au film, sans parlez ds voiture de la marque GAZ utilisé également par les divers protagonistes du film.  

 

Réalisateur(s) : Stephan Cafiero 

 

France •  1900 •  comedy •  19' • 

 

Synopsis

Le professeur Lamarade est réquisitionné par les Forces Spéciales de Sécurité Intérieure afin d’étudier le cas d’un patient atteint d’un mal étrange et contagieux : le rire.

 

Autres films de la sélection:

 

Douce nuit (Silent Night)

Réalisateur(s) : Stéphane Bouquet 

France •  2013 •  thriller •  11' • 

 

Synopsis

Petit, Moyen et Grand, trois malfaiteurs aux mœurs peu recommandables, sont investis d’une mission : récupérer des biens tombés entre de mauvaises mains et les redistribuer à qui de droit.

 

Ecce Mulier (L'Enfer)

Réalisateur(s) : Vanessa Pavie-Crottier 

France-Spain •  2013 •  fantastique •  11' • 

 

Synopsis

Dans un endroit peu éclairé et très enfumé, des hommes font du bruit, boivent, mangent, se battent. La pièce semble être un repère de fous, de vagabonds et d’alcooliques. Quand soudainement…

 

La femme qui flottait (The Floating Woman)

Réalisateur(s) : Thibault Lang-Willar 

France •  2013 •  Comédie noire •  18' • 

 

Synopsis

Un père de famille séparé attend son fils avec impatience. Il s’assure que toute la maison soit bien sécurisée mais à l’aube il découvre le corps d’une femme qui flotte à la surface de sa piscine.

 

Rose or the Mute Liars

Réalisateur(s) : Grégory Monro 

France •  2012 •  horror •  8'

 

Synopsis

Il y a des histoires qu’il est préférable de garder secrètes. Mais parfois certains secrets ne peuvent être conservés. La petite Rose aurait pu vivre une enfance heureuse, mais pour elle ce fut l’enfer, juste l’enfer...

 

The Things they Left Behind

Réalisateur(s) : Guillaume Heulard, Stéphane Valette 

France •  2013 •  drama-fantastic •  16' 

 

Synopsis

New York, novembre 2001. Scott Staley, ancien employé du 110eétage, rongé par la culpabilité d’avoir pris une journée de congé deux mois plus tôt, découvre dans son appartement un objet ayant appartenu à un collègue disparu…

 

Mecs Meufs

Réalisateur(s) : Liam Engle 

France • 2013 • sci-fi comedy • 13' • 

 

synopsis

 

En France, les filles ne draguent pas, ou alors c’est trop rare ou trop discret. Bob, 28 ans en a assez de ce constat et en fait part à ses amis. Mais le voilà soudainement transporté dans un monde alternatif... où les rôles sont inversés !

photo du film

photo du film

Voir les commentaires

Courts-Métrages Internationaux

Compétition Internationale

 

Dans cette compétition j’ai retenu plus particulièrement deux films :

« And Death Will Be Alright », du réalisateur: WeAreTrèsGentil  français, pour  son coté visuel et poétique à la fois, ses personnages « emprisonnés dehors », rêvent que de rejoindre la terre qu’ils voient de la planète qu’ils habites. Très visuel, sans dialogue, avec un parti pris de lenteur dans les mouvements des acteurs, très chorégraphiées ce film de SF, ce démarque des autres courts-métrages en lice par son originalité.

France •  2012 •  fantastique •  7' •  

Synopsis

Expérience visuelle et sonore en trois parties où chacun des personnages, une femme et deux hommes, tentent à tour de rôle de s'enfuir d'un univers clos à ciel ouvert.

 

L’autre film est « Yardbird » du réalisateur Michel Spicia, on est dans un film bien plus noir, bien plus tendu par certains côté que le film précédemment cité   , ici pas de poésie, mais la violence gratuite de jeunes adolescent envers aussi bien les animaux que la jeune héroïne du film, ce qu’ils regretteront amèrement comme vous vous en doutez.

 

Etre différents  doit-il obligatoirement mener à l’ostracisme, a la condamnation de ce que l’on ait ?

 

C’est ce qu’aborde ce court-métrage.

 

Synopsis

Une jeune fille vit avec son père dans une casse automobile au milieu de nulle part. Suite à un petit incident avec les voyous du coin, elle devra les affronter à sa manière lorsqu'ils viendront se venger.

 

Autres films de la compétition

Délivre-moi !

Réalisateur(s) : Antoine Duquesne 

Belgique •  2013 •  fantastique •  12' • 

 

A trop vivre avec ses fantômes, on finit par être emmené au bord du vide. La réconciliation avec soi-même se trouverait-elle près de cette limite?

 

ESC

Réalisateur(s) : Sjoerd de Bont 

Pays-Bas •  2013 •  sci-fi •  7' • 

 

Deux personnes se rencontrent lors d'une séance de VR dating mais Maartje souhaiterait aller plus loin dans cette relation et rencontrer Peter dans la vie réelle.

 

Intus

Réalisateur(s) : Gary Seghers 

France •  2012 •  fantastique •  7' • 

 

 

Un homme se réveille emmuré dans une chambre. Confronté aux événements qui s’enchaînent dans cet environnement clos, l’homme se retrouve face à lui-même et à son passé.

 

No tiene gracia (Not Funny)

Réalisateur(s) : Carlos Violadé 

Espagne •  2013 •  black comedy •  15' • 

 

Manolo et Maria, jeune couple amoureux, vivent ensemble dans un bel appartement. Mais Manolo est un farceur à toutes heures du jour comme de la nuit, ce qui a tendance à excéder Maria.

 

Proto

Réalisateur(s) : Nick Pittorm 

Danemark-UK •  2013 •  15' • 

 

Proto est le robot le plus sophistiqué au monde, mais bien qu’il ait été conçu pour répondre aux ambitions militaires de son créateur, le professeur Andrews, l’assistant de celui-ci découvrira tout autre chose.

 

The Hunt

Synopsis

Réalisateur(s) : Spencer Estabrooks 

Canada •  2013 •  horreur •  8' • 

 

Après une séance de chasse avec son fils, un père de famille tente de lui inculquer certains préceptes pour qu’il devienne un homme.

 

Courts-Métrages Internationaux Compétition Internationale
Courts-Métrages Internationaux Compétition Internationale

Voir les commentaires

Quentin Tarentino

Prix Lumière 2013

Bande Annonce

 

Petits veinards dès sa sortie on vous met la BA du Prix Lumiere 2013 qui serat remis à Quentin Tarentino.

merci qui ! ?

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - Festival LUMIERE LYON, Quentin Tarentino, Cinéma, Fantastique, Films

Courts-métrages d’Animation

Compétition

 

Pour la première fois le Festival du Film Fantastique de Strasbourg  à une section « Courts-métrages d’Animation,  l’on se doit de sa              saluer cette initiative, qui espérons le sera reprise pour les années à venir, et donnerons des idées a d’autres festivals de films de genre.

Parmi la sélection nous avons retenu deux films.

 

L'art des Thanatier (2012)

Le premier « L’Art des Thanatier » traite, au 18eme siècle de la fin d’un monde : la monarchie et de l’avènement d’un autre a travers la vie d’un Exécuteur des Hautes-Œuvres, qui ce vois dépossédé de son art séculaire, au profit d’une machine, mais il ne sera pas aussi à l’aise que son cousin parisien dans cette transition.

Le film réalisé et écrit par David Le Bozec, doit beaucoup a la voix du personnage principale : Prospert Thanatier, à savoir celle inimitable de Jean-Claude Dreyfus.

 

Synopsis :

Au 18e siècle, Prosper Thanatier, dernier né d'une longue lignée de bourreaux, exerce avec passion son métier qu'il considère comme un art. À l'aube de la révolution, il se voit forcé d'abandonner ses outils et son savoir-faire ancestral, au profit d'une toute nouvelle machine d'exécution. Privé de son ancien art de vivre, Prosper ne s'adapte pas au progrès et refuse de voir son rôle d'exécuteur relégué à une simple machine.

Casting Voix

Jean-Claude Dreyfus   ...  Prospert Thanatier

Benjamin Feitelson   ...  Voix

Philippe Robert   ...  Voix

Pauline Seigland  …Voix

 Vincent Spatari   ...  Voix

 

Durée : 15 min

 

Initium

Le second est  Initium, produit par ARTFX et réalisés et écrits  par  Brandon Boudreaux, Erick Dozier. Et un film de science-fiction sur le thème du voyage dans l’espace-temps, conçu comme un jeu vidéo quant au traitement de la mise en scène. Il ce détache du reste de la sélection par de son choix de FX (produit par ARTFX) et le thème choisi, avec « L’Art des Thanatiers »

 

Synopsis :

Dans l’histoire des hommes, le voyage dans le temps fût toujours l’un des fantasmes les plus remarquables…Du moins jusqu’à ce que la science s’en empare et que le fantasme devienne pure obsession.

réalisés et écrits  par  Brandon Boudreaux, Erick Dozier.

 

Casting

 

 

Credited cast:

Callie Chardonnay   ...  Elder Witch

 Sunita Deshpande   ...  Witch 2

 Eliza Farren   ...  Witch 3

 Meghan Miller   ...  Woman

 Angela Petruzziello   ...  Witch 4

 Natasha Romanova   ...  Witch 1

Eileen Tait   ...  High Priestess

 Carter Unger   ...  Man 

Durée : 9mm

 

Autres films de la Sélection

 

« La Boite à Sardine » de Louise-Marie Colon, Belgique, 9mm

 

« Linear » de Paul Klee, Bresil,6mm

 

« La Nuit de L’Ours » par Sam et Fred Guillaume, Suisse,22mm

 

« Pryg Rock ( la Sauterie) par Léonid Shmelkov, Russie, 5mm

 

« Vie et Mort de l’Illustre Grigori Efimovitch Raspoutine par Céline Devaux,France,12mm

 

« Zombirama » par Areil Lopez V et Nana Benayon, Argentine,7mm

 

Courts-métrages d’Animation FEFFS 2013Courts-métrages d’Animation FEFFS 2013

Voir les commentaires

Big Ass Spider

 

 Comédie fantastique

Première Française

 

Cette comédie fantastique, avec ces clins d’œil appuyer à nos chasseurs de fantômes préférés : Ghostbusters, ainsi qu’à King Kong, ou s’entremêle harmonieusement scène comique, romance, et scènes gore.

 

Les fidèles du site (si si il y en a) savent, mon faible pour Patrick Bauchau, j’ai donc été une nouvelle fois heureux de le retrouver ce prenant pour le scientifique de l’ile au Docteur Moreau.

 

Si les petites « bébêtes » vous font peur, rassurez-vous elles le resteront pas longtemps… petites.           

 

Sans longueurs, c’est un film plaisant à voir.

Il est dans sa catégorie une bonne cuvée.

À voir.

 

 

Réalisateur

 Mike Mendez

 

Scénariste  

Gregory Gieras

 

 

Casting

 

Lin Shaye  Lin Shaye   ...  Mrs. Jefferson

 

Greg Grunberg  Greg Grunberg   ...  Alex Mathis

 

Clare Kramer  Clare Kramer   ...  Lieutenant Karly Brant

 

  Ray Wise   ...  Major Braxton Tanner

 

 Patrick Bauchau   ...  Lucas

 

 Lloyd Kaufman   ...  Himself - Jogger

 

 Lombardo Boyar   ...  Jose Ramos

 

 Alexis Peters  ...  Nurse Lisa

 

 James C. Mathis III   ...  Street Cop

 

 Sarah Oliver   ...  Cocoon Victim

 

 Eben Kostbar   ...  Lead Technician

 

 Ruben Pla   ...  Carl

 

 Jennifer Gonzalez   ...  Doctor / Victim

 

 Mary Czerwinski   ...  Victim 

Big Ass Spider

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - Fantastique, Festival, Films, Cinéma, Horreur, Festival de Strasbourg

APP

Compétition Internationale

Le début du film est excellent avec des dialogues et des situations assez fun, mais le soufflé retombe malheureusement vite.

 

On peut, si on dispose d’un smartphone, d’un iPhone ou d’une tablette téléchargé dans la salle une appli, fonctionnant en mode « avion ».

 

Avec cette application on peut voir des scènes supplémentaires ou vu sous d’autres angles, mais cela pose plusieurs problèmes.

 

Premièrement : en consultant le supplément on manque forcement les images à l’écran.

 

Deuxièmement : l’application ayant été développé après la fin du tournage, et donc non intégrer dès le départ au scénario, certaines scènes supplémentaires « spolie» la fin du film.

 

Ce film fait pour les geeks et sait mon ressenti, devrait encore plus plaire au geekettes.

 

Cela reste, malgré ces réserves, un bon film, mais qui ne devrait  pas être particulièrement remarqué du jury.

 

L’héroïne, victime d’une appli intrusive  et s’avérant criminel, l’entraine, bien malgrè elle, dans une fuite en avant ou peu-a-peu elle, perd pied.

 

Arrivera-t-elle à y mettre fin ?

 

A vous de le découvrir…

bande annonce de: APP

Voir les commentaires

Uma  Historia de Amor e Fùria

Compétition Internationale

Ce film brésilien, réalisé par Luiz Bolognesi, retrace le combat social, politique et écologique d’un Tupinamba (tribu de la région de Rio de Janeiro).

En 1566, Abeguar, guerrier Tupinamba ce vois accorder, l’immortalité par l’un de ces dieux, pour combattre le mal et sauvez son peuple, loin d’être une bénédiction cette immortalité s’avère un fardeau, peut-être trop lourd pour un homme.

 Durant ca quête il sera a la recherche de sa compagne, réincarné à chaque période.

Passant des conquistadors de 1566 au luttes anti-esclavagistes de 1825, puis a 1968 avec la lutte pour la démocratie contre la dictature militaire, pour finir dans une dystopie en 2096 avec la lutte pour le droits pour tous a une eau potable, dans u n monde dirigé par des multinationales de l’eau et des milices privés, qui n’es pas sans rappeler à la fois : 1984 d’Orwell et Orange Mécanique d'Anthony Burgess ( adapté par Stanley Kubrick).

Loin de l’histoire officiel des vainqueurs, mais avec le point de vue des amérindiens, esclaves et laissez pour comptes des favelas.

Ce film Grand Prix du Festival d’Animation  d’Annecy 2013, très applaudi a la fin de la projection et qui concourent dans la catégorie « Compétition Internationale », mériterais largement d’y être distingués

 

Filmographie de Luiz Bolognesi

 

Réalisation et Production:

2012   Uma História de Amor e Fúria  Réalisateur 

 2001   La Bete a sept tetes  Producteur 

 

Scénario

2012   Amazonia  Scénariste 

 2012   Uma História de Amor e Fúria  Scénariste 

 2010   Les plus belles choses au monde  Scénariste 

2008   La Terre des hommes rouges  Scénariste 

2007   Chega de Saudade  Scénariste 

2001   La Bete a sept tetes  Scénariste 

Uma  Historia de Amor e Fùria

Voir les commentaires

Ouverture du 6eme

Festival du Film Fantastique de Strasbourg

 

Vendredi  13 (septembre ) 2013 à 13h13, fut inaugurer le Village du Fantastique, le président du salon Daniel Cohen, ouvris symboliquement, mais sans masque de hockeyeur, à ce moment précis, le lieu de convergence de tous les amateurs de film de genre, en présence de l’adjoint-au-maire : Jean-Marc Meyer de nombreuses animations ponctueront ce lieu devenu emblématique, on y trouveras en plus d’une restauration, des stands ayant trait a la culture du fantastique et de la S.F.

 

Au cinéma Star Saint-Exupéry, fut présenter le programme de ces 10 prochaines journées, Lucky Mac Kee, président du Jury pour la Compétition Internationale  y pris la parole quelques instants, avant la projection du film : Wa Are What We Are, que nous avions déjà chroniqué sur ce site (suivre le lien ci-dessous).

 

Durant tout le festival, nous publierons non seulement des articles et entretiens traitant des films projeté (en compétition ou non), mais également des as cotés : rencontre, expositions, master class.

 

Ouverture du 6eme Festival du Film Fantastique de Strasbourg
Ouverture du 6eme Festival du Film Fantastique de Strasbourg

Voir les commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Thêatre..

Pages

Hébergé par Overblog