Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique


grain de riz
 
Entretien avec :
Marlene Laffarge pour son roman « Le Grain de Riz »
Stéphane Dubois : Votre Roman « Grain de riz », traite de la communication spirituelle, dont vous dites dans votre préface affectionnée ce thème.D’où vous vient ce gout ?
Marlène Laffarge :j'ai toujours été attirée par ce qu'on peut ressentir sans forcément le voir, sans pour autant chercher à expliquer pourquoi cette attirance.
 
·         Qu’elle est votre conception de la communication spirituelle !
·         - je crois que l'esprit occupe notre corps en visiteur, et qu'il ne disparaît pas avec lui à notre mort. Il quitte alors son enveloppe d'emprunt pour aller en chercher une autre. Partant de l'idée qu'il peut s'en détacher, je crois aussi qu'il est capable de le faire à tout moment, pour communiquer avec d'autres (pendant les rêves), ou tout en restant dans le corps qu'il habite se mettre en phase avec un autre (c'est la transmission de pensée).
 
Votre livre est fortement dialogué, on peu parler d’une écriture cinématographique, quelles influences cinématographie et littéraires, pensez vous avoir eu pour votre roman.
Je n'ai pas le sentiment d'avoir été influencée par une œuvre cinématographique, ni par un roman. Ceci dit c'est un thème très affectionné par cinéastes et romanciers, et on m'a déjà dit que « le grain de riz » ferait une belle adaptation à l'écran.
 
Vous avez des origines asiatiques ont’ elles, et comment, jouer un rôle dans l’écriture de votre livre.
Mes origines n'ont pas eu de rôle dans l'écriture de mon livre ; pas de prime abord en tout cas. C'est à cause du titre que vous posez cette question? l’idée de nommer mon roman « Le grain de riz » m’est venue lorsque ma fille ainée m’a offert en cadeau un grain riz enfermé dans une pastille plastifiée sur lequel était écrit : « Je t’aime maman ». Ce cadeau m’a suivie comme un porte-bonheur tout au long de l’écriture du roman, c'est ce qui m’a donné l’idée de l’inclure comme un symbole dans le livre. Et c'est vrai qu'à ce moment-là, il m'a semblé très bien choisi parce qu'il me permettait en même temps de faire un clin d’œil à mes origines asiatiques.
Vous avez publié également « La requête d'un Ange » aux Éditions Sokrys, une histoire plus fantastique que le premier, pouvez-vous nous en parler.
« La requête d'un Ange » est l'histoire d'une petite fille qui rencontre un esprit, de qui elle a peur pour commencer, mais avec lequel elle va progressivement sympathiser. Tout au long du roman, le rôle de l'enfant sera de comprendre pourquoi cet esprit est là et semble avoir besoin d'aide, et une formidable amitié va se tisser entre eux.
Comme pour le grain de riz, nous restons dans ce domaine paranormal que j'affectionne.
 Comment définissez-vous le genre vos ouvrages : fantastique, merveilleux…
Je qualifierais ces deux romans d'ésotériques.
Après « La requête d'un Ange » aux Éditions Sokrys, avez-vous d’autres projets d’écritures, Toujours dans un genre de la littérature de l’imaginaire ?  (voir bande annonce en fin d’article)
Oui, j'ai deux projets en cours : l'un est encore du domaine imaginaire, puisqu'il s'agit de la suite du grain de riz ; voilà deux ans que je l'ai commencé. L'autre est par contre totalement à l'inverse, car j'y traite d'un phénomène tout à fait contemporain et absolument terre à terre : il s'agit de l'histoire basée sur un fait réel d'une femme trompée par son mari.
J'aimerais également répondre à une question que ceux qui ont lu « Le grain de riz » et qui ne me connaissent pas me posent très souvent : Y-a-t-il une part de vécu dans ce que vous racontez dans le grain de riz ? (En effet on m'a très souvent dit que certains passages étaient décrits avec tellement de netteté qu'on dirait qu'ils sont vrais)
Ma réponse: Non, il n'y a aucune part de vécu, et je n'ai pas non plus de proches qui sont restés longtemps dans le coma. Simplement c'est quelque chose qui peut arriver à n'importe qui n'importe quand, pour une durée plus ou moins longue ; et je me dis que pendant que ces personnes sont dans cet état, elles vivent forcément quelque chose dans la mesure où elles ne sont pas mortes ; leur esprit n'est pas mort. J'ai donc voulu imaginer ce que ces esprits peuvent vivre, et partager entre eux - ce qui peut-être d'ailleurs une réalité - on ne peut pas le savoir.
Voilà Stéphane ; j'ai été ravie de répondre à cet entretien, j'espère que mes réponses n’en sont pas trop longues.
À bientôt, bien à vous.
Merci pour cet entretien
LA REQUETE D'UN ANGE (bande annonce)

 

Son site

http://marlaff.e-monsite.com/

Son blog

http://marlenelaffarge.over-blog.com/

Voir les commentaires

Published by Michel Dubat - - LITTERATURE

Zimmer-606 small

ZIMMER 606 Mélies d’Or du Court Métrage

Méliès d'or du meilleur court métrage fantastique européen, il revient à Zimmer 606 du réalisateur suisse Peter Volkart.

Vainqueur du « Narcisse » du meilleur court métrage suisse (10'000 CHF offerts par SSA/Suissimage), Zimmer 606 a également remporté le Méliès d'argent du meilleur court métrage européen lors du dernier NIFFF, cette distinction lui ayant valu une nomination pour le Méliès d'or. Notons que c'est la première fois qu'un film suisse remporte ce prestigieux prix.

La FEFFF est un réseau actif entre plus de 20 festivals, comptabilisant plus de 600'000 spectateurs et réparti sur 3 continents. Son but est de promouvoir la qualité et l'inventivité du cinéma fantastique européen. Le Festival du Film Fantastique de Neuchâtel a rejoint la Fédération en 2002.

(Communiqué de Presse)

Voir les commentaires

Published by Michel Dubat - - Cinéma -DVD

vanishing waves small

Vanishing Waves MELIES D’OR 2012

Le Méliès d’or du meilleur long métrage fantastique européen a été décerné par la Fédération Européenne de Festivals de Films Fantastiques (FEFFF) au film lituanien Vanishing Waves de Kristina Buožyte lors d’une cérémonie organisée par le Festival International du film de Catalogne de Sitges (Espagne).

Sélectionné dans le cadre de la Compétition Internationale du NIFFF 2012 et récompensé par une mention spéciale du Jury, Vanishing Waves explore les arcanes du désir humain par le biais d’une fascinante histoire d’amour où corps et âmes sont amenés à fusionner, loin des restrictions de la réalité.

(Communiqué de presse)

Voir les commentaires

Published by Michel Dubat - - Cinéma -DVD


Affiche SSF 072012 copie

 

Studio Scale Fédération

Laurent Perini

Bonjour Laurent,

Vous êtes l’un des membres de l’association Studio Scale Fédération, vous présentez une exposition dans le cadre du 5e Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg, sur les maquettes de SF dans le Cinéma.

Comment êtes-vous venu à faire des maquettes de Science-fiction ?

Je suis avant tout amateur de Science-fiction, et plus particulièrement « Star Wars », le thème de l’exposition est la science-fiction, on fait une part belle a « Star Ward » bien sûr, nous montrons des maquettes de différents types : des maquettes reproduisant des vaisseaux ou des scènes de films « Alien », « Star Wars » et nous avons des créations inspiré de l’univers d’un film, mais cette fois en laissant libre court a l’imagination du maquettiste.

La science-fiction est la aussi pour ça, soit on s’oriente vers une maquette de cinéma, de livre, de BD, soit on laisse parler son imagination.

Quelle échelle utilisé vous ?

 Du 1/35eme au 1/24eme pour tout ce qui es des petits vaisseaux, on peut avoir du 1/2000eme ce qui est énorme. Dans le cinéma, ils utilisent toutes les échelles, ils peuvent faire un vaisseau dans diverses tailles suivant les besoins et les scènes. Mais souvent, il utilisait de grosses maquettes, pour les scènes, car plus la maquette est grande plus les détails son précis.

Dans Star Wars, le « Faucon Millénaire », le plus connu des vaisseaux de la saga, a été réalisé dans de très nombreuses échelles, de quelques centimètres de diamètre à un mètre soixante-dix de diamètre.  

Pouvez-vous nous parler de l’association ?

Nous sommes cinq membres dans l’association « Studio Scale Fédération », deux d’entre nous exposent pour l’occasion. Elle regroupe des amateurs de science-fiction et de maquettes.

Cécile Lhuissier en est la présidente fondatrice, notre but est de présenter au public tout ce que la science-fiction peut offrir dans le thème de la maquette, de la reproduction. Studio Scale Fédération est un terme qui désigne des maquettes refaites telles qu’elles étaient dans les tournages, comme celle du Sulaco (Aliens, le retour) qui est là. Elle est représentée comme celle du tournage.

Nous faisons des maquettes à l’identique de celles des tournages, on veut promouvoir ces maquettes de grandes échelles. Pour faire connaitre au public comment était faite a l’époque, avec le numérique c’est un peu moins vrai, mais cela existe encore. Montrée au public comment l’on faisait.

Nous travaillons dans les mêmes conditions, et de la même façon.

Faites-vous que des maquettes ou reproduisez vous également des personnages ?

On fait principalement des maquettes, mais nous faisons aussi parfois du décor voir des armes de films, comme celle du film « District 9 », réalisé à partir des moulages du film, tiré en résine.

Ou peut-on voir les maquettes de votre association ?

Nous faisons beaucoup de conventions de SF, le calendrier est  sur notre site : http://www.studioscalefederation.com/

Merci pour votre accueil.

 

 

Voir les commentaires

Published by Michel Dubat - - Festival de Strasbourg

Vendredi 28 Septembre : Apéro SF de la Nuit des Chercheurs.

 

L'université de Lyon nous a demandé de mettre en place un apéro science-fiction en amont de la Nuit des Chercheurs. Une bien belle mission que je vous présente ci-dessous :


Au programme : Table ronde confrontant auteurs et scientifique sur le voyage dans le temps, des quizz et de la déco uchronique.


Intervenants :
- Sylvie Lainé, auteur de science-fiction.
- Gilles Adam, astronome à l’Observatoire de Lyon.
- Dominique Douay, auteur de science-fiction.

- Costume et expo en rapport avec le thème par Camille Renversade, photographe et plasticien tyravaillant sur l'uchronie.

http://camille-renversade.blogspot.fr/

- Quizz vidéo sur les films en rapport avec le voyage dans le temps. 100€ de lots offerts par la boutique Ukronium 1828.

www.facebook.com/Ukronium1828

A propos de la Nuit des Chercheurs :

 Le vendredi 28 septembre, les chercheurs vous donnent rendez-vous pour une soirée placée sous le signe de la découverte et du plaisir. Imaginez le futur sera le thème central de l’ensemble es manifestations en France. Pour cette 7ème édition, venez à nouveau partager l’univers du chercheur, découvrir ses recherches, ses difficultés, ses motivations à comprendre, à repousser les frontières de la connaissance….

Programme complet de la nuit des Chercheurs :

 www.nuitdeschercheurs-france.eu/ville/Villeurbanne/

(Communiqué de presse)

 

Voir les commentaires

Published by Michel Dubat - - Divers

 
grabbers
 
 
 
 
 
 
Grabbers
Prix du Public du meilleur film Fantastique International
Le réalisateur Jon Wright ne perd pas de temps pour faire disparaitre dans la mer au large des côtes nord-irlandaises des marins capturés par un tentacule.
La survie de l’ile d’Erin ne repose que sur un petit groupe hétéroclite : deux garda (policier irlandais), un scientifique anglais très « So  british » et un homme chez qui l’effet de l’alcool, tel un Obélix ivrogne, est permanent J.
Ce film fait partie, de ce qu’il faut bien avouer être une mode (même si on as toujours eu des parodies de film de genre), les comédies d’horreurs ou de SF (Iron Sky, New Kid Nitro), également présentée au Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg.
De culture typiquement irlandaise, il ne tombe pas dans le piège des clichés de l’Irlande celtique.
Film de bonne facture, visible au plus de 12 ans, souvent sur un mode ironique, il nous fait rire, sourire.
Jon Wright à déjà réalisé « Tormented » (2010)
TRAILER
 
Casting
 
Réalisateur : Jon Wright
Acteurs et actrices
Richard Coyle Rôle : Garda Ciarán O'Shea
Ruth Bradley Rôle : Garda Lisa Nolan
Russell Tovey Rôle : Dr. Adam Smith
Lalor Roddy Rôle : Paddy Barrett
David Pearse Rôle : Brian Maher
Bronagh Gallagher Rôle : Una Maher
Pascal Scott Rôle : Dr. Jim Gleeson
Clelia Murphy Rôle : Irene Murphy
Tadhg Murphy Rôle: Louis Dempsey
Declan Cooney Rôle: Ned Dennehy
Production
Producteur délégué
Jo Homewood
Producteur exécutif
Robert Bevan
Productrice
Tracy Brimm
Producteur exécutif
David Collins
Producteur
Eduardo Levy
Producteur
James Martin
Producteur exécutif
Michael Henry
Producteur exécutif
Samantha Horley
Productrice
Kate Myers
Productrice
Martina Niland
Producteur exécutif
Cyril Megret
Producteur
Piers Tempest
Scénario
Scénariste
Kevin Lehane
Equipe technique
Compositeur
Christian Henson
Opérateur
Trevor Forrest
Costumier
Hazel Webb-Crozier
Sociétés
Production
Forward Films
Production
Irish Film Board
Production
Samson Films

Voir les commentaires

Published by Michel Dubat - - Festival de Strasbourg

storage-24-noel-clarke

STORAGE 24
Compétition Internationale
(Première française)
Johannes Roberts, mets en scène un petit groupe de personnes, dans un entrepôt de stockage de Londres aux prises avec une créature digne des Aliens et autre Prédator.
On est en plein dans la culture des années 80 avec ces monstres cultes.
Si le film est bon dans l’ensemble on aurait aimé plus de profondeurs quand à la psychologie de certains personnages, il manque peut-être quelques minutes de plus à ce film de 1 h 27, pour y arriver pleinement.
Film à la fois SF et d’horreur, il comprend quelques scènes assez cocasses.
Le réalisateur avait déjà mis en scène en 2010 le trhiller « F » qui avait eu une mauvaise critique et pour la chaine de TV NBC Universal « Roadkill ».
 
Casting
Réalisé par
Johannes Roberts
 Avec
Noel Clarke
Colin O'Donoghue
 Antonia Campbell-Hughes
TRAILER

Voir les commentaires

Published by Michel Dubat - - Festival de Strasbourg

À L’occasion du 5e Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg, nous avons eu le plaisir de voir au Village Fantastique un groupe de Cosplayeurs de STAR WARD.

Nous avons le plaisir de vous en livrer quelques photos prises sur le vif.

STAR WARD
STAR WARD 2STAR WARD 3

STAR WARD 4TROOPERS 1TROOPERS

Voir les commentaires

Published by Michel Dubat - - Festival de Strasbourg

 

 affiche-feffs 2012b-300x424

 

 

PALMARES 2012

Les gagnants de la 5ème édition du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg sont:

Long métrage

 L’Octopus d’Or du meilleur film Fantastique International est attribué à Sound of My Voice de Zal Batmanglij, pour un film magnifiquement interprété et une histoire envoutante qui ne cesse de surprendre.

 ■Le Méliès d’Argent du meilleur film Fantastique Européen est attribué à Insensibles de Juan Carlos Medina, une vision originale et marquante de l’art cinématographique, de la poésie et de l’histoire européenne.

 ■La Mention Spéciale du jury est attribuée à Excision de Richard Bates Jr, une vision subversive d’un film d’adolescents dans une famille de banlieue.

 ■Le Prix du Public du meilleur film Fantastique International est attribué à Grabbers de Jon Wright.

 

Pour les courts métrages en compétition :

 L’Octopus d’Or du meilleur court métrage Fantastique International est attribué à The Last Bus, réalisé par Ivana Laucikova et Martin Snopek.

 ■Le Meliès d’Argent du meilleur court métrage Fantastique Européen est attribué à The Bird Spider (La Migala), réalisé par Jaime Dezcallar.

 ■Le Prix du Jury Jeune du meilleur court métrage Fantastique International est attribué à The Last Bus, réalisé par Ivana Laucikova et Martin Snopek.

 ■Le Prix du Public du meilleur court métrage Fantastique International est attribué à The Bird Spider (La Migala), réalisé par Jaime Dezcallar.

 ■La Mention Spéciale pour le court métrage Fantastique International est attribué à A Curious Conjunction Of Coincidences, réalisé par Jost Reijmers.

 ■Le Prix du Jury du meilleur court métrage Fantastique Français est attribué à Le Vivier, réalisé par Sylvia Guillet.

 ■La Mention Spéciale pour le court métrage Fantastique Français est attribué à The Island Keeper, réalisé par Aude Cabannes, Julien Malot et Charlotte Pipet.

Voir les commentaires

Published by Michel Dubat - - Festival de Strasbourg

FEFFS-12-Side-by-Side-1-390x280

Side by Side

Documentaire

(Première française)

Le Festival Européen du Film Fantastique  de Strasbourg, présente trois documentaire, un sur le célèbre « Paul le Poulpe » pronostiqueur de la coupe du monde de Foot 2010, l’autre sur les messages secrets laissez (ou pas) dans Shining, par Stanley Kubrick.

Le dernier « Side by Side », réalisé par Chris Kennealy, avec Keanu Reeves en intervieweur de « luxe », aborde depuis le premier film professionnel tourné en numérique, puis transférer en 35 mm (Festen The celebration de Thomas Vinterberg1998 et premier film de DOGMA 95) au dernier développement technique et au futur du numérique et a la survie ou non du celluloïd.

À coter des interviews des plus grands cinéastes : James Cameron, David Fincher, Martin Scorsese, Danny Doyle, Christopher Nolan ou encore David Lynch, on trouve celle de Directeurs de la Photographie, monteurs, techniciens, coloriste (timer color, profession qui prend avec le numérique de plus en plus d’importance).

Ce document très bien construit, les interventions claires permettant d’appréhender et de comprendre l’histoire de cette révolution technique et culturelle (et en quoi elle l’est).

Les élèves des écoles des arts et techniques du cinéma, voir ceux d’autres arts, doivent voir ce film qui ne peu que leurs permettre de nourrir leurs réflexions sur un sujet aussi important quand a leurs avenir professionnel.

Le grand public, ne doit pas non plus, manquer de le voir.

 

 

 

Voir les commentaires

Published by Michel Dubat - - Festival de Strasbourg

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Thêatre..

Pages

Hébergé par Overblog