Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>

Articles avec #auteur

RESCAPÉS D'EDEN

LES RESCAPÉS D'EDEN

 01 –

AU COMMENCEMENT...

 

 

Prévue en deux tomes cette minisérie, fait rare chez cet éditeur, est plus destinée aux ados qu’as des adultes.  

 

Oui, il y a 200 000 ans les filles mènent déjà par le bout du nez les pauvres garçons amoureux d’elles. Empreint d’humour qui n’empêchera pas de l’émotion, voire de la tragédie.

Nos deux jeunes héros feront au cours de leurs pérégrinations de curieuses rencontres, parfois dangereureuse, parfois comique voir amicales.

 

Tout commence avec un personnage, assez mystérieux, comme on le constatera au cours de l’histoire, qui alerte les autorités qu’une catastrophe va ce produire, catastrophe dut a la gestion et au conservatisme de certains. La thématique  écologique vient de là, avec l’abus des ressources énergétiques.

Rassurez-vous je ne spolie rien, je viens en gros de vous raconter les deux premières planches.

 

Aux côtés de la charmante Soléa et du geek Yab, ce dernier apparaissant parfois comme franchement  malchanceux.

 

SITEB, jeune dessinateur, collabore pour la première fois à une bande dessinée, avec « Les rescapés de l’Eden », il faut reconnaitre que ce  premier essai est très réussi.

 

Je vous le recommande, et surtout ne manquer pas le deuxième tome à sa sortie.

Résumé de la série :

Une réinterprétation du mythe d’Adam et Ève avec un message écologique fort et une bonne dose d’humour.

 

Il y a 200 000 ans à Eden, cité florissante terrienne, extrêmement technologique, et entourée de murailles électromagnétiques. Soléa, jeune fille très populaire au lycée, et Yab, jeune geek timide, mènent une vie tranquille. Jusqu’au jour où, par le plus grand des hasards, ils vont se retrouver nez à nez avec des Homo sapiens. Ils seront les seuls survivants de la disparition de leur cité, projetés dans un univers postapocalyptique.

 

Album cartonné

56 pages

226 x 298

EAN : 978-2-302-07509-2

ISBN : 978-2-302-07509-2

Scénariste : SWYSEN Bernard

Illustrateur : Siteb

Coloriste : POUPELIN Hugo

Série : RESCAPÉS D'EDEN (LES)

Collection : Jeunesse

Prix : 11,50 €

 

 

Biographies et bibliographie des auteurs :

 

BERNARD SWYSEN

EST NÉ EN 1964 EN BELGIQUE,

OÙ IL RÉSIDE.

 

Il est scénariste dans les hebdomadaires belges Le Soir illustré et le Pourquoi-Pas? avec Guy Brasseur, son

professeur à l'Académie des Arts. Il devient l'assistant de Walli et Bom pour Chlorophylle et Modeste et Pompon, de Bob de Moor, pour qui il dessine des décors de publicité de Tintin et de Cori le Moussaillon, de Jacques Martin, pour Les Voyages d'Alix et de Peyo, avec lequel il réalise entre autres L'Aéroschtroumpf.

Il rencontre André-Paul Duchâteau. Ils créent la série Rouletabille, dont le deuxième tome, Le Mystère de

la chambre jaune, se place numéro un des ventes Fnac et inspire Bruno Podalydès pour son adaptation au

cinéma en 2003. La série est ensuite traduite en plusieurs langues. Dès 1992, Les Aventures de Capucine sont diffusées au Japon dans le magazine Morning (Kôdansha). Noisette le hamster, petit personnage animalier, paraît dans Spirou et se concrétise ensuite en albums chez Joker. En 2000, paraît la série Albert Lombaire, qui conte les péripéties d'un médecin généraliste (Casterman). En 2003, il rencontre Claude Lelouch. De cette rencontre naît Toute une vie (2004, Soleil) puis Si Dieu le Veut (2008, Emmanuel Proust) et L'aventure c'est l'aventure (2010, Bambou). En 2008, Bernard Swysen publie Intérim Agency (Bambou). Également à partir de 2008, il réalise L'Heure de la sortie, scénarisée par Adeline Blondieau. Comme co-scénariste, il écrit pour Le Pouvoir de convaincre (2012, 12bis) avec Gilbert Thiel, et Rachida, au nom des pères en 2013 avec Yves Derai, dont Rachida Dati tente de faire interdire sa parution. En 2014, il réalise Trois Arts majeurs, Trois Génies (triptyque), une imposante biographie de Victor Hugo. L'album reçoit les félicitations écrites de Jean d'Ormesson. Le deuxième tome du triptyque, Léonardo da Vinci, est lancé au Clos Lucé en 2016. En juin 2018, les deux premiers titres d'une collection dirigée et scénarisée par Bernard Swysen sont publiés aux éditions Dupuis. Dracula dessiné par Julien Solé et Caligula dessiné par Fredman. Suivront en janvier 2019 Hitler par Ptiluc, Torquemada par Marco Paulo, Robespierre par Bercovici, et Attila par Pixel Vengeur.

 

SA BIBLIOGRAPHIE

 

 Agence Quanta                2014                      

 Albert Lombaire              2000       2003        

 Aventure c'est l'aventure (L')    2010                        

 En chemin elle rencontre...        2009                      

 Heure de la sortie (L')    2008       2009        

 Interim agency 2008       2009          

 Leonardo da Vinci           2016                        

 Méchants de l'histoire (Les)       2018                      

 Noisette le hamster       1982       2003        

 Papyrus               1998                      

 Pouvoir de convaincre (Le)         2012                        

 Rachida aux noms des pères      2013                        

 Rouletabille (CLE)            1989       1997      

 Si Dieu le veut  2008                        

 Toute une vie   2004       2005        

 Victor Hugo       2014                          

 Vivre ? 2010                      

 Véritable histoire vraie (La)        2019

                               

Documents, Monographies, Biographies              

 (DOC) Etudes et essais divers    2012                      

 

SITEB

EST NÉ EN 1993, À NANTES. IL RÉSIDE EN BRETAGNE.

 

Après ses années d'enseignement général, il suit des études d'infographie dans sa ville natale. S'en suivent divers expériences en communication publicitaire. Dessinant depuis son plus jeune âge, et étant attiré par la fiction, il décide de se consacrer entièrement à la bande dessinée. Il s'y forme via la littérature théorique et par les retours d'auteurs qu'il rencontre le plus souvent pendant des festivals. En 2015, il rejoint le fanzine nantais Bubble Gomme. Il y publie ses premières planches et réalise entre-temps plusieurs essais.

En 2017, il publie dans le n°210 du magazine Lanfeust Mag, Règlement de conte, une histoire courte scénarisée par Bernard Swysen. Puis, il signe au Éditions Soleil un premier album, Les Rescapés d'Eden, avec Bernard Swysen au scénario et Hugo Poupelin à la couleur.

RESCAPÉS D'EDEN
RESCAPÉS D'EDEN
RESCAPÉS D'EDEN
RESCAPÉS D'EDEN

Voir les commentaires

Les chevaliers des Gringoles - Le secret du Ki

Les chevaliers des Gringoles

- Le secret du Ki –

Tome 3 -

Dès 9 ans

Un Chevalier des Gringoles est maître de son ki

(Même quand quelqu’un raconte un truc vraiment marrant).

Auteur : E. Ji , Illustrateur : . Papaya

Et nous voilà à l’avant-dernier tome de cette série en quatre volumes.

Je vais surtout cette fois vous parler des illustrations, que l’auteur me pardonne.

PAPAYA, parsème les livres, rythme la lecture de superbes  dessins qui souligne parfaitement le texte, et bien qu’ils s’agissent d’aventure de Fantasy, ils ne perturberont pas les enfants.

Comme on disait dans « L’ile aux enfants » « ce sont des monstres gentils », les couleurs pastels utilisées par PAPAYA ni son pas pour rien

 

Le livre 4 :

LA BATAILLE DE RAG-NAROK, chapitre final des aventures ! Paraitra pour Noël 2019.

Si vous n’avez pas déjà acquis les trois premiers tomes faites-le et à Noël faites l’acquisition du dernier.

Cela fera pour votre enfant, garçon ou fille à partir de 9 ans un très beau cadeau de fin d’année.

Vous pouvez retrouver également sur internet de nombreuses activées pour tous les âges offerts par les Éditions Nathan que vous trouverez le lien en fin de ce dossier. 

Je vous recommande fortement d’en faire l’acquisition.

 

Livre 3 : Le secret du Ki résumé du volume :

La découverte du monde de Léo, la naissance de Willow et la transformation de Gus, je pensais que plus rien ne pourrait m’impressionner. C’était avant de savoir ce qu’on trouverait dans les Monts Zinzolins. Ce jour-là, Léo m’a dit qu’on ne serait plus jamais les mêmes. Ça tombe bien, parce qu’une nouvelle mission se profile à l’horizon, et d’après Pigeon, on n’a que 2,7 % de chances d’en sortir vivants. On aura bien besoin d’être différents si on veut changer le cours de l’histoire.

 

DÈS 9 ANS 

CYCLE 3

(CM1, CM2, 6E) 

 240 Pages

14 x 21 cm

Parution : mars 2019

ISBN : 978-2-09-258304-3

Collection : Roman Grand format

Prix: 15,50 €

L’Auteur :

Erwan Ji

Erwan Ji est né en 1986 à Quimper. Il aime les feux de cheminée qui crépitent, l’odeur du blé noir, quand la tête d’un bébé kangourou sort de la poche de sa maman, et les descriptions de pique-nique dans Le Club des cinq. Il n’aime pas quand la mousse du bain s’est envolée, les gens qui chantent faux mais qui chantent quand même, ceux qui demandent « Ça va ? » sans écouter la réponse, et abandonner devant une pistache trop fermée. Lorsqu’il avait sept ans, il a mangé du sable en pensant pouvoir obtenir les pouvoirs de son idole, Superman.

L’ILLUSTRATRICE :

Papaya est née en 1987 en Russie. Après cinq ans dans l’industrie du jeu vidéo, elle s’est orientée vers la réalisation d’illustrations à son propre compte.

Voir les commentaires

Esprits maléfiques Les dévoreurs d’Ames.

Esprits maléfiques

tome 2

Les dévoreurs d’Ames. 

Deuxième et dernier tome de cette mini-série.

En ce 8 mars, journée internationale des femmes, je voulais vous parler d’une mini-série et d’une auteure, Ellen Oh,   d’origine coréenne qui  prône la diversité dans la littérature, plus particulièrement celle des genres de de l’imaginaire les « Esprits maléfiques » ne manque pas à la règle que c’est fixé cette auteure.

Pas seulement entre homme et femme, que cette série se veut, comme l’ensemble de l’œuvre de cette auteure, entre les diverses  cultures, choix sexuels ou de vie !

 

 Destiné au préadolescent cette traduction d’Anne Delourt, donneras à vos enfants, de longues heures de plaisirs.

De plus en plus, les plus jeunes ne lisent plus du « papier » au mieux ils parcourent des textes prédigérés sur une tablette.

Avec Nathan éditions, maison spécialisée dans la littérature jeunesse, depuis le plus jeune âge jusqu’aux ouvrages parascolaires, bien sûr dans le cadre ce site, nous abordons les ouvrages des genres de l’imaginaire, quelques soit le public auxquels il est destiné, son origine, son âge, le sous-genre : merveilleux, science-fiction, fantastique héroïque-fantasy…

 

Résumé :

 Harper, sa famille et sa meilleure amie Dayo partent pour Halloween sur une île des Caraïbes. L'apprentie chasseuse d'esprit sent dès son arrivée que l'île est hantée par des créatures très différentes de ce qu'elle a pu rencontrer jusqu'à ce jour.

Avec ses pouvoirs de plus en plus puissants, elle tente de comprendre de quoi les fantômes du coin ont peur… et d'où viennent les traces de morsure sur le cou des enfants.

Grâce à sa grand-mère, Harper réalise que des dévoreurs d'âmes sont prisonniers de l'île. Ces créatures se nourrissent des âmes des fantômes mais aussi de celles des vivants…

Pour se libérer, ils vont procéder, le soir d'Halloween, à de nombreux sacrifices humains.

Á charge d'Harper et de ses amis de les arrêter !

Un roman d'effroi efficace, parfaitement adapté pour les 11-14 ans : des scènes effrayantes mais une héroïne tendre et bienveillante qui permet au lecteur de dépasser ses peurs.

La série qui hantera vos nuits…

Un T2 qui monte en puissance : plus de rebondissements, plus de monstres et de nouveaux chasseurs d'esprit !

Une galerie de personnages (garçons et filles) attachants qui permet à tout jeune lecteur de s'identifier.

 

Auteur : E. Oh

L’AUTRICE : Ellen Oh, d'origine coréenne, vit aux États-Unis dans l'État de Washington. Elle a étudié le droit et a exercé le métier d'avocate avant de se lancer dans l'écriture. Esprits maléfiques est sa première série traduite en français. Elle est également cofondatrice et présidente de "We Need Diverse Books" : une association qui promeut, aux États-Unis, la diversité dans la littérature jeunesse pour "un monde dans lequel chaque enfant peut se reconnaître dans les pages d'un livre".

Traductrice : Anne Delcourt

 

 

Roman fantastique, pour les enfants dès 11 ans.

256 Pages

ISBN : 978-2-09-258147-6

15,95 €

DÈS 11 ANS  COLLÈGE - 5E 

NOUVEAUTÉ

Esprits maléfiques,

les dévoreurs d'âmes -

T2 - Dès 11 ans

Collection : Roman Grand format

Voir les commentaires

Couverture d'illustration Éric Marcelin

Couverture d'illustration Éric Marcelin

Manhattan Marilyn

Philippe Laguerre

Il est rare que je vous parle d’un ouvrage déjà sorti depuis plusieurs années et d’autant plus quand il s’agit d’un thriller, mais voilà il ne s’agit pas de n’importe quel ouvrage ni de n’importe quel auteur.

 

Philippe Laguerre est un auteur atypique et que nos internautes connaissent bien, il a déjà publié sous son pseudonyme Philippe Ward des ouvrages fantastique dont nous avons déjà parlé, il est également le directeur artistique des Éditions Rivière  Blanche

 

Revenons à cet ouvrage, il part de la mort de celle qui fut une star planétaire Marilyn Monroe (pou pidou Mister président).

Il reprend à son compte les diverses théories du complot   pour les transcender et en faire une passionnante intrigue. Avec Manhattan Marilyn, il joue avec les théories du complot et nous offre un thriller historique passionnant et une vision lucide des États-Unis sous la présidence d'Obama.

 

Un tel scénario pourrait sans souci être la base (car une adaptation d’un livre n’est jamais réalisable en réalité) au scénario d’un film noir.

Si vous ne l’avez jamais lu, je vous recommande de le faire, pour avoir l’eau à la bouche vous trouverez à la fin de cet article,  un extrait en téléchargement gratuit et légal, je remercie Philippe Laguerre de nous avoir autorisé de vous offrir cet extrait.

Vous trouverez également un lien avec l’éditeur, vous permettant de l’acquérir après ce dossier.

 

Résumé du livre :

Ancienne Marine en Irak, Kristin Arroyo découvre dans les affaires de son grand-père décédé - un célèbre portraitiste - des clichés inédits de Marilyn Monroe. Aidée par un photographe, elle décide de monter une exposition.

Malheureusement, rien ne se passe comme prévu : une mystérieuse organisation s'en prend à eux. Pourchassée, traquée, la jeune femme va rapidement comprendre que son destin est lié à celui de Marilyn Monroe et s'efforcer de reconstituer les derniers jours de l'égérie hollywoodienne afin de percer le mystère qui entoure sa disparition.

MANHATTAN MARILYN

Philippe Laguerre ( Auteur)

Aux éditions :   Critic  -  Collection : Thriller

-  Livre

ISBN : 979109064

Broché: 348 pages

Editeur : CRITIC EDITIONS (19 mai 2016)

Collection : Thriller

Langue : Français

ISBN-13: 979-1090648562

ASIN: B019OSYJJG

Dimensions du produit :

19,8 x 2,5 x 13 cm

Prix:19,00 €

Biographie de l'auteur

Philippe Laguerre est né à Bordeaux en 1958.

Installé dans l'Ariège, il aime regarder de vieux films, lire des romans policiers et voyager à travers le monde.

Lequel Philippe Laguerre publie ses romans et nouvelles fantastiques. Il a également écrit sous le pseudonyme de Gilles de Grandin. Il est également directeur de collection des éditions Rivière Blanche sous le nom de Philippe Ward . Il coécrit très régulièrement avec la traductrice et auteur Sylvie Miller.

 

Œuvres

Série Lasser, détective des dieux

Cette série est coécrite avec Sylvie Miller.

Un privé sur le Nil, Critic, coll. « Fantasy », 2012, 327 p. (ISBN 979-10-90648-02-9)

Mariage à l'égyptienne, Crtic, coll. « Fantasy », 2013, 306 p. (ISBN 979-10-90648-06-7)

Mystère en Atlantide, Critic, coll. « Fantasy », 2014, 352 p. (ISBN 979-1090648197)

Dans les arènes du temps, Critic, coll. « Fantasy », 2015 (ISBN 979-1090648470)

Romans indépendants

Artahe, CyLibris, 1997, 259 p. (ISBN 2-84358-006-4)

Irrintzina, Naturellement, coll. « Forces obscures », 1999, 285 p. (ISBN 2-910370-54-2)

Le Chant de Montségur (2001) (avec Sylvie Miller), Ed. CyLibris/Fantastique, 2001

La Fontaine de jouvence (sous le pseudonyme de Gilles de Grandin (2004), Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Blanche n° 2004, 2004

Meurtre à Aimé Giral (2006)

Dans l'antre des dragons (2008)

16, rue du repos (2009), Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Noire n° 13, 2009

Mascarades (2009), Aïtamatxi Editions, 2009 (voir article sur ce site, lien ci-dessous)

Le glaive de justice (La saga de Xavi El Valent - 1) (2010) (avec Gildas Girodeau et François Darnaudet, Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Blanche n° 2072, 2010, réédité dans Le Glaive de Justice, Hélios Poche, juin 2015

...Ceci est mon sang (Radu Dracula - 1) (2011) (avec Philippe Lemaire), Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Noire n° 26, 2011

De Barcelona à Montsegur (La saga de Xavi El Valent - 2) (2012) (avec François Darnaudet, Gildas Girodeau et Boris Darnaudet, Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Blanche n° 2106, 2013, réédité dans Le Glaive de Justice, Hélios Poche, juin 2015

Magie rouge, Trash éd., coll. Trash n° 12, 2014, 150 p.

Nouvelles

Martha (1990)

Les vignes du seigneur (1998)

Le mur (2000) (avec Sylvie Miller)

Prorata temporis (2001)

After midnight (2002) (avec Sylvie Miller)

Mau (2002) (avec Sylvie Miller)

Le fils de l'eau (2003)

Le survivant (2003) (avec Sylvie Miller)

Les ferrets invisibles (2005) (avec Sylvie Miller)

Les chemins de l'esprit (2006)

Pas de pitié pour les pachas (2006) (avec Sylvie Miller)

Un futur inimitable (2007) (avec Sylvie Miller)

Noir Duo (recueil de nouvelles avec Sylvie Miller, 113 préfaciers, 2007)

La belle au poids mordant (2009) (avec Sylvie Miller)

N'est pacha qui veut (2009) (avec Sylvie Miller)

Le crépuscule des maudites (2010) (avec Sylvie Miller)

Le pacha botté (2010) (avec Sylvie Miller)

Voir Pompéi et mourir (2012) (avec Sylvie Miller)

Distinctions

2000 : Prix Masterton, catégorie roman français, pour Irrintzina.

2013 : Prix ActuSF de l'Uchronie, catégorie littérature, pour Lasser Détective des Dieux (avec Sylvie Miller).

Extrait en téléchargement légal et gratuit

Voir les commentaires

Arnauld Pontier cliché : Roberto Battistini.

Arnauld Pontier cliché : Roberto Battistini.

Entretien avec

Arnauld Pontier.

 

Stéphane Dubois,

Vous sortez, aux éditions Rivière Blanche, le tome 3 de F.E.L.I.N.E. – LE VAISSEAU NOIR - Révélation, pouvez-vous nous parler de la genèse de cette série ?

Arnauld Pontier,

J’ai toujours aimé le « Pulp », notamment en BD (je ne citerai que la géniale série Cobra, de Buichi Terasawa), et plus largement les héroïnes féminines : que ce soit les super-héroïnes des revues Strange et Marvel ou, dans les films et les jeux vidéo, la ribambelle de « Barbarella » et autres Lara Croft, toutes aussi sexy les unes que les autres. Elles représentent à mes yeux la beauté, la grâce, l’intelligence, la séduction : en bref, la Femme idéalisée. Fantasme adolescent que j’ai osé, enfin, coucher… sur papier.

Par ailleurs, le film 2001 Odyssée de l’espace, de Stanley Kubrik, m’a marqué. J’avais 12 ou 13 ans lorsque je l’ai vu. Le personnage du supercalculateur C 500, «Carl » (HAL 9000 dans la v.o.) m’a quasiment paniqué. J’ai immédiatement voué une passion pour ce que l’on nomme depuis l’IA – l’Intelligence Artificielle. Je crois que j’ai lu un maximum d’ouvrages scientifiques et de SF mettant en scène des Répliquants et autres androïdes. La question fondamentale posée par ces œuvres est : Qu’est-ce qui différencie l’Homme de la machine ? Et qu’est-ce qui empêchera, demain, la machine, d’égaler, voire de surpasser l’Homme ? – NB : il faut m’arrêter sur le sujet, car sinon on en a pour des heures ! Alors, je pose au lecteur de F.E.L.I.N.E. la question suivante : qu’est-ce qui différencie ma F.E.L.I.N.E. d’une véritable femme ? Voilà. Et c’est une question essentielle. Existentielle.

Stéphane Dubois,

Justement au sujet de l’IA, vous citez à la fin de l’ouvrage plusieurs auteurs. Vous semblez penser que les IA sont un vrai danger pour l’homme, pour l’humanité ? Pour vous, c’est irréversible ?

Arnauld Pontier,

Je crois que le vrai danger pour l’Homme, c’est l’Homme lui-même. C’est une réponse convenue. S’agissant de l’IA, je ne sais pas si ce sera un danger immédiat. Ce qui est certain, c’est que cela se développe et qu’on ne pourra pas l’arrêter, et que ça modifie déjà notre « humanité », notre société.

Après la sphère strictement informatique, l’IA va changer de visage, s’intégrer à l’humain : pour réparer des handicaps physiques et mentaux par exemple. Ensuite, des robots autonomes accompliront des tâches qu’on ne pourra pas ou qu’on ne voudra plus faire. Dans l’armée, le maintien de l’ordre, l’exploration spatiale ou l’exploitation minière extraterrestre, par exemple, leur prédominance – quelle que soit leur forme – sera inévitable. On peut penser, même, que dans les hôpitaux ou les EHPAD, entre autres lieux médicalisés, des androïdes (hyperréalistes) pourraient être de formidables auxiliaires de vie. Et pourquoi pas ? Mais il faudra cadrer cette « vie synthétique », prévoir qu’elle évoluera (voire auto-évoluera). Immanquablement. Les « Lois de la robotique » d’Isaac Asimov sont une piste intéressante pour un tel contrôle. Car, à n’en pas douter, la création s’émancipera un jour son créateur, et alors…  le Terminator pourrait bien nous donner du fil à retordre.

Stéphane Dubois,

Vous pensez que cette F.E.L.I.N.E. aura combien de volumes ? Avez-vous prévu une suite ou des dérivés à celle-là ? 

Il s’agit d’une trilogie ; elle est donc achevée. Mais il est fort probable que j’utilise prochainement un personnage secondaire qui m’a passionné,  l’homme-chat, le Lyxien Noor-Jaan, pour rajouter à l’aventure – mais en marge – un quatrième volume... Ensuite, on verra où l’envie me conduira. Car je me suis attaché à l’univers et aux personnages de ma F.E.L.I.N.E….

Stéphane Dubois,

En quoi, les nombreux voyages que vous avez faits ont-ils influencé vos écrits ? Et votre connaissance des arts asiatiques ?

Arnauld Pontier,

Tout d’abord, la pratique des arts de combat asiatiques a été essentielle dans mon éducation -  j’ai commencé à l’âge de quatre ans (au Laos), et je n’ai jamais cessé de m’entraîner, tout au long de ma vie. A présent, j’enseigne des formes de « combat » plus douces comme le Tai Chi – qui est plus une méditation en mouvements mais qui demeure un art martial – et des arts de défenses plus techniques, qui font appel à l’intelligence du geste plus qu’à la force (comme le Hoshin Mo osool coréen ou le Dim-Mak chinois). L’Asie m’a également fait découvrir des odeurs et des couleurs spécifiques. Un exotisme qui représente pour moi ce qui est vivant, qui s’oppose au « terne » de nos sociétés occidentales standardisées. Une femme n’est pas seulement belle par son corps, elle l’est également par ses mouvements, ses vêtements, son odeur, ses couleurs, sa voix… Sa félinité me subjugue. Vous ne trouvez pas que « félinité » est bien plus parlant que « féminité » ? Les premières femmes que j’ai vues, enfant, se baigner nue dans la rivière ou puisant dans une jarre un peu d’eau avec une demi noix de coco pour se laver, étaient asiatiques. Félines.

Stéphane Dubois,

Vous avez également publié des romans, nouvelles, récits, poésie et contes, quelle forme de création littéraire est pour vous la plus complète, voir la plus complexe à appréhender ?

Arnauld Pontier,

Pour un lecteur d’aujourd’hui, à l’évidence, c’est la poésie qui « ne passe plus ». D’ailleurs, pour en trouver en librairies… Malheureusement. Sans doute parce qu’un poème, aussi court soit-il, synthétise finalement quelque chose d’assez long à « lire », qui vous demande du temps et de la réflexion. Qui nécessite votre implication. Et l’homme d’aujourd’hui  réclame du rapide, du « fast-food », du pré-mâché. Bien entendu, je fais ici une généralité.

En tant qu’auteur, c’est également la poésie qui me demande le plus de travail, de remise en cause.

Stéphane Dubois,

Avez-vous d’autres projets en prévision ?

Arnauld Pontier,

Une nouvelle édition de mon récit de voyage Sur Mars, paraît ce mois-ci aux éditions 1115. Une version révisée et augmentée (un premier texte avait paru en 2009). Je prépare également un nouveau roman, un post-apo, que je souhaite écrire de manière « blanche », littéraire. Privilégier l’histoire, certes, mais également l’atmosphère, en soignant la musique des mots, la scansion des phrases (comme j’ai pu le faire dans mes romans chez Actes Sud,notamment Le Cimetière des anges, ou dans ce Sur Mars sus évoqué). Enfin, je participe régulièrement à des AT de nouvelles, car j’adore écrire et lire des nouvelles. En 2019, quatre de mes textes sont d’ores et déjà retenus, chez Arkuiris et Rivière Blanche notamment. Pourvu qu’il y en ait d’autres !

Stéphane Dubois,

Quand et où nos internautes peuvent-ils espérer vous rencontrer pour des séances de dédicaces dans les semaines et mois à venir ?

Arnauld Pontier,

Je serai présent, en compagnie de Pierre Thomas, planétologue, professeur émérite à l'ENS de Lyon, à la Librairie de Paris de Saint-Etienne, le 26 mars, dans le cadre d’une soirée organisée par l’association Astronef. Il sera question de Mars. Ensuite, on pourra me retrouver à Livres en scène, à Ceyzeriat, les 04 et 05 mai ; aux Imaginales d’Epinal, du 23 au 26 mai ; aux Imagin’ères d’Angers, les 8 et 9 juin ; au Salon du livre de Pusignan, les 14 et 15 septembre, et enfin aux Aventuriales de Ménétrol, les 28 et 29 septembre. Du moins, c’est l’état de mon planning de dédicaces à ce jour.

Stéphane Dubois,

Merci d’avoir bien voulu nous accorder cet entretien.

 

Biographie et bibliographie de l’auteur :

Je suis né en septembre 1957, à Valenciennes. J'ai passé une grande partie de mon enfance à l’étranger (principalement au Laos et en Algérie) et j'ai ensuite voyagé, dans une quarantaine de pays. Depuis 2014, je vis dans un petit village de Haute-Savoie.

J'ai exercé différents métiers (disquaire, anténiste, serveur, publicitaire, testeur informatique, cadre administratif…), dont celui d’éditeur (j'ai longtemps dirigé les éditions Paris Musées, que j'ai contribuer à créer).

Depuis 2012, j'enseigne les arts chinois (Qi Gong, Tai Chi, Do In…) et  je poursuis mon travail d’écriture et de direction d’ouvrages

Depuis 2002, j'ai publié de nombreux textes : romans, nouvelles, récits, poésie et contes, en littérature générale comme en littérature de l’imaginaire.

Voici quelques points de repère :

 

1957, le 30 septembre : naissance à Valenciennes (59)

1961, départ pour Paksé (Laos)

1962, départ pour Vientiane (Laos)

1967, départ pour Béchar (Algérie)

1969, départ pour Aïn Témouchent (Algérie)

1971, retour en France, à Embrun (05) - élève au lycée Honoré Romane

1976, décembre, service militaire à Hauteville (21)

1977, mars, fin du service à Besançon -  au 27° RI

1979, faculté de Lettres modernes d'Aix-en-Provence

1981, arrivée en région parisienne...

2002, premier roman : La Fête impériale

2003, deuxième roman : La Treizième Cible et premier livre pour enfants : La Légende du jardin japonais

2004, prix Marguerite Yourcenar pour La Treizième Cible, et premier recueil collectif : Linea n° 3

2005, troisième roman : Le Cimetière des anges et deuxième livre pour enfants : Les Petits Vers

2006, quatrième roman : Equinoxe et réédition en collection Babel (poche) de La Fête impériale

2007, premier recueil de poésie : Marbre et traduction en portugais de mon premier roman, La Fête impériale : Festa Imperial - Memórias De Um Libertino

2008, cinquième roman : Le Fruit du silence

2009, premier récit de voyage : Sur Mars, récit de voyage en terre rouge, 3 recueils de nouvelles collectifs : Si elles savaient..., Codex Atlanticus n° 18 et Au nom de la fragilité

2010, 2 recueils de nouvelles collectifs : Histoires cueillies pour Haïti et Histoires d'eau.

2012, second recueil de poésie : Le monde entrebâillé

2013, sixième roman : Agharta - Le temps des Selkies (de la SF)

2014, 3 recueils de nouvelles collectifs : Le Réchauffement climatique et après..., Dimension Système solaire et Histoires de Folie.

2015, premier recueil de nouvelles personnel : Dimension Arnauld Pontier (SF et Fantastique) et 2 recueils de nouvelles collectif : Dimension New York 1 et D'écriture en écriture

2016, nouveau lieu de résidence : Thollon-les-Mémises (74), 1 recueil de nouvelles collectif : L'Art de séduire

2017, septième roman : F.E.L.I.N.E. (de la SF) et 1 recueil de nouvelles collectif : Entre rêves et irréalité

2018, huitième roman : L'Equilibre de l'extinction (FELINE 02),1 recueil de nouvelles collectif : Musiques d'outre-mondes, première publication en revue (Galaxies n°52), second recueil de nouvelles personnel : The Avenue in the Rain, deuxième publication en revue (GandahaR n°15)

A VENIR... Provisoirement

2019, neuvième roman : Le Vaisseau noir (FELINE 03), 3 recueils de nouvelles collectifs : Migrations du futur, Le Temps revisité et Etranges détectives, troisième livre pour enfants : Nicolas contre la reine de Serkle, second récit de voyage : Sur Mars - voyage en terre rouge.

Illustration Mike Hoffman

Illustration Mike Hoffman

2174. Le Vaisseau Noir

Lars Hamilton, alias Lothar Milton, ex-Conseiller général de la Fédération, Maître de l’organisation déviante Arach, responsable de trois génocides planétaires, reste insaisissable…

Mais si, grâce à ses multiples avatars, il a pu jusqu’à présent échapper à la F.E.L.I.N.E. : la Force d’Elimination, de Libération et d’Intervention Nano-Equipée, échappera-t-il au capitaine Saronis et à son extraordinaire VAISSEAU NOIR ?

Prix

18,00 € 

Référence

BL2174

ISBN-13: 978-1-61227-840-7

172 pages - 18 euros

Extrait en téléchargement légal et gratuit

Voir les commentaires

Les Chroniques de ZI Turi

Les Chroniques de ZI :

Turi

Déjà le tome 3 de cette série en 5 volumes, par l’un des auteurs jeunesse les plus primés qui soient.

Nathan Jeunesse a trouvé l’auteur qui emmène les jeunes préados vers les mondes de la fantasy.

Après Nara, ce volume est centré sur Turi, après avoir sauvé Nara de l’Ogre, d’autres obstacles vont se révéler. Votre fée préférerez est toujours a toujours son humour, peut-être plus que dans le tome 2.

Turi amoureux de Nara a tout fait pour la protéger de l’Ogre, mais d’autres dangers vont ce révéler et la mystérieuse sorcière qui es-t-elle vraiment vous le serez à la fin de ce tome, je ne vais donc pas vous le spolier.

Le tome quatre à paraitre en 2019 s’intitulera : OVIRI.

 

Livre 3 : Turi

Turi, Phelan et Nara entament leur voyage vers le royaume des Trois Vagues, là d’où vient Nara. Mais leur chemin est semé d’embûches et de créatures malveillantes… trop pour que cela soit dû au hasard.

Quand à Turi, il s’éloigne de ses amis à mesure que son tempérament colérique p rend le dessus. Les forces du mal semblent avoir une influence inquiétante sur lui…

Malgré les épreuves, malgré les querelles, les trois compagnons vont-ils réussir à atteindre le royaume des Trois Vagues ?

Dès 13 ans

14,4 x 22,5 cm

380 pages

17,95 €

 

Biographies et bibliographie  des auteurs:

 

L’AUTEUR :

 Jean-François Chabas a écrit de nombreux romans, dont les principaux ont été publiés

chez Casterman, L'École des Loisirs, Thierry Magnier, Gallimard ou encore Didier Jeunesse : Les

Secrets de Faith Green (entre autres Prix des Incos, Grand Prix de la PEEP, Prix Chronos et Prix Tamtam du salon de Montreuil), Aurélien Malte, Le Père Tire-Bras (Prix Sorcières), Prières (Prix de la Nouvelle Revue Pédagogique), Le Lutin du cabinet noir (Prix Imaginales des Écoliers), Les rêves rouges, La loi du Phajaan… Il est traduit en douze langues. Plusieurs de ses romans font partie de la liste de l'Éducation Nationale, et son travail est régulièrement salué par la presse. Plusieurs de ses romans font partie de la liste de l'Éducation Nationale, et son travail est régulièrement salué par la presse, de Télérama à la Revue des Livres pour Enfants, en passant par Ouest-France, L'Express, ou de très nombreux sites littéraires de référence, comme Ricochet.

 

Prix et distinctions

Liste non exhaustive

Prix Amerigo-Vespucci Jeunesse 1996 pour Une moitié de Wasicun

Prix d’Eaubonne 1997 : Vieille gueule de papaye

Prix Tatoulu 1998 : Barbak l’étrangleur

Prix Tam-Tam 19982 pour Les Secrets de Faith Green, illustré par Christophe Blain

Prix Livre d’or de Valenciennes 1999 : Les secrets de Faith Green

Prix Pablo Neruda de Bègles 1999 : Les secrets de Faith Green

Prix Eté du livre de Metz 1999 : Les secrets de Faith Green

Grand Prix des Jeunes Lecteurs de la PEEP 19993 pour Les Secrets de Faith Green

Prix Roman historique de Poitiers 1999 : Les secrets de Faith Green

Prix Collèges de Bayeux 1999 : Les secrets de Faith Green

Prix des Incorruptibles 1999 : Les secrets de Faith Green

Prix Versele (Belgique) 2000 : Les secrets de Faith Green

Drapeau : Suisse Prix Chronos 20004 pour Les Secrets de Faith Green

Prix Plaisir de lire Auxerre 2000 : Les secrets de Faith Green

Prix de Thorigny sur Marne 2000 : Les secrets de Faith Green

Prix Mange Livre de Carpentras 2000 : Les secrets de Faith Green

Prix de Billière 2001 : Ba

Prix Auvergne-Sancy 2001 : Les secrets de Faith Green

Prix spécial du Jury Livre Franche 2002 : Aurélien Malte

Prix Gayant Lecture Douai 2002 : Aurélien Malte

Prix Sorcières 20035, catégorie Premières lectures, pour Le Père tire-bras

Prix de la Télévision Suisse TSR 2006 : La Charme

Prix de Rueil-Malmaison 2006 : Asami le nageur

Prix du Mouvement des villages d’enfants 2006 : Asami le nageur

Prix Littéraire de la Citoyenneté 2009 : Je suis la fille du voleur

Prix NRP de littérature jeunesse 2009 pour Prières

Prix Jeunesse Rhône-Alpes 2010 : Les lionnes

Prix Escapages 2010 : Je suis la fille du voleurs

Prix du conseil municipal des enfants St Etienne 2011 : Le bonheur prisonnier

Grand Prix des jeunes lecteurs Orléans 2012 : Les secrets Faith Green

Prix Graoully 2012 : Féroce avec David Sala

Prix Chrétien de Troyes 20127 pour Le Bonheur prisonnier, avec David Sala

Prix des Enfants de Troyes 2013 : Féroce avec David Sala

Prix des jeunes lecteurs de Nanterre 2014 : Féroce avec David Sala

Prix Imaginales des écoliers 20178 pour Le Lutin du cabinet noir

Prix des Enfants de Troyes 2017: Le roi Moi avec Thomas Baas

Prix coup de cœur jeunesse Asnières-sur-Seine 2018 pour La loi du Phajaan

Œuvres

Années 1990

Une moitié de Wasicun, Casterman, 1995

Vieille gueule de papaye, Casterman, 1996

Nisrine et Lucifer, Casterman, 1997

Barbak l'étrangleur, Casterman, 1997

Les Secrets de Faith Green, ill. de Christophe Blain, Casterman, 1998

Des crocodiles au paradis, ill. de Christophe Blain, Casterman, 1999

Pauvre Alfonso, Casterman, 1999

La Deuxième naissance de Keita Telli, Casterman, 1999

Années 2000

Ba, ill. de Benjamin Bachelier, Casterman, 2000

Camille la louve, Hachette, 2000

Txontxongilo, ill. de Christophe Blain, Hachette, 2000

Teri Hate Tua, l'épouvantable tortue rouge, Casterman, 2001

Trèfle d'or, Casterman, 2001

Les Frontières, ill. de José Munoz, Casterman, 2001

Aurélien Malte, Hachette, 2001

L'Ogre blanc, Thierry Magnier, 2001

La Guerre des plaines bleues, Hachette, 2002

Le Père tire-bras, Thierry Magnier, 2002

Les Hermines, Casterman, 2002

Les Chalets de fer, ill. de Hervé Blondon, Les albums Casterman, 2002

L'Esprit des glaces, Casterman, 2002

Circé, Casterman, 2003

La Toile d'argent, L'école des loisirs, 2004

La Boxe du Grand Accomplissement, L'école des loisirs, 2004

Les Voyages d'Ino, L'école des loisirs, 2004

Le Porteur de pierres, ill. David Sala, Casterman, 2004

Les Violettes, Calmann-Levy, 2004

L'Eau verte, L'école des loisirs, 2005

La Charme, L'école des loisirs, 2005

Asami le nageur, L'école des loisirs, 2005

Le Jardin de l'homme-léopard, L'école des loisirs, 2006

L'ange du Namib, L'école des loisirs, 2006

Le Tsar, L'école des loisirs, 2006

Perce-Neige et les démons, L'école des loisirs, 2007

L'étincelle, L'école des loisirs, 2007

La reine des heures, L'école des loisirs, 2007

Sortilège, L'école des loisirs, 2007

Je suis la fille du voleur, L'école des loisirs, 2008

Journal de Mac Lir, L'école des loisirs, 2008

La balle fantôme, L'école des loisirs, 2008

Saia, L'école des loisirs, 2009

Les lionnes, L'école des loisirs, 2009

Les mille ruses du renard volant, Casterman, 2009

Prières, L'école des loisirs, 2008

Les Monts de l'Éléphant, L'école des loisirs, 2009

J'irai au pays des licornes, L'école des loisirs, 2009

Les Ivresses, Calmann-Levy, 2009

Années 2010

La colère de banshee, ill. David Sala, Les albums Casterman, 2010

Les cinq bonheurs de la chauve-souris, L'école des loisirs, 2010

L'étrange mariage de Nils Swedenborg, L'école des loisirs, 2010

Contes des très grandes plaines, L'école des loisirs, 2010

Les sœurs Swedenborg, L'école des loisirs, 2011

Le farfadet, L'école des loisirs, 2011

Le bonheur prisonnier, ill. David Sala, Les albums Casterman, 2011

La femme-nuage, L'école des loisirs, 2011

Le coffre enchanté, ill. David Sala, Les albums Casterman, 2011

La terre de l'impiété, L'école des loisirs, 2012

Le brigand à quatre mains, L'école des loisirs, 2012

J'ai tué l'océan, L'école des loisirs, 2012

Féroce, ill. David Sala, Les albums Casterman, 2012

Les filles de Cùchulainn, L'école des loisirs, 2013

Les fleurs parlent, ill. Joanna Concejo, Les albums Casterman, 2013

Récits extraordinaires, L'école des loisirs, 2013

Folles saisons, ill. David Sala, Les albums Casterman, 2013

Dans la neige profonde, L'école des loisirs, 2013

Le merveilleux, Les grandes personnes, 2014

La piste cruelle, L'école des loisirs, 2014

Le lutin du cabinet noir, L'école des loisirs, 2015

Les rêves rouges, Scripto-Gallimard, 2015

L'arbre et le fruit, Scripto-Gallimard, 2016

La fée des Maamouls, Magnard Jeunesse, 2016

Le diable de monsieur Wai, L'école des loisirs, 2016

Le lézard de Pem Pem, ill. Marie Desbons, Magnard jeunesse, 2016

Le roi Moi, ill. Thomas Baas, Albin Michel Jeunesse, 2017

La loi du Phajaan, Didier Jeunesse, 2017

Les Chroniques de Zi, livre 1, Phelan, Nathan, 2018

 

L’ILLUSTRATEUR :

 Guillaume Morellec

Guillaume Morellec est un graphiste et illustrateur français vivant à Paris. Depuis son enfance, sa passion pour le cinéma et le jeu vidéo développe chaque jour un peu plus son goût pour l’image. Après plusieurs années passées à réaliser des logos, des brochures et des sites Web au sein d’agences parisiennes et montréalaises, il décide de se lancer en tant qu’illustrateur. Il travaille depuis dans l’édition jeunesse, la mode, et il est régulièrement exposé à l’international dans plusieurs galeries spécialisées dans la pop culture. Il a illustré de nombreuses couvertures de romans jeunesses et est régulièrement exposé à l’international dans plusieurs galeries.

Voir les commentaires

 Appel à textes  Swiss Wars : Quand la guerre fait réfléchir... sur la Suisse

 Appel à textes

Swiss Wars :

Quand la guerre fait réfléchir...

sur la Suisse !

Dès les balbutiements du genre, les oeuvres de science-fiction ont raconté des épopées de combat. Des premières guerres interstellaires qui fourmillent dans les « pulps magazines » des années 1930 aux fictions post-apocalyptiques contemporaines, la SF a su mettre en scène, de façon exemplaire, des mondes et des personnages en situation de lutte. Loin de faire l'apologie de la violence et de la haine, la guerre présente dans les récits ou les films de science-fiction traduit plutôt – métaphoriquement – un désir de renouvellement, une critique des règles et des coutumes qui structurent le milieu dans lequel se déroule l'intrigue.

En ce sens, les fictions guerrières mettent au défi nos certitudes, nous proposent les visions d'un monde toujours à (re)construire. Ainsi, ces fictions nous enseignent que ce que nous tenons pour solide, assuré, permanent, est toujours susceptible de disparaître ou de se transformer ; elles nous rappellent également que la guerre peut être une métaphore de nos comportements individuels problématiques. Ainsi, pour la science-fiction, toute guerre est d'abord une aspiration vers l'ailleurs – vers notre ailleurs. Et notre petite Helvétie, si traditionnellement « neutre », n'est de loin pas à l'abri de tels bouleversements.

Pour sa deuxième édition, le Prix de l'Ailleurs propose aux auteur.e.s de science-fiction francophones, tant émergent.e.s que confirmé.e.s, de réfléchir aux rapports entre l'image de la guerre, et notre Suisse si tranquille... peut-être trop tranquille… Sera-t-on bientôt confrontés à un conflit climatique nous obligeant à gagner nos montagnes pour y fonder des communautés alternatives et survivalistes ? Sera-t-on conduits à affronter un jour des extraterrestres belliqueux en créant une coalition intercantonale et plurilingue ? Que deviendront, dans le futur, ces petites guerres domestiques qui déchirent parfois couples et familles, apparemment « biens sous tous rapports » ? De multiples perspectives s'ouvrent à vous, chères et chers auteur.e.s, qui toutes convergent sous la thématique des Swiss Wars, clin d'oeil évident à la saga de George Lucas.

• Les propositions de textes, d'une longueur de 15 à 30'000 signes, sont à envoyer par mail à prix@ailleurs.ch pour le 30 mars 2019 à minuit.

• Merci de mentionner vos coordonnées (nom, prénom et adresse) dans le corps du mail, et non dans le texte lui-même afin de garantir une redistribution anonyme au jury.

• Les textes lauréats seront dotés, et publiés dans le prochain volume du Prix de l'Ailleurs, aux éditions Hélice Hélas, en août 2019.

Le Prix de l’Ailleurs a été créé en 2017 à l'initiative de chercheurs.euses, de journalistes spécialisé.e.s et d'écrivain.e.s. Premier prix littéraire suisse de ce type, il entend faire reconnaître et favoriser la production d'oeuvres de science-fiction en Suisse. Il est soutenu par l'Université de Lausanne, la Maison d'Ailleurs d'Yverdon-les-Bains, et la librairie Basta !

Pour l'édition 2019, Armasuisse soutient le Prix de l'Ailleurs dans le cadre d'une convention de partenariat avec la Maison d'Ailleurs, lié à la veille technologique.

Contact

Marc Atallah

Directeur de la Maison d’Ailleurs – Président de l’Association romande de science-fiction

@ : matallah@ailleurs.ch | Tél. : +41 79 552 94 45

Colin Pahlisch

Coordinateur de l’Association romande de science-fiction

@ : colin.pahlisch@unil.ch | Tél. : +41 79 567 27 49

 

Communiqué de presse.

Voir les commentaires

Les secrets du STROM

Les secrets du STROM

Le Labyrinthe des Âmes  

D’Emmanuelle et Benoît de Saint-Chamas

 

L’on doit cette nouvelle trilogie,  aux enfants des auteurs qui les ont encouragés a reprendre la plume dans le même univers, leur disant de laissait un point d’interrogation à la fin du volume trois. Ce nouveau cycle peu ce lire de manière totalement indépendante du premier cycle.  

Les auteurs ont toujours écrit leurs ouvrages à quatre mains, ce qui sans être unique, est relativement rare dans l’édition française.

Ne doutons pas que comme d’autres ouvrages qu’ils ont déjà publiés, cette nouvelle trilogie soit rapidement traduite en plusieurs langues.

Il existe toute une communauté autour de cet univers : Fan-film réalisé par Constance Quémeneur  qui anime également le forum dédier à STROM.

 

Je vous conseille de le faire réserver à votre libraire préférer, afin d’être sûr de ne pas manquer la sortie du premier tome. Le second tome est prévu pour octobre 2019.

En librairie le 4 avril 2019

Article basé sur un exemplaire non corrigé.

 

Le livre

 Depuis des siècles, aux quatre coins de la planète, l’Organisation des Chevaliers de l’Insolite protège l’humanité contre les forces invisibles qui la menacent. Au sein de cette société secrète, Raphaël et Raphaëlle Chêne, chevaliers et lycéens de 15 ans, poursuivent leur formation dans les sous-sols du musée du Louvre. Le jour où des fuites et d’étranges vols sont commis au coeur de l’Organisation, les jumeaux doivent passer rapidement de la théorie à la pratique. Un traître est parmi eux…

 

Un 2e cycle qui peut aussi se lire totalement indépendamment du 1er.

 

Les auteurs

 Avec un silex, on peut fabriquer des armes ou des flèches mais il faut deux silex pour faire des étincelles : c’est sûrement pour cela qu’Emmanuelle et Benoît de Saint Chamas écrivent à quatre mains, en « frottant » leurs imaginaires.

 

Leurs livres, traduits dans plusieurs pays, ont été récompensés par de nombreux prix littéraires. Le Louvre occupe une place importante dans leur vie comme dans leur écriture : Benoît y travaille, Emmanuelle est passée par l’École du musée et plusieurs de leurs livres (Contes de l’alphabet, Contes du Grenier, Contes des six trésors…) évoquent ce lieu de magie et d’émerveillement. Ils ont également scénarisé, avec François Place, le site internet du musée pour la jeunesse.

 

C’est lors d’une visite nocturne du Louvre, à la lumière d’une lampe-torche, que leur est venue l’idée de STROM, une saga fantastique puisant dans un imaginaire enraciné dans le réel, un genre qu’ils affectionnent depuis leur premier roman, Le Secret de la Stèle Sacrée.

 

Benoît a été conseiller d’un ministre et s’occupe à présent des affaires internationales à la Direction du musée du Louvre. Emmanuelle est maître de conférences à l’Institut d’Études Politiques de Paris (Sciences-Po). Ils sont mariés, ont trois enfants et sont Chevaliers des Arts et des Lettres.

 

ISBN :9782092580530

320 pages –

À partir de 10 ans

– 15,95 € –

 En librairie le 4 avril 2019

 Parution du tome 2 en octobre 2019

 

Biographie et bibliographie des auteurs :

Emmanuelle et Benoît de Saint Chamas

 

Benoît de Saint Chamas

Né en 1970. Marié, 3 enfants.

Etudes d’économie, diplômé de Sciences-Po (1992)

Conseiller auprès du Président du musée du Louvre depuis 2005, et maître de conférences à Sciences-Po Paris depuis 2000

 

Emmanuelle de Saint Chamas

Née en 1973. Mariée, 3 enfants.

Khâgne, Maîtrise de lettres, Ecole du Louvre, diplômée de Sciences-Po (1998)

Maître de conférences à Sciences-Po Paris depuis 2002

 

C’est une tradition familiale qui est à l’origine de tout : dans la famille d’Emmanuelle, à Noël, chaque enfant devait à tour de rôle lire un conte de Noël. Alors que nous étions fiancés, nous nous sommes dit : « et pourquoi n’inventerions-nous pas une histoire ? ». Nous avons écrit notre premier conte la semaine de notre mariage (1997). Deux ans après, au moment de la naissance de notre fille Laetitia, nous publiions notre trilogie des Contes de l’Alphabet (Ed du Jasmin, 1999), qui a reçu le Prix Saint-Exupéry 2000.

Nous écrivons à quatre mains, recourant à diverses techniques pour « croiser nos imaginations » qui sont assez complémentaires. Ecrire est pour nous un plaisir, une détente : nous avons toujours avec un petit carnet à portée de main et nous avons composé la plupart des scenarii de nos contes dans des restaurants, des lieux insolites (ex : nous avons inventé la première histoire des Contes des six trésors lors d’une ronde de nuit au Louvre) ou au cours de promenades ou de voyages.

Nous aimons les contes parce qu’ils permettent d’aborder simplement et de façon accessible les grands mystères de la vie. Nos histoires se veulent une passerelle entre le conte classique et le monde moderne. Elles s’adressent tout autant aux enfants qu’à leurs aînés, et rien ne nous fait plus plaisir que de croiser des parents ou des grands-parents qui ont passé un bon moment, seuls ou en compagnie de leurs enfants, en nous lisant.

Notre motivation : apporter un peu de joie, d’émotion, d’optimisme, encourager le goût de la lecture et inventer de nouveaux mondes qui n’ont d’autres limites que celles de notre imagination.

Nous venons de publier notre premier roman : il s’intitule le Secret de la Stèle Sacrée (Editions du Jasmin). Il s’agit d’un roman fantastique qui se déroule dans un monde imaginaire à la fois très proche et très éloigné du nôtre.

Depuis 2002, nous donnons ensemble un enseignement d’ouverture à Sciences-Po autour du thème des « formes brèves » (contes, nouvelles, aphorismes, formules historiques, slogans etc…et même « brèves de comptoirs »)

Nous travaillons en ce moment à la scénarisation du futur site internet du Louvre destiné aux enfants, prochainement mis en ligne sur www.louvre.fr (illustrateur : François Place)

 

 

Bibliographie

Publications

– Le Secret de la Stèle Sacrée, Jasmin, 2007 (sélection du Grand Prix des Jeunes Lecteurs de la PEEP 2008 et du prix littéraire des Vosges 2008) –traduit en italien

– Contes des six trésors, Jasmin, 2006 (Prix littéraire Européen 2007 ; sélection du Prix des Incorruptibles 2008 et du Grand Prix des Jeunes Lecteurs de la PEEP 2007) –traduit en coréen

– Sagesses et Malices des anges et des pauvres diables, Albin Michel, 2006

– Contes de la Cave, Seuil 2003, illustrations de François Roca (Prix de Cabourg 2003, Prix de Narbonne 2004, Prix « Tatoulu » 2005) –traduit en italien

– Contes du Grenier – Seuil, 2002, illustrations de François Roca –traduit en italien

– Une Nuit de Noël, Seuil, 2002, illustrations de Christophe Durual

– Le Puits du Diable, Ed du Jasmin, 2002, illustrations de Laura Rosano

– Contes de l’Alphabet, en 3 vol - Ed du Jasmin, 1999, illustrations de Quentin Gréban (Prix St Exupéry 2000)

Autre Parution récente des Éditions Nathan Jeunesse

Autre Parution récente des Éditions Nathan Jeunesse

Voir les commentaires

Couverture : Cindy Canévet

Couverture : Cindy Canévet

PRESENCES D’ESPRITS

N° 95

HIVER 2019

Le zine des mondes de l’imaginaire

Littérature –BD – Cinéma – TV – Jeu – Illustration

 

Avec le mois de février revient votre fanzine préféré.

Un très bon dossier sur l’in des plus grands auteurs des genres de l’imaginaire : Lovecraft, avec presque 20 pages qui lui son consacré.

Un autre dossier devrait fortement vous intéresser, il s’agit des univers alternatifs dans les comics de DC et MARVEL, les deux géants des comics de super-héros.

 

Des entretiens avec : Cindy Canévet, qui réalise la couverture de ce numéro, Bruno Pochesci ou encore Brian Stableford.

 

Bien sûr vous y retrouverez les rubriques classiques de ce fanzine.

 

À la fin de cet article, vous trouverez un bulletin d’abonnement/ adhésion au Club Présences d’Esprit.

 

Je vous conseille fortement de rejoindre ce club et de vous abonner a ses publications par la même occasion.  

PRESENCES D’ESPRITS N° 95 HIVER 2019
PRESENCES D’ESPRITS N° 95 HIVER 2019

Voir les commentaires

Illustration de couverture : Alain BRION

Illustration de couverture : Alain BRION

John Varley

Blues pour Irontown

[Irontown Blues]

Sherlock le chien cyber-augmenter de Christopher Bach, est bien plus qu’un faire-valoir, il Un humour et un caractère bien trempé.

Sherlock fan des films et des livres noirs, est en primé très bavard.

Christopher Bach ex-flic sur Luna, devenu un privé désenchanté ce vois entrainé dans  des aventures par une jeune femme.

John Varley nous offre un personnage a la Chandler on croit ce retrouver  dans certaines scènes face à un Philip Marlowe du futur.

Le chapitrage et l’écriture incisive de l’auteur font que l’on ne lâche pas l’ouvrage.

Surement l’un des meilleurs romans de cet auteur.

Je vous le recommande donc fortement.

Trad. de l'anglais (États-Unis) par Patrick Marcel

Résumé de l’ouvrage :

Christopher Bach était policier lors de la Grande Panne, ce jour où le Calculateur central, qui contrôle tous les systèmes de survie sur Luna, a connu une défaillance fatale. La vie de Chris a alors irrémédiablement basculé, et il essaie désormais d’être détective privé. Assisté de son chien cybernétiquement augmenté, Sherlock, il tente de résoudre les quelques missions qu’on lui confie en imitant les héros durs à cuire qui peuplent les livres et films noirs qu’il adore.

Lorsqu’une femme entre dans son bureau et prétend avoir été infectée volontairement par une lèpre incurable, Chris est tout disposé à l’aider à retrouver celui qui l’a contaminée. Mais il va vite déchanter en comprenant que son enquête doit le mener là où personne n’a réellement envie d’aller de son plein gré : à Irontown…

Blues pour Irontown est un mélange détonant de roman noir et de science-fiction. Situé dans le même univers que les précédents ouvrages de l’auteur, notamment Gens de la Lune et Le Système Valentine, parus chez Denoël, il marque le retour, tant attendu, de John Varley à son meilleur.

 

272 pages,

140 x 205 mm

ISBN : 9782207143421 /

Gencode : 9782207143421

Code distributeur : B26900

Collection Lunes d'encre

21,90 euro

Biographie et bibliographie de l’auteur :

John Herbert Varley Alias Herb Boehm

Naissance

9 août 1947 (71 ans)

Austin, Texas, États-Unis

Il grandit à Fort Worth (Texas), déménage à Port Arthur en 1957 et est diplômé de la Nederland High School. Il part à l'Université d'État du Michigan avec une bourse d'état du mérite scolaire. Il choisit cette université car, parmi celles qu'il peut se permettre de payer, c'est la plus éloignée du Texas.

Il commence des études de physique, change pour des études de lettres puis quitte l'école avant son 20e anniversaire et arrive à San Francisco juste à temps pour le Summer of Love de 1967. Vivant de petits boulots et dépendant de la mission de St-Anthony pour manger, il décide que l'écriture est un meilleur moyen de subsistance.

Il se retrouve à Woodstock en 1969 lorsque sa voiture tombe en panne d'essence à un demi mile du concert. Il a également vécu à Portland et Eugène, en Oregon, à New York, à San Francisco de nouveau, Berkeley, et Los Angeles

 

Distinctions

Prix Hugo

Prix Nebula

Prix Locus

Prix Apollo

Prix Prometheus

 

Œuvres principales

La trilogie de Gaïa (1979-84)

Le Système Valentine (1998)

John Varley Blues pour Irontown

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Hébergé par Overblog