Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

1 2 3 > >>

Articles avec #epouvante

Elfes 17 - Le Sang noir des Sylvains

 

Elfes 17

Le Sang noir des Sylvains

 

Cette fois, l’on se rend vraiment compte du début de convergences entre les divers volumes de la saga. Très noir comme toute la série peut être encore plus cette fois-ci. On peut regretter le titre qui trahit un peu l’intrigue. Le scénario de Nicolas Jarry est toujours aussi fouillé, précis et les dessins de Maconi toujours aussi superbes (voir biographies ci-dessous).

 

Avec Ilaw l’on a une fois de plus un parcourt initiatique, ou pour être plus exacte une véritable introspection du héros de cet album, sur ce que l’on a de plus noir au fond de sa conscience.

 

Peu ton combattre la partie sombre de soi-même, le doit-on même ?

Cette histoire d’Elfes sylvains devrait être suivi de deux albums, le premier qui doit paraitre (N°18 ) est sur les Elfes blancs, le second sur les semi-Elfes (N°19°, aucun album ne semble prévue sur les Elfes noirs ce qui ferait que 3 albums pour ces derniers, à mon qu’un vingtième album non annoncé face la convergence des diverses races d’Elfes et nous révèlent ce que sont vraiment les Elfes noirs, mais la je suppute n’ayant pas d’informations particulières sur le sujet.

 

Nous sommes impatients de voir paraitre les deux volumes déjà annoncés.

 

Je le déconseiller au moins de 16.

 

 

 

ISBN : 978-2-3020-5960-3

Scénariste : JARRY Nicolas

Coloriste : RIGHI Nicola

Illustrateur : MACONI Gianluca

Série : ELFES

Collection : Heroic fantasy

 

Résumé

 

On ne peut oublier qui l’on est vraiment…

Ilaw a sept ans quand ses parents l’abandonnent. C’est à son oncle, un bâtard de Sylvain et de Bleu, capitaine de navire, que revient la tâche de l’élever. Au fil des années, le jeune elfe oublie tout de sa vie dans la forêt. Après plus d’une décennie passée en mer à voguer de port en port, son oncle se fait tuer. Ilaw est alors livré à lui-même.

 

Fuyant l’avancée des goules, il rencontre Ora, la reine de la forêt de Duhann.

 

Il pense avoir enfin trouvé une nouvelle famille, un nouveau clan, jusqu’à ce que des assassins elfes noirs lui révèlent le sombre secret qui se cache en lui et la raison pour laquelle ses parents l’ont jadis abandonné…

 

Biographie des auteurs

 

NICOLAS JARRY est né en 1976 à Rosny-sous-bois. Il réside en Dordogne.

Lors de sa participation au Festival du Film Fantastique, Nicolas fait la connaissance de Jean-Luc Istin. Cette rencontre aboutit à son premier scénario de bande dessinée, Les Brumes d'Asceltis. Paraissent ensuite Maxime Murène chez Delcourt, Les Contes de Brocéliande et La Rose et la Croix aux Éditions Soleil. En 2006, il complète la collection « Soleil Levant » avec Tokyo Ghost, dessiné par Djief, et la collection « Celtic » avec Les Chemins d’Avalon, dessinée par Achile. En 2007, il co-scénarise avec Jean-Luc Istin Les Exilés D’Asceltis et scénarise Le Crépuscule des Dieux. Intarissable, en 2010, tout en poursuivant ses précédentes séries, il revient avec trois projets : Les Princes d’Ambre, Nains et Durandal.

 

Gianluca Maconi est un dessinateur de BD italien. Il est diplômé de l'Istituto Statale d'Arte de Cordenons et est diplômé en sculpture de l'Académie des Beaux-Arts de Venise. Il pratique sculpture, décoration, animation et illustration, et cela se reflète dans ses BD. En 2004 il remporte le prix Miccia de la meilleure BD au festival Torinocomics pour "Le ombre della laguna". Il a eu aussi le prix Boscarato pour "La casa di Alice".

Elfes 17 - Le Sang noir des Sylvains
Elfes 17 - Le Sang noir des Sylvains
Elfes 17 - Le Sang noir des Sylvains
Elfes 17 - Le Sang noir des Sylvains

Voir les commentaires

Mushroom : ÉDITION COLLECTOR

Mushroom :

ÉDITION COLLECTOR

 

ÉDITION COLLECTOR du tome 1 !

 

Disponible uniquement pour le 1er tirage du tome 1 !

Une édition collector qui a nécessité un véritable travail d'orfèvre.

 

Komikku éditions a pour habitude de gâter ses lecteurs en proposant très souvent des éditions soignées de ses titres.

 

Pour le lancement de MUSHROOM, nous vous proposons une expérience totalement unique. Le premier tirage du tome 1 sera proposé dans une version collector exclusive avec une jaquette recouverte d'un film métallique miroir en aluminium.

 

Contrairement à une cinquième couleur soutenue par un vernis sélectif que vous pouvez voir sur bon nombre de titres, ce procédé est particulier et requiert beaucoup d'attention :

 

Un film métallique en aluminium est minutieusement déposé sur la jaquette, puis l'impression est réalisée sur celui-ci.

 

Le résultat de ce travail d'orfèvre est absolument bluffant !

 

Véritable miroir, vous tenez entre vos mains un objet de collection, véritable écrin pour un titre qui ne vous laissera pas indifférent.

 

Cette édition collector a été réalisée en quantité limitée, uniquement pour le premier tirage du tome 1. Il n'y en aura donc pas pour tout le monde !

 

(Communiqué de presse)

Mushroom : ÉDITION COLLECTOR

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - Fantastique, Horreur, Manga, BD, Bande dessiné, zombies, album, Démons, Epouvante

Affiche du film et photo du réalisateur
Affiche du film et photo du réalisateur

Affiche du film et photo du réalisateur

BIFFF 2017

Missing You

Compétition internationale

 

Ce thriller, sud-coréen, bénéficie d’une très bonne mise en scène, d’une excellente photographie et d’une bande-son ou j’ai apprécié surtout pour une scène l’usage des tambours géants d’Okinawa (Japon).

 

Coté jeux des acteurs, aussi bien celui de Hong-Jin Mo, qui as son habitude en plus de réalisé interprète le rôle masculin principal. Mais aussi celui de l’actrice principale, ainsi que la plupart des seconds rôles sont superbes.

 

L’histoire est celle d’une vengeance, comme souvent dans les thrillers, dans tout thriller qui ce respect on trouve soit un psychopathe, soit un sociopathe, sans déflorer le film on se demande combien il y en a.

 

Dans la noirceur des âmes meurtries par les évènements, on sent, comme au fond de la boite de Pandore, un espoir. L’on se demande qui est le plus a blâmé, la police, le serial killer, la jeune fille toute a sa vengeance.

 

Rien n’est simple, surtout que les philosophies taoïste, bouddhiste asiatiques est fors différente de l’occidentale, et la certaine devrais avoir les chakras fermer pour pas mal de temps et coté réincarnations ce retrouvé en mouche, mais on aime souvent ça les mouches au BIFFF.

 

 

À voir et à avoir dans son DVD thèque.

 

 

 

Original title : Neol gi-da-ri-myeo

Résumé : (texte du BIFFF)

D’habitude, Hee-joo se réveille avec l’odeur d’un bon petit déj’ préparé par son papa. Mais pas ce matin. Par contre, ce que voit la petite fille de sept ans lorsqu’elle ouvre les yeux, c’est le cadavre ensanglanté de son père gisant à côté d’elle… Et ça, elle le doit à Ki-bum, un tueur en série particulièrement crapuleux que la police finit par arrêter. Avec au moins sept meurtres à son compteur macabre, Ki-bum va vraisemblablement prendre perpète, mais c’est sans compter sur une justice purement mécanique qui s’est fait un joli nœud avec l’affect émotionnel au profit des preuves : et, pour le coup, cette enflure sadique a clairement le cul bordé de nouilles puisqu’on ne lui colle qu’un seul meurtre sur le dos. 15 ans plus tard, Ki-bum a payé sa dette au rabais à la société et retrouve la liberté. Mais, si les cadavres n’ont pas de mémoire, certaines victimes collatérales, comme Hee-jo, ont bien grandi et ont eu largement le temps de réfléchir à pas mal de choses. Et forcément, le pardon ne fait pas partie du lot…

 

Dans le cercle de plus en plus large des réalisateurs talentueux de Corée, on applaudit bien fort l’arrivée de Mo Hong-jin ! Frappant très fort avec Missing You – un titre faussement romantique et violemment cynique -, il rejoint la grande tradition des péloches de vengeance qui – de Old Boy à I Saw the Devil – ont bâti la réputation largement méritée du cinéma coréen. Vicieux et implacable, Missing You confirme également le talent de Shim Eun-kyung qui a délaissé les comédies légères pour des pépites telles que Seouls Station et Train to Busan !

 

 

 

Compétition Compétition Internationale

Première Première Belge

Pays Corée du Sud

Audience ENA

Audio Coréen

Sous-Titres Anglais, Français, Néerlandais

Réalisateur Hong-Jin Mo

 

Casting

Ahn Jae-hong, Kim Hong-pa, Kim Sung-oh, Kim Won-hae, Shim Eun-kyung, Yoon Je-moon

 

Distributeur Contents Panda

Année 2016

Running time 108'

 

 

BIOGRAPHIE/FILMOGRAPHIE du réalisateur :

Mo Hong-jin

Réalisateur et acteur. Lieu de naissance : Corée du Sud

Films : Missing You, Our Town

Nominations : Grand Bell Award

Sélectionné au BIFFF 2017 pour Missing You

Voir les commentaires

BIFFF 2017 Courts-métrages internationaux

BIFFF 2017

Courts-métrages internationaux

Hors compétition

 

Ces courts-métrages, qui n’ont pu être pour diverses raisons, non pas put être sélectionné dans une des compétitions officielles, l’on retiendra deux films.

 

Le premier est The Cleansing Hour de Damien LeVeck , ou comme quoi, il ne peut pas organiser des séances de streaming autour d’exorcismes impunément, on finit toujours par le payer plus cher que ce que cela rapporte. . Avec la « blonde » de service, tout est fait pour que les gens qui visionnent en direct la scène pensent qu’il s’agit d’une sorte de télé-réalité.

 

Une très bonne mise en scène, les interprètes ne surjouent pas leurs rôles, il faut dire que déjà leurs rôles sont de …surjouer pour les personnes qui assistent en direct.

 

L’autre film est le film espagnol Fernando Gonzalez Gomez : Downunder, surtout pour son humour décalé, et la photographie. Pour moi les autres films présentés dans ce cadre ne sont pas de la même intensité et/ou de la même qualité.

 

The Cleansing Hour

 

a film by Damien LeVeck

Cast: Sam Jaeger, Heather Morris, Neil Grayston, Jonny Radtke

Version: O.V.

2016 / 18 min. / U.S.A.

 

 

Deux réalisateurs manqués sont censés tourner des films où se déroulent des exorcismes en direct ! … qui se révèlent être des faux, … jusqu’à ce que…

 

Behind

 

a film by Angel Gomez Hernandez

Cast: Macarena Gomez, Lone Fleming, Javier Botet

Screenplay: Angel Gomez Hernandez

Music: Oscar Araujo

Version: O.V., Eng. st

2016 / 15 min. / Spain

 

 

Arianne va devoir combattre quelque chose de plus sombre que ses pires cauchemars !

 

Secretions

 

a film by Goran Spoljaric

Cast: Zia Electric, Chris Savva, David Hugh Macrae

Screenplay: Goran Spoljaric

Music: Paul Dawkins

Version: O.V., Fre. st

2016 / 12 min. / Australia

 

 

Une femme mutante, retenue prisonnière dans une cave, tente de s’échapper…

 

Suspendido

 

a film by Fran Vidal

Cast: Diego Cooper, Alan Alarcon, Cecilia Areas

Screenplay: Fran Vidal

Music: Pablo Sauti

Version: O.V., Eng. st

2016 / 16 min. / Mexico

 

Il se réveille dans une pièce inconnue; et se voit offrir une pilule pour vivre… ou mourir !

 

Downunder

 

a film by Fernando Gonzalez Gomez

Cast: Niko Verona, Maggie Civantos, Fernando Tielve, Ramiro Blas, Marcial Alvarez

Screenplay: Fernando Gonzalez Gomez

Editing: Fernando Gonzalez Gomez

Music: Alf Garret & Iker Arranz

D.O.P.: Helher Escribano

SFX: Alex Diez

Version: O.V., Eng. & Fre. st

2017 / 19 min. / Spain

 

Le soleil tape dur sur Daniel qui marche le long de la route où peu de voitures passent ; il n’est certainement pas envisageable de voyager seul sous cette chaleur !

 

George

 

a film by David Coudyser

Cast: Guillaume Briat, Sandra Dorset, Clara Camblor, Sarah Amsellem

Screenplay: David Coudyser, based upon a short story by Tim Corey

Editing: David Coudyser

Music: Valérian Cadici

D.O.P.: Benjamin Minel

Version: O.V., Eng. st

2016 / 7 min. / France

 

Que feriez-vous si un couple sonnait chez vous et vous annoncait l’arrivée de George ? Mais qui est George et – surtout – qui est ce couple intriguant ?

 

Tunnelen (The Tunnel)

 

a film by André Ovredal

Cast: Kyrre Haugen Sydness, Siri Helene Müller-Osborne, Max Amundsen, Maria J. Dingsoyr-Henriksen, Ella Glenton Schjerven, Joachim Cossais

Screenplay: André Ovredal, adaptation of The Tunnel Ahead, by Alice Glaser

Music: Johannes Ringen

Version: O.V., Eng. st

2016 / 12 min. / Norway

 

 

Un futur hypersurpeuplé; mais il y a une solution à tout; cependant, une famille est prise dans un embouteillage…

 

Pyotr495

 

a film by Blake Mawson

Cast: Alex Ozerov, Juliana Semenova, Max Rositsan, Justin Strazzanti

Screenplay: Blake Mawson

Music: Konrad Black

Version: Rus. O.V., Eng. st

2016 / 15 min. / Canada

 

Pyotr a 16 ans et est gay ; il se fait tabasser, mais il a un secret que ses assaillants n’imaginent même pas !

BIFFF 2017 Courts-métrages internationaux
BIFFF 2017 Courts-métrages internationaux
BIFFF 2017 Courts-métrages internationaux
BIFFF 2017 Courts-métrages internationaux
BIFFF 2017 Courts-métrages internationaux
BIFFF 2017 Courts-métrages internationaux

Voir les commentaires

BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017
BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017
BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017

BIFFF 2017

Courts-métrages européens –

Compétition Méliès d’OR 2017

 

Le film de cette compétition que j’ai le plus appréciez est : Siyah Cember (Black Ring), il en effet le plus original et le plus aboutit des films présenter dans cette compétition.

 

Le côté « culturel » et « artistique » est à prendre au second degré, la stupidité des gens qui sont du « Monde » entendez bien sur le « beau monde » ce dévoileras à vous.

 

Mais comme souvent je ne vous en parlerais pas trop, pour ne pas déflorer le sujet.

 

À noter que seul le PUBLIC vote cette année pour le MELIES d’OR.

 

Nous publierons le palmarès dès que nous en aurons connaissance, et l’ensemble des palmarès du BIFFF, pensez pour être sûr de n’en manquer aucun de vos inscrire aux newsletters.

 

Siyah Cember (Black Ring)

 

a film by Hasan Can Dagli

Cast: Turgay Dogan, Dounia Jauneaud, Sait Erol, Yuce Eser

Screenplay: Hasan Can Dagli, Turgay Dogan & Cem Ozuduru

Music: David Kiledjian

Version: No dialogue, Eng. st

2016 / 15 min. / Turkey

 

 

Une mystérieuse rencontre dans une maison abandonnée…

BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017

Sputnik

 

a film by Vicente Bonet

Cast: Nikita Yashchuk, Sofia Feord

Screenplay: Abdon Alcaniz

Editing: Vicente Bonet

Music: Francis Hernandez & Pablo Cebrian

D.O.P.: Guillem Oliver

SFX: Onirikal s.l.

Version: Rus. & Spa. O.V., Fre. st

20 16 / 23 min. / Spain

 

Suite à un problème technique, un cosmonaute ne peut revenir sur Terre vivant ; attendant sa fin tragique, il fait néanmoins une rencontre…

BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017

Dawn of the deaf

 

a film by Rob Savage

Cast: Caroline Ward, Stephen Collins

Screenplay: Rob Savage

Music: Patrick Jonsson

Version: British Sign O.V., Eng. st

2016 / 12 min. / U.K.

 

Quand un son étrange anéantit la population entendante, les sourds se réunissent afin de survivre…

BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017

Bon Appétit

 

a film by Erenik Beqiri

Cast: Arben Bajraktaraj, Romir Zalla, Ema Andrea, Elvin Minaj

Screenplay: Erenik Beqiri

Music: Moby & Rael Hoxha

Version: O.V., Eng. st

2016 / 18 min. / Albania

 

Un homme erre dans les sombres recoins d’un bâtiment abandonné;

un serveur l’y attend avec un dîner spécial…

BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017

When demons die

 

a film by Daniel Ruebesam

Cast: Jonathan Ohlrogge, Crispian Belfrage

Screenplay: Daniel Ruebesam

Music: Jasmin Reuter

Version: Eng. O.V.

2016 / 18 min. / Germany

 

Il a 8 ans et n’a jamais quitté sa maison car de dangereuses créatures vivent à l’extérieur; il devra pourtant en sortir !

 

Le court-métrage belge, gagnant de la veille…

(Voir le palmarès sur les courts-métrages belges)

BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017

Drip Drop

 

a film by Jonna Nilsson

Cast: Siham Shurafa

Screenplay: Fredrik Myrtell

Music: Benny Persson

D.O.P.: Joachim Heden

SFX: Truls Berlin

Version: Eng. O.V.

2016 / 8 min. / Sweden

 

Plus d’eau à la maison ! Ouf, elle finit par revenir ; … mais pas sous sa forme originelle !

BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017

Animal

 

a film by Jules Janaud & Fabrice Le Nézet

Cast: Mbissine Thérèse Diop, Issaka Sawadogo, Bass Dhem, Lazare Minoungou, Ibrahim Darboe, Joahkim Sigué, Ablaye Bathily

Screenplay: Jules Janaud & Fabrice Le Nézet

Editing: Jules Janaud & Fabrice Le Nézet

Music: Raphaël Martinez Bachel

D.O.P.: Xavier Dolléans

Version: Wollot O.V., Fre. st

2017 / 17 min. / France

 

 

Jawak vit reclus avec un étrange animal dont il prend soin. Il prépare sa vengeance…

 

 

Voir les commentaires

Bloody week end  (affiche)

Bloody week end (affiche)

Bloody week end

Appel à

financièrement participatif

 

 

8 ans de festival…

 

Un festival populaire qui rassemble néophytes et passionnés autour d’une passion commune et des valeurs cultivées chaque année.

 

Le cinéma fantastique est visionnaire, il nous porte dans le temps et prépare notre futur.

 

Depuis 8 ans le festival ne cesse de croître et de se développer tant au niveau national qu’international.

 

De nombreuses personnalités ont été accueillies dans le cadre de la compétition internationale de courts-métrages, afin de présenter leur travail au plus grand nombre.

 

Dans cette logique de partage et de découverte, le festival accueille chaque année plus 100 exposants. Ainsi sculpteurs, peintres, auteurs, illustrateurs, maquilleurs effets-spéciaux de toutes les régions de France, de Belgique, Suisse, Allemagne, ou encore Espagne se retrouvent au festival pour échanger et créer de nouveaux projets…

 

Un réel espace culturel.

 

Un lieu de vie et d’ouverture à tous les arts.

 

Malgré sa popularité, nous rencontrons chaque année la même difficulté face aux subventions qui ne nous permettent pas d’évoluer dans des conditions suffisantes pour permettre au festival de perdurer dans le temps.

 

Le festival s’est construit avec vous, il existe pour vous et plus que jamais, il a besoin de vous !

 

Nous lançons ainsi cette année une page de mécénat, ouverte à tous, entrepreneur, commerçant ou particulier pour faire vivre le festival. (suivre le lien ci-dessous)

 

Vous souhaitez nous soutenir, l’ensemble des dons est déductible des impôts*

 

Avec une réduction d’impôt de 66%, un don de 30 euros ne vous coûte que 10,20 euros.

 

Vous souhaitez effectuer un autre don, plus petit ou plus important ?

 

Vous pouvez réaliser directement un virement sur le compte de l’association, en utilisant le RIB suivant :

 

 

 

RIB :

12506 25205 56510950424 41 Crédit Agricole Audincourt

 

IBAN :

FR76 1250 6252 0556 5109 5042 441 BIC : AGRIFRPP825

 

 

 

*Avantages fiscaux réservés à tous les particuliers donateurs : Réduction d’impôt sur le revenu de 66% du montant du don (excédents de versements reportables sur 5 années) dans la limite annuelle de 20% du revenu imposable.

 

Si votre entreprise souhaite soutenir le Festival vous profiterez d’une réduction d’impôt sur les bénéfices de 60% dans la limite de 0,5 % de votre chiffre d’affaires hors taxes (art. 238 bis, CGI).

 

(Communiqué de presse)

Lieu du Festival

Voir les commentaires

Jeu de Rôle  Dimensionautes

Jeu de Rôle Dimensionautes

(En financement participatif)

 

Dimensionautes est un jeu de rôle fantastique contemporain dans lequel les joueurs incarnent des personnages issus de l’une des cinq dimensions qui composent notre Univers. Chacune d’entre elles possède son propre monde peuplé de créatures singulières. Leurs croyances, leur sensibilité à la magie et leur tolérance à la technologie sont intimement liés à leur environnement.

 

Des événements imprévus et incontrôlés ont fait leur apparition depuis que le Créateur a disparu, causant l'apparition de personnes ou de choses insolites entre les dimensions.

 

Formés par un Élu, les joueurs acquerront puissance et connaissances au fil de leurs explorations et investigations sur ces phénomènes extraordinaires. Ils découvriront l’existence de créatures mythiques et visiteront des lieux qu’ils pensaient n’appartenir qu’aux contes et aux légendes.

Dimensionautes est un jeu original proposant de nombreux choix pour la création de votre personnage. Premièrement, vous devrez choisir un monde de naissance parmi les cinq proposés. Je sais que le choix sera difficile mais ce ne sera pas tout car il faudra encore se creuser la tête pour déterminer sa race et sa vocation. Ces dernières sont heureusement classées par domaine, ce qui facilitera le choix des indécis :

 

•Vous êtes du genre à frapper le premier : le domaine du Combat est fait pour vous.

•Si vous préférez repérer vos proies avant d’agir : privilégiez le domaine Survie.

•Si c’est la communication ou la vie en société qui vous plaît : tentez le domaine Infiltration.

•Vous préférez les arts mystiques ? Choisissez le domaine de Magie.

•Enfin, si vous êtes un mécanicien en herbes, je vous conseille le domaine Technique.

 

 

 

Chacune des vocations propose des compétences de domaine pouvant être améliorées jusqu'au rang Maître, et des compétences hors domaine pouvant être améliorées jusqu'au rang Spécialiste.

 

Le rang atteint accorde des bonus, facilitant les jets de compétence et permettant l’acquisition de talents propres à chacune d'elles.

 

De plus, vous aurez aussi le choix entre différents types de pouvoirs afin de finaliser votre personnage et le rendre unique. Que vous soyez magicien ou guerrier, mercenaire ou ingénieur, c'est ce petit plus qui vous différenciera des autres vivants de votre monde, car ne l'oubliez pas, vous êtes un dimensionaute et avez accès grâce à ce titre à de nombreuses connaissances qui ne font pas parties des choses qu'on vous enseigne à l'école !

 

 

 

Percez les mystères sur l'histoire de l'univers et coopérez pour son avenir...

Jeu de Rôle  Dimensionautes
Jeu de Rôle  Dimensionautes

 

Aperçu du jeu

 

Jouer à Dimensionautes nécessite une feuille de personnage, des dés à 10 faces, un crayon et une gomme. Pour commencer, chaque joueur doit utiliser les dés pour déterminer les caractéristiques de son personnage : un dimensionaute parcourant les mondes et explorant les dimensions à la recherche de savoirs oubliés.

 

 

 

Description du jeu : Dimensionautes

 

Les archives de notre lointain passé, dépeintes dans les musées et les livres, retracent notre histoire et nos légendes. On nous a fabriqué des souvenirs à partir de certitudes sur notre évolution, mais ne peuvent-elles pas être remises en question ?

 

Les elfes et les fées, les anges et les démons, les êtres venus de l’espace ou les monstres de nos cauchemars… Toutes ces créatures sont-elles réellement issues de nos contes, ou témoignent-elles d’intrusions dans notre réalité ?

 

Depuis la disparition du Créateur, l’équilibre entre les dimensions est instable.

 

Les Mondes ne sont plus protégés et peuvent se superposer, causant l’apparition de choses ou de personnes là où elles ne devraient pas exister. Ces phénomènes se produisaient rarement autrefois, mais ils se sont multipliés au cours de ces dernières années.

 

Cela n’annonce rien de bon et les Élus en alerte forment de nouveaux éveillés…

Dimensionautes est un jeu de rôle fantastique contemporain dans lequel les joueurs incarnent des personnages issus de l’une des cinq dimensions qui composent notre Univers. Chacune d’entre elles possède son propre monde peuplé de créatures singulières. Leurs croyances, leur sensibilité à la magie et leur tolérance à la technologie sont intimement liés à leur environnement.

 

Formés par un Lu, ils enquêteront pour découvrir les secrets de la création et étudieront l'histoire de notre Terre pour en comprendre les arcanes cachées. Ils auront l’assistance d’étranges créatures et devront parfois s’allier avec leurs ennemis dans le but commun de protéger leurs mondes.

 

Parcourir les dimensions, rencontrer des peuples aussi divers physiquement que technologiquement tout en faisant attention aux nombreux obstacles qui se dresseront sur votre route : monstres légendaires, lieux anciens et oubliés renfermant de terribles pièges, créatures ignorantes et effrayées… Tel sera votre quotidien de Dimensionaute !

 

Un Univers complexe

L'Univers est vaste, certes, mais pas dans le sens où on l'imagine. Le simple fait de se propulser dans l'espace n'aura jamais pour effet de rencontrer des races extraterrestres. Il faudrait pour cela penser et comprendre différemment. Oubliez la notion d’espace-temps et concentrez-vous sur les dimensions

parallèles…

 

Dans Dimensionautes vous n’allez pas explorer un mais cinq mondes différents. Chacun d’eux appartient à une dimension précise, conçue et positionnée dans l’espace par le Créateur et ses Artefacts implantés dans le coeur des planètes. Après sa disparition, ses enfants nommés « Penseurs » constatèrent l’apparition de plus en plus fréquente de singularités dimensionnelles. Pour en trouver la cause, ils engendrèrent des Élus sur chacun des mondes habités.

 

Après des années de recherche, ces derniers firent un rapport à leurs maîtres sur l’origine des singularités. Devant l’urgence, les Penseurs leur accordèrent plus de pouvoir afin qu'ils forment des recrues, les « Éveillés », chargés d'enquêter et d'évaluer les dangers.

 

Les Dimensionautes venaient de naître !

 

Aperçu des règles

Jouer à Dimensionautes nécessite une feuille de personnage, des dés à 10 faces, un crayon et une gomme. Chaque personnage interprète un dimensionaute parcourant les mondes et explorant les dimensions à la recherche de savoirs oubliés.

 

Pour commencer, chaque joueur doit utiliser les dés pour déterminer les caractéristiques de son personnage, puis choisir un Monde et une Race d’origine. De ce choix découlera une liste de Vocations, des Compétences et des Pouvoirs qui finaliseront son Dimensionaute.

 

Dimensionautes est un jeu original ou les joueurs auront un grand choix pour la création et l'évolution de leur personnage. Ils devront en premier choisir leur monde de naissance parmi les cinq proposés.

Je sais que le choix sera difficile mais ce ne sera pas tout car il faudra encore se creuser la tête pour déterminer sa race et sa vocation. Ces dernières sont heureusement classées par domaine, ce qui facilitera le choix des indécis :

Vous êtes du genre à frapper le premier : le domaine du Combat est fait pour vous.

Si vous préférez repérer vos proies avant d’agir : privilégiez le domaine Survie.

Si c’est la communication ou la vie en société qui vous plaît : tentez le domaine Infiltration.

Vous préférez les arts mystiques ? Choisissez le domaine de Magie.

Enfin, si vous êtes un mécanicien en herbes, je vous conseille le domaine Technique.

Chacune des vocations propose des compétences évaluées par un rang : novice, spécialiste, expert et maître.

 

Les compétences de domaine peuvent être améliorées jusqu'au rang Maître, et les autres hors domaine jusqu'au rang Spécialiste.

 

Ce rang atteint accorde des bonus, facilitant les jets de compétence et permettant l’accès soit à :

• des bonus (pour exemple, le niveau de pratique spécialiste de la compétence Armes blanches légères octroie un bonus de +1 aux dommages infligés par ce type d'armes)

• des Talents ou capacités ordinaires pouvant être utilisées sans restriction. (Pour exemple, le niveau de pratique novice de la compétence Arts martiaux octroie le talent Immobiliser)

• des Pouvoirs ou capacités restreintes par leur coût en Divin (pour exemple, le niveau de pratique novice de la compétence Sorcellerie permet d'utiliser tous les sorts de niveau équivalent) Pour réaliser une action il faut effectuer un jet de dé : 2D10 + caractéristique associée à la compétence, le tout devant être supérieur à la difficulté imposée par le MJ. Il en va de même pour les combats sauf qu'à la place d'une difficulté, on utilise la caractéristique Défense du personnage (modifiée par l'éventuelle armure portée).

 

Ces règles simples permettent de fluidifier le jeu afin de se concentrer sur l'ambiance et les scénarios.

 

Des êtres hors du commun

Le Divin est une caractéristique unique qui différencie le Dimensionaute des autres êtres vivants sur toutes les dimensions. Il leur permet d'utiliser leurs capacités spéciales et de se déplacer entre les mondes. Chaque domaine de compétence possède de nombreux pouvoirs qui ne peuvent être utilisés qu'en dépensant des points de cette réserve.

 

Voici des exemples de pouvoirs associés aux compétences :

Cabale : cette magie est axée sur la capacité du magicien à tracer soit des runes soit des glyphes (en fonction de son choix de départ qui peut ensuite évoluer avec les niveaux) sur n'importe quel objet et d'en déclencher les pouvoirs lorsqu'il en a besoin. Il peut aussi confier ces équipements à d'autres personnes à condition de leur dévoiler le mot de pouvoir qui permet leur activation.

 

Enchantement : permet au magicien d'enchanter des objets afin de leur accorder des pouvoirs magiques. Ceux-ci vont de l'amélioration d'une arme ou d'une armure, à l'augmentation des caractéristiques.

 

Occultisme : magie associée aux esprits et aux êtres issus de la dimension Etheros. Elle permet d'invoquer et de se protéger contre ces créatures.

 

Sorcellerie : le magicien utilise l'énergie qui nous entoure afin de façonner des sortilèges pouvant être offensifs ou défensifs en fonction de ses besoins. Une liste de sorts est proposée au joueur qui devra en sélectionner quelques-uns à la création puis en apprendre d'autres au fur et à mesure de son évolution. (un magicien novice ne pourra bien entendu utiliser que les sorts de niveau novice. Un magicien plus expérimenté pourra modifier la puissance des sorts qu'il connaît, et les utiliser comme s'ils étaient du niveau novice jusqu'au niveau qu'il possède.)

 

Voici des exemples de pouvoirs associés aux races :

Rage (Ork – novice) : Permet de retrouver de la force lorsque vous êtes gravement blessé.

Ailes (Ange – novice) : L’Ange peut faire apparaître et disparaître de grandes ailes blanches lui permettant de voler.

Adaptation (Humain – maître) : Vous vous adaptez facilement à votre environnement, simplifiant l’utilisation de votre équipement et/ou de votre magie.

Combat de masse (Kromborien – spécialiste) Lorsque vous êtes sous Sens du Combat vous bénéficiez

en plus d’un bonus aux dommages, uniquement si les adversaires sont en surnombre.

 

Voici des exemples de pouvoirs associés domaines :

Encaissement (Survie - novice) : Permet de réduire les dommages causés par une attaque.

Saut prodigieux (Infiltration - novice) : Permet de sauter de très grandes distances.

Coup Puissant (Combat armes blanches lourde - novice) : bonus aux dommages sur votre prochaine attaque.

 

Tir Instinctif (Combat armes à feu – novice) : bonus sur votre Initiative et première attaque.

 

(Communiqué de presse)

 

Jeu de Rôle  Dimensionautes

Voir les commentaires

Dark Museum 01. American Gothic

Dark Museum 01. American Gothic

Dark Museum 01. American Gothic

 

Les auteurs nous livrent un nouveau concept partir d’un célèbre tableau, ils nous livreront en 4 tomes de récits complets, un musée gothique, gore, sanglant imaginaire.

 

Le premier tome est basé sur « American Gothic » qui est un tableau de Grant Wood faisant partie de la collection de l'Institut d'art de Chicago, cette œuvre mondialement connue est la base d’un album franchement sanglant et gore à souhait.

 

Vraiment bien dessiné, avec de vraies idées de scénarios, il s’agit d’un très bon album, bien sûr il faut être amateur de ce type de BD. Mais si vous l’êtes il faut vraiment que cet ouvrage soit dans votre bibliothèque.

 

Le prochain tome avec Luc Brahy aux crayons, un autre chef d’œuvre picturale « Le CRI » de Munch dont il existe cinq versions réalisées entre 1893 et 1917, à cette heure nous ignorons quelle version a été choisie par DELCOURT, pour ce futur album de bande dessinée.

 

 

Je le déconseille au moins de 18 ans.

 

Date de parution : 15/02/2017 /

ISBN : 978-2-7560-6208-2

Scénariste : ALCANTE, GIHEF

Coloriste : PERGER Stéphane

Illustrateur : PERGER Stéphane

Série : DARK MUSÉUM

Collection : MACHINATION

 

Résumé

Pour entrer au Dark Museum, une toile doit provoquer chez son observateur une impression morbide que seule une origine mystérieuse semble pouvoir expliquer. L’austère American Gothic de Wood y tient une place de choix…

1930, Iowa. Les effets de la crise sont terribles dans cette partie de l’Amérique.

 

Avec la misère, l’égoïsme prévaut. L’installation d’un cirque en pleine sécheresse finit d’échauffer les esprits. Alors que Lazarus Henkel désespère de pouvoir nourrir sa famille, un accident de voiture se produit près de sa ferme. L’odeur du corps du conducteur en train de brûler lui inspire une macabre solution…

 

 

Biographies et bibliographie des auteurs.

ALCANTE est né en 1970 en Belgique et y réside.

Passionné de BD depuis l’enfance, il apprend à lire avec Papyrus de Lucien De Gieter. Il suit des études de sciences économiques, avant de se tourner vers la recherche universitaire. En 1995, il remporte un concours de scénario et voit son premier récit publié dans Spirou, dans lequel il publie régulièrement des histoires courtes à partir de 2002. En 2005, il publie sa première série, Pandora Box, chez Dupuis, qui rencontre un beau succès. Il enchaîne alors les scénarios avec du thriller (Jason Brice, Interpol), le récit intimiste Quelques jours ensemble, des récits historiques (Ars Magna, La Conjuration de Cluny) et ésotériques (Les Gardiens des Enfers) chez Glénat. Remarqué par son idole, Jean Van Hamme, il réalise un album de XIII Mystery (Dargaud) en 2011. Il se charge également de l’adaptation en BD de sa série télé Rani, au Lombard. Parmi ses influences : Jean Van Hamme bien sûr, mais aussi Alan Moore, Makyo, Cothias.

 

Pandora Box finie de 2005 à 2009

•Jason Brice finie de 2008 à 2010

•Quelques jours ensemble One shot en 2008

•Pandora's box (en anglais) en cours de 2009 à 2011

•Rani en cours de 2009 à 2015

•Vampyres - Sable noir finie en 2009

•Conjuration de Cluny (La) One shot en 2010

•Gardiens des enfers (Les) One shot en 2010

•Interpol en cours en 2010

•Re-Mind en cours de 2010 à 2012

•XIII Mystery en cours en 2011

•Ars Magna finie de 2012 à 2017

•Clair-obscur dans la vallée de la lune One shot en 2012

•Complot en cours de 2014 à 2016

•Incroyable Histoire de Benoit-Olivier (L') en cours de 2014 à 2016

•Vie compliquée de Léa Olivier (La) en cours de 2014 à 2016

•Carthago Adventures en cours en 2015

•Chroniques de Braven Oc (Les) en cours en 2015

•Dark Museum en cours en 2017

•Laowai en cours en 2017

•Starfuckers One shot

 

GIHEF est né en Belgique en 1974 et y réside.

Il s’intéresse très vite au dessin et la narration par l’image, et décide de s’y consacrer. Après divers petits boulots et de multiples rencontres avec des dessinateurs, il débute sa carrière en 2001 avec R.I.P Limited (Nuclé). Il collabore ensuite avec Joël Callede sur le premier tome de Enchaînés (Vents d’Ouest) et la série Haute Sécurité (Dupuis). Il se tourne vers le scénario en 2009 avec Mister Hollywood, Renaud, Skipper (Dupuis) et Liverfool (Proust). Ses principales influences viennent du comics (Tom Bradstreet, Michael Lark, Gary Frank) et du cinéma (Tarantino, David Fincher, David Lynch).

 

•Romantiques (Les) en cours en 2001

•R.I.P. Limited en cours en 2003

•Enchaînés en cours de 2004 à 2013

•Haute sécurité finie de 2007 à 2010

•Mister Hollywood abandonnée de 2009 à 2010

•Fonds social européen en cours en 2010

•Skipper en cours en 2011

•Liverfool One shot en 2012

•Contes et légendes des régions de France en cours en 2013

•Destins croisés (Nicaise) One shot en 2013

•Complot en cours de 2014 à 2016

•Crotales en cours en 2014

•D'Encre et de Sang finie de 2014 à 2016

•Greenwich village en cours en 2015

•OSS 117 (Soleil) en cours de 2015 à 2016

•Envers des contes (L') en cours en 2016

•Justices en cours en 2016

•Dark Museum en cours en 2017

•Starfuckers One shot

 

 

Dark Museum 01. American Gothic
Dark Museum 01. American Gothic
Dark Museum 01. American Gothic

Dark Museum 01. American Gothic

Dark Museum 01. American Gothic
Dark Museum 01. American Gothic
Dark Museum 01. American Gothic

Dark Museum 01. American Gothic

Voir les commentaires

Nuit des zombies

Nuit des zombies

 

Présentée

par Jérémy Cottin

 

Samedi 21 janvier 2017

 

 

Préparez-vous, samedi 21 janvier les zombies envahissent l’écran de l’Institut Lumière pour une Nuit Zombie exceptionnelle !

 

Quatre films-vous sont proposés à partir de 20h et ce jusqu’au bout de la nuit. Quatre films qui se sont fait un nom dans le genre. Quatre films pour survivre :

 

20h L’Armée des morts de Zack Snyder (2004)

22h15 Dernier train pour Busan de Sang-ho Yeon (2013)

00h45 [REC] de Paco Plaza & Jaume Balaguer (2008)

2h30 World War Z de Marc Forster (2016)

 

Bar et restauration légère. Café croissant offerts au petit matin !

Pack 4 films : 17€ tarif normal / 15€ tarif réduit

 

Communiqué de presse

20h L'Armée des morts de Zack Snyder

(2004, 1h40, coul, interdit – de 16 ans)

 

 

Ce matin, le monde n'est plus qu'un immense cauchemar. La population de la planète se résume désormais à une horde de morts-vivants assoiffés de sang et lancés à la poursuite des derniers êtres humains encore en vie...

 

Pour son premier film, Znack Snyder (300, Watchmen) s'attaquait à un monument en la personne de George A. Romero, le père du film de zombie. Ce coup d'essai fut un coup de maître : détournant les conventions rythmiques du genre (chez lui, les revenants courrent !), son remake de Dawn of the Dead a imposé par son efficacité un nouveau standard, non sans conserver la salutaire ironie de son modèle.

 

"'L'Armée des morts invente une nouvelle dimension plastique, la négociation d'un virage du figuratif à l'abstraction grâce aux possibilités de trucage offertes par le numérique." Le Monde

 

"Un remake efficace et réussi, loin des standards hollywoodiens." L'Écran Fantastique

 

"Zack Snyder (...) a noirci le tableau avec soin." Télérama

Nuit des zombies

22h15 Dernier train pour Busan de Sang-ho Yeon

(2016, 1h58, coul, interdit – de 12 ans)

 

Un virus inconnu se répand en Corée du Sud, l'état d'urgence est décrété. Les passagers du train KTX se livrent à une lutte sans merci afin de survivre jusqu'à Busan, l'unique ville où ils seront en sécurité... Au coeur de la tourmente : un père absent et sa fille.

 

 

Du film de monstre (The Host) à l'actioner post-apocalyptique (Snowpiercer) en passant par l'épouvante (The Strangers), la Corée ne cesse de s'affirmer comme le nouvel Eldorado du cinéma de genre. De facture artisanale mais à visée spectaculaire, Dernier train pour Busan enfonce le clou, sous la forme d'un huis-clos en mouvement d'une inventivité et d'une causticité folles.

 

"Le Sud-Coréen Yeon Sang-ho revigore la comédie d’horreur à coup de répliques mordantes." Libération

 

"(...) le film dégage une puissance folle. Hyper inventif dans la gestion de l'espace, le conte politique parvient même à émouvoir(...). Une pépite." Première

 

"Un mix parfait et spectaculaire entre le film catastrophe et le film de zombies." Studio Ciné Live

 

© 2015 splendid film GmbH

© 2015 splendid film GmbH

00h45 [REC] de Paco Plaza, Jaume Balagueró

(2008, 1h20, coul, interdit – de 12 ans)

 

Accompagnée de son caméraman, Angéla, journaliste pour une télévision locale, suit des pompiers de service la nuit. Ils reçoivent l’appel d'une dame qui réclame du secours. Sur place, des voisins très inquiets, alertés par d'horribles cris venant de l'appartement de la vieille dame...

 

À l'époque où le found foutage n'était pas encore un effet de mode, le duo espagnol Paco Plaza / Jaume Balagueró s'emparait du procédé pour adapter officieusement le jeu Resident Evil. Thriller sous quarantaine aussi poisseux que palpitant, [REC] demeure une expérience de terreur unique en son genre, immersive et impitoyable.

 

"Une véritable petite bombe qui vous procurera 80 minutes de stress." Mad Movies

 

"(...) non seulement le film fout une trouille de tous les diables, mais il semble renouveler le genre horrifique dans une de ses résurrections aussi violemment éruptives qu'éphémères." Libération

 

"À savourer comme un tour de montagnes russes." Positif

 

© Wild Side

© Wild Side

World-War-Z

 

2h30 World War Z de Marc Forster

(2013, 1h56, coul, interdit – de 12 ans)

 

Gerry Lane et sa famille sont coincés dans un embouteillage monstre. Ancien enquêteur des Nations Unies, Lane comprend que la situation est inhabituelle. La ville bascule dans le chaos quand les gens s’en prennent violemment les uns aux autres et qu’un virus mortel semble se propager...

 

À l'origine, il y eut World War Z, le livre, une "histoire orale" d'une apocalypse zombie signée Max Brooks et rapidement devenue culte. Délaissant sa structure chorale pour revenir aux bases du genre, Marc Forster en a tiré un blockbuster tout ce qu'il y a de plus trépidant. Fidèle à lui-même, Brad Pitt s'y montre d'une grande justesse de ton.

 

"Le rythme est impeccable, la musique à ne pas rabaisser, l'interprétation sans faille et, surtout, les effets spéciaux en 3D sont saisissants." L'Humanité

 

"Le résultat (...) est plutôt enthousiasmant. Avant tout grâce à son rythme frénétique qui ne mollit pas pendant les trois quarts du film où tout va toujours à toute vitesse." Libération

 

"On est constamment tenu en haleine par cette oeuvre qui retrouve le souffle des premiers zombies pictures en interrogeant le spectateur sur l'état du monde actuel (...)." L'Écran Fantastique

 

Nuit des zombies

Voir les commentaires

La Momie 1932
La Momie 1932
La Momie 1932

La Momie 1932

 de Karl Freund ,

États-Unis , 1932

 

Le réalisateur fut chef opérateur de Dracula, mais également de Fritz Lang et de Friedrich Wilhelm Murnau,quant au maquilleur, il fut le créateur du Maquillage de Frankenstein interprété déjà par Boris Karloff.

 

Contrairement à d’autres films de « momies », où l’action prime, ici le « pouvoir » d’Imhotep est    hypnotique. Film à la fois d’épouvante et film romantique.

 

De longue et- dures séances de maquillages, durant des heures,  avec des produits de nos jours interdits qui faisait baigné l’acteur dans un véritable nuage d’éther, qui le mettait dans un état second.

 

A avoir dans sa collection, disponible désormais en Blu-ray dans une version restaurée, je ne serais que trop vous incité à vous le procurer.

 

 

Résumé du Film Institut Lumière.

 

1921, près de Thèbes, en Égypte. Une expédition du British Museum, conduite par Joseph Whemple (Arthur Byron), découvre la momie du prêtre Im-Ho-Tep (Boris Karloff), ainsi qu’un coffret sur lequel une inscription menace de mort quiconque l’ouvrirait. Le jeune collaborateur de Whemple, impatient, ouvre néanmoins le coffret, et déchiffre à voix basse les hiéroglyphes du papyrus qu'il contient. Il ramène ainsi à la vie Im-Ho-Tep, qui disparaît lentement. Onze ans plus tard, le fils de Whemple, Frank (David Manners), achève une nouvelle fouille infructueuse. Un Égyptien lui révèle le lieu de la sépulture de la princesse Anck-es-en-Amon…

 

Dans les années 1930, l’Occident se passionne pour l’Égypte ancienne et ses mystères. Une décennie plus tôt, lord Carnarvon et Howard Carter mettaient au jour le tombeau de Toutankhamon, une découverte qui aurait déclenché la « malédiction du pharaon », faisant périr prématurément une vingtaine de personnes liées à la découverte. Carl Laemmle Jr., des studios Universal, charge Nina Wilcox Putnam et Richard Schayer de s’inspirer de cette histoire pour le scénario d’un film. La Momie est ainsi tirée d’une histoire originale et non d’une adaptation, fait rare pour le genre à cette époque.

 

 

D'abord film d’épouvante, La Momie glisse lentement vers la romance, mélangeant folle passion et malédictions anciennes. Boris Karloff hante l'œuvre de son regard noir, de sa stature magistrale, de sa prestance hors norme. Le maquilleur Jack Pierce est ici au sommet de son art, réalisant un visage de momie saisissant, qui inflige huit heures de maquillage quotidien au comédien.

 

Le réalisateur Karl Freund n’est autre que le chef opérateur de plusieurs chefs-d’œuvre du cinéma expressionniste allemand (Le Dernier des hommes de F.W. Murnau en 1924, Metropolis de Fritz Lang en 1927…). Passé brièvement à la mise en scène (sept films entre 1932 et 1935), il livre avec La Momie un somptueux noir & blanc, des images dans un clair-obscur des plus inquiétants. Ce qui fascine également ici est son subtil travail sur le hors-champ, un pouvoir de suggestion qui fait monter sans cesse l’inquiétude du spectateur. Un pouvoir si intense que, malgré une violence jamais montrée, le film, à sa sortie, sera interdit aux moins de 16 ans.

 

 

Fiche technique diverses sources

 

La Momie (The Mummy)

États-Unis, 1932, 1h13, noir et blanc, format 1.37

Réalisation : Karl Freund

Scénario : John L. Balderston, d’après une histoire de Nina Wilcox Putnam et Richard Schayer

Photo : Charles J. Stumar, Jerome Ash ,Piotr Ilitch TCHAÏKOVSKI (extrait du ballet 'Le Lac des Cygnes')

Musique : James Dietrich

Montage : Milton Carruth

Décors : Willy Pogany

Costumes : Vera West

Bijoux : Eugene JOSEFF (bijoux - non crédité)

Maquillage : Jack Pierce

Effets spéciaux : John P. Fulton

Production : Carl Laemmle Jr., Universal Pictures

Interprètes : Boris Karloff (Im-Ho-Tep/Ardath Bey), Zita Johann (Helen Grosvenor/la princesse Anck-es-en-Amon), David Manners (Frank Whemple), Arthur Byron (sir Joseph Whemple), Edward Van Sloan (le docteur Muller), Bramwell Fletcher (Ralph Norton), Noble Johnson (l’esclave nubien), Kathryn Byron (Mme Muller), Leonard Mudie (le professeur Pearson), James Crane (le pharaon), Henry Victor (le guerrier saxon)

 

Noir et blanc - 1.37:1 / Mono (Western Electric Noiseless Recording Sound System)

Producteur(s) Carl LAEMMLE (présentation), Carl LAEMMLE Jr (producteur), Stanley BERGERMAN (producteur associé - non crédité)

Sociétés de production Universal Pictures

Distributeurs inédit en salles en France

International :Universal Pictures

Video :Universal Pictures Vidéo (2002, 2010, 2016)

Chef opérateur   Charles J. STUMAR (Format/Ratio : 1.37:1),

 

 

 

Effets spéciaux  John P. FULTON (effets spéciaux), Jack P. PIERCE (maquillages spéciaux - non crédité)

Décors  Willy POGANY (non crédité)

Dates de sortie   Etats-Unis : 22/12/1932

 

Sortie aux États-Unis : 22 décembre 1932

 

FILM RESTAURÉ

 

 

France : 05/11/2002 (en DVD)

France : 16/10/2007 (en DVD)

France : 23/02/2010 (en DVD)

France : 01/03/2016 (en DVD)

France : 01/03/2016 (en Blu-ray)

 

Genre Fantastique

Pays  Etats-Unis

 

Durée   01 h 13

Voir les commentaires

1 2 3 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Thêatre..

Pages

Hébergé par Overblog