Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

1 2 > >>

Articles avec #eroic-fantasy

La Geste des Princes-Démons - Tome 1

La Geste des Princes-Démons - Tome 1

La Geste des Princes-Démons

 Tome 1

 

Une épopée spatiale cruelle et homérique.

Kirth Gersen a soif de vengeance. Orphelin à l’âge de neuf ans, il décide de se lancer à la poursuite des assassins de ses parents. Cinq Princes-Démons en sont les responsables, ils paieront ce crime de leur sang. Pendant des années, Kirth Gersen a formé son corps et son esprit. Aujourd’hui, Attel Malagate, dit « Le Monstre », est sa première cible. Kirth traversera les galaxies, anéantira les obstacles et s’associera à toute âme bienveillante pour accomplir sa tâche.

Première partie de l’adaptation du Prince des étoiles, œuvre culte de Jack Vance qui entame la saga de La Geste des Princes-Démons, retrouvez en bande dessinée un récit de Jean-David Morvan sublimement illustré par Paolo Traisci, jeune prodige qui révèle son talent hors du commun dans des planches au graphisme somptueux. Début d’une course-poursuite captivante.

 

Biographie :

John Holbrook Vance, dit Jack Vance, né le 28 août 1916 à San Francisco et mort le 26 mai 2013 (à 96 ans) à Oakland2,3, est un auteur américain de science-fiction, particulièrement dans le style fantasy. Hormis Jack Vance, il utilise souvent des pseudonymes — Peter Held, John Holbrook, John van See, Alan Wade — pour signer son travail. Il écrira même sous le nom d'Ellery Queen trois romans : The Madman Theory, The Four Johns et A Room to Die in.

Le grand-père de Vance serait arrivé en Californie en provenance du Michigan une décennie avant la ruée vers l'or et aurait épousé une fille de San Francisco. La petite enfance de Vance s'est passée à San Francisco. Avec la séparation de ses parents, la mère de Vance l'a emmené, lui et ses frères et sœurs, dans le ranch californien de leur grand-père maternel, situé près d'Oakley, dans le delta de la rivière Sacramento. Ce cadre a forgé l'amour de Vance pour le plein air et lui a donné le temps de s'adonner à sa passion de lecteur assidu. À la mort de son grand-père, la famille perdit sa fortune.

Vance a été contraint de quitter le collège et de travailler pour subvenir à ses besoins, en aidant sa mère lorsqu'il le pouvait. Il exerce de nombreux métiers sur de courtes périodes : comme groom (une « année misérable »), dans une conserverie et sur une drague d'or, avant d'entrer à l’université de Californie à Berkeley où il a étudie pendant six ans le génie minier, la physique, le journalisme et l'anglais.

C'est là qu’il commence son apprentissage d’écrivain. Vance a écrit l'une de ses premières histoires de science-fiction pour un devoir de classe d'anglais; La réaction de son professeur a été « Nous avons aussi un morceau de science-fiction » sur un ton méprisant, la première critique négative de Vance. Il a travaillé pendant un certain temps comme électricien dans les chantiers navals de Pearl Harbor, à Hawaii, pour « 56 cents de l'heure ». Après avoir travaillé dans une équipe de démagnétisation pendant un certain temps, il part environ un mois avant l'attaque de Pearl Harbor.

Grand amateur de jazz, il écrit à cette époque des articles pour les colonnes du Daily Californian. Vance obtient son diplôme en 1942. Une faible vue l'empêchait de faire son service militaire. Il trouve un emploi de gréeur au chantier naval Kaiser à Richmond, en Californie, puis s'inscrit à un programme du renseignement de l'armée pour apprendre le japonais, mais il échoue. En 1943, il mémorise une carte pour les yeux et devient un matelot qualifié de la marine marchande. Plus tard, la navigation de plaisance restera son loisir préféré ; les bateaux et les voyages sont un motif fréquent dans son travail. Il met à profit cette période pour écrire ses premières nouvelles, qui seront rassemblées dans le recueil Un monde magique. Il publie sa première nouvelle, The World-Thinker, en 1945 dans le magazine Thrilling Wonder Stories.

 

En 1946, Vance rencontre et épouse Norma Genevieve Ingold (décédée le 25 mars 2008), une autre étudiante de Californie. Vance a continué à vivre à Oakland, dans une maison qu'il a construite et agrandie avec sa famille au fil des ans. Les Vance effectuent alors de nombreux voyages, dont un tour du monde, et passent souvent plusieurs mois à la fois dans des pays tels que l'Irlande, Tahiti, l'Afrique du Sud, Positano (en Italie) et sur une péniche sur le lac Nagin au Cachemire.

Il travaille comme matelot, géomètre, céramiste avant de s’établir pleinement comme écrivain, ce qui n'arrive avant les années 1970.

En 1997, la Science Fiction and Fantasy Writers of America lui accorde la distinction honorifique de « Grand Maître ». Il avait auparavant reçu nombre de récompenses : les prix Edgar en 1960, Hugo en 1963 et 1967, Nebula en 1966, Jupiter en 1975, Achievement en 1984, GilgamXs en 1988 et World Fantasy en 1990. Il reçoit aussi, en 1961, le prix Edgar-Allan-Poe pour son roman policier, L'Homme en cage.

Il a exercé une influence considérable sur la science-fiction exotique et picaresque, ainsi que la fantasy, ce dont témoignent des livres comme Le Château de Lord Valentin de Robert Silverberg et Le Maître des ombres de Roger Zelazny, ainsi que l'épopée livresque et télévisuelle Le Trône de fer4.

 

 

Distinctions        

Science Fiction Hall of Fame

Prix Hugo

Prix Nebula

Prix Damon-Knight Memorial Grand Master

Prix Edgar-Allan-Poe

Prix Mystère de la critique

 

Communiqué de presse

 

Glénat La Geste des Princes-Démons - Tome 1

Glénat La Geste des Princes-Démons - Tome 1

Voir les commentaires

Christine Barsi – La Passion de l’Arachnee  : Thanäos

Christine Barsi – La Passion de l’Arachnee

Tome 2 : Thanäos

 

Présentez-nous votre ouvrage

La Passion de l’Arachnee est une trilogie de science-fiction passionnelle faisant partie de ma saga des Mondes Unifiés. Une déclinaison de la Belle et la Bête sur le registre de la science-fiction et des mutations.

Voici le pitch du tome 2 :

« Au cœur de l’enfer végétal de Thanäos, accompagnée d’une équipe composée de Terriens et de Colons, et s’interrogeant sur les objectifs qu’on leur a attribués, une éthologue étudie le peuple des Hommes-Arachnees et leur potentiel d’humanité. Piégée par ses propres rêves d’une existence divergente et d’une reconnaissance des races mutantes au sein de la colonie terrienne, en lutte contre l’hégémonie des gouvernements du Berceau, elle deviendra, entre les pattes du plus grand des Arachnees, le jouet involontaire de sa passion exclusive. »

Le tome 2 s’intitule : « Thanäos »

« Elle est enfin là ! » pense avec une satisfaction morbide le monstre arachnee qui guette dans la nuit, au sein de la jungle obscure et bruyante. « Là et à ma merci. Elle est enfin venue, et le miracle auquel je ne croyais pas s’est accompli. »

Ainsi, pense Aydaãnh, sous sa forme mutante, à scruter d’un air mauvais les misérables chalets de bois qui enclosent les Humains dans la fausse sécurité de leur campement.

Il les observe, elle et ses comparses, mais n’interviendra pas. Pas encore.

 

-------------------------------------------------------

 

Quels sont les thèmes abordés dans ce roman ?

Thanäos est la suite directe de L’Odyssée. Vous y trouverez donc un univers de science-fiction traitant de déviances, de mutations et de la folie des Terriens dans la recherche de leur Graal, le génome parfait selon leur regard dévoyé. Mais au-delà, c’est une magnifique histoire d’amour entre deux êtres que tout sépare, leurs races comme leurs idéaux. Sauront-ils dépasser leurs divergences ? Certaines scènes sont très belles, très esthétiques, d’autres douloureuses et difficiles à affronter. Entre romantisme et conflits, ainsi en va cette odyssée dans l’univers bouleversant de Thanäos.

La trilogie s’achèvera avec le troisième tome en phase de réécriture actuellement. Mais La Passion de l’Arachnee ne fait qu’amorcer un univers beaucoup plus vaste, celui des mondes unifiés, celui des mondes déviants qui intègrent un certain nombre de livres en devenir. Préparez-vous !

 

Pourquoi cette illustration de couverture ?

Je suis tombée sous le charme de ce visage féminin qui symbolise à mon regard, la pureté de l’héroïne. Ses yeux fermés révèlent son aptitude à la télépathie, à la communication avec les êtres quel que soit leur degré d’humanité. Son front ceint de fleurs évoque les fleurs sauvages de Thanäos. Le fait que ce visage soit encadré des deux crânes figure la dangerosité de la jungle de Thanäos au sein de laquelle la mission de l’héroïne l’entraîne à côtoyer des peuples déviants et mutants parmi les plus redoutables. La béance des orbites du crâne suggère, quant à elle, la caverne dans laquelle le Démiurge arachnee emportera la scientifique dans le cadre d’une scène que vous découvrirez en lisant le livre. Enfin, la forêt en arrière-plan rappelle l’immanence de cette jungle mystique.

 

Pourriez-vous nous citer quelques passages du tome 2 de la Passion de l’Arachnee ?

1er extrait - Prologue :

Tout n’est qu’apparence, tandis que dans le cœur des hommes se terrent quelques-unes des roueries les plus maléfiques et les plus malsaines. Comment identifier l’ami qui ne vous trahira pas ni ne trahira tout ce en quoi vous croyez jusque-là ?

« La jungle omniprésente et sa faune déviante, vibrante de cette énergie animale que ne maîtrisait aucun des grands décisionnaires de Terra et de ses succursales.

C’est dans cet enfer qu’ils s’étaient embarqués en dépit des dangers, en dépit des avertissements multiples, poussés de l’avant par cette mission furtive autant que suicidaire dont ils ne comprenaient que ce que l’on avait bien voulu leur en révéler.

Ils avaient enregistré des pertes dans leur équipe, récemment, et le camp qu’ils venaient d’investir, heureux d’avoir désormais un toit au-dessus de leurs têtes, n’était pas ce qu’il y avait de plus sécuritaire ni de plus rassurant ; mais c’était ce qu’ils avaient connu de mieux, depuis leur départ de Ranat la ville-garnison aux portes de Thanäos. »

 

 

2nd extrait - La Fhyenetëan, Wokuntz :

Aimer un Déviant qui ne vous considère que comme un être dégradé apporte son lot de souffrances inéluctables, et vous pousse à vous considérer comme dépravée alors même que vous ne ressentez que cet invariable sentiment d’amour à son encontre. Comment sortir de l’impasse ?

« En cette fin de matinée, Wanisha frottait des pagnes de tissus au lavoir près de la hutte qu’elle partageait avec Tôenino, dans la partie sud du camp des femmes. Ce dernier était parti aider les hommes aux champs. Il faisait beau ; aujourd’hui, la brume n’avait stagné qu’un bref laps de temps avant de se désagréger progressivement. L’esclave prisait les paysages qui se déployaient, alors, dans leur simplicité sans artifice. Depuis l’aube, elle travaillait à la tâche ingrate de nettoyer les pagnes des guerriers arachnees. Tâche qu’elle partageait avec les Humaines et les Humanoïdes, esclaves tout comme elle. »

 

 

3ème extrait - Remise en état du gîte : 

Me perdre dans la jungle était ma façon de me désassocier du genre humain, de remonter à mon enfance et de m’y réancrer à l’instar d’une gamine insouciante qui ne rêvait que de gentils monstres.

« L’aube naissante jetait sur les Hauts-Plateaux d’extraordinaires lueurs incandescentes qui inondaient la mansarde d’une lumière mouvante ; les ombres incertaines se densifiaient par endroits, s’amenuisaient à d’autres en créant une danse photophorique fascinante. Baignée dans cette atmosphère chargée de mystère, depuis son nid douillet, Isys fixait la clarté au-dehors par la lucarne étroite. Un merveilleux sentiment de bien-être l’emplissait tout entière. Elle aurait aimé garder la tiédeur de son lit tant elle s’y trouvait bien, mais un décichrone[1] plus tard elle descendait de son coin paisible pour s’affairer dans le chalet.

Le battant de la porte d’entrée frappait contre le mur extérieur. Attirée par les heurts agressifs, Isys sortit au-dehors. La brume noyait le paysage d’un halo cotonneux, le recouvrait d’un manteau bleuté opalescent, mais ne dépassait pas plus d’un mètre quarante au-dessus du sol ; sous les yeux de l’éthologue se révélait un monde enchanteur et champêtre. On se serait cru dans un tout autre lieu où la paix aurait régné sans équivoque et sans aucune trace du mal qui rongeait Xaltaïr et l’ancienne Terre. »

 

 

Comment se déroule pour vous cette fin d’année 2020, alors que l’épidémie de COVID 19 a entraîné un confinement et un contexte extrêmement difficile au niveau planétaire ?

Tout d’abord, je ne pensais pas avoir le temps nécessaire à la parution du second opus de cette trilogie ni même du précédent d’ailleurs. Le miracle est survenu, puisque les deux premiers tomes de la Passion de l’Arachnee seront sortis au cours de cette année 2020.

En ce moment même, je travaille le tome 3 et j’ai bon espoir de le soumettre à mon éditeur, suffisamment tôt pour qu’il ait une chance d’être publié d’ici à l’été 2021. La situation bien que déroutante n’aura pas eu d’impact négatif dans ma production littéraire, dans la mesure où j’ai dû trouver des solutions qui me permettent de progresser envers et contre tout dans mes objectifs et de nourrir toujours plus avant cette passion pour l’écriture.

En effet, les salons et diverses manifestations ne s’étant pas tenus dans le contexte de confinement, j’ai programmé dès que cela a été possible des séances de dédicaces dans mon jardin de Bellême dans le Parc Régional du Perche en prenant bien entendu en compte les éléments protecteurs de la distanciation. La planification de ces moments privilégiés m’a ainsi permis de me créer des contacts dans le milieu littéraire et de rencontrer des journalistes. Ceux-là sont venus nous interviewer, mes lecteurs et moi, dans le cadre de ces événements. Je me suis également rapprochée de ma mairie de Nogent-sur-Marne très volontaire pour développer les actions culturelles pour ses artistes et ses Nogentais. Nous allons organiser, de concert, une soirée Dédicace en même temps qu’un spectacle sur la Cyberculture. Lors de cette soirée de début novembre, l’artiste Yann Minh m’accompagnera en tant que conteur du cyberespace. Je suis très heureuse de cette opportunité.

Dans les autres événements prévus pour cette fin d’année, si le contexte s’y prête, je serais présente à des séances de dédicaces lors du Salon des Éditeurs Indépendants promu par L’Autre Livre qui doit se tenir mi-novembre.

En novembre, j’aurais également une réponse concernant ma participation à l’appel à texte du Prix Mille Saisons 2022. Leur toute dernière anthologie du merveilleux et de la SF sur le thème : « Des Astres humains » devrait paraître en 2021 pour le Salon du Livre de Paris. La nouvelle que je leur ai proposée, L’Éveil Quantique, y sera-t-elle ? Une affaire à suivre…

Enfin pour clore le chapitre de l’année 2020, j’ai été invitée cet été à intégrer le Conseil d’administration de la Mairie de Nogent-sur-Marne afin d’y développer l’univers du Livre de notre ville. J’apprécie énormément cette opportunité que le Maire et la Direction de la Culture à Nogent m’a offert tout dernièrement.

Dans le cadre de l’année 2021 sont d’ores et déjà au programme le Salon du Livre et de la BD d’IDF sur Mennecy courant février, le Salon International du Livre et du Film de Saint-Malo en mai ainsi que le Salon Fantastique du Parc floral de Vincennes qui s’organise pour la fin aout, en espérant que ces diverses actions puissent se tenir.

 

Un dernier mot pour les lecteurs ?

Je l’ai déjà exprimé dans les précédents interviews, mais je le réaffirme ici : la persévérance est le maître mot de l’existence dans la poursuite de ses rêves de quelque ordre qu’il soit. Soyez fidèle à ces rêves qui vous emporteront bien plus loin que ce que vous l’escomptiez à l’origine.

Et pour finir, je répèterais encore et encore, la phrase que j’ai découverte il y a quelque temps, celle de George Bernard Shaw qui disait : « Vous voyez des choses et vous dites : « pourquoi ? » Mais moi je rêve de choses qui n’ont jamais existé, et je dis : « pourquoi pas ? » 


 

Christine Barsi

L’auteure est une scientifique qui puise son inspiration dans ses études en biologie et science de la nature et de la vie, ainsi que dans son métier dans les ressources humaines et l’ingénierie. L’auteure écrit en parallèle depuis 1998 des romans de science-fiction et de fantastique, avec à son actif neuf romans publiés à compte d’éditeur. Elle est membre du Conseil d'administration de sa ville afin de promouvoir la littérature.

 

Auteur  

Déviance (2017, roman)

Déviance - tome II (2019, roman)

Déviance - tome III (2019, roman)

L'Éveil du Dieu Serpent (2018, roman)

Mutagenèse (2018, roman)

L'Odyssée (2020, roman)

SolAs (2019, roman)

Teralhen (2017, roman)

 

[1] Unité de mesure du temps équivalant à quinze à vingt minutes, soit environ un quart d’heure temporel.

Voir les commentaires

Couverture de l'album

Couverture de l'album

Nains T18 - Ararun du Temple

Les auteurs nous offrent une passionnante histoire à la croisée de l’héroic-fantasy et des histoires d’Edgard Allan Poe*. Nos fidèles lecteurs connaissent bien Nicolas Jarry, nombre de séries des Éditions Soleil sont nées de son imagination fertile. Cette série devrait continuer encore longue.

 

Je la déconseille aux moins de 16 ans

Scénariste : JARRY Nicolas

Illustrateur : DEPLANO Paolo

Coloriste : POWELL Vincent

Série : NAINS

 

Résumé

Entre l’appétit des puissants et les petites gens, une seule digue, un seul rempart : la garde d’Ysparh.

La cité d’Ysparh est rongée par la corruption. Elle ne tient que grâce à la détermination de sa garde à maintenir l’ordre et l’équité. Le nain Ararun et l’elfe bleue Antalya en sont les redoutés capitaines, l’un pour la finesse de son esprit, l’autre pour le fil de son épée et les deux pour leur obstination légendaire. Alors, quand l’un des princes est assassiné avant des élections, ils sont les seuls capables de démêler cette affaire.

 

Biographies :

NICOLAS JARRY est né en 1976 à Rosny-sous-bois. Il réside en Dordogne.

Lors de sa participation au Festival du Film Fantastique, Nicolas fait la connaissance de Jean-Luc Istin. Cette rencontre aboutit à son premier scénario de bande dessinée, Les Brumes d'Asceltis (Soleil). Paraissent ensuite Maxime Murène chez Delcourt, Les Contes de Brocéliande et La Rose et la Croix aux Éditions Soleil. En 2006, il complète la collection « Soleil Levant » avec Tokyo Ghost, dessiné par Djief, et la collection « Celtic » avec Les Chemins d’Avalon, dessinée par Achile. En 2007, il co-scénarise avec Jean-Luc Istin Les Exilés D’Asceltis et scénarise Le Crépuscule des Dieux. Intarissable, en 2010, tout en poursuivant ses précédentes séries, il revient avec trois projets : Les Princes d’Ambre, Nains et Durandal.

En mars 2017, il a publié le premier tome de Breizh – Histoire de la Bretagne avec Thierry Jigourel et Daniel Brecht. Dans la même collection, on le retrouve au scénario de Brocéliande 3  et 7 .

Il participe toujours au développement des Terres d'Arran avec Orcs & Gobelins 3, 4  et 6  ou encore Nains 15. Et, dans un autre registre, au scénario de Conquête 3, avec Stéphane Créty au dessin.

PAOLO DEPLANO est né en 1980 en Italie où il réside.

Il a étudié à l’École Internationale de la Bande Dessinée de Firenze où, désormais, il enseigne. En 2004, il collabore à la réalisation du tome 0 de My Earth (Italy Comics). En 2005, il travaille pour le catalogue ComicsWave, à l’occasion de la manifestation « ArezzoWave ». En 2006, il est assistant dans l’atelier de Juan Guernido pour la manifestation « ComicsContest 2006 ». Chez Soleil, il collabore aussi aux séries Mercenaires, Les Exilés d’Asceltis et Les Maîtres inquisiteurs. En parrallèle, il collabore avec le studio InkLink de Firenze. Paolo Deplano a dessiné le tome 3 de Nains.

*Edgar Allan Poe, né le 19 janvier 1809 à Boston et mort à Baltimore le 7 octobre 1849, est un poète, romancier, nouvelliste, critique littéraire, dramaturge et éditeur américain, ainsi que l'une des principales figures du romantisme américain.

 

 

 

Nains T18 - Ararun du Temple
Nains T18 - Ararun du Temple
Nains T18 - Ararun du Temple
Nains T18 - Ararun du Temple

Voir les commentaires

Couverture AOC 56

Couverture AOC 56

A.O.C N° 56

Aventures Oniriques et Compagnie

Nouvelles- Articles sur l’écriture – Bandes dessinées –

Fantasy – SF – Fantastique

 

Je trouve particulièrement réussit la couverture de Todor Popa, le plus connue des illustrateurs de SF et de fantasy roumain, vous trouverez un entretien   avec cet artiste iconoclaste.

 

Bien sûr les 5 nouvelles habituelles vous sont offertes, plusieurs d’habitués voir d’auteurs primés.          Je mettrais en exergue : « Nos négociations n’échouent pas » de Jonathan Grandin (illustration :Fay Gaëlle ).

 

L’auteur nous renvoie à une introspection de notre espèce et de son rôle dans la chaine alimentaire.

 

Vous trouverez sur son site des conseils et des astuces, le lien se trouve à la fin de cet article.

 

Vous voulez être publié dans cette sublime revue qu’ais  AOC suivez les instructions ci-dessous.

Menu du numéro

Menu du numéro

Appel à textes

Appel à textes

Voir les commentaires

NIIFF 20 20 20

NIIFF 20 20 20

 

UN ÉVÉNEMENT HORS-SÉRIE PRÉFIGURERA

LA 20e ÉDITION, REPORTÉE EN 2021

 

Le Neuchâtel International Fantastic Film Festival (NIFFF) annonce avec tristesse le report de sa 20e édition du 2 au 10 juillet 2021. Le maintien du festival dans son format initial est devenu inenvisageable au vu de la situation sanitaire actuelle et de l’impact de celle-ci sur l’industrie cinématographique. Les organisateur·rice·s du festival ne renoncent pourtant pas à célébrer les cinématographies de l’imaginaire et l’avenir de l’audiovisuel. Un événement hors-série en ligne verra le jour du 3 au 11 juillet 2020 tandis qu’un programme rétrospectif - Fantastique 20 20 20 - se déploiera dès le mois de mai sur la RTS et jusqu’en 2021 dans les salles et institutions phares de l’audiovisuel helvétique.

 

La crise sanitaire a ébranlé une équipe engagée dans les préparatifs de son jubilé, dont les premiers jalons

sont posés depuis plus d’un an. Dès le début de la crise, le NIFFF a envisagé de nombreux scénarios d’entente avec les autorités compétentes. Les fondamentaux du festival – l’innovation, l’imaginaire et l’échange – ont occupé une place centrale dans les réflexions des organisateur·rice·s qui ont dû se résoudre à reporter les festivités à l’an prochain. La retrospective SAUVAGE et le volet VIRTUAL WORLDS au Muséum

d’Histoire Naturelle de Neuchâtel sont reportés à l’édition 2021 tandis que la première mondiale de la web-série BÂTARDS de Malou Briand et Raphaël Meyer sera présentée à l’automne prochain.

 

Fantastique 20 20 20:

Les festivités dureront un an Le programme FANTASTIQUE 20 20 20 invite à se plonger dans 20 ans de fantastique pour réfléchir à l’évolution du genre à travers le prisme du festival. Ce programme se déroulera dès le 15 mai sur la RTS et le poursuivra en automne dans les salles et institutions suisses partenaires. Ce cycle itinérant sera dévoilé au mois de mai et s’étendra jusqu’à la 20e édition du NIFFF l’an prochain.

 

Un événement hors-série virtuel et interactif verra le jour Le NIFFF souhaite plus que jamais inviter le public à se réunir autour des imaginaires contemporains qui, en cette période de crise, s’avèrent d’autant plus nécessaires et salutaires. L’équipe du festival veut saisir cette situation comme une opportunité pour réinventer son rôle d’incubateur à expérimentations et lieu d’interactions entre les cinéastes, les acteur·rice·s de l’industrie cinématographique et le public.

 

Le NIFFF 2020 se matérialisera du 3 au 11 juillet comme suit :

• Une offre exclusive digitale payante d’une vingtaine de titres inédits, qui concourront pour le Prix du Public RTS, décerné par les spectateur·rice·s au travers d’une application mobile développée par le festival.

 

• Le lancement de NIFFF TV qui offrira gratuitement une émission quotidienne faisant écho à son offre en ligne. Ce projet permettra des échanges et des axes de réflexions sur l’actualité du cinéma fantastique. Tournée en studio éphémère et en direct, cette émission offrira une plateforme à l’industrie du cinéma nationale et internationale et la mettra en lien avec le public.

 

Ce projet n’aspire pas à dématérialiser l’offre du festival, mais à proposer un dispositif inédit hors-série.

 

 Cet événement sera dévoilé dans sa totalité le 18 juin prochain, date d’annonce initiale de la programmation.

 

Le NIFFF exprime sa solidarité et son soutien à l’industrie du cinéma, aux événements annulés, ainsi qu’à tous et toutes les personnes affectées par cette crise sans précédent.

 

 

NIFFF 2020 : Moments-clés

 

Dès le 15 mai 2020 : FANTASTIQUE 20 20 20 invite à se plonger dans 20 ans de fantastique pour réfléchir à l'évolution du genre à travers le prisme du festival. Ce programme se déroulera dès le 15 mai sur la RTS et se poursuivra en automne dans les salles et institutions suisses partenaires.

 

Ce projet rétrospectif sera dévoilé le 14 mai prochain.

 

13 - 11 juillet 2020 : Événement hors-série interactif en ligne qui articulera une offre premium de films inédits en streaming ainsi que le lancement de NIFFF TV, une émission quotidienne et gratuite qui proposera des échanges et axes de réflexions sur l'actualité du cinéma fantastique.

 

Ce projet inédit sera dévoilé le 18 juin prochain.

 

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

 

UN NOUVEL HORIZON POUR LE NIFFF

 

Le Neuchâtel International Fantastic Film Festival (NIFFF) annonce le départ de sa directrice générale Anaïs Emery à l'automne prochain, après son événement hors-série 2020 qui se tiendra du 3 au 11 juillet 2020. Co-fondatrice de la manifestation et directrice artistique de celle-ci depuis 2006, Anaïs Emery a accompagné le NIFFF dans les moments clés de son évolution. Figure importante en Suisse de la revalorisation du cinéma de genre et de la culture digitale, l'approche englobante du cinéma fantastique d'Anaïs Emery a positionné le NIFFF comme un événement majeur des cinématographies de l'imaginaire tant au niveau national qu'international. C'est une empreinte durable qu'elle laisse sur son équipe, le public et le festival. Ce dernier sera un terrain de jeu stimulant pour la personne qui lui succédera, à l'aube de sa 20e édition. Le comité du festival travaille déjà sur sa succession et est ouvert aux postulations dès à présent.

 

« Le NIFFF est une part essentielle de mon parcours personnel et professionnel. J'éprouve une très grande gratitude envers mes collègues et le public du NIFFF pour l'expérience intellectuelle et humaine partagée. Je m'estime très chanceuse d'avoir participé à l'évolution d'une institution si originale et dynamique. J'ai également une pensée émue pour la confiance montrée par les réalisateur·trice·s et l'industrie du cinéma. Un immense merci à tous·tes, portez-vous bien ! », conclut Anaïs Emery, directrice générale du NIFFF.

 

Accédant au poste de directrice artistique en 2006, Anaïs Emery fait progresser de façon spectaculaire la fréquentation de son public (13'000 en 2006 à 48'000 en 2019) et développe son budget qui s'élève aujourd'hui à 2,5 millions de francs. Son approche transversale du cinéma positionne le NIFFF comme un haut-lieu du cinéma de genre qui présente de nombreuses premières et invité·e·s de prestige (Bong Joon-ho, John Carpenter, Zoe Bell, George R. R. Martin, David Cronenberg, Miike Takashi, Jean Dujardin, Eli Roth, Barbara Steele entre autres) avec spontanéité et en l'absence de tapis rouge. L'internationalisation de son offre accompagnée d'un fort ancrage local a contribué à placer Neuchâtel sur la carte du circuit des festivals avec son Open Air installé depuis 2018 sur la Place des Halles. Sous sa direction enfin, le NIFFF s'est affirmé comme centre de compétence unique en Suisse qui réfléchit au futur de l'audiovisuel, comme en témoignent les symposiums NIFFF Extended et le workshop NIFFF On Tour @CERN: Future Storyworlds.

 

C'est avec une émotion certaine que l'équipe du NIFFF souhaite remercier sa directrice charismatique pour son engagement sans faille, sa ténacité passionnée et son inclusivité envers toutes et tous.

 

« Visionnaire et passionnée, Anaïs Emery a réussi le pari de démontrer le potentiel du cinéma fantastique. L'imaginaire et l'innovation font désormais partie de l'ADN de Neuchâtel. Nous saluons son travail remarquable et partons à la recherche d'une personnalité d'envergure pour poursuivre le développement du festival en Suisse et à l'étranger. », commente Nathalie Randin, présidente du NIFFF pour le comité.

 

Anaïs Emery rejoindra l'équipe du Geneva International Film Festival (GIFF) en 2021 en qualité de directrice générale et artistique.

 

Les postulations pour le poste de direction du NIFFF peuvent dès à présent être déposées. Pour plus d'informations : comite@nifff.ch.

 

 

Voir les commentaires

BIFFF 2019 Hellboy

 

BIFFF 2019

Hellboy

 

Quatrième journée au BIFFF et la fatigue commence doucement a ce faire ressentir. Pourtant, pas le temps de paresser puisqu'à 20h30 était projeter Hellboy, le dernier film de Neill Marshal qui avait déjà réalisé l'incroyable Centurion, mais aussi The Descent.

 

Mais avant de parler du film, il faut préciser que la projection était introduite par une séance de rafting sur marée humaine. Cela n'avait plus eu lieu au BIFFF depuis la première édition de Tour et Taxis. Alors, autant dire que la foule était présente et que les gens étaient vraiment ravis d'accueillir de nouveau cette tradition dans les travées du BIFFF.

 

Il y avait donc deux bateaux pneumatiques, un rouge, l'autre bleu, qui étaient lancés dans la salle et devaient faire un tour complet de celle-ci, porter à bout de bras par les spectateurs. Le bateau rouge a gagné par trois fois, mais on peut d'ores et déjà vous annoncer qu'il y aura une revanche le 19 avril pour voir si les rouges "tirent toujours sur tout ce qui bouge" (c'était le cri de ralliement de l'équipe, lol).

 

Place désormais à Hellboy, troisième adaptation en long métrage de l'oeuvre de Franck Mignola. Cette fois, Guillermo del Toro (un copain des organisateurs du BIFFF comme le disait le présentateur) n'a pas pu le réaliser et donc c'est Neill Marshal qui s'y est essayé. Et honnêtement, il faut relativiser les mauvaises critiques que le film aurait reçues dans la presse parce que, pour peu qu'on soit familier du comics original, on se rend compte que le réalisateur a ici fait du très bon boulot ! C'est très envolé et hyper rythmé et les répliques entre les personnages (qu'on appelle punchlines) sont vraiment top, surtout celles d'Hellboy qui retrouve une deuxième vie sous les traits de David Harbour. Niveau effets spéciaux, ce film en met plein les mirettes, notamment un combat avec trois géants qui est vraiment grandioses, mais je ne peux pas en dire plus pour ne pas dévoiler trop ni faire de spoiler comme on dit.

 

Ce samedi, comme c'est le week-end, vous aurez droit à trois fois plus de chroniques puisque je verrai One cut of the dead, Superlopez et je vous parlerai aussi de Puppet master que j'ai vu à gerardmer. À demain, chers lecteurs

 

Hugues Tayez

 

Résumé du film :

Avec un papa démon, une maman humaine, et une enfance passée en Enfer, Anung un Rama n’est pas le genre de bestiau qu’on impressionne facilement. Même son père adoptif, le professeur Bruttenholm, lui a trouvé un p’tit sobriquet qui lui va à ravir: Hellboy… Mais, après des années de baston contre les pires forces du mal, Hellboy aimerait bien souffler un peu. Se refaire son arbre généalogique, voir s’il n’a pas une sœur cachée en Enfer ou une grand-mère oeuvrant aux fourneaux démoniaques. Pourtant, le repos sera de courte durée : tonton Bruttenholm vient de lui envoyer un petit mot doux concernant quelques devoirs à faire : Hellboy est attendu d’urgence en Angleterre pour affronter Nimue, la Reine de Sang, une puissante magicienne qui souhaite rien de moins que la destruction totale de la Terre. Ayant encore pas mal de choses sur le feu, Hellboy va mouiller le maillot comme jamais et montrer qui est le patron sur terre !!

 

Après les plus folles rumeurs qui ont circulé sur la toile et les puristes qui ne juraient que par le duo Perlman – del Toro, Neil Marshall (THE DESCENT, DOOMSDAY, DOG SOLDIERS) a mis tout le monde d’accord en lâchant un trailer absolument dantesque ! Ce reboot qui regroupe deux comics de Mignola (« The Wild Hunt » et « The Storm and the Fury ») promet du grabuge au niveau du bodycount (c’est le seul HELLBOY à être classé enfants non admis) dans une bataille épique qui opposera David Harbour (STRANGER THINGS, SUICIDE SQUAD) à Milla Jovovich (Texte BIFFF)

 

Fiche technique :

Année  2019

Réalisateur         Neil Marshall

Cast       Daniel Dae Kim,

David Harbour,

Ian McShane,

Milla Jovovich,

Sasha Lane

Distributeur Kinepolis Film Distribution

Genre   adventure, fantasy

Audience             ENA

Running time     121'

Pays       USA

Audio    O.V. Anglais

Sous-Titres         Français, Néerlandais

Première             Première Belge

Compétition       none

 

Biographies :

Neil Marshall

Neil Marshall, né le 25 mai 1970 à Newcastle upon Tyne en Angleterre au Royaume-Uni, est un réalisateur, scénariste, monteur et producteur britannique. Il commence sa carrière comme monteur, avant de réaliser les films à succès Dog Soldiers et The Descent.

 

Né le 25 mai 1970 (Âge: 48 ans), à Newcastle upon Tyne, Royaume-Uni

Enseignement : Université de Northumbria

Récompenses : British Independent Film Award : Meilleur(e) réalisateur/réalisatrice, PLUS

 

Filmographie :

Réalisateur

1992 : Brain Death (court métrage)

1999 : Combat (court métrage)

2002 : Dog Soldiers (également monteur)

2005 : The Descent

2008 : Doomsday (également monteur)

2010 : Centurion

2012-2014 : Game of Thrones (série TV) - 2 épisodes

2014 : Black Sails (série TV) - 2 épisodes

2014 : Constantine (série TV) - 2 épisodes

2015 : Hannibal (série TV) - 1 épisode

2015 : Tales of Halloween - segment Bad Seed

2016 : Timeless (série TV) - 1 épisode

2016 : Westworld (série TV) - saison 1, épisode 3

2016 : Poor Richard's Almanack (téléfilm)

2018 : Perdus dans l'espace (Lost in Space) (série TV) - 2 épisodes

2019 : Hellboy

 

Scénariste

1992 : Brain Death (court métrage) de lui-même

1998 : Killing Time de Bharat Nalluri (également monteur)

1999 : Combat (court métrage) de lui-même

2002 : Dog Soldiers de lui-même

2005 : The Descent de lui-même

2008 : Doomsday de lui-même

2010 : Centurion de lui-même

2011 : Dog Soldiers: Legacy (série TV) - 1 épisode (histoire)

2015 : Tales of Halloween - segment Bad Seed de lui-même

Producteur, producteur délégué

1992 : Brain Death (court métrage) de lui-même

2009 : The Descent 2 (The Descent: Part 2) de Jon Harris

2011 : The Last Post (court métrage) d'Axelle Carolyn

2011 : Hooked (court métrage) d'Axelle Carolyn

2011 : The Halloween Kid (court métrage) d'Axelle Carolyn

2013 : Soulmate d'Axelle Carolyn

2016 : Dark Signal d'Edward Evers-Swindell

2016 : Poor Richard's Almanack (téléfilm) de lui-même

2018 : Perdus dans l'espace (Lost in Space) (série TV) - 10 épisodes

 

Caméos

2010 : Centurion de lui-même : un archer sur le Mur d'Hadrien

2014 : Game of Thrones (série TV) - saison 4, épisode 9 : un archer de la Garde de nuit

 

Récompenses

Festival international du film fantastique de Bruxelles 2002 : Corbeau d’or pour Dog Soldiers15

Festival international du film fantastique de Bruxelles 2002 : prix Pégase pour Dog Soldiers

Festival international du film du Luxembourg 2002 : Grand Prix en argent du film fantastique européen pour Dog Soldiers

British Independent Film Awards 2005 : meilleur réalisateur pour The Descent

Evening Standard British Film Awards 2006 : meilleure réussite technique pour The Descent

Festival du film de Philadelphie 2006 : prix du public pour The Descent

 

Nominations

Festival international du film de Catalogne 2002 : meilleur film pour Dog Soldiers

Festival international du film du Luxembourg 2003 : Grand Prix en or du film fantastique européen pour Dog Soldiers

Empire Awards 2003 : meilleur espoir pour Dog Soldiers

Fantasporto 2003 : meilleur film pour Dog Soldiers

London Film Critics Circle Awards 2006 : réalisateur britannique de l'année pour The Descent

Online Film Critics Society Awards 2007 : réalisateur de l'année pour The Descent

 

MIKE MIGNOLA

EST NÉ EN 1962 EN CALIFORNIE (USA), OÙ IL VIT.

Sa fascination pour les fantômes et les monstres a pris forme alors qu’il était encore très jeune. La lecture de Dracula à l’âge de treize ans lui a ouvert les portes de la littérature victorienne et de son folklore, ce dont il ne s’est jamais vraiment remis. En 1982, il déménage à New York et commence une carrière dans la BD en travaillant pour Marvel en tant qu’encreur, puis dessine des séries telles que Rocket Raccoon, Alpha Flight et Hulk. À la fin des années 1980, il commence à développer un style qui lui est propre (trait fin, formes brisées et nombreux aplats de noir), et passe à des projets offrant plus de visibilité comme Cosmic Odyssey et Gotham by Gaslight pour DC Comics, ainsi que Le Cycle des Épées. En 1992, il dessine l’adaptation en BD du film. 

 

Dracula de Francis Ford Coppola pour Topps Comics. En 1993, Mike rejoint Dark Horse et y crée Hellboy, un dur à cuire, détective de l’occulte qui est accessoirement – ou pas – le catalyseur de l’Apocalypse. Le premier récit mettant en scène Hellboy en 1994 est co-écrit avec John Byrne, mais Mike écrira la suite seul (une quinzaine d’albums à ce jour). Il crée par ailleurs plusieurs séries dérivées de l’univers de Hellboy. Mike a également réalisé L’Homme à la tête de vis, adapté sous la forme d’un pilote de série TV animée. Il a co-écrit avec Christopher Golden deux romans :

 

Baltimore or the Steadfast Tin Soldier and the Vampire et Joe Golem and the Drowning City, deux titres développés ensuite en BD chez Dark Horse. En plus de son (bref ) travail sur le Dracula de Coppola en 1992, Mike a également collaboré en tant que designer sur le film Atlantis (2001) pour Disney, ainsi qu’en tant que consultant sur Blade II de Guillermo Del Toro, (2002), sur Hellboy (2004) et sur Hellboy II : Les Légions d’Or maudites (2008).

Voir les commentaires

Mémoires d’outre-mort Christopher Buehlman

Mémoires d’outre-mort

Christopher Buehlman

 

Ce 18 avril sort en librairie la traduction de « Mémoires d’outre-mort ». Les fans de cet auteur attendaient depuis 2014 avec impatience cet événement.

 

L’écriture vive, incisive avec des chapitres très courts, courts, mais plus terrifiants les uns que les autres, on est loin des œuvres pour young adult romantique a la Twilight.

 

Vous découvrirez par exemple, le rapport entre vampires et…insectes.

 

Le monde  très documenté des tunnels de la MTA, la société du  métro new-yorkais est glauque  à souhait.

 

On voyage bien entendu a travers le temps comme il ce doit pour des vampires pratiquement immortels.

 

Johnny Deep sera le principal interprète de Presque morts une série en 5 épisodes d’après l’œuvre de Christopher Buehlman IMG Global TV en ayant acquis les droits. Rappelons que cet acteur a déjà interprété un vampire dans Dark Shadows de Tim Burton.

 

La traduction de l’anglais (États-Unis) est de Jean Bonnefoy.

 

Remerciements au service de presse d’Hugo Roman.

 

 

DÉTAILS

1978. Si New York est une ville sale et dangereuse pour les vivants, Joey Peacock, vampire aux traits éternellement jeunes, y voit toujours un magnifique terrain de chasse. La nuit tombée, du fameux Studio 54 aux appartements du Village en passant par le CBGB cher aux punks, il écume Manhattan en quête d’une artère compatissante. Première des règles : charmer la proie, ne jamais la tuer. Quand vient l’aube, Joey rejoint dans une station de métro désaffectée ses frères et soeurs de sang, parmi lesquels Cvetko le Slovène philosophe, Billy Bang le fou de free jazz et, bien sûr, la patronne, Margaret, qui administre son territoire d’une main de fer. Jusqu’au jour où de nouveaux arrivants menacent la survie de la petite communauté : des enfants aux yeux brillants et aux longues canines, redoutables tueurs dont les besoins semblent sans limite…

 

430 pages

Date de publication: 18/04/2019

ISBN: 9782755641370

Prix papier: 21.95 €

Prix numérique: 12.99€

 

BIOGRAPHIE DE CHRISTOPHER BUEHLMAN

Christopher BUEHLMAN

Christopher Buehlman est né en 1969 à Tampa en Floride. Il est l’auteur de deux romans et a obtenu le prix Bridport 2007 en poésie. Il a également publié plusieurs pièces de théâtre et incarne, en tant que comédien, le personnage « Christophe the Insultor » devenu culte grâce à de nombreux festivals. Il est diplômé en histoire et en français, et vit à St. Petersburg, en Floride.

 

Bibliographie  et récompense:

 

Awards

2007 winner, Bridport Prize for poetry ("Wanton")

2011 nominee, World Fantasy Award for best novel ( Those Across The River ) [4]

2014 nominee, Shirley Jackson Award for best novel ( The Lesser Dead )

 

Bibliography

Novels

Those Across The River (Ace, 2011) [5] [6] [7] [8] [9] [10]

Between Two Fires (Ace, 2012) [11] [12]

The Necromancer's House (Ace, 2013) [13] [14] [15]

The Lesser Dead (Berkley, 2014) [16] [17]

The Suicide Motor Club (Berkley, 2016) [18] [19] [20]

Plays

 

The Last Neanderthals: A Paleolithic Comedy

Hot Nights for the War Wives of Ithaka

A Sodomite's Christmas in Elizabethan London

Vulgar Sermons

 

Poetry

"Bear Attacks"

"Wanton"

"Rapture"

"Love Song for the Geminid Meteors"

Voir les commentaires

Recherche chroniqueurs / euse BIFFF 2029

Bonjour,

Qui participe au BIFFF 2019 a quelques titres que ce soit ?

Je ne peux pas y allez cette année, qui pourrait chroniqué pour mon site : des films et/ou évènements qui se à cette occasion  déroule ?

Me joindre  via "CONTACT"..

Merci d’avance

Stéphane DUBOIS

Voir les commentaires

NAINS  BRUM DES ERRANTS

NAINS 14 -

BRUM DES ERRANTS

PAR

NICOLAS JARRY

ET

JEAN-PAUL BORDIER

Brum, retourne sur les lieux de son enfance, et se remémorer  ces premières années qui on fait de lui le chef et le fondateur de la Légion de Fer. Plus que simplement   se remémorer ces jeunes années à plus de 300 ans, ce nain errant  toujours eut le gout de  la connaissance, et toute sa vie il sait poser des questions sur l’existence. Ce retour dans les liens de son enfance, nous ferons découvrir d’un nain errant, peut avoir aussi des problématiques existentielles.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore l’univers de Nicolas Jarry avec ses séries : Nains,  Elfes, Orcs et Gobelins , ils trouveront en fin de volume, un utile glossaire.

Les tomes 15 et 16 sont à paraître en juin et octobre 2019.

Résumé de l’album :

Nul ne connaît les origines de Brum, le seigneur et fondateur de la puissante Légion de Fer... Voici l’histoire de ce nain né Errant, qui s’éleva à la hauteur des plus grands rois des terres d’Arran.

Le seigneur Brum retourne là où tout a commencé, au « puits », ce lieu où il combattait pour oublier la misère et la rage qui étaient siennes. Le vieux guerrier sait qu’il doit se confronter à son passé, ces temps insouciants où lui et ses amis vivaient dans les bas-fonds de Gol-Garsëm, rêvant de jours meilleurs. Brum a toujours su qu’il n’était pas comme les autres... et de cette différence sont nées sa plus grande force ainsi que sa plus profonde souffrance.

Album cartonné

56 pages

233 x 323

EAN : 978-2-302-07544-3

ISBN : 978-2-302-07544-3

Scénariste : JARRY Nicolas

Illustrateur : BORDIER Jean-Paul

Série : NAINS

Collection : Heroic fantasy

Prix : 14,95 €

 

NICOLAS JARRY

EST NÉ EN 1976 À ROSNY-SOUS-BOIS. IL RÉSIDE EN DORDOGNE.

Lors de sa participation au Festival du Film Fantastique, Nicolas fait la connaissance de Jean-Luc Istin. Cette rencontre aboutit à son premier scénario de bande dessinée, Les Brumes d’Asceltis. Paraissent ensuite Maxime Murène chez Delcourt, Les Contes de Brocéliande et La Rose et la Croix aux Éditions Soleil. En 2006, il complète la collection « Soleil Levant » avec Tokyo Ghost, dessiné par Djief, et la collection « Celtic » avec Les Chemins d’Avalon, dessiné par Achile. En 2007, il co-scénarise, avec Jean-Luc Istin, Les Exilés D’Asceltis et scénarise Le Crépuscule des Dieux. Intarissable, en 2010, tout en poursuivant ses précédentes séries, il revient avec trois projets : Les Princes d’Ambre, Nains et Durandal. En 2017, il travaille sur une nouvelle série de la collection « Celtic », Breizh - Histoire de la Bretagne.

JEAN-PAUL BORDIER

EST NÉ EN 1984 EN BASSE-NORMANDIE. IL RÉSIDE DANS L’AVEYRON.

Jean-Paul Bordier est né le 28 novembre 1984 en Basse-Normandie.

Il a grandi au milieu d'une bande de cinq grands frères et sœurs qui se sont très vite dépatouillés gentiment du petit frère à l'aide de feuilles, de feutres et de crayons. Depuis ces ustensiles ne l'ont pas quitté !! Il a grandi au milieu des piles d'Astérix, de Picsou magazine et de Tintin. Le garçon vieillissant, il découvre d'autres univers, des auteurs comme Tolkien, Herbert, Miyazaki, Toriyama, Giraud, Loisel, Howe et bien d'autres... Après cinq années d'études en ébénisterie, il se lance enfin dans une formation de trois ans en école d'art à Nantes. Deux semaines après l'examen, Jean-Luc Istin le repère en passant sur son blog et lui propose une collaboration avec Thierry Gloris sur une nouvelle série : « Souvenirs d'un elficologue. » C'est le début d'un travail acharné ! Toujours aux Éditions Soleil, il  collabore sur les séries Les Contes du Korrigan, Elfes et Les Maîtres inquisiteurs. Désormais il réside en Bretagne non loin de Rennes, dans sa tanière de hobbit, et garde bien des coups de crayon en réserve pour la suite...

Bibliographie :

Coiffes Bretonnes (Les) 2017                      

Contes du Korrigan (Les)              2009                      

Dragons (Les) (Collectif Soleil Celtic)        2011                      

Elfes      2013                      

Filles de Soleil (Les)         2016       2018        

Guerrières Celtes            2009                      

Maîtres inquisiteurs (Les)             2016                      

Nains     2016       2019      

Souvenirs d'un Elficologue           2009       2012      

 

Autres collaborations    

Nains     2016       2019       Couverture

 

NAINS  BRUM DES ERRANTS
NAINS  BRUM DES ERRANTS
NAINS  BRUM DES ERRANTS
NAINS  BRUM DES ERRANTS

Voir les commentaires

Couverture d'illustration Éric Marcelin

Couverture d'illustration Éric Marcelin

Manhattan Marilyn

Philippe Laguerre

Il est rare que je vous parle d’un ouvrage déjà sorti depuis plusieurs années et d’autant plus quand il s’agit d’un thriller, mais voilà il ne s’agit pas de n’importe quel ouvrage ni de n’importe quel auteur.

 

Philippe Laguerre est un auteur atypique et que nos internautes connaissent bien, il a déjà publié sous son pseudonyme Philippe Ward des ouvrages fantastique dont nous avons déjà parlé, il est également le directeur artistique des Éditions Rivière  Blanche

 

Revenons à cet ouvrage, il part de la mort de celle qui fut une star planétaire Marilyn Monroe (pou pidou Mister président).

Il reprend à son compte les diverses théories du complot   pour les transcender et en faire une passionnante intrigue. Avec Manhattan Marilyn, il joue avec les théories du complot et nous offre un thriller historique passionnant et une vision lucide des États-Unis sous la présidence d'Obama.

 

Un tel scénario pourrait sans souci être la base (car une adaptation d’un livre n’est jamais réalisable en réalité) au scénario d’un film noir.

Si vous ne l’avez jamais lu, je vous recommande de le faire, pour avoir l’eau à la bouche vous trouverez à la fin de cet article,  un extrait en téléchargement gratuit et légal, je remercie Philippe Laguerre de nous avoir autorisé de vous offrir cet extrait.

Vous trouverez également un lien avec l’éditeur, vous permettant de l’acquérir après ce dossier.

 

Résumé du livre :

Ancienne Marine en Irak, Kristin Arroyo découvre dans les affaires de son grand-père décédé - un célèbre portraitiste - des clichés inédits de Marilyn Monroe. Aidée par un photographe, elle décide de monter une exposition.

Malheureusement, rien ne se passe comme prévu : une mystérieuse organisation s'en prend à eux. Pourchassée, traquée, la jeune femme va rapidement comprendre que son destin est lié à celui de Marilyn Monroe et s'efforcer de reconstituer les derniers jours de l'égérie hollywoodienne afin de percer le mystère qui entoure sa disparition.

MANHATTAN MARILYN

Philippe Laguerre ( Auteur)

Aux éditions :   Critic  -  Collection : Thriller

-  Livre

ISBN : 979109064

Broché: 348 pages

Editeur : CRITIC EDITIONS (19 mai 2016)

Collection : Thriller

Langue : Français

ISBN-13: 979-1090648562

ASIN: B019OSYJJG

Dimensions du produit :

19,8 x 2,5 x 13 cm

Prix:19,00 €

Biographie de l'auteur

Philippe Laguerre est né à Bordeaux en 1958.

Installé dans l'Ariège, il aime regarder de vieux films, lire des romans policiers et voyager à travers le monde.

Lequel Philippe Laguerre publie ses romans et nouvelles fantastiques. Il a également écrit sous le pseudonyme de Gilles de Grandin. Il est également directeur de collection des éditions Rivière Blanche sous le nom de Philippe Ward . Il coécrit très régulièrement avec la traductrice et auteur Sylvie Miller.

 

Œuvres

Série Lasser, détective des dieux

Cette série est coécrite avec Sylvie Miller.

Un privé sur le Nil, Critic, coll. « Fantasy », 2012, 327 p. (ISBN 979-10-90648-02-9)

Mariage à l'égyptienne, Crtic, coll. « Fantasy », 2013, 306 p. (ISBN 979-10-90648-06-7)

Mystère en Atlantide, Critic, coll. « Fantasy », 2014, 352 p. (ISBN 979-1090648197)

Dans les arènes du temps, Critic, coll. « Fantasy », 2015 (ISBN 979-1090648470)

Romans indépendants

Artahe, CyLibris, 1997, 259 p. (ISBN 2-84358-006-4)

Irrintzina, Naturellement, coll. « Forces obscures », 1999, 285 p. (ISBN 2-910370-54-2)

Le Chant de Montségur (2001) (avec Sylvie Miller), Ed. CyLibris/Fantastique, 2001

La Fontaine de jouvence (sous le pseudonyme de Gilles de Grandin (2004), Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Blanche n° 2004, 2004

Meurtre à Aimé Giral (2006)

Dans l'antre des dragons (2008)

16, rue du repos (2009), Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Noire n° 13, 2009

Mascarades (2009), Aïtamatxi Editions, 2009 (voir article sur ce site, lien ci-dessous)

Le glaive de justice (La saga de Xavi El Valent - 1) (2010) (avec Gildas Girodeau et François Darnaudet, Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Blanche n° 2072, 2010, réédité dans Le Glaive de Justice, Hélios Poche, juin 2015

...Ceci est mon sang (Radu Dracula - 1) (2011) (avec Philippe Lemaire), Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Noire n° 26, 2011

De Barcelona à Montsegur (La saga de Xavi El Valent - 2) (2012) (avec François Darnaudet, Gildas Girodeau et Boris Darnaudet, Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Blanche n° 2106, 2013, réédité dans Le Glaive de Justice, Hélios Poche, juin 2015

Magie rouge, Trash éd., coll. Trash n° 12, 2014, 150 p.

Nouvelles

Martha (1990)

Les vignes du seigneur (1998)

Le mur (2000) (avec Sylvie Miller)

Prorata temporis (2001)

After midnight (2002) (avec Sylvie Miller)

Mau (2002) (avec Sylvie Miller)

Le fils de l'eau (2003)

Le survivant (2003) (avec Sylvie Miller)

Les ferrets invisibles (2005) (avec Sylvie Miller)

Les chemins de l'esprit (2006)

Pas de pitié pour les pachas (2006) (avec Sylvie Miller)

Un futur inimitable (2007) (avec Sylvie Miller)

Noir Duo (recueil de nouvelles avec Sylvie Miller, 113 préfaciers, 2007)

La belle au poids mordant (2009) (avec Sylvie Miller)

N'est pacha qui veut (2009) (avec Sylvie Miller)

Le crépuscule des maudites (2010) (avec Sylvie Miller)

Le pacha botté (2010) (avec Sylvie Miller)

Voir Pompéi et mourir (2012) (avec Sylvie Miller)

Distinctions

2000 : Prix Masterton, catégorie roman français, pour Irrintzina.

2013 : Prix ActuSF de l'Uchronie, catégorie littérature, pour Lasser Détective des Dieux (avec Sylvie Miller).

Extrait en téléchargement légal et gratuit

Voir les commentaires

1 2 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Hébergé par Overblog