Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

1 2 3 4 > >>

Articles avec #exposition

Entretien Laurent Melki

Entretien Laurent Melki

 

La Galerie AEDEN organisait en collaboration avec A l’occasion du 10e Festival du Film Fantastique de Strasbourg, une exposition rétrospective de l’artiste-affichiste Laurent Melki.

 

Il a bien voulu nous accorder un entretien à cette occasion.

Vous trouverez l’entretien en audio, en prise direct, donc avec les qualités et défauts inhérents au live, merci de votre compréhension.

Entretien Laurent Melki

Biographie officielle

 

Né en 1960 en Avignon, LAURENT MELKI est très vite atteint du virus du dessin. Dès l'âge de 14 ans, il suit assidument des cours de croquis de nu à l'Ecole du Louvre tout en croquant ses profs de classe et en créant plusieurs bandes dessinées dans le style Franquin, Gotlieb, et Loro, ses idoles d'alors.

 

Après le Bacalauréat, MELKI intègre l'ESAG (Ecole Supérieure d'Arts Graphiques) de Paris ou il perfectionne sa technique et son sens de la composition.

 

Diplômé après cinq ans d'études, d'une façon rocambolesque car il choisit comme sujet de thèse "Le cinéma d'épouvante et l'affiche" en présentant l'affiche originale de "La baie sanglante" de Mario Bava qu'il venait de réaliser.

 

Il s'en suivit immédiatement une impressionnante série d'affiches de films fantastiques pour un nouveau support naissant : La vidéo à l'aube des années 80 pour la quasi-totalité des éditeurs du moment.

 

Metropolitan Filmexport offrit vite à Laurent Melki de réaliser ce qui sera l'évènement cinématographique du film fantastique des années 80 : CREEPSHOW de Stephen King. L'affiche reste encore aujourd'hui dans la mémoire des amateurs du genre et est devenue "collector".

 

Après avoir réalisé quelques 200 jaquettes vidéo et une vingtaine d'affiches de cinéma comme FREDDY 3 et 4, VIDEODROME de Cronenberg, SURVIVANCE, LES AVENTURES DE BUCKAROO BANZAI, et même AIR-FORCE ACADEMY et ON SE CALME ET ON BOIT FRAIS de Max Pécas, MELKI réalise plusieurs affiches de festivals : "Festival du film fantastique de Paris" au Grand REX ou il est membre du jury, "Festival UGC du film fantastique", puis au milieu des années 90, le "Festival policier de Cognac" durant cinq années consécutives.

 

 Mais au fil des commandes une grande passion se fait jour : L'amour des comédiens, artistes, personnages publics que MELKI s'entraîne à peindre le plus fidèlement possible sur les jaquettes, affiches puis dans la presse avec de nombreuses couvertures de magazines comme VSD, Mad Movies, Le Point, l'Express,... puis l'affiche qui fera scandale en 1992 : Anne Sinclair dévêtue, en Diane chasseresse en couverture et poster central de LUI puis Vanessa Paradis en couverture de PENTHOUSE et Danièle Gilbert en couverture de LUI.

 

A tous ces trophés, il ne restait à Laurent MELKI qu'à ajouter à son palmarès les affiches de J.P. Belmondo, son idole depuis toujours, ce qui fût fait pour FIL A FILM avec la série des : LE PROFESSIONNEL, LE SOLITAIRE, PEUR SUR LA VILLE puis pour Alain Delon dans LA PISCINE.

 

La rencontre avec ces deux monstres sacrés propulsera Laurent MELKI dans le monde du spectacle et du show-business avec les affiches des FOLIES BERGERE, des HOT D'OR et plus d'une cinquantaine de stars "épinglées" pour le plus grand plaisir de tout le monde : JOHNNY HALLIDAY, GAINSBOURG, BRONSON, BELLEMARE, CHARLES DUMONT, ALEXANDRA LAMY et ce qui sera la plus grande vente du journal TELE LOISIRS, MYLENE FARMER en 2002 avec deux millions d'exemplaires vendus avec pour la première fois une illustration en couverture.

 

En 2005, il réalise l'affiche de LAURENT GERRA en LUCKY LUKE. Dans la foulée, Laurent MELKI travaille avec PAUL LEDERMAN sur l'affiche de sa pièce : "Un jour mon prince viendra" puis il est contacté par l'équipe de SOL EN SI pour l'affiche du spectacle "Sol en cirque" au profit des enfants atteints du Sida et signe l'affiche du CIRQUE D'HIVER BOUGLIONE.

 

Aujourd'hui, Laurent MELKI continue à assouvir sa passion en recherchant des challenges toujours plus relevés pour amener l'Illustration là où il l'a toujours rêvée: En haut de l'affiche.

 

Laurent Melki en dédicace.
Laurent Melki en dédicace.

Laurent Melki en dédicace.

Voir les commentaires

STAR WAR au FEFFS 2017

STAR WAR

au FEFFS 2017

 

Dans le cadre du 10e Festival du Film Fantastique de Strasbourg, l’Univers de Star Ward était à l’honneur, après celui de Star Trek en 2017.

 

Une exposition est présente au CAUE jusqu’à la fin du festival, elle en vaut largement le détour comme ces quelques photos qui vous en donnent un léger et incomplet aperçu.

STAR WAR au FEFFS 2017
STAR WAR au FEFFS 2017
STAR WAR au FEFFS 2017

Mais ce n’est pas tout, la 68E IMPERIAL, association de fan de Star Ward anime le village en y déambulant dans de superbes Cosplay, dignes des professionnelles.

 

Et comme vous le voyez je suis même leur prisonnier, j’espère ne pas finir dans la  Ruche Stalgasin, comme  Obi-Wan Kenobi.

68E IMPERIAL
68E IMPERIAL
68E IMPERIAL
68E IMPERIAL
68E IMPERIAL

68E IMPERIAL

Expo Star Ward Rue Hanong

Voir les commentaires

Exposition Karla Ortiz Iain McCaig

Vernissage de légende

avec Karla Ortiz & Iain McCaig

le 7 septembre

 

La galerie Arludik est particulièrement fière de réunir deux artistes majeurs de l'Art Ludique pour son exposition évènement de la rentrée 2017: Karla Ortiz et Iain McCaig.

 

L'exposition « Amour & Légende » dont ils ont défini le thème et pour laquelle ils ont réalisé une série d'œuvres magnifiques, vient parapher leur complicité, née lorsque le « maître » Iain Mc Caig découvrit le talent hors norme de Karla Ortiz, alors encore étudiante.

 

Karla est depuis devenue une artiste de notoriété internationale, primée notamment aux British Fantasy Awards en 2015, et membre de l'Illustration Academy. Son style réaliste, dense et percutant, allié à sa passion des créatures mythiques lui a rapidement valu d'être sollicitée par les plus grands studios américains pour collaborer à la création des personnages et des univers de leurs productions majeures. 

 

Karla Ortiz contribue ainsi artistiquement au design de blockbusters tels que « Jurassic World », « World of Warcraft », « Rogue One: A Starwars Story », ou encore « Docteur Strange » pour le studio Marvel. Elle signe également pour Marvel le design de Thor 3 - Ragnarok, qui sortira en France le 3 novembre 2017.

 

Iain McCaig, qui expose pour la seconde fois à la galerie Arludik, est l'un des artistes concepteurs les plus marquants de sa génération: on lui doit notamment les designs et costumes de personnages de la prélogie « Star Wars » tels que la princesse Amidala et Darth Maul. Il est également connu pour la couverture de l'album de «Broadsword and the Beast» du groupe Jethro Tull.

 

Il reçoit en 2014 le prestigieux Grand Master Award Spectrum Fantastic Art pour l'intégralité de son travail. Il a récemment signé la direction artistique de « Star Wars: Le Réveil de la Force», ainsi que le design du film « Le Livre de la Jungle » réalisé par Jon Favreau.

 

Les deux artistes cosignent cette exposition d'exception, pour laquelle ils ont tout spécialement réalisé près d'une trentaine de fantastiques dessins au crayon, aquarelles et acryliques, qui émerveilleront aussi bien les fans des grandes productions des studios américains que les amateurs d'art, passionnés de dessin et de peinture.

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - exposition, dessinateur, peinture, Comics, Bande dessiné, BD, fantasy, Illustration

Hong Kong Arts Centre Exposition

 Hong Kong Arts Centre

Exposition

 

Et pourquoi juste lire la BD ? Pourquoi ne pas jouer avec ? C’est ce que propose « PLAY ! Hong Kong Comics Touring Exhibition », une exposition ambulante qui met en valeur l’histoire et le développement de la BD locale depuis 1960 jusqu’à aujourd’hui. La Fête de la BD de Bruxelles (Belgique)  a l’honneur d’accueillir cette exposition lors de sa première étape avant de partir pour Helsinki puis Tokyo.

 

Deux artistes, Overloaddance et Justin Wong sont également de la partie pour échanger avec vous, animer des drawings shows et vous dédicacer leurs ouvrages.

 

Présentateur : Hong Kong Arts Centre, Comix Home Base

 Sponsor: Create Hong Kong of the Government of the Hong Kong Special Administrative Region

 Hong Kong Arts Centre  www.hkac.org.hk

 Comix Home Base  www.comixhomebase.com.hk

 

 

(Communiqué de presse) 

Voir les commentaires

Exposition Star Wars 1977-2017 –

Exposition Star Wars 1977-2017 –

Exposition Star Wars

1977-2017 –

FEFFS 2017 - Caue Du Bas-Rhin

 

Après une exposition sur Star Trek en 2016, le Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg et le CAUE du Bas-Rhin, nous fait redécouvrir, la Force qui à envahi la terre en 1977.

 

Du vendredi 15 septembre 2017 au samedi 23 septembre 2017 - De 09h00 à 17h00

 

De 1977 à 2017, Star Wars déborde largement de l'univers de la science-fiction, pour envahir toutes les couches sociales, réunir toutes les tranches d'âges et réconcilier tous les côtés de la  Force. Cette année, le CAUE accueillera une exposition, qui si elle reste modeste, n'en est pas moins un réel hommage à cette icône de la culture populaire qui célèbre ses 40 ans.

 

 Des maquettes, bien sûr, des affiches, mais aussi des goodies, des objets, des costumes, et un photo call très spécial. Alors, Star Wars geeks, fan freaks, ou même wookies, venez fêter avec nous l’anniversaire de cette belle saga universelle !

 

 Du 15 au 23 sept.

 

 Entrée libre

 

 De 09h à 17h

 

Caue Du Bas-Rhin 

 5 Rue Hannong

67000   Strasbourg

Voir les commentaires

8e édition de la Fête de la BD

La Fête de la BD 2017

 

Bruxelles organise la 8e édition de la Fête de la BD du 1er au 3 septembre 2017 .

 

 

Depuis ses prémisses au début du siècle, la bande dessinée belge a acquis une véritable renommée internationale. De nombreux dessinateurs et scénaristes issus de notre pays et de sa capitale jouissent en effet d’un rayonnement au-delà de nos frontières. Une bonne raison de dédier un week-end à ce riche patrimoine culturel.

 

Depuis sa création en 2010, La Fête de la BD est ainsi devenue le rendez-vous incontournable de tous les amoureux de la bande dessinée. Petits et grands, amateurs ou spécialistes, tous partagent la passion du neuvième art et s’y croisent chaque année autour des multiples activités qui leur sont proposées.

 

Plus de 100 000 personnes et quelque 250 auteurs de renom s’y réunissent chaque année. Pour cette édition 2017, les immanquables de la programmation sont évidemment au rendez-vous : les séances de dédicaces, les ancêtres du grand Rallye BD oldtimers, la Balloon’s Day Parade et bien d’autres.

 

Outre le Parc de Bruxelles, le Fête de la BD, investira cette année le cadre prestigieux du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, BOZAR. Deux lieux inédits qui offrent une complémentarité inespérée à la Fête de la BD. Les festivaliers pourront y déambuler à leur guise au gré des innombrables activités gratuites et des nouveautés qui leur seront proposées. Des centaines de séances de dédicaces aux projections de dessins animés en avant-première en passant par les nombreuses expositions et rencontres avec les professionnels, les amateurs du neuvième art ne seront pas en reste. Enfin, la Fête de la BD remettra pour la première fois des tous nouveaux prix BD : les Prix Atomium, lors d’une soirée de gala durant laquelle pas moins de 100.000 euros seront distribués aux meilleures créations de l’année écoulée.

 

Cette année, la Fête de la BD célèbre également les 60 ans de ce bon vieux Gaston. A cette occasion, le Festival Spirou invite le célèbre flemmard sexagénaire à la Fête de la BD. Une exposition, un spectacle musical, des conférences, impossible de passer à côté de l’éternel gaffeur.

 

Pendant ces trois jours, la capitale vivra au rythme de la BD. Un petit train circulera dans la ville et s’arrêtera aux arrêts incontournables du Neuvième art à Bruxelles (Musée de la BD, le MOOF, les fresques, les librairies…), des visites guidées gratuites feront découvrir les fresques BD, et de nombreux acteurs de la Région de Bruxelles-Capitale offriront des animations et des réductions autour du Neuvième art. En résumé, du 1er au 3 septembre 2017, la BD se déclinera à toutes les sauces !

 

La Fête de la BD s’est internationalisée depuis deux ans. Dans le cadre de l’année MIXITY.2017 et en écho à la diversité des nationalités présentes à Bruxelles, les stands et les activités proposées sont multiculturels et multilingues. Les langues sont bien représentées : outre les trois langues nationales, on y communiquera en espagnol, italien, chinois ou encore coréen. Une signalétique claire disponible en plusieurs langues sera intégrée dans le programme de la Fête de la BD.

 

 

La Fête de la BD est une initiative de la Région de Bruxelles-Capitale, avec le soutien de la Ville de Bruxelles et de la COCOF, coordonnée par visit.brussels.

 

Des nouveautés à foison

Pour sa 8ème édition, la Fête de la BD marque le coup en apportant son lot de nouveautés. Outre la traditionnelle Balloon’s Day Parade, les conférences et dédicaces, l’évènement étend littéralement ses quartiers. La Fête de la BD remettra les prix les mieux dotés en Europe, proposera des projections de films et mangas en avant-première, des spectacles déjantés et de nombreuses autres activités originales.

 

Un nouveau lieu prestigieux

Pour cette édition, la fête investit le cadre prestigieux du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, BOZAR. Il partagera la scène avec le Parc de Bruxelles. Deux lieux inédits qui offrent une complémentarité inespérée à la Fête de la BD.

 

Lancement des Prix Atomium, les prix les mieux dotés en Europe

Cette année, dans le cadre de sa 8e édition, la Fête de la BD remettra pour la première fois les Prix Atomium de la Bande dessinée. visit.brussels, organisateur de la Fête de la BD, en étroite collaboration avec la Région de Bruxelles-Capitale, tient à marquer son soutien à la création et à rassembler les initiatives existantes en lançant des prix qui, dans leur majorité, seront remis en espèces pour permettre aux lauréats de financer leur travail.

 

 

Jean-David Morvan, parrain des Prix Atomium

Scénariste français de bande dessinée, Jean-David Morvan est le parrain des Prix Atomium. Il sera présent dans son salon tout au long de la Fête de la BD. Il y parlera de son travail et accueillera sur son divan ses principaux collaborateurs. Ces derniers lui montreront (ainsi qu’au public) leurs nouvelles planches, répondront aux questions et improviseront des séances de signature et autres performances originales.

 

L’anniversaire de Gaston

2017, c’est l’année des 60 ans de Gaston ! A cette occasion, le Festival Spirou invite le célèbre flemmard sexagénaire à la Fête de la BD. D’une exposition à un spectacle musical en passant par plusieurs conférences inédites, impossible de passer à côté de l’éternel gaffeur.

 

 

La projection de dessins animés et mangas en avant-première

Pour la première fois depuis sa création, et grâce à sa nouvelle implantation à BOZAR, la Fête de la BD a le plaisir de proposer des séances cinéma en avant-première !

 

Encore plus d’expositions

La Fête de la BD 2017 profite de son nouvel écrin pour proposer de nombreuses expositions sur le thème de la BD qui permettront aux visiteurs de découvrir certains des univers emblématiques du 9ème Art. Il y aura même, à l’abri des regards indiscrets, une exposition consacrée à l’érotisme en BD…

 

Des nouveaux prix BD

Cette année, dans le cadre de sa 8e édition, la Fête de la BD remettra pour la première fois les Prix Atomium de la bande dessinée.

 

La création BD s’est fragilisée ces dernières années. Il est souvent devenu difficile, pour les professionnels de la bande dessinée, d’en vivre correctement. visit.brussels, organisateur de la Fête de la BD, en étroite collaboration avec la Région de Bruxelles-Capitale, tient à marquer son soutien à la création et à rassembler les initiatives existantes en lançant des prix qui, dans leur majorité, seront remis en espèces pour permettre aux lauréats de financer leur travail.

 

Sept prix, pour un montant total à attribuer de 100.000 euros, seront remis au cours d’une cérémonie le vendredi 1er septembre à BOZAR, le tout, parrainé pour cette première édition par l’auteur Jean-David Morvan.

Le prix Raymond Leblanc de la Jeune Création

Dotation : 20.000 € en espèces ainsi qu’un contrat d’édition émanant, en alternance, des Editions du Lombard et des Editions Futuropolis.

 

Objet : un concours de BD destiné à récompenser le travail d’un jeune auteur n’ayant pas publié plus de deux albums.

 

Le Prix Raymond Leblanc a été créé il y a dix ans par la Fondation Raymond Leblanc, dont l’objet est de faire connaître, rassembler et conserver l'ensemble du patrimoine culturel constitué par Raymond Leblanc, fondateur, entre autres, du journal « Tintin », des Éditions du Lombard, de l'agence de publicité Publiart et des studios de dessins animés Belvision.

 

Le lauréat 2017 recevra la somme de 10.000 € avec le soutien de la Commission Communautaire française (COCOF), prix remis par la Ministre de la Culture Fadila Laanan. En outre, il se verra offrir un contrat d’édition de son ouvrage chez Futuropolis, contrat assorti de 10.000 €, définitivement acquis, en avance sur tous types de droits d’auteurs.

 

Plus d’informations : www.fondationrleblanc.be

 

Le Prix Fédération Wallonie-Bruxelles en bande dessinée

Dotation : 10.000€

Objet : A l’initiative de Madame Alda Gréoli, Ministre de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles, ce prix est destiné à récompenser un travail d'auteur(s) de la Fédération Wallonie-Bruxelles ayant développé une création originale et innovante.

Le prix est attribué sur proposition de la Commission d'aide à la bande dessinée, instance d'avis culturelle composée de professionnels du secteur.

La sélection du/des lauréat(s) s'opère au sein des candidatures déposées suite aux "appels aux projets en bande dessinée" régulièrement lancés par le Service général des Lettres et du Livre, Administration générale de la Culture.

Informations : www.bandedessinee.cfwb.be

FB: "soutien public à la bande dessinée".

Plus d’informations : www.culture.be

 

Le Prix Spirou de l’aventure humoristique

dotation : 15.000 € en espèces et une publication dans le journal SPIROU.

objet : Le Prix Spirou de l’aventure humoristique est un concours de BD destiné à récompenser l’auteur/les auteurs d’un récit de 44 pages d’aventure humoristique, dans la tradition des grandes séries publiées dans le journal Spirou depuis sa création en 1938.

 

Plus d’informations : www.spirou.com

 

Le Prix Atomium de Bruxelles

dotation : 7.500 € en espèces

objet : nouveau prix créé cette année, le Prix de Bruxelles, remis par Monsieur Rudi Vervoort, le Ministre-Président de la Région bruxelloise, récompense un auteur qui a su mettre en avant Bruxelles dans son travail.

Plus d’informations : www.visit.brussels

 

Le Prix PREM1ÈRE du Roman Graphique

dotation : 20.000 € en espace publicitaire, ainsi qu’une forte présence rédactionnelle.

objet : la RTBF (Radio-Télévision belge de la Communauté française) lance en 2017 ce nouveau prix, récompensant un genre en phase avec les auditeurs de la PREM1ÈRE. Sur base d’une liste de finalistes établie par les journalistes spécialisés en bande dessinée de la RTBF, un jury (composé d’auditeurs, de libraires et de personnalités de la RTBF) sera appelé à se prononcer.

Plus d’informations : www.lapremiere.be

 

Le prix Cognito de la BD historique

dotation : 3.000 € en espèces

objet : le Prix Cognito de la BD historique est remis par la Fondation Cognito et récompense la meilleure bande dessinée à caractère historique. La Fondation privée Cognito a pour vocation de faire découvrir ou redécouvrir l’histoire à travers la bande dessinée. Elle organise ce concours pour couronner les auteurs qui auront su, au travers d’un ouvrage, mettre en lumière une partie du passé.

Plus d’informations : www.cognito-fondation.be

 

Le Prix LE SOIR de la bande dessinée de reportage

dotation : 20.000 € en espace publicitaire, ainsi qu’une forte présence rédactionnelle.

objet : le quotidien belge Le Soir est, depuis toujours, l’un des journaux de référence en matière de bande dessinée. Il a décidé, avec ce nouveau prix, de récompenser l’ouvrage qui, chaque année, traitera le mieux du monde qui nous entoure sous la forme d’un reportage en bande dessinée.

Plus d’informations : www.lesoir.be

 

Jean-David Morvan, parrain des Prix Atomium

Pour présider la première édition des Prix Atomium, la fête de la BD a choisi Jean-David Morvan, scénariste français de bande dessinée. Jean-David Morvan est un passeur. Au croisement de plusieurs cultures et marchés, il était la personne idéale pour exercer ce rôle. Les prix seront remis à Bozar.

 

Jean-David Morvan est également le Président du Prix Raymond Leblanc de la jeune Création, succédant ainsi à Derib, Jean Van Hamme, Olivier Grenson, Frédéric Jannin, Johan De Moor, Zidrou, Jose-Luis Munuera, Stephen Desberg, Jean Dufaux et Dany.

 

Le Salon de Jean-David Morvan

Jean-David Morvan sera présent dans son salon tout au long de la Fête de la BD. Il fera ce qu’il fait d’habitude : il travaillera dans son divan, il utilisera les réseaux sociaux à tout va, parlera de son travail et accueillera sur son divan ses principaux collaborateurs. Ses collaborateurs viendront lui montrer (ainsi qu’au public) leurs nouvelles planches, répondront aux questions, improviseront des séances de signature et autres performances originales.

 

Les 60 ans de GASTON

2017 marque les 60 ans de Gaston ! Pour cette occasion, le Festival Spirou invite ce célèbre flemmard à la Fête de la BD. De la Ballon’s Day Parade à l’exposition « Gaston : le Géant de la Gaffe », en passant par un cycle de conférences, il sera omniprésent.

 

Commissaire : Frédéric Jannin.

 

Des conférences

Gaston, et le travail de son auteur, Franquin, seront au centre des discussions de plusieurs conférences thématiques, animées entre autres par Frédéric Jannin, Numa Sadoul (le biographe de Franquin) et Serge Honorez (directeur éditorial chez Dupuis)…

 

Un spectacle musical hors du commun

L’artiste Max Vandervorst créera pour l’occasion un spectacle inédit, et complètement déjanté, en hommage au fameux gaffophone, cette invention mythique à la force destructrice inégalée. Rendez-vous dans la salle M de BOZAR pour profiter du spectacle (spectacle familial, sur réservation).

 

Un festival rien que pour lui

Le Festival Spirou, rendez-vous annuel de la Fête de la BD, invitera exceptionnellement Gaston et s’habillera aux couleurs du célèbre personnage. Un large espace sera consacré aux activités destinées aux plus jeunes : grimage, coloriage sur tables lumineuses et numériques, quizz Gaston, un jeu de piste pour retrouver les boîtes de sardines Gaston... Mais ce sera également l’occasion de découvrir en avant-première, la Galerie des Gaffes, nouvelle parution des éditions Dupuis !

 

Un ballon géant à son effigie

Pour couronner le tout, Gaston prend la grosse tête et envahit la Balloon’s Day Parade grâce à un tout nouveau ballon à son effigie. Le gonflage des ballons se tiendra sur la Place des Palais, le dimanche 3 septembre.

 

Espaces éditeurs

Comme chaque année, les grands éditeurs prennent leurs quartiers dans la fête de la BD et proposent une programmation exceptionnelle à tous leurs fans. Avec des centaines d’auteurs en dédicaces, des animations pour les plus petits, des conférences pour les plus grands, des concours dans tous les sens, petits et grands y trouveront leur bonheur. Les éditions Glénat feront la part belle à Zep et son enfant terrible Titeuf – dont le nouvel album sera dévoilé à Bruxelles -grâce à une exposition, une projection, des conférences et des séances de dédicaces.

 

Le Festival Spirou invite le célèbre Gaston pour des tonnes de gaffes. Le Lombard organise la Fancy-Fair de Ducobu et Léonie, et fête dignement les 40 ans de Thorgal (avec notamment des performances en live de Rosinski. Dargaud vous invite au spectacle « cadavre exquis » de Zidrou pendant que les plus

jeunes pourront s’essayer au dessin. Kennes Editions vous invitent à tourner la Roue de la Fortune pour gagner de beaux cadeaux. Le Groupe Paquet annonce déjà la présence de Charel Cambré, Olivier Speltens ou encore Lina Neidelstam. les éditions Bamboo présenteront les nouveaux dessins animés des Sisters, ainsi qu’un focus autour de l’oeuvre de Marcel Pagnol. Kana et Casterman rendront hommage au grand auteur Jiro Taniguchi. Balloon Media prend également ses quartiers dans BOZAR et concocte quelques surprises de taille aux visiteurs !

 

Nouveaux venus

En plus de retrouver les éditeurs les plus fidèles de la fête de la BD, les visiteurs pourront également compter sur la présence de nouveaux éditeurs pour leur « première » bruxelloise : Rue de Sèvres, Futuropolis, Fluide Glacial, La Revue Dessinée, Sarbacane, Pinceel Distributie ou encore Stripgids !

 

La Fête de la BD aura également le plaisir d’accueillir une dizaine d’éditeurs indépendants qui font la fierté de notre capitale avec, notamment, l’exposition des éditions Requins Marteaux (Un Monde Méroll) qui sera présentée à BOZAR.

 

Pavillon international

Cette année ce ne sont pas moins de 19 pays étrangers qui font le déplacement à la Fête de la BD. L’occasion idéale pour découvrir la bande dessinée au travers de 19 cultures différentes. Au programme : conférences, expositions, dédicaces et ateliers vous permettront de faire le tour du monde du 9ème Art.

 

Liste des différents pays invités

La Chine (Atlas International Culture)

La Corée du Sud (Centre Culturel Coréen de Bruxelles)

Le Brésil (Ambassade du Brésil à Bruxelles)

La Tunisie (Collectif Lab619)

La Suisse (EPAC)

Hong Kong (Hong Kong Art Center)I

L’Italie (Lucca Comics & Games by LUCCA CREA srl & Instituto Italiano di Cultura)

La République tchèque (Centre tchèque à Bruxelles)

La Havane (Maison Autrique)

L’Egypte (TokTok Mag)

La République démocratique du Congo (Centre congolais de la Bande Dessinée)

Portugal (Camões -Institute of Cooperation and Language, I.P.) -EUNIC Brussels

Estonie (Permanent Representation of Estonia to the EU) -EUNIC Brussels

Pays basque (Euskadi-Basque Country region -Etxepare basque Institute) -EUNIC Brussels

Hongrie (Balassi Institute – Cultural Service of the Embassy of Hungary) -EUNIC Brussels

Pologne (Polish Institute) -EUNIC Brussels

Roumanie (Romanian Cultural Institute Brussels) -EUNIC Brussels

Turquie (Yunus Emre Institute) -EUNIC Brussels

Sterling Books

 

Encore plus d’expositions

La Fête de la BD 2017 profite de son nouvel écrin pour proposer de nombreuses expositions sur le thème de la BD qui permettront aux visiteurs d’en apprendre plus sur certains univers emblématiques du 9ème Art.

 

Aperçu des premières expositions annoncées

Gaston : Le Géant de La Gaffe

Dans le cadre prestigieux du Hall Horta à Bozar, Gaston déroulera ses meilleures gaffes pour une expo clin d’oeil (et grand format !) à l’occasion des soixante ans de son arrivée dans le journal SPIROU en 1957. Un parcours au fil des quasi mille planches du gaffeur préféré des Belges. Commenté par Franquin lui-même : « Beaucoup de gens trouveraient cette idée parfaitement stupide, surtout à, cette

époque-là : on ne faisait pas de héros con ! ». Commissaire : Frédéric Jannin.

 

Château des étoiles

Présentée lors de la 45ième édition du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême, l’exposition Château des Étoiles retrace la création des deux tomes de l’oeuvre d’Alex Alice. Cette exposition d’une qualité exceptionnelle plonge le visiteur dans l’univers fantastique de la découverte de l’espace et du XIXè siècle. Une coproduction du Festival d’Angoulême et de Rue de Sèvres

 

Un Monde Méroll :

l’exposition qui fête les 25 ans des Requins Marteaux

Aujourd’hui, plus d’un habitant sur trois dans le monde consomme quotidiennement de l’huile Méroll. Derrière ce véritable empire économique un homme : Édouard-Michel Méroll. Et une idée toute simple : une huile « deux en un », à la fois délicieuse pour vos fritures et performante pour vos moteurs. Cours magistral sur le consumérisme décomplexé, la propagande publicitaire et la mondialisation, l’exposition Un Monde Méroll est une fable satirique en 3D. Elle éclaire toutes les facettes de cette aventure merv’huileuse : une bande dessinée, un film d’animation (Il était une fois l’huile), des oeuvres d’art cotées, des projets architecturaux ambitieux... Une production Requins-Marteaux

 

« Voyeur »

Le dessinateur argentin Horacio Altuna est certes un artiste engagé dans la narration de la vie quotidienne de son pays sous la junte militaire, un maître du polar en BD où son encrage fait merveille ou encore un dessinateur infatigables de strips et histoires courtes pour les journaux. Mais c’est sa collaboration avec PlayBoy qui a fait de lui un auteur mondialement reconnu. Il a travaillé pour les éditions de cette publication dans une douzaine de pays, où il a su imposer à la fois son latinisme et son humour. L’oeuvre d’Horacio Altuna s’expose, à l’abri des regards, dans l’une des salles de BOZAR. Amateurs : ouvrez l’oeil ! Une production de la librairie Flagey

 

Exposition THORGAL

Dans le cadre des 40 ans de la célèbre série crée par Jean Van Hamme et Grzegorz Rosinski, découvrez plus d’une trentaine de planches originales en noir et blanc, nichées dans cet écrin qu’est le Palais des Beaux-Arts ! Et pour la toute première fois à Bruxelles, assistez à un « live painting » exceptionnel de

Grzegorz Rosinski, en direct dans la fête de la BD ! Une production des Editions du Lombard

 

Mais encore…

Des galeries spécialisées dans la bande dessinée viendront également présenter leurs trésors pour l’occasion : BD Enchères, Galerie des Bulles, Tardioli-Cauwenberghs, Millon Belgique…

 

Projections, spectacles et conférences

Projections d’avant-premières

Pour la première fois depuis sa création, et grâce à sa nouvelle implantation à Bozar, la Fête de la BD

a le plaisir de pouvoir proposer des séances cinéma en avant-première !

 

Le Petit Spirou (Avant-Première belge)

Réalisation : Nicolas Bary

D’après la bande dessinée le Petit Spirou – Éditions Dupuis

Acteurs : Sacha Pinault, Natacha Régnier, Pierre Richard

Petit Spirou, comme toute sa famille avant lui, a un destin professionnel tout tracé. Quand sa mère lui annonce qu’il intègrera dès la rentrée prochaine l’école des grooms, Petit Spirou, avec l’aide de ses copains, va profiter de ses derniers jours de classe pour déclarer sa flamme à Suzette. Et pas n’importe comment. Ils décident de vivre une aventure extraordinaire.

 

C’est donc à Bruxelles, à l’occasion la Fête de la BD, qu’aura lieu l’avant-première belge du tout nouveau film du Petit Spirou. La projection du film se tiendra dans la prestigieuse Salle Henry Le Boeuf.

Samedi 2 septembre à 17h30 – Salle Henry Le Boeuf – entrée payante (réservation bientôt disponible)

 

Polina (première diffusion belge)

Réalisation : Valérie Müller et Angelin Preljocaj

D’après l’ouvrage de Bastien Vives – Éditions Casterman

Acteurs : Nastya Shevtzoda, Juliette Binoche, Niels Schneider, Aleksey Guskov…

Tiré de la bande dessinée de Bastien Vivès, le film Polina retrace la vie d’une jeune danseuse étoile prometteuse, qui n’hésite pas à quitter sa Russie natale pour réaliser ses rêves de danse. Au fil de rencontres, elle va forger son identité, explorer de nouvelles expériences artistiques, et construire son avenir. Le film, réalisé en 2016 par Valérie Müller et Angelin Preljocaj sera diffusé pour la première fois en Belgique, à la Fête de la BD !

 

Un ciel Radieux (avant-première ARTE)

Réalisation : Nicolas Boukhrief

D’après l’ouvrage de Jiro Taniguchi – Éditions Casterman

Acteurs : Léo Legrand, Dimitri Storoge, Armande Boulanger, Marie Kremer

Cette fiction de 90 minutes, coproduite par Arte et EuropaCorp Television et réalisée par Nicolas Boukhrief, est une adaptation du roman graphique de l’auteur japonais Jiro Taniguchi qui raconte l’histoire d’un transfert d’esprits entre un adolescent et un homme d’âge mûr après un accident.

En collaboration avec BOZAR et les éditions Casterman, la Fête de la BD vous propose de découvrir ce bel hommage à Jiro Taniguchi avant sa diffusion officielle sur Arte.

 

 

Dans un recoin de ce monde (avant-première et diffusion belge exclusive)

Réalisation : Sunao Katabuchi

D’après l’ouvrage de Fumiyo Kôno-Éditions Kana

Acteurs : Yoshimasa Hosoya, Daisuke Ono, Mayumi Shintani

Suzu Urano est née à Hiroshima. Après son mariage elle va vivre dans la famille de son mari à Kure, une ville qui dispose d’un port militaire. La guerre s’installe et le quotidien devient de plus en plus difficile pour Suzu. Malgré cela, la jeune femme garde une certaine joie de vivre. Gestion de la maison, ravitaillement, vie de famille et de couple… autant de paramètres à prendre en compte dans ces conditions difficiles qui ne semblent pas s’améliorer avec les premiers bombardements. Ces épreuves permettront-elles à Suzu de préserver la joie de vivre qui la caractérise ?

 

Projections de dessins animés et mangas

Tout au long du weekend, les plus jeunes seront également gâtés par les éditeurs qui proposent gratuitement les diffusions de dessins animés mettant en scène leurs personnages de bande dessinées préférés : -les éditions Bamboo présentent en exclusivité les premiers épisodes de la toute nouvelle série des Sisters ; -les éditions Glénat vous proposent d’assister à une diffusion très spéciale de Titeuf

Le Film, puisqu’elle sera introduite par son célèbre papa, Zep ; Projections et rencontres à la Cinematek

: Comme chaque année, la Cinematek de Bruxelles s’associe à la Fête de la BD et propose trois séances cinéma à thème BD. Chaque jour, un auteur introduira la projection d’un film qu’il aura lui-même choisi et expliquera en quoi ce film a pu inspirer son travail, ou inversement. Une belle occasion de rencontrer ces trois auteurs dans un contexte très différent des dédicaces ou des conférences habituelles.

 

Spectacles/happening

TRAGAWDOUKOUTRRR : ode au gaffophone

Spectacle musical de Max Vandervorst

Bouteillophone, porciphone, chaise musicale, violon à clous, caddie de supermarché ou aspirateur en la bémol : Max Vandervorst fait de la musique avec des instruments qui n’en faisaient pas avant de croiser la route de ce Maestro totalement allumé. Avec ses complices (Frédéric Jannin, Thierry Tinlot, Frank Wuyts, Frédéric Dailly et Stephan Pougin), il a conçu un hilarant hommage au gaffophone, cet instrument mythique à la puissance destructrice inégalée. Dernière minute : on annonce que le gaffophone sera sur la scène de Bozar ! De quoi en mettre plein les yeux et les oreilles des spectateurs de tous âges…

Spectacle familial – entrée payante

 

Conférence du Gag, par Bernstein & James

L'humour, qui est-il ? Que veut-il ? Quels sont ses réseaux ? Avec la rigueur scientifique de concessionnaires automobiles américains et le charisme naturel de physiciens tchécoslovaques, Bernstein & James, célèbres auteurs de "L'école du gag" (Vide Cocagne, 2016), vous proposent un cours magistral largement illustré de 43 minutes et 22 secondes consacré au phénomène humoristique, entrecoupé d'exercices pratiques, de mises en débat et de mots clés notés en direct sur paperboard.

 

Drawing Shows

La Fête de la BD, c’est aussi l’occasion d’assister à des performances uniques grâce à la participation de de dessinateurs exceptionnels : -Kim Jung Gi quitte un moment sa Corée natale pour proposer aux visiteurs, durant trois jours, d’assister à la réalisation de l’une de ses impressionnantes fresques. L’auteur coréen sera aussi présent tout au long de la fête de la BD pour dédicacer ses albums et ses sketchbooks. Il traînera ses pinceaux dans le salon de Jean-David Morvan.

 

-Pour la toute première fois à Bruxelles, Grzegorz Rosinski réalisera une performance dessinée en direct à la Fête de la BD. Venez assistez à l’évolution de la peinture de ce grand maître, et découvrez le résultat à la fin du weekend !

 

Conférences

De nombreux auteurs, spécialistes, éditeurs et journalistes se relayeront dans les salles de Bozar pour proposer aux visiteurs des conférences, rencontres ou tables rondes autour des sujets brûlants qui animent le 9e Art. Ainsi, par exemple, La Revue Dessinée rencontre la rédaction du journal Le Soir en

compagnie de Medor. Ils aborderont ensemble la technique, de plus en plus répandue, du reportage de BD. Zep et Fred Jannin, accompagnés de Daniel Goossens, rendront un vibrant hommage au grand «Déconnus Rex », Marcel Gotlib, qui nous a quittés voici quelques mois ; les éditions Dupuis préparent un cycle de conférences exceptionnelles autour de Franquin, de son travail et de son enfant terrible, Gaston ; plusieurs délégations étrangères du Pavillon International vous proposent de découvrir plus en détails la bande dessinée de leur pays…

 

Rallye BD oldtimers

Cette année, le Rallye BD oldtimers apporte lui aussi son lot de nouveautés. Il invitera, en effet, d’autres univers de bande dessinée que celui de journal Tintin à prendre part à cet événement. Plus de 100 voitures et motos tout droit sorties des planches de ces célèbres journaux sillonneront la Belgique. Le parcours change également. Pas moins de 4 départs seront prévus, depuis Liège, Anvers,

Gand et Bruxelles. Les oldtimers se retrouveront sur la Place des Palais le dimanche 3 septembre. Là, elles seront évaluées par un jury d’exception. Pour clore l’évènement, les belles ancêtres resteront toute la journée sur la place pour le plus grand bonheur des petits et grands.

 

Balloon’s Day Parade

Les personnages de BD plus grands que nature prendront d’assaut les grands axes de la capitale. La Balloon’s Day Parade revient ainsi gonflée à bloc pour faire découvrir à un public toujours plus grand ses ballons gargantuesques. Comme chaque année, un ballon supplémentaire fait son entrée dans la parade. Ainsi, pour son anniversaire, Gaston participera à cette grande aventure, faisant fi de sa célèbre flemme! Venez assister au gonflage de nos amis sur la Place des Palais dès le dimanche matin.

Déambulez ensuite avec eux dans les rues de Bruxelles. Dites-leur finalement « à l’année prochaine » lors du dégonflage sur le Boulevard du Centre.

 

Tout ceci n’est qu’un aperçu de ce qui attend les festivaliers durant les trois jours de la fête de la BD.

D’autres animations gratuites pour petits et grands, conférences, projections viendront bientôt enrichir la programmation. Pour plus d’informations : www.fetedelabd.brussels (site régulièrement mis à jour).

 

Communiqué de presse

 

Voir les commentaires

Corps-concept

Corps-concept

Exposition "Corps-concept"

Vernissage – 20.05.17

 

L'EXPOSITION

Humain, transhumain, posthumain : les technologies semblent enfin pouvoir être utilisées pour que l'être humain soit à même de s'augmenter et de dépasser sa condition. Or cette hybridation grandissante entre hommes et technologies pose la question de la limite : le corps, enveloppe qui nous habille quotidiennement, est-il devenu un fardeau ? "Corps-brouillon", "Corps-objet", "Corps maudit" ou "Corps rêvé" illustrent les conceptions que nous avons de notre corps, support de notre identité. Des portraits métissés de Beb-deum (F) aux œuvres artistiques de l'ECAL (CH), en passant par les photographies de Matthieu Gafsou (CH), les gravures de Jean-Pierre Kaiser (CH) et les objets issus des collections du musée, interrogez le destin – paraît-il utopique – du posthumain !

 

Du 21 mai au 19 novembre 2017, voyagez au-delà de l'humanité en explorant votre relation au corps et à l'amélioration de ses performances. Les œuvres artistiques vous plongeront alors dans une critique de l'immortalité !

 

LE VERNISSAGE

Ouvert à tous et gratuit, cet événement offre une chance de découvrir l'exposition en avant-première et de profiter des activités prévues à cette occasion.

 

 

PROGRAMME DU VERNISSAGE

 

17h | Maison d'Ailleurs

Ouverture officielle des portes

 

17h-19h | Maison d'Ailleurs

Atelier créatif "Roméo & Juliette"

 

17h-20h30 | Maison d'Ailleurs

Traditionnel quiz de l'AMDA

Partenaire : AMDA

 

18h30-19h15 | Théâtre Benno Besson

Partie officielle

 

19h15-19h30 | Théâtre Benno Besson

Extraits du spectacle "Imagine+" de Sandrine Viglino

 

19h30-21h | Théâtre Benno Besson

Apéritif dînatoire

Partenaires : Le Trèfle Gourmand,

La Cave des Viticulteurs de Bonvillars, La Semeuse Boxer SA

 

21h-22h30 | Maison d'Ailleurs

Visite-découverte en compagnie des artistes

 

23h | Maison d'Ailleurs

Fin du vernissage

Exposition "Corps-concept"

Maison d'Ailleurs

Voir les commentaires

"Alphabrick" HORS MURS FANTASY BASEL

"Alphabrick"

HORS MURS

FANTASY BASEL

Maison d’Ailleurs

 

L'exposition "Alphabrick" s'exporte à Bâle : entre réflexion sur les mythologies contemporaines au travers des univers fictionnels de George Lucas (Stars Wars) et de J.R.R. Tolkien (Le Seigneur des Anneaux) et construction briques après briques, louvoyez entre les œuvres de John Howe et de Benjamin Carré. Une perspective qui réjouira les fans de space opera, de fantasy et de... LEGO® !

 

 

Avec l’accord des groupes LEGO®, Warner Bros. et Disney, « Alphabrick » est une exposition qui traite des modalités de fabrication des univers fictionnels de George Lucas (Star Wars) et de J. R. R. Tolkien (Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit). Ces modalités – constituées à l’origine par plusieurs « briques » médiatiques – trouvent aujourd’hui un renouveau significatif grâce à l’industrie du jouet, en particulier au travers des modèles LEGO®.

 

La perspective est inédite : en faisant dialoguer les œuvres artistiques de John Howe et de Benjamin Carré avec les modèles LEGO®, la Maison d’Ailleurs souhaite instituer une réflexion singulière sur les mythologies contemporaines et rappeler que si certains univers fictionnels semblent plus propices à la multiplication de « briques » différentes, c’est parce que ces mondes s’appuient sur le besoin de demeurer dans les fictions que l’on apprécie.

 

SA 29.4 au LU 1.5 | 10h-19h

Foire de Bâle | Halle 2.1

Tout public

 

Communiqué de presse

"Alphabrick" HORS MURS FANTASY BASEL
"Alphabrick" HORS MURS FANTASY BASEL

Voir les commentaires

Masque(s) de Tarek (Affiche de l'Exposition)

Masque(s) de Tarek (Affiche de l'Exposition)

Exposition Masque(s)

de Tarek

 

La seconde exposition personnelle de Tarek dans la galerie Philippe Gelot a pour thème le masque africain à travers le monde coloré et pictural de l’artiste.

 

Vernissage le 2 mars à partir de 17 heures.

Rencontre et dédicace le 3 mars de 14 à 20 heures.

 

L’idée de customiser des masques n’est pas récente dans le travail de Tarek puisqu’il a déjà réalisé quelques pièces entre 2010 et 2016. Lors de son séjour au Cameroun durant lequel il a peint des murs, partager avec d’autres peintres ou encore discuter avec les personnes qui ont découvert son travail, il a acquis de nombreux masques africains.

 

De retour en France, il a customisé une partie de ceux-ci et peint une grande série de toiles intitulée « Masque(s) »… Ce thème lui tient a cœur depuis longtemps puisqu’à de nombreuses occasions il a peint des toiles avec des masques et a réalisé de plusieurs dessins sur cette thématique. Sa série « Tribal » tout comme « Homme des bois » ont généré également des masques fictifs d’inspiration africaine…

 

2 au 23 mars 2017

Présentation de l’artiste Peinture, photographie, street art et bande dessinée.

 

Biographie

Né à Paris en 1971 et travaillant à Rennes.

Adhérent à la Maison des artistes, la charte des auteurs et l’ADAGP.

Diplômé de la Sorbonne (université Paris I) en histoire médiévale et en histoire de l’art, Tarek a sorti Paris Tonkar en 1991 à l’âge de 19 ans : c’est le premier livre d’art consacré au Spraycan art à Paris publié en Europe !

 

Celui-ci est devenu un ouvrage de référence pour tous les amateurs d’art urbain tout comme pour les spécialistes du Hip-hop. Il a exposé ses premières peintures en 1992 à l’espace Chapon lors de la grande exposition Paris Graffiti, un événement marquant puisque le magazine 1Tox est lancé au même moment. Il a participé activement à l’organisation de cette exposition et au lancement du magazine : le graffiti connait alors ses premières heures de gloire.

 

Tarek a préféré se détacher de ce milieu pour mieux se consacrer à ses études et à l’écriture de son mémoire consacré aux néoplatoniciens à Bagdad durant l’âge d’or des Abbassides. Il a étudié la langue arabe à l’institut Bourguiba de Tunis de 1992 à 1993, tout en réalisant de nombreux reportages photos. Puis il a vécu à Damas, entre 1995 et 1997, où il a enseigné le français et a donné des conférences aux centres culturels français de Damas et Alep ainsi qu’à l’école des Beaux-arts de Lattaquié.

 

Son travail photographique est alors exposé à Lattaquié et à Damas puis en France dans de nombreux lieux dont le centre culturel syrien à Paris puis divers espaces culturels en province.

 

Depuis 1999, Tarek a écrit plus d’une soixantaine d’albums chez plusieurs éditeurs pour lesquels il a rencontré l’adhésion du public et a remporté de nombreux prix dont le Saint-Michel du meilleur scénario en 2007 pour sa série Sir Arthur Benton.

 

Cette année-là, son travail sur cette série a fait l’objet d’une grande exposition de 200 m2 au Mémorial de Caen durant quatre mois : c’était la première fois qu’une bande dessinée était ainsi mise en valeur dans un lieu d’histoire et de mémoire. Ses albums BD jeunesse sont régulièrement utilisés dans les écoles et dans les parcours de lecture depuis 2004.

 

Il donne régulièrement des conférences sur la bande dessinée, l’histoire et l’art contemporain. En 2009, il participe à un colloque sur la Guerre Froide au mémorial de Caen en présentant son travail sur la propagande et la BD durant cette période.

 

L’année 2010 a marqué un tournant dans son parcours artistique puisqu’il a commencé à diriger Paris Tonkar magazine, une revue consacrée à l’art urbain et au graffiti mais aussi à collaborer régulièrement avec International Hip-Hop, Cosmic Hip-Hop et Fatcap magazine. La même année, il a co-écrit le scénario d’un pilote pour une série TV américaine et a exposé en Suisse puis au Canada avant de (re)proposer son travail pictural et photographique en France !

 

Il se consacre de plus en plus à la photographie et prépare actuellement une édition anniversaire de son premier ouvrage ainsi qu’un livre sur l’histoire du graffiti de 1983 à 1995. Depuis vingt ans, il travaille et réfléchit sur différentes expressions artistiques : bande dessinée, graffiti, street art, photographie, vidéo, calligraphie arabe.

 

Il a aussi collaboré dans de nombreuses revues comme Bédéka, Meuriad ou encore Ya ! en tant que journaliste ou auteur de BD. La bande dessinée n’est pas délaissée pour autant : il a scénarisé de nouvelles séries dont une consacrée à un super héros Blateman et Bobine avec Vhenin au dessin (publié en décembre 2015), une autre sur La guerre des Gaules (en 2 tomes, le premier a été présenté en avant-première au FIBD d’Angoulême en 2012) et Turcos, une histoire sur les Indigènes dans les tranchées entre 1914 et 1918, chez Tartamudo. Cet album a été nommé pour le prix Tournesol en 2012 au FIBD où Tarek a présenté son documentaire, Turcos le makingoff.

 

Tarek a également publié un album de bande dessinée avec Seb Cazes au dessin aux éditions du Moule à gaufres intitulé Le Concierge. L’accueil du public et de la presse ont été unanimes pour saluer l’audace et la qualité de cette histoire.

 

Au même moment, il a exposé en France dans de nouvelles galeries d’art, participé à des ventes aux enchères à Lyon et à Paris chez Artcurial… La galerie Philippe Gelot le soutient dans son travail et le représente à Paris. Il participe à de nombreuses manifestations d’art urbain en France : ses collages sont visibles au quatre coins du monde !

 

Depuis septembre 2013, la galerie 203 située à Montréal le représente au Canada… Concernant la bande dessinée, cette année marque aussi une nouvelle étape puisque certains de ses albums sont disponibles en langue anglaise et flamande. Entre 2013 et 2014, il expose ses peintures à deux reprises à New York où il se rend pour un live painting. L’Urban galerie située à Paris et la galerie Cognac art accueillent désormais ses dernières oeuvres en volume ainsi que des peintures grands formats. Plusieurs de ses peintures rejoignent des collections privées d’entreprises et des institutions publiques. Il a également participé à de nombreuses ventes aux enchères que ce soit à Paris ou à Lyon. La galerie en ligne Newarty’s a intégré certaines de ses oeuvres dès 2013 : son travail rencontre aussitôt un vif succès auprès de leurs collectionneurs.

 

En 2015, Tarek a débuté une collaboration avec le collectif Parcours Aucwin et il a également relancé la dynamique du collectif Partitions urbaines avec qui il a exposé dans de nombreuses galeries en France et réalisé des performances urbaines, essentiellement à Paris et à Rennes. Ses séries BD continuent de susciter de l’engouement auprès du public : la Guerre des Gaules obtient le prix de la meilleure série historique au salon BD de Rive de Giers et les planches des deux albums sont exposées dans de nombreuses institutions publiques.

 

La galerie L’oeil ouvert (République et Saint-Paul) à Paris accueille dorénavant des oeuvres inédites de Tarek : dessins et customs. Enfin, il a débuté une collaboration artistique avec la galerie Jed Voras (Paris) : exposition collective, happening lors de l’élection régionale… La Depôt art gallery à Athènes a proposé à Tarek de devenir artiste résident et une grande exposition collective en décembre a officialisé cette nouvelle collaboration. Concernant son travail d’écriture, Tarek s’est lancé sur plusieurs projets dont le scénario d’Hannibal avec Vincent Pompetti au dessin (prévu chez Tartamudo), la suite de Blateman et Bobine avec Vhenin et un scénario de court-métrage.

 

Depuis 2016 à Hambourg, Tarek a proposé au public de découvrir ses oeuvres dans de nombreuses galeries et s’est fait connaitre de la communauté française vivant dans cette ville. Il a exposé au Bateau culturel MS Stubnit, à la Kunsthaus an der Alster et au Studio Longboard. En fin d’année, il s’est rendu au Cameroun au Festiv’art à Kribi où il a réalisé de nombreux murs dans des écoles et au ministère du tourisme. Durant ce voyage, il a pu acquérir des masques africains pour son projet artistique Masque(s).

 

Collections

Mes peintures et mes volumes ont intégré les collections de plusieurs amateurs d’art dans le monde.

• Afrique : Tunisie, Maroc, Cameroun

• Asie : Japon, Corée du sud, Palestine, Dubaï

• Amérique : USA, Canada

• Europe : France, Belgique, Suisse, Allemagne, Andorre,

Angleterre, Italie, Espagne, Ibiza, Grèce

• Océanie : Australie

Acquisitions

Mes peintures ont intégré les collections de musées, de villes et de sociétés.

• France : Viltaïs (Moulins), Ville de Guéret, Croix-Rouge Française (Paris), Ad Tatum (Paris), Monin (Bourges), Havas Worldwide (Paris), MJC (Pacé) • Belgique : Musée Shoes or no Shoes

 

Les œuvres

Peintures

Galerie Philippe Gelot 29, rue Saint Paul 75004 Paris +33(0)1 40 27 00 50 ou +33(0)6 45 03 95 31

Ouvert tous les jours de 14h30 à 19h00. Le matin sur rendez-vous, fermé le mercredi. 1er jeudi de chaque mois ouverture jusqu'à 21 heures.

 

(Communiqué de presse)

 

 

Exposition Masque(s) de Tarek
Exposition Masque(s) de Tarek

Voir les commentaires

Affiche de l'expo

Affiche de l'expo

Prolongation exposition

Le Château des étoiles

 

 

Forte de son succès auprès du public, des groupes scolaires, des professionnels, des institutionnels, et de ses qualités esthétique et scénographique remarquables, l'exposition Le Château des étoiles, produite par le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême avec le soutien des éditions Rue de Sèvres, dans le cadre de la 44e édition du Festival, est prolongée jusqu'au 5 mars 2017.

 

Parce que la jeunesse est une priorité pour les partenaires de ce territoire et au regard du caractère spectaculaire de cette exposition, le Département de la Charente, Grand Angoulême et la Ville d’Angoulême ont souhaité créer les conditions de la prolongation exceptionnelle de cette exposition, en partenariat avec le Festival international de la bande dessinée, les éditions Rue de Sèvres, le Pôle image Magelis et la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image.

 

L'exposition Le Château des étoiles, imaginée par Alex Alice, l'auteur de la série de bande dessinée homonyme, s'adresse à un public familial. Machines automates, costumes réels inspirés de la série, maquettes et plans sont quelques-unes des merveilles proposées dans cette exposition immersive. Une scénographie unique qui présente des planches originales, des esquisses de travail et essais ainsi que des dessins inédits autour de la série. Dans sa version bande dessinée, dont le tome trois est à paraître en avril 2017, Le Château des étoiles a déjà conquis plusieurs centaines de milliers de lecteurs. Cette exposition tout public, ouvrira gratuitement, du mardi 7 février au dimanche 5 mars 2017, aux horaires du musée de la bande dessinée, mardi - vendredi 10h-18h, samedi et dimanche 14h-18h.

 

communiqué de presse

 l'exposition Le Château des étoiles,
 l'exposition Le Château des étoiles,
 l'exposition Le Château des étoiles,
 l'exposition Le Château des étoiles,
 l'exposition Le Château des étoiles,

l'exposition Le Château des étoiles,

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Thêatre..

Pages

Hébergé par Overblog