Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Articles avec #fantasia

 Le Baiser du Rasoir,Daniel Polansky SF Folio Fantasy

 Le Baiser du Rasoir,Daniel Polansky

Editions Folio SF-Fantasy (n°470, ISBN : 978-235294544-4  )

Tome 1 du cycle : Basse-Fosse

Traduit de l’américain par Patrick Marcel

Dans cet ouvrage Daniel Polansky, à l’instar de Glen Cook ou Anaïs Cros, mélange habillement la fantasy et le polar.  Il à reçut pour cet ouvrage le Prix Imaginales 2012 du meilleur roman étranger.

 

Prévôt être assez cynique, à pour principal but dans la vie de survivre dans un monde particulièrement glauque, anti héros au départ, dealant   autant que consommateur de drogue, bagarreur invétéré, ce retrouve pris dans un engrenage, et amené a recherché un assassin.

 

On vous laisse le plaisir de lire ou de relire l’ouvrage, sans vous en dévoilé ni l’intrigue principale, ni  la fin.

 

Résumé du livre 

Le baiser du rasoir    

 

Il y a eu la vie dans la rue. Il y a eu la peste. Il y a eu la guerre. Il y a eu la magie…

 

Prévôt a survécu.

 

Il règne désormais sur le quartier de Basse-Fosse, dealant pour les faibles comme pour les puissants, rappelant à l’ordre de manière définitive les inconscients qui viendraient empiéter sur son territoire.

Pourtant, plusieurs enfants sont retrouvés morts. Pas question pour Prévôt de laisser ces crimes impunis, d’autant que les agents de la Couronne ne semblent pas pressés de résoudre l’affaire.

 

Mais qui, du meurtrier ou de Prévôt, connaîtra le baiser du rasoir?

 

 

Biographie sommaire

Daniel Polansky est un jeune écrivain né à Baltimore (États-Unis). Le Baiser du rasoir est un premier roman percutant. Cet habile mélange de Fantasy et de polar noir vous entraîne dans un univers sombre et violent. Ce livre publié aux Éditions Bragelonne,  est le lauréat du Prix Imaginales 2012 du meilleur roman étranger.

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - Fantastique, Fantasia, Folio SF, LITTERATURE, Livres, Héroic Fantasy

Cheap Trills

 

Gagnant du Prix New Flesh au FANTASIA 2013 ce film fut présenté en première française, au dernier Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg.

 

Cela commence par des petits défis lancés par un homme et sa femme dans un bar à deux amis qui viennent de se retrouver. Rapidement cela dégénère, avec des défis de plus en plus hard.

 

Tout en restant de manière quasi constante humoristique, on voie ces deux hommes perdent petits a petits toutes dignités. L’un se donnant une bonne conscience sous prétexte d’aider sa famille.

 

Grace à l’humour E.LKatz fait passez beaucoup de choses sur la nature humaine.

 

Très bon film d’ailleurs primé au dernier Fantasia à Montréal, je ne serais que trop vous le recommander, en salle ou en DVD.

 

 

Casting

Réalisateur(s) : E. L. Katz  Producteur(s) : Travis Stevens, Gabriel Cowan, John Suits      Scénariste(s) : David Chirchirillo, Trent Haaga      Photographie : Andrew Wheeler, Sebastian Wintero      Montage : Brody Gusar      Musique : Mads Heldtberg      Interprète(s) : Pat Healy, Sara Paxton, Ethan Embry, David Koechner   

 

USA •  2013 •  VO Eng. / ST Fr. •  1h25 •  couleur •  Comédie noire • 

 

Synopsis

 

Craig a du mal à joindre les deux bouts avec un job qui paie mal, une femme sans emploi et un nouveau-né à la maison. Un soir, il recroise Vince, son meilleur pote du lycée, dans un bar. Alors qu’ils s’apprêtent à partir, ils se font inviter par un couple de hipster, Colin et Violet. De fil en aiguille, ils vont se retrouver dans l’opulente maison du couple pour célébrer l’anniversaire de Violet. Pour pimenter la soirée, Colin lance des défis à Craig et Vince pour des sommes d’argent de plus en plus importantes. Tout au long de la nuit, ils vont découvrir jusqu’où ils sont capables d’aller pour de l’argent et des cheap thrills.

 

Cheap Thrills est un cocktail explosif, mélangeant humour noir et suspens avec brio.

Cheap Trills
Cheap Trills

Cheap Trills

Voir les commentaires

Fantasia 2013 : Le Palmarès

 

 

 

Fantasia est fier d’annoncer les lauréats de son édition 2013:

Prix New Flesh pour la meilleure première oeuvre : CHEAP THRILLS, avec une mention spéciale pour HALLEY

Explication : Gagnant du prix du public à South by Southwest en 2013 le jury de Fantasia affirme que: “Le public se tortillera de joie en voyant CHEAP THRILLS, un film sombrement comique, intelligentet sanglant. Cette première oeuvre abondamment confiante offre une aperçu extrêmement divertissant du désespoir prolétaire moderne dans un monde obsédé par l’argent facile et l’amusement enfantin”.

Prix Cheval Noir du meilleur film : BIG BAD WOLVES

Explication : Avec des éléments d’horreur, de thriller criminel, de drame de vengeance et de malicieuse comédie noire, BIG BAD WOLVES élève audacieusement le mélange de genres à des niveaux inégalés. Ce sens de l’originalité, de même que son sous-texte politique subversif, son style visuel maitrisé et sa distribution d’ensemble absolument impeccable, lui a permis de se démarquer des autres films en compétition.

 

Prix du public, meilleur film canadien : LES 4 SOLDATS

Meilleur réalisateur : Hou Chi-Jan pour WHEN A WOLF FALLS IN LOVE WITH A SHEEP

Meilleur scénario : Aharon Keshales & Navot Papushado pour BIG BAD WOLVES

Meilleur acteur : Cho Jae-hyun pour THE WEIGHT

Meilleure actrice : Nathalie Boutefeu pour LES GOUFFRES

Mention spéciale : ACROSS THE RIVER & LES GOUFFRES

Explication : Exemples magistraux de l’approche cinématographique misant sur une économie de moyens pour un maximum d’impact, ces deux films reposent principalement sur la création d’une tension lentement établie afin de créer des univers somptueusement atmosphériques et terrifiants à la forme hautement minimaliste.

 

Prix Écran Fantastique :

Dans le cadre du festival Fantasia 2013, le prix L’Écran Fantastique est attribué au film YOU’RE NEXT, d’Adam Wingard. Ses qualités d’hybride entre le slasher et le home invasion lui confèrent une mise en scène dynamique que vient rehausser un scénario aux multiples rebondissements. En fait, le film se laisse également voir comme une sorte de chaînon manquant datant du début des années 80, et que l’on découvrirait aujourd’hui avec grand plaisir, quelque part entre HALLOWEEN, STRAW DOGS et THE OSTERMAN WEEKEND. Ingénieux et totalement maîtrisé.

 

Prix Séquences :

Tout d’abord, le jury Séquences tient à décerner une mention spéciale au film LESSON OF THE EVIL de Takeshi Miike. Ensuite, pour la justesse avec laquelle il a peint son portrait d’individus marginaux et désabusés, ceux pour qui la mort se résume être la seule échappatoire au poids de la vie, et pour la sensibilité du regard qu’il pose sur un monde que l’on aurait facilement pu trouver déviant et disgracieux, le prix Séquences du meilleur film asiatique est attribué au film THE WEIGHT du réalisateur sud-coréen Kyu-Hwang Jeong.

Prix AQCC :

L’AQCC remet son Prix de la critique à HALLEY du Mexicain Sebastian Hofmann qui a réussi à composer un film de zombies sans les clichés du genre, en évitant surcharge et complaisance. Dans un style distancié, mais subjectif, le cinéaste offre le portait d’un homme dont le corps se désagrège lentement.  Dans un style stylisé, Hofmann replace cet homme dans un monde contemporain mortifère où la solitude, le désespoir et la souffrance envahissent les êtres. HALLEY est une œuvre sensible, qui avec ses couleurs délavées, exprime une grande mélancolie, là où la mort est tant inévitable qu’intolérable. Avec son langage moderne, qui laisse place au temps, au silence, aux longs plans, le film reste longtemps dans nos mémoires.

 

Meilleur court-métrage d’animation : KICK-HEART de Masaaki Yuasa

Le jury d’animation est fier de remettre le prix du meilleur court-métrage d’animation au film KICK-HEART de Masaaki Yuasa. KICK-HEART se distingue par son originalité, son sens unique du timing, son style visuel dynamique et captivant.

Nous sommes aussi heureux de reconnaître JAMON par Iria Lopez, pour son style visuel habile et cohérent, son récit intelligent et de manière générale,

Nous souhaitons également reconnaître THE WINDOW de Yeun Sang-ho pour son scénario exceptionel et son habile réalisation d’un sujet particulièrement difficile à traiter.

Mention spéciale : JAMON

 

Prix Satoshi Kon d’excellence en animation :

Le jury de la compétition Animation de Fantasia est heureux de remettre le prix de meilleur film, ex-aequo, à deux films exceptionnels. À leur façon, chacun de ces films représentent tout ce que le cinéma d’animation peut offrir; d’une part l’un raconte l’histoire d’une bataille épique géante pour sauver le monde, de l’autre une étude poétique des relations humaines. Les titre des gagnants du meilleur films d’animation sont :

BERSERK: THE GOLDEN AGE ARC III – THE ADVENT, réalisé par Toshiyuki Kubooka.

Expllication : Ce film est simplement “fantastique” dans tout les sens du mot, du début à la fin, une forte provocation des sens. “The Advent” nous amène au coeur des ténèbres, regarde l’horreur, la souffrance et la mort en face et ne s’en détourne pas.

 

& THE GARDEN OF WORDS (KOTONOHA NO NIWA), réalisé par Makoto Shinkai

Expllication : Ce film est une observation poétique, délicate et passionnée de la vie. D’une extrême beauté, chaque scène est un chef d’oeuvre de composition, de couleurs et de décors exceptionnels. THE GARDEN OF WORDS souligne bien les liens intimes qui unissent les gens, ne laissant personne indifférent.

Mention spéciale :

AFTER SCHOOL MIDNIGHTERS du réalisateur Hitoshi Takekiyo

Expllication : Pour l’originalité de son récit atypique dans l’univers du film Japonais, pour l’efficacité de son humour habilement rythmé et pour les qualités de l’animation dans son ensemble, le jury à décidé de décerner une mention spéciale au film AFTER SCHOOL MIDNIGHTERS du réalisateur japonais Hitoshi Takekiyo.

 

Meilleur court-métrage international: RESET de Marcus Kryler & Fredrik Åkerström

Les prix du public :

Meilleur film asiatique:

Or HK/FORBIDDEN SUPER HERO de Yuichi Fukuda

Argent LESSON OF THE EVIL de Takashi Miike

Bronze HOW TO USE GUYS WITH SECRET TIPS de Lee Wonsuk

 

Meilleur film international:

Or CURSE OF CHUCKY by Don Mancini

Argent OXV: THE MANUAL by Darren Paul Fisher

Bronze BROKEN CIRCLE BREAKDOWN by Felix Van Groeningen

 

Meilleur film canadien ou québécois:

LES 4 SOLDATS de Robert Morin

Meilleur film d’animation:

THE GARDEN OF WORDS de Makoto Shinkai

 

Prix Guru du films le plus énergique:

HK/FORBIDDEN SUPER HERO de Yuichi Fukuda

 

Film le plus innovateur:

OXV: THE MANUAL de Darren Paul Fisher

 

Meilleur court-métrage:

Or LE CHEVREUIL de Rémi St-Michel

Argent L’ÉTRANGER d’ Olaf Svenson

Bronze JACK ATTACK d’Antonio Padovan & Bryan Norton

 

Best Documentary:

REWIND THIS! de Josh Johnson

 

Prix Écran Fantastique :

Dans le cadre du festival Fantasia 2013, le prix L’Écran Fantastique est attribué au film YOU’RE NEXT, d’Adam Wingard. Ses qualités d’hybride entre le slasher et le home invasion lui confèrent une mise en scène dynamique que vient rehausser un scénario aux multiples rebondissements. En fait, le film se laisse également voir comme une sorte de chaînon manquant datant du début des années 80, et que l’on découvrirait aujourd’hui avec grand plaisir, quelque part entre HALLOWEEN, STRAW DOGS et THE OSTERMAN WEEKEND. Ingénieux et totalement maîtrisé.

 

Prix Séquences :

Tout d’abord, le jury Séquences tient à décerner une mention spéciale au film LESSON OF THE EVIL de Takashi Miike. Ensuite, pour la justesse avec laquelle il a peint son portrait d’individus marginaux et désabusés, ceux pour qui la mort se résume être la seule échappatoire au poids de la vie, et pour la sensibilité du regard qu’il pose sur un monde que l’on aurait facilement pu trouver déviant et disgracieux, le prix Séquences du meilleur film asiatique est attribué au film THE WEIGHT du réalisateur sud-coréen Kyu-Hwang Jeong.

 

Prix AQCC :

L’AQCC remet son Prix de la critique à HALLEY du Mexicain Sebastian Hofmann qui a réussi à composer un film de zombies sans les clichés du genre, en évitant surcharge et complaisance. Dans un style distancié, mais subjectif, le cinéaste offre le portait d’un homme dont le corps se désagrège lentement.  Dans un style stylisé, Hofmann replace cet homme dans un monde contemporain mortifère où la solitude, le désespoir et la souffrance envahissent les êtres. HALLEY est une œuvre sensible, qui avec ses couleurs délavées, exprime une grande mélancolie, là où la mort est tant inévitable qu’intolérable. Avec son langage moderne, qui laisse place au temps, au silence, aux longs plans, le film reste longtemps dans nos mémoires.

 

FANTASTIQUE WEEKEND DU COURT-MÉTRAGE QUÉBÉCOIS

Fantasia est extrêmement fier d’annoncer le vif succès du Fantastique week-end du court métrage québécois.  L’assistance fut au rendez-vous, affichant complet à plusieurs reprises.  Des dizaines de personnes se sont vues refusées l’entrée faute de place pour au moins trois représentations.

Les réalisateurs se sont joints avec joie aux cocktails, celui du marché, les introduisant à maints joueurs de calibre international et aussi à celui de clôture où les gagnants furent annoncés dans cette atmosphère festive et fébrile qui caractérise l’événement.

Les deux jurys composés d’Isabelle Vincent, Caroline Mailloux, Dominique Chartrand, Frédéric Corbet, Jules Saulnier et Catherine Chagnon, ont visionné en tout les 125 courts métrages au programme.  Des films de tous les horizons, francophones, anglophones, nouveaux venus et cinéastes aguerris se sont mérités les prix de plus en plus convoités.

 

Prix courts métrages québécois DIY

Meilleur film (Spirafilm: LE FUTUR PROCHE de Sophie Goyette

Meilleure réalisation (ARRQ): LE VOILE de Maxim Rheault

Meilleur Acteur (UDA): Simon Lacroix dans VIE POURRIE 4

Meilleur DOP (EVS équipement): Ben McKinnon pour KIN

 

Prix Créativité (MAtv): Ô DIVIN BOVIN d’Alexandre Ruffin

 

Prix courts métrages québécois

Meilleur Film: LÀ OÙ JE SUIS de Myriam Magassouba

Meilleure réalisation: DOKTOR FANG d’Owen Coughlan

Meilleur acteur: Bent Skagford dans DOKTOR FANG

Meilleures actrices (ex-aqueo): Virginie Léger dansLÀ OÙ JE SUIS &

Noémi Lira dans FAILLIR

Meilleur scénario: Sophie Dupuis pour FAILLIR

Prix coup de cœur du jury: MILA de Kristina Wagenbauer

Fantasia 2013 : Le Palmarès

Voir les commentaires

Festival du Film Fantastique de Strasbourg :

EVENEMENTS

 VILLAGE FANTASTIQUE :

DU 13 AU 21 SEPTEMBRE PLACE DES MEUNIERS

Stands d’exposants (livres, comics, affiches de ciné, artisanat), buvette, apéros-mix : le lieu à ne pas manquer pendant le festival !

Animations pour les enfants les mercredi, samedi et dimanche.

ZOMBIE WALK :

SAMEDI 14 SEPTEMBRE DE 14H À 19H

Après un record de 3 500 zombies dans les rues de la capitale alsacienne en 2012, l’invasion continue. Guidés par la Fanfare d’Outre-Tombe, les zombies déambuleront à nouveau dans les rues et finiront en musique sur la Place de la Bourse pour un Apéro-Zombie à réveiller les morts !

 

CINÉ-CONCERT:

PAR EUNICE MARTINS (PIANISTE) ET ABRIL PADILLA (BRUITEUSE) :

MERCREDI 18 SEPTEMBRE À 21H À L’AUBETTE

Der Student Von Prag (L’étudiant de Prague)

De Henrik Galeen

Avec Conrad Veidt, Elizza La Porta, Fritz Alberti, Agnes Esterhazy

Allemagne – 1926 – 1h43 – Muet – 35mm

Un jeune étudiant pauvre et amoureux se voit proposer un étrange marché : un vieux sorcier lui propose de lui offrir une fortune en échange d'un objet de sa chambre.

Remake du film de Stellan Rye et Paul Wegener de 1913, cette version est portée par Conrad Veidt, acteur emblématique du mouvement expressionniste.

 

MASTER CLASS:

SUR LES GÉNÉRIQUES DE FILMS PAR LAURENCE MOINEREAU :

VENDREDI 20 SEPTEMBRE DE 9H À 12H AU STAR ST EXUPÉRY

On peut définir le générique, en premier lieu, comme une simple liste : celle des personnes ayant collaboré, à divers titres à la fabrication d’un film (auteurs, techniciens). Il est cependant devenu, au fil de l’histoire du cinéma, bien plus que cela : une véritable séquence, à la fois autonome et indissociable du film, une figure imposée qui mêle l’écrit et l’image et s’offre à toutes les expérimentations  raphiques, un lieu de signature du cinéaste qui renvoie, de diverses façons, à la genèse du film, et évoque l’envers

du décor, un espace de transition qui détermine l’entrée du spectateur dans la fiction, et en accompagne la sortie …

Cette conférence privilégiera l’analyse d’exemples, pour évoquer à travers eux la diversité des formes adoptées par le générique et la multiplicité de ses fonctions, et mettre en évidence l’importance de ses liens avec le récit.

 

Laurence Moinereau

Maître de conférences en Etudes cinématographiques à l’université de Poitiers, Laurence Moinereau a consacré sa thèse à l’étude des génériques de films, et en a tiré un ouvrage, Le générique de film. De la lettre à la figure, paru aux PUR en mai 2009.

 

 

IDIUM GAME CONTEST:

En partenariat avec Ludus Académie le festival lance une compétition pour les créateurs de jeux-vidéo indépendants:

l’Indium Game Contest (IGC).

Jeux vidéo et cinéma ayant une bonne dose d’ADN en commun, il était tout naturel de nous lancer dans cette aventure et de soutenir la création de jeux comme nous soutenons celle des films. Ainsi, cette compétition a pour but de mettre en lumière la qualité des jeux indépendants, leur créativité et leur originalité en tant qu’oeuvres artistiques.

Les projets retenus seront présentés au public du 13 au 22 septembre 2013 et seront en compétition pour plusieurs prix définis au moment de la sélection finale.

Le jury sera composé de professionnels, de représentants de l'industrie du jeu, de développeurs, d’artistes et de journalistes spécialisés…

Festival du Film Fantastique de Strasbourg EVENEMENTS
Festival du Film Fantastique de Strasbourg EVENEMENTSFestival du Film Fantastique de Strasbourg EVENEMENTS

Voir les commentaires

FANTASIA 2013

CHEAP THRILLS - Gagnant du Prix New Flesh

 

 

Ce dimanche 4 août au Théâtre Impérial à 21h35, vous ne voudrez absolument pas manquer la projection de la première Canadienne de CHEAP THRILLS en présence du réalisateur E.L. Katz et du producteur Travis Stevens. Le film vient de gagner notre Prix New Flesh pour la meilleure première oeuvre, prix décerné au premier film d’un réalisateur qui se démarque immensément parmi ses remarquables semblables. Il s'agit d'une oeuvre magnifique qui révèle un jeune talent que le jury de Fantasia voit comme un leader dans le cinéma de genre pour des années à venir.

 

Egalement gagnant du Prix du public Midnighter 2013 de SXSW, le jury de Fantasia affirme que: “Le public se tortillera de joie en voyant CHEAP THRILLS, un film sombrement comique, intelligent et sanglant. Cette première oeuvre abondamment confiante offre une aperçu extrêmement divertissant du désespoir prolétaire moderne dans un monde obsédé par l’argent facile et l’amusement enfantin”. En tant qu’excitante virée follement divertissante et pleine d’humour noir, c’est de l’or en barre maculé de sang. Pensez à un croisement entre le Larry Cohen des années 70 et Chuck Palahniuk.

 

(communiqué de presse)

FANTASIA 2013  CHEAP THRILLS - Gagnant du Prix New Flesh

Voir les commentaires

Fantasia 2013 – ANDRZEJ ZULAWSKI :

Prix d’excellence pour l’ensemble de carrière /

 

Pour sa vision singulière, sa passion et son courage, Fantasia décerne son Prix d'excellence pour l'ensemble de sa carrière 2013 au grand maître polonais Andrzej Zulawski. Spectaculaire dans son utilisation du langage cinématographique et souvent controversée (le réalisateur a quitté la Pologne durant plusieurs années après qu'on y ait banni sont deuxième long métrage DIABEL), sa filmographie regorge d'images superbement évocatrices, de performances brutes, voire bestiales, et expose la sexualité et les émotions sans ménagement. Nous vous invitons à vous joindre à nous pour célébrer l'œuvre stupéfiante d'Andrzej Zulawski le 25 juillet au Théâtre Impérial à 22h, où le cinéaste sera présent pour recevoir son prix avant la projection spéciale de SZAMANKA.

 

De plus, ne manquez pas l’un des films le plus extrême de Zulawksi, L'AMOUR BRAQUE, qui sera présenté à la Cinémathèque québécoise le 28 juillet à 19h. Il s’agit d’une œuvre complètement sans compromis qui joue non seulement avec les clichés des films de genre, mais qui pousse aussi ses acteurs jusqu’à leurs limites tout en exigeant un niveau sans parallèle d’investissement à la fois émotionnel et intellectuel de la part du spectateur.

Fantasia 2013 – ANDRZEJ ZULAWSKI : Prix d’excellence pour l’ensemble de carrière /

Voir les commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Thêatre..

Pages

Hébergé par Overblog