Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Articles avec #fantastique

ZOMBIE DAY LYON Huitième invasion Samedi 7 juin 2014

ZOMBIE DAY LYON

Huitième invasion

Samedi 7 juin 2014

 

La Zombie Walk 2014 se met au chaud le samedi 7 juin prochain dans une ambiance Summer Camp de toute beauté !

 

▬▬▬▬▬ LE THEME 2014 ▬▬▬▬▬▬▬

 

Le « Zombie Summer Camp » c'est une ambiance estivale pour les petits et grands morts-vivants.

 

Dans la plus pure tradition des camps d'été, le choix d’activités sur place est vaste : zombie ball, concours de tee-shirt de sang mouillé, beach volley, dj set et bien entendu la marche zombie !

 

Vous pouvez avoir un aperçu du thème avec le cahier de tendances !

 

 

▬▬▬▬▬ LE LIEU ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

 

 

 

​Comme chaque nouvelle édition, les équipes AOA Production amènent les zombies à explorer de nouveaux espaces publics lyonnais.

 

C’est donc le tout nouveau, tout beau, tout vert PARC BLANDAN dans le 7ème arrondissement qui accueillera la Zombie Walk Lyon 2014.

 

Toutes les infos horaires, accès et autres joyeusetés sont disponible sur la page des infos Pratiques.

 

 

 

▬▬▬▬▬ PROGRAMMATION ▬▬▬▬▬▬▬

 

13h : Maquillage et animations

 

Ambiance Summer Camp !

Beach Volley Zombie

Zombie Ball

Zombiematon !

Dj Lilly aux platines !

Concours de tee-shirt mouillées de sang

Dédicaces BD Zombies

Maquillage des personnes pré-inscrites

 

 

16h : Départ de la Marche Zombie

 

 

▬▬▬▬▬ MAQUILLAGES ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

 

Nous offrons jusqu'à la veille du jour des places pour se faire maquiller par nos équipes !

 

Pour plus d’informations suivez le lien ci-dessous:

 

 

 

 

▬▬▬▬▬▬ AOA PRODUCTION ▬▬▬▬▬▬▬▬

 

L’événement est organisé bénévolement et avec ses fonds propres par l’association AOA Production, actrice culturelle responsable de nombreux événements décalés à Lyon depuis neuf ans. (voir lien ci-dessous)

 

 

 

 

 

 

 

ZOMBIE DAY LYON Huitième invasion Samedi 7 juin 2014

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - Zombie Walk Zombie parade, zombies, Horreur, Vampires, Fantastique

Carlo Varini au tournage de «Cyanure», image: Séverine Cornamusaz

Carlo Varini au tournage de «Cyanure», image: Séverine Cornamusaz

Carlo Varini n’est plus

 

 

Le caméraman tessinois, assistant notamment de Renato Berta, a perdu la vie dans un incendie survenu dans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 mai 2014. Pris dans les flammes d’une maison de vacances à Cathervielle dans le Sud-ouest de la France, il n’a pas survécu à une chute de plus de 8 mètres, comme le rapportent aujourd’hui les journaux Regione Ticino et Corriere del Ticino. Sa femme et ses deux enfants s’en sortent indemnes.

 

Né en 1946 à Ascona (Tessin), Carlo Varini a été de 1970 à 1980 l’assistant de Renato Berta sur des films de Daniel Schmid, Thomas Koerfer, Alain Tanner, Claude Goretta et Michel Soutter. Il a été lui-même à la caméra pour des films de Luc Besson «Le dernier combat», «Subway» et «Le grand bleu», pour «Les choristes» de Christophe Barratier ou encore pour «Cœur animal» de Séverine Cornamusaz. Son travail de chef opérateur lui a valu deux nominations aux César. Carlo Varini était membre de l’académie du cinéma Suisse.

 

Communiqué de presse de SWISS FILMS

Voir les commentaires

Festival BD Lyon 2014 Teaser

Lyon bd 2014

 

 

Communiqué de presse

 

Lyon, le 19 mai 2014

 

 

Pour la 5ème année consécutive, les organisateurs de Lyon BD ont confié la réalisation du teaser du festival international aux étudiants de Bellecour Ecoles d’Art à Lyon.

 

A un mois de l’évènement, découvrons le talent de quatre élèves apprentis réalisateurs, avec un clip d’animation en 3D de 37 secondes festives et colorées qui transmettent à tous l’envie de partager la passion du 9ème art.

 

 

Zoom sur le teaser 2014 de Lyon BD

 

 Aux commandes, 4 étudiants en Mastère Réalisation et Direction Artistique : Fanny Renard, Pierre-Gabriel Chouzy, Quentin Juillard et Matthieu Pierron. Ancien élève de Bellecour, Pierre Breton, les a rejoint pour la réalisation de la partie sonore. En équipe et comme de vrais professionnels, ils ont mené à bien toutes les étapes du projet, de la conception à la réalisation en passant par l’encadrement.

 

 

Fanny Renard, réalisatrice qui a coordonné ce projet : "Cette année nous avons bénéficié d’une grande liberté dans la réalisation du teaser. Nous voulions créer tout un univers autour de la BD, et mettre en valeur sa diversité. Des Carnets de Cerise à Lincoln, en passant par Boule & Bill et Spirou, le challenge était de trouver une harmonie entre tous ces styles graphiques. Nous nous sommes inspirés des jingles de TF1 pour leur aspect évolutif et très rythmé, ainsi que des publicités de soda pour leurs couleurs acidulées. En trois mots : dynamique, festif et coloré."

 

Une belle histoire entre Lyon BD et Bellecour Ecoles d’Art

 

 

 

Ce partenariat créatif qui dure depuis 5 ans pour réaliser le teaser du festival, a été initié par des enseignants de Bellecour Ecoles d’Art, eux-mêmes auteurs. Il illustre concrètement le rôle de formateur mais aussi de passerelle que joue Bellecour entre les différents métiers de la création : animation 3D, jeux vidéo, séries d’animation, cinéma et bande dessinée…

 

 

 

« Nous sommes très fiers d’être à nouveau partenaires du festival international Lyon BD. Ce travail collectif mené comme un véritable projet professionnel a été l’occasion pour nos élèves de croiser des graphistes de renom venant d’autres métiers de l’image. En France, les univers de l’animation et de la bande dessinée se rapprochent régulièrement, comme le démontrent les adaptations au grand écran de BD comme Astérix, Titeuf, Tintin, Les Dalton… », commente Gilles Benois, Directeur pédagogique 3D & Entertainment de Bellecour Ecoles d’Art.

 

A propos de Bellecour Ecoles d’Art  –

 

Fondée en 1937 à Lyon, Bellecour Ecoles d’Art est un établissement privé qui prépare aux métiers des arts appliqués et de l’Entertainment avec deux filières : Art & Design (graphisme, aménagement d’espace, mode, produits) et 3D & Entertainment (infographie et animation 3D, effets spéciaux, game-design, concept art). Bellecour dispense à ses étudiants des savoir-faire techniques, artistiques et créatifs autour d’une culture d’école non formatée et une pédagogie tournée vers l’avenir. Elle est l’une des premières écoles à proposer des cursus complets formant aux métiers des industries créatives. Son équipe pédagogique accompagne chaque année plus de 750 étudiants vers des carrières d’excellence en France et à l’international : designer, architecte d’intérieur, directeur artistique, game-designer, infographiste, concept artist... Sa gamme de formations, du Bac STD2A aux BTS, Bachelors et Mastères, est unique et validée par des diplômes d’Etat et Européen. Ses taux de réussite placent Bellecour Ecoles d’Art dans le peloton de tête des écoles de création ; l’insertion rapide des jeunes diplômés atteste d’un enseignement en phase avec les exigences du monde professionnel qui a fait la renommée de Bellecour Ecoles d’Art en cultivant ouverture d’esprit, dépassement de soi, polyvalence et professionnalisme.

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - Fantastique, Festival, Fanzines-Revues, BD, Bande dessiné, Lyon

Clerks II, 2006

Clerks II, 2006

KEVIN SMITH,

deuxième grande surprise du NIFFF 2014!  

 

 

Réalisateur et scénariste américain incontournable viendra présenter en personne les films phares de sa filmographie et une carte blanche.Ce fin observateur de la culture populaire US est, avec notamment Quentin Tarantino ou Robert Rodriguez, l’un des précurseurs du cinéma américain indépendant des années 90. Artiste baigné dans le cinéma de genre, il travaille actuellement sur un film d’horreur nommé « Tusk » après le célèbre Red State (USA, 2011). Il anime également une célèbre web émission sur les comics, milieu qui compose une part intégrante de sa culture car il a scénarisé plusieurs bandes dessinées.

 

 

 

Les 6 premiers titres de la sélection officielle hors compétition

 

Le NIFFF présente les premiers titres de sa programmation dont le film Stage Fright (Canada, 2014) de Jerome Sable, dans la lignée des grands classiques horrifiques des années 80, The Sacrament (USA, 2013) de Ti West, brillant réalisateur de House of the Devil et V/H/S (NIFFF 2010 et 2012), ainsi que la suite très attendue de Raid, Raid 2 : Berandal (USA, Indonésie, 2014) de Gareth Evans, le film d’action le plus corrosif de l’année; ou encore le premier long métrage de Renaud Gauthier Discopathe (Canada, 2013), une comédie noire sur le disco qui ravira les amateurs de slashers, iNumber Number (Afrique du Sud, 2013), dernier opus de Donovan Marsh, une fable policière d’une rare puissance et pour finir le film Young Detective Dee : The Rise of Sea Dragon (Hong-Kong, Chine, 2013), du maître incontesté des films de kung-fu Hark Tsui!

 

 

 Le NIFFF offrira cette année encore sa section FILMS OF THE THIRD KIND qui propose les films les plus attendus de la saison et son incontournable section ULTRA MOVIES, qui présente la production la plus extravagante ou extrême du cinéma de genre .

 

Communique de presse

Voir les commentaires

 4/7 - Premier contact Jim Maitre

« 4/7 - Premier contact »

 

Amis lecteurs et fans de Bd .

 

Je travaille actuellement sur mon nouvel album, "4/7 - Premier contact", suite de ma série Science-fiction que je publie depuis 2010 en autoédition.

 

Le projet me demandera un financement important (sortie du tome 4 qui se cumule a la réédition du tome 1 bientôt épuisé), j'ai donc mis le projet "4/7"sur le site de financement participatif ULULE, qui permet de donner/participer à l'aboutissement selon ses moyens en échanges de jolies contreparties une fois l'album sortis (albums dédicacés, planches originales ...).

 

Le site fonctionne un peu comme une "prévente" qui vous permettra de devenir actif dans la réalisation d'un album et le soutien d'un auteur.

 

L'album fera 54 pages couleur, format 24/32 cm, cartonné et sortira officiellement pour le 1er Octobre 2014.

 

N'hésitez pas à devenir les acteurs directs de la BD telle que vous voulez la lire !

 

 

 

Jim Maitre

 

Communiqué de presse du 14.05.14

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - science-fiction, BD, Bande dessiné, Livres, Fantastique, Jim Maitre

Les représentants de la Maison d’Ailleurs vont défendre le musée en Estonie

Communiqué de presse du mardi 13 mai 2014

 

Les représentants de la Maison d’Ailleurs

vont défendre le musée en Estonie !

 

Le 14 mai prochain, l’équipe de la Maison d’Ailleurs s’envolera pour Tallinn (Estonie), afin de défendre l’institution auprès du jury du « European Museum of the Year Award 2014 » (EMYA). En lice avec 35 autres musées, la Maison d’Ailleurs espère pouvoir décrocher le prix le plus prestigieux d’Europe venant récompenser l’innovation et l’excellence dans le secteur muséal. Le vainqueur sera annoncé dans la soirée du 17 mai 2014.

 

Défendre l’innovation du musée

La nomination de la Maison d’Ailleurs pour l’édition 2014 de l’EMYA a été annoncée début décembre 2013, ce qui a permis à l’équipe du musée de constituer un solide dossier et de préparer un poster synthétique afin de présenter aux participants de l’événement les points forts du musée yverdonnois.

 

En effet, pendant trois jours (du 14 au 16 mai 2014), les représentants de chaque musée sélectionné pourront ainsi plaider leur cause auprès du jury.

 

C’est sur la base du nouveau concept muséal Souvenirs du Futur – verni en mars 2013 – que la Maison d’Ailleurs a été sélectionnée pour participer à la compétition récompensant le musée ayant fait particulièrement preuve d’originalité et d’innovation dans son secteur d’activités. Souvenirs du Futur présente, par le biais d’une salle « Chronologie » et de quatre salles dédiées aux médias contemporains (« Littérature », « Cinéma », « Bande dessinée », « Musique »), les objets composant les collections de la Maison d’Ailleurs.

 

 Au demeurant, et l’originalité de ce point a été soulevée par les jurés, ces objets changent en fonction du thème abordé dans l’Espace Temporaire. Cette rotation permet donc, d’une part, de contextualiser la thématique présentée à ce moment-ci et, d’autre part, d’instituer un dialogue avec les travaux artistiques contemporains.

 

Le comité de sélection a également été séduit par les conséquences de cette refonte structurelle du musée et ses impacts sur tous les secteurs : la gestion optimale des collections et de leur conservation, le développement d’une médiation culturelle riche et adaptée aux types de public (visite interactive pour les familles, audio-guide gratuit), l’accroissement de la fréquentation montrant à quel point ce nouveau dispositif plaît aux connaisseurs mais aussi aux novices.

 

Prix

Le Prix EMYA a été fondé en 1977 et a pour but de reconnaître l’excellence et d’encourager les procédés innovants d’un musée aussi bien du côté des collections exposées que du bénéfice qu’il apporte à la société. Les musées en compétition sont choisis au sein des 47 États membres du Conseil de l’Europe. Lors de l’édition 2011, la Maison d’Ailleurs a été sélectionnée suite à l’ouverture de l’Espace Jules Verne mais n’avait pas remporté de prix.

 

 

Prix du Musée Européen de l’Année 2014 :

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - utopie, science-fiction, Fantastique, Palmarès, Prix, Musée, exposition, EMYA, musique, BD

Yannick Rousset Entretien

Yannick Rousset Entretien

 

Bonjour Yannick,

 

Stéphane Dubois,

Tu es l’acteur fétiche d’Olivier Béguin.

 

Yannick Rousset ,

Oui, j’ai tourné déjà à 4 reprises avec lui, j’ai tourné la première fois avec lui dans « Dead Bones » un court-métrage dans lequel j’avais un petit rôle.

Tu es au BIFFF pour « Chimères » qui est sorti en 2013 et qui a obtenu déjà de nombreux prix (Mention spéciale du jury au NIFFF 2013, Prix spécial du jury lors de la 34e édition du festival de Fantasporto, au Portugal, Meilleur actrice Buenos Aires Rojo Sangre Festival International, Best editing Adward Screamfest Los Angelès Horreur Film Festival, Sélection officielle BIFFF 2014…).

 

S.D ,

Comment es-tu venu au cinéma ?

 

Yannick Rousset ,

Je suis  français, mais j’ai fait mon conservatoire d’Art dramatique à Lausanne (Suisse), j’y ai rencontré  de jeunes réalisateurs de court-métrage, j’aie donc fait beaucoup de courts-métrages en Suisse et en France plus particulièrement à Lyon.

 

Petit à petit mes connaissances, mes amis réalisateurs sont  passés au long métrage comme Olivier Beguin ou Marc Décosterd en Suisse.

 

Pour le moment je n’ai pas fait beaucoup de longs métrages seulement 3 ou 4, j’ai eu beaucoup de chance d’avoir un rôle aussi important avec Olivier Beguin dans « Chimères ».

 

S.D,,

Justement pour « Chimères » (voir le lien ci-dessous de l’entretien avec le réalisateur et l’actrice principale du film), quand tu as eu le rôle tu l’as appréhendé comment ?    

 

Yannick Rousset,

Sans rien dévoiler du film il y a plusieurs aspects du personnage que j’interprète, en pleine santé, malade suite à un accident, dans une forme de dépression et surtout quand il se regarde dans un miroir une autre personne apparait.

 

C’est une version animale très violente de son personnage, cela me faisait plusieurs facettes du même personnage à interpréter à la fois.

 

Au fil des festivals Olivier Beguin est devenu un ami, cette idée de long métrage est née ensemble, un peu comme ici au BIFFF autour d’une bière,  on sait dit il faut arrêter de faire des courts-métrages et passé au long métrage.

 

Comment faire avec quelle idée de scénario ? Petit à petit, à force de discussion l’idée de « Chimères » nous est venue.

 

C’est un projet qui est né sur le long terme ensemble, le scénario à évoluer avec nous. Avec Olivier et Jasna Kouhoutova, on sait vu souvent pour parler du scénario et le faire évoluer, créant un passif à nos personnages.

 

Nous avons eu peu d’aide en Suisse, ils ne comprenaient pas le projet. Le paradoxe étant qu’ils ont un superbe festival avec le NIFFF. Le NIFFF ayant toujours soutenu les projets d’Olivier Beguin.

On espére qu’il sera diffusé au cinéma.

 

S.D,

Une partie du tournage a eu lieu en Roumanie.

 

Yannick Rousset ,

 

On a tourné en Roumanie les extérieurs et les intérieurs se situant en Roumanie. Pour la cohésion du groupe et pour avoir des images du pays, cela nous paraissant importants.  Tous les intérieurs qui représentait plus de deux à trois semaines dans un grand loft à Neuchâtel, les extérieurs de la ville  à Bruxelles, c’est étonnant, mais Neuchâtel ne si prêtait pas,  on voulait une ville plus graphique, plus grande, plus dangereuse, Neuchâtel on ne peut pas croire que sait dangereux,  trop « propre ».

 

Avec très peu de moyens financiers, on a réussi à faire ce film sur 3 pays.

 

S.D,

Tu as fait quoi depuis « Chimères » ?

 

Yannick Rousset ,

Je fais surtout du théâtre, cela me permet de vivre de mon métier. Beaucoup en France, avec une compagnie qui est très visuelle, la Fox Compagnie, ou l’on mélange aussi le cinéma, puisque nous sommes des amateurs, je vie a Lyon ou je joue également,   mais surtout avec la Suisse je fais du cinéma av ec plusieurs réalisateurs.

 

S.D,

Tu as des projets de films fantastiques, de science-fiction au cinéma ?

 

Yannick Rousset,

Oui j’ai un projet qui est en pleine écriture avec Marc Décosterd qui est un réalisateur suisse avec lequel j’ai déjà tourné  (voir filmographie ci-dessous, NDLR), il a un projet qui sera fantastique avec un peu de science-fiction et qui sera très étonnant, surtout pour la Suisse.

 

On en reparlera plus tard, pour l’instant le projet reste secret.

 

Logiquement,  il devrait sortir en 2015, un long métrage qui devrait être passionnant. Je ne peux pas trop en dire pour l’instant, mais tu seras informer de la suite.

 

Olivier Béguin a le projet de faire le long métrage de « Dead Bones » qui est une sorte de western- fantastique.

 

S.D,

Tu participe je crois a beaucoup de festivals ?

 

Yannick Rousset,

J’adore les Festivals, en plus avec Olivier Beguin on sait vraiment connu dans les festivals en faisant la promotion de ces films, comme celui de Sitgès à coté de Barcelone. En rencontrant des réalisateurs, des acteurs, des bloggeurs comme toi, rencontrer le public, c’est vraiment important on a peiner pour faire le film, ce n’est pas toujours facile de tourner un film. Dans un festival tu profites de ces rencontres et tu peux être fier de ton travail.

 

En Suisse, il y a de nombreux réalisateurs émergents dans la SF et le fantastique.

 

Filmographie Sélective

2013 :

Chimères (Olivier Beguin)

 

2012 :

 La Dame Blanche (Arnaud Baur)

Erwan et plus  si affinités (Marc Décosterd)

2011 :

Employé du mois (Olivier Beguin)

(Voir le lien ci –dessous pour l’article déjà publié sur ce site)

2010 :

Strip Chess (Philippe Roman)

2008 :

Dead Bones (Olivier Beguin)

2006 :

Naufrage  (Olivier Beguin)

2005 :

Erwan et compagnie (Marc Décosterd)

Voir les commentaires

George R.R. Martin, créateur de GAME OF THRONES  au NIFFF 2014

 

George R.R. Martin,

créateur de GAME OF THRONES 

au NIFFF 2014

 

George R.R. Martin, auteur du cycle LE TRÔNE DE FER, sera l’invité d’honneur de la 14e édition du NIFFF. L’écrivain proposera une Carte Blanche de films qui l'ont inspiré et animera une masterclass publique, suivie d’une séance de dédicaces, le jeudi 10 juillet 2014.

 

 Traduite en 25 langues, machine à best-sellers, la saga LE TRÔNE DE FER (A Song of Ice and Fire) a donné lieu à l’une des séries TV les plus suivies de ces dernières années, faisant de George R.R. Martin un maître incontesté de la fantasy actuelle. Le NIFFF vous offre une occasion unique de le rencontrer !

 

Carte Blanche George R.R. Martin

 On a beaucoup parlé des influences littéraires de George R.R. Martin. Le NIFFF lui a demandé quels étaient les films qui avaient marqué son imaginaire et son rapport au cinéma. Réponse en une Carte Blanche présentée par l’auteur lui-même, à découvrir au NIFFF entre le 4 et le 12 juillet !

 

Masterclass publique George R.R. Martin

 L’auteur américain sera également l’hôte très spécial du forum littéraire New Worlds of Fantasy. Dans ce cadre, il animera une masterclass et répondra aux questions du public le jeudi 10 juillet 2014. La rencontre sera suivie d’une séance de dédicaces. Une boutique sera spécialement prévue pour l’occasion, en partenariat avec la librairie Payot.

 

ATTENTION : RÉSERVATION OBLIGATOIRE !

 Réservations Masterclass (dans la limite des places disponibles):

Dès le 28 mai 2014 sur starticket.ch

Pour ceux parmi vous qui n’obtiendraient pas de billet print at home, le NIFFF remettra des billets en circulation le 18 juin 2014, à l’occasion de la présentation du programme complet.

 

Jeudi 10 juillet, Théâtre du Passage 1 :

 15.00-16.00: Masterclass George R.R. Martin

 16.00-17.00 : Séance de dédicaces 

 

  OFFRE SPÉCIALE:

   Jusqu’au 19 juin 2014, Festival Pass à CHF 130 (au lieu de 150) !!!

 PRESALES: starticket.ch

 

(Communiqué de presse)  

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Philip K. Dick   Ne pas se fier à la couverture

 

Philip K. Dick   Ne pas se fier à la couverture

 

 Folio SF N° 478

 

Cet ouvrage regroupe dix nouvelles parues dont Denoël avait publié la traduction  en : 1994, 1996,1997 ,1998.

 

Que dire si ce n’est que l’on a toujours plaisir à lire ou relire celui qui avec ASSIMOV (     né le  2 janvier 1920, Petrovitchi, Russie, décédé : 6 avril 1992, New York, État de New York, États-Unis.),  ou   Frank Herbert (né le  8 octobre 1920, Tacoma, Washington, États-Unis, décédés le  11 février 1986, Madison, Wisconsin, États-Unis) voir   André Caroff, (né André Carpouzis le 28 février 1924 à Paris et mort le 9 mars 2009 à 85 ans à Paris France),   l’un des principaux auteurs de la période classique de la Science-fiction.

 

Je choque peut-être en citant ces trois auteurs ensemble, mais si leurs styles, leurs orientations littéraires sont différents, ils ont marqué leurs époques (et André Caroff ma jeunesse).

 

Je vous recommande donc de lires et relire tous les trois.

 

Thématique des nouvelles:

Un seul homme peut-il introduire une variable problématique dans le futur conflit avec Proxima du Centaure? Pensez-vous être capable de tromper des forains de l’espace? Comment réagiriez-vous si vous étiez exposés à de mystérieuses radiations?

 

Et si un savant trouvait le moyen de donner vie aux objets animés? Oseriez-vous, avant de mourir, partir à la recherche d’une planète qui n’existe pas : la Terre? Que se passerait-il si des livres reliés en peau de wub voyaient leur contenu modifié?

 

Se pourrait-il que votre chien soit le seul à avoir découvert de dangereux envahisseurs? Des distributeurs de boules de gomme peuvent-ils sérieusement représenter un danger pour l’humanité?

 

 

Folio SF, n° 478

 

384 pages - Prix : 7.9 €

ISBN : 9782070449224

Code Sodis : A44922

 

 

Biographie sommaire

 

Publié pour la première fois en 1952, Philip K. Dick (1928-1982) s’oriente rapidement, après des débuts assez classiques, vers une science-fiction plus personnelle, où se déploient un questionnement permanent de la réalité et une réflexion radicale sur la folie.

 

Explorateur inlassable de mondes schizophrènes, désorganisés et équivoques, Philip K. Dick clame tout au long de ses œuvres que la réalité n’est qu’une illusion, figée par une perception humaine imparfaite.

 

L’important investissement personnel qu’il plaça dans ses textes fut à la mesure d’une existence instable, faite de divorces multiples, de tentatives de suicide ou de délires mystiques.

 

Nom de naissance

Philip Kindred Dick

 

Autres noms

Richard Phillips

Jack Dowland

Mark van Dyke

 Horselover Fat

 PKD

 

Activités

Romancier, nouvelliste, essayiste

 

Naissance

16 décembre 1928

Chicago, Illinois, Unis

 

Décès

2 mars 1982 (à 53 ans)

Santa Ana, Californie,

 

Langue d'écriture

Anglais américain

 

Mouvement

Post-modernisme

 

Genres

Science-fiction

Fantastique

 

Distinctions

Prix Hugo

Prix John Wood Campbell Memorial

Prix British Science Fiction

Graoully d'Or

Prix Nebula

 

Œuvres principales

 

Le Maître du Haut Château (1962)* Le Dieu venu du Centaure (1965)* Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? (1968)* Ubik (1969)* Confessions d'un barjo (1975)* Substance mort (1977)

 

Sources: éditeur et Wikipédia.

Portrait dessiné de Philip K. Dick

Portrait dessiné de Philip K. Dick

Voir les commentaires

Hugo Pratt Les éthiopiques Corto Maltese

 

Hugo Pratt Les éthiopiques Corto Maltese

 

Comme promis, je vous parle maintenant du second volume de Corto Maltese édité par FOLIO BD.        

 

Dans cet album sous le titre générique des « éthiopiques » on trouve 4 nouvelles : « Au Nom d’Allah le miséricordieux », « Le Coup de grâce », « Et d’autres Roméo et d’autres Juliettes » et pour finir « Les Hommes-léopards du Rufiji ».

 

On se régale comme toujours à lire et relire les œuvres  d’Hugo Pratt, quelques que soit le personnage Sergent Kirk, Corto Maltese ou des adaptations comme celle de «L’Ile au trésor » de Stevenson ou encore « Saint-Exupéry ».

 

 

Folio BD, n° 5749

152 pages - Prix : 7.65 €

ISBN : 9782070458363

 Code Sodis : A45836

 

 Résumé de l’album :

Entre 1916 et 1918, du désert du Yémen au fleuve Rufiji, Corto Maltese rencontre bédouins, militaires anglais, sorciers et hommes-léopards… et le guerrier danakil Cush, dont le mauvais caractère lui déplaît d’abord. Mais c’est dans l'action que la valeur d’un homme se révèle…

 

Autres titres de la collection :

 

« La débauche », Tardi-Pennac

« RG »,Pierre Dragon et Frederii Peeters

« Un homme est mort », Kris et Etienne Davodeau

 

 

   

Biographie et Bibliographie sommaire

 

Hugo Pratt est né en 1927 à Rimini (Italie)

 

Il passe les premières années de sa vie à Venise puis en Ethiopie.

En 1945, il commence sa carrière de dessinateur de bande dessinée. Avec Ivo Pavone, Alberto Ongaro et Dino Battaglia (entre autres), il fonde le groupe de Venise. Paraît alors, L’as de Pique.

 

De 1949 à 1962, il vit et travaille en Argentine.

 

1953 :  Création de Sergent Kirk, avec Héctor Oesterheld (5 tomes)

1957 : Ticonderoga et Ernie Pike, avec Héctor Oesterheld.

1959 : Ann de la jungle

1962 : Capitaine Cormorant (édition Glénat) Fort Wheeling (éditions Casterman)

1965 : Adaptation de l’île au trésor de Stevenson

1967 : Publication du premier tome de la série Corto Maltese, la ballade de la mer salée

1969 : Publication du premier tome de la série Les scorpions du désert

1976 : Sven-l’homme des caraïbes

1977 : La macumba du gringo

1978 : À l’ouest de l’éden

1980 : Jesuite Joe

1983 : Un été indien, dessin de Milo Manara

1984 : Cato Zoulou

 

Reconnu comme l’un des maîtres de la bande dessinée, primé mondialement, Grand prix national des Arts graphiques, l’éternel voyageur s’installe à Grandvaux en Suisse.

 

1988 : publication du dernier tome de Corto Maltese, Mu.

1991 : El Gaucho, dessin de Milo Manara.

1995 : Saint Exupéry, le dernier vol. Morgan

Hugo Pratt est décédé le 20 août 1995 en Suisse.

 

Les œuvres d’Hugo Pratt sont principalement publiées en France par les éditions Casterman.

Lien avec autre article sur Pratt

Voir les commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Thêatre..

Pages

Hébergé par Overblog