Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>

Articles avec #fantastique

Présences d'Esprits 97

Présences d'Esprits 97

Présences d'Esprits 97

Eté 2019

Le zine des mondes de l’imaginaire.

Littérature BD Cinéma TV JEU Illustration

 

Ne ratez pas le dossier sur l’histoire des comics concocté par notre spécialiste qui nous régale également avec un burger et sushi spécial Le Pingouin.

 

Deux interviews pour vous mettre en appétit : Paul Béorn pour la fantasy et Peter F Hamilton pour la SF.

.

48 pages N & B + 4 pages couleurs.

5 euros

 

Couverture : Vincent Fourneuf (Graffcomics)

 

 

Rajoutez à cela une nouvelle, Réconfort mécanique d’Atmann Bonnaire.

Et bien sûr toutes nos rubriques habituelles.

 

(Communiqué de presse)

Voir les commentaires

Affiche Officielle FEFFS 2019

Affiche Officielle FEFFS 2019

première vague

des films de la sélection officielle

 

12e Festival européen

du film fantastique de Strasbourg

13-22 septembre 2019

 

A deux mois du lancement du Festival, nous sommes heureux de vous dévoiler une première vague des films de la sélection officielle.

 

En compétition internationale fantastique, Lucky McKee fera son retour au Festival après y avoir présenter The Woman et All Cheerleaders must Die avec son nouveau film Kindred Spirits, thriller horrifique dans lequel une mère célibataire est bouleversée par le retour impromptu de sa soeur qui noue une relation fusionnelle mais bientôt obscure avec sa nièce adolescente.

 

Toujours venant de l’autre côté de l’Atlantique, Knives and Skin, premier long-métrage de Jennifer Reeder, nous plonge dans une enquête digne de Twin Peaks suite à la disparition d’une adolescente.

 

Troisième film américain de la sélection, The Beach House de Jeff Brown, dans lequel un jeune couple vient séjourner dans la maison paternelle située au bord de mer lorsqu’ils s’aperçoivent qu’un couple d’amis du père s’y  sont installés. De cette situation étrange, bien d’autres évènements inexplicables vont se dérouler dans la maison.

 

Dans The Hole in the Ground de l’irlandais Lee Cronin, une mère célibataire va comprendre qu’un mystérieux trou dans la forêt aux abords de leur maison a des incidences étranges sur son jeune fils.

 

Enfin, avec Koko-Di Koko-Da de Johannes Nyholm, un couple parti faire du camping dans la forêt va subir les sévices d’un homme endimanché et deux de ses acolytes en guenilles, dans une sorte d’incessant recommencement.

 

En crossovers, thrillers, films noirs et comédies noires vont à nouveau se bousculer. Dans Sons of Denmark, Ulaa Salim porte un regard prémonitoire sur la montée du fascisme au Danemark.

 

Plus léger, Dogs don’t wear Pants du finlandais J.-P. Valkeapää nous immisce avec humour et de manière sensitive dans une initiation BDSM d’un veuf attiré par des expériences extrêmes après la mort de sa femme.

 

Comédie et film d’époque, Jesters : The Game Changers du coréen Joo-Ho Kim suit un gang d’arnaqueurs, composé d’acrobates et d’artistes, recruté pour créer des évènements extraordinaires afin d’impressionner la population et de créer une Histoire de leur pays plus grande que nature.

 

Thriller en huis clos aux multiples rebondissements, Burn de Mike Gan met en scène une employée de station service qui se fait braquer par un homme en fuite.

 

Enfin, Domestique d’Adam Sedlák, huis-clos portant sur un couple qui sombre dans les tourments de ses obsessions : devenir un cycliste top niveau pour Roman à force d’entrainement incessant et avoir coute que coute un enfant pour Sarlota.

 

A travers une compétition internationale, le Festival permettra de découvrir les dernières pépites du cinéma animation pour adultes.

 

Récompensé à la Semaine de la critique puis à Annecy, J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapin prend le parti de suivre une main coupée qui s’échappe d’un labo et déambule périlleusement dans la ville pour retrouver son corps, ainsi que Naoufel, jeune livreur de pizzas, qui va tout faire pour se rapprocher de Gabrielle dont il tombe amoureux.

 

Feu d’artifice de couleurs et d’émotions, L’Extraordinaire voyage de Marona d’Anca Damian suit une chienne qui après un accident se remémore les différents maîtres qu’elle a eues. Basé sur une collaboration avec l’illustrateur Brecht Evens, ce film familial nous fait voyager à hauteur de vue de chien avec humour, réflexion et poésie. Away, premier film du jeune letton Gints Zilbalodis, à la fois réalisateur, producteur et compositeur, nous entraîne dans le voyage à moto sur une île d’un jeune garçon et d’un oiseau fuyant un esprit maléfique qui avance inexorablement vers eux.

 

Hypnotique, envoûtant et poétique. L’extravagance et la démesure seront à nouveau l’apanage des séances de minuit avec le film thaï The Pool de Ping Lumpraploeng mettant en scène un homme coincé dans un bassin de piscine vide avec un crocodile.

 

Il s’agira de bobines d’un film mystique et orgiastique retrouvées par un groupe d’employés d’un cinéma avec le psychédélique Porno de Keola Racela. Dans Body at Brighton Rock, Roxanne Benjamin nous entraine dans un parc national avec une jeune Ranger chargée de surveiller une scène de crime, devant se confronter à ses peurs et ses hallucinations.

 

Enfin, Bliss de Joe Begos suit une peintre prête à tout pour terminer son chef d’oeuvre à travers une errance hallucinatoire matinée de sexe, de drogue et de meurtres dans les faubourgs de Los Angeles.

 

Les séances spéciales proposeront des films hors compétition et notamment des documentaires.

 

Outre Memory : The origin of Alien dans lequel Alexandre O. Philippe revient sur le script originel de Dan O’Bannon à travers de passionnantes interviews, le Festival proposera aussi le peu orthodoxe Hail Satan ? dans lequel la réalisatrice Penny Lane met en lumière le Temple Satanique, qui au-delà du culte s’avère être un mouvement militant pour la liberté de pensée face aux institutions américaines, utilisant des méthodes diaboliquement drôles. Enfin, Frank Beauvais nous proposera un ovni filmique et cinéphilique avec Ne croyez surtout pas que je hurle, medley d’extraits d’œuvres cinématographiques, lorgnant parfois sur le cinéma bis, mais permettant toujours un commentaire pertinent, d’aborder une tranche de vie et surtout de soigner son âme grâce au cinéma.

 

Communiqué de presse

Voir les commentaires

Jean Dujardin, Opening Ceremony © Miguel Bueno, NIFFF 2019

Jean Dujardin, Opening Ceremony © Miguel Bueno, NIFFF 2019

NIFFF 2019

EMOTIONS EN CASCADE

 

Cette 19e édition a charrié son lot d’émotions avec la signature historique de la charte SWAN pour l’égalité et l’inclusion dans les festivals de cinéma. Le NIFFF est le premier festival de cinéma fantastique à conclure ce pacte essentiel. Le public a plébiscité l’Open Air dans un format augmenté qui a connu une fréquentation inégalée. La projection du mythique LOONEY TUNES marquera longtemps le public et les pavés de La Place des Halles. Les comédiens Sergi Lopez et Jean Dujardin ont chauffé à blanc les salles lors des premières suisses de 7 REASONS TO RUN AWAY (FROM SOCIETY) et LE DAIM de Quentin Dupieux. La compétition asiatique a pris son envol grâce à la présence de Miike Takashi (FIRST LOVE), grand amoureux des rives de Neuchâtel, ainsi que du Coréen Lee Won-tae (THE GANGSTER, THE COP, THE DEVIL).

 

NOUVEAU FORMAT CONVAINCANT POUR NIFFF EXTENDED ET INVASION

 

Cette édition était marquée par le rapprochement du volet spécialisé NIFFF Extended et le pluridisciplinaire NIFFF Invasion. Ces deux volets, désormais pensés comme un ensemble, ont proposé des ponts entre jeu et théorie, au travers des nombreuses installations au Temple du Bas et des symposiums. On notera la présentation futuriste du directeur de studio du mythique Weta Workshop Greg Broadmore ainsi que celle de l’historien Denis Pellerin, conservateur de la collection DIABLERIES de Brian May (guitariste de Queen)..

 

LA SUISSE EN PÔLE POSITION

 

La Suisse a brillé tout au long de ce rendez-vous estival avec des propositions riches et transversales. L’atmosphère était électrique lors des sessions de pitching du FANTASTIC WEB CONTEST III en partenariat avec la RTS. Le projet LES ENFANTS TERRIBLES de Malou Briand et Raphaël Meyer (Box Productions) remporte la session et part en production dès cet été pour une présentation exclusive en première mondiale lors de l’édition jubilé du NIFFF. Yann Gonzalez a accompagné la promotion actuelle de jeunes réalisateurs de l’ECAL avec CONTES MIROIRS DE LA JEUNESSE. On notera encore la présence de deux auteurs émergents helvétiques Blaise Harrison avec LES PARTICULES gravitant autour du CERN et du talentueux Simon Jaquemet pour DER UNSCHULDIGE.

 

LE NIFFF EN CHIFFRES

 

Cette 19e édition au budget total de 2’339’000 CHF a présenté durant 9 jours plus de 150 films au sein de 15 sections. D’une capacité simultanée de 2’135 festivaliers, les 165 projections publiques ont dévoilé 90 longs métrages, 69 courts métrages venus de 51 pays avec 21 premières mondiales, 5 premières internationales, 8 premières européennes et 51 premières suisses. Les programmes gratuits NIFFF Extended et NIFFF Invasion ont proposé 107 activités dont 41 conférences.

 

Communiqué de presse

Voir les commentaires

NIFFF PALMARES 2019

NIFFF

PALMARES

2019

Prix H. R. Giger «Narcisse» du meilleur film (Compétition internationale)

CHF 10’000 offert par la Ville de Neuchâtel

EXTRA ORDINARY, Mike Ahern, Enda Loughman, Ireland, Belgium

World sales: Epic Pictures Group (US)

Décerné par le Jury International

Anaïs Bertrand, Producer, FR

Katrin Gebbe, Director, DE

Piodor Gustafsson, Producer, SE

Fernando Navarro, Screenwriter, ES

Alexandre O. Philippe, Director, CH

Mention spéciale pour sa performance: Haley Bennett dans SWALLOW, de Carlo Mirabella-Davis, United States, France

Méliès d’argent du meilleur long métrage fantastique européen.

Nomination

ABOU LEILA, de Amin Sidi-Boumédiène, Algeria/France/Qatar

Distributor: Outside the Box (CH)

Décerné par le Jury Méliès

Denise Bücher, journaliste, CH

Evrim Ersoy, Creative Director, Fantastic Fest, UK

Valeria Richter, Creative Producer, DK.

Prix NIFFF de la critique internationale

Promotion

SWALLOW, de Carlo Mirabella-Davis, United States, France

World sales: Charades (FR)

Décerné par le Jury NIFFF de la critique internationale

Roberto Della Torre, Journaliste, Nocturno, IT

Anna Gélibert, Journalist, Mad Movies, FR

Rául Gil, Journalist, SciFiWorld, ES

James Marsh, Journalist, Screen Anarchy, UK

Dominic Saxl, Journalist, Deadline, DE.

Prix Imaging the Future du meilleur production design (Compétition Internationale)

CHF 5’000.- offerts par le Centre Suisse d’Electronique et de Microtechnique (CSEM)

A Miguel Llansó, Anna-Liisa Liiver, Aitor and Fran Almuedo pour JESUS SHOWS YOU

THE WAY TO THE HIGHWAY, Miguel Llansó, Ethiopia/Spain/Estonia

World sales: Sergio Uguet de Resayre (ES)

Décerné par le Jury International

Anaïs Bertrand, Producer, FR

Katrin Gebbe, Director, DE

Piodor Gustafsson, Producer, SE

Fernando Navarro, Screenwriter, ES

Alexandre O. Philippe, Director, CH

Prix de la Jeunesse Denis-De-Rougemont (Compétition Internationale)

Honorifique

COME TO DADDY, de Ant Timpson, New Zealand, Canada, Ireland, United States

World sales : WTFilms (FR)

Décerné par le Jury du Lycée Denis-de-Rougemont

Prix du meilleur film asiatique (Compétition asiatique)

Honorifique

THE FABLE, de Kan Eguchi, Japan

World sales: Shochiku Co., Ltd (JP)

Décerné par le public

Prix RTS du Public (Compétition Internationale et Compétition Asiatique)

Diffusion

EXTRA ORDINARY, de Mike Ahern & Enda Lougham, Ireland/Belgium

World sales: Epic Pictures Group (US)

Décerné par le public

Prix H. R. Giger «Narcisse» du meilleur court métrage suisse

CHF 10’000.- offerts par la SSA et SUISSIMAGE

DISPERSION, Basile Vuillemin, CH

Prod: Basile Vuillemin (CH), KinoGeneva (CH)

Décerné par le Jury SSA/SUISSIMAGE

Corinne Frei, SUISSIMAGE Delegate, CH

Pascaline Sordet, Journalist, CH

Antoine Russbach, Director, CH

Méliès d’argent du meilleur court métrage fantastique européen

Nomination

DISPERSION, Basile Vuillemin, CH

Prod: Basile Vuillemin (CH), KinoGeneva (CH)

Décerné par le Jury SSA/SUISSIMAGE

Corinne Frei, SUISSIMAGE Delegate, CH

Pascaline Sordet, Journalist, CH

Antoine Russbach, Director, CH

Prix Taurus Studio à l’innovation (compétition de courts métrages suisses)

Bon de CHF 2’000.- de post-production sonore

HAND IN HAND, de Ennio Ruschetti, CH

Prod: Zürcher Hochschule der Künste (CH)

Décerné par le Jury Taurus Studio

Claude Lander, Taurus Studio Founder, CH

Ludovic Maggioni, Director, Muséum d’histoire naturelle de Neuchâtel, CH

Régis Mérillat, Journalist, CH

 

Jean Dujardin, Opening Ceremony © Miguel Bueno, NIFFF 2019

Jean Dujardin, Opening Ceremony © Miguel Bueno, NIFFF 2019

Cérémonie d'ouverture et de fermeture.

Voir les commentaires

INVITÉ HONNEUR FEFFS ROBERT RODRIGUEZ

INVITÉ D'HONNEUR

DU FEFFS

ROBERT RODRIGUEZ

 

DU 13 AU 22 SEPTEMBRE 2019

  

Le Festival européen du film fantastique de Strasbourg est très heureux d’annoncer que Robert Rodriguez sera l’invité d’honneur de cette 12e édition.

 

Le réalisateur de l’explosif Desperado, du cultissime Une Nuit en enfer, du très bis Planète terreur, deuxième opus du projet Grindhouse avec Quentin Tarantino, ou plus récemment d’Alita : Battle Angel produit par James Cameron, recevra un prix d’honneur décerné par le Festival lors de la cérémonie d’ouverture le vendredi 13 septembre.

 

 Robert Rodriguez donnera également une master class le samedi 14, permettant aux spectateurs de découvrir ses secrets de fabrication et de mise en scène avant de dévoiler au public son dernier film Red 11, en présence de ses fils Racer, co-scénariste et responsable du son et Rebel, acteur et compositeur.

 

Inspiré de sa propre histoire lorsqu’il cherchait à financer son premier long métrage El Mariachi en se prêtant à des expériences au sein d’un laboratoire de recherche médicale pour réunir les 7 000 $, Red 11 nous plonge dans l’univers corrompu des laboratoires pharmaceutiques où le protagoniste, Rob, n’arrive plus à savoir si le service hospitalier essaye de le tuer ou s’il est victime d’effets secondaires des médicaments expérimentaux.

 

Le Festival proposera également une rétrospective sélective de ses films.

 

Biographie

Robert Rodriguez est réalisateur, scénariste, producteur, chef opérateur, monteur et ompositeur, mais également fondateur et dirigeant de la chaîne El Rey Network. En 1991, alors qu’il était étudiant à l’Université du Texas à Austin, il écrit le scénario de son premier long métrage, El Mariachi, qu’il finance pour un montant de 7 000 $ en se faisant payer par un laboratoire de recherche médicale en testant des médicaments.

 

Lauréat du Prix du public au Festival de Sundance en 1993, il détient également le record du plus petit budget financé par un studio hollywoodien.

 

Par la suite, Robert Rodriguez écrira, produira, réalisera et montera une série de films à succès dont Desperado, Une Nuit en enfer, The Faculty, la franchise des Spy Kids, Il était une fois au Mexique… Desperado 2, puis avec Franck Miller Sin City et Sin City 2 : j’ai tué pour elle et enfin Les Aventures de Shark Boy et Lava Girl, Planète Terreur ou encore Machete et Machete Kills.

 

En 2000, il fonde Troublemaker Studios à Austin au Texas, une société de production renommée internationalement pour les effets spéciaux et ayant contribué à faire d’Austin un pôle important pour la création cinématographique.

 

En 2016, s’embarque avec James Cameron pour l’adaptation en prises de vue réelles du manga Gunnm intitulée Alita : Battle Angel, sorti en février 2019. Pour célébrer les 25 ans d’El Mariachi, Robert Rodriguez revient à ses racines et lance une série documentaire intitulée Rebel without a Crew pour El Rey Network dans laquelleil invite 5 réalisateurs pour tourner un long-métrage avec seulement 7 000 $ et en 14 jours de tournage.

 

Il se lance le défi de réaliser aussi Red 11 avec ces contraintes.

 

La production de Red 11 fera aussi l’objet d’une série documentaire en 6 parties intitulée Rebel without a Crew : The Robert Rodriguez Film School avec Robert Rodriguez et son

fils Racer.

 

En 2017, Robert Rodriguez et ses fils Racer et Rebel fondent la société Double R Productions, pour réaliser des projets pour le cinéma, la télévision, le jeu vidéo et les plateformes interactives. En plus de Red 11, Double R Productions a produit The Limit, un court métrage en prises de vue réelles avec Michelle Rodriguez utilisant les technologies de pointe de la réalité virtuelle.

 

Robert Rodriguez vit à Austin au Texas.

Robert Rodriguez

Robert Rodriguez

Village du Festival

Voir les commentaires

La porte des ténèbres par Alan Haigh,

La porte des ténèbres par Alan Haigh,

La porte des ténèbres

par Alan Haigh,

 aux éditions

« Le Masque fantastique »

 

 

Il s'agit d'un roman assez ancien, paru en 1977, et dix-huitième et dernier titre de la courte première série « fantastique » chez Le Masque, ceux avec les couvertures rouges, pour les collectionneurs.

 

Assez difficiles à trouver, ces petits livres de poche présentent des textes inédits à l'époque, et rarement repris ensuite. L'auteur qui se cache sous le pseudonyme de Alan Haigh est en réalité un critique et anthologiste belge bien connu, Jacques van Herp, qui publia quelques romans et nouvelles sous divers noms d'emprunt.

 

« La porte des ténèbres » est un roman court (220 pages) qui conte l'arrivée d'un jeune professeur de français dans une province reculée d'un pays indéfini. Dès les premières lignes, le lecteur comprend que le personnage est ambigu, que ses interrogations concernant son poste rejoignent celles qu'il se pose sur son identité.

 

Parvenu à destination, le récit (à la première personne et au présent) devient celui d'une découverte hallucinée, celle d'une enclave hors du temps peuplée d'autochtones cachant des secrets inquiétants.

 

La lecture de « La porte des ténèbres » se révèle assez addictive : le style en est simple, mais pourvu d'un vocabulaire riche et précis, et l'accumulation des mystères et des situations paradoxales pousse à tourner les pages jusqu'à une révélation à la hauteur des enjeux posés au départ.

 

Ce final mettant en scène un culte à des entités dignes de Lovecraft donne une dimension mythique à une histoire qui, autrement, aurait pu passer pour assez anecdotique.

 

Ce qui différencie ce récit de ceux proposés par Lovecraft et ses adeptes, c'est la sensualité torride qui habite les protagonistes : le jeune héros manifeste une sexualité exigeante mais contrariée, et il trouvera une partenaire idéale en la personne d'une manipulatrice désignée pour le conduire à accomplir son destin.

 

Enfin, des scènes d'un culte exotique et malsain, à la limite du sadomasochisme apportent un piment sulfureux à la lecture.

 

En conclusion, il s'agit d'un petit roman agréable à lire, d'un auteur à découvrir, qui aurait pu, à la grande époque, trouver sa place parmi l'équipe de la mythique collection « Angoisse » au Fleuve Noir.

 

Serge ROLLET

 

Informations d'édition

Format: Poche

Langue: Français

Genre: S.F., Fantasy & Terreur > Fantastique

Editeur: Librairie des Champs-Elysées

Collection: Collection fantastique rouge

N° dans la collection: 18

Date parution: 1977

Nb pages: 222

ISBN: 2702406165

 

Biographie et bibliographie sommaire :

Naissance : Bruxelles, Bruxelles-Capitale, Belgique, 26 novembre 1923.

Décès : Etterbeek, Bruxelles-Capitale, Belgique, 30 décembre 2004.

 

Autres noms connus  

Vrai nom / nom complet : VAN HERP Jacques

Pseudonyme(s) :

ARVEL Alain

BERCHMANS Michel

CÉTESKI Ladislas

JOULY André

KENKÖNNERY Illy

LEBLOND Willy

MONNIER Marc

NADA Carlo

PROVIST Alain

VÉDÉWÉ Michel

 

Pseudonyme(s) collectif(s) :

GOISSERT Michel

JANSEN Michel

 

Bibliographie :

La Nef ensorcelée  (En coll. avec Paul HANOST) , 1977  (Nouvelle)

La Porte des ténèbres (1977)

Le Blackjoke , 1978  (Nouvelle)

4e de couverture

4e de couverture

Première série « fantastique » chez Le Masque

Première série « fantastique » chez Le Masque

Voir les commentaires

NIFFF EXTENDED 2019

NIFFF EXTENDED 2019

 

Offre gratuite et complémentaire du NIFFF, le label NIFFF EXTENDED est un cycle de conférences et rencontres qui explorent le futur du cinéma et de l’audiovisuel.

 

Création digitale, nouvelles technologies de l’information, scénarisation audiovisuelle ou encore littérature contemporaine, la pluridisciplinarité de cet espace de réflexion et de réseautage autour de l’imaginaire, rassemblera une centaine d’experts qui partageront leur vision de l’avenir du genre.

 

La Maison d'Ailleurs est fière de poursuivre sa collaboration avec le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel (NIFFF):

 

le jeudi 11 juillet, Marc Atallah, directeur et curateur de la Maison d'Ailleurs, donnera une conférence sur les liens entre littérature et jeux, qui se conclura par une partie publique sur grand écran du mythique jeu d'arcade "Super Smash Bros Ultimate".

 

(Communiqué de presse)

 

Dites-nous ce que vous pensez

du NIFFF EXTENDED 2019

via les commentaires.

 

Pensez à vous inscrire ainsi que vos amis (es)

à notre newsletter,

via le bouton « abonnez-vous ».

 

 

 

Téléchargez le programme NIFFF Extended (PDF)

THÉÂTRE DU PASSAGE (billetterie NIFFF)

Voir les commentaires

Couverture: The golden Age, Arnaud Martin

Couverture: The golden Age, Arnaud Martin

Les Démoniaques

&

autres textes de

Christophe Lartas

 

Nous avions déjà eu l’occasion de déjà eu l’occasion de chroniquer les livres de Christophe Lartas, les œuvres de Christophe LARTAS (voir lien ci-dessous). Son dernier ouvrage son dernier recueil de nouveaux fantastiques intitulés Les Démoniaques & autres textes.

 

Plus accessible que les précédents sans doute, il réunit 22 textes noirs et singuliers, mêlant contes étranges ou horrifiques, nouvelle dystopique et récits philosophiques.

 

Régnant sur une société à l’agonie où prédominent l’injustice et la destruction, les Démoniaques sont les incontestables Seigneurs de ce monde — mais à quel prix ? Cette nouvelle dystopique saisissante nous plonge dans une métropole infernale, en tout point étouffante, où la survie même constitue un acte de résistance. 

 

Autour de ce texte d’une force certaine s’agencent deux livres : le premier, « Chimères et cauchemars », renferme des contes dédiés à l’étrange et au fantastique, tandis que le second, « Chemins vers rien », propose plusieurs courts récits philosophiques au ton volontiers acerbe.

 

Réunissant 22 textes noirs et singuliers, Les Démoniaques & autres textes est un recueil à dominante fantastique qui témoigne une nouvelle fois de l’originalité et du style de Christophe Lartas.

 

Un extrait de la nouvelle principale du recueil est disponible ci-dessous en PDF.

 

Les Démoniaques & autres textes de Christophe Lartas

Publié par les  Editions de l'Abat-Jour

Nouvelles fantastiques.

212 pages

ISBN : 979-10-90106-59-8

 Format 20 x 13 cm

papier bouffant ivoire

Editions l’abat-jour

15 euros.

 

(Communiqué de presse)

Les Démoniaques &amp; autres textes de Christophe Lartas

Extrait en téléchargement légal et gratuit

Voir les commentaires

ASPIC, DÉTECTIVES DE L'ÉTRANGE  LE MYSTÈRE DE LA MOMIE BLETTE

ASPIC,

DÉTECTIVES DE L'ÉTRANGE

LE MYSTÈRE DE LA MOMIE BLETTE

TOME 7 

PAR

THIERRY GLORIS

ET

EMMANUEL DESPUJOL

 

Dans ce septième tome, Flora sera cette fois aussi bien confronté a des forces surnaturelles, de sa propre tante et aux secrets de sa famille, et vue le caractere de la tatie de Flora, cela vas faire quelques étincelles, étincelles décuplé par Hugo et ses idées socialistes libertaires.

 

Même si bien sur l’humour est très présent, on y aborde aussi le sombre passé qui fit la fortune  de la ville de Bordeaux.

 

Une intégrale en trois volumes est également disponible.

 

Je recommande fortement cette série jeunesse.

 

A partir de 10 ans.

 

Résume de l’album:

La dernière enquête de l’Agence Aspic se déroule à Bordeaux, dans la demeure d’une vieille tante de Flora, férue de fantômes, de chats et d’égyptologie.

 

Cette nouvelle enquête prend un ton résolument familial : que sait-on vraiment de notre famille ? On se côtoie, on partage des dîners et des célébrations, et les lourds secrets, ceux qui transpirent peu à peu. Flora Vernet comprendra que son instinct pour le surnaturel puise sa source inattendue dans le creuset familial. Et dans ce milieu très conservateur, les idées libertaires d’Hugo pourraient bien créer quelques étincelles !

 

Album cartonné

48 pages

240 x 320

EAN : 978-2-302-07254-1

ISBN : 978-2-302-07254-1

Scénariste : GLORIS Thierry

Illustrateur : DESPUJOL Emmanuel

Coloriste : SAINT-BLANCAT Cyril

Série : ASPIC, DETECTIVES DE L'ETRANGE

Collection : Quadrants

Editions Soleil

Prix : 14,50

 

Biographie et bibliographie  des auteurs :

THIERRY GLORIS EST NÉ EN 1974 EN FRANCHE COMTÉ. IL RÉSIDE DANS LE LOT-ET-GARONNE.

Élevé à grands coups d'albums d'Astérix, de Gaston Lagaffe ou de Sylvain et Sylvette, il découvre les comics US au collège et les mangas au lycée. Historien par passion, il obtient un DEA. À la naissance de son premier enfant, il décide qu’il sera auteur de BD ! Ses sources d’inspiration sont l'Histoire et la littérature du XIXe siècle. Il a scénarisé la série Le Codex Angélique et Waterloo 1911 (Delcourt). Il arrive chez Soleil en 2009 avec la série Souvenir d’un Elficologue et Malgré Nous. Plus récemment, il a scénarisé Une génération française (6 tomes chez Soleil).

 

Bibliographie :

Ainsi va la vie (Charve)   2010                      

 Aspic, détectives de l'étrange   2010       2017      

 Bushido (Gloris)               2017       2018      

 Champs d'honneur        2016       2017      

 Codex Angélique (Le)   2006       2009      

 Grande évasion (La)      2013                      

 Malgré nous      2009       2013      

 Meridia               2011       2013      

 Missi Dominici  2009       2012      

 NSA      2015       2017      

 Reines de sang (Les) - Cléopâtre, la Reine fatale               2017       2018      

 Reines de sang (Les) - Isabelle, la Louve de France 2012 2014     

 Saint-Germain  2009       2010      

 Souvenirs d'un Elficologue          2009       2012      

 Tokyo Home     2010                      

 Tuniques Bleues (Les)   2016                      

 Une génération française            2017       2018      

 Valois   2018       2019      

 Waterloo 1911  2008       2012      

 Isabel La Loba de Francia             2014                      

 

 

EMMANUEL DESPUJOL

EST NÉ EN 1964 À BORDEAUX.OÙ IL RÉSIDE.

Il a commencé en tant qu’illustrateur pour des magazines de jeux de rôle puis devient graphiste dans le prêt-à-porter. Il y adapte des licences Disney et Marvel. Emmanuel Despujol est l’auteur de la série Le Dixième peuple (Paquet). Aux Éditions Soleil, on le retrouve sur la série Aspic, détectives du bizarre.

 

Bibliographie :

Aspic, détectives de l'étrange 2016 2017               

Bordeaux 2018                 

Dixième peuple (Le) 2014 2018     

Filles de Soleil (Les) 2017              

ASPIC, DÉTECTIVES DE L'ÉTRANGE  LE MYSTÈRE DE LA MOMIE BLETTE
ASPIC, DÉTECTIVES DE L'ÉTRANGE  LE MYSTÈRE DE LA MOMIE BLETTE
ASPIC, DÉTECTIVES DE L'ÉTRANGE  LE MYSTÈRE DE LA MOMIE BLETTE
ASPIC, DÉTECTIVES DE L'ÉTRANGE  LE MYSTÈRE DE LA MOMIE BLETTE

Voir les commentaires

Moriarty  Empire mécanique

Moriarty 02.

Empire mécanique 2/2

 

PAR

FRED DUVAL

JEAN-PIERRE PÉCAU

STEVAN SUBIC

SCARLETT

 

Nous avions laissé Holmes prisonnier d’une mystérieuse femme, cette détention va lui permettre de confirmer ses doutes.

 

Je ne vous en dirais pas plus pour ne pas dévoiler la solution (provisoire) de cette enquête.

 

 

Cet album clôt le premier diptyque. Le prochain diptyque sera dessiné par Gess. Encore plus horrifique que le précédent, ce deuxième tome de ce premier diptyque, n’est pas à mettre entre toutes les mains.

 

Déconseiller aux moins de 18 ANS

 

Utiliser les commentaires

pour donner votre opinion

sur ce diptyque.

 

Pensez à vous inscrire

à la newsletter,

via le bouton « Abonnez-vous »  

 

Résumé de la série :

 

Comment Moriarty peut-il encore mettre des bâtons dans les roues de Sherlock Holmes quand ce dernier jure l’avoir vu mourir ? L’enquête se boucle et toutes les réponses sont enfin révélées.

 

Londres, 1899 : It’s raining men. Pour être plus précis, de monstrueux Hyde tombent du ciel pour causer la panique dans les rues de la capitale de la Perfide Albion. Le smog est transpercé de part en part par l’arrivée de ces musculeux monstres décérébrés et le palais de Buckingham subit lui aussi l’assaut avec violence. La reine Victoria, en réunion avec Lord Grey, doit quitter son palais sous bonne garde.

 

 

240 x 320

64 pages

Album cartonné

9782756099255

ISBN : 978-2-7560-9925-5

Scénariste : DUVAL Fred, PÉCAU Jean-Pierre

Illustrateur : SUBIC Stevan

Coloriste : SCARLETT

Série : MORIARTY

Collection : NEOPOLIS

Editions DELCOURT

15,50 €

 

Disponible en numérique.

 

 

Biographie des auteurs :

FRED DUVAL

EST NÉ EN 1965 À ROUEN.

RÉSIDE EN SEINE-MARITIME.

 

Avec le soutien de Thierry Cailleteau et Olivier Vatine, il signe en 1996 son premier album, 500 Fusils.La même année, il démarre sous le label « Série B » Carmen McCallum avec la complicité de Gess.

 

Il crée ensuite Travis, avec Christophe Quet, avant de se lancer en 2004 dans le steampunk avec une série historique, Hauteville House, dessinée par Thierry Gioux. Il s’attaque en 2010 à Jour J. En 2013, il retrouve Christophe Quet pour une nouvelle série : Wendy, tandis qu’il entame l’aventure L’Homme de l’année. Il a scénarisé cette année un polar sur le dopage dans le milieu de la pédale, Les Porteurs d'eau.

 

JEAN-PIERRE PÉCAU

EST NÉ À PARIS.

RÉSIDE EN ILE-DE-FRANCE.

Des études d’Histoire le mènent à deux années de professorat, mais il décide de changer de voie pourle jeu de rôle, en 1980. Il travaille alors pour une société d’importation de jeux de rôles, Donjons et Dragons. Simultanément, il participe à la rédaction des premiers numéros du journal Casus Belli, des récits destinés aux jeunes de 10-15 ans. Il fait ses premiers pas dans la BD avec Zentak. Suivent Little Blade, Nash et son best-seller : L’Histoire secrète.

 

En 2010, il lance avec Fred Blanchard et Fred Duval la série uchronique Jour J. À travers la BD, Jean-Pierre Pécau renoue avec sa passion pour l’Histoire.

 

Depuis cinq ans, il est le prolifique scénariste d'une quinzaine de séries dont L'Homme de l'année, Wonderball et Soleil froid.

 

STEVAN SUBIC

NÉ EN 1982 À ZRENJANIN, SERBIE,

OÙ IL VIT ET TRAVAILLE TOUJOURS.

Il commence à dessiner en 2009. Il reçoit de nombreux prix, dont cinq Grand Prix attribués à divers festivals de comics en Serbie, en Croatie et en Macédoine. En 2011, il remporte le premier prix à un concours international, organisé par la ville de Gênes, Conflicts War Balloons, décerné par un jury présidé par Sergio Toppi.

 

Sa BD gagnante, Conflitti et la suite Tracce ont été maintes fois imprimées

et récompensées, à la fois en Serbie et à l'étranger. Par la suite, il travaille avec divers magazines en Serbie et, comme illustrateur et graphiste, réalise des couvertures des magazines, des affiches promotionnelles et théâtrales. Ses oeuvres ont fait l'objet de l'exposition "Trois générations de bandes dessinées Serbes moderne" à l'Institut français de Belgrade, en 2013.

 

La même année, ses planches sont également publiés dans le livre anglais Balkan Comic Connections, une sorte d'encyclopédie en bande dessinée mettant en vedette les auteurs des Balkans. Il a travaillé avec Gianfranco Manfredi sur Adam Wild en 2014 et signe les dessins du premier tome de la série Moriarty, parue en aout 2018 chez Delcourt.

Moriarty  Empire mécanique
Moriarty  Empire mécanique
Moriarty  Empire mécanique
Moriarty  Empire mécanique

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Hébergé par Overblog