Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

1 2 3 4 > >>

Articles avec #festivals

Nuit Del Toro

La 9e édition du festival Lumière aura lieu du samedi 14 au dimanche 22 octobre, à Lyon. L'an dernier, 160 500 festivaliers ont assisté à 397 séances dans 60 lieux de la Métropole lyonnaise.

 

Mercredi 11 octobre à 18h

Vernissage du Catalogue à Librairie Decitre.

(Entrée libre sur inscription auprès de @communication2@institut-lumiere.org ou au 04 78 78 18 85)

 

 

Vendredi 13 octobre à 19h

Inauguration du Village. (Entrée libre sur inscription auprès de communication1@institut-lumiere.org ou 04 78 78 18 98)

 

Installé entre la Villa Lumière et le Hangar du Premier-Film, le village est le quartier général du public et des invités. Au milieu du parc Lumière, il propose des espaces ouverts à tous de 10h30 à 21h : un marché DVD (plus de 5 000 titres), une librairie cinéma (plus de 300 références), une boutique, un bar à bières, un restaurant, de la musique live, une Photobox et, nouveauté cette année, un espace de réalité virtuelle.

 

Et dès 22h, tous à la Plateforme. Le club éphémère du festival, où se retrouvent le public et les invités. Bar à cocktails, concerts et DJ sets. Ouvert tous les soirs et pour tous, en entrée libre.

 

Les temps forts de la première partie du festival

 

 

Samedi 14 octobre :

15h / Institut Lumière : Carte Blanche Guillermo del Toro en sa présence. Film projeté : La Tête contre les murs de Georges Franju.

 

 

17h / Halle Tony Garnier : Soirée d’ouverture présentée par Thierry Frémaux, en présence de nombreuses personnalités du cinéma. Le film d’ouverture sera dévoilé prochainement.

 

20h / Institut Lumière : Nuit Guillermo del Toro. Quatre films projetés (Le Labyrinthe de Pan, Hellboy, Cronos, Pacific Rim) dont sa première réalisation inédite : Cronos. Animations, bar et restauration légère. Café-croissant offerts au petit matin.

 

 

Dimanche 15 octobre :

15h / Halle Tony Garnier : Séance géante pour les enfants : Le Roi Lion de Roger Allers et Rob Minkoff. Lancement du cycle “Disney et la France”.  Séance avec goûter.

 

15h / Pathé Bellecour : Centenaire Jean-Pierre Melville. Tonie Marshall présente Le Doulos de Jean-Pierre Melville.

 

16h15 / Institut Lumière : Avant première The Shape of Water de Guillermo del Toro, en sa présence.

 

16h30 / Comoedia : Jean-François Stévenin présente son film Double Messieurs

 

18h / Espace Culturel Eole (Craponne) : ciné-conférence sur Henri-Georges Clouzot, animée par Fabrice

Calzettoni (entrée libre)

 

18h15 / Institut Lumière : Tilda Swinton et  Colin MacCabe présentent : The Seasons in Quincy: Four Portraits of John Berger de Bartek Dziadosz, Colin MacCabe, Christopher Roth et Tilda Swinton.

 

20h / Auditorium de Lyon : Rencontre avec Michael Mann. Suivi de la projection de Heat de Michael Mann.

 

 

Lundi 16 octobre :

11h00 / Institut Lumière : séance spéciale animation La Prophétie des grenouilles de Jacques-Rémy Girerd. Suivi de la signature de Kirikou et après... de Jean-Paul Commin, Valérie Ganne, Didier Brunner (Actes Sud/Institut Lumière). En présence de Jacques-Rémy Girerd et de Jean-Paul Commin

 

11h30 / Comédie Odéon : Master Class Tilda Swinton (également diffusée en direct sur Radio Lumière)

 

15h00 / Comédie Odéon : Master Class Guillermo del Toro (également diffusée en direct sur Radio Lumière)

 

18h15 / Institut Lumière : Coup de coeur d’Alfonso Cuarón, en sa présence. Projection de La Fórmula Secreta de Rubén Gámez. (Deuxième séance : 19h30 / Lumière Terreaux)

 

20h / Institut Lumière : Nicolas Winding Refn présente son “projet digital”.

 

20h30 / UGC Astoria : Jean-François Stévenin présente son film Mischka

 

 

Mardi 17 octobre :

Ouverture du Marché International du Film Classique. 5ème édition de ce rendez-vous des professionnels du cinéma classique du monde entier.

 

14h / Lumière Terreaux : Séance Spéciale King Kong de Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack.

Suivi de la signature de Kong de Michel Le Bris (Grasset). En présence de Michel Le Bris

 

15h / Comédie Odéon : Master Class Jean-François Stévenin (également diffusée en direct sur Radio Lumière)

 

16h30 / Institut Lumière :  Voyages à travers le cinéma français (ép. 1 et 2) – « Mes cinéastes de chevet, 1 et 2 » de Bertrand Tavernier

 

20h30 / Institut Lumière : Grandes Projections - Projection unique de Reds de Warren Beatty

 

21h30 / Cinéma Opéra : Projection de Metropolis (version de Giorgio Moroder) de Fritz Lang.

 

 

Mercredi 18 octobre :

15h / Comédie Odéon : Master Class Anna Karina (également diffusée en direct sur Radio Lumière).

 

15h / Hôpital Femme-Mère-Enfant (Bron) : séance spéciale pour les enfants hospitalisés. Projection du film Le Roi Lion de Roger Allers et Rob Minkoff. En présence d’Anne Le Ny. En partenariat avec Les Toiles Enchantées.

 

16h15 / Comoedia : Diane Kurys présente son film Un homme amoureux.

 

19h / Ciné-Meyzieux (Meyzieux) : Ciné-concert / programme de courts métrages de Harold Lloyd 1

19h15 / Institut Lumière : Diane Kurys présente son film Coup de Foudre.

20h / Auditorium de Lyon : Ciné-concert Harold Lloyd. Projection de The Kid Brother de Lewis Mileston et Ted Wilde accompagnée par l’Orchestre national de Lyon dirigé par Carl Davis

 

Voir les commentaires

© Nicolas Guérin

© Nicolas Guérin

Wong Kar-wai

王家衛

Prix Lumière 2017

 

C’est le cinéaste chinois Wong Kar-wai qui recevra le prochain Prix Lumière, succédant à Martin Scorsese et à Catherine Deneuve. Il lui sera remis lors de la 9e édition du festival Lumière qui se tiendra à Lyon et dans la Métropole du samedi 14 au dimanche 22 octobre 2017.

 

Décerné par l’Institut Lumière, le Prix Lumière est attribué à Wong Kar-wai pour ses films inclassables qui sont autant d’éclats de beauté, pour la trace qu’il laisse déjà dans l’histoire du cinéma, pour ce que son oeuvre a de splendide et d’inachevé, pour les néons de Hong Kong et les neiges de Mandchourie, et parce que les lunettes noires, c’est quand même très classe.

 

« C’est un grand honneur pour moi d’être le récipiendaire de ce prix et une grande fierté de rejoindre ceux qu’il a déjà distingués, a déclaré Wong Kar-wai. D’appartenir, d’une certaine manière, à cet Institut inspiré par les fondateurs du cinéma, me rend extrêmement humble. Je suis déjà impatient d’être en octobre, à Lyon. »

 

Wong Kar-wai est né en 1958 à Shanghai. A l’âge de 5 ans, il émigre à Hong Kong avec sa mère. C’est en sa compagnie que Wong Kar-wai passe de nombreux après-midis dans les salles de cinéma, absorbant parfois 2 à 3 classiques hollywoodiens par jour, ainsi que des westerns, que sa mère affectionnait particulièrement. C’est lors de ses études d’arts graphiques à l’Ecole polytechnique de Hong Kong que Wong Kar-wai découvre le cinéma européen, la Nouvelle Vague, Bertolucci, Bresson, Godard…

 

Pendant ses études, il intègre le Production Training Course de la chaine TVB des frères Shaw, et devient assistant de production sur des séries et soap opera à succès. Quittant la télévision pour le cinéma, il entre à Cinema City comme scénariste et, en sept ans, signe de son nom une dizaine de scénarios – au total, il écrira une cinquantaine de scripts.

 

En 1988, Wong Kar-wai passe à la réalisation avec As Tears Go By, puis Nos années sauvages (1990), Chungking Express (1994), Les Cendres du temps (1994) et Les Anges déchus (1995). Depuis devenus cultes, ses films posent les bases de l’oeuvre de Wong Kar-wai : le temps, l’errance, la mémoire, les blessures de l’amour. Et sa ville : Hong Kong, personnage de ses films. Son cinéma est celui d’une génération, chroniquant une jeunesse perdue et des personnages marginaux. En développant ses propres codes narratifs, il impose un cinéma d’auteur dans le paysage hongkongais jusque-là internationalement connu pour ses films d’arts martiaux ou ses films policiers.

 

La reconnaissance internationale arrive réellement avec Happy Together (1997), Prix de la mise en scène au Festival de Cannes, et surtout avec In the Mood for Love (2000), formidable succès public et critique. Puis Wong Kar-wai signe 2046 (2004), My Blueberry Nights (2007) et enfin The Grandmaster (2013), à ce jour le plus grand succès de son auteur dans un pays, la Chine, auquel Hong Kong appartient désormais.

 

Chez lui, Wong Kar-wai est une icône mystérieuse, un artisan apportant un soin infini à créer chaque plan, écrin parfait pour ses acteurs tels Tony Leung, Maggie Cheung, Andy Lau, Zhang Ziyi, Gong Li, Leslie Cheung, Faye Wong, mais aussi Norah Jones, Jude Law, Natalie Portman... Impénétrable derrière ses lunettes noires et ses volutes de fumée, Wong Kar-wai est un cinéaste perfectionniste, obsessionnel, repoussant la fin de ses tournages, rallongeant les mois de montage, comme pour retarder le moment où son film ne lui appartiendra plus complètement. À propos de The Grandmaster, il avoue « À vrai dire, j’aurais aimé que l’expérience de ce film ne s’arrête jamais. »

 

Mélancolique, visuel, contemplatif, musical, le cinéma de Wong Kar-wai a su rassembler au-delà d’un cercle de cinéphiles et de critiques, un public séduit par cette recherche esthétique et poétique, menée en compagnie de son chef-opérateur Christopher Doyle et son directeur artistique William Chang. « Il est le peintre de la ville et du coeur humain, de nos désirs, de nos secrets et de nos frustrations, écrivent Michel Ciment et Hubert Niogret dans Positif. Ses rapports avec Hong Kong, de même que sa fascination pour les femmes, sont au centre de sa création. Ce par quoi le plus grand metteur en scène de Hong Kong s’apparente aux artistes du romantisme finissant, un Baudelaire ou un Gustave Moreau. Chez eux aussi, au coeur de la beauté exquise se cache une souffrance indicible. »

 

En plus de 25 ans, Wong Kar-wai a réalisé 10 longs métrages, ainsi que de nombreux courts métrages et clips pour le cinéma, la télévision et la musique. Une oeuvre récompensée par de nombreux prix, en Asie comme dans le monde entier.

  

Le Prix Lumière sera remis à Wong Kar-wai le vendredi 20 octobre au Centre de Congrès de Lyon, en présence du public français et de nombreux invités venus du monde entier.

  

Le Prix Lumière a été créé par Thierry Frémaux et Bertrand Tavernier afin de célébrer à Lyon une personnalité du septième art, à l’endroit même où le Cinématographe a été inventé par Louis et Auguste Lumière et où ils ont tourné leur premier film, Sortie d’Usine, en 1895. Parce qu’il faut savoir exprimer notre gratitude envers les artistes qui habitent nos vies, le Prix Lumière est une distinction qui repose sur le temps, la reconnaissance et l’admiration.

 

Filmographie

 

Réalisateur

 

Longs métrages

1988 : As Tears Go By (旺角卡門)

1990 : Nos années sauvages (阿飛正傳, Days of Being Wild)

1994 : Les Cendres du temps (東邪西毒, Ashes of Time)

1994 : Chungking Express (重慶森林)

1995 : Les Anges déchus (墮落天使, Fallen Angels)

1997 : Happy Together (春光乍洩)

2000 : In the Mood for Love (花樣年華)

2004 : 2046

2007 : My Blueberry Nights (藍莓之夜)

2013 : The Grandmaster (一代宗, Yut doi jung si)

Projets 20xx : The Lady from Shanghai

2016 : Blossoms

 

Autres

1995 : wkw/tk/1996@7'55"hk.net

2000 : Hua Yang De Nian Hua (en) (花樣的年華) (court métrage)

2001 : The Hire: The Follow

2002 : Six Days - clip pour DJ Shadow (album The Private Press)

2004 : Eros - segment La Main

2007 : Chacun son cinéma - segment I Travelled 9 000 km To Give It To You

2007 : There's Only One Sun

 

Scénariste

Wong Kar-wai a écrit de nombreux scénarios avant de venir à la réalisation.

1982 : Once Upon a Rainbow

1983 : Just for Fun

1984 : Silent Romance

1985 : Chase a Fortune

1985 : Intellectual Trio

1985 : Unforgettable Fantasy

1986 : Sweet Surrender

1986 : Rosa

1986 : Goodbye My Hero

1987 : The Final Test

1987 : Final Victory

1987 : Goodbye My Hero

1987 : Flaming Brothers aka Dragon and Tiger Fight

1987 : The Haunted Cop Shop of Horrors

1988 : The Haunted Cop Shop of Horrors 2

1988 : Walk On Fire

1990 : Return Engagement

1992 : Saviour of the Soul

1992 : 92 Legendary La Rose Noire (co-scénariste non crédité).

 

Producteur

Wong Kar-wai a également produit tous ses films à travers la société Jet Tone depuis 1993 à l’exception de Les Cendres du temps, un projet commencé des années auparavant. Il a aussi produit par Jet Tone d’autres films dont certains réalisés par Jeffrey Lau.

 

1987 : Flaming Brothers aka Dragon and Tiger Fight

1993 : The Eagle Shooting Heroes

1997 : First Love: the Litter on the Breeze

2002 : Chinese Odyssey 2002

2003 : Sound of Colors

 

 

Distinctions honorifiques

2013 : Commandeur des Arts et Lettres

2017 : Prix Lumière pour l'ensemble de sa carrière

 

Récompenses

Sélectionné près d'une trentaine de fois dans différents festivals internationaux, il y a remporté de nombreux prix.

Prix du meilleur film, meilleur réalisateur et meilleure direction artistique lors des Hong Kong Film Awards 1991, pour Nos années sauvages

 

Prix du meilleur film et meilleur réalisateur lors des Hong Kong Film Awards 1995, pour Chungking Express

 

Prix du meilleur réalisateur et meilleur scénario lors des Hong Kong Film Critics Society Awards 1995, pour Les Cendres du temps

 

Prix de la mise en scène au Festival de Cannes 1997, pour Happy Together

 

Prix du meilleur film étranger lors de l'Arizona International Film Festival 1998, pour Happy Together

 

Prix du meilleur film étranger lors des Prix du cinéma européen 2000, pour In the Mood for Love

 

César du meilleur film étranger en 2001, pour In the Mood for Love

 

Prix du meilleur film étranger lors des German Film Awards 2001, pour In the Mood for Love

 

Prix du meilleur réalisateur lors des Hong Kong Film Critics Society Awards 2001, pour In the Mood for Love

 

Prix du meilleur film lors du Valdivia International Film Festival 2001, pour In the Mood for Love

 

Prix du meilleur film étranger lors des Argentinean Film Critics Association Awards 2002, pour In the Mood for Love

 

Prix du meilleur film étranger lors des Fotogramas de Plata 2002, pour In the Mood for Love

Prix du meilleur film étranger lors des Prix du cinéma européen 2004, pour 2046

 

Prix du meilleur film étranger lors du Mainichi Film Concours 2005, pour 2046

 

Prix du meilleur film étranger lors des Sant Jordi Awards 2005, pour 2046

 

Prix du meilleur film, meilleur réalisateur et neuf autres prix lors des Hong Kong Film Awards 2013, pour The Grandmaster

 

Prix du meilleur réalisateur aux Asian Film Awards en 2014 pour The Grandmaster

(Source Wikipédia)

Voir les commentaires

Hommage Tobe Hooper

Hommage

Tobe Hooper

 

En 2014, il présida le jury du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg. Ce fut un grand moment pour tous ceux/celles qui le rencontrèrent à cette occasion. Empreint d’humour le maitre de l’horreur ravi tous ses  fans.

 

Maitre de l’horreur, ce film le plus culte fut interdit dans plusieurs pays à sa sortie, nos amis anglais durant attendre…25 ans pour le voir.

 

Le monde du cinéma de genre perd l’un de ces plus prestigieux représentants.

 

Le prochain FEFFS, devrait lui rendre hommage lors de  la cérémonie d’ouverture, les délais ne permettant pas d’intégrer une programmation.

 

Biographie/ filmographie

 

En 1962, Tobe Hooper entre au département Radio-Television-Film de l'université du Texas. Il travaille également en tant que caméraman pour la station de télévision KLRN. Il est engagé afin de filmer un documentaire consacré au groupe folk Peter, Paul and Mary. En 1970, Hooper réalise Eggshells (en), un long métrage à petit budget. À cette occasion il fait la connaissance de Kim Henkel3.

 

Tobe Hooper organise un casting qui réunit professeurs et élèves de son école. Avec Kim Henkel, il réalise Massacre à la tronçonneuse, film qui influence l'industrie du film d'horreur et reste aujourd'hui un classique du genre4. Hooper s'inspire pour ce film de la vie d'Ed Gein, tueur nécrophile responsable du meurtre de plusieurs personnes dans les années 1950. En 1976, Tobe Hooper reforme l'équipe de ce film pour réaliser Le Crocodile de la mort (Eaten Alive en version originale), film d'horreur gore avec Mel Ferrer, William Finley et Marilyn Burns (l'actrice principale de Massacre à la tronçonneuse). Ce film conte l'histoire d'un gardien de motel donnant ses clients en pâture à son alligator. Dans ce même film, un rôle principal aida la carrière de Robert Englund à décoller et il retravailla avec Tobe Hooper à plusieurs reprises. Le Crocodile de la mort reçut de nombreux prix dans des festivals de films d'horreur.

 

En 1979, Tobe Hooper est choisi par les productions Film Ventures International pour réaliser The Dark, un thriller de science-fiction mais est remercié trois jours après le début du tournage et remplacé par John Cardos. Il a plus de chance la même année avec l'adaptation en feuilleton de Salem, le roman de Stephen King. En 1981, il réalise, pour Universal Pictures, Massacres dans le train fantôme. En 1982, il rencontre le succès quand Steven Spielberg le choisit pour réaliser une de ses productions, Poltergeist, qui devient rapidement un succès au box-office. Des rumeurs persistantes affirment que Steven Spielberg aurait réalisé une grande partie du film. Il est vrai que ce dernier monta et contrôla la plupart des éléments du film.

 

Poltergeist a peut-être plus de succès que Massacre à la tronçonneuse mais trois ans s'écoulent avant que Tobe Hooper ne retrouve enfin du travail. Il signe un contrat de trois ans avec Menahem Golan et Cannon Films, et réalise de nombreux films dont l'apocalyptique Lifeforce en 1985, un remake de Les Envahisseurs de la planète rouge en 1986, et une suite à son premier film, Massacre à la tronçonneuse 2. Il réalise également deux films avec Robert Englund, Nuit de la Terreur en 1993 et The Mangler en 1995, ainsi que de nombreux épisodes pour des séries télévisées d'horreur comme Les Contes de la crypte. Il réalise aussi l'épisode pilote de Freddy, le cauchemar de vos nuits (Freddy's Nightmares), préquelle télévisée du film de Wes Craven, Les Griffes de la nuit. Malgré des critiques très favorables, son remake d'un classique du film d'horreur The Toolbox Murders sort directement en vidéo. Son film suivant, Mortuary a, en revanche, les honneurs d'une exploitation en salles dans l'Hexagone en 2005. Sa dernière réalisation, Djinn, a connu une post-production houleuse et ne sera distribuée qu'en 2016 (soit 3 ans après la fin de son tournage) en DVD et Blu-ray en Allemagne puis aux États-Unis.

 

En 2017, il apparait dans le film documentaire de Jean-Baptiste Thoret, We Blew It.

 

Filmographie]

 

Cinéma

1970 : Eggshells (en)

1974 : Massacre à la tronçonneuse (The Texas Chain Saw Massacre)

1977 : Le Crocodile de la mort (Eaten Alive)

1981 : Massacres dans le train fantôme (The Funhouse)

1982 : Poltergeist

1985 : Lifeforce

1986 : L'Invasion vient de Mars (Invaders from Mars)

1986 : Massacre à la tronçonneuse 2 (The Texas Chainsaw Massacre 2)

1990 : Spontaneous Combustion

1993 : Nuit de la Terreur (Night Terrors)

1995 : The Mangler

2000 : Crocodile

2004 : Toolbox Murders

2005 : Mortuary

2013 : Djinn

 

Télévision

1979 : Les Vampires de Salem (Salem's Lot)

1988 : Freddy's Nightmares - épisode C'était un tendre (No More Mr. Nice Guy)

1990 : Les Contes de la crypte - épisode La Perle noire

1990 : Red Evil Terror ou Robe de sang (I'm Dangerous Tonight)

1991 : Haunted Lives: True Ghost Stories

1993 : Petits cauchemars avant la nuit - segment Œil pour œil (Body Bags)

1999 : The Apartment Complex

2002 : Shadow Realm

2002 : Disparition (Taken) - épisode Beyond the sky

2005 : Les Maîtres de l'horreur, épisode Dance of the Dead

2006 : Les Maîtres de l'horreur, épisode The Damned Thing

 

Clips musicaux

1983 : Dancing with Myself (Billy Idol)

 

(Source Wikipédia)

Voir les commentaires

Festival Numerik Games, édition 2017

Festival Numerik Games,

édition 2017 

 PROGRAMME DU 25 AOÛT 2017

 

15h00 | Place Pestalozzi

Ouverture officielle de la partie "off"

 

 

16h00 | Y-Parc

Ouverture officielle du festival

 

 

18h30-19h15 | Y-Parc

Partie officielle

Ouvert à tous

 

 

17h00 | Y-Parc

Tour guidé du festival

Gratuit

 

 

21h00 | Y-Parc

Tour guidé du festival

Gratuit

 

LE FESTIVAL

 

Yverdon-les-Bains accueillera du 25 au 27 août 2017 le Numerik Games Festival, dédié à l’exploration des différentes facettes de la culture numérique. Jeux vidéo, projets artistiques, dispositifs de réalité virtuelle, concerts, cosplay show, conférences et ateliers sont au programme pour vous en mettre plein les yeux !

 

Du 25 août au 27 août 2017, voyagez au-delà du numérique entre le centre-ville d'Yverdon-les-Bains et le site d'Y-Parc au moyen de navettes gratuites qui assureront la liaison entre les deux emplacements du festival. Vous y découvrirez également l'exposition "La mobilité du futur... vue du passé" issue du partenariat entre la Maison d'Ailleurs, Travys, la Direction générale de la mobilité et des routes, et Couleur3.

 

TOUR GUIDÉ

Un tour d'horizon de la programmation en compagnie d'un guide pour prendre le pouls du festival, des différentes scènes et activités.

 

PROJET COLLABORATIF

 

Durant toute la durée du festival, et afin que vous puissiez contribuer à documenter cette manifestation, nous vous invitons à nous envoyer vos vidéos à communication@numerik-games.ch . Vous aurez ensuite la possibilité de les retrouver, pour votre plus grand plaisir, sur la chaine YouTube de Numerik Games !

 

 

PRÉLOCATIONS

 

Vous avez encore la possibilité de réserver vos billets en ligne jusqu'au jeudi 24.8.17, à 18h00, sur le site : https://www.numerik-games.ch/

 

 

 

Voir les commentaires

WILLIAM FRIEDKIN – INVITE D’HONNEUR DE LA 10è EDITION DU FEFFS

WILLIAM FRIEDKIN –

INVITE D’HONNEUR DE LA 10è EDITION DU FEFFS

 

Le Festival européen du film fantastique de Strasbourg est très heureux d’annoncer l’invité d’honneur de sa 10è édition, le réalisateur emblématique du Nouvel Hollywood, William Friedkin, connu de tous pour avoir mis en scène en 1973 L’Exorciste (The Exorcist), l’un des films les plus effrayants de tous les temps.

 

Le Festival lui remettra un Prix d’honneur pour sa carrière et sa contribution au patrimoine cinématographique lors de la cérémonie de clôture, le samedi 23 septembre.

 

William Friedkin se prêtera également à une Master class, permettant de revenir sur sa carrière prolifique, de French Connection (The French Connection), réalisé en 1971 et qui révolutionna les codes du polar, à Killer Joe, sorti en 2012 pour lequel il travaille actuellement à une adaptation en série TV.

  

Et pour compléter cet hommage, le Festival proposera une rétrospective sélective de son œuvre, composée de titres tels que French Connection,  le director’s cut de L’Exorciste, La Chasse (Cruising), Police Fédérale : Los Angeles (To Live and Die in L.A.), Bug, ou encore Killer Joe.

  

La Master class sera suivie de la projection du Convoi de la peur (Sorcerer), célébrant également le 40è anniversaire de la sortie de ce film, resté longtemps invisible. Cette nouvelle adaptation du roman Le Salaire de la peur de Georges Arnaud,  qu’Henri-Georges Clouzot avait déjà adapté en 1952, sera diffusée dans sa version récemment remasterisée.

 

 Le programme complet de la rétrospective et les horaires seront dévoilés mi-août.

 

(Communiqué de Presse)

Voir les commentaires

NIFFF 2017 NEW CINEMA FROM ASIA

NIFFF 2017

NEW CINEMA FROM ASIA

 

BLADE OF THE IMMORTAL

Miike Takashi, Japan, 2017, 140’, Chambara Bloodbath

Cast: Kimura Takuya, Sugisaki Hana, Sōta Fukushi

Producers: Maeda Shigeji, Saka Misako, Jeremy Thomas

Distributor: Ascot Elite (CH)

SWISS PREMIERE

Après avoir vu sa famille se faire tuer, une jeune fille engage un guerrier pour se venger. Malpoli et violent, cet anti-héros est également immortel. En adaptant le manga L’Habitant de l’infini, Miike signe un retour en grâce au film de samouraïs. Après 13 Assassins, le réalisateur pulvérise les codes du chambara dans un torrent de violence inouïe. Absolument dément, le film vous embarque dans une déferlante graphique complètement jubilatoire.

 

HAVE A NICE DAY

Liu Jian, China, 2017, 77’, Pulp Film Noir

Cast: Yang Siming, Cao Kou , Ma Xiaofeng

Producers: Liu Jian, Yang Cheng

Distributor: Outside the Box (CH)

SWISS PREMIERE

En dérobant un sac qui contient un million de yen, un jeune homme met en marche une série d’événements violents qui changeront à jamais la vie de nombreuses personnes. Pour son second film d’animation, le Chinois Liu Jian nous plonge dans une histoire criminelle retorse qui entremêle le destin d’individus variés en usant habilement des codes du film noir et de la satire. Univers oppressant et personnages désespérés caractérisent ce film singulier et bouleversant.

 

JAILBREAK

Jimmy Henderson, Cambodia, 2017, 92’, Jaw-Breaking Action Mayhem

Cast: Jean-Paul Ly, Dara Our, Céline Tran

Producer: Loy Te World sales: Kongchat Pictures (KH)

SWISS PREMIERE

Un criminel fraîchement coffré promet à la police de révéler l’identité de son leader. Lorsqu’une gigantesque émeute transforme la prison en terrain de chasse, quelques policiers vont suer pour le maintenir en vie... Le Cambodge frappe très fort avec ce film d’action sans temps mort qui met en avant le bokator, art martial khmer donnant lieu à des bastons ultra-nerveuses. Le plus gros succès au box-office local marche sur les traces de ses voisins Ong Bak et The Raid.

KUNG FU YOGA

Stanley Tong, China/India, 2017, 107’, Indiana Jones On Acid – Blockbuster Massala

Cast: Jackie Chan, Zhang Lay, Aarif Rahman

Producers: Barbie Tung, Jackie Chan, Wang Wei

Distributor: AAA Group (FR)

SWISS PREMIERE

Un professeur d’archéologie adepte du kung-fu et ses jeunes assistants partent en Inde à la recherche d’une ancienne cité renfermant mille richesses. L’ennui ? Un groupe de mercenaires convoite également le trésor perdu. Dans la lignée des Opération Condor, Jackie Chan revient avec un nouveau film d’aventures déjanté qui mêle mano a mano virevoltants et courses-poursuites complètement improbables. Accrochez-vous à votre siège, ça va secouer !

 

MARLINA THE MURDERER IN FOUR ACTS

Mouly Surya, Indonesia, 2017, 93’, Rape & Revenge – Feminist Western

Cast: Marsha Timothy, Dea Panendra, Yoga Pratama

Producers: Rama Adi, Fauzan Zidni

World sales: Asian Shadows - Chinese Shadows (FR)

SWISS PREMIERE

Une jeune veuve vit seule dans un coin reculé d’une île indonésienne. Un jour, elle est attaquée par un gang venu la violer et la dépouiller de son bétail. Déterminée à obtenir justice, elle s’engage dans un voyage vers sa propre émancipation. Mais le chemin est long, surtout quand un fantôme sans tête vous poursuit. Doté d’une bande originale remarquable et d’une photographie somptueuse, ce western hautement engagé est une fable universelle sur la liberté. Envoûtant !

 

PWERA USOG

Jason Paul Laxamana, The Philippines, 2017, 94’, Paranormal Pop-Folk Horror

Cast: Joseph Marco, Sofia Andres, Albie Casiño

Producer: Melvin Lacerna

World sales: Regal Films (PH)

INTERNATIONAL PREMIERE

Parmi les superstitions philippines, on vous présente le « usog », sorte de malédiction transmise par un étranger qui rend la victime aveugle tout en lui refilant fièvre, diarrhée et vomissements. Un fléau auquel va être confronté un groupe de fils à papa après avoir accidentellement blessé une sans-abri. Aussi généreux que divertissant, ce mélange des genres et des moeurs offre des séries d’affrontements surnaturels et dantesques.

TRAPPED

Vikramaditya Motwane, India, 2017, 105’, Nerve-Racking Huis Clos

Cast: Rajkumar Rao, Geetanjali Thapa

Producers: Madhu Mantena, Vikas Bahl, Anurag Kashyap

World sales: Basil Content Media (IN)

EUROPEAN PREMIERE

Animé par un béguin pour sa collègue, un homme se retrouve enfermé dans un appartement d’un gratte-ciel à l’abandon, sans nourriture, eau, ou électricité. Porté par la performance habitée de Rajkummar Rao, qui traduit la lente agonie de son personnage avec un dévouement hors du commun, ce huis clos anxiogène s’inscrit dans le dynamique nouveau cinéma indépendant indien. Un thriller intériorisé qui dépeint une Mumbai distante et étouffante, loin des envolées bollywoodiennes.

 

ZOMBIOLOGY: ENJOY YOURSELF TONIGHT

Alan Lo, Hong Kong, 2017, 106’, Heroic Zombie Stand-Off

Cast: Michael Ning, Louis Cheung, Carrie Ng

Producer: Clement Cheung

World sales: Young Live Entertainment (HK)

INTERNATIONAL PREMIERE

Lorsque des mangeurs de chaire humaine envahissent soudainement Hong Kong, Lung doit vaincre un poulet satanique aux oeufs mortels afin de rétablir le calme dans sa ville... et au sein de sa famille ! En s’attaquant de manière novatrice au film de zombies, Alan Lo signe un premier long métrage au récit bourré de rebondissements et ponctué d’étonnantes séquences animées. Une preuve de plus – s’il en est ! – que le cinéma hongkongais sait manier les genres comme nul autre.

Voir les commentaires

Prométhée 15 - Le Village

Prométhée 15 

Le Village

 

Désormais les éditeurs de BD, imitent les distributeurs de films, ils programment de plus en plus souvent les sorties…le Mercredi.

 

Christophe Bec et Stéphano Raffaele, publie aux Editions Soleil le 15 volumes de la série fleuve « Prométhée ».

 

De fait, il est difficile pour une bonne compréension de líntrigue, ou plus exatement des intrigues, mener dans 4 lieux et époques différentes à la fois, si on as pas lut les 14 précedents.

 

Donc si vous arrivé dans cette saga avec le N° 15,soit vous trouvez chez un bouquiniste les précédents numéros, soit vous vous rendez dans votre médiathéque préférée.

 

Toujours en avance sur les autres, nous avions fait un entretien avec Christophe Bec, dont vous trouverez ci-dessous le lien.

 

Je vous souhaite une bonne lecture.

 

Résumé :

États-Unis, 2019, au "Village" : la résistance s'organise pour faire naître une nouvelle civilisation.

 

Grande Bretagne, 1838 : Teki Turan, naufragé temporel, joue un rôle prépondérant dans l'étude d'un vaisseau alien crashé.

 

Zone 51, 1959 : Hassan Turan et son équipe repartent dans les limbes du temps pour éviter l'apocalypse dont ils ont été témoins.

 

Syracuse, -416 : l'état de siège plonge la ville dans le chaos. Un nouveau défi attend l'Humanité, car le plan alien est plus vaste que ce qu'elle pouvait redouter.

 

Date de parution : 07/06/2017 /

ISBN : 978-2-302-06216-0

Scénariste : BEC Christophe

Illustrateur : RAFFAELE Stefano

Série : PROMETHEE

Collection : Fantastique

Prométhée 15 - Le Village
Prométhée 15 - Le Village
Prométhée 15 - Le Village
Prométhée 15 - Le Village

Voir les commentaires

Bloody Week-End  Courts Métrages Deuxième session

 

Bloody Week-End 2017

 Courts Métrages

Deuxième session

 

Dans cette session, nous retrouvons une majorité des films déjà chroniqués cette année à l’occasion d’autres festivals souvent bien plus importants, ce qui prouve que désormais l’on soumet au Bloody des films de tout horizon et que les producteurs font de plus en plus confiance à ses organisateurs.

 

Spooked, est surement le plus déjanté de cette série, mais les amateurs de films de genres qui suivent l’actualité, surtout sur notre site, le savent depuis longtemps.

À noté également les films : Born again et Curve, mais la fin de ce dernier aurait mérité d’être plus travaillé.

 

Ci-dessous les fiches techniques des films de cette session.

 

*******************

 

The call of Charlie

USA

.2016

14'33

Réalisateur : Nick Spooner

 

Synopsis :

Un couple branché de Los Angeles organise un rendez-vous avec deux de leurs amis... dont l'un est une ancienne divinité du mal. Le soir du rendez-vous, deux pique-assiettes s'invitent à l'improviste.

 

 

Spooked

France

2016

11'

Réalisation : Spook & Gloom

 

Synopsis :

C'est la nuit. Brenda, une jolie jeune femme, est au lit. Soudain, la lumière s'éteint. A l'aide de la lumière de son téléphone, Brenda traverse la maison à la recherche du disjoncteur. Mais quelque chose l'observe, tapi dans l'obscurité.

 

 

Johnno's dead

France / Royaume Uni

2016

8’26

Réalisateur : Chris Shepherd

 

Synopsis :

En prison depuis douze ans pour un crime qu'il n'a pas commis, un homme est possédé par les fantômes de son passé. Si seulement il pouvait mettre la main sur Johnno, le responsable de cette situation...

 

Curve

Australie

2016

10'

Réalisateur : Tim Egan

 

Synopsis :

Une jeune fille se réveille au sommet d'une surface lisse et courbe surplombant un sombre abîme. Aucune prise ne s'offrant à elle, elle doit trouver un moyen de survivre sans glisser...

 

 

I-Médium

Espagne

2016

6'

Réalisateur : Alfonso Garcia Lopez

 

 

Synopsis :

Luz a perdu tout espoir de retrouver sa fille disparue en vie. Décider de souscrire à I-Medium", une application qui vous connecte directement avec des personnes mortes.

 

 

 

Animal

France

2017

17'

Réalisation : Jules Janaud & Fabrice Le Nézet

 

Synopsis :

Dans un futur proche, Jawak vit reclus avec un étrange animal dont il prend soin. La nuit, hanté par un grave accident d'enfance, il prépare sa vengeance...

 

Born again

USA

2016

6'53

Réalisateur : Jason Tostevin

 

 

Synopsis :

Alors que cinq satanistes débutants mènent à bien une sombre cérémonie, ils ne se doutent pas qu’ils vont devoir assumer de sacrées conséquences...

Bloody Week-End  Courts Métrages Deuxième session

Voir les commentaires

CONCOURS COSPLAY

CONCOURS COSPLAY

 

Venez parer de votre plus beau cosplay issu d'un univers manga, série, film, dessin animé, jeux vidéos et autres.

 

Montez sur scène seul ou en groupe pour nous offrir une prestation drôle, émouvante ou impressionnante.

 

Séduisez notre jury composé de talentueux cosplayeurs et tentez de remporter un prix !

 

Le concours cosplay du festival Bloody Week-end vous attend !

 

Deux concours sont organisés par l'association Cosplay.cow :

 

Le samedi après-midi avec un jury de cosplayeurs reconnus et membre de l'association. Le dimanche avec un jury exclusivement composé de membres de l'association. Des récompenses seront distribuées pour les personnes retenues par le jury/ la technique et par le public.

 

Règlement téléchargeable ci-dessous.

Règlement du concours a télécharger.

Voir les commentaires

BIFFF 2017 PALMARES

BIFFF 2017 PALMARES

 

 

PALMARES LONGS METRAGES

Le Prix de la Critique, composé de David Hainaut, Marc Bussens et Olivier Clinckart a décerné le prix suivant Prix de la Critique : The Tunnel (Seong-hun Kim)

 

Le Jury 7e Parallèle, composé de Lucile Poulain, Bénédicte Philippon, Xavier Seron et présidé par Aaron Christensen a décerné le prix suivant :

 

Mention Spéciale : Saving Sally (Avid Liongoren)

 

Prix du 7e Parallèle :

Swiss Army Man (Dan Kwan & Daniel Scheinert)

 

Le Jury Thriller, composé de Kody Kim, Jacques De Pierpont et présidé par Patrick Raynal a décerné le prix suivant :

 

Prix du Meilleur Thriller : At The End of the Tunnel (Rodrigo Grande)

 

Mention Spéciale : Free Fire (Ben Wheatley) pour l'absence totale de temps morts et les 12.622 douilles répandues.

 

Le Jury Européen, composé de Khadija Leclère, Anne-Laure Guégan, Martin Vachiéry, Riton Liebman, Jean-Jacques Rausin et présidé par Sylvain Goldberg a décerné les prix suivants :

 

Méliès d'Argent : Small Town Killers (Ole Bornedal)

 

Mention Spéciale : Orbiter 9 (Hatem Khraiche)

 

 

Le Jury International, composé de Christina Lindberg, Mar Targarona, Macarena Gomez, Axelle Carolyn et présidé par Euzhan Palcy a décerné les prix suivants :

 

Mention Spéciale : Vanishing Time : A Boy who returned (Tae-hwa Um)

Corbeau d'Argent : We Go On (Jesse Holland & Andy Mitton)

Corbeau d'Argent :The Mermaid (Stephen Chow)

Corbeau d'Or : Safe Neighborhood (Chris Peckover)

 

Et le Pégase 2017, Prix du Public, a été décerné à :

The Autopsy of Jane Doe (Andre Ovredal)

 

PALMARES COURTS

Prix Jeunesse : Downside Up (Peter Ghesquière)

Prix BeTv : Spooked (Emma Spook & Gil Gloom)

Prix La Trois : Nimmer (Lieven Vanhove)

Prix Sabam : Downside Up (Peter Ghesquière)

Prix Fedex : Spooked (Emma Spook & Gil Gloom)

Grand Prix : Spooked (Emma Spook & Gil Gloom)

Méliès d'Argent : Siyah Cember (Hasan Can Dagli)

 

Pour le Body Painting:

En 3e place, nous avons Jémymah Raty avec son Fantasmagorie.

En 2e place, applaudissons Amandine Fourny et son Biomechanical

En 1ère place, c'est Ratanak Tan et The Dragon Queen Universe qui remporte le double ticket d’AIR EUROPA, avec une mention spéciale pour la performance de son modèle, Maelleya Jessica, pour sa performance scénique.

 

pour le make up:

Catégorie Amateur :

en 2e place, Aveline STOQUART

A la 1ère place, Annamaria KOUALS

 

Catégorie semi-pro :

A la 3e place, nous avons Valeria ENEA

A la 2e place, Victoria DEPAUL

ET A la 1ère place, Lou EMMANUELLI

 

Catégorie FX,:

en 3e place, nous avons Laetitia MARIETTE

en 2e place, Sandrine LAHOU

et en 1ère place Laetitia DENEVE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Thêatre..

Pages

Hébergé par Overblog