Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>

Articles avec #merveilleux

TRAQUEMAGE

TRAQUEMAGE

Traquemage 02. Le chant vaseux de la sirène

Par Lupano, Relom

 

Un joyeux mélange entre fantasy, humour et fromage « qui pue ». L’éditeur parle de rural fantasy, surement, mais pas que ça on est dans une forme d’antimondialisation écologique aussi.

 

Lisible par toute la famille, en effet on peut appréhender l’album à divers niveaux, les adultes seront surement plus intéresser par le cote antimondialisation, alors que les plus jeunes y verront une aventure humoristique et un peu caca-boudin, ce  qui n’est pas souvent  pour leur déplaire.

 

Il vaut bien sûr mieux avoir déjà lu le tome 1, pour mieux apprécier le tome 2. On attend la suite avec impatience.

 

Présentation de l’éditeur.

Après l’aventure, l’Histoire, le polar, la comédie et le western, Lupano invente un nouveau genre : la rural fantasy. Cette nouvelle série d’humour et d’aventure est aussi l’occasion de redécouvrir l’impressionnante  maîtrise du dessin de Relom.

  

Résumé du Tome 01

Le pécadou, étonnant fromage de cornebique, fait la fierté de Pistolin. Mais, avec la guerre que se livrent les mages, la vie dans la montagne est devenue impossible. Après avoir été le témoin de l’extermination de son troupeau, notre héros fait le serment de traquer les mages et de tous les tuer. Accompagné par Myrtille, unique survivante de son troupeau, Pistolin part accomplir sa vengeance.

 

Résumé du Tome 02

Tremblez, mages despotes ! Car en détruisant son cheptel, vous avez suscité la colère du plus investi des producteurs de pécadou. Et il l’a vraiment mauvaise. La suite attendue de la plus improbable des quêtes. L’odyssée vengeresse du Serment des pécadous mène Pistolin à Saint-Azur-en-Lagune, village lacustre dominé par le château de Kobéron, premier des mages sur sa liste funèbre. Mais notre héros doit d’abord convaincre les sirènes de l’aider à récupérer l’épée légendaire du Traquemage. Déjà qu’avec elle, c’est pas gagné ! Sans compter les rencontres imprévues. Comme avec Merdin l’Enchianteur par exemple…

 

Lupano

est né en 1971 à Nantes. Il réside à Pau.

 

Titulaire d’un licence d’anglais, Wilfrid Lupano exerce le métier de barman avant de devenir gérant de son propre établissement qu’il anime avec des soirées jeux de rôles. Il signe sont premier album en 2000 chez Delcourt et développe d’année en année ses qualités de scénariste de BD, délaissant peu à peu son premier métier. En 2012, il publie son premier roman graphique, Le Singe de Hartlepool (Delcourt), dessiné par Jérémie Moreau, qui obtient le Prix des Libraires de Bande Dessinée et le Prix du Château de Cheverny de la Bande Dessinée historique.

 

C’est avec un polar, Ma Révérence (Delcourt), dessiné par Rodguen, qu’il remporte en 2014 le Fauve Polar-SNCF au Festival d’Angoulême. Il obtient à nouveau le Prix des Libraires de Bande Dessinée en 2014 pour Les Vieux Fourneaux (Dargaud) puis le Prix Fnac de la Meilleure Bande Dessinée 2015 pour Un océan d'amour (Delcourt). La qualité du travail de Wilfrid Lupano ne cesse de s’imposer dans le monde de la bande dessinée et chacune de ses histoires est attendue avec impatience par les lecteurs.

 

Scénariste

Alim le tanneur  Scénariste de 2004 à 2012

Assassin qu'elle mérite (L')  Scénariste de 2010 à 2016

Aventures de Sarkozix (Les)  Scénariste de 2010 à 2012

Azimut Scénariste de 2012 à 2017

Célestin Gobe-la-Lune Scénariste de 2007 à 2015

Communardes ! Scénariste de 2015 à 2016

Corpus crispies Scénariste en 2007

Droit chemin (Le) Scénariste en 2011

Homme de l'année (L') Scénariste en 2013

Homme qui n'aimait pas les armes à feu (L') Scénariste de 2011 à 2017

Honneur des Tzarom (L') Scénariste de 2010 à 2011

Ivresse des fantômes (L') Scénariste de 2007 à 2009

Little Big Joe Scénariste de 2001 à 2002

Loup en slip (Le) Scénariste de 2016 à 2017

Ma révérence Scénariste en 2013

Pilote (Le journal qui s'amuse à revenir) Scénariste en 2017

Quand le cirque est venu Scénariste en 2017

Sept Scénariste en 2015

Singe de Hartlepool (Le) Scénariste de 2012 à 2014

Traquemage  Scénariste de 2015 à 2017

Un océan d'amour Scénariste en 2014

Valérian par... Scénariste en 2017

Vieux fourneaux (Les) Scénariste de 2014 à 2017

Hombre Al Que No Le Gustaban Las Armas De Fuego (El)  Scénariste en 2014

   

Relom

Est né en 1973 à Tours, où il réside.

il  publie Les Contre-experts à Brooklyn. Relom, Olivier Morel de son vrai nom, est né à Tours le 7 avril 1973. Considérant que le relais est enfin assuré, Picasso meurt le lendemain. Relom quitte le lycée avant les épreuves du Bac pour devenir animateur radio, l’espace de quelques mois. S’ensuit un blanc cosmique de six années, durant lesquelles… Mais vous ne saurez absolument pas ce qui s’est passé ! À 24 ans, Relom décide de faire de la bande dessinée. Le mensuel Psikopat publie ses premières planches en 1999 (Dirty Karl), Fluide Glacial le contacte en 2000 et c’est parti pour deux tomes de “Andy et Gina”, frère et sœur et pourtant si différents…

 

L’humour de Relom est sans pitié, comme le regard que les enfants portent sur les adultes, et en particulier sur leurs parents ! L’innocence de l’un (Andy) et le cynisme de l’autre (Gina) s’entremêlent pour composer un monde aussi effrayant qu’attachant. Ainsi, le chemin qui mène à l’école peut se révéler merveilleux… ou cauchemardesque ! Oscillant entre poésie et roman noir, “Andy et Gina” suit pourtant une constante : ils nous font mourir de rire.

 

  

Sa Bibliographie

Dirty Karl  One shot en 2001

Andy & Gina en cours  de 2002 à 2016

Contre-experts à Brooklyn (Les) One shot en 2007

Cité d'la balle One shot en 2009

Cité d'la balle One shot de 2009 à 2011

Dingo Jack One shot en 2010

Fabuleuses aventures autobiographiques de John Relom dans le monde sans pitié de l'édition (Les)  One shot en 2012

 Traquemage  en cours  de 2015 à 2017 en cours.

 

(Sources Delcourt et Bédéthèque)

TRAQUEMAGE
TRAQUEMAGE
TRAQUEMAGE
TRAQUEMAGE

Voir les commentaires

Maudit Troll !

Maudit Troll !

Maudit Troll !

 

Tu vas devoir aidé nos amis les boucs à traverser la rivière, attention tu as un vilain Troll qui veut les manger rhoo, mais avec ton aide il ne va pas y arrivé, j’en suis sûr.

 

Bel ouvrage pour les petits de 5 ans et +  avec des découpages sur certaines pages ou se trouve, mais chut je vous le dis pas sait la surprise.

 

Une nouvelle production de la collection PASTEL de l’Ecole des Loisirs, maison d’éditions spécialisées dans les publications pour la jeunesse comme vous le savez.

 

Ils nous offrent toujours des ouvrages, là la fois ludique et éducatif pour la jeunesse de grandes qualités.

 

Je le recommande bien sûr aux parents, mais également aux bibliothèques et au enseignants de maternelle supérieure.

 

Résumé du livre

Les trois boucs ont faim. Ils doivent traverser la rivière pour rejoindre le pré voisin, mais le troll qui vit sous le pont voudrait les dévorer. Peux-tu les aider ? Ils tentent leur chance en barque, en saut à la perche et même en montgolfière. Finalement, ils n’ont d’autre choix que de traverser le pont. Alors, si tu vois le troll sous un flap, surtout n’oublie pas de crier : « Voilà le troll ! » A partir de 5 ans.

 

Biographies et bibliographies des auteurs: 

 

Peter Utton

Illustrateur

Peter Utton est né en 1944 dans l'Essex en Angleterre où il vit toujours actuellement. Il a réalisé ses études à l'Ecole d'Art de Southerd et ensuite à l'Ecole normale de Brentwood. Après avoir travaillé en tant que professeur et graphiste, il est devenu auteur-illustrateur.

 

Bibliographie

Bibliographie en tant qu'auteur/illustrateur

Il s'en est fallu de peu ! Pastel 1993 

Main de la sorcière (La) Pastel 1989

 

 

Bibliographie en tant qu'illustrateur

Maudit Troll ! Pastel 2017

Chasse au loup (La) Pastel 2015

Ouste ! Pastel 2013

Nuit d'orage (Une) Pastel 1994

Chhht ! Pastel 1991

 

 

Sally  Grindley

 

Auteur

Sally Grindley est née en Angleterre où elle vit actuellement avec sa famille. Après avoir longtemps travaillé dans la presse enfantine, elle a décidé de se consacrer aux livres pour enfants. Elle est l'auteur d'une quinzaine d'albums.

 

Bibliographie

 

Bibliographie en tant qu'auteur

Maudit Troll ! Pastel 2017

Chasse au loup (La) Pastel 2015

Quel  Oeuf ! Pastel 2015 

Ouste ! Pastel 2013

Toc! Toc! qui est là?  les lutins 2005

Nouvelle chambre d'Edouard (La) Pastel 2000 Disponible

Chhht ! Pastel 1991

 

Voir les commentaires

Petit bruit dans la nuit

Petit bruit dans la nuit

 

Petit bruit dans la nuit

 

Souvent les enfants ont peur la nuit et le moindre petit bruit les effraye.

Sabine De Greef permet avec ce charmant livre de démonter cette peur en lisant avec votre enfant cette histoire. Réservez dès maintenant à votre libraire habituel ce charmant livre.

 

Une poésie ce dégage de cette œuvre.

 

Nous sommes entièrement dans le merveilleux destiné au plus jeune.

 

Le label Pastel est une division de « l’École des Loisirs », maison d’édition spécialisée dans les ouvrages  destinés à la jeunesse.

 

Prochainement nous vous parlerons d’un autre livre de cet éditeur destiné également à la jeunesse.

 

 

Résumé du livre.

Regarde, c'est la nuit. Oh ! Un petit bruit ! Petit bruit, viens plus près !

 Mais pourquoi se cache-t-il ainsi ? Il veut peut-être jouer ? Petit bruit est un petit loup rouge qui s'approche au fil des pages. Attention, pas trop près !

 

 A partir de 3ans

 

Fiche technique :

Auteur : SABINE DE GREEF

Editeur (Livre) : L’Ecole des Loisirs

Collection : PASTEL

Date sortie / parution : Disponible le 20/09/2017

EAN commerce : 9782211231527

Dimensions : 23.90x16.10x1.30

Poids (gr) : 330

Nombre de pages : 22

Broché

 

 

 

 

Auteur/Illustrateur

Sabine De Greef est née en 1956.

Elle vit et travaille à Bruxelles.

Son enfance, elle l'a passée à jouer dans les bois sombres avec les sangliers, les lutins et les loups. A la maison, un seul livre, un recueil de contes de Grimm où son père l'embarquait le soir, installés dans le fauteuil-bateau. Elle aime retourner dans sa forêt et en ramener des histoires pour les loulous.

 

Bibliographie

 

Bibliographie en tant qu'auteur/illustrateur

Petit bruit dans la nuit Pastel 2017

Bzouroukoul Pastel 2014

Qui dort ici ? Pastel 2013

Moi, je vais là! Pastel 2011

Dans les pas de Papa Pastel 2010

Et... badaboum les lutins 2009

Chagrin tout doux Pastel 2009

Attention, ssserpent ! Pastel 2007

Pas peur de toi Pastel 2006

Maison pour trois cochons (Une) Pastel 2006

Géant, es-tu là? Pastel 2005 

Monstre qui aimait les histoires (Le) les lutins 2004 Disponible

Châteaux de sable Pastel 2004

1,2,3 Qui est là ? Pastel 2003

Grosse peur Pastel 2002

Mon ami si loin Pastel 2002 Disponible

Trésors Pastel 2001

Étangs Pastel 2001

Robert & Titi Pastel 2000

 

 

Voir les commentaires

Dimension Brocéliande

Dimension Brocéliande

Anthologie présentée par

Chantal Robillard & Claudine Glot.

 

L’idée de cette anthologie est née aux « Rencontres de l’Imaginaires » le 23 juillet 2016, cela ne pouvait être que de bon augure, cette date est la meilleure de l’année, heu oui je sais le 23 juillet est ma date de naissance, donc j’ai raison, on ne pouvait pas avoir de meilleures dates (humour).

 

Les Rencontres de l’imaginaire sont organisées rappelons le par le Centre de l’Imaginaire Arthurien, qui organise de nombreuses activités toute l’année, dispose d’une photothèque et d’une bibliothèque impressionnante, et que nous vous recommandons de rejoindre si vous êtres intéressez par ce sujet.

 

 

En plus breton depuis 3 ans seulement, mais y aillant des souvenirs d’enfance en Bretagne, j’ai toujours été intéressez par les légendes arthuriennes, Celtes  faisant partie de l’excellente collection « Dimension » de Rivière Blanche, qui as déjà fourni des thématiques géographiques passionnantes  a l’exemple des Dimensions « Moscou » « suisses » « New York 1 et 2 », renouvelle l’expérience pour notre plus grand bonheur.

 

Cette anthologie de nouvelles avec ces 28 textes varie dans les thématiques au sein du thème central de la foret de Brocéliande. Comme pour toutes anthologies de nouvelles il est pratiquement impossible de parler plus d’un texte sans le spolier ;

 

L’Ensemble  est cohérent aussi bien quant à la thématique générale que dans la qualité des textes, mais à voir la liste des auteurs qui en douterait ? Une nouvelle fois il y a une grande variée de textes qui permettrons a tout à chacun d’y trouvez ça pitance. L’avantage des anthologies est aussi que nous pouvons lires un texte poétique un jour et suivant notre humeur un texte plus sombre un autre jour et le troisième choisir un texte allant plus vers l’action chevaleresque.  

 

À noter les illustrations d’Emmanuel Honegger, Helene Larbaigt et Sévérine Pineaux et la couverture de Jean TAG.

 

 

Je vous recommande donc vivement cet ouvrage, mais je le fait souvent pour cette petite maison d’édition qu’est Rivière Blanche.

 

 

Chantal Robillard & Claudine Glot

Fusée 60. Dimension Brocéliande

ISBN-13: 978-1-61227-671-7

272 pages - 20 euros

 

Illustration: Jeam Tag

 

Anthologie présentée par Chantal Robillard & Claudine Glot.

 

Textes de:

Elisabeth Chamontin, Nathalie Dau, Lionel Davoust, Sara Doke, Pierre Dubois, Anne Fakhouri, Estelle Faye, Patrick Fischmann, Claudine Glot, Emmanuel Honegger, Jacques Jouet, Hélène Larbaigt, Pierre Marchant, Hélène Marchetto, Nicolas Mezzalira, Isabelle Minière, Marc Nagels, Justine Niogret, Ozégan, Séverine Pineaux, Frédéric Rees, Chantal Robillard, Hervé Thiry-Duval, Françoise Urban-Menninger et Bernard Visse. Illustrations de  Jeam Tag, Emmanuel Honegger , Hélène Larbaigt et Séverine Pineaux

 

Une nouvelle anthologie sur la Rivière blanche est toujours un événement. Celle-ci ne dérogera pas à la règle : son sujet pointu va intéresser quantité de lecteurs, nostalgiques de la geste arthurienne, fans de la chevalerie et du Moyen Âge, amoureux des mystères des forêts bretonnes ou tout simplement amateurs de féérie...

 

 

Nos auteurs ont fait preuve ici de maestria autour des personnages de Merlin, de Viviane, de Morgane, d'Arthur et ses chevaliers, du Graal, mais aussi de la fontaine de Barenton ou du Val sans retour... Des interprétations étranges, des quêtes parfois nostalgiques, des textes souvent très drôles, voire même ici ou là franchement sexy, mais aussi des personnages nouveaux apportés par les auteurs : des topinambours, des hérissons, des feuilles fées, des arbres bizarrement ventrus, une mystérieuse étoile verte, un Merlin canadien, une étrange saucière (le Graal déguisé ?), des harpes enchantées, un dormeur très rimbaldien... L'imagination des nouvellistes est sans borne et vous entraînera dans un tourbillon d'émotions et de découvertes. Dégustez donc cette anthologie, longuement infusée aux fleurs de la forêt de Brocéliande, et profitez-en pour aller lire ensuite les auteurs que vous ne connaissiez pas et que ce recueil vous aura révélés...

 

 

Entrez vite dans les profondeurs de Brocéliande, vous en reviendrez différents. Si vous en revenez !

 

Préface.

Estelle Faye : Cent retours.

Sara Doke : Le ventre de l’arbre.

Pierre Dubois : L’histoire du monsieur dans la forêt

Jacques Jouet : Le fils unique du Merle et de ma mère.

Justine Niogret : Le souvenir de sa langue

Anne Fakhouri : Amours entérines.

Claudine Glot : Moi, j’y croirai jamais !

Emmanuel Honegger : La fée et le hérisson.

Lionel Davoust : Le meilleur d’entre eux.

Hélène Larbaigt : Feuille fée.

Bernard Visse : You were only waiting for this moment

Pierre Marchant : Sur les routes du Graal

Ozégan : La harpe de Merlin.

Françoise Urban-Menninger : Biens mal acquis ne profitent jamais !

Marc Nagels : La Quête de Méliant

Elisabeth Chamontin : Les Topinambours de Viviane.

Hélène Marchetto : Cai Hir.

Séverine Pineaux : La Forêt des songes.

Frédéric Rees : Champlain l’Enchanteur.

Nicolas Mezzalira : Le Mystère de l’Etoile Verte.

Patrick Fischmann : La fleur du chevalier.

Hervé Thiry-Duval : Le Fada de Féerie.

Claudine Glot : La mort est un cheval pâle.

Chantal Robillard : Ne jamais baisser la garde !

Nathalie Dau : Dame du val et doux dormeur.

Lionel Davoust : L’île close.

Isabelle Minière : Le mystère de la forêt

Postface.

Biographie/bibliographie des anthologistes :

 

Chantal Robillard

Biographie/bibliographie

Née à Langeac, est une bibliothécaire, écrivain et poète française.

Durant sa carrière dans les bibliothèques qui la mène au grade de conservateur en chef, elle travaille à la BPI, la bibliothèque municipale classée de Colmar, la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg), puis a été durant 20 ans conseillère pour le livre et la lecture à la Direction régionale des Affaires culturelles d'Alsace, puis de Provence-Alpes-Côte d'Azur.

 

Critique de littérature enfantine pour la Joie par les livres dans les années 1975-1980, elle a enseigné longtemps la littérature jeunesse aux futurs bibliothécaires d'Alsace, puis de Lorraine. Elle tient depuis 1998 la rubrique « littérature jeunesse à contraintes » dans la revue Formules.

 

Membre de la Société des gens de lettres (SGDL), et de la Maison des écrivains et de la littérature (MEL), elle est également jurée de prix littéraires, notamment le prix Printemps du roman qu'elle a fondé en 1997 avec Jean-Jacques Brochier et Danièle Brison, et dont elle a été la présidente en 2008. Membre de l'Académie rhénane (ex- Académie des marches de l'Est) depuis fin 2010.

 

Chantal Robillard a été nommée Chevalier des Arts et Lettres en décembre 1999, puis Officier des Arts et Lettres en juillet 2008.

 

Elle publie des nouvelles et des poèmes (voir Bibliographie) et intervient régulièrement en milieu scolaire, universitaire ou lors de foires du livre pour faire partager ses œuvres, sa passion de la lecture et faire découvrir la littérature à contraintes. Très inspirée par l'Oulipo (Ouvroir de littérature potentielle, fondé par Raymond Queneau), elle travaille dans ses nouvelles à partir d'un conte, texte-souche dont elle explore les moindres recoins, tout en essayant d'y introduire différents styles pour le confronter à la littérature contemporaine.

 

Chantal Robillard publie régulièrement des textes — nouvelles ou poèmes — dans les revues Formules (revue des littératures à contraintes), Virages (revue de la nouvelle en Ontario français), Encres vagabondes, la Revue alsacienne de littérature, Littéréalité (revue de poésie québécoise), Tèchne, et Action poétique. On peut trouver d'autres textes de Chantal Robillard dans les brochures annuelles « Couleurs », « Mémoire », « Passage », du Printemps de l'écriture, publiées par le Rectorat de l'Académie de Strasbourg et sur le site Zazipo [archive] créé par l'association "Zazie mode d'emploi".

 

Certains de ses poèmes ont été mis en musique par des compositeurs français (Christophe Bertrand, Jean-Marie Hummel, Marybel Dessagnes) et ont ainsi fait l'objet de "lectures-concerts" publiques.

 

En août 2011, Chantal Robillard a été l'invitée d'honneur et la marraine du Festival du livre de l'Argentière-la Bessée (05).

 

Publications

Livres

Les Sept Fins de Blanche-Neige, illustré par Charly Barat, Le Verger éditeur, Illkirch, 1996, collection « Contes à croquer », ouvrage réédité en poche en juin 2011, Le Verger éditeur, Barr, collection « Jeunesse »

La Fontaine aux fées, Le Verger éditeur, Illkirch, 1999, collection « Contes à croquer », ouvrage réédité en mars 2013 sous le titre Fugue de la fontaine aux fées, Le Verger éditeur, Barr, collection « Jeunesse »

« Sextine aux six lézards et six souris », poème, in Jouer avec les poètes, collection Fleurs d’encre, Hachette jeunesse, Paris, 1999, réédité en octobre 2002

Hôpital Cendrillon, roman-par-nouvelles, éditions du GREF, Toronto, 2003, diffusé par la Librairie du Québec (Paris), réédité en mars 2015

« La Fée de la fontaine Jean le Bleu » in Comment j'ai lu les contes de fées, recueil publié par le Centre des écrivains du Sud-Jean Giono, Transbordeurs, Marseille, 2006

« Abécédédée », in Mon héros préféré, recueil publié par le Centre des écrivains du sud Jean Giono, Transbordeurs, Marseille, 2007

« Le Dit du Drégonjon et de son Elfrie », in collectif Reines et Dragons : Anthologie des Imaginales, Mnémos, Lyon, juin 2012

Zoo des chimères, Argemmios éditions, Saussay-la-Campagne, 2013

« Serpent d'Infant », in collectif Rencontres Imaginaires en Aubrac (précédé des Miniatures Contées d'Agnès Echène), Argemmios éditions, 2013

« Au cœur des arts : poèmes », in collectif, édité par l'Académie rhénane, Strasbourg, 2014

« Te lucis ante terminum, avant que la lumière ne s'éteigne : monastère de Saorge » : haïkus sur des photographies de Michel Eisenlohr; Images du Sud, Aubagne, 2014

« Fusée 37. Dimension Moscou » : anthologie dirigée par Chantal Robillard, illustrée par Krystal Camprubi et Valérie Coeugniet, Rivière Blanche, 2015

« L'insurrection poétique », poèmes, in Récital de poésie de l'Académie rhénane 2015, Académie rhénane, Strasbourg, 2015

« Le Grand XXème », collectif de poèmes, Académie rhénane, Strasbourg, 2016

« Dimension Fées », direction de l'anthologie de nouvelles, Rivière Blanche, 2016

« I merletti di Cenerentola » et « Venise, Europe » in Dimension Cités italiennes, collection Fusée, F51, éd. Rivière blanche, 2016

« Vers d'eau », poèmes, in Récital de poésie de l'Académie rhénane, Académie rhénane, Strasbourg, 2017

« Na » in Dimension routes de légendes, légendes de la route, collection Fusée, F54, éd. Rivière blanche, 2017

Dimension Brocéliande : direction de l'anthologie et nouvelle « Ne jamais baisser la garde », collection Fusée, F60, éd. Rivière blanche, 2017

 

Publications en revues

In Formules, la revue des littératures à contraintes1 « Romance en mer sereine », no 3, 1999. Texte repris en musique par Christophe Bertrand sous le titre « en mer sereine, drame musical pour flûtiste - chanteur, voix et chant »

« Semelle de perle et semelles de fer », no 4, 2000.

« Quand tu n’es pas là » et « Dentelle des vents », no 5, 2003.

« Conte et contrainte » et « de verre vert », in numéro hors série « le Goût de la forme en littérature » : actes du colloque de Cerisy-la-Salle, Noésis, 2004.

« Le blues de la belle boudeuse », n° 17 (« Mondes contraints »), 2014.

In Action poétique « Double sextine aux arts et aux lettres », no 151-152, 2000.

In Revue alsacienne de littérature « Poussière d’étoiles ou le Sac à Charbon », décembre 1999.

« La Sizaine des Cendreux », juin 2000.

« Un mocassin fourré », septembre 2001.

« La Reine du bal musette », décembre 2002.

« Tombeau pour une troubaderesse : trois poèmes en hommage à Na Castelloza », décembre 2003.

Trois poèmes sur Venise, septembre 2007.

In Virages, la revue de la nouvelle en Ontario français2 « I merletti di Cenerentola », no 13, 2001.

« Au lavoir », no 17, 2002.

« De verre vert », no 19, 2002 (cette nouvelle a été nominée pour le Prix Boréal au Canada).

« Un chant de détresse », no 21, 2003.

« Le Sirène et la licorne », no 25, 2004.

« De la belle aube au triste soir », no 32, 2005.

« Un monstre au château », 2006.

« Le deviseur du monde », 2007.

« Je me souviens de Toronto », n° 66 (« Toronto se raconte »), 2014.

In Encres vagabondes3 « La Sizaine des Cendreux », mars 2003.

In LittéRéalité, revue québécoise de poésie4 Poèmes : « La Belle « et « Un soir à Venise », décembre 2001.

In Tèchne, rivista di bizzarrie litterarie e non, revue annuelle italienne5 « Eaux vives à Venise », poème à contraintes croisées, in no 15, 2005

In Brèves, anthologie de la nouvelle6 Je me souviens de Pascal Garnier, (numéro spécial sur Pascal Garnier dirigé par Hubert Haddad), 2010.

 

Claudine GLOT

Naissance 12 mars 1947 (70 ans)

écrivain, conteur, conférencier

Claudine Glot, née le 12 mars 1947, est une femme de lettres française, devenue l'une des spécialistes de la légende arthurienne, de la mythologie celtique et du patrimoine de Bretagne. Elle est également à l'initiative de des visites guidées et contées de la forêt de Brocéliande, des expositions, de conférences sur les thèmes de la forêt, du monde celtique médiéval et des légendes de la Table ronde.

 

Arrivée en Bretagne vers l'âge de vingt ans, elle s'intéresse au patrimoine de la région et contribue à de nombreux articles sur le sujet, avant de publier ses premiers ouvrages papier. Elle fonde la revue Artus en 1979, et en reste la secrétaire de rédaction jusqu'à l'arrêt de la publication. En 1988, elle cocrée le Centre de l’Imaginaire Arthurien, situé depuis 1990 au château de Comper. Elle s'y occupe d'expositions et de conférences, tout en continuant à publier régulièrement des romans sur ses sujets de prédilection

Bibliographie

La légende de Merlin, Ouest France  Coécrit avec Jean-Noël Rochut.

Roi arthur : Les légendes de la table ronde, Coop Breizh  Coécrit avec Molly Pelham, Julek Heller.

Contes et légendes de Brocéliande, Ouest France

Brocéliande, Apogée Coécrit avec Hervé Glot.

Sur les traces du roi Arthur, Gallimard Jeunesse, 2001 Coécrit avec Philippe Munch. Traduit dans de nombreuses langues dont le grec, l'espagnol, le coréen, le chinois...

Fées, elfes, dragons et autres créatures des royaumes de féerie, Hoëbeke, 2002 Coécrit avec Michel Le Bris. Catalogue de l'exposition de l'abbaye de Daoulas

Le grand livre du roi Arthur, Ouest France, 2003

L'Europe des Vikings, Hoëbeke, 2004 Catalogue de l'exposition de l'abbaye de Daoulas

Pays celtes : Hauts lieux et chemins secrets, Ouest France, 2004 Coécrit avec Yvon Boëlle, Hervé Glot.

Il était une fée... Morgane, Adam Biro, 2004 Roman pour enfants

Il était une fée... Mélusine, Adam Biro, 2004 Roman pour enfants

Il était une fée... Ondine, Adam Biro, 2005 Roman pour enfants

Il était une fée... Viviane, Adam Biro, 2005 Roman pour enfants

Les fées d’Écosse et autres histoires, Le Pré aux clercs, 2007 collection Le Cabinet Fantastique

Carnet de route de la Bretagne féerique, Soleil, 2007 Coécrit avec Laurent Miny.

Légendes du roi Arthur, Jack, 2009 Coécrit avec Yvon Boëlle. Monographie

Excalibur ou l'aurore du royaume, éditions Le Pré aux clercs, 2009 Coécrit avec Marc Nagels.

Hauts lieux de Brocéliande, Ouest France Coécrit avec Yvon Boëlle, Hervé Glot.

Le Moyen Age est un jeu, Librio, 2010 collection Memo

Lancelot ou l'âge d'or de la table ronde, éditions Le Pré aux clercs, 2010 Coécrit avec Marc Nagels.

La Quête du Graal et le destin du royaume, éditions Éditions Le Pré aux clercs, 2011. Co-écrit avec Marc Nagels.

Il était une fois, Morgane, Viviane, Mélusine, Ondine, Editions Manannan, 2013. Illustrations de Lawrence Rasson.

Mélusine, fée, femme, dragon, Ouest France, 2013.

Les fées ont une histoire, Ouest-France, 2014.

Des sourires et des chats, album de Séverine Pineaux, Au bord des Continents, 2014.

Raiponce, participation à l'ouvrage de Lawrence Rasson, autoédition, 2015.

Le guide secret de Brocéliande, Ouest-France, 2015.

Brocéliande, Gisserot, 2015.

Voir les commentaires

Maison bleu horizon Jean-Marc Dhainaut

 

 La Maison bleu horizon

Jean-Marc Dhainaut

Collection « l’ombre des mots »

Editions Taurnada

 

Nous avions déjà eu l’occasion de vous parler de cet auteur, grâce à un entretien qu’il nous avait accordé (suivre le lien en bas de page) .

 

Il sort un nouveau roman fantastique « La Maison Bleu Horizon ». Cette  fois le    Personnage central est un enquêteur Alan Lambin, un chasseur de fantômes breton ce rend dans la Somme a la demande de la famille Anneraux  qui y possède une maison du 19e siècle à Villers-Bretonneux, célèbre pour son mémorial au soldat australien de 14/18 est le lieu où se déroule principalement l’action.

 

Projeté en 1915,  à travers un rêve qu’il ne prend pas au sérieux en quoi, a tort.

 

Il y aborde un thème encore tabou en France : les fusillés pour l’exemple de la Première Guerre mondiale.  D’ailleurs « Bleu Horizon » fait référence à la couleur de la vareuse des poilus.  

 

Mieux construit que son précèdent et premier roman « Au-delà d’un destin », « Maison Bleu Horizon » est une intrigue bien construire, ou vous y trouverez des intrigues bien mené et avec des rebondissements et du suspense, mais également parfois des touches d’humour  qui vous tiendra en haleine, jusqu’à la fin.

 

Mais quoi de mieux pour vous faire une idée que de lire les premières pages de ce roman, c’est pourquoi, avec l’aimable autorisation de l’éditeur, vous trouverez ci-dessous un fichier téléchargeable des premières pages du roman ?

 

 

 

4e de couverture : « Janvier 1985. Tout commence par un message laissé sur le répondeur d'Alan Lambin, enquêteur spécialiste en phénomènes de hantises. Une maison, dans un village de la Somme, semble hantée par un esprit qui effraie la famille qui y vit. En quittant sa chère Bretagne, Alan ignore encore l'enquête bouleversante qui l'attend et les cauchemars qui vont le projeter au cœur des tranchées de 1915. Bloqué par une tempête de neige, sous le regard perçant d'un étrange corbeau, Alan réussira-t-il à libérer cette maison de ce qui la tourmente ? »

 

 

Biographie de l'auteur

Né dans le Nord de la France en août 1973, au cœur du bassin minier, Jean-Marc Dhainaut est avant tout quelqu'un de curieux et très passionné. Tant par les contextes médiévaux, l'histoire, le voyage dans le temps, que par les légendes de Bretagne qu'il affectionne tout particulièrement. Le plaisir de l'écriture, d'abord de nouvelles, lui est venu naturellement, comme un déclic. Selon lui, rien n'est jamais le fruit du hasard, mais du destin. Fier de ses racines du Nord, des valeurs et de l'âme de sa région qui lui ont été transmises par sa famille, modeste et ouvrière, il aime retranscrire ces valeurs et son univers au travers de ses écrits, souvent chargés d'émotions, de mystères insolites et surnaturels.

retrouvez l'auteur en dédicace

11 août 2017 :

Espace Culturel E.Leclerc de Guingamp (22) 

de 15 h à 19h

 

26 août 2017 :

Cultura de Hénin-Beaumont (62) 

de 10 h à 18h.

 

9 septembre 2017 :

Espace Culturel E.Leclerc de Bellaing (69)

de 13 h à 19h.

 

30 septembre 2017 :

Espace Culturel E.Leclerc de Bailleul (62)

de 10 h à 18h

Espace Culturel E.Leclerc de Guingamp (22)

Maison bleu horizon Jean-Marc Dhainaut

Voir les commentaires

Entretien Cosplay.Cow

Entretien Cosplay.Cow

 

Stéphane Dubois,

 

Bonjour, Manon et Élodie, vous êtes responsable de l’association COSPLAY.COW, depuis quand existe Cette association ?

 

Manon,

Elle a été créée en novembre 2016, un groupe d’amis fans de Cosplay à décider de créer une association dans la région. Pour permettre de rencontrer d’autre cosplayeurs et de créer des costumes ensemble.

 

Stéphane Dubois,

Ça fait longtemps que vous pratiquez ?

 

Manon,

Moi ça fait seulement un an et demi, je me suis lancé, et j’ai pensé qu’à plusieurs cela serait plus simple.

 

Stéphane Dubois,

Et toi Mélodie ?

 

Mélodie,

Cela fait quasiment 2 ans que je me consacre aux costumes, je me consacre beaucoup plus à des costumes faits main depuis un an. J’ai fait des cosplays de jeux vidéo, de jeux de rôles, films, mangas et dessins animés également, cela couvre énormément d’univers différents.

 

Nous avons une magnifique robe de princesse (voir lien avec le cosplay du dernier bloody week-end ci-dessous).

 

Stéphane Dubois,

Quels seraient les avantages pour un cosplayeurs de rejoindre votre association ?

 

Manon,

Nous avons de tous dans les membres que nous avons actuellement, aussi bien des membres qui savent travailler des matériaux plus pour de l’armure et d’autres plus pour du tissu.

 

Nous rejoindre sait avoir l’occasion des journées entièrement consacrée au cosplay, ou nous créons nos costumes ensembles, nous nous entraidons les uns les autres, et sait l’occasion aussi de pourvoir faires des shootings photos avec des photographes des endroits parfois insolites, difficiles a trouvez.

 

Nous faisons également des conventions, comme le Bloody Week-end, en groupe dans la joie et la bonne humeur entre amis.

 

Stéphane Dubois,

Sur quel territoire est votre association ?

 

Mélodie,

Nous sommes surtout sur le territoire de Montbéliard et le Territoire de Belfort, mais nous essayons de tourner et nous nous rendons parfois dans d’autres conventions comme : Épinal, Strasbourg.

 

Nous essayons de couvrir un peu tout l’est de la France. Nous ne disposons pas des moyens pour aller plus loin pour l’instant.

 

Stéphane Dubois,

Quelle est la composition des membres de votre association

 

Manon,

Nous avons une majorité de femmes. En général elles sont plus médiatisées, pas toujours pour de bonnes raisons. Certaines font des cosplays extrêmement déshabillés, sexy, sait un choix ça fait partie du jeu. Nous commençons à avoir pas mal d’hommes très connus, et de faire rencontrer a nos membres des cosplayeurs très connus.

 

(Ont peu les joindre l‘association en suivant le lien ci-dessous)

Manon et Mélodie

Manon et Mélodie

Voir les commentaires

&quot;Alphabrick&quot; HORS MURS FANTASY BASEL

"Alphabrick"

HORS MURS

FANTASY BASEL

Maison d’Ailleurs

 

L'exposition "Alphabrick" s'exporte à Bâle : entre réflexion sur les mythologies contemporaines au travers des univers fictionnels de George Lucas (Stars Wars) et de J.R.R. Tolkien (Le Seigneur des Anneaux) et construction briques après briques, louvoyez entre les œuvres de John Howe et de Benjamin Carré. Une perspective qui réjouira les fans de space opera, de fantasy et de... LEGO® !

 

 

Avec l’accord des groupes LEGO®, Warner Bros. et Disney, « Alphabrick » est une exposition qui traite des modalités de fabrication des univers fictionnels de George Lucas (Star Wars) et de J. R. R. Tolkien (Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit). Ces modalités – constituées à l’origine par plusieurs « briques » médiatiques – trouvent aujourd’hui un renouveau significatif grâce à l’industrie du jouet, en particulier au travers des modèles LEGO®.

 

La perspective est inédite : en faisant dialoguer les œuvres artistiques de John Howe et de Benjamin Carré avec les modèles LEGO®, la Maison d’Ailleurs souhaite instituer une réflexion singulière sur les mythologies contemporaines et rappeler que si certains univers fictionnels semblent plus propices à la multiplication de « briques » différentes, c’est parce que ces mondes s’appuient sur le besoin de demeurer dans les fictions que l’on apprécie.

 

SA 29.4 au LU 1.5 | 10h-19h

Foire de Bâle | Halle 2.1

Tout public

 

Communiqué de presse

&quot;Alphabrick&quot; HORS MURS FANTASY BASEL
&quot;Alphabrick&quot; HORS MURS FANTASY BASEL

Voir les commentaires

LE GRAND MECHANT RENARD

 

LE GRAND MECHANT RENARD

 

Nous avons la joie de vous annoncer la sortie au cinéma du long-métrage d’animation adapté de la bande dessinée LE GRAND MÉCHANT RENARD de Benjamin Renner.

 

LE GRAND MECHANT RENARD et autres contes de Benjamin Renner, Patrick Imbert

Le 21 juin 2017 au cinéma

 

Avec un héros aussi improbable qu'attachant, un auteur aussi talentueux qu'épatant, et un succès critique et public avéré - plus de 150 000 exemplaires mis en vente -, cela tombait sous le sens que la bande dessinée du Grand Méchant Renard devienne un film animé ! C'est chose faite grâce à Benjamin Renner lui-même à l'adaptation et à la réalisation, aux studios Folivari et à STUDIOCANAL.

 

 

Synopsis :

Ceux qui pensent que la campagne est un lieu calme et paisible se trompent, on y trouve des animaux particulièrement agités, un Renard qui se prend pour une poule, un Lapin qui fait la cigogne et un Canard qui veut remplacer le Père Noël. Si vous voulez prendre des vacances, passez votre chemin…

 

À l'origine de tout, il y a un petit renard ridicule, moqué par ses proies, qui entend pourtant bien devenir la terreur du poulailler. Le co-réalisateur d’Ernest et Célestine signe une fable tout en délicatesse pour petits et grands. Un bijou de poésie et d’humour. Face à un lapin idiot, un cochon jardinier, un chien paresseux et une poule caractérielle, un renard chétif tente de trouver sa place en tant que grand prédateur. Devant l’absence d’efficacité de ses méthodes, il développe une nouvelle stratégie. Sa solution : voler des oeufs, élever les poussins, les effrayer et les croquer ! Mais son plan tourne court lorsque le renard se découvre un puissant instinct maternel…

 

Date de sortie 21 juin 2017 (1h 19min)

De Benjamin Renner, Patrick Imbert

Avec Guillaume Darnault, Guillaume Bouchède, Boris Rehlinger.

Genre Animation

Nationalité français

 

Casting

Réalisateurs

Benjamin Renner

Patrick Imbert

 

Acteurs de doublage (Voix originales)

Guillaume Darnault Rôle : Le renard

Guillaume Bouchède Rôle : Le chien

Boris Rehlinger Rôle : Le loup

Céline Ronte Rôle : La poule

 

Scénario

Scénariste

Benjamin Renner

Jean Regnaud

D'après l'oeuvre de Benjamin Renner

 

Production

Producteur

Didier Brunner

Damien Brunner

Vincent Tavier

 

Distribution

Attaché de presse Robert Schlockoff

Attachée de presse Jessica Bergstein-Collay

 

Sociétés

Coproduction

Panique

production déléguée

Folivari

Distributeur France (Sortie en salle)

StudioCanal

 

******

L’Album : La première édition a paru en janvier 2015.

Le Grand Méchant Renard a remporté le Prix des Lecteurs du Journal de Mickey 2015, le Prix de la BD FNAC 2015 et le Fauve Jeunesse au Festival d'Angoulême 2016.

Benjamin Renner est le réalisateur du court métrage animé éponyme, qui sera au cinéma le 21 juin 2017, produit par Folivari et distribué par STUDIOCANAL.

 

À SAVOIR

LE GRAND MÉCHANT RENARD 31 MAI 2017

Album broché 192 pages 165 x 230 mm

EAN : 978-2-7560-5124-6

Prix : 16,95€

SCÉNARISTE • DESSINATEUR Benjamin Renner

RÉCIT COMPLET PAR BENJAMIN RENNER :

 

 

Biographie :

BENJAMIN RENNER

NÉ EN 1983.IL HABITE À PARIS. Après un bac S, il fait une classe préparatoire aux écoles d'art pour intégrer les Beaux-arts d'Angoulême, dont il ressort avec un DNAP de bande dessinée. Il entre ensuite dans l'école d'animation La Poudrière et y réalise des courts métrages d'animation, dont son film de fin d'études, La Queue de la souris, en 2007. À sa sortie de l'école, il travaille avec Vincent Patar et Stéphane Aubier sur le long métrage d'animation, adapté des albums pour la jeunesse Ernest et Célestine de Gabrielle Vincent.

LE GRAND MECHANT RENARD
LE GRAND MECHANT RENARD
LE GRAND MECHANT RENARD
LE GRAND MECHANT RENARD

Voir les commentaires

© Éditions Soleil, 2016 – Arleston, Floch

© Éditions Soleil, 2016 – Arleston, Floch

Entretien

Arleston

SANGRE

 

Stéphane Dubois,

Pouvez-vous nous  parler de la genèse de cette nouvelle série ?

Arleston

J’avais depuis longtemps l’envie d’aborder le thème de la vengeance, chose que je n’ai jamais faite en plus de 150 albums ! Lorsque j’en ai parlé à Adrien Floch, le concept, avec un méchant à traquer par album, lui a beaucoup plu. Au départ, je voulais en faire une série historico-fantastique, qui démarrait durant la Révolution française et se poursuivait jusqu’au XIXème siècle, avec des décors multiples : Paris, bien sûr, mais aussi la Toscane, la Caraïbe, le Brésil, la Russie...

Adrin Floch a fait de nombreuses recherches, mais il a fini par m’avouer qu’il ne se sentait pas à l’aise dans un contexte trop historique, il craignait d’être bridé par la documentation. J’ai donc transposé mon concept à un univers de fantasy où chaque monde correspond à un des décors que j’avais en tête. Le second volume aura des parfums d’Italie projetée sur un monde imaginaire.

 

Stéphane DUBOIS

Pour la sortie du tome 1, l’éditeur a précisé « une nouvelle série non humoristique d’Arleston ». Pourquoi pour une fois renoncer à l’humour ?

Arleston

Ce n’est pas la première série sans humour que j’écris, c’est déjà le cas des Forêts d’Opale avec Philippe Pellet, qui ne se sent pas très à l’aise dans les scènes de comédie. En ce qui concerne Sangre, ce n’est pas un choix délibéré. Adrien a montré dans les Naufragés d’Ythaq qu’il était très efficace en comédie, mais notre envie était de faire avec Sangre quelque chose de différent. La vengeance peut être traitée de façon marrante, comme Tarantino l’a fait dans kill Bill, mais là, c’était délicat. Je voulais rendre toute l’injustice dont cette gamine est victime, et expliquer comment une personnalité peut se reconstruire suite à un traumatisme violent, grâce au support de sa haine. Et ensuite, bien sûr, explorer les évolutions de cette personnalité. Pas vraiment l’endroit pour placer des calembours !

 

Stéphane Dubois,

Les acteurs disent souvent que les rôles comiques sont bien plus difficiles à interpréter que les rôles tragiques. C’est la même chose pour les scénarios de bande dessinée ?

Arleston

Le travail du scénariste et celui du comédien n’ont rien à voir ! En bande dessinée, c’est plutôt le dessinateur qui fait jouer les acteurs, c’est lui l’interprète. Et dans ce sens, je pense qu’il est moins difficile en effet de dessiner une scène sérieuse qu’une scène de comédie, qui demande un jeu plus subtil pour être réussie. En revanche, le travail du scénariste est compliqué dans les deux cas. Bien sûr, faire rire est une des choses les plus difficiles au monde, mais émouvoir n’est pas aisé non plus. Il faut trouver le bon équilibre des tensions pour ne pas tomber dans le mélo et garder le lecteur sur le qui-vive à chaque seconde.

Stéphane Dubois

Lors des Utopiales, vous avez expliqué, que vous dépassez souvent le format classique des 44 pages, et que vous aimez travailler sur des cycles de 8 albums.

Arleston

Oui, c’est un format dans lequel je me sens à l’aise. En fait, en quantité d’informations, 8 albums de BD correspondent à un roman de taille moyenne. Sangre est bien une histoire en huit parties, puisqu’il y a sept pirates écumeurs à retrouver, et leur complice ligat qui fait l’objet du premier tome. D’ailleurs, les titres sont annoncés dès le premier album : il s’agit à chaque fois du nom de l’individu que Sangre traque. Nous allons essayer de sortir un album par an, si tout va bien !

 

Stéphane Dubois,

Au fil des albums, divers mondes de l’univers que vous avez créé pour cette série seront abordés, quels sont le ou les messages, que vous souhaitez faire passer avec Sangre ?

Arleston

Je conclus la première histoire par : « la vengeance n’apaise pas vraiment, mais son absence ronge plus encore ». C’est un sujet difficile. Moralement, je suis opposé à la notion de vengeance. Je ne l’ai d’ailleurs jamais appliquée, à mon niveau, dans ma vie personnelle.

Mais je cherche à imaginer ce qui se passe dans le cerveau d’une victime d’évènements gravissimes, comment des réflexes viscéraux peuvent prendre le dessus, comment ce sentiment violent peut devenir ce qui va permettre sa survie mentale, et comment le personnage va devoir vivre avec les actes terribles qu’elle peut commettre. Il n’y a pas de message direct, juste l’exploration de sentiments complexes.

Ensuite, d’un point de vue narratif, je vais m’appuyer sur les diverses sociétés des divers mondes que j’ai imaginé pour que Sangre accomplisse sa vengeance, d’une façon ou d’une autre.

 

Stéphane Dubois,

Dans cette série, avez-vous mis  des indices, des jeux, des messages dans les planches ?

Arleston

Non, pas du tout. Les petits jeux s’intègrent bien dans le cadre d’une série d’humour, ici ils seraient déplacés.

 

Stéphane Dubois,

Cette saga vous a-t-elle donné envie d’écrire désormais des histoires plus sombres, plus ténébreuses ?

Arleston

Je suis en plein dedans, puisque je prépare en ce moment le second tome, mais ça n’influencera en rien des séries comme Lanfeust, les Trolls ou Ekhö, j’éprouve toujours autant de plaisir à écrire de la comédie.

 

Stéphane Dubois,

Parallèlement à SANGRE, avez-vous d’autres projets pour de nouvelles séries ?

Arleston

J’ai déjà beaucoup de séries en cours, et c’est beaucoup de travail ! Lanfeust, les Trolls, Ekhö, les Naufragés d’Ythaq, les Forêts d’Opale, Léo Loden, Chimère(s)1887, Sangre : si je tiens le rythme, ça représente déjà huit albums par an ! Sans compter que je viens de sortir un roman chez ActuSF, Le Souper des Maléfices, et que j’aimerais bien continuer... Alors bien sûr j’ai des idées, des envies, mais il va me falloir du temps pour les développer.

© Éditions Soleil, 2016 – Arleston, Floch
© Éditions Soleil, 2016 – Arleston, Floch
© Éditions Soleil, 2016 – Arleston, Floch
© Éditions Soleil, 2016 – Arleston, Floch
© Éditions Soleil, 2016 – Arleston, Floch

© Éditions Soleil, 2016 – Arleston, Floch

Voir les commentaires

Géant de fer de Brad Bird (1999)

Le Géant de fer

de Brad Bird

(1999)

 

Le jeune public lyonnais pourra découvrir en en avant-première de sa ressortie en salles, le 7 décembre prochain, un film du réalisateur de en 2004 : Les Indestructibles (The Incredibles) et en 2007 : Ratatouille, pour ce qui concernent les films pour la jeunesse.

 

Mercredi 12 octobre à 14h30

À la Halle Tony Garnier

Goûter offert après la séance !

4/6 Euro l’entrée.

 

 

A noter deux choses, premièrement en plus du film « Le Géant de fer », le jeune public peu assisté aux projections de la rétrospective de Buster Keaton, de « Peau d’âne » de Jacques Demy et de la « Mélodie du bonheur » de Robert Wise.

 

 

La deuxième est que les enfants hospitalisé ne sont pas oublié.

 

 

En partenariat avec Les Toiles Enchantées depuis 2010 le Festival Lumière propose des projections dans les services pédiatriques de la région lyonnaise.

 

En 2016, le festival Lumière sera de nouveau présent au sein de ces hôpitaux, en partenariat avec Les Toiles Enchantées.

 

Projection à l'Hôpital Femme-Mère-Enfant à BRON :

Le Géant de fer de Brad Bird (1h26) VF

 Mercredi 12 octobre à 14h30

En présence de Clotilde Courau

 

Centre Léon Bérard

Le Géant de fer de Brad Bird (1h26) VF

 Jeudi 13 octobre à 18h15

En précence de Julie Bertuccelli

Avec le soutien de BNP Paribas

 

 

 

Résumé et fiche technique

(source :allociné, Institut Lumière)

 

La touchante amitié d’un petit garçon et d’un robot géant venu d’une planète inconnue. Un chef-d’œuvre de l’animation de la fin des années 1990, pépite du studio Warner Bros par Brad Bird (Les Indestructibles, Ratatouille), devenu l’un des talents de Pixar.

En savoir +

 

Film présenté en VF.

*Ressortie en salles le 7 décembre prochain.

 

Remerciements à Warner Bros.

 

 

Billets en vente !

6 € adultes / 4 € enfants (moins de 12 ans)

Achat conseillé des places à l’avance

 

 

 

Réalisateurs Brad Bird 

 

 

 

Acteurs de doublage (Voix originales)

Jennifer Aniston  Rôle : Annie Hughes

Harry Connick Jr  Rôle : Dean McCoppin

Vin Diesel  Rôle : Iron giant

Eli Marienthal Rôle : Hogarth Hughes

Cloris Leachman  Rôle : Mrs. Lynley Tensedge

John Mahoney  Rôle : General Rogard

M. Emmet Walsh  Rôle : Earl Stutz

James Gammon  Rôle : Mary Loach

Kent Mansley Christopher MacDonald

 

 

Scénario

Scénariste Brad Bird, Tim McCanlies

 

Soundtrack

Compositeur Michael Kamen

 

Interprète (chansons du film) Brad Bird

 

Parolier (chansons du film) Teddy Newton

 

 

Production

Productrice Allison Abbate

 

Equipe technique

 

Directeur de la photographie Steven Wilzbach

Monteur Darren T. Holmes

Chef décorateur Mark Whiting

Réalisateur/Concepteur de story-board Teddy Newton

 

 

Sociétés

Production

Warner Bros.

Production

Warner Bros. Animation

Distributeur France (Sortie en salle)

Warner Bros. France

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Hébergé par Overblog