Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>

Articles avec #nifff

CHRIS CARTER  NIFFF 2015

 

CHRIS CARTER

Invité D’HONNEUR

NIFFF 2015

 

Après avoir dévoilé les premiers titres de sa rétrospective et le premier invité en la personne de l’écrivain Michael Moorcock, le NIFFF a le plaisir d’annoncer la présence exceptionnelle de Chris Carter, créateur de The X-Files et les tout premiers titres de sa sélection hors compétition.

 

CHRIS CARTER et ses X-Files

 

Chris Carter, scénariste et réalisateur américain, célèbre créateur de la série The X-Files viendra présenter les deux films tirés de la série: The X-Files (USA, 1998, Rob Bowman) et The X-Files: I Want to Believe (USA, 2008) qu’il a lui-même réalisé. Il parlera également de son travail dans le cadre du colloque TV Series Storyworlds – Writer’s Room qui aborde comme thématique le cliffhanger ou la manière de conserver le suspens dans l’écriture sérielle.

 

Après avoir débuté sa carrière en 1985 à la télévision en tant que scénariste pour les studios Walt Disney, Chris Carter connut la gloire dès 1992 avec la création de The X-Files, série de science-fiction emblématique pour laquelle il remporta cinq Golden Globes et seize nominations aux Emmy Awards. Cette série qui rencontra un succès planétaire met en scène les enquêtes des mythiques agents spéciaux du FBI Fox Mulder (David Duchovny) et Dana Scully (Gillian Anderson) sur des affaires non résolues impliquant des phénomènes paranormaux. Scénariste très prolifique, il crée en 1996 la série télévisée MillenniuM et travaille actuellement sur six nouveaux épisodes des aventures de Mulder et Scully, dont la sortie est prévue en 2016.

 

(Communiqué de Presse du NIFFF)

Voir les commentaires

NIFFF 2015

LE NIFFF VOUS EN DIT PLUS SUR LES PLAISIRS COUPABLES DE SA 15e EDITION!

 

Le NIFFF dévoile les premiers titres de sa rétrospective Guilty Pleasures ainsi que la teneur du programme gratuit NIFFF INVASION, intimement lié à la rétrospective. Le Festival a également le plaisir de présenter le premier invité de l’édition 2015 : l’écrivain de SF et de Fantasy Michael Moorcock, hôte du forum littéraire New Worlds of Fantasy. A découvrir du 3 au 11 juillet 2015 !

 

GUILTY PLEASURES

 Constituée de 40 films environ, la rétrospective 2015 explore les sous-genres les plus extravagants du fantastique (blaxploitation, giallo, ecovengeance,…) mais aussi leurs occurrences dans le cinéma populaire des années 1980. Les projections seront présentées par des spécialistes ainsi que des invités du festival. Nouveauté cette année, les titres les plus populaires seront projetés en open air gratuit et convivial ! Voici les premiers titres :

BLACULA, William Crain, 1972, USA - SCHOOL OF THE HOLY BEAST, Noribumi Suzuki, 1974, Japan - THRILLER — A CRUEL PICTURE, Bo Arne Vibenius, 1974, Sweden - THE WARRIORS, Walter Hill, 1979, USA
BLACULA, William Crain, 1972, USA - SCHOOL OF THE HOLY BEAST, Noribumi Suzuki, 1974, Japan - THRILLER — A CRUEL PICTURE, Bo Arne Vibenius, 1974, Sweden - THE WARRIORS, Walter Hill, 1979, USA
BLACULA, William Crain, 1972, USA - SCHOOL OF THE HOLY BEAST, Noribumi Suzuki, 1974, Japan - THRILLER — A CRUEL PICTURE, Bo Arne Vibenius, 1974, Sweden - THE WARRIORS, Walter Hill, 1979, USA
BLACULA, William Crain, 1972, USA - SCHOOL OF THE HOLY BEAST, Noribumi Suzuki, 1974, Japan - THRILLER — A CRUEL PICTURE, Bo Arne Vibenius, 1974, Sweden - THE WARRIORS, Walter Hill, 1979, USA

BLACULA, William Crain, 1972, USA - SCHOOL OF THE HOLY BEAST, Noribumi Suzuki, 1974, Japan - THRILLER — A CRUEL PICTURE, Bo Arne Vibenius, 1974, Sweden - THE WARRIORS, Walter Hill, 1979, USA

NIFFF INVASION Intimement connecté à la rétrospective Guilty Pleasures, l’événement NIFFF INVASION, gratuit et destiné à tous, explore des éléments connexes au cinéma propres à ces 15 ans d’âge d’or du fantastique que furent les années 1970 à 1985. Il propose ainsi: Une exposition consacrée à Drew Struzan: Ce peintre et illustrateur américain est connu pour avoir illustré les visuels de films tels que Star Wars, Indiana Jones ou encore E.T. Son influence sur l’esthétique des affiches de cinéma dans les années 80 est immense et elle se prolonge jusqu’à aujourd’hui. On lui doit notamment celles des films Hellboy et Harry Potter. Une programmation musicale 70’s et 80’s: Suivant la structure du volet cinéma, la programmation musicale du NIFFF 2015 se développe sur deux axes : la composition destinée au cinéma d’exploitation des années 1970 et ses sous-genres aux tonalités funk, easy-listening et disco feront l’objet de sets musicaux qui animeront toute la semaine le festival off ; une soirée purement 80’s, en collaboration avec Couleur 3, sera quant à elle dédiée à un concours de karaoké délirant et.. déguisé ! Un parcours ludique: Le NIFFF joue la carte nostalgie en mettant à disposition du public un parc de jeux vintage où les incontournables des jeux d’arcades tels que Pac Man ou Space Invaders côtoient des flippers à thème cinéma ; le festival propose également cette année aux festivaliers de vivre l’expérience d’une Panic Room, sous forme d’un huis clos dont ils pourront (peut-être !) se libérer grâce aux indices distillés durant le jeu.

NIFFF 2015
NIFFF 2015

L'ECRIVAIN INVITE: MICHAEL MOORCOCK Auteur de l’incontournable Cycle d’Elric, Michael Moorcock sera présent en tant qu’invité d’honneur du forum littéraire New Worlds of Fantasy pour une rencontre publique ainsi qu’une séance de dédicace exceptionnelle. Mêlant tout au long d’une oeuvre dense et fiévreuse des figures historiques aux personnages littéraires, mais aussi la SF d'inspiration historique à sa propre biographie, l’écrivain britannique n’hésite pas à se mettre en scène, comme dans son prochain roman, The Whispering Swarm, à paraître en juillet prochain.

NIFFF 2015

Voir les commentaires

Affiche 2015 du NIFFF

Affiche 2015 du NIFFF

Le NIFFF fête ses 15 ans

avec une affiche flamboyante

et dévoile sa rétrospective

 

 

Pour son édition anniversaire, le NIFFF clôt sa série de visuels basés sur l’acronyme du festival avec une affiche haute en couleurs. Pour marquer le début des festivités, les organisateurs dévoilent d’ores et déjà la rétrospective inédite que vous pourrez découvrir à Neuchâtel entre le 3 et le 11 juillet 2015.

 

DE SOUFRE ET DE FEU

Pour clore en beauté la série d’affiches qui ont fait depuis 2012 la part belle à l’acronyme du festival, l’agence SUPERO a imaginé une affiche aux couleurs vives. Dominé par des teintes chaudes qui rappellent la tradition sulfureuse - parfois même subversive - de la programmation du festival, le visuel 2015 laisse apparaître, incandescentes, les lettres du NIFFF.

 

 Une mise en scène photographique qui vient clore à coups de chalumeau un concept graphique tout en faisant allusion à l’édition spéciale d’un festival qui souffle ici, à sa façon, ses bougies d’anniversaire.

 

 

UNE RETROSPECTIVE ROUGE PASSION

Intitulé GUILTY PLEASURES, le programme spécial de la 15e édition célèbrera les fondamentaux de la fascination qui lie le spectateur au cinéma de genre. La rétrospective dressera en une vingtaine de titres un panorama des références du cinéma fantastique produites entre 1970 à 1985.

 

 Une période dorée et unique qui voit l’émergence d’une multitude de sous-genres aux noms aussi sulfureux qu’exubérants. Sexploitation (films érotiques), Eco-vengeance (ou quand le règne animal s’en prend à l’homme), Blaxploitation (films au casting 100% afro-américain) ou Spaghetti Western constituent quelques spécimens de ces filons produits dans les marges du système et dont les thématiques deviendront les ferments du cinéma populaire des années 80.

 

Un vent passionnel et festif qui embrasera à coup sûr

les nuits du NIFFF !

 

(Communiqué de presse)

Voir les commentaires

LA SUISSE INTERDITE, réalisation Ramon et Pedro

LA SUISSE INTERDITE, réalisation Ramon et Pedro

Fantastic web contest :

le nom du vainqueur dévoilé

 

 

En juillet dernier, la RTS et le NIFFF lançaient le premier concours de web-série fantastique.

 

Le nom du projet lauréat est désormais connu :

LA SUISSE INTERDITE (titre provisoire)

proposé par Triboules et Caravel Production.

 

Sous forme de magazine d’investigation, cette série au ton décalé enquêtera sur d’étranges phénomènes survenus aux quatre coins du pays. Tournée au printemps 2015, elle sera projetée en avant-première pour l’édition anniversaire du NIFFF et diffusée sur rts.ch.

 

Le blogueur Frank Michel et son preneur de son, Jason, traquent sans peur les phénomènes inexpliqués en Suisse. Ils révèlent la face cachée de notre pays : la Suisse du paranormal, de l’horreur et parfois du gore. Welcome to HELLvetia ! Quand la science est dépassée, quand le gouvernement nie, quand les voisins détournent le regard, ils mènent l’enquête sur une réalité que certains préfèrent ignorer. Aurez-vous le courage d’affronter la vérité ?

 

 Faux documentaire humoristique, cette série fantastique conçue pour le web sera tournée en avril prochain. Entre tension et humour, les six épisodes joueront avec les codes, les références et le mélange des genres. Le NIFFF mettra à disposition ses compétences et son réseau de professionnels en offrant un coaching sur mesure à ces jeunes créateurs.

 

 A découvrir en avant-première à l’occasion de la 15e édition du NIFFF.

 

(Communiqué de presse)

Voir les commentaires

NIFFF on tour: retrouvez le NIFFF dans toute la Suisse

 

 

 

 

  NIFFF on tour:

retrouvez le NIFFF dans toute la Suisse

 

A l’orée de sa 15ème édition, le NIFFF part sur les routes en dehors des dates habituelles du festival pour vous faire découvrir au des films de genre traditionnellement absents des salles suisses. Coup d’envoi ce week-end avec la Fête du Cinéma de Neuchâtel et le cinéma Le Royal à Sainte-Croix puis à travers toute la Suisse  !

 

 

Le programme

 

HOW TO USE GUYS WITH SECRET TIPS

Lee Wonsuk, Corée du Sud, 2013, 116’, 14 ans, VO st fr

 Daisy & Cinergy Entertainment (KR),

 

Far East Film Festival d’Udine, Prix du Public

 Festival de Fantasia, Meilleur Film Asiatique

NIFFF, sélection officielle, Films of the Third Kind

 

Débordée par son travail d’assistante pour une compagnie de publicité télévisée, Choi voit sa vie sentimentale stagner depuis des années. Un jour, elle achète une vieille cassette vidéo, un étrange tutoriel qui va radicalement changer sa vie…

 

Précédé de:

 

PAPPKAMERADEN

 Stefan Bischoff et Stephan Wicki, Suisse, 2013, 8’, 12 ans, VO sans dialogue

 Cobra Film (CH),

 

Fantoche, Film d’animation de Baden, sélection officielle

 Journée de Soleure, sélection officielle

 NIFFF, Prix Taurus Studio à l’innovation

 

 

Un mystérieux investisseur vient bousculer la monotonie de trois commerçants en leur proposant une compétition peu ordinaire. La récompense : des tonnes d’argent. Primé lors de la dernière édition du NIFFF, Pappkameraden mélange habilement différentes techniques filmiques pour un résultat des plus étonnants.

 

Itinéraire de  NIFFF ON TOUR

 

09 novembre 2014 |  Ste-Croix | Le Royal I 20.00

 28 novembre 2014 | Fribourg | Rex I 20.40

 04 décembre 2014 | Genève | Grütli I 20.30

 05 décembre 2014 I Lausanne I Zinema I 20.00

 07 décembre 2014 | Nyon | Capitole I 20.30

 07 décembre 2014 | Lugano | Cinestar I 20.30

 08 décembre 2014 I Bex I Graind'sel I 20.00

 11 décembre 2014 I Châtel-Saint-Denis I Sirius I 20.30

 26 décembre 2014 I Zurich I riffraff I 23.00 (tbc) 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

HOUSEBOUND - GERARD JOHNSTONE, NZ

HOUSEBOUND - GERARD JOHNSTONE, NZ

HOUSEBOUND - GERARD JOHNSTONE, NZ

 

 Prix H.R. Giger «Narcisse» du meilleur film

BLIND - ESKIL VOGT, NO

BLIND - ESKIL VOGT, NO

BLIND - ESKIL VOGT, NO

Méliès d'argent du meilleur long métrage européen

THE MOLE SONG : UNDERCOVER AGENT REIJI - TAKASHI MIIIKE, JP

THE MOLE SONG : UNDERCOVER AGENT REIJI - TAKASHI MIIIKE, JP

THE MOLE SONG : UNDERCOVER AGENT REIJI -

TAKASHI MIIIKE, JP

Prix Imaging The Future

Meilleur production design

Yasmine

Yasmine

YASMINE -

SITI KAMALUDDIN et CHAN MAN-CHING,

BN Prix du meilleur film asiatique

IT FOLLOWS - David Robert Mitchell, us

IT FOLLOWS - David Robert Mitchell, us

IT FOLLOWS - David Robert Mitchell, us

Prix du jury de la critique internationale

Prix de la Jeunesse Denis-de-Rougemont

PALMARES NIFFF 2014

WHAT WE DO IN THE SHADOWS -

JEMAINE CLEMENT & TAIKA WAITITI

Prix RTS du Public

Lothar

Lothar

LOTHAR -

LUCA ZUBERBÜHLER, ch

Prix HR Giger "Narcisse" du meilleur court métrage suisse

Méliès d'argent du meilleur court métrage européen

Pappkameraden - stefan bischoff & stephan wiki, ch

Pappkameraden - stefan bischoff & stephan wiki, ch

Pappkameraden -

stefan bischoff & stephan wiki, ch

Prix Taurus Studio à l'innovation

 

 

 

pour le palmarès de l'année derniere suivre le lien ci dessous

Voir les commentaires

Swiss Shorts 14 

NIFFF 2014

 

« Suche Nach Liebe »,

Dans « Suche Nach Liebe », nous retrouvons une fois de plus notre « vieil ami » le tueur en série.

 

Il navigue dans sa schizophrénie  entre sa furieuse envie de tuer des femmes (belles et à fortes poitrines il va sans dire) et son amour « sain » pour une femme qui travaille de nuit dans une station essence, ou il vient prendre ses cigarettes après « son travail ».

 

L’amour sauvera-t-il notre homme, arrêtera-t-il te tuer ?

 

Ou bien…

 

À mon sens le meilleur film de cette sélection, je suis désolé de le dire, mais je pense que cette cuvée n’est pas la meilleure de celle que j’ai vu ces 5 dernières années.

 

Résumé du Film

SUCHE NACH LIEBE

 Dark thriller - Onirism, 2014, 12’, OVfr+ang. Dir : Hans Kaufmann

 Prod : Zürcher Hochschule der Künste,

 

 Dans l’obscurité de la nuit, un tueur rôde. Partagé entre ses pulsions assassines et son amour naissant, il cherche une échappatoire à sa pathologie.

Timber

Timber

Autres films en compétition

TIMBER

Black comedy - Fantasy, 2014, 6’, no dialogue. Dir : Nils Hedinger Prod : Trickproduktion,

Quoi de mieux qu’un bon feu pour lutter contre le froid ? Solution peu applicable pour des petites bûches qui se les gèlent dans une vallée glaciale…

 

DEATH FOR A UNICORN

Surreal - Drama, 2013, 15’, OVfr. Dir : Riccardo Bernasconi, Francesca Reverdito Writer: Francesca Reverdito Stars: Emma Fossani, Lorenzoluca Gronchi, Elowin McClaud Prod : Cinédokké Sagl / Studio Asparagus,

Dans un cimetière où il est obligé d’aller nettoyer chaque jour la pierre tombale de son oncle défunt, Billy fait une rencontre tout à fait mystérieuse.

 

LOTHAR

Fantasy - Comedy, 2013, 13’, no dialogue. Dir : Luca Zuberbühler Prod : Zürcher Hochschule der Künste, Lothar est maudit : à chaque fois qu’il éternue, quelque chose explose près de lui. Reclus dans un bunker, il est forcé de sortir lorsque son grille-pain rend l’âme.

 

METANOIA

Fantasy - Bizarre, 2013, 5’, no dialogue. Dir : Moritz Flachsmann, Etienne Mory, Remo Scherrer Prod : Hochschule Luzern, Littéralement absorbé par une force inconnue, Paul voit son monde basculer. A mesure qu’il se transforme, il aspire toute vie autour de lui.

 

SAVE THE WORLD

Fantasy - Comedy, 2013, 9’, OV fr+ang. Dir : Sylvain Renou Prod : Radiance Production, Trois minutes. C’est tout ce qu’il reste à Joff, Brian, Mike et Sandy pour sauver l’espèce humaine d’un holocauste nucléaire. A vos armes !

 

NOCTURNE

Horror - Thriller, 2014, 15’, OVfr+ang. Dir : David F. Geiser Prod : Letterbox-Collective, A l’issue de la dernière séance, l’opérateur éteint le projecteur du cinéma. Alors que cette soirée s’annonçait similaire aux autres, une présence se tapit dans l’ombre.

 

PAPPKAMERADEN

Fantasy - Comedy, 2013, 8’, OV. Dir : Stefan Bischoff, Stephan Wicki Prod : Cobrafilm, Un étrange investisseur bouscule la monotonie de trois commerçants lorsqu’il leur propose une compétition loufoque. Le prix : gloire et argent à foison !

 

EISKARL

Fantasy - Drama, 2014, 9’, no dialogue. Dir : Nicolas Steiner, Manuela Molin Prod : Nicolas Steiner, Filmakademie Baden-Württemberg , Dans un vieil atelier abandonné, Eiskarl arrose la ferraille qui compose son jardin en espérant la ramener à la vie. Un objet est sur le point de changer son destin.

Voir les commentaires

Affiche du film

Affiche du film

Young Detective Dee :

Rise of the Sea Dragon 3D 

new cinema from asia

NIFFF 2014

 

Ce prequel de Dee and The Mystery of The Phantom Flame, déjà réalisé par Tsui Hark , est très maitrisé du côté esthétique, la 3D est plus que maitrisée quant à elle, c’est un vrai bonheur sur le plan visuel.

 

Sur le plan technique, Tsui Hark continue ces expérimentations comme il l’a toujours fait, avec par le passé plus ou moins de bonheur.

 

Onirique avec un caractère mythologique et flamboyant, le film nous emporte dès les premières images.

 

Comme le titre vous l’indique, nous avons affaire à des dragons pour ce volet de la saga, curieux dragon, mais je n’en dirais pas plus, pour vous laisser le plaisir de la découverte.

 

Sachez juste qu’une romance amoureuse délicieusement parfumée au thé (vous comprendrez plus tard dans votre salle obscure préférée) est la clé romanesque de ce film d’action et de fantasy.

 

On peut juste regretter un traitement scénaristique, peut-être inférieur au premier opus.

 

Il n’en reste pas moins que dans sa section (new cinéma from asia) il est l’un des meilleurs exemples de ce que peut nous donner à voir de bien le cinéma asiatique et particulièrement chinois.

 

Il ne fait aucun doute dans mon esprit, et je suis sûr de celui du réalisateur que nous aurons un 3eme opus de cette saga dans les deux à trois ans.

 

Le premier volet avait obtenu : Le Corbeau d’Argent, Prix Spécial du jury « Detective Dee and The Mystery of The Phantom Flam » 29eme BIFFF (2011)

 

Résumé du film :

 

Sous la dynastie Tang, le détective Dee mène l’enquête suite à la destruction de la flotte de l’impératrice Wu par un mystérieux monstre marin.

Prolongeant son adaptation d’un classique littéraire, l’inégalable Tsui Hark nous revient plus magistral que jamais.

 

Dans ce prequel à la mise en scène ludique, il marie un récit fantastique à des expérimentations formelles d’un dynamisme inimitable.

Une épopée flamboyante aux ambitions mythologiques.

 

Fiche technique et casting :

Réalisateurs : Tsui Hark

Acteurs et actrices:

Mark Chao Rôle : Detective Dee

William Feng Rôle : Yuchi Zhenjin

Carina Lau Rôle : Impératrice Wu

Angelababy Rôle : Yin Ruiji

Lin Gengxin Rôle : Shatuo Zhong

Ian Kim Rôle : Yuan Zhen

Dong Hu Rôle : Le prince Huo Yi

Kun Chen Rôle : Le physicien impérial Wang Fu

 

Actrices et Acteurs

Zhaoxu Lin

Jingjing Ma

Chien Sheng

Feng Shaofeng

 

Production

 

Producteur Wang Zhonglei

Producteur Kuo-fu Chen

Producteur Tsui Hark

Productrice Nansun Shi

Coproducteur Dajun Zhang

Coproducteur James Tsim

Producteur délégué Wang Zhongjun

Producteur associé Bernard Yang

Producteur associé Helen Li

Producteur associé Addi Ng

 

Scénario

 

Scénariste Kuo-fu Chen

Scénariste Chia-Lu Chang

Scénariste Tsui Hark

Scénariste Jialu Zhang

 

Equipe technique

 

Directeur de la photographie Sung Fai Choi

Compositeur Kenji Kawai

Chef monteur Baiyang Yu

Directeur artistique Kenneth Mak

Chef décorateur Kenneth Mak

Chef costumier Pik Kwan Lee

Chef costumier Bruce Yu

Ingénieur du son Kinson Tsang

Superviseur des effets spéciaux Wook Kim

Superviseur des effets visuels Ik-kang Jong

Superviseur des effets visuels Sung-jin Jung

Superviseur des effets visuels Wook Kim

Superviseur des effets visuels Felix Xu

Superviseur post-production Edward Yi Chiyun

Coordinateurs effets visuels Wenjia Zhang

Concepteur de production Bruce Yu

Coordinateur des combats Yuen Bun

Chorégraphe Feng Lin

 

Sociétés Production

 

Huayi Brothers Production China Film Co-Production Corporation Distributeur France (Sortie en salle) The Jokers / Le Pacte

Voir les commentaires

CONTRORA - House of Shadows  international compétition NIFFF 2014

 

CONTRORA -

House of Shadows 

international compétition

NIFFF 2014

 

Un film écrit et réalisé par  Rossella De Venuto

Il faut en premier signaler, ce que nous faisons à tort rarement, le travail de l’équipe de décorateurs et d’accessoiristes du film, fonction éminemment importante dans un film quel qu’ils soient.

 

Plus mystérieux et angoissant que film d’horreur ou de fantastique, ce film a une double problématique, celle des enfants maltraitées voir assassiné par notamment l’Église d’Irlande (ce film est coproduit par l’Irlande et le sujet n’es surement pas entièrement étranger aux dernières découvertes faites par une historienne et soupçonné depuis longtemps avec la découverte d’un charnier d’enfants).

 

L’autre problématique est le fait pour un village de couvrir un « saint  homme » alors que nombres d’entre eux, voir tous connaissent la face « dark » de ce personnage.  Mais que ne ferait-on pas pour avoir « Son Saint » et en tirer tous les avantages liés à ce statut.

 

Très bien interprété par l’actrice principale Fiona Glascott.

 

Film a voir absolument.

 

Résumé du film

 

Megan se rend en Italie dans la famille de son mari, qui doit régler le testament de son oncle. Le couple s’installe dans la demeure de cet ancien prêtre faiseur de miracles. Irlandaise d'origine, Megan souffre de la chaleur du sud et l’accueil peu aimable de la famille de Leo n’arrange guère la situation. Alors qu’elle sombre peu à peu dans la folie, Megan découvre de terribles secrets sur la famille de son bien-aimé et durant la « controra », la période la plus chaude de la journée, d’étranges événements se déroulent…

 

S'inscrivant dans la tradition de l'horreur gothique, Rossella de Venuto réalise avec Controra un premier long métrage à l'ambiance pesante et anxiogène. Grâce à son habile mise en scène et à la splendide photographie de Ciarán Tanham, le film nous fait ressentir l'oppression vécue par la protagoniste alors même que le film se déroule uniquement en plein jour. Un défi pleinement relevé dans ce thriller paranormal qui revisite l'expressionnisme allemand. Pétrifiant.

 

 La réalisatrice :

 En 1992, Rossella de Venuto obtient à Milan son diplôme de philosophie. Elle se lance ensuite dans l'aventure cinématographique en s'installant dans la Grande Pomme afin d'étudier à la prestigieuse New York Film Academy. Forte de cet apprentissage, elle travaille ensuite sur de nombreux films comme assistante réalisatrice avant de tourner Controra, un premier long métrage audacieux et maitrisé. Rossella de Venuto travaille sur de nouveaux projets qu’il nous tarde d’ores et déjà de découvrir.

 

Co-production : Italie- Irlande 

Année de production : 2013

Durée : 85

Version : english

ST : français

Âge minimum : 16

Genre : horror,thriller

 

 

Réalisateur Rossella De Venuto

 

Scénario Rossella De Venuto

 

Casting

Federico Castelluccio

Fiona Glascott

Kelly Campbell

Trailer officiel de CONTRORA House of Shadows

Voir les commentaires

Short Peace / Le Japon imaginaire NIFFF 2014

Short Peace / Le Japon imaginaire

NIFFF 2014

 

Reprend le titre du manga Short Peace édité au Japon en 1979.

 

Il suit la chronologie de l’histoire du Japon de la période la plus ancienne a une période futuriste post apocalyptique, tout en conservant une UNITÉ de LIEU entre les 4 segments.

 

En effet à la fin de chaque segment, le cadre s’élargit et l’on voit le même plan du Fuji-Yama donnant de fait une unité de lieu à un film réalisé par divers créateurs en plusieurs parties apparemment indépendantes (familièrement appeler « omnibus »).

 

Segment 1 :Possession de Shuhei Morita ce premier opus nous montre un homme aux prises avec des esprits et que seul le fait de ce réfugier dans la méditation sauveras.

 

Segment 2 : "COMBUSTIBLE TSUKUMO"  est réalisé par Katsuhiro Ôtomo, il raconte l’amour impossible entre deux amoureux,  celui-ci est le plus original de par ça conceptions, en effet, le réalisateur utilise comme mode de narration les rouleaux dont on se servait pour écrire et peindre dans le japon ancien, l’action est donc « cadrée » de droite à gauche dans le déroulement des rouleaux.

 

Il fait de ce fait référence aux plus anciennes traditions culturelles japonaises de manières astucieuses et novatrices.

Il fut d’ailleurs nominé a :  Annecy International Film Festival,- Final selection for Academy Short films and feature animation branch.)

 

Segment 3 : GAMBO par Hiroaki Ando , l’on a franchi une nouvelle étape dans l’histoire du Japon, on aborde la période moderne, avec l’apparition des premières armes a feu, une météorite s’écrase sur la terre libérant un démon rouge qui menace le village et plus particulièrement les jeunes femmes, un ours blanc arrivera-t-il à libérer par son courage, le village et ces habitants du mal ?

 

Segment 4 : A Farewell to Weapons écrit et réalisé par Koji Morimoto. Abord lui une période post apocalyptique et donc futuriste, on des soldats revêtus de combinaisons de type astronaute américain, et on trouve un autre lien avec un autre segment, le précèdent on avait une météorite venant de l’espace et je suis sûr qu’en cherchant bien on trouvera bien plus de liens, entre les différents segments que ne le laisse présager ce type d’omnibus  ou qu’un seul visionnage  ne  peut en remarquer.

 

En résumé chaque segment d’une manière parfois détourner fait preuve de volonté pacifiste, pour en incluant  un pan chacun de la culture japonaise a l’intérieur de chaque segment dans un double respect de chronologie et d’unité de lieu pour l’action.

 

Je vous le recommande très vivement

 

À signaler qu’un 5eme  segment sous forme de jeux vidéo existe. (Suivre le lien ci-dessous pour plus d’infos sur le jeu)

 

Pays de production : Japan

Année de production : 2013

Durée : 68

version : japanese

ST : english

Âge minimum : 16

Genre : fantastique, animation, science-fiction

Durée : 68 minutes

Société de production : Sunrise

Trailer Officiel

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Hébergé par Overblog