Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>

Articles avec #palmares

SUPER DARK TIMES
SUPER DARK TIMES

SUPER DARK TIMES

PALMARÈS NIFFF 2017 :

SUPER DARK TIMES

gagne le Narcisse du meilleur film

 

La 17e édition du Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel (NIFFF) s’est achevée samedi soir avec la cérémonie de remise des prix, suivie de la projection de Baby Driver (Edgar Wright, US). La présidente du Jury International Jessica Hausner, talentueuse cinéaste autrichienne, a remis le « Narcisse » du meilleur film à Super Dark Times de Kevin Phillips (US). Pendant 9 jours, le NIFFF aura vécu au rythme du fantastique, attirant à Neuchâtel des festivaliers plus nombreux avec 37’000 entrées recensées (36’000 en 2016). Ce résultat très positif prouve encore une fois que le concept englobant sur lequel repose la programmation, de même que les espaces pluridisciplinaires proposés, permettent au NIFFF d’attirer un public diversifié composé de cinéphiles et de professionnels aussi fidèles que passionnés. La structure du gradin couvert du NIFFF Open Air a donné l’occasion aux organisateurs d’assurer des projections magiques dans une ambiance estivale et festive, une opération entièrement réussie malgré les conditions météorologiques mitigées du 1er week-end.

(Communiqué de presse)

 

 PALMARÈS NIFFF 2017

Prix H.R. Giger « Narcisse » du meilleur film (Compétition Internationale)   

CHF 10’000.- offerts par la Ville de Neuchâtel   

   

SUPER DARK TIMES – Kevin Phillips, United States

World sales: Ways & Means (US)

 

Décerné par le Jury International

Domenico La Porta, Chief Editor Cineuropa, Head of Wallimage Creative, Director of R/O Institute, Belgium

Eric Valette, Director, France

Jehanne Rousseau, CEO Spiders Games, France 

Jessica Hausner, Director, Austria

Myriam Sassine, Producer, Festival director, Lebanon

 

Le prix du meilleur film est octroyé à une oeuvre qui nous a marqués par son approche psychologique complexe. Bien que démarrant comme une histoire de coming-of-age typique, le film évolue en troublante remise en cause de l’identité humaine. Particulièrement subtile, ce récit s’intéresse à la transformation d’un ami en monstre. Le prix est décerné à Super Dark Times de Kevin Philips. - Jury International

 

 

 

 

Méliès d’argent du meilleur long métrage fantastique européen

Nomination

   

EL BAR - Álex de la Iglesia, Spain

World sales: Film Factory (ES)

 

Décerné par le Jury Méliès

Julien Sévéon, Journalist, France

Markus Keuschnigg, Festival director, Austria

Peter Ricq, Director, Canada

 

Le film est ainsi nominé pour le Méliès d’or qui sera décerné en novembre 2017 à Trieste Science+Fiction.

 

Un tour de force magnifiquement réalisé, s’inscrivant dans l’air du temps, et qui plonge le spectateur dans les entrailles du climat de paranoïa et des peurs européennes portant sur l’Autre, mais aussi un huis clos à trois niveaux éreintant, rempli de personnages grotesques et d’une folie qui ne faiblit jamais. Style irréprochable et beauté frénétique : la marque de fabrique du toujours très provocateur Alèx de la Iglesia. - Jury Méliès

 

 

 

 

Mention spéciale du jury :

MON ANGE - Harry Cleven, Belgium

World sales: Elle Driver (FR)

 

Mention honorable pour MON ANGE, un exemple incroyablement sublime de romantisme à l’européenne qui se présente comme une ode au féérique dans le quotidien, spirituellement en accord avec un âge de l’innocence oublié. - Jury International

 

 

 

 

Prix NIFFF de la critique internationale (Compétition Internationale)

Promotion

 

THE ENDLESS – Justin Benson & Aaron Moorhead, United States

World sales: Alliance Media Partners International (UK), amp-film.com

 

Décerné par le Jury NIFFF de la critique internationale

Claudio Bartolini, Journalist, Nocturno, Italy

James Marsh, Journalist, ScreenAnarchy, United Kingdom

Laurent Duroche, Journalist, Mad Movies, France

Leo Lemke, Journalist, Deadline, Deutschland

Raul Gil, Journalist, Scifiworld, Spain

 

 

 

 

Prix Imaging The Future du meilleur production design (Compétition Internationale)

CHF 5’000.- offerts par le Centre Suisse d’Electronique et de Microtechnique (CSEM)

 

THE ENDLESS – Justin Benson & Aaron Moorhead, United States

World sales: Alliance Media Partners International (UK), amp-film.com

 

Décerné par le Jury International

Domenico La Porta, Chief Editor Cineuropa, Head of Wallimage Creative, Director of R/O Institute, Belgium

Eric Valette, Director, France

Jehanne Rousseau, CEO Spiders Games, France 

Jessica Hausner, Director, Austria

Myriam Sassine, Producer, Festival director, Lebanon

 

Nous avons choisi d’octroyer le prix du meilleur production design à un film qui nous a transporté vers un monde lovecraftien, à la fois poétique et perturbant. La photographie, alliée à la direction artistique et aux effets visuels (tous pris en charge par les réalisateurs eux-mêmes), contribuent à créer un style visuel admirable, original et impressionnant. Le prix est décerné à The Endless de Justin Benson & Aaron Moorhead. - Jury International

 Prix de la Jeunesse Denis-De-Rougemont (Compétition Internationale)

Une montre Hamilton

 

HOSTILE - Mathieu Turi, France

Distributor: Splendid Film (DE)

 

Décerné par le Jury du Lycée Denis-de-Rougemont

Coralie Fayolle, Océane Jeanneret-Gris, Colin Moschard, Noémie Schlüssel

 

À l’unanimité et au premier tour, notre choix s’est porté sur HOSTILE du réalisateur Mathieu Turi pour son film mariant de manière audacieuse drame romantique et monde post-apocalyptique. Selon nous, ce film s’est clairement démarqué des autres longs métrages de la compétition internationale de par son côté total : rythmique, symbolique, contrasté, esthétique et... madmaxien pour le début. - Jury du Lycée Denis-de-Rougemont

 

 

Prix du meilleur film asiatique (Compétition Asiatique)

Honorifique

 

TRAPPED – Vikramaditya Motwane, India

Festival contact: Basil Content Media (IN)

 

Décerné par le public

 

 

 

 

Prix RTS du Public (Compétition Internationale et Compétition Asiatique)

Diffusion

 

JOJO’S BIZARRE ADVENTURE: DIAMOND IS UNBREAKABLE - Miike Takashi, Japan

World sales: Tokyo Broadcasting System (JP)

 

Décerné par le public

 

 

 

Prix H.R. Giger « Narcisse » du meilleur court métrage suisse   

CHF 10’000.- offerts par la SSA et Suissimage

 

Méliès d’argent du meilleur court métrage fantastique européen

Nomination

 

DIE BRÜCKE ÜBER DEN FLUSS - Jadwiga Kowalska, Switzerland

Prod: Schweizer Radio und Fernsehen (CH) - huhu@jadwiga.ch

 

Décernés par le Jury SSA/Suissimage

Eva Vitija, SSA/SUISSIMAGE delegate, Switzerland

Francesca Reverdito, Director, Switzerland

Raphaël Chevalley, Journalist, Switzerland

 

Le film est ainsi nominé pour le Méliès d’or qui sera décerné en novembre 2017 à Trieste Science+Fiction.

 

 Prix Taurus Studio à l’innovation (compétition de courts métrages suisses)

Bon de CHF 2000.- de post-production sonore

 

SONS OF BITCHES - Arnaud Baur, Switzerland

Prod: Nitrium Films (CH), Chaoticlock Productions (CH), Tschudi Brothers Production (CH) - ol@chaoticlock.com

 

Décerné par le Jury Taurus Studio

Claude Lander, Taurus Studio founder, Switzerland

Nicolas Burlet, Producer, Switzerland

Nicolas Feuz, Writer, Switzerland

 

 

PALMARÈS NIFFF 2017

FANTASTIC WEB CONTEST II

 

À l’issue de la séance de pitching organisée le mercredi 5 juillet dans le cadre de STORYWORLDS, le jury composé de membres de la RTS, du NIFFF et d’une personnalité externe, a désigné le projet de websérie fantastique suisse prêt à partir en production et qui sera présenté en première mondiale lors de la 18e édition du festival en 2018. Le vainqueur a été annoncé à la cérémonie de clôture :

 

LE 5ÈME CAVALIER - Julien Dumont, Kennocha Baud, J.D. Schneider, DBFX Workshop, Switzerland

 

LE 5ÈME CAVALIER traite le genre fantastique avec beaucoup d’ambition. C’est un vrai pari narratif et esthétique et la RTS se réjouit de relever ce défi avec des auteurs pleins de fraîcheur et d’enthousiasme. - Patrick Suhner, RTS, Unité Fiction, Editorial Producer, Switzerland

 

LE 5ÈME CAVALIER est un projet d’un type nouveau en Suisse. Une websérie visuellement ambitieuse qui plonge au cœur de la culture fantastique. L’encouragement de la relève est un objectif essentiel du NIFFF et nous sommes heureux de voir émerger des nouvelles sensibilités qui apportent de la diversité. - Anaïs Emery, NIFFF, Artistic Director, Switzerland

Voir les commentaires

Hommage Martin Landau

Hommage Martin Landau

 

Il commença sa carrière internationale dans « La Mort aux trousses » d’Alfred Hitchcock qui était son 3e film. Il tourna dans de nombreux films et série TV de genre. Il reçut de nombreuses récompenses internationales pour le film « Ed Wood » dont l’Oscar.

 

Dans les série TV, les plus connus du public français sont « Mission Impossible » ou il interprète le rôle de Martin Hand, spécialiste du déguisement, a noté que dans le remake de la série on retrouve le fils d’un des autres acteurs de la série originelle, qui reprend le même poste que son père et dans certains épisodes le père et le fils a la vie et dans la série son ensemble, je ne vous dis pas qui , petite taquinerie de ma part, laisser  donc dans les commentaires du site les noms en question.

 

Par contrat Martin Landau avait par épisode avec 3 minutes à l’écran et sa femme Barbera Brain deux minutes.  Encore une devinette le rapport entre la série Cosmos 1999 et  le 21 juillet 1969, laissez une fois encore vos réponses via les commentaires du site.

 

Martin Landau regretta que le producteur de Star Trek Fred Freiberger (19 février 1915 - 2 mars 2003) prît le contrôle de Cosmo 1999 (dans lequel le producteur apparut dans 3 épisodes). La série originelle avait été créée par le producteur Gerry Anderson et sa femme Sylvia qui produisait également  « les Sentinelles de l’air ».

 

Le monde a perdu en deux jours, deux grands des genres de l’imaginaire avec Georges Romero et Martin Landau. À ma connaissance ils ne collaborent ensemble jamais à un film ou une série.

 

 

Biographie/Filmographie :

 

Biographie et carrière :

Martin Landau est né le 20 juin 1928 dans une famille juive américaine du quartier de Brooklyn à New York, mort le 15 juillet 2017 à Los Angeles.  . Il est le fils de Morris Landau et de Selma Buchanan. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Morris, un machiniste d'origine autrichienne, se démena pour sauver sa famille des nazis.

 

À l'âge de 17 ans, Martin travaille comme dessinateur pour le Daily News, assistant Gus Edson pendant les années 1940 et 1950.

 

Influencé par Charles Chaplin, et le sentiment d'évasion que l'on trouve dans le cinéma, il mène une carrière d'acteur. Après deux sélections aux Oscars pour ses rôles dans les films Tucker et Crimes et délits, il obtient en 1994 un Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour son interprétation de Bela Lugosi dans le film Ed Wood de Tim Burton.

 

Martin Landau en Rollin Hand dans Mission impossible.

Il est surtout connu pour son interprétation de Rollin Hand (le maître des déguisements) dans la série Mission impossible (1966-1969) aux côtés de sa femme, qu'il retrouvera quelques années plus tard dans la série britannique de science-fiction Cosmos 1999 (1975-1978) où il joue le commandant Koenig ("Roi").

 

Au cinéma, il s'impose d'emblée comme un brillant second rôle, derrière Elizabeth Taylor dans Cléopâtre, Steve McQueen dans Nevada Smith, et surtout en secrétaire du personnage de Philip Vandamm (joué par James Mason) dans La Mort aux trousses de Hitchcock. À l'époque, il apparaît dans nombre de séries cultes. Il marque ensuite en assassin face à Peter Falk dans Columbo et tourne avec Bain la même année (1973) le téléfilm Chantage à Washington réalisé par le jeune Steven Spielberg.

 

Durant la seconde partie de sa carrière, après une transition qui comprend des films de Robert Parrish et Raoul Ruiz et des apparitions dans Arabesque et Matt Houston, des rencontres professionnelles avec Jack Palance et Sean Connery notamment, il brille de nouveau chez Francis Ford Coppola, Woody Allen, Tim Burton, plus tard Ron Howard ou Mark Rydell, donnant la réplique à Robert De Niro, Sharon Stone, Halle Berry, Ellen Burstyn, David Duchovny dans The X Files, le film, Michael Caine, incarnant Bela Lugosi, Gepetto, et pour la télévision Woodrow Wilson, Abraham et Jacob. En 2011, il prête sa voix à un épisode des Simpson. Martin Landau meurt à l'âge de 89 ans à l'hôpital Ronald Reagan UCLA Medical Center à Los Angeles le 15 juillet 2017 suite à des complications.

 

Vie privée

Martin Landau a été marié, de 1957 à 1993, avec l'actrice Barbara Bain. Ils ont eu deux filles, l'actrice Juliet Landau et la productrice de films Susan Bain Landau Finch (en).

 

Filmographie sélective

Cinéma

1959 : La Gloire et la Peur (Pork Chop Hill) de Lewis Milestone

1959 : Un mort récalcitrant (The Gazebo) de George Marshall : A. Wellington Broos « The Duke »

1959 : La Mort aux trousses (North by Northwest) d'Alfred Hitchcock : Leonard

1963 : Cléopâtre (Cleopatra) de Joseph L. Mankiewicz : Rufio

1965 : Sur la piste de la grande caravane (The Hallelujah Trail) de John Sturges : le chef « l'homme qui marche le dos Courbé »

1966 : Nevada Smith de Henry Hathaway : Jesse Coe

1970 : Appelez-moi Monsieur Tibbs (They Call me M. Tibbs) de Gordon Douglas : Le révérend Logan Sharpe.

1971 : Les Aventuriers de l'ouest sauvage (Les Aventuriers de l'Ouest sauvage ou Les Brutes dans la ville), film de Robert Parrish

1979 : Meteor de Ronald Neame : le major général Adlon

1980 : Terreur extraterrestre (Without Warning) de Greydon Clark : Fred "Sarge" Dobbs

1985 : L'Île aux trésors de Raoul Ruiz : le vieux capitaine

1988 : Tucker (Tucker: The Man and His Dream) de Francis Ford Coppola : Abe Karatz / la voix de Walter Winchell à la radio

1990 : Crimes et délits de Woody Allen : Judah Rosenthal

1993 : Sliver de Phillip Noyce : Alex Parsons

1994 : Ed Wood, de Tim Burton : Bela Lugosi

1995 : Joseph, de Robert Malcolm Young : Jacob (TV)

1996 : Pinocchio (The Adventures of Pinocchio) de Steve Barron : Gepetto

1996 : City Hall de Harold Becker: le juge

1998 : The X Files de Rob Bowman : Dr. Alvin Kurtzweil

1998 : Les Joueurs de John Dahl : Abe Petrovsky

1999 : Sleepy Hollow (Sleepy Hollow), de Tim Burton : Peter Van Garrett

1999 : En direct sur Edtv, de Ron Howard : Al

1999 : Pinocchio et Gepetto (The New Adventures of Pinocchio) de Michael Anderson : Gepetto

2000 : Au commencement... la terre promise : Abraham

2000 : Coup pour coup (Shiner) de John Irvin : Frank Spedding

2001 : The Majestic : Harry Trimble

2003 : Hollywood Homicide : Jerry Duran

2008 : La Cité de l'ombre : Sul

2009 : Numéro 9 : 2 (voix)

2010 : Ivory : Leon Spencer

2011 : Mysteria : maître d'hôtel

2012 : Frankenweenie : M. Rzykruski (voix)

2015 : Entourage de Doug Ellin : Bob Ryan

2016 : Remember d'Atom Egoyan : Max Rosenbaum

 

Télévision

1959 : La Quatrième Dimension (The Twilight Zone) (série télévisée) : Dan Hotaling (saison 1, épisode 3 : La Seconde Chance)

1959 : Les Incorruptibles, Pas de cadavre au Mexique, un avocat.

1960 : Au nom de la loi (Wanted dead or alive) (série télévisée) - Saison 2, épisode 19 : le monstre

1963 : Au-delà du réel (The Outer Limits) (série télévisée) - Saison 1 : Épisode 6 et Épisode 20

1965 : Les Mystères de l'Ouest (The Wild Wild West) (série télévisée) - Saison 1, épisode 11 : Général Grimm

1965 : Des agents très spéciaux (The Man from UNCLE) - Saison 2, épisode 28 : Opération chauve-souris (The Bat Cave Affair)

1965 : La grande vallée (The Big Valley) - épisode 11 : La Prairie maudite (The Way to Kill a Killer) : Mariano

1966-1968 : Mission impossible (Mission: Impossible) (série TV) - Saisons 1 à 3 : Rollin Hand

1973 : Columbo - Saison 2, épisode 8 : Dexter et Norman Paris

1973 : Chantage à Washington (Savage), téléfilm de Steven Spielberg : Paul Savage

1975-1976 : Cosmos 1999 (Space: 1999) (série TV) - Saisons 1 et 2 : commandant John Koenig

1981 : The Harlem Globetrotters on Gilligan's Island (en) : J.J. Pierson

1985 : La Cinquième Dimension Saison 1 épisode 11a (Le phare) : James Copper - Gardien du Phare

1993 : 12 h 01, prisonnier du temps (12:01), de Jack Sholder (TV) : DR. Thadius Moxley

2000 : Au commencement... (In the beginning) de Kevin Connor : Abraham

2004-2009 : FBI : Portés disparus (série TV) : Frank Malone (le père de Jack Malone)

2006 : The Evidence : Les Preuves du crime (TV) : Dr Sol Goldman

2006 : Entourage - Saison 3, épisodes 10 à 12 : Bob Ryan

2008 : Entourage - Saison 5, épisode 6 : Bob Ryan

2009 : US Marshals : Protection de témoins (In Plain Sight) - Saison 2, épisode 12 : Joseph l'ex mafieux

2011 : Have a Little Faith de Jon Avnet avec Laurence Fishburne : Albert Lewis

2013 : Anna Nicole : Star déchue (Anna Nicole) (téléfilm) : J. Howard Marshall

2014 : Warren Jeffs : Le Gourou polygame (Outlaw Prophet: Warren Jeffs) (téléfilm) : Rulon Jeffs

 

Récompenses

Le 17 décembre 2001 il obtient son étoile sur le Hollywood Walk of Fame (2 187e étoile).

 

Distinctions et nominations

1967 : nommé au Primetime Emmy Awards du meilleur acteur dans une série télévisée Mission: Impossible (1966)

1968 : lauréat du Golden Globes du meilleur acteur dans une série télévisée Mission: Impossible (1966)

1968 : nommé au Primetime Emmy Awards du meilleur acteur dans une série télévisée Mission: Impossible (1966)

1969 : nommé au Primetime Emmy Awards du meilleur acteur dans une série télévisée Mission: Impossible (1966)

1988 : nommé au New York Film Critics Circle Awards du meilleur acteur dans un second rôle pour le film Tucker (Tucker: The Man and His Dream, 1989)

1988 : nommé au Los Angeles Film Critics Association Awards du meilleur acteur dans un second rôle pour le film Tucker (Tucker: The Man and His Dream, 1989)

1989 : lauréat du Golden Globes du meilleur acteur dans un second rôle pour le film Tucker (Tucker: The Man and His Dream, 1989)

1989 : lauréat du Kansas City Film Critics Circle Awards du meilleur acteur dans un second rôle pour le film Tucker (Tucker: The Man and His Dream, 1989)

1989 : lauréat du Chicago Film Critics Association Awards du meilleur acteur dans un second rôle pour le film Tucker (Tucker: The Man and His Dream, 1989)

1989 : nommé à l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour le film Tucker (Tucker: The Man and His Dream, 1989)

1989 : nommé au Los Angeles Film Critics Association Awards du meilleur acteur dans un second rôle pour le film Crimes et délits(1988)

1990 : nommé au Chicago Film Critics Association Awards du meilleur acteur dans un second rôle pour le film Crimes et délits(1988)

1990 : nommé à l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour le film Crimes et délits(1988)

1991 : nommé au CableACE Awards du meilleur acteur dans un second rôle dans un téléfilm où une mini-série pour L'aube de l'apocalypse (1990)

1991 : nommé au CableACE Awards du meilleur acteur dans un téléfilm où une mini-série pour Max et Hélène (1990)

1991 : lauréat du CableACE Awards du meilleur acteur dans un second rôle dans un téléfilm où une mini-série pour Legacy of Lies (1992)

1994 : lauréat de New York Film Critics Circle Awards du meilleur acteur dans un second rôle pour le film Ed Wood (1994)

1994 : lauréat de Los Angeles Film Critics Association Awards du meilleur acteur dans un second rôle pour le film Ed Wood (1994)

1994 : lauréat de Boston Society of Film Critics Awards du meilleur acteur dans un second rôle pour le film Ed Wood (1994)

1994 : lauréat de National Society of Film Critics Awards du meilleur acteur dans un second rôle pour le film Ed Wood (1994)

1994 : lauréat de Society of Texas Film Critics Awards du meilleur acteur dans un second rôle pour le film Ed Wood (1994)

1995 : lauréat du Southeastern Film Critics Association Awards du meilleur acteur dans un second rôle dans Ed Wood (1994)

1995 : lauréat du Screen Actors Guild Awards du meilleur acteur dans un second rôle dans Ed Wood (1994)

1995 : lauréat de l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour le rôle de Bela Lugosi dans Ed Wood (1994)

1995 : lauréat du Golden Globes du meilleur acteur dans un second rôle dans Ed Wood (1994)

1995 : lauréat du Saturn Award du meilleur acteur dans un second rôle pour le film Ed Wood (1994)

1995 : lauréat de l'American Comedy Awards du meilleur acteur dans un second rôle pour le film Ed Wood (1994)

1995 : lauréat du Chicago Film Critics Association Awards du meilleur acteur dans un second rôle pour le film Ed Wood (1994)

1995 : lauréat du Dallas-Fort Worth Film Critics Association Awards du meilleur acteur dans un second rôle pour le film Ed Wood (1994)

1995 : lauréat du Kansas City Film Critics Circle Awards du meilleur acteur dans un second rôle pour le film Ed Wood (1994)

1996 : nommé au BAFTA Awards du meilleur acteur dans un second rôle pour le film Ed Wood (1994)

2004 : nommé au Primetime Emmy Awards du meilleur acteur en tant que Guest dans une série télévisée FBI : Portés disparus (2002–2009)

2005 : nommé au Primetime Emmy Awards du meilleur acteur en tant que Guest dans une série télévisée FBI : Portés disparus (2002–2009)

2007 : nommé au Primetime Emmy Awards du meilleur acteur en tant que Guest dans une série dramatique Entourage (2004–2011)

Hommage Martin Landau
Hommage Martin Landau
Hommage Martin Landau

Voir les commentaires

Bloody Week-end 2017 PALMARES

Compétition internationale

de courts-métrages 2017.

 

 

 

GRAND PRIX:

SIYAH CEMBER (BLACK RING)

de :

Hasan Can Dagli

(Turquie).

Bloody Week-end 2017 PALMARES

PRIX DU PUBLIC 

et

PRIX DU JURY JEUNES:

SPOOKED

de Spook & Gloom

(France).

Bloody Week-end 2017 PALMARES

PRIX DES MEILLEURS EFFETS SPÉCIAUX:

ANIMAL

de Jules Janaud & Fabrice Le Nézet

(France).

Bloody Week-end 2017 PALMARES

PRIX DU MEILLEUR SCÉNARIO :

GEORGE

de David Coudyser

(France).

Bloody Week-end 2017 PALMARES

PRIX DU MEILLEUR FILM D'ANIMATION:

BEYOND THE BOOKS.

École MoPA 3D Animation

(France).

Bloody Week-end 2017 PALMARES

MENTION SPÉCIALE DU JURY:

LA NUIT JE DANSE AVEC LA MORT

de Vincent Gibaud (France)

et CRIATURITAS de Ignasi lopez fabregas (Espagne).

Bloody Week-end 2017 PALMARES

Au

Voir les commentaires

R.I.P Roger Moore
Communiqué Officiel des Enfants de Roger Moore

Communiqué Officiel des Enfants de Roger Moore

Disparition de Roger Moore

 

Roger Moore est décédé, on pleure tous/toutes Ivanhoé, Le Saint, James Bond. Jeune téléspectateur, je l’es découvert dans Ivanhoé.  Il ne fut pas que un acteur, il fut aussi un auteur, et l’ambassadeur de l’UNICEF.

 

*******

 

Biographie/Fimographie (source wikipédia)

Roger Moore est un acteur britannique surtout connu pour les rôles d'Ivanhoé dans la série télévisée Ivanhoé, de Simon Templar dans la série télévisée Le Saint, de Brett Sinclair, un lord dandy dans la série télévisée Amicalement vôtre, et de James ... Wikipédia

 

 

Date et lieu de naissance : 14 octobre 1927, Stockwell, Londres, Royaume-Uni

Date et lieu de décès : 23 mai 2017, Suisse

Taille : 1,85 m

 

Épouses : Kristina Tholstrup (m. 2002–2017),

Enfants : Deborah Barrymore, Geoffrey Moore, Christian Moore

 

Jeunesse

Roger George Moore naît le 14 octobre 1927 à Stockwell, près de Londres. Il est le fils unique de George Alfred Moore, un policier, et Lillian Pope (dite Lily), caissière puis femme au foyer.

 

Il fréquente la Battersea Grammar School (en) l'école primaire de Battersea. Il est évacué vers Holsworthy dans le Devon au cours de la Seconde Guerre mondiale. Il fait ses études secondaires à Amersham dans le Buckinghamshire. Il fréquente le collège de Bede et rejoint l'Université de Durham, mais n'a jamais obtenu de diplôme.

 

À 18 ans, peu de temps après la fin de la guerre, Moore est enrôlé au service national. Il suit l'école d'officiers et devient capitaine. Moore a servi dans le Royal Army Service Corps (en), commandant un petit dépôt en Allemagne de l'Ouest. Il a eu un grave accident de voiture avec fracture de la mâchoire et du crâne. Après quelques mois passés dans un hôpital de Hambourg, il rentre en Grande-Bretagne. Plus tard, il étudie à la Royal Academy of Dramatic Art, au cours de laquelle ses frais ont été payés par le réalisateur Brian Desmond Hurst. Moore était un camarade de classe de Lois Maxwell.

 

Le jeune Moore a fait des apparitions dans des films à la fin des années 1940. À 17 ans, Moore est apparu dans César et Cléopâtre (1945).

 

Carrière

Moore joue le rôle d’ Ivanhoé. Ivanhoé est une série télévisée britannique en noir et blanc de 39 épisodes de 25 minutes, créée par Peter Rogers d'après le roman éponyme de Walter Scott et diffusée entre le 5 janvier 1958 et le 4 janvier 1959 sur le réseau ITV. En France, la série a été diffusée à partir du 11 avril 1959 sur l'unique chaîne, à l'époque, la RTF.

 

De 1962 à 1969, Roger Moore joue dans Le Saint, ce qui a assuré sa célébrité internationale.

 

De 1971 à 1972, il joue le rôle de Brett Sinclair, un lord dandy et milliardaire dans la série télévisée Amicalement vôtre avec comme co-vedette Tony Curtis, dont la carrière connaît un nouveau souffle. Moore perçoit un cachet d'un million de dollars pour l'ensemble du tournage de la série, ce qui en fait, à cette époque, l'acteur de télévision le mieux payé au monde. Les premiers épisodes de la série sortiront même au cinéma dans plusieurs pays d'Europe, remontés sous la forme d'un film de 90 minutes intitulé Mission: Monte Carlo.

 

Cette série de succès lui permet d'asseoir sa crédibilité auprès des producteurs qui décident de le choisir pour reprendre le rôle de James Bond au cinéma, à sept reprises, remplaçant ainsi Sean Connery. En 1973, il joue dans Vivre et laisser mourir, en 1974, dans L'Homme au pistolet d'or où il est opposé à Scaramanga, joué par Christopher Lee. En 1977, il joue dans L'Espion qui m'aimait, en 1979, dans Moonraker, en 1981, dans Rien que pour vos yeux, en 1983, Octopussy et en 1985 dans Dangereusement vôtre où il est opposé à Zorin, un psychopathe joué par Christopher Walken.

 

En 1984, le producteur des Oies sauvages (son plus gros succès au cinéma hors James Bond) lui propose de reprendre son rôle aux côtés de Richard Burton dans Les Oies sauvages 2, il confesse non sans humour dans son autobiographie Amicalement vôtre que le rôle de James Bond lui était sans doute un peu trop monté à la tête (comprenez qu'il avait demandé un cachet certainement exorbitant), mais aussi qu'il n'aimait pas le sujet de cette suite. Curieusement, il écrira dans la préface du livre Et Dieu créa Richard Burton avoir abandonné cette séquelle après la disparition de ce dernier juste avant le tournage, ce qui est faux puisque démenti par les faits (un autre acteur l'avait remplacé depuis longtemps) et par... lui-même.

 

La rumeur prétendant que le producteur l'aurait recontacté après la mort de Burton pour sauver le film Les Oies sauvages 2 du désastre (il aurait alors hérité du rôle principal) est peut-être fondée, mais Moore ne peut avoir refusé son aide car il était en tournage à Paris (pour tourner Dangereusement vôtre) au moment où Les oies sauvages 2 se tournait à Berlin. Les deux hommes peuvent d'ailleurs s’être entendus en train de commenter ensemble Les oies sauvages sur le DVD, et ce en toute amitié.

 

En 1991, Roger Moore devient ambassadeur de l'UNICEF pour défendre les droits de l'enfant.

 

Roger Moore soutient activement les droits des animaux avec l'association PETA, de laquelle il reçoit un prix en 2009 pour une campagne anti foie-gras.

 

Vie privée

Roger Moore épouse en 1946 sa première femme, la patineuse Doorn Van Steyn (née en 1922, décédée le 24 août 2010).

 

En 1953, il divorce pour épouser la même année la chanteuse Dorothy Squires, de 12 ans son aînée (née en 1915, décédée en 1998) et, à cette époque, beaucoup plus célèbre que lui ; ils vécurent ensemble pendant une courte période à Dafen (en) dans le Llanelli, au sud du Pays de Galles.

 

À son retour en 1961, alors qu'il tourne en Italie, il abandonne Dorothy pour l'actrice italienne Luisa Mattioli (it) qu'il épouse en 1969, après que Dorothy a finalement accepté de divorcer en 1968. Ils auront une fille, Deborah et deux fils, Christian et Geoffrey. Séparés en 1993, ils divorcent en 2002.

 

En 1993, Roger Moore apprend qu'il est atteint d'un cancer de la prostate. Après avoir terminé une tournée en Finlande pour l'UNICEF, il entre à l'hôpital de Cedars Sinai pour une intervention chirurgicale et ce sous un faux nom pour échapper à la presse. Après une convalescence de six semaines, il se rétablit puis reprend non seulement les tournées pour l'UNICEF mais aussi sa carrière d'acteur.

 

En 1996, il se lie avec Kristina Tholstrup, une Danoise richissime née en 1942, qu'il connaissait depuis 1981 quand ils étaient voisins sur la Côte d’Azur. Ils se marient discrètement à Copenhague le 10 mars 2008.

 

Décès

Roger Moore meurt le 23 mai 2017 des suites d'un cancer. La nouvelle de son décès est annoncée par ses enfants via son compte Twitter.

 

Honneurs

Sir Roger Moore en 2012.En 1999, Roger Moore est fait commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique (CBE), et le 14 juin 2003, il est anobli comme chevalier commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique (KBE).

Le 11 octobre 2007, il obtient enfin son étoile sur Hollywood Boulevard (2 350e étoile).

Le 28 octobre 2008, il est fait Commandeur des Arts et des Lettres par la ministre française de la Culture Christine Albanel.

 

Le 12 juin 2012, l'Ambassadors Club de Monaco lui dédie le titre d'Ambassadeur de bonne volonté, remis notamment par le prince Albert II.

Filmographie sélective

Cinéma

1945 : Le Verdict de l'amour (Perfect Strangers) de Alexander Korda : un marin

1945 : César et Cléopâtre (Caesar and Cleopatra) de Gabriel Pascal : un soldat romain

1946 : Gaiety George de George King et Leontine Sagan : un membre de l'audience (non crédité)

1946 : Piccadilly Incident de Herbert Wilcox

1949 : Paper Orchid de Roy Ward Baker

1949 : Trottie True de Brian Desmond Hurst

1949 : The Interrupted Journey de Daniel Birt : soldat dans le café de Paddington

1950 : Due mogli sono troppe de Mario Camerini : ornithologue dans un train

1951 : One Wild Oat de Charles Saunders

1954 : La Dernière Fois que j'ai vu Paris (The Last Time I Saw Paris) de Richard Brooks : Paul Lane

1955 : Mélodie interrompue (Unterrupted melody) de Curtis Bernhardt : Cyril Lawrence

1955 : Le Voleur du Roi (The King's Thief) de Robert Z. Leonard : Jack

1956 : Diane de Poitiers (Diane de Poitiers) de David Miller : Le roi Henri II

1959 : Quand la terre brûle (en) (The Miracle) d'Irving Rapper : Michael

1961 : Au péril de sa vie (The Sins of Rachel Cade) de Gordon Douglas : Paul Wilton

1961 : Le Trésor des sept collines (Gold of the Seven Saints) de Gordon Douglas : Shaun Garrett

1961 : L'Enlèvement des Sabines (Il ratto delle sabine) de Richard Pottier : Romulus

1962 : Bande de lâches (Una branco di vigliacchi) de Fabrizio Taglioni

1967 : Double méprise (The Fiction Makers) (Film Le Saint)

1969 : Vendetta pour le Saint (Vendetta for the Saint) (Film Le Saint)

1969 : Double jeu (Crossplot) d'Alvin Rakoff

1970 : La Seconde Mort d'Harold Pelham (The Man who Haunted Himself) de Basil Dearden : Harold Pelham

1974 : Gold de Peter Hunt : Rod Slater

1975 : Le Veinard (That Lucky Touch) de Christopher Miles : Michael Scott

1976 : L'Exécuteur (également connu sous le titre de Braquage à 20 Millions) (Gli essecutori) de Maurizio Lucidi

1976 : Parole d'homme (Shout at the Devil) de Peter R. Hunt : Sebastian Oldsmith

1978 : Les Oies sauvages (The wild geese) d'Andrew V. McLaglen : Lieutenant Sean Fynn

1979 : Les Loups de haute mer (North Sea Hijack) d'Andrew V. McLaglen : Rufus Excalibur ffolkes

1979 : Bons baisers d'Athènes (Escape to Athena) de George Pan Cosmatos : Major Otto Hecht

1980 : Les Séducteurs (Sunday Lovers), segment « An englishman's home » de Bryan Forbes : Harry Lindon

1980 : Le Commando de sa Majesté (The Sea Wolwes) d'Andrew V. McLaglen

1981 : L'Équipée du Cannonball (The Cannonball Run) de Hal Needham : Seymour Goldfarb, Jr.

1983 : L'Héritier de la panthère rose (Curse of the Pink Panther) de Blake Edwards : inspecteur en chef Jacques Clouseau

1984 : La Machination The Naked Face de Bryan Forbes : Dr. Judd Stevens

1990 : Feu, Glace et Dynamite (Feuer, Eis & Dynamit) de Willy Bogner

1990 : Double Arnaque (Bullseye !) de Michael Winner : Bradley-Smith/sir John Bevistock

1991 : Un loup dans la bergerie (Bed and Breakfast) de Robert Ellis Miller

1996 : Le Grand Tournoi (The quest) de Jean-Claude Van Damme : Lord Edgar Dobbs

1997 : Spice World, le film (Spice world) de Bob Spiers : le Chef

2001 : Stratégiquement vôtre (The Enemy) de Tom Kinninmont : le superintendant de police Robert Ogilvie

2001 : Na svoji vesni de Klemen Dvornik et Saso Dzukic

2002 : Boat Trip de Mort Nathan : Lloyd Faversham

2010 : Comme chiens et chats : La Revanche de Kitty Galore (Cats and Dogs: The Revenge of Kitty Galore) de Brad Peyton : Tab Lazenby (voix)

2013 : Incompatibles de Paolo Cedolin Petrini : lui-même

 

Films de James Bond

1973 : Vivre et laisser mourir (Live and Let Die) de Guy Hamilton

1974 : L'Homme au pistolet d'or (The Man with the Golden Gun) de Guy Hamilton

1977 : L'Espion qui m'aimait (The Spy who Loved me) de Lewis Gilbert

1979 : Moonraker de Lewis Gilbert

1981 : Rien que pour vos yeux (For Your Eyes Only) de John Glen

1983 : Octopussy de John Glen

1985 : Dangereusement vôtre (A View to a Kill) de John Glen

 

Télévision

Sir Roger Moore in Colour, par Allan Warren1958-1959 : Ivanhoé (Ivanhoe) (série de 39 épisodes) : Ivanhoé

1959-1960 : The Alaskans (série de 37 épisodes) : Silky Harris

1959-1961 : Maverick (série américaine de 16 épisodes) : Beau Maverick

1962-1969 : Le Saint (The Saint) (série britannique de 118 épisodes) : Simon Templar

1971-1972 : Amicalement vôtre (The Persuaders!) (série de 24 épisodes) : Lord Brett Sinclair

1976 : Sherlock Holmes à New York (Sherlock Holmes in New York) (téléfilm) de Boris Sagal : Sherlock Holmes

1994 : L'Homme qui refusait de mourir (The Man who wouldn't die) (téléfilm) de Bill Condon : Thomas Grace / Inspecteur Fulbright

1999 : Une journée de fous (The Dream Team) (téléfilm)

2002 : Alias (série) (saison 1, épisode 16 : la Prophétie) : Edward Poole

2002 : Tatort (1 épisode de cette série)

2011 : Il était une fois à Castlebury... (A Princess for Christmas) de Michael Damian (téléfilm) : Edward, duc de Castlebury

2013 : The Saint (téléfilm) de Simon West : Jasper

2014 : The Life of Rock with Brian Pern (série) : lui-même

 

Publications

Roger Moore, Amicalement vôtre, Paris, L'Archipel, 2008 (ISBN 978-2-809-80092-0)

Roger Moore, Vivre et laisser mourir - Le film d'un film, Plon, 1973 (épuisé non réédité)

Roger Moore, James Bond par Roger Moore : 50 ans d'aventures au cinéma, Paris, Gründ, 2012 (ISBN 978-2-324-00302-8)

 

Voix françaises

Claude Bertrand fut la voix française régulière de Roger Moore de 1964 à 1985. Moore fut aussi doublé occasionnellement par d'autres comédiens tels que Jean-Louis Jemma, René Arrieu ou encore Claude Giraud

Voir les commentaires

Bloody week end le programme.

Bloody week end.

le programme.

 

Vous trouverez ci-dessous le programme du Bloody week-end.

Comme chaque année nous couvrons cet événement, qui d’année en année, prend de plus en plus d’ampleur.

 

Le jury cette année sera présidé par les frères Igor et Grichka Bogdanoff.

À très bientôt à l’Espace Japy à Audincourt.

Le Programme
Le Programme
Le Programme

Le Programme

Espace Japy

Voir les commentaires

BIFFF 2017 PALMARES

BIFFF 2017 PALMARES

 

 

PALMARES LONGS METRAGES

Le Prix de la Critique, composé de David Hainaut, Marc Bussens et Olivier Clinckart a décerné le prix suivant Prix de la Critique : The Tunnel (Seong-hun Kim)

 

Le Jury 7e Parallèle, composé de Lucile Poulain, Bénédicte Philippon, Xavier Seron et présidé par Aaron Christensen a décerné le prix suivant :

 

Mention Spéciale : Saving Sally (Avid Liongoren)

 

Prix du 7e Parallèle :

Swiss Army Man (Dan Kwan & Daniel Scheinert)

 

Le Jury Thriller, composé de Kody Kim, Jacques De Pierpont et présidé par Patrick Raynal a décerné le prix suivant :

 

Prix du Meilleur Thriller : At The End of the Tunnel (Rodrigo Grande)

 

Mention Spéciale : Free Fire (Ben Wheatley) pour l'absence totale de temps morts et les 12.622 douilles répandues.

 

Le Jury Européen, composé de Khadija Leclère, Anne-Laure Guégan, Martin Vachiéry, Riton Liebman, Jean-Jacques Rausin et présidé par Sylvain Goldberg a décerné les prix suivants :

 

Méliès d'Argent : Small Town Killers (Ole Bornedal)

 

Mention Spéciale : Orbiter 9 (Hatem Khraiche)

 

 

Le Jury International, composé de Christina Lindberg, Mar Targarona, Macarena Gomez, Axelle Carolyn et présidé par Euzhan Palcy a décerné les prix suivants :

 

Mention Spéciale : Vanishing Time : A Boy who returned (Tae-hwa Um)

Corbeau d'Argent : We Go On (Jesse Holland & Andy Mitton)

Corbeau d'Argent :The Mermaid (Stephen Chow)

Corbeau d'Or : Safe Neighborhood (Chris Peckover)

 

Et le Pégase 2017, Prix du Public, a été décerné à :

The Autopsy of Jane Doe (Andre Ovredal)

 

PALMARES COURTS

Prix Jeunesse : Downside Up (Peter Ghesquière)

Prix BeTv : Spooked (Emma Spook & Gil Gloom)

Prix La Trois : Nimmer (Lieven Vanhove)

Prix Sabam : Downside Up (Peter Ghesquière)

Prix Fedex : Spooked (Emma Spook & Gil Gloom)

Grand Prix : Spooked (Emma Spook & Gil Gloom)

Méliès d'Argent : Siyah Cember (Hasan Can Dagli)

 

Pour le Body Painting:

En 3e place, nous avons Jémymah Raty avec son Fantasmagorie.

En 2e place, applaudissons Amandine Fourny et son Biomechanical

En 1ère place, c'est Ratanak Tan et The Dragon Queen Universe qui remporte le double ticket d’AIR EUROPA, avec une mention spéciale pour la performance de son modèle, Maelleya Jessica, pour sa performance scénique.

 

pour le make up:

Catégorie Amateur :

en 2e place, Aveline STOQUART

A la 1ère place, Annamaria KOUALS

 

Catégorie semi-pro :

A la 3e place, nous avons Valeria ENEA

A la 2e place, Victoria DEPAUL

ET A la 1ère place, Lou EMMANUELLI

 

Catégorie FX,:

en 3e place, nous avons Laetitia MARIETTE

en 2e place, Sandrine LAHOU

et en 1ère place Laetitia DENEVE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

BIFFF 2017 Attraction Compétition Internationale
BIFFF 2017 Attraction Compétition Internationale

BIFFF 2017

Attraction

Compétition Internationale

 

Ce film de science-fiction russe est le film SF qui a eu les plus gros moyens budgétaires à ce jour, et cela ce vois à l’écran, les scènes du début du film sont a coupé le souffle, une autre scène que je qualifierais de « bucolique » est superbe, mais je ne vous en dirais pas plus pour ne pas déflorer la scène.

 

La tradition russe des films de science-fiction, remonte loin, en fait au début du cinéma sovietitique, une autre tradition respectez par les réalisateurs russes d’aujourd’hui …la longueur 130 mm pour « ATTRACTION ».

 

Pour être honnête, on ne voit pas le temps passer, l’action est prenante, l’action se déroule en souplesse.

Le message pacifiste et contre la violence brutale est évident dans ce film.

 

Le réalisateur Fedor Bondarchuck n’est pas un inconnu, il avait déjà réalisé The 9th Company (2005), sélectionné pour les Oscars et Stalingrad tourné en IMAX en 2013 et qui fut un succès commercial.

 

Je vous recommande de voir ce film.

 

 

 

Original title : Prityazhenie

 

Moscou est en alerte rouge : alors qu’une pluie de météorites est sur le point de traverser le ciel russe, l’armée a détecté un intrus parmi les gros cailloux interstellaires… N’étant pas très chaudes pour une rencontre du 3e type, les grosses huiles de l’état-major ordonnent à leurs avions de chasse de dégommer l’énorme vaisseau extraterrestre, sans prendre en compte un facteur physique essentiel : la force d’attraction terrestre. Une grosse chute plus tard, le vaisseau ennemi a rasé un quartier entier de Moscou, tout en aplatissant des centaines de civils trop curieux pour se planquer. L’armée établit très vite son périmètre de sécurité, tandis que les chaînes d’info du monde entier font péter les Breaking News en commentant les images de chaos qui leur parviennent de la capitale russe. Forcément, avec son ambiance fin du monde, la ville est en ébullition : les extrémistes sont à la fête avec ces nouveaux clandestins, les bagarreurs essorés à la vodka frelatée prévoient déjà un accueil à la Rodney King. Et pourtant, personne n’a encore osé s’approcher de ce monstre échoué sur les décombres d’HLM car, vu la taille de l’engin, ça risque d’être un peu plus rempli qu’un monospace à banquettes repliables. Et vu ce qu’ils viennent de se prendre dans la gueule, pas sûr qu’ils vont amener les merguez et la bière lors de leur première sortie…

 

Cador du cinéma populaire russe, Fedor Bondarchuk est habitué à voir les choses en grand : après The 9th Company (2005) choisi pour représenter la Russie aux Oscars, et Stalingrad (2013) – filmé en IMAX et plus gros succès de tous les temps dans la mère patrie -, il relève un nouveau défi : réaliser le plus gros film SF russe de tous les temps, capable de transformer les blockbusters de Roland Emmerich et de Michael Bay en bricolages d’ados. Pari réussi, Fedor : Attraction est d’ores et déjà une référence en la matière !

 

 

 

Genre/ disaster, monster movie, science-fiction

Compétition/ Compétition Internationale

Première Internationale

 

Pays Russie

Audience ENA

Audio Russe

Sous-Titres Anglais, Français, Néerlandais

Réalisateur : Fedor Bondarchuck

Casting

Alexander Petrov, Irina Starshenbaum, Rinal Mukhametov

 

Distributeur

Art Pictures Studio

 

Anné 2017

Running time 130'

Voir les commentaires

BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017
BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017
BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017

BIFFF 2017

Courts-métrages européens –

Compétition Méliès d’OR 2017

 

Le film de cette compétition que j’ai le plus appréciez est : Siyah Cember (Black Ring), il en effet le plus original et le plus aboutit des films présenter dans cette compétition.

 

Le côté « culturel » et « artistique » est à prendre au second degré, la stupidité des gens qui sont du « Monde » entendez bien sur le « beau monde » ce dévoileras à vous.

 

Mais comme souvent je ne vous en parlerais pas trop, pour ne pas déflorer le sujet.

 

À noter que seul le PUBLIC vote cette année pour le MELIES d’OR.

 

Nous publierons le palmarès dès que nous en aurons connaissance, et l’ensemble des palmarès du BIFFF, pensez pour être sûr de n’en manquer aucun de vos inscrire aux newsletters.

 

Siyah Cember (Black Ring)

 

a film by Hasan Can Dagli

Cast: Turgay Dogan, Dounia Jauneaud, Sait Erol, Yuce Eser

Screenplay: Hasan Can Dagli, Turgay Dogan & Cem Ozuduru

Music: David Kiledjian

Version: No dialogue, Eng. st

2016 / 15 min. / Turkey

 

 

Une mystérieuse rencontre dans une maison abandonnée…

BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017

Sputnik

 

a film by Vicente Bonet

Cast: Nikita Yashchuk, Sofia Feord

Screenplay: Abdon Alcaniz

Editing: Vicente Bonet

Music: Francis Hernandez & Pablo Cebrian

D.O.P.: Guillem Oliver

SFX: Onirikal s.l.

Version: Rus. & Spa. O.V., Fre. st

20 16 / 23 min. / Spain

 

Suite à un problème technique, un cosmonaute ne peut revenir sur Terre vivant ; attendant sa fin tragique, il fait néanmoins une rencontre…

BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017

Dawn of the deaf

 

a film by Rob Savage

Cast: Caroline Ward, Stephen Collins

Screenplay: Rob Savage

Music: Patrick Jonsson

Version: British Sign O.V., Eng. st

2016 / 12 min. / U.K.

 

Quand un son étrange anéantit la population entendante, les sourds se réunissent afin de survivre…

BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017

Bon Appétit

 

a film by Erenik Beqiri

Cast: Arben Bajraktaraj, Romir Zalla, Ema Andrea, Elvin Minaj

Screenplay: Erenik Beqiri

Music: Moby & Rael Hoxha

Version: O.V., Eng. st

2016 / 18 min. / Albania

 

Un homme erre dans les sombres recoins d’un bâtiment abandonné;

un serveur l’y attend avec un dîner spécial…

BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017

When demons die

 

a film by Daniel Ruebesam

Cast: Jonathan Ohlrogge, Crispian Belfrage

Screenplay: Daniel Ruebesam

Music: Jasmin Reuter

Version: Eng. O.V.

2016 / 18 min. / Germany

 

Il a 8 ans et n’a jamais quitté sa maison car de dangereuses créatures vivent à l’extérieur; il devra pourtant en sortir !

 

Le court-métrage belge, gagnant de la veille…

(Voir le palmarès sur les courts-métrages belges)

BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017

Drip Drop

 

a film by Jonna Nilsson

Cast: Siham Shurafa

Screenplay: Fredrik Myrtell

Music: Benny Persson

D.O.P.: Joachim Heden

SFX: Truls Berlin

Version: Eng. O.V.

2016 / 8 min. / Sweden

 

Plus d’eau à la maison ! Ouf, elle finit par revenir ; … mais pas sous sa forme originelle !

BIFFF 2017 Courts-métrages européens – Compétition Méliès d’OR 2017

Animal

 

a film by Jules Janaud & Fabrice Le Nézet

Cast: Mbissine Thérèse Diop, Issaka Sawadogo, Bass Dhem, Lazare Minoungou, Ibrahim Darboe, Joahkim Sigué, Ablaye Bathily

Screenplay: Jules Janaud & Fabrice Le Nézet

Editing: Jules Janaud & Fabrice Le Nézet

Music: Raphaël Martinez Bachel

D.O.P.: Xavier Dolléans

Version: Wollot O.V., Fre. st

2017 / 17 min. / France

 

 

Jawak vit reclus avec un étrange animal dont il prend soin. Il prépare sa vengeance…

 

 

Voir les commentaires

Nuit des blogs

Nuit des Blogs

 

Bonjour,

je participe à un concours de blogs francophone, il vous suffit pour voter de suivre le lien et de cliquer pour voter, soutenez moi votez :) .

Pensez également à partager ;)

 

 

#Concours #Francophone #Fantastique #Cosplay #Jeux

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - Nuit des blogs, concours, Palmarès, jeux, Prix

BIFFF 2017 13th Belgian Film Day : Short Films PALMARES

BIFFF 2017

13th Belgian Film Day :

Short Films

Palmarès

 

Prix

•le Grand Prix du Festival (Prix Michel Devillers), qui recevra aussi le Prix Fedex, et qui désignera le court belge participant à la compétition pour le Méliès d’Argent (séance le 8 avril à 12h30)

•Prix Sabam (2000 euro)

•Prix BeTv (multidiffusion du court métrage primé)

•Prix La TROIS (multidiffusion du court métrage primé)

•Prix Jeunesse (jury constitué de gagnants du concours de scénarios organisé par la Confédération Parascolaire)

 

La Compétition du court-métrage est organisée avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

 

Grand Prix du Festival (Prix Michel Devillers),

Prix Fedex,

court belge pour la compétition pour le Méliès d’Argent (séance le 8 avril à 12h30)

Prix BeTv (multidiffusion du court métrage primé)

 

Spooked

 

Un film de Emma Spook & Gil Gloom

Cast: David Mora, Leslie Mahler, David Zella, Yvan Delatour, Héloïse Lecouvey

Scénario: Emma Spook & Gil Gloom

Montage: Pauline Vergne & Fred Cavender

Musique: Karél Psota & Punish Yourself

D.O.P.: Thomas Pantalacci

SFX: Jean-Christophe Spadaccini

Version: Eng. O.V., Fr. st

2016 / 11 min. / Belgique/France

 

La rencontre entre une famille américaine pro-Trump et un démon ancestral nommé Darken…

 

BIFFF 2017 13th Belgian Film Day : Short Films PALMARES

Prix La TROIS

(multidiffusion du court métrage primé)

Nimmer

 

Un film de Lieven Vanhove

Cast: Sarah Eisa, Geert Vandyck

Scénario: Lieven Vanhove

Musique: Adriaan Swerts

D.O.P.: Marc Van Acker

SFX: Tim Vandekerckhove, Pieter Swusten & Raf Schoenmakers

Version: No dialogue

2016 / 16 min. / Belgique

 

Un homme cherche une solution ultime afin de sauver sa femme d’un effrondement imminent…

BIFFF 2017 13th Belgian Film Day : Short Films PALMARES

Prix Jeunesse

jury

(constitué de gagnants du concours de scénarios organisé par la Confédération Parascolaire)

et

Prix Sabam

(2000 euro)

 

Downside Up

 

Un film de Peter Ghesquiere

Cast: Tineke Van Haute, Peter Janssens, Nico Sturm, Helene De Vos, Milo Huyghebaert

Scénario: Peter Ghesquiere, Nicolas Daenens, Jochen Decostere & Kobe Van Steenberghe

Montage: Jochen Decostere, Toon Mertens & Kobe Van Steenberghe

Musique: Hannes De Maeyer

D.O.P.: Robrecht Heyvaert

SFX: Hans Lettany

Version: Ned. O.V., Fr. st

2016 / 15 min. / Belgique

 

Un monde où tous sont trisomiques et y vient «au monde» Eric, un garcon «différent» !

 

BIFFF 2017 13th Belgian Film Day : Short Films PALMARES
BIFFF 2017 13th Belgian Film Day : Short Films PALMARES
BIFFF 2017 13th Belgian Film Day : Short Films PALMARES
BIFFF 2017 13th Belgian Film Day : Short Films PALMARES
BIFFF 2017 13th Belgian Film Day : Short Films PALMARES
BIFFF 2017 13th Belgian Film Day : Short Films PALMARES

Autre films en compétitions

 

Rabbid Jacob

 

Un film de Donovan Alonso-Garcia

Cast: Camille de Leu, Pierre Nisse, Olivier Bonjour, Dan Sluijzer, Kevin Dudjasienski

Scénario: Donovan Alonso-Garcia

Montage: Donovan Alonso-Garcia & Thomas Vanthuyne

Musique: Jérôme Gaillard

D.O.P.: Romain Ferrand

Version: Fr. O.V.

2017 / 20 min. / Belgique/ France

 

 

Deux météorites s’écrasent sur Bruxelles. Jacob a juste un peu de temps pour rétablir l’ordre et la morale…

 

Ampersand

 

Un film de Charlotte Dewulf

Cast: Tiemen Van Haver, Celine Verbeeck, Joren Seldeslachts, Carry Geossens

Scénario: Charlotte Dewulf

Musique: Hans Mullens

D.O.P.: Bart Van Otterdijk

Version: Ned. O.V., Eng. st

2016 / 15 min. / Belgique

 

 

Dans cette ville, vous pouvez boire les mots ; ainsi, avant de pouvoir parler, vous devez boire une bouteille de mots…

 

Stacey en de Alien

 

Un film de Nelson Polfliet

Cast: Renée Vervaet, Ineke Nijssen, Anouk Fortunier

Scénario: Nelson Polfliet

Montage: Nelson Polfliet & Joppe Van Den Brande

Musique: Duchka Walraet

D.O.P.: Victor Maes

Version: Fr. O.V., Eng. st

2016 / 15 min. 04 / Belgique

 

 

Sa mère est morte et Stacey l’assume en créant un monde de rêves, dans lequel s’invitent un voisin curieux et une mystérieuse créature …

 

Gerontophobia

 

Un film de Boris Sverlow

Cast: Marieke Dilles, Maarten Ketels

Scénario: Boris Sverlow & Johan Verschueren

Montage: Boris Sverlow

Musique: Frederik van de Moortel

D.O.P.: Jonas Wellens & Paul Delissen

SFX: Jonas Wellens, Paul Delissen, Boris Sverlow & Alain Maessen

Version: Eng. O.V.

2016 / 15 min. 17 / Belgique/Pays-Bas

 

 

Dans le futur, la science continue sa quête de l’éternelle jeunesse… mais se plante, lâchant une toxine qui accélère le vieillissement…

 

Juliette

 

Un film de Lora D’Addazio

Cast: Sarah Lefèvre, Sarah Messens, Eve Lousa Oppo

Scénario: Lora D’Addazio

Montage: Lora D’Addizio

Musique: Nicolas Grombeer

D.O.P.: Lora D’addazio

Version: Fr. O.V., Eng. st

2016 / 6 min. 37 / Belgique

 

Juliette se retrouve malheureusement dans la même voiture que deux filles super provocantes qui ne prêtent aucune attention à la route.

 

This is how I disappear

 

Un film de Domien Huyghe

Cast: Violet Braeckman, Gilda de Bal, Jaela Cole, Sam Bogaerts

Scénario: Domien Huyghe

Monatge: David Verdurme

Musique: Bart van Lierde

D.O.P.: Jurgen Willocx

Version: Ned. O.V., Eng. st

2016 / 16 min. 53 / Belgique

 

 

Donner sa vie en acceptant l’euthanasie obligatoire à 65 ans est considéré comme un acte de solidarité ; Ella et Fien deviennent pourtant amis en attendant la fin…

 

Patient Zéro

 

Un film de Lars Damoiseaux

Cast: Brenda Bertin, Charlotte Anne Bongaerts, Johan Dekeyser, Annick Christiaens, Adil El Arbi, Sieber Marly

Scénario: Lars Damoiseaux & Eveline Hagenbeek

Music: Hannes De Maeyer

Version: Eng. & Pol. O.V., Eng. st

2016 / 3 min. / Belgique

 

 

Une expérience de rajeunissement esthétique dans un hôpital polonais tourne au plus mal…

 

 

 

BIFFF 2017

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Thêatre..

Pages

Hébergé par Overblog