Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Articles avec #riviere blanche

Dimension Brocéliande

Dimension Brocéliande

Anthologie présentée par

Chantal Robillard & Claudine Glot.

 

L’idée de cette anthologie est née aux « Rencontres de l’Imaginaires » le 23 juillet 2016, cela ne pouvait être que de bon augure, cette date est la meilleure de l’année, heu oui je sais le 23 juillet est ma date de naissance, donc j’ai raison, on ne pouvait pas avoir de meilleures dates (humour).

 

Les Rencontres de l’imaginaire sont organisées rappelons le par le Centre de l’Imaginaire Arthurien, qui organise de nombreuses activités toute l’année, dispose d’une photothèque et d’une bibliothèque impressionnante, et que nous vous recommandons de rejoindre si vous êtres intéressez par ce sujet.

 

 

En plus breton depuis 3 ans seulement, mais y aillant des souvenirs d’enfance en Bretagne, j’ai toujours été intéressez par les légendes arthuriennes, Celtes  faisant partie de l’excellente collection « Dimension » de Rivière Blanche, qui as déjà fourni des thématiques géographiques passionnantes  a l’exemple des Dimensions « Moscou » « suisses » « New York 1 et 2 », renouvelle l’expérience pour notre plus grand bonheur.

 

Cette anthologie de nouvelles avec ces 28 textes varie dans les thématiques au sein du thème central de la foret de Brocéliande. Comme pour toutes anthologies de nouvelles il est pratiquement impossible de parler plus d’un texte sans le spolier ;

 

L’Ensemble  est cohérent aussi bien quant à la thématique générale que dans la qualité des textes, mais à voir la liste des auteurs qui en douterait ? Une nouvelle fois il y a une grande variée de textes qui permettrons a tout à chacun d’y trouvez ça pitance. L’avantage des anthologies est aussi que nous pouvons lires un texte poétique un jour et suivant notre humeur un texte plus sombre un autre jour et le troisième choisir un texte allant plus vers l’action chevaleresque.  

 

À noter les illustrations d’Emmanuel Honegger, Helene Larbaigt et Sévérine Pineaux et la couverture de Jean TAG.

 

 

Je vous recommande donc vivement cet ouvrage, mais je le fait souvent pour cette petite maison d’édition qu’est Rivière Blanche.

 

 

Chantal Robillard & Claudine Glot

Fusée 60. Dimension Brocéliande

ISBN-13: 978-1-61227-671-7

272 pages - 20 euros

 

Illustration: Jeam Tag

 

Anthologie présentée par Chantal Robillard & Claudine Glot.

 

Textes de:

Elisabeth Chamontin, Nathalie Dau, Lionel Davoust, Sara Doke, Pierre Dubois, Anne Fakhouri, Estelle Faye, Patrick Fischmann, Claudine Glot, Emmanuel Honegger, Jacques Jouet, Hélène Larbaigt, Pierre Marchant, Hélène Marchetto, Nicolas Mezzalira, Isabelle Minière, Marc Nagels, Justine Niogret, Ozégan, Séverine Pineaux, Frédéric Rees, Chantal Robillard, Hervé Thiry-Duval, Françoise Urban-Menninger et Bernard Visse. Illustrations de  Jeam Tag, Emmanuel Honegger , Hélène Larbaigt et Séverine Pineaux

 

Une nouvelle anthologie sur la Rivière blanche est toujours un événement. Celle-ci ne dérogera pas à la règle : son sujet pointu va intéresser quantité de lecteurs, nostalgiques de la geste arthurienne, fans de la chevalerie et du Moyen Âge, amoureux des mystères des forêts bretonnes ou tout simplement amateurs de féérie...

 

 

Nos auteurs ont fait preuve ici de maestria autour des personnages de Merlin, de Viviane, de Morgane, d'Arthur et ses chevaliers, du Graal, mais aussi de la fontaine de Barenton ou du Val sans retour... Des interprétations étranges, des quêtes parfois nostalgiques, des textes souvent très drôles, voire même ici ou là franchement sexy, mais aussi des personnages nouveaux apportés par les auteurs : des topinambours, des hérissons, des feuilles fées, des arbres bizarrement ventrus, une mystérieuse étoile verte, un Merlin canadien, une étrange saucière (le Graal déguisé ?), des harpes enchantées, un dormeur très rimbaldien... L'imagination des nouvellistes est sans borne et vous entraînera dans un tourbillon d'émotions et de découvertes. Dégustez donc cette anthologie, longuement infusée aux fleurs de la forêt de Brocéliande, et profitez-en pour aller lire ensuite les auteurs que vous ne connaissiez pas et que ce recueil vous aura révélés...

 

 

Entrez vite dans les profondeurs de Brocéliande, vous en reviendrez différents. Si vous en revenez !

 

Préface.

Estelle Faye : Cent retours.

Sara Doke : Le ventre de l’arbre.

Pierre Dubois : L’histoire du monsieur dans la forêt

Jacques Jouet : Le fils unique du Merle et de ma mère.

Justine Niogret : Le souvenir de sa langue

Anne Fakhouri : Amours entérines.

Claudine Glot : Moi, j’y croirai jamais !

Emmanuel Honegger : La fée et le hérisson.

Lionel Davoust : Le meilleur d’entre eux.

Hélène Larbaigt : Feuille fée.

Bernard Visse : You were only waiting for this moment

Pierre Marchant : Sur les routes du Graal

Ozégan : La harpe de Merlin.

Françoise Urban-Menninger : Biens mal acquis ne profitent jamais !

Marc Nagels : La Quête de Méliant

Elisabeth Chamontin : Les Topinambours de Viviane.

Hélène Marchetto : Cai Hir.

Séverine Pineaux : La Forêt des songes.

Frédéric Rees : Champlain l’Enchanteur.

Nicolas Mezzalira : Le Mystère de l’Etoile Verte.

Patrick Fischmann : La fleur du chevalier.

Hervé Thiry-Duval : Le Fada de Féerie.

Claudine Glot : La mort est un cheval pâle.

Chantal Robillard : Ne jamais baisser la garde !

Nathalie Dau : Dame du val et doux dormeur.

Lionel Davoust : L’île close.

Isabelle Minière : Le mystère de la forêt

Postface.

Biographie/bibliographie des anthologistes :

 

Chantal Robillard

Biographie/bibliographie

Née à Langeac, est une bibliothécaire, écrivain et poète française.

Durant sa carrière dans les bibliothèques qui la mène au grade de conservateur en chef, elle travaille à la BPI, la bibliothèque municipale classée de Colmar, la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg), puis a été durant 20 ans conseillère pour le livre et la lecture à la Direction régionale des Affaires culturelles d'Alsace, puis de Provence-Alpes-Côte d'Azur.

 

Critique de littérature enfantine pour la Joie par les livres dans les années 1975-1980, elle a enseigné longtemps la littérature jeunesse aux futurs bibliothécaires d'Alsace, puis de Lorraine. Elle tient depuis 1998 la rubrique « littérature jeunesse à contraintes » dans la revue Formules.

 

Membre de la Société des gens de lettres (SGDL), et de la Maison des écrivains et de la littérature (MEL), elle est également jurée de prix littéraires, notamment le prix Printemps du roman qu'elle a fondé en 1997 avec Jean-Jacques Brochier et Danièle Brison, et dont elle a été la présidente en 2008. Membre de l'Académie rhénane (ex- Académie des marches de l'Est) depuis fin 2010.

 

Chantal Robillard a été nommée Chevalier des Arts et Lettres en décembre 1999, puis Officier des Arts et Lettres en juillet 2008.

 

Elle publie des nouvelles et des poèmes (voir Bibliographie) et intervient régulièrement en milieu scolaire, universitaire ou lors de foires du livre pour faire partager ses œuvres, sa passion de la lecture et faire découvrir la littérature à contraintes. Très inspirée par l'Oulipo (Ouvroir de littérature potentielle, fondé par Raymond Queneau), elle travaille dans ses nouvelles à partir d'un conte, texte-souche dont elle explore les moindres recoins, tout en essayant d'y introduire différents styles pour le confronter à la littérature contemporaine.

 

Chantal Robillard publie régulièrement des textes — nouvelles ou poèmes — dans les revues Formules (revue des littératures à contraintes), Virages (revue de la nouvelle en Ontario français), Encres vagabondes, la Revue alsacienne de littérature, Littéréalité (revue de poésie québécoise), Tèchne, et Action poétique. On peut trouver d'autres textes de Chantal Robillard dans les brochures annuelles « Couleurs », « Mémoire », « Passage », du Printemps de l'écriture, publiées par le Rectorat de l'Académie de Strasbourg et sur le site Zazipo [archive] créé par l'association "Zazie mode d'emploi".

 

Certains de ses poèmes ont été mis en musique par des compositeurs français (Christophe Bertrand, Jean-Marie Hummel, Marybel Dessagnes) et ont ainsi fait l'objet de "lectures-concerts" publiques.

 

En août 2011, Chantal Robillard a été l'invitée d'honneur et la marraine du Festival du livre de l'Argentière-la Bessée (05).

 

Publications

Livres

Les Sept Fins de Blanche-Neige, illustré par Charly Barat, Le Verger éditeur, Illkirch, 1996, collection « Contes à croquer », ouvrage réédité en poche en juin 2011, Le Verger éditeur, Barr, collection « Jeunesse »

La Fontaine aux fées, Le Verger éditeur, Illkirch, 1999, collection « Contes à croquer », ouvrage réédité en mars 2013 sous le titre Fugue de la fontaine aux fées, Le Verger éditeur, Barr, collection « Jeunesse »

« Sextine aux six lézards et six souris », poème, in Jouer avec les poètes, collection Fleurs d’encre, Hachette jeunesse, Paris, 1999, réédité en octobre 2002

Hôpital Cendrillon, roman-par-nouvelles, éditions du GREF, Toronto, 2003, diffusé par la Librairie du Québec (Paris), réédité en mars 2015

« La Fée de la fontaine Jean le Bleu » in Comment j'ai lu les contes de fées, recueil publié par le Centre des écrivains du Sud-Jean Giono, Transbordeurs, Marseille, 2006

« Abécédédée », in Mon héros préféré, recueil publié par le Centre des écrivains du sud Jean Giono, Transbordeurs, Marseille, 2007

« Le Dit du Drégonjon et de son Elfrie », in collectif Reines et Dragons : Anthologie des Imaginales, Mnémos, Lyon, juin 2012

Zoo des chimères, Argemmios éditions, Saussay-la-Campagne, 2013

« Serpent d'Infant », in collectif Rencontres Imaginaires en Aubrac (précédé des Miniatures Contées d'Agnès Echène), Argemmios éditions, 2013

« Au cœur des arts : poèmes », in collectif, édité par l'Académie rhénane, Strasbourg, 2014

« Te lucis ante terminum, avant que la lumière ne s'éteigne : monastère de Saorge » : haïkus sur des photographies de Michel Eisenlohr; Images du Sud, Aubagne, 2014

« Fusée 37. Dimension Moscou » : anthologie dirigée par Chantal Robillard, illustrée par Krystal Camprubi et Valérie Coeugniet, Rivière Blanche, 2015

« L'insurrection poétique », poèmes, in Récital de poésie de l'Académie rhénane 2015, Académie rhénane, Strasbourg, 2015

« Le Grand XXème », collectif de poèmes, Académie rhénane, Strasbourg, 2016

« Dimension Fées », direction de l'anthologie de nouvelles, Rivière Blanche, 2016

« I merletti di Cenerentola » et « Venise, Europe » in Dimension Cités italiennes, collection Fusée, F51, éd. Rivière blanche, 2016

« Vers d'eau », poèmes, in Récital de poésie de l'Académie rhénane, Académie rhénane, Strasbourg, 2017

« Na » in Dimension routes de légendes, légendes de la route, collection Fusée, F54, éd. Rivière blanche, 2017

Dimension Brocéliande : direction de l'anthologie et nouvelle « Ne jamais baisser la garde », collection Fusée, F60, éd. Rivière blanche, 2017

 

Publications en revues

In Formules, la revue des littératures à contraintes1 « Romance en mer sereine », no 3, 1999. Texte repris en musique par Christophe Bertrand sous le titre « en mer sereine, drame musical pour flûtiste - chanteur, voix et chant »

« Semelle de perle et semelles de fer », no 4, 2000.

« Quand tu n’es pas là » et « Dentelle des vents », no 5, 2003.

« Conte et contrainte » et « de verre vert », in numéro hors série « le Goût de la forme en littérature » : actes du colloque de Cerisy-la-Salle, Noésis, 2004.

« Le blues de la belle boudeuse », n° 17 (« Mondes contraints »), 2014.

In Action poétique « Double sextine aux arts et aux lettres », no 151-152, 2000.

In Revue alsacienne de littérature « Poussière d’étoiles ou le Sac à Charbon », décembre 1999.

« La Sizaine des Cendreux », juin 2000.

« Un mocassin fourré », septembre 2001.

« La Reine du bal musette », décembre 2002.

« Tombeau pour une troubaderesse : trois poèmes en hommage à Na Castelloza », décembre 2003.

Trois poèmes sur Venise, septembre 2007.

In Virages, la revue de la nouvelle en Ontario français2 « I merletti di Cenerentola », no 13, 2001.

« Au lavoir », no 17, 2002.

« De verre vert », no 19, 2002 (cette nouvelle a été nominée pour le Prix Boréal au Canada).

« Un chant de détresse », no 21, 2003.

« Le Sirène et la licorne », no 25, 2004.

« De la belle aube au triste soir », no 32, 2005.

« Un monstre au château », 2006.

« Le deviseur du monde », 2007.

« Je me souviens de Toronto », n° 66 (« Toronto se raconte »), 2014.

In Encres vagabondes3 « La Sizaine des Cendreux », mars 2003.

In LittéRéalité, revue québécoise de poésie4 Poèmes : « La Belle « et « Un soir à Venise », décembre 2001.

In Tèchne, rivista di bizzarrie litterarie e non, revue annuelle italienne5 « Eaux vives à Venise », poème à contraintes croisées, in no 15, 2005

In Brèves, anthologie de la nouvelle6 Je me souviens de Pascal Garnier, (numéro spécial sur Pascal Garnier dirigé par Hubert Haddad), 2010.

 

Claudine GLOT

Naissance 12 mars 1947 (70 ans)

écrivain, conteur, conférencier

Claudine Glot, née le 12 mars 1947, est une femme de lettres française, devenue l'une des spécialistes de la légende arthurienne, de la mythologie celtique et du patrimoine de Bretagne. Elle est également à l'initiative de des visites guidées et contées de la forêt de Brocéliande, des expositions, de conférences sur les thèmes de la forêt, du monde celtique médiéval et des légendes de la Table ronde.

 

Arrivée en Bretagne vers l'âge de vingt ans, elle s'intéresse au patrimoine de la région et contribue à de nombreux articles sur le sujet, avant de publier ses premiers ouvrages papier. Elle fonde la revue Artus en 1979, et en reste la secrétaire de rédaction jusqu'à l'arrêt de la publication. En 1988, elle cocrée le Centre de l’Imaginaire Arthurien, situé depuis 1990 au château de Comper. Elle s'y occupe d'expositions et de conférences, tout en continuant à publier régulièrement des romans sur ses sujets de prédilection

Bibliographie

La légende de Merlin, Ouest France  Coécrit avec Jean-Noël Rochut.

Roi arthur : Les légendes de la table ronde, Coop Breizh  Coécrit avec Molly Pelham, Julek Heller.

Contes et légendes de Brocéliande, Ouest France

Brocéliande, Apogée Coécrit avec Hervé Glot.

Sur les traces du roi Arthur, Gallimard Jeunesse, 2001 Coécrit avec Philippe Munch. Traduit dans de nombreuses langues dont le grec, l'espagnol, le coréen, le chinois...

Fées, elfes, dragons et autres créatures des royaumes de féerie, Hoëbeke, 2002 Coécrit avec Michel Le Bris. Catalogue de l'exposition de l'abbaye de Daoulas

Le grand livre du roi Arthur, Ouest France, 2003

L'Europe des Vikings, Hoëbeke, 2004 Catalogue de l'exposition de l'abbaye de Daoulas

Pays celtes : Hauts lieux et chemins secrets, Ouest France, 2004 Coécrit avec Yvon Boëlle, Hervé Glot.

Il était une fée... Morgane, Adam Biro, 2004 Roman pour enfants

Il était une fée... Mélusine, Adam Biro, 2004 Roman pour enfants

Il était une fée... Ondine, Adam Biro, 2005 Roman pour enfants

Il était une fée... Viviane, Adam Biro, 2005 Roman pour enfants

Les fées d’Écosse et autres histoires, Le Pré aux clercs, 2007 collection Le Cabinet Fantastique

Carnet de route de la Bretagne féerique, Soleil, 2007 Coécrit avec Laurent Miny.

Légendes du roi Arthur, Jack, 2009 Coécrit avec Yvon Boëlle. Monographie

Excalibur ou l'aurore du royaume, éditions Le Pré aux clercs, 2009 Coécrit avec Marc Nagels.

Hauts lieux de Brocéliande, Ouest France Coécrit avec Yvon Boëlle, Hervé Glot.

Le Moyen Age est un jeu, Librio, 2010 collection Memo

Lancelot ou l'âge d'or de la table ronde, éditions Le Pré aux clercs, 2010 Coécrit avec Marc Nagels.

La Quête du Graal et le destin du royaume, éditions Éditions Le Pré aux clercs, 2011. Co-écrit avec Marc Nagels.

Il était une fois, Morgane, Viviane, Mélusine, Ondine, Editions Manannan, 2013. Illustrations de Lawrence Rasson.

Mélusine, fée, femme, dragon, Ouest France, 2013.

Les fées ont une histoire, Ouest-France, 2014.

Des sourires et des chats, album de Séverine Pineaux, Au bord des Continents, 2014.

Raiponce, participation à l'ouvrage de Lawrence Rasson, autoédition, 2015.

Le guide secret de Brocéliande, Ouest-France, 2015.

Brocéliande, Gisserot, 2015.

Voir les commentaires

Pierre-Alexis Orloff. Un Amour de Panthéra Rivière Blanche

Pierre-Alexis Orloff

Un Amour de Panthéra

Rivière Blanche

 

Dans ce quatrième volet de la saga, écrite par le très mystérieux Pierre-Alexis Orloff, l’on retrouve Panthera une nouvelle fois aux prises avec des personnages mystérieux et peu recommandables pour la plupart.

 

Si Panthéra  et Percival Arlington filent le parfait amour, il n’en est pas moins que d’autres fait marquant de cette saga uchronique fantastique  peuplé d’être tel des satyres, nymphes, farfadet et autres créatures.

 

La préface de Jean-Marc Lofficier colle tout à fait à cette œuvre mystérieuse, ce quatrième opus serait le dernier d’une tétralogie, peut-être, mais rien n’est moins sûr en lisant les toutes dernières lignes, j’ai comme un gros doute.

 

Pour une première œuvre Pierre-Alexis Orloff, fait fort, ce n’est peut-être pas pour rien  qu’il a été récompensé par le Prix Masterton en 2000.

 

Je vous recommande de le lire, mais si vous n’avez pas lu les 3 premiers épisodes de la saga, il conviendrait peut-être de les acquérir auprès de Rivière Blanche, pour ne pas trop vous perdre dans les méandres complexes des destins qui se croisent.

 

Pierre-Alexis Orloff

Noire 92. Un Amour de Panthera

ISBN-13: 978-1-61227-575-8

220 pages - 20 euros

Introduction de Jean-Marc Lofficier

Illustration Christine Clavel

Résumé du Livre:

"Sous le regard horrifié de Carlier, il examina le vaste assortiment d’outils susceptibles de se muer en instruments de torture entre ses mains expertes. Un temps, son choix sembla se porter sur le ciseau à bois qu’il ramassa de la main gauche, conservant dans la droite le marteau dont il s’était déjà servi. Il fit mine de les approcher du pied nu de son prisonnier, puis poussa un long soupir et les reposa.

« Au diable les demi-mesures ! S’exclama-t-il. Je n’ai pas le temps de m’amuser : j’ai besoin que vous parliez sans tarder. Réjouissez-vous : ce sera plus vite terminé. » Sur ces mots, il empoigna le chalumeau."

 

Antoine Carlier, désormais employé par l’avocat Roger Formellot, a pris en filature l’ancien SS Heinrich von Verschtaufen ainsi que son étrange assistant, l’Inca Huayna, une mission qui se révélera extrêmement dangereuse et mouvementée, alors que se déchaînent les conséquences mystiques de l’assassinat du docteur Lanerolles par le redoutable satyre Faustus.

Panthéra, quant à elle, semble devoir filer le parfait amour avec Percival Arlington, mais saura-t-elle protéger son employeuse Marie-France d’Aygues-Vives des dangers qui la menacent en la personne des splendides quoique meurtrières jumelles Colson ? Son identité secrète résistera-t-elle à l’enquête des services secrets qui s’intéressent de très près à son amie Tanya ?

 

Et qui est cette mystérieuse jeune femme, elle aussi vêtue d’un collant noir, prête à entrer en action ? Une autre Panthéra ?

 

Pierre-Alexis Orloff est un être presque aussi mystérieux que les personnages qu’il invente. Passionné de cinéma et de littérature populaire, il mène une existence de reclus et peu de gens peuvent se vanter de l’avoir déjà rencontré. Panthéra est sa première œuvre publiée.

 

Bibliographie

Pierre-Alexis Orloff.

Collection noire (Editions Rivière Blanche)

11 L'effroyable vengeance de Panthera – 2008

30 Panthera contre Faustus – 2014

69 La Mère de Panthera – 2011

92Un Amour de Panthera 2016. 220 p. - 20 euros.

 

Récompense

Masterton

Prix créé en 2000

Prix décerné chaque année depuis 2000. Le jury est composé de professionnels francophones de la littérature (écrivains, journalistes, directeurs de collection). Le président du jury est Marc Bailly ;

2009      Roman français :   Pierre-Alexis ORLOFF pour L'Effroyable vengeance de Panthéra

Couvertures : Christine CLAVEL
Couvertures : Christine CLAVEL
Couvertures : Christine CLAVEL

Couvertures : Christine CLAVEL

Voir les commentaires

Illustration: Timothée Rouxel

Illustration: Timothée Rouxel

F47. Dimension Skylark

1 E.E. « Doc » Smith

 Rivière Blanche

 

E.E. « Doc » Smith, est peu connu des nouvelles générations, il marqua pourtant toute une partie de l’histoire de la Science-fiction.

 

Il fut l’un des précurseurs de ce que nous nommons désormais le « Space opéra », beaucoup furent ses héritiers.

 

Les éditions « Rivière blanche » en publiant « Dimension Skylark 1 », nous offrent non seulement la possibilité de relire cette saga, dont seul le premier tome avait été dans le passée publié au « Rayon vert ».

 

Mais en plus de retraduire le texte, il nous permet de bien mieux connaitre l’auteur, grâce à  l’introduction de Jean-Marc Lofficier et également à l’important travail de bibliographie, ainsi qu’une postface de John W.Campbell.

 

Je vous conseille, plus que fortement d’acheter cet ouvrage, et vous plonger dans le catalogue de « Rivière Blanche »

 

 

Prix 40,00 € 

Référence F47

 

 

Edward Elmer "Doc" Smith traduit par Martine Blond & J.-M. Lofficier

Fusée 47. Dimension Skylark 1

ISBN-13: 978-1-61227-530-7

632 pages

Introduction par Jean-Marc Lofficier

 

Bibliographie

 

- 1. Le Skylark de l'Espace (traduction revue et complétée par Jean-Marc Lofficier)

- 2. Skylark III (traduit par Martine Blond)

 

Postface de John W. Campbell

 

Illustration: Timothée Rouxel

 

Edward Elmer "Doc" Smith (1890-1965) est, à juste titre, considéré comme l'un des pères du "space opera" aux côtés de Edmond Hamilton et de Jack Williamson.

 

Surtout connu en France pour sa saga des "Fulgur" (Lensmen), Smith est également l'auteur d'une autre série, celle des "Skylark", dont le premier tome fut rédigé en 1919, mais publié seulement en 1928 dans les pages du célèbre magazine Amazing Stories.

 

Les Skylark, c'est l'histoire de l'inventeur Richard Ballinger Seaton qui, après avoir découvert le secret de la libération contrôlée de l'énergie nucléaire, part avec sa fiancée et ses amis à la conquête de l'espace à bord d'un astronef nommé Skylark. Mais outre les complots de son diabolique rival, le Dr. DuQuesne, Seaton devra également déjouer ceux de maléfiques races extra-terrestres visant la conquête de l'Univers.

 

Ce volume présente les deux premiers romans de la série. Le premier, jadis publié au Rayon Fantastique en 1954 sous le titre La Curée des astres, a été entièrement retraduit, réinsérant de nombreuses coupures effectuées dans la version d'Amazing pour la publication en volume.

 

Le deuxième tome était demeuré inédit en France.

 

Cette édition inclut une préface de Jean-Marc Lofficier, une postface de John W. Campbell, et une bibliographie exhaustive de Smith

 

En PDF sur ce site, le premier chapitre, bonne lecture.

En PDF, le premier chapitre, bonne lecture.

Dimension Skylark 1 E.E. « Doc » Smith  Rivière Blanche

Voir les commentaires

Illustration  Philippe  LEMAIRE

Illustration Philippe LEMAIRE

 

Radu Dracula

Philippe Lemaire

4 : Jésus, fils de David, aie pitié de moi !

 

4eme opus, de la saga commencé à 4 mains avec Philippe Ward.  L’auteur continu de renouveler le mythe des vampires, et plus particulièrement de celui créer par l'écrivain irlandais Bram Stoker.

 

Traversant les siècles, du 15 eme au 20eme, le mort-vivant poursuit sa quête et son combat pour retrouver le gardien du Saint Graal.

Arriveras-t-il à finir  par voir aboutir ca quête ?

Vous le découvrirez en lisant ce dernier opus.

 

Bram Stoker, n’es pas du tout trahi, bien au contraire, l’ensemble de la saga respect l’œuvre originale, tout en y faisant preuve d’indépendance, à la fois inventif et bien construit, on prend plaisir à lire cette œuvre, des passages plus sombre, d’autre plus à la Dan Brown.

 

Si vous découvrez cette saga avec cet opus, il vous faut, vraiment, lire les 3 premiers tomes.

  

Résumé du livre

 

 La Princesse repoussa de ses bras frêles la lourde dalle de béton et s'extirpa hors du compartiment inoccupé du caveau. Elle épousseta son antique robe de velours pourpre avant de remettre la dalle en place et sortit de la chapelle funéraire. Un brouillard épais avait envahi le cimetière d'Highgate en ce début de nuit, lui conférant une touche fantastique qui ravit la non-morte.

 

Quand Radu Dracula meurt en Octobre 1476, il ne sait pas que sa vie ne fait que commencer. Le Diable lui confie une quête qui justifie sa condition de non-mort.

 

 Dans ce quatrième Opus, Radu Dracula revient dans son pays après son séjour aux Amériques en 1494. Une nouvelle piste s'ouvre à lui, celle du gardien du Graal : Judas L'Iscariot. Mais celui-ci, lui glisse entre les mains chaque fois que Radu croit le retrouver. La confrontation aura lieu de nos jours dans le cimetière d'Highgate à Londres. Car l'arrivée de Maria a réveillé les vampires anglais. Mais Torquemada a décidé d'être présent.

 

 Après… Prenez et buvez, ceci est mon sang, Que cette coupe s'éloigne de moi et L'un de vous me livrera !, Philippe Lemaire continue à réécrire le mythe du vampire et sa quête du Graal. Une nouvelle vision de Dracula.

 

Philippe Lemaire

 Noire 78. Radu Dracula 4: Jesus, Fils de David, aie pitié de moi!

 ISBN-13: 978-1-61227-448-5

 212 pages

 

Bibliographie sommaire

 

Auteur :

...Que cette coupe s'éloigne de moi! (2012)

Jésus, Fils de David, aie pitié de moi ! (2015)

L'Un de vous me livrera ! (2013)

Chronique Manna-hata , 2015 (Nouvelle)

 

  Illustrateur   

...Ceci est mon sang! (de Philippe WARD) (2011)

...Que cette coupe s'éloigne de moi! (2012)

16, rue du Repos (de Philippe WARD) (2009)

Confession d'un Vampire (de Philippe WARD) (2009)

Jésus, Fils de David, aie pitié de moi ! (2015)

L'Un de vous me livrera ! (2013)

Les Vestiges de l'Aube (de David S. KHARA) (2010)

 SIRE CÉDRIC, Nécrophage , 1999 (Nouvelle)

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - Vampires, Horreur, Fantastique, LITTERATURE, Livres, Romans, Rivière Blanche, dark

Illustration YOZ

Illustration YOZ

Dimension New York 1

 

Philippe Ward, nous présente une anthologie en deux volumes sur New York, cela n’étonnera pas ceux qui suive ce site régulièrement, dans un précèdent article nous avions en effet parlé de son livre « Manhattan Gost »  avec Michael Laguerre  pour les photos (voir lien ci-dessous).

 

Dans ce fort volume de 564 pages Philippe  Ward, nous présente une grande variété de nouvelles sur la ville à  la grosse pomme.

 

Les auteurs ont répondu largement à l’appel qui leur était lancé, pour cette anthologie, au point que deux volumes sont prévu malgré les 564 pages du premier tome.

 

Les thèmes sont très variés, mais nous n’éduquerons pas ceux-ci pour vous laisser le plaisir de la découverte.

 

Quoi d’étonnant que les auteurs de SF ce soit inspiré de cette ville, et pas que en littérature, au cinéma avec  celui de Fritz Lang.   Les comics aussi on prie pour décor New York : le Gotham de Batam, le Métropolis de Superman (surement inspiré par Fritz Lang, bien que le Métropolis de Superman soit plus « lumineux » que le côté « glauque » de Batman, qui correspond plus à Lang).

 

 Liste des auteurs :

Anthologie de nouvelles présentée par Philippe Ward.

 

 Textes de Robert Barr, Luce Basseterre, Daphnis Olivier Boelens, Eric Boissau, Fabien Clavel, Cathy Coopman, David Criscuolo, Francois Darnaudet, Romain Dasnoy, Olivier Deparis, Anne Escaffit, Michael Espinosa, Roger Facon, Alize Gabaude, Rémy Guyard, Vincent Jounieaux, Philippe Lemaire, Meddy Ligner, Jean-Marc Lofficier, Pascal Malosse, Jean Mazarin, Patrick Planès, Arnauld Pontier, Catherine Rabier, Chantal Robillard, Pierre-A. Sicart, Christian Surieux et Maxime Tedesco.

Traductions de Jean-Daniel Brèque.

 

Présentation :

"Dès l'aérogare, j'ai senti le choc," chantait Claude Nougaro dans Nougayork.

 

 Ce choc je l'ai ressenti le jeudi 30 Décembre 2010. Après plus de 15 heures de trajet, voiture, aéroport, avion, aéroport, avion, métro, j'étais là à la sortie du métro de New York, et je regardais comme un idiot, les yeux levés au ciel, l'immeuble du New York Times; tout autour de moi des new-yorkais passaient sans me voir, et sans voir les buildings. Là, j'ai eu le choc de ma vie. Je suis tombé amoureux direct de la ville qui ne dort jamais.

 

 Le temps de déposer la valise à l'hôtel, je marchais la bouche bée dans Times Square; dans mes oreilles passaient toutes les chansons sur New York; devant mes yeux défilaient les séries télé et les films se déroulant dans la ville. En moins d'une heure, j'étais tombé amoureux de New York. Pourtant, j'aimais les vieilles villes, Le Caire, Rome, Madrid, Paris, Alexandrie, les villes avec une histoire, avec l'Histoire. Alors en marchant dans Times Square en ce 30 décembre, au milieu de la foule, du bruit, des lumières, je n'étais pas à ma place et pourtant... Oui pourtant j'étais sous le charme comme un amoureux. Et puis le lendemain, il y a eu la 5ème avenue, la traversée du pont de Brooklyn, Central Park, les promenades au hasard dans les rues...

 

 Vous tenez dans la main le premier tome de ce Dimension New York. Je ne vous dévoilerai pas les sujets; je vous en laisse la surprise, car je veux que vous les découvriez comme j'ai moi-même découvert New York. Vous allez découvrir non pas UN New York, mais DES New York, car New York n'est pas unique... à chacun sa vision de cette ville.

 

TABLE DES MATIERES:

 Préface de Philippe Ward

 Daphnis Olivier Boelens : Entrailles

 Philippe Lemaire : Chronique Manna-hata

 Patrick Planès : Brisants New-Yorkais

 Francois Darnaudet : Retour à Sleepy Hollow

 Estelle Faye : Gardens in the Desert

 Fabien Clavel : Rome n'est plus dans Rome

 Romain Dasnoy : Un Télégramme pour Manhattan

 Chantal Robillard : Ex

 Jean-Marc Lofficier : Sibilla à Tribeca

 Alize Gabaude : Grace

 Roger Facon : Les Visages Voilés de Ténèbres

 Olivier Deparis : Conditionnés pour survivre

 Meddy Ligner : Quand King Kong débarqua à New York

 Anne Escaffit : Mon New York, Ta Lumière

 Vincent Jounieaux : Mini York

 Luce Basseterre : Ceux qui sont restés

 Pascal Malosse : Nocturnes

 Jean Mazarin : Adieu, Général...

 Maxime Tedesco : Les Rêveurs de Brooklyn Island

 Arnauld Pontier : Liberty Island

 Eric Boissau : Des Vers dans la Pomme

 David Criscuolo : Station Fantôme

 Catherine Rabier : Skyline

 Christian Surieux : NY Velvet

 Robert Barr : Le Sorcier de Wall Street

 Robert Barr : Opération Boursière

 Pierre-A. Sicart : 25¢

Cathy Coopman : La Dogwalkeuse

 Michael Espinosa : Les Invisibles

 Rémy Guyard : Parce que la nuit...

 

Rivière Blanche, Fusée 39. Dimension New York 1, ISBN-13: 978-1-61227-452-2

Voir les commentaires

Couverture Mary Khaos

Couverture Mary Khaos

Frédérick Durand

Quand s’éteindra la dernière chandelle

Rivière Blanche

 

Frederick Durand, auteur québécois publie aux éditions Rivière Blanche, que vous commencez à bien connaitre, nous vous parlons souvent de leurs excellent travail éditorial, un roman intitulé « Quand s’éteindra la dernière chandelle ».

 

C’est le dernier roman en date de cet auteur, qui publie pour la première fois chez cet éditeur pour lequel il a beaucoup d’admiration pour le travail accompli par Philippe Ward et Jean-Marc Lofficier depuis 10 ans déjà.

 

Trois autres nouvelles complète cet ouvrage, ces dernières ont déjà été publié dans la revue québécoise « Solaris », qui notons-le est la plus ancienne revue de SF et de Fantastique du monde.

 

Cet ouvrage vous donnera donc un bon aperçut de l’imaginaire de cet auteur.

 

Frédérick Durand

 Noire 74. Quand s'éteindra la dernière chandelle

 ISBN-13: 978-1-61227-416-4

 204 pages

 

Résumé du livre

Il dérivait dans un abîme, tombait dans un précipice sans fond. Le temps lactescent s'écrasait contre les parois. Des taches charbonneuses criblaient son corps, elles s'agrandissaient au point de le recouvrir, il n'était qu'une masse noire tournoyant dans la nuit glacée, tournoyant sans jamais atterrir. Les pulsations d'un ciel d'ambre découpaient son plongeon immobile en autant de battements, toujours les mêmes, toujours les mêmes...

 

 Célibataire désœuvré, Florent Lemaître accepte de participer à une soirée qu'organise l'un de ses amis d'enfance. Sur place, il prend part à une conversation qui porte sur le surnaturel. Interrogé, l'homme affiche son scepticisme. Son hôte le met alors publiquement à l'épreuve : puisque Lemaître est si incrédule, osera-t-il écrire une lettre aux forces des ténèbres en leur demandant d'être présentes à ses côtés jour et nuit ? Florent accepte de relever le défi. L'idée de séduire l'une des convives n'est pas étrangère à sa décision...

 

 De retour chez lui, Lemaître est prêt à oublier l'incident. Mais une série d'événements de plus en plus troublants l'amènent peu à peu à s'interroger : en acceptant de rédiger cette missive, a-t-il déclenché un redoutable mécanisme capable d'exaucer ses souhaits au-delà de tout ce qu'il avait imaginé ?

 

 Roman suivi de trois nouvelles fantastiques : L'heure approche où j'aurai tes yeux, Quand revivra le théâtre inerte et Le chemin délesté.

 

 

 

Biographie

Frédérick Durand est un écrivain québécois, né à Trois-Rivières le 18 mai 1973.

 

Romancier, nouvelliste, poète et essayiste, Frédérick Durand est détenteur d'un diplôme d'études avancées (DEA) de l'Université de Limoges (France) et d'un doctorat de l'Université du Québec à Trois-Rivières (thèse sur les représentations du privé dans les romans-feuilletons français publiés dans les journaux québécois du XIXe siècle). Il a publié trois livres de poésie, plusieurs romans, des nouvelles, des articles et des comptes rendus, en anglais et en français, dans divers périodiques, parmi lesquels Imagine…, dont il a été directeur littéraire (1996-1998), Recherches sociographiques et Les Cahiers de la Société bibliographique du Canada.

 

Chercheur, il a enseigné la littérature à l'Université du Québec à Trois-Rivières et au Collège Laflèche (Trois-Rivières). Il enseigne actuellement au cégep de Trois-Rivières. Son étude sur Les Deux Orphelines d'Adolphe d'Ennery : de la pièce au roman, la multiplication des figures et des passions, est parue en 1999 dans Érudition et passion dans les écritures intimes, Éditions Nuit Blanche/Nota Bene (actes du colloque tenu dans le cadre du 65e congrès de l'Association canadienne-française pour l'avancement des sciences (ACFAS)). Il anime une émission de radio sur les ondes du 89,1 FM à Trois-Rivières, consacrée à la promotion du cinéma, de la littérature et de la musique « différentes » : onirisme, fantastique et surréalisme. Musicien, il a participé à l'hommage au cinéaste Lucio Fulci, For Lucio Fulci : a Symphony of Fear et au DVD officiel du film L'AlDila, du même réalisateur (publié par Anchor Bay).

 

 

Depuis 1997, Frédérick Durand a publié des romans, des recueils de poésie et un recueil de nouvelles chez différents éditeurs. Il est aussi membre du duo musical Carfax Asylum dont le premier album est paru en 2014 sur le label Fangoria Musick

 

Bibliographie sommaire

 

Roman

L'ombre du sorcier, Ed. Pierre Tisseyre (St-Laurent, Canada), Coll. Chacal, 1997.

Le voyage insolite, Ed. Pierre Tisseyre (St-Laurent, Canada), Coll. Chacal, 1998.

Le carrousel pourpre, Ed. Hurtubise-HMH (Montréal, Canada), Coll. Atout, 2001.

Promenade nocturne sur un chemin renversé, Ed. Hurtubise-HMH (Montréal, Canada), Coll. Atout, 2002.

Dernier train pour Noireterre, Ed. La Veuve Noire (Longueuil, Canada), 2003.

Au rendez-vous des courtisans glacés, Ed. La Veuve Noire (Longueuil, Canada), 2004.

L'île des cigognes fanées, Ed. La Veuve Noire (Longueuil, Canada), 2004.

Au carrefour des 3 éclipses, Ed. JCL (Chicoutimi, Canada), 2006.

Je hurle à la lune comme un chien sauvage, Ed. Coups de tête, 2008.

La nuit soupire quand elle s'arrête, Ed. La Veuve Noire (Longueuil, Canada), 2008.

Comme un goût d'aurore sur une idée fixe, Ed. Vents d'Ouest (Gatineau, Canada), 2008.

La maison au fond de l'impasse, Ed. Vents d'Ouest (Gatineau, Canada), 2010.

Le mausolée des matins blêmes, Ed Andara, 2013

 

Nouvelle (bibliographie sélective)

Le retour de M. Delamort, dans Orbite d'approche, Ianus (Canada), 1992.

La maison qui n'existait pas, dans la Revue Imagine... no 78, 1996.

Possession sur commande, dans la Revue Solaris (Canada) no 118, 1996.

Nocturne, dans la Revue Solaris (Canada) no 126, 1998.

À l'intention des ombres, recueil de nouvelles, Ed. Vents d'Ouest (Gatineau, Canada), 2008

 

Poésie

Tu peux me déchirer, Trois-Rivières, Éditions d'art Le Sabord, 2005.

Locoleitmotive (poésie polar), avec Michel Châteauneuf et Pierre Labrie, Trois-Rivières, Éditions d'art Le Sabord, 2007.

Sombre d'ailleurs, Montréal, Triptyque, 2009.

 

Honneurs

2009- Lauréat du Prix Jacques Brossard, À l'intention des ombres et La nuit soupire quand elle s'arrête.

2008- Lauréat du Prix de littérature Clément-Morin Culture Mauricie, À l'intention des ombres.

2003 - Finaliste au Prix de littérature Gérald-Godin, Promenade nocturne sur un chemin renversé.

1999 - Finaliste au Prix Aurora, pour la nouvelle Nocturne.

1998 - Prix Solaris, pour la nouvelle Nocturne.

1994 - Gagnant du concours littéraire de la Saison des Arts de Bécancour, pour la nouvelle Comme une lettre à la poste.

 

 

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - Auteur, Fantastique, Romans, Nouvelles, LITTERATURE, Livres, Rivière Blanche, Horreur

Necrorian/ Jean Mazarin La Mort en partage

Necrorian/ Jean Mazarin

La Mort en partage

 

Dans cet ouvrage, les Éditions Rivière Blanche nous présentent  sous le titre « La Mort en Partage » deux romans de Necrorian/ Jean Mazarin « Les Djinns » un roman inédit que l’auteur a mis 25 ans à finir.  Prévu initialement pour être édité au Fleuve Noir, l’auteur remit à ce jour la fin de l’écriture de l’ouvrage finalement publié chez Rivière Blanche.

 

Les Djinns sont des créatures de la mythologie arabe, ayant déjà servis de base a un film présenté au NIFFF et dont nous avions rendu compte en faisait un entretien avec les réalisateurs (voir liens ci-dessous).

 

Personnages très peu connu en France, l’auteur en présente une facette intéressante des Djinns et de la mythologie arabe qui sert à construire le roman qui se déroule durant la Guerre d’Algérie.

 

Le deuxième roman présenté a été plusieurs fois publié, sous divers titre et remanié également plusieurs fois (voir bibliographie ci-dessous).  Il est publié ici sous le titre « L’hiver en Juillet » et annonce comme étant la version ultime de ce roman. L’action de ce conte fantastique ce déroule durant l’occupation nazie dans un Paris jetez dans la pire des tourmentes.

 

Auteur aux multifacettes,  Necrorian/ Jean Mazarin nous offre dans ce recueil de romans, celle de l’auteur fantastique le plus accompli.

 

 

Biographie

René-Charles Rey, né en 1934 à Tunis (Protectorat français de Tunisie), est un écrivain français. Il est notamment l'auteur de romans policiers, de science-fiction et d'horreur. Il est également scénariste de séries policières pour la télévision. Il utilise les pseudonymes d'Emmanuel Errer, Jean Mazarin et Charles Nécrorian.

 

René-Charles Rey quitte la Tunisie en 1961. Il est ensuite enseignant durant deux années, puis travaille pour une entreprise de sondage pendant une dizaine d'années. Au milieu des années 1970, il décide de vivre de sa plume. Il signe Emmanuel Errer des romans noirs d'espionnage et de politique-fiction, puis Jean Mazarin des romans policiers et de science-fiction et Charles Nécrorian des romans d'horreur. Sous le nom de plume de Jean Mazarin, il a reçu le Grand prix de littérature policière 1983 pour Collabo Song. À la fin des années 1980, il se tourne vers la télévision et devient scénariste de séries telles qu’Un privé au soleil, Navarro, Les Cordier, juge et flic ou Malone, pour lequel il reçoit le grand prix du Télépolar au festival de Cognac en 20042. «  Nègre" du tennisman Illie Nastase pour son roman Tie Break.

 

 

Œuvres

Sous le pseudonyme d’Emmanuel Errer

Descente en torche (1974), Série noire no 1679 (Gallimard)

La Came à nous autres (1974), Série noire no 1687 (série Escope Mazonetta) (Gallimard)

Les Ombres de Judée (1975), Série noire no 1696 (Gallimard)

Saint-Tropez Oil Company (1975), Série noire no 1701 (série Escope Mazonetta) (Gallimard)

La Bombe et la Sagaie (1975), Série noire no 1708 (Gallimard)

« La Nasse aux thons » (1975), dans Mystère magazine no 335 (nouvelle)

« Les Pépins dans l'orange » (1976), dans Mystère magazine no 339 (nouvelle)

L'Envol des corneilles (1976), Série noire no 1711 (série Escope Mazonetta) (Gallimard)

La Fin de la piste (1977), Série noire no 1720 (Gallimard)

« Genèse d'un caïd » (1977), dans Magazine du mystère no 2 (nouvelle)

Diagnostic réservé (1981), Engrenage no 27 (Jean-Goujon)

Le Syndrome du P 38 (1983), Engrenage no 81 (Fleuve noir)

Gangrène (1984), Série noire no 1978 (Gallimard)

Un détour par l'enfer (1987), L’Instant noir no 13 (L'Instant)

Dixie ou la Dernière chevauchée (1987) (Carrère)

L’Hiver en juillet (1988) (Patrick Siry) ; réédition sous le titre Le Baigneur sous le pseudonyme de Jean Mazarin (1993), Angoisses no 5 (Fleuve noir) ; réédition sous le titre L'Hiver en juillet sous le pseudonyme de Jean Mazarin, dans La Mort en partage (2015), Blanche no 2128 (Rivière blanche)

« Du côté de chez Bob » (1989), dans Sous la robe erre le noir (Le Mascaret) (nouvelle)

« Un héros de l'arc-en-ciel » (1990), dans Trains rouges (Julliard) (nouvelle)

« Di » (1991), dans Histoires de femmes fatales, Pocket no 3222 (Presses pocket) (nouvelle)

Le Cercle d'argent (1992), Crime Fleuve noir no 23 (Fleuve noir) ; réédition au format numérique (2014) (French Pulp éd.)

« Descends à Babylone » (1999), dans Requiem pour un muckraker (Baleine) (nouvelle)

« Le Voyage extraordinaire » (2002), dans Noir Scénar, Le Grand cabinet noir (Les Belles Lettres) (nouvelle)

Odéon, dernière Station (2005), Noir urbain (Autrement)

 

 

Sous le pseudonyme de Jean Mazarin

Pas même un dieu (1976), Anticipation no 750 (Fleuve noir)

La Morte du petit matin (1976), ), Spécial police no 1266 (série Lucien Poirel) (Fleuve noir) ; réédition au format numérique (2014) (French Pulp éd.)

La Haine dans les veines (1976), Spécial police no 1278 (série Lucien Poirel) (Fleuve noir)

Sondages sur la mort (1976), Spécial police no 1292 (série Lucien Poirel) (Fleuve noir)

L'Assassin des petits Mickeys (1977), Spécial police no 1316 (série Lucien Poirel) (Fleuve noir)

Les Flammèches du Diable (1977), Spécial police no 1328 (série Lucien Poirel) (Fleuve noir)

Après toi, la révolution (1977), Espionnage no 1332 (série Julien Jendrejeski) (Fleuve noir)

Le Général des galaxies (1977), Anticipation no 769 (Fleuve noir)

Cadavre sur la chaîne (1977), Spécial police no 1365 (Fleuve noir)

Du côté de Sarajevo (1977), Espionnage no 1375 (série Julien Jendrejeski) (Fleuve noir)

Un fils pour la lignée (1977), Anticipation no 790 (Fleuve noir)

Un monde de chiens (1977), Anticipation no 817 (Fleuve noir)

Comptes en retour (1978), Spécial police no 1395 (série Lucien Poirel) (Fleuve noir)

Au-delà des dunes (1978), Espionnage no 1412 (série Julien Jendrejeski) (Fleuve noir)

Un crime au cœur (1978), Spécial police no 1426 (série Lucien Poirel) (Fleuve noir)

L'Univers fêlé (1978), Anticipation no 865 (Fleuve noir)

Safari-tueurs (1978), Espionnage no 1432 (Fleuve noir)

HLM blue (1979), Spécial police no 1461 (Fleuve noir) ; réédition au format numérique (2014) (French Pulp éd.)

Le Crépuscule de Saint-Tropez (1979), Spécial police no 1497 (Fleuve noir)

Chante disco (1979), Spécial police no 1509 (Fleuve noir)

Muerte (1979), Espionnage no 1497 (Fleuve noir)

Libérez l'homme ! (1979), Anticipation no 902 (Fleuve noir)

Les Cités d'apocalypse (1979), Anticipation no 940 (Fleuve noir)

Code « Presidente » (1980), Espionnage no 1517 (Fleuve noir)

Nucléo-party (1980), Espionnage no 1533 (Fleuve noir)

Sanglantes Rotatives (1980), Spécial police no 1552 (série Max Bichon) (Fleuve noir)

Chaudes les calanques ! (1980), Spécial police no 1563 (série Lucien Poirel) (Fleuve noir)

La Course au bahut (1980), Spécial police no 1594 (série Max Bichon) (Fleuve noir)

Greffe-moi l'amour ! (1980), Anticipation no 978 (Fleuve noir)

Vive les surhommes ! (1980), Anticipation no 1007 (Fleuve noir)

« Secret d'état » (1980), dans Fantascienza : regards sur le Fleuve no 2-3 (nouvelle)

Un privé au soleil (1981), Spécial police no 1642 (série Frankie-Pat Puntacallo) (Fleuve noir)

Tellement gris (1981), Spécial police no 1651 (Fleuve noir)

Ormuz, c'est fini (1981), Spécial police no 1665 (série Frankie-Pat Puntacallo) (Fleuve noir)

Adieu les vignes (1981), Spécial police no 1678 (série Frankie-Pat Puntacallo) (Fleuve noir)

Avant-Poste (1981), Anticipation no 1090 (Fleuve noir)

En une éternité... (1981), Anticipation no 1103 (Fleuve noir)

Collabo Song (1982), Spécial police no 1701 ; réédition au format numérique (2014) (French Pulp éd.)

Halte aux crabes (1982), Spécial police no 1721 (série Max Bichon) (Fleuve noir)

Une arnaque coloniale (1982), Spécial police no 1751 (Fleuve noir)

Haute-Ville (1982), Anticipation no 1142 (Fleuve noir)

Nausicaa (1982), Anticipation no 1171 (Fleuve noir)

« L'Amour au petit matin » (1982), dans 813 no 5 (nouvelle)

Monaco, morne plaine (1983), Spécial police no 1754 (série Frankie-Pat Puntacallo) (Fleuve noir)

Élections-Choc (1983), Espionnage no 1687 (série Julien Jendrejeski) (Fleuve noir)

Basta CIA (1983), Spécial police no 1772 (série Frankie-Pat Puntacallo) (Fleuve noir)

Catch à Cannes (1983), Spécial police no 1824 (série Frankie-Pat Puntacallo) (Fleuve noir)

Un doigt de culture (1983), Spécial police no 1838 (série Frankie-Pat Puntacallo) (Fleuve noir)

Les Prophètes de l'apocalypse (1983), Anticipation no 1218 (Fleuve noir)

Un bonheur qui dérape (1983), Anticipation no 1248 (Fleuve noir)

Carnage (1984), Spécial police no 1874 (Fleuve noir)

Touchez pas la famille ! (1984), Spécial police no 1881 (série Frankie-Pat Puntacallo) (Fleuve noir)

Camora mia (1984), Spécial police no 1913 (série Frankie-Pat Puntacallo) (Fleuve noir)

Creuse ma taupe (1984), Engrenage no 106 (Fleuve noir)

L'Histoire détournée (1984), Anticipation no 1270 (Fleuve noir)

Patrouilles (1984), Anticipation no 1310 (Fleuve noir)

Sus aux pointus (1985), Spécial police no 1982 (série Frankie-Pat Puntacallo) (Fleuve noir)

L'Âge à rebours (1985), Anticipation no 1358 (Fleuve noir)

Poupée tueuse (1985), Anticipation no 1386 (Fleuve noir)

« Une mémoire d'androïde » (1985), dans Le Vif magazine (nouvelle)

Nocturne le jeudi (1986), Spécial police no 2013 (série Frankie-Pat Puntacallo) (Fleuve noir)

Poupée cassée (1986), Anticipation no 1447 (Fleuve noir)

« Cambriole-Cabriole » (1986), dans Mystères 86 : les dernières nouvelles du crime, Le Livre de poche no 6166 (Librairie générale française) (nouvelle)

« L'Intermédiaire » (1986), dans Mystères 86 : les dernières nouvelles du crime, Le Livre de poche no 6166 (Librairie générale française) (nouvelle)

Canal septante (1987), Spécial police no 2069 (série Frankie-Pat Puntacallo) (Fleuve noir)

Résurgence (1987), Spécial police no 2072 (Fleuve noir)

Le Baigneur (1993), Angoisses no 5 (Fleuve noir)

« Elle » (2004), dans Le Dernier homme (Les Belles Lettres) (nouvelle)

Il va neiger sur Venise (2011) (Nuits blanches)

Mutins légitimes (2011) (inédit)

Poupées (2014), Blanche no 2114 (Rivière blanche) ; réédition de Poupée tueuse et Poupée cassée

Zazou (2015), [39-45] (L'Atelier Mosésu)

 

 

Sous le pseudonyme de Charles Nécrorian

Le prénom « Charles » ne figure que sur Blood-Sex.

Blood-Sex (1985), Gore no 5 (Fleuve noir) ; réédition au format numérique (2014) (French Pulp éd.)

Impacts (1986), Gore no 30 (Fleuve noir) ; réédition au format numérique (2014) (French Pulp éd.)

Skin Killer (1987), Gore no 56 (Fleuve noir) ; réédition au format numérique (2014) (French Pulp éd.)

Inquisition (1988), Gore no 63 (Fleuve noir)

« Rêves de sang », dans Le Bel effet Gore : autopsie d'une collection de Jean-Philippe Mochon (1988), Gore hors série (Fleuve noir) (nouvelle)

Blood-Sex no 2 (1989), Gore no 91 (Fleuve noir) ; réédition au format numérique (2014) (French Pulp éd.)

Plaques chauffantes (2012), Noire no 45 (Rivière blanche)

« Préface cinématographique de Nécrorian », dans Gore : dissection d'une collection de David Didelot (dir.) (2014) (Artus films), p. 5-6

Djinns, dans La Mort en partage (2015), Blanche no 2128 (Rivière blanche)

Voir les commentaires

Manhattan Ghost Philippe Ward Mickaël  Laguerre Rivière Blanche

Manhattan Ghost

Philippe Ward

Mickaël  Laguerre

Rivière Blanche

 

Philipe Ward nous livre avec Michaël Laguerre un ouvrage fort curieux.

 

La page de gauche est consacrée à une photo pleine page, photos qui sont absolument superbes de New York, d’ailleurs c’est le seul vrai regret que j’ai eu a la lecture du livre, le papier n’est pas « digne » des photos de Mickaël Laguerre, il aurait fallu un papier plus approprier.

 

Venons-en au texte, Philippe Ward n’est pas un inconnu de nos habitués nous avions fait un entretien sur la maison d’édition « Rivière Blanche » avec lui, et publier un article (voir lien plus bas) sur « Mascarades ». Cet ouvrage est de facture classique, comme toujours avec Philipe Ward. Texte et photos sont intimement liés, sans que l’une soit prépondérante sur l’autre

 

Cette fois il s’agit d’une nouvelle ayant pour toile de fond la « grosse pomme », on ressent l’amour des auteurs pour cette ville à la fois  dans les photos et le texte.

 

Lisa Kilpatrick, d’origine irlandaise comme son nom l’indique, travail dans la police new-yorkaise, un jour elle rencontre un ami…sauf qu’il est mort depuis déjà un bon moment. C’est aussi ça la particularité de ce livre nous offre des fantômes « lumineux ». Rien de glauque. Passionné de musique Lisa nous entraine dans la quête de la vérité sur la disparition de… John Lennon

 

Ce texte fantastique ainsi que les photos sont un prétexte idéal pour une promenade dans Manhattan, mais le Manhattan « ghost » celui des fantômes de la ville, il pourrait presque si vous vous rendez dans cette ville vous servir de guide touristique.

 

À la fois novella et art-book  sait un ouvrage à ne pas manquer.

 

Biographie

 

Philippe Ward est le nom de plume sous lequel Philippe Laguerre publie ses romans et nouvelles fantastiques3. Il a également écrit sous le pseudonyme de Gilles de Grandin. Il est également directeur de collection des éditions Rivière Blanche. Il coécrit très régulièrement avec la traductrice et auteur Sylvie Miller.

 

Œuvres

Romans

Philippe Ward, Artahe : roman fantastique, Paris, CyLibris éd.,‎ 1997, 259 p. (ISBN 2-84358-006-4, notice BnF no FRBNF36189063)

 

Philippe Ward, Irrintzina, Pantin, Éd. Naturellement, coll. « Forces obscures »,‎ 1999, 285 p. (ISBN 2-910370-54-2, notice BnF no FRBNF37041014)

 

Le Chant de Montségur (2001) (avec Sylvie Miller), Ed. CyLibris/Fantastique, 2001

 

La Fontaine de jouvence (sous le pseudonyme de Gilles de Grandin (2004), Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Blanche n° 2004, 2004

Meurtre à Aimé Giral (2006)

Noir Duo (avec Sylvie Miller, 113 préfaciers, 2007)

Dans l'antre des dragons (2008)

16, rue du repos (2009), Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Noire n° 13, 2009

Mascarades (2009), Aïtamatxi Editions, 2009

Le glaive de justice (La saga de Xavi El Valent - 1) (2010) (avec Gildas Girodeau et François Darnaudet), Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Blanche n° 2072, 2010

...Ceci est mon sang (Radu Dracula - 1) (2011) (avec Philippe Lemaire), Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Noire n° 26, 2011

De Barcelona à Montsegur (La saga de Xavi El Valent - 2) (2012) (avec François Darnaudet, Gildas Girodeau et Boris Darnaudet), Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Blanche n° 2106, 2013

Sylvie Miller et Philippe Ward, Lasser, détective des dieux, vol. 1 : Un privé sur le Nil, Rennes, Éd. Critic, coll. « Fantasy »,‎ 2012, 327 p. (ISBN 979-10-90648-02-9, notice BnF no FRBNF43503535)

Sylvie Miller et Philippe Ward, Lasser, détective des dieux, vol. 2 : Mariage à l'égyptienne, Rennes, Éd. Critic, coll. « Fantasy »,‎ 2013, 306 p. (ISBN 979-10-90648-06-7, notice BnF no FRBNF43597551)

Magie rouge, Trash éd., coll. Trash n° 12, 2014, 150 p.

 

Nouvelles

Martha (1990)

Les vignes du seigneur (1998)

Le mur (2000) (avec Sylvie Miller)

Prorata temporis (2001)

After midnight (2002) (avec Sylvie Miller)

Mau (2002) (avec Sylvie Miller)

Le fils de l'eau (2003)

Le survivant (2003) (avec Sylvie Miller)

Les ferrets invisibles (2005) (avec Sylvie Miller)

Les chemins de l'esprit (2006)

Pas de pitié pour les pachas (2006) (avec Sylvie Miller)

Un futur inimitable (2007) (avec Sylvie Miller)

La belle au poids mordant (2009) (avec Sylvie Miller)

N'est pacha qui veut (2009) (avec Sylvie Miller)

Le crépuscule des maudites (2010) (avec Sylvie Miller)

Le pacha botté (2010) (avec Sylvie Miller)

Voir Pompéi et mourir (2012) (avec Sylvie Miller)

 

Distinctions

2000 : Prix Masterton, catégorie roman français, pour Irrintzina

2013 : Prix ActuSF de l'Uchronie, catégorie littérature, pour Lasser Détective des Dieux (avec Sylvie Miller)

 

 

 

Voir les commentaires

Entretien avec Michel Stéphan

 

 

Entretien avec Michel Stéphan

pour

MADAME ATOMOS

 

Bonjour Michel,

 

Stéphane DUBOIS,

Tu reprends la Saga culte de « Madame Atomos » d’André Caroff, édité en son temps au fleuve noir et également dans la revue de BD « Atomos », quand et comment a tu découvert cet auteur et son œuvre et plus particulièrement « Madame Atomos » ?

 

 

Michel Stéphan,

Je me souviens bien, c'était en 1974 dans un supermarché de Lannion (Côtes d'Armor). La collection Angoisse du Fleuve Noir vivait ses derniers instants mais j'ai réussi à acheter les derniers titres parus, dont un Madame Atomos. J'étais encore adolescent, je ne connaissais rien de cette littérature et le choc fut rude. Je ne m'en suis d'ailleurs jamais vraiment remis !

 

 

Stéphane Dubois,

Comment en es-tu arrivé à écrire la suite de cette œuvre ?

 

Michel Stéphan,

J'ai appris que Rivière Blanche avait acquis les droits et envisageait de donner une suite aux aventures du personnage. J'ai donc envoyé un synopsis à Philippe Ward et Jean-Marc Lofficier, en proposant quelque chose de différent, sans trahir l'œuvre originale. Ce que j'ai voulu apporter au personnage de Madame Atomos, c'est de replacer ses aventures dans le contexte de l'époque. Les années 60, c'était aussi la contre-culture, la musique et les mouvements de jeunes qui ont éclos du côté de San Francisco et de la Californie. C'est pour cela, par exemple, que, dans "Madame Atomos sème la tempête", Charles Manson interfère avec la Japonaise, tout comme les Hell's Angels et tout un tas d'autres références qui ont marqué la culture des années 60 et 70.

 

Stéphane DUBOIS

La saga originale comprenait 17 romans, sans parler de l’adaptation BD chez Aredit. Tu penses écrire combien de tomes ?

 

Michel Stéphan,

J'en ai déjà écrit 3. Je fais une pause pour l'instant. Mais si les critiques de "Madame Atomos joue sur les maux", qui est paru en mars, sont aussi bonnes que celles des deux précédents, je continuerai tant que j'aurai des idées et que Rivière Blanche acceptera mes textes.

 

Stéphane Dubois,

A ce propos, connais-tu l’adaptation BD et si oui tu en pense quoi ?

 

Michel Stéphan

Oui je connais un peu l'adaptation BD mais je n'en pense pas grand bien. Quand je l'ai lue, j'étais plutôt branché sur les EC-Comics (Creepy, Frazetta, Strange et Marvel pour ne citer que ceux-là) et je pense franchement que les dessins d'Atomos ne tenaient pas la distance.

 

 

Stéphane Dubois,

Quels sont tes autres auteurs de prédilections en SF ou pas ?

 

Michel Stéphan,

Ils sont nombreux. Je dirais que Bradbury est un choix évident pour moi, ainsi que certains qui ne relèvent pas forcément  de la SF ou du fantastique mais qui n'en sont jamais très loin. "Satan dans le désert" de Boston Teran est l'un de mes livres préférés et il n'a, à mon avis, rien à envier aux meilleurs Stephen King. A part ça, je suis fan de la science-fiction française d'avant-guerre. Jean de la Hire, Rosny Ainé... sont des auteurs que je n'arrête pas de re-découvrir.

 

 

Stéphane Dubois,

Que conseillerais-tu comme auteur à un jeune qui voudrait découvrir les genres de l’imaginaire ?

 

Michel Stéphan,

Je pourrais lui conseiller des auteurs parmi ceux que j'ai cités plus haut. Mais, comme je n'aime pas donner des conseils, je lui dirais plutôt de se fier à son instinct, d'aller traîner chez les bouquinistes, de tomber amoureux des vieilles couvertures colorées et de se laisser emporter par son instinct, le voyage n'en sera que plus passionnant...

 

Stéphane Dubois,

Tu as débuté dans l’écriture, tu as tout de suite écris dans les genres de l’imaginaires, l’anticipation, de la SF ?

 

Michel Stephan,

Oui. J'ai essayé, un jour, d'écrire un truc plus classique. C'était l'histoire d'un jeune Normand qui s'engageait au Parti Communiste parce que sa fiancée était militante. L'histoire démarrait bien. Mais, au bout du 3ème chapitre, je n'ai pas pu m'empêcher de faire enlever la fille par des extra-terrestres ! Alors j'ai laissé tomber et je me suis remis à faire uniquement ce que j'aime faire.

 

 

 

 

Biographie :

 (né le 12/05/1959 à Lannion, Côtes-d'Armor)

 

Originaire de Bretagne, après avoir exercé de nombreux métiers différents (enrouleur de tapis indiens à Londres, monteur-projectionniste à l’INA de Bry sur Marne, déménageur à Thessalonique, chanteur de rock au sein du groupe rennais Bond Mister Bond ), il écrit des nouvelles et romans fantastiques depuis 2009.

 

 

Bibliographie :

Romans

 

Mme Atomos sème la tempète [Mme Atomos] (2013)

in La saga de Mme Atomos - 7, Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Noire n° 54, 2013.

 

Madame Atomos parie sur la mort [Mme Atomos] (2014) (avec STEPHAN Sylvie)

in La saga de Mme Atomos - 8, Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Noire n° 63, 2014.

 

La saga de Mme Atomos - 9 - Madame Atomos joue sur les maux [Mme Atomos] (2015) (avec STEPHAN Sylvie),Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Noire n° 73, 2015.

 

 

Nouvelles :

Les trois vies de Maddalena (2009)

in Les compagnons de l'ombre - 6, Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Noire n° 20, 2010.

 

Une écharpe de soie rouge [Mme Atomos] (2009)

in Les compagnons de l'ombre - 5, Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Noire n° 17, 2009.

 

in La saga de Mme Atomos - 7, Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Noire n° 54, 2013.

 

Soleil Andalou (2011)

in Dimension Jimmy Guieu, Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Fusée n° 13, 2011.

 

Avec les compliments de Nestor ! [Mme Atomos] (2011)

in Les compagnons de l'ombre - 8, Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Noire n° 29, 2011.

in La saga de Mme Atomos - 7, Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Noire n° 54, 2013.

 

L'odeur de l'innommable (2012)

in Les compagnons de l'ombre - 11, Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Noire n° 47, 2012.

 

Vampire au poing (2012)

in Les compagnons de l'ombre - 9, Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Noire n° 36, 2012.

 

La maîtresse du Haut-Château [Mme Atomos] (2012)

in Les compagnons de l'ombre - 10, Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Noire n° 44, 2012.

in La saga de Mme Atomos - 7, Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Noire n° 54, 2013.

 

La Dame Blanche de Pourville (2013)

in Les compagnons de l'ombre - 10, Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Noire n° 44, 2012.

 

Le Sous-marin Le Rouge (2013)

in Les compagnons de l'ombre - 12, Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Noire n° 53, 2013.

 

Les trois vies de Maddalena (2014)

in L'almanach des vampires, Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Noire n° 68, 2014.

 

Moreau est vivant ! (2014)

in Les compagnons de l'ombre - 13, Black Coat Press, Rivière Blanche, Coll. Noire n° 60, 2014

Entretien avec Michel Stéphan

Voir les commentaires

ANTICIPATION Alain Douily

Alain Douilly, nous offres dans cet ouvrage 50 ans d’histoire de l’imaginaire français, a travers les collections du Fleuve Noir.

Alain Douilly, nous offre un panorama complet des collections de la Littérature de l’imaginaire au Fleuve Noir et pas seulement de la collection Anticipation (Angoisse, Espiomatic Infrarouge, Superluxe, Gore, La Compagnie des Glaces, Jimmy Guieu, Perry Rhodan/ Atlan, Super Poche/ Bibliothèque du Fantastique, Angoisses, Frayeur, Aventures et Mystères, SF, SSSP Mark Stone, Grand Format). Cela permettras aux collectionneurs d’avoir un guide fiable et aux autres fans d’avoir grâce au notes incluses sans alourdir la présentation, de nombreux détails passionnants.

A chaque collection l’auteur fait une présentation, suivie de la liste des titres et des cotations.

Les illustrateurs ne sont pas oublier. Plus de 500 reproductions de couvertures, avec des galeries dédier à Brantonne, de Saint-Croix et Gourdon, de voir la créativité, parfois désuètes et l’évolution (pas forcement heureuse) de celle-ci.

 anticipation fleuve noir Les collections, autres que Anticipation, incluse dans l’ouvrage (Angoisse, Espiomatic Infrarouge, Superluxe, Gore, La Compagnie des Glaces, Jimmy Guieu, Perry Rhodan/ Atlan, Super Poche/ Bibliothèque du Fantastique, Angoisses, Frayeur, Aventures et Mystères, SF, SSSP Mark Stone, Grand Format) du Fleuve Noir, nous donne la généalogie de l’évolution de la SF, et d’autres genre de la littérature de l’imaginaire en France sur 50 ans.

Enfin, et ce n’est pas le moindre des intérêts de cet ouvrage un Dictionnaire des Auteurs de l’ensemble de ces collections clôture l’ouvrage, reprend les sagas et séries, donne de nombreuses informations sur l’auteur et son œuvre, souvent inédites, ou méconnues.

On ne sera que vous conseillez à tous les passionnés de SF et de l’ensemble des littératures de l’imaginaire d’acquérir cet ouvrage, attention il à déjà été en rupture de stock chez l’éditeur par le passé, alors ne tarder trop.

Vous pouvez le commander à votre libraire, ou directement sur le site de l’éditeur www.riviereblanche.com

 Pensez a laissez des commentaires et as vous inscrire aux newsletters.

 

 

Voir les commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Thêatre..

Pages

Hébergé par Overblog