Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Articles avec #sandawe

Hell West  2. Wendigo Thierry Lamy  et Vervisch Fred

 

Hell West  2.

Wendigo Thierry Lamy 

et Vervisch Fred  

 

Une BD de Thierry Lamy  et Vervisch, Fred   chez Sandawe – 2016

 

Enfin ! Oui, enfin car cela faisait longtemps que nous attendions le deuxième et dernier tome de Hell West. Lors de la sortie du premier tome, nous vous avions fait part de notre plaisir à lire cet univers si particulier.

 

Le tome 2 nous permet de mieux encore apprécier le travail fourni par Thierry Lamy et Fred Vervisch, qui ne sont pas des inconnus en bande dessinée (voir Biographie et bibliographie ci-dessous). Ils se sont pourtant prêté aux jeux, dangereux, de l’édition participative. Pour ce volume, ils ont réuni sur leurs projets, plus de 400 personnes, même si le financement a été un peu plus long que prévue, c’est un bon résultat.

 

À ce sujet, nous avons dès le début soutenu Sandawe, alors que tous ou presque les vouaient aux gémonies, ce qui a bien changé comme nous avons pu le juger au dernier FIBD. Désormais, les Édinautes font partie du paysage de la BD.

 

Je vous en recommande donc la lecture.

 

Description :

À l’ouest du Mississippi, des terres sauvages truffées de monstres terrifiants et des Indiens protégés par les pouvoirs des shamans. A l’est, les 'White States of America' et des blancs belliqueux qui rêvent d’envahir leurs territoires. Le vol d’un objet sacré va précipiter les événements. Les troupes d’élite du 'Frontier Force' seront- elles capables de résister à la puissance des forces occultes que ce larcin a rassemblées contre elles ?

 

Cycle : Hell West | Tome : 2/2 | Format : Roman graphique | Nombre de planches : 108 | Public : Adolescents / Adultes

 

 

Série : Hell West Titre : Wendigo Tome : 2

Scénario :  Lamy, Thierry   Dessin :  Vervisch, Fred 

Couleurs : N&B 

Dépot légal :  03/2016  (Parution le 16/03/2016)

Editeur :  Sandawe

ISBN :  978-2-390-14020-7

Planches : 112

 

 

Lamy, Thierry

Sa biographie

 

 

 Thierry Lamy est né en 1962 à Châteaubriant (Loire-Atlantique), et habite Martigues depuis 1992. Il exerce la profession de bibliothécaire à la Médiathèque Boris Vian de Port-de-Bouc. Passionné de Bande Dessinée, il organise dans le cadre de son travail des ateliers BD animés par des dessinateurs professionnels (Vincent Trannoy co-auteur de "Zorn & Dirna" et Olivier Thomas dessinateur d’"Arvandor"). En 2000, à l’issue d’un atelier d’écriture, il réalise une BD de 10 pages qui paraît dans l’ouvrage collectif "Quai des horizons lointains, co-édité par la Ville de Martigues et les éditions du Ricochet. En 2004, il obtient le deuxième prix du concours de la Nouvelle organisée par « L’Odyssée de Lecteurs », salon du livre de Martigues. Pour l’Association Arcantès, il écrit « Labiénus », une nouvelle destinée à être illustrée. Après sa rencontre avec Christian Léger, ce projet d’écriture deviendra une BD en 2 tomes publiée aux éditions Théloma. Il a scénarisé également "le profileur" chez Septième Choc (dessin Damien Venzi). C'est pour son écriture "littéraire" et ses qualités de dialoguiste hors-pair que P. Thirault a fait appel à lui pour adapter à quatre mains le monument qu'est "Le père Goriot".

 

 

Sa Bibliographie

Labiénus  en cours  de 2004 à 2006

 

Profileur (Le)  finie en 2008

 

Contes en bandes dessinées (Les)  finie en 2009

 

Contes et légendes des pays celtes en bande dessinées  One shot en 2009

 

Nerrivik  One shot en 2009

 

Père Goriot, de Balzac (Le)  finie de 2009 à 2012

 

Skraeling  finie de 2011 à 2015

 

Combattants du rail  en cours  de 2012 à 2013

 

Hell West  en cours  de 2012 à 2016

 

X-Men (Marvel France 3e série)  finie en 2012

 

Promise  finie de 2013 à 2015

 

 

Vervisch, Fred

Sa biographie

 

Frédéric Vervisch est né à Rouen le 18 novembre 1970. Il poursuit des études classiques jusqu'en troisième et s'oriente ensuite vers le graphisme publicitaire. Il travail en free lance pendant un an, puis décide d'aller tenter sa chance dans le dessin animé à Montreuil, au studio WALT DISNEY. Il travaille entre autre sur le long métrage Goofy moovie. Ensuite il est engagé par divers studio dont Dupuis Audio Visuel, les Cartooneurs Associés etc... où il apprend les différentes étapes du métier (character designer, layoutman, assistant animateur...). En 1998, rencontre avec Bernard Deriès, le réalisateur entre autres des Mystérieuses Cités d'or et d'Ulysse 31, avec qui il commence le storyboard. Il participe à différentes séries : Les Ailes du dragon, Thorgal, Providence, Oggy et les cafards, Totally spies, Witch, La Famille Passiflores. En 2003 il sort son premier album de bandes dessinées, Plus jamais ça avec J-D MORVAN au scénario (en trois tomes). En 2004, il lance une autre série en parallèle : ASSASSINATION (en trois tomes dont deux disponibles). En Janvier 2008, est prévue la sortie d'une série chez bamboo : CHINN avec Bertrand ESCAICH (Les Rugbymen) au scénario et DAVID DANY à la couleur. Actuellement, il travaille pour Dupuis comme storyboardeur sur la série animée Spirou.

 

 

Sa Bibliographie

 

Plus jamais ça  en cours  de 2003 à 2007

 

Assassination  finie de 2005 à 2006

 

Chinn  finie en 2008

 

Gullia (Les aventures de)  en cours  en 2010

 

Collectifs fugues en bulles  en cours  en 2011

 

Hell West  en cours  de 2012 à 2016

 

Hell West  2. Wendigo Thierry Lamy  et Vervisch Fred

Bande Annonce Officielle

Voir les commentaires

Entretien

Allais, Jean-Marc

Il pennello

 

Stéphane Dubois,

Avec « Il pennello », tu nous livres avec Serge Perrrotin, une histoire de pinceau magique ?

 

Jean-Marc Allais,

Effectivement, c’est un peintre raté, qui a l’occasion de se procurer un pinceau créée par Léonard de Vinci, et qui permet à n’importe qui de peindre comme un grand artiste.

 

Il va utiliser ce pouvoir sans trop savoir le maitriser, comme un apprenti sorcier. On y retrouve le mythe de Faust.

 

Stéphane Dubois,

Il s’agit d’un one-shot ?

 

Jean-Marc Allais,

C’est en un volume de 90 pages, c’est beaucoup pour un album, mais nous ne voulions pas frustrer le lecteur.

Nous y avons fait deux clins d’œil à des auteurs connus : Serge Le Tendre et Régis Loisel avec La Quête de l'oiseau du temps.

 

Stéphane Dubois,

Comment vient-on à la BD avec des études de biologie et d’électronique ?

 

Jean-Marc Allais,

En fait, il s’agit du hasard, j’ai fait des études de biologies, avant de travailler dans l’industrie de l’électronique,  en 2003, j’ai dû me réorienter.

 

J’ai eu la possibilité de continuer dans l’électronique ou de faire totalement autre chose.

 

J’avais décidé de me lancer dans la peinture, le hasard, si sans est un, a fait que j’ai été orienté vers la bande dessinée.

Stéphane Dubois,

Parallèlement a « Il penello » tu reprends le dessin de la série « Crow Dog » dont 5 volumes sont déjà parus.

 

Jean-Marc Allais,

Le tome 6 est en court d’écriture, j’en suis à la planche 17. Il devrait sortir fin 2015 débuts 2016.

 

La difficulté est de continuer dans la même veine, de faire évoluer le personnage, en partant de cce qu’il est  dans le tome 5, sans défigurer le personnage.

 

Stéphane Dubois,

À plus long terme, tu penses continuer dans le fantastique ?

 

Jean-Marc Allais,

J’ai des projets, le fantastique, la SF oui, sauf de la « fantasy » ou je ne me vois pas du tout travaillé, mais le « temporel » par exemple oui j’aimerais bien. Je suis plus dans des dessins plus réalistes, c’est pour ça que je ne me vois pas dans des œuvres de fantasy.

 

SA BIOGRAPHIE

Après avoir commencé très tôt à dessiner, je me tourne tout naturellement... vers des études de biologie puis d'électronique ! Domaine dans lequel je travaille durant deux décennies. Parallèlement, j'apprends à peindre des portraits à l'huile et je reviens par hasard -mais le hasard existe-t-il ?- au dessin, en collaboration avec Serge Perrotin sur le projet Il pennello.

(texte biographie: Sandawe)

 

photo © Sandawe

photo © Sandawe

Entretien Allais, Jean-Marc Il pennello

Voir les commentaires

Toxic Boy
Toxic Boy

Toxic Boy

Entretien :

Xavier  

Toxic Boy

 

Stéphane Dubois,

Depuis quand fais-tu de la BD ?

 

Xavier,

J’ais commencer vers 17 ans, mais je mis suis mis sérieusement vers mes 20 ans.

 

Stéphane Dubois,

Tu viens de sortir « Toxic Boy »  aux Éditions Sandawe de quoi s’agit-il ?

 

Xavier,

C’est à la croisée des genres, au premier abord les gens pensent à un manga à cause de son format, une pagination importante de plus  de 300 pages. C’est dessiné à l’encre ce qui renforce encore cette impression de manga, mais la narration est dans le style de la Bande dessinée franco-belge.

 

Pour ce qui concerne l’histoire,  il s’agit d’une grande aventure qui parle d’écologie sans se prendre au sérieux. Un enfant en perdition dans un monde où il y a des geysers de produits toxiques, qui surviennent sans que l’on sache ou et transforme les gens en zombies, en monstres.

 

Cet enfant contrairement aux autres, redevient normal au bout d’un moment, il se précipite donc dans ces geysers toxiques alors que tout le monde cherche as les évités.

 

Le premier tome de « Toxic Boy » était fini quand j’ai présenté le  projet à Sandawe. Cela sera une tétralogie de 1200 pages environ.

 

Je voulais prendre mon temps , j’en avais assez des one-shot, imposé par les éditeurs classiques, c’est aussi l’avantage de ce format.

 

Stéphane Dubois,

Tu avais fait quoi comme album avant celui-là ?

 

Xavier,

J’avais réalisé aux Éditions Soleil, un album qui n’est jamais sorti, en raison de la crise qu’il traversait, j’ai comme d’autres auteurs et dessinateurs été l’une des victimes.

 

Ensuite j’ai fait une série de trois tomes aux Éditions Glénat. Root racontait l’histoire d’une gamine qui naissait dans une famille de barbare qui tentait de les ramenés sur le « bon chemin ».

 

Stéphane Dubois,

Pour finir une question d’actualité, que penses-tu du Grand Prix 2015 ?

 

Xavier,

Heuuuuuuuuuuuuuuuuuuu (prenant un air très inspiré), faudrait que je sache qui sait (rire).

 

Stéphane Dubois,

Il s’agit d’Otomo, premier mangaka à avoir obtenu ce prix.

 

Xavier,

J’en suis très heureux, c’est un dessinateur qui a beaucoup influencé mon travail. Il fait partie de ces mangakas qui sont très influencés par la « Franco-belge », il est pour moi international, je pense que cela a été plus facile à lui attribuer que cela l’aurait été pour de « purs » mangakas.   

 

 

Sa biographie (officielle)

C’est lors de son entrée en Maths Sup que Xavier Henrion découvre le dessin. Depuis ce jour et malgré sa naissance en 1979, Xavier ne vieillit plus. À 17 ans donc, il décide d'arrêter ses études scientifiques et entame une croisade pour tenter de rattraper son retard. Il enchaîne des écoles d´art à Paris, Angoulême et Bruxelles pour perfectionner son dessin et apprendre les rudiments de la bande dessinée. C'est à 17 ans qu'il signe son premier album en collaboration avec le scénariste Éric Omond aux éditions Soleil, album qui, tristement, ne sortira jamais. Malgré tout, Xavier travaille sur d'autres projets, notamment ROOT, avec Tehem au scénario, série humoristique qui entre dans la prestigieuse collection « Tchô! la collec’… » de Glénat.

 Texte © Glénat

 

 

Sa Bibliographie

 

Root  en cours  de 2007 à 2009  (Glénat)

 

En chemin elle rencontre...  en cours  en 2009

 

Sticky Pants  One shot en 2014

 

Toxic Boy  en cours  en 2014 (Sandawe)

 

 

Xavier en dédicace

Xavier en dédicace

Voir les commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Hébergé par Overblog