Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 > >>

Articles avec #science-fiction

&quot;The Flying Rock&quot; Série SF en crowdfunding

"The Flying Rock"

Série SF en crowdfunding

 

"The Flying Rock", est actuellement en production, le cadre de l’histoire est un bar situé sur un astéroïde. L’idée vient de la rencontre des principales personnes de Star Wars dans un bar lors du premier volet de la saga originelle.

 

PARALLELL CINÉMA, n’est pas a son coup d’essai en matière de production de film SF, on leur doit déjà : Which is Witch? (2012-2013), The Landlady 3D (2011), La Seconde d'Après (2011).

 

Le projet porter par le producteur Alexandre Saudinos, est de toute autre portée, il s’agit de réaliser une série de 10 épisodes de 13 minutes chacun.

 

Bien sur tout le monde espère qu’une chaine de télévision s’intéresseras au projet et en feras l’acquisition pour permettre un développement majeur  du projet.

 

Le pitch de la série donne envie juger en :

« The Flying Rock» est un bar perché au somment d’un astéroïde, un refuge de marins stellaires dans un futur lointain.

 

Wes, la cinquantaine, l’air d’avoir tout vécu, en est le barman. Il fait face aux rixes, braquages, beuveries, parties de poker et descentes de flics avec calme et humour.

 

Mais il porte en silence un passé mystérieux, violent, épique. Un soir, ce passé resurgit... 

*****

On sent l’enthousiasme dans ce projet, il me parait bien ficelé, et assez novateur dans la forme, pour que je le soutienne.

 

Même  si nous sommes dans un huis clos (tout se déroule dans le bar) avec un décor qui sera assez dément, et les fonds réunis le permettent une version 3D est prévue, on espère que cela sera le cas, même si la 3D n’est pas forcement  la panacée pour toutes les créations audiovisuelles.

 

Vous l’aurez sans doute compris cette série n’as pas encore tout son financement et est financer pour l’instant en crowdfunding (financement pour les internautes en échanges de contreparties).

 

Vous trouverez ci-dessous un lien avec le projet, qui vous permettra à la fois d vous faire votre propre opinion grâce aux vidéos, aux textes, aux photos et si vous le juger favorablement de le soutenir (dès 1  Euro.)

&quot;The Flying Rock&quot; Série SF en crowdfunding
&quot;The Flying Rock&quot; Série SF en crowdfunding

Voir les commentaires

Horizons perdus Lost Horizon de Frank Capra, États-Unis, 1937 Lumiere 2014

Horizons perdus Lost Horizon

de Frank Capra,

États-Unis, 1937

 

La copie qui nous a été donnée de voir est de 132 minutes, du moins la bande-son.

 

En effet seulement 125 minutes furent retrouvées au niveau des images dans un premier temps, SONY retrouva 1 minute.

 

Manquait donc encre 5 minutes  d’images, réparties en plusieurs séquences. L’astuce pour avoir un film complet, après restauration, consista à inclure en lieu et place des séquences filmées manquantes des photos de plateau et du tournage.

 

Cela permit de garder l’intégralité de la bande-son. Aussi étrange que cela puisse paraitre pris dans l’action cela passe bien, il est vrai qu’avant le film, un avertissement nous prévient.

 

L’action se situe à Shangri-La, lieu où le cinéma fantastique et la télévision situèrent plusieurs fois l’action :

 

Les horizons perdus (1973) aka "Shangri-la" 

 Shangri-La (1960) (TV Movie

Shangri-La Suite (2015) 

Shangri-La (2009) (TV Series) 

Shangri-La (1961) 

Strange Rumblings in Shangri-LA (2014) (TV Movie) 

Shangri-La (2011) 

Shangri-La (1998) 

The Refugees of Shangri-la (2014) 

 

Sans oublier que certaines séries  comme « Sanctuary » y situent l’action de certaines épidoses.

 

Le décorateur nous offre un merveilleux travail,  Stephen Goosson fut d’ailleurs récompensé pour cela. Le palais de la lamaserie  nous donne à voir une architecture avant-gardiste bien plus que traditionaliste comme on pourrait s’y attendre vu le thème.

 

Ressortie en salle au début de l’année, il est également disponible dans un coffret :   Coffret Frank Capra 4 DVD : Horizons perdus / Mr Smith au Sénat / New York Miami / L'Extravagant Mr Deeds.

 

A voir ou revoir absolument.

 

 

Résumé du Film

 

Robert Conway (Ronald Colman), grand diplomate en poste en Chine, doit quitter le pays où vient d’éclater une révolution. Avec quatre de ses compatriotes, il prend le dernier avion pour la Grande-Bretagne.

 

Mais l’avion est détourné vers le Tibet voisin et, après plusieurs incidents, ils arrivent à Shangri-La, inaccessible lamaserie, sorte de paradis perdu au sein des pics enneigés de l’Himalaya, isolée du reste du monde.

 

Les habitants, à la recherche de la sagesse éternelle, y vivent dans une atmosphère sereine et jouissent des bienfaits de la civilisation la plus moderne, ne connaissent ni la haine, ni l’envie, pas plus que l’argent, ou le vieillissement. Conway apprend qu’il a été choisi par le Grand Lama (Sam Jaffe) pour assurer sa succession.

 

C’est au kiosque d’une gare que Frank Capra acheta le livre de de James Hilton, Horizons perdus, dont il avait entendu parler. Il le lut et en rêva toute la nuit. Enthousiaste comme jamais, il demande à Harry Cohn de lui en acheter les droits et lui annonce que le film devrait coûter dans les deux millions de dollars.

 

Après réflexion, Harry Cohn, finalement convaincu, débloquera le budget souhaité, quatre fois supérieur à celui du film le plus cher jamais produit par Columbia à cette époque, et égal à la moitié du budget annuel de la société !

 

Jusque-là, l’œuvre de Capra est essentiellement réaliste. Pour cette incursion dans le genre fantastique, le cinéaste réalise un conte philosophique, teinté d’exotisme. Si le propos du film (humanisme, paix, solidarité…) est un classique de ses films, le réalisateur le porte à son paroxysme en dépeignant une utopie, un paradis terrestre.

 

Alors que le nazisme monte et que la guerre gronde en Europe, le film de Capra, avec son appel à la préservation de la paix mondiale, sonne comme une prémonition. Mais les protagonistes ne sont pas tous sous le charme de cet eldorado, sans doute un peu trop lisse et aseptisé, certains veulent à tout prix le quitter, nostalgiques des heurts et des passions qui font le sel de la vie. La chute n’en sera que plus dure, faisant basculer le film dans sa partie dramatique.

 

 

Dans cet opus rare, aussi mythique que l’est Shangri-La, la mise en scène de Frank Capra est époustouflante. Toutes les scènes précédant l’arrivée à la lamaserie sont filmées avec un réalisme quasi documentaire : l’incendie, le survol de l’Himalaya, l’atterrissage en catastrophe, la marche épuisante dans les montagnes glacées… Ce rendu exceptionnel fait ainsi de Shangri-La, par contraste, un endroit encore plus irréel. Les décors sont flamboyants, bénéficiant désormais du charme suranné des années 1930.

 

La légende dit que Capra, réputé comptable hors pair, a toujours respecté ses budgets au centime près. Il a peu parlé de celui d’Horizons perdus. C’est Joseph McBride qui révèlera dans Frank Capra, The Catastrophe of Success (Simon and Shuster) que le budget déjà phénoménal sera dépassé d’un tiers, coûtant au réalisateur ses bonnes relations avec Harry Cohn et remettant en cause son indépendance au sein d’un studio que ses succès ont contribué à développer.

 

Pour le biographe, « Lost Horizon a été une blessure que Capra s’est infligé à lui-même et qui devait causer un dommage durable à sa carrière.

 

Mourir de joie

Capra cherchait pour le rôle du Grand Lama le visage inconnu d’un acteur très âgé. La perle rare est trouvée dans la vallée de San Gabriel : un acteur de théâtre de 90 ans, jamais filmé. Les bouts d’essai sont concluants, l’équipe appelle son domicile pour annoncer la bonne nouvelle. Mais l’acteur, à l’annonce de cet engagement par sa domestique, meurt subitement. Capra : « Le coup de fil tant attendu de Hollywood était arrivé. Il avait souri, et il avait rendu son dernier soupir. » (Frank Capra, Hollywood Story, Stock)

 

Décors récompensés

Le décorateur Stephen Goosson fut récompensé pour son travail exceptionnel sur Horizons perdus. Les magnifiques décors de Shangri-La  ont été construits au sein de Burbank, le ranch de la Columbia.

 

Hangar et espadons

Afin de s’approcher d’une certaine réalité documentaire, Capra souhaite que les scènes de montagne et de neige soient filmées dans un froid réel. Avec son assistant, il font la découverte d’un hangar frigorifique isolé aux dimensions d’un petit studio : 25 mètres sur 50 et 8 mètres de haut ! Une heureuse découverte, suivie de celle des broyeuses de glace, fabriquant de la neige artificielle pour conserver les espadons congelés dans l’entrepôt. L’Himalaya en pleine banlieue.

 

Amputations

Le film a été plusieurs fois remanié, tantôt par le réalisateur, tantôt par Harry Cohn, patron de Columbia. Suppression du flashback, changement de fin… Les amputations seront réalisées même après la sortie du film. Les récits diffèrent, mais entre deux et six bobines sont retirées du film.

 

Casting

 

Horizons perdus (Lost Horizon )

États-Unis, 1937, 2h03, noir et blanc, format 1.37

Réalisation : Frank Capra  

Assistant réalisation : Charles C. Coleman

Scénario : Robert Riskin, d’après le roman Horizons perdus de James Hilton, avec la collaboration de Sidney Buchman  

Photo : Joseph Walker

Musique : Dimitri Tiomkin

Montage : Gene Havlick, Gene Milford

Décors : Stephen Goosson

Costumes : Ernest Dryden

Production : Frank Capra, Columbia Pictures

 

Interprètes : Ronald Colman (Robert Conway), Jane Wyatt (Sondra), Edward Everett Horton (Alexander P. Lovett), John Howard (George Conway), Thomas Mitchell (Henry Barnard), Margo (Maria), Isabel Jewell (Gloria Stone), H. B. Warner (Chang), Sam Jaffe (le Grand Lama), Hugh Buckler (lord Gainsford)

 

Sortie aux États-Unis : mars 1937 

Sortie en France : 9 avril 1937

 

FILM RESTAURÉ

Sony Pictures Entertainment

Park Circus

 

Ressortie en salle début 2015, par Park Circus

Dimanche 19 octobre 2014 à 15:00 CNP Terreaux

Voir les commentaires

Présences d’Esprits N° 80

Présences d’Esprits N° 80

Le zine des Mondes de l’Imaginaire.

Littérature .BD. Cinéma. TV. Jeu. Illustration

 

Dans ce nouveau numéro, l’on trouvera tout un dossier sur les zombies, ce qui réjouira pas mal de nos lecteurs.

Ce dossier passionnant aborde tous les domaines, le cinéma avec deux articles, dont un, sur George .A. Roméro et les morts-vivants, l’on est sur la parodie ou nanars.

 

Un  article porte sur la licence «  The Walking Dead » qui fut un comics avant d’être une série TV. L’univers Marvel et  ses miniséries zombies.

Un entretien de Guiseppe Manunta et  Fabrice Linck par Nicolas Kemf.

D’autres articles complète le dossier : sur la ZOMBIE WALK de     Strasbourg (voir notre album photo sur ce site), les zombies et les jeux vidéo ; les confessions d’un androïde (zombie bien sûr).

 

Une très intéressante table ronde sur la Science-fiction ancienne qui sait tenue à Sèvres  en 2013,lors des rencontres de l’imaginaire y est retranscrit.

 

On y trouve également dans ce numéro :

Marc Oreggia et les pétroleuses (portrait).

Les Éditions Miroboles (article)

Les rubriques habituelles :

lectures,

graphisme,

nouvelle.

À lire et à faire lire absolument.

 

 

Voir les commentaires

15e édition des UTOPIALES de Nantes

Teaser

Nous couvrirons comme les années précédentes les:

«"UTOPIALES de NANTES – 2014" 

pour vous faire patienter et en attendant le programme complet nous vous offrons le :  

 

Teaser de la 15ème édition, Avec Roland Lehoucq qui présente l'édition 2014 et son thème.

 

Vidéo réalisée par Innovaxiom

Présentation du festival dont le thème est cette année INTELLIGENCE(S)

15e édition des UTOPIALES Teaser

Voir les commentaires

Festival Lumière 2014 Ma Sélection

Festival Lumière 2014 Ma Sélection

 

SAMEDI 11

 

12 HEURES 30 INAUGAURATION VILLAGE

 

 

LUNDI 14

GRANDE MURAILLE CNP Terreaux 114H30 En présence de Philippe Garnier

 

HORIZON PERDU CNP Terreaux 17H45

 

MARDI 14

 

Rebecca Zlotowski Présentera S.O.S. Fantômes  le mardi 14 octobre au Pathé Cordeliers à 20h30

 

 

MERCREDI 15 OCTOBRE

 

Pepi, Luci,… 11 heures Cinéma COMEDIA

 

CHIHIRO 14 HEURE 30 (Halle Tony Garnier)

 

MASSACRE A LA TRONCONNEUSE UGC CITE INTERNATIONALE 20H30

 

 

JEUDI 16 OCTOBRE

 

Embrujo de Carlos Serrano de Osma (1h11) précédé de Un chien andalou de Luis Buñuel (21min), En présence de Chema Prado (Institut Lumière)

 

YEUX SANS VISAGE 17H30 CNP Terreaux. En présence d’Aurélien Ferenczi

 

 

VENDREDI 17 OCTOBRE

 

VOYAGE DE LA PEUR 21h30 Institut Lumière

 

Samedi 18 OCTOBRE

 

HOMME QUI RETRECIT 16 H 30 CNP Terreaux

 

Master Class 18h Jean-Pierre Jeunet  autour de Alien. (à la villa Lumière, salle du musée)

 

21  HEURE NUIT ALIENS (Halle Tony Garnier)

 

BROCANTE Cinéma de 11h à 19h (Rue du Premier Film)

 

Dimanche 19 OCTOBRE

Voleur de Bagdad 11 H 30  Institut LUMIERE  En présence de Tim Lanza, Accompagnement au piano par Romain Camiolo.

 

BROCANTE  de 9h à 18h (Rue du Premier Film)

 

La pluparts de ces films sont multi-diffuser dans divers lieux, voir sur le site du festival.

Toute la journée le « Village du Festival » accueil festivalier et invités dans le parc de l’institut Lumière.

Tous les soirs (et nuits) rencontres sur « La Plateforme » sur les quais de Saône, avec les Invitées et personnalité présentes.  

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - Fantastique, Festival, Festival LUMIERE LYON, Cinéma, science-fiction

Les Intergalactiques – 3èmes éditions Lyon

Les Intergalactiques – 3èmes éditions Lyon

Les Intergalactiques – 3èmes éditions Lyon

 

Festival de science-fiction de Lyon

23 - 29 octobre 2014 // Lyon

 

Le festival

Dédié aux littératures et au cinéma de l'imaginaire, Les Intergalactiques abordera cette année la question post-écologique via un cycle de tables rondes, d'animations et de projections de films - en particulier sera abordée la saga DUNE de Frank Herbert.

 

A noter qu'un laboratoire expérimental écologique et le célèbre Vide Grenier du Geek seront de la partie les 25 -26 octobre, inscription libre.

 

Programme :

 

 

OUVERTURE DU FESTIVAL | PLANETARIUM DE VAULX-EN-VELIN

JEUDI 23 OCTOBRE | 20h

 Place de la Nation, 69120 Vaulx-en-Velin | www.planetariumvv.com  | Entrée libre. En transports en commun : Bus C3, C8, 52 ou 57, arrêt « Vaulx Hôtel de Ville Campus »

 

TABLE RONDE | BIBLIOTHÈQUE DE LA PART-DIEU

VENDREDI 24 OCTOBRE | 18h30

 30 Boulevard Marius Vivier Merle, 69003 Lyon | www.bm-lyon.fr | Entrée libre

 

 

SALON DE LITTÉRATURE & CINÉMA DE L’IMAGINAIRE |

SAMEDI 25 OCTOBRE : 14h – Minuit | DIMANCHE 26 OCTOBRE : 10h – 18h

 

VIDE GRENIER / BROCANTE DU GEEK

DIMANCHE 26 OCTOBRE

 

SÉANCES CINÉMA

LUNDI 27 & MARDI 28 OCTOBRE | 20h30

 

MJC MONPLAISIR

 25 Avenue des Frères Lumière, 69008 Lyon ‎ | www.mjcmonplaisir.net | Entrée libre.

 

SÉANCE CINÉMA | CINÉMA OPÉRA

MERCREDI 29 OCTOBRE | 20h30

6 Rue Joseph Serlin, 69001 Lyon ‎ ‎

 

JEUX | BAR A JEUX DU LUDOPOLE

MARDI 28 OCTOBRE | 14h – 19h

Centre Loisir et Commerce de Confluence, Lyon 2ème ‎ ‎| www.ludopole.com‎

 

ANIMATION JEUNE PUBLIC | UKRONIUM 1828

MERCREDI 29 OCTOBRE | 14h – 17h

55, rue de la Thibaudière, 69007 Lyon ‎ ‎| www.ukronium1828.fr ‎

 

(Communiqué de presse)

 

 

 

Voir les commentaires

Swiss Fantasy Show - II // 11-12 octobre 2014

Traversez la porte des étoiles avec un Tardis

pour atterrir en Terre du Milieu…

 

 

Swiss Fantasy Show - II 

 

11-12 octobre 2014

 

Inauguré pour la première fois – et avec succès – en 2012, le Swiss Fantasy Show (unique convention suisse liée aux imaginaires de la science-fiction et du fantastique) se tiendra les 11 et 12 octobre 2014 sur le site de Beausobre, à Morges. C’est l’occasion de voir des acteurs, de découvrir des stands, de participer à des concours et de contempler les cosplayers (personnes déguisées) – sans oublier de profiter d’une exposition exclusive de la Maison d’Ailleurs (partenaire de la convention) présentant des oeuvres de Mathias Schmied non exposées dans « Superman, Batman & Co… mics ! », ’exposition actuelle du musée yverdonnois.

 

Alors que la première édition du Swiss Fantasy Show à convaincu plus de 3'500 visiteurs sur deux jours, les organisateurs de cette convention, l’association SwissCollectors, ont vu grand et espèrent faire encore plus fort : cette deuxième édition se tiendra sur une surface multipliée par quatre pour atteindre 4'500m2.

 

Plusieurs acteurs américains seront également présents, dont John Rhys Davies alias le nain Gimli dans Le Seigneur des Anneaux (mais aussi dans Indiana Jones et Sliders), Adam Brown alias Ori dans la trilogie Le Hobbit (le dernier opus est prévu pour mi-décembre), Christopher Judge alias Teal'c dans la série StarGate et Colin Backer, le 6ème docteur Who !

 

De plus sont prévus plus de septante stands tenus par des passionnés, des artistes travaillant dans le cinéma, des magasins spécialisés, des expositions et de nombreuses animations pour tous.

 

Au programme…

 

… les visiteurs pourront s’amuser sur des jeux vidéo ou des jeux de rôle, écouter des contes et se plonger dans des web séries, voter pour leur favori lors du concours de cosplay et répondre au quizz, se passionner pour des cascades et faire jouer leurs enfants à l’Académie Jedi ! Et ceci n’est qu’un début !

 

(comuniqué de presse)

Voir les commentaires

Affiche du Festival

Affiche du Festival

Palmarès de la vingtième édition de

L'ETRANGE FESTIVAL

 

(qui s’est tenue du 4 au 14 septembre au Forum des Images à Paris).

 

- PRIX NOUVEAU GENRE (compétition long métrage en partenariat avec Canal+Cinéma) :

 

"THE VOICES" de MARJANE SATRAPI – Etats-Unis / Allemagne – 2014 – 1h47 – Comédie – Couleur.

 

- Essai transformé, pour sa troisième occurrence, le PRIX DU PUBLIC (compétition long métrage) récompense également "THE VOICES" de MARJANE SATRAPI, saluant l’entrée et l’immédiate reconnaissance d’une artiste majeure dans la famille du cinéma de genre.

 

Les deux compétitions se révélant être en totale adéquation et en totale cohérence !!!

 

Via Skype(©), MARJANE SATRAPI a reçu cette double consécration sous les applaudissements du public de L’Etrange Festival dans la salle 500 du Forum des Images de Paris, remplie à craquer.

 

Cérémonie de Cloture

Cérémonie de Cloture

- GRAND PRIX CANAL+ (compétition court métrage) :

"PONY PLACE" de JOOST REIJMERS – Pays-Bas – 2014 – 9’50 – Fiction -

 

PRIX DU PUBLIC (compétition court métrage) :

"SEQUENCE" de CARLES TORRENS – Etats-Unis – 20’ – Fiction

 

La cérémonie de clôture a ensuite révélée la Première Européenne de “THE WORLD OF KANAKO” by TETSUYA NAKASHIMA.

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - Palmarès, Prix, Epouvante, Fantastique, science-fiction, Films, Festival

Exposition Superman, Batman & Co… mics !

Exposition Superman, Batman & Co… mics !

Exposition Superman, Batman & Co… mics !

 

 

Un mois supplémentaire pour les super-héros !

 

Initialement programmée jusqu’au dimanche 21 septembre 2014, l’exposition Superman, Batman & Co… mics ! est prolongée jusqu’au 26 octobre 2014 en raison de son succès historique !

 

Abordant la tradition du super-héros et ses ramifications esthétiques dans l'art contemporain, l'exposition Superman, Batman & Co... mics ! a su convaincre les foules suisses et internationales : en quelques mois, c'est plus de 19'000 visiteurs qui ont franchi les portes du musée !

 

Superman, Batman & Co... mics s'appuie sur le fonds documentaire de la Maison d'Ailleurs et le fait dialoguer avec les oeuvres de cinq artistes contemporains travaillant cinq techniques artistiques classiques (peinture, sculpture, photographie, composition, inclusion). L'exposition présente également les créations des étudiants de l'École d'Arts Appliqués (La Chaux-de-Fonds) qui ont, eux aussi, travaillé sur la thématique du super-héros mais pour en proposer des variantes inédites.

 

 

L’exposition en bref

L’exposition temporaire Superman, Batman & Co... mics ! Aborde la tradition historique du super-héros et ses ramifications esthétiques dans l’art contemporain. Concrètement, la Maison d’Ailleurs présente les œuvres  de cinq artistes travaillant cinq techniques artistiques classiques : sculpture, peinture, photographie, composition, inclusion. Figures mythiques investissant de plus en plus notre quotidien, les super-héros n’ont finalement de cesse de nous parler de notre humanité et de nous tendre des miroirs : quelque part, les vrais super-héros, c’est nous. Organisée en partenariat avec l'École d'Arts Appliqués de La Chaux-de-Fonds, l'exposition se termine dans l'Espace Jules Verne qui accueille les créations « rétro-futuristes » des étudiants des départements mode, bijouterie, graphisme et conception multimédia.

 

Pour mémoire, cette exposition avait été intégrée au programme de « SuperCity » – programme lancé par la Ville d’Yverdon-les-Bains à l’occasion du vernissage de Superman, Batman & Co… mics !

 

Événement spécial

Samedi 20 septembre 2014, 11.00 - 18.00

 Jeu de piste au musée, organisé par le Swiss Fantasy Show

 

Mardi 23 septembre - samedi 4 octobre 2014

 L'exposition "Les héros légendaires" est au centre Manor Vevey

 

Lundi 6 octobre - samedi 18 octobre 2014

 L'exposition "Les héros légendaires" est au centre Manor Sierre

 

Samedi 11 - dimanche 12 octobre 2014

Swiss Fantasy Show

 

Lundi 20 octobre - samedi 1er novembre 2014

 L'exposition "Les héros légendaires" est au centre Manor Chavannes

 

Samedi 25 octobre 2014

 Finissage public de l'exposition Superman, Batman & Co... mics !

Dimanche 26 octobre 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Dernier jour de l'exposition Superman, Batman & Co... mics !

Samedi 20 septembre : Quizz dans le musée

Tout public : 11h - 18h

 

Jeu de piste pour enfants dans les salles du musée, organisé en partenariat avec le Swiss Fantasy Show. Tirage au sort et goodies à la clé !

 

Gratuit avec l'entrée au musée

Dates clés en septembre et octobre

 

Samedi 6 septembre 2014, 10.15 - 12.30

Atelier Comics

 

Lundi 8 septembre - vendredi 24 octobre 2014

Exposition "Quand les super-héros nous disent qui nous sommes..." à l'EPFL.

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

VERS L’INFINI ET AU-DELÀ !

– OVV KAPANDJI MORHANGE –

SALLE 5

 

Quelle meilleure occasion qu’une Nuit Blanche pour plonger dans l’inconnu et explorer les mondes parallèles. C’est ce que propose Kapandji Morhange grâce à un corpus de photographies entièrement consacré au cinéma de science-fiction. Composé d’une centaine de tirages originaux, il retrace l’évolution du genre à travers ses titres les plus emblématiques. Les héros des grands classiques du 7e art y côtoient les surhommes de la galaxie blockbuster et les créatures bizarroïdes de la série B.

 

Où Brigitte Helm, l’héroïne du Metropolis de Fritz Lang en 1927 (4 000 / 5 000 €), rencontre Anthony Daniels et Kenny Baker, respectivement C-3PO et R2-D2, propulsés dans la guerre interstellaire par Georges Lucas en 1977 (150 / 200 €).

 

Des pièces design complèteront le programme, qu’elles soient emblématiques du mobilier des années 60-70 – comme la Ball Chair d’Eero Aarnio – ou plus contemporaines – Étoile filante, sculpture luminaire de Guillaume Piéchaud, pièce unique datée de 2011 (10 000 / 15 000 €).

 

(communiqué de presse)

L’affiche ne correspond pas forcement à celle proposé durant la vente.

L’affiche ne correspond pas forcement à celle proposé durant la vente.

Voir les commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Thêatre..

Pages

Hébergé par Overblog