Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18

Articles avec #sf

Dictionnaire du cinéma fantastique et de science-fiction Franck Lafond

Dictionnaire du cinéma fantastique

et de science-fiction

Franck Lafond

Édition Vendémiaire

 

 Les Éditions Vendémiaire vienne de sortir dans leur collection « Cinéma » un ouvrage de Franck Lafond intitulé « Dictionnaire du cinéma fantastique et de science-fiction », totalement diffèrent dans son concept de l’ouvrage de J.P Andrevon « 100 ans et plus de cinéma fantastique et de science-fiction » plus conçut comme une encyclopédie, l’ouvrage de Franck Lafond aborde et analyse non seulement les films de SF et de Fantastique (Shining, la chose d’un autre monde, matrix, le voyage dans la Lune…) les réalisateurs(Dario Arento, Tourneur, Franju…), les grands thèmes (savant fou, Clown,), mais aussi des concepts comme le racisme dans le cinéma fantastique, et bien sûr des aspects plus techniques du cinéma ( concentration cut, found footage, Effet-Choc…).

 

Ce livre passionnera les fans de film de science-fiction et de fantastique, par ses analyses pointues, on peut toutefois pour ce type d’ouvrage (dictionnaire) fortement regretter qu’il ne dispose d’aucune bibliographie même sommaire, il serait souhaitable que lors d’une éventuelle réédition ce défaut majeur soit corrigé. 

 

Il  n’en demeure pas moins indispensable à toute bonne bibliothèque d’amateur de cinéma.

 

Disponible en librairie.

 

 Pages : 416,

 ISBN : 978-2-36358-145-7

 Prix : 26 €

Format : 16x22

 

Biographie et Bibliographie sommaire:

 

 

Franck Lafond a enseigné le cinéma à Lille. De 2004 à 2008, il a été le rédacteur en chef de Rendez-vous avec la peur. Il a publié Jacques Tourneur, les figures de la peur et dirigé plusieurs ouvrages : Cauchemars américains, George A. Romero, un cinéma crépusculaire, Cauchemars italiens, volumes 1 et 2 et Le Mystère Franju.

Voir les commentaires

Trilogie « Le Chaos en marche » Patrick Ness

Trilogie « Le Chaos en marche »

Patrick Ness

Folio SF N° 492/493/494

 

Cette fois-ci Folio SF réédite la trilogie « Le Chaos en marche » de Patrick Ness, trilogie destinée plus à des jeunes adultes, le tome 3 a reçu l’un des plus prestigieux prix littéraires du Royaume-Uni la Carnegie Medal en 2011.

 

Le début est lent installant les personnages, d’autre part il faut savoir que fautes d'orthographe, grammaire, syntaxe sont volontaires et donc ne pas jeter contre le mur le tome 1 pour cette raison.

 

La thématique du « Bruit » qui ne s’arrête pas, les pensées des uns et des autres, y compris du monde animal. Jusqu’au jour ou… Au fil des pages, des tomes les alliances et les amitiés ce font et se défont. Biographie officielle : Patrick Ness est né aux États-Unis, dans l'État de Virginie.

 

Passionné par la lecture et l'écriture, il étudie la littérature anglaise aux États-Unis. En 1999, il s'installe à Londres et enseigne pendant trois ans l'écriture à Oxford. Il est l'auteur de deux romans pour adultes.

 

Il écrit également pour la radio et travaille comme critique littéraire pour le journal anglais «The Guardian».

 

Pour sa brillante trilogie «Le Chaos en Marche», Patrick Ness se voit décerner, en Grande-Bretagne, les prix littéraires les plus importants (Prix Guardian 2008, Booktrust Teenage Prize 2008, Costa Book Award 2009, Canergie Medal 2011).

 

Avec «Quelques Minutes après Minuit», Patrick Ness reprend une idée originale d'un récit de Siobhan Dowd qu'elle n'a pu achever, emportée par la maladie.

 

Bibliographie sommaire :

 

- Romans Trilogie «Le Chaos en Marche » :

1) La Voix du couteau

2) Le Cercle et la Flèche

3) La Guerre du bruit

 

Quelques minutes après minuit (En coll. avec Siobhan DOWD) (2012) Et Plus Encore.

 

Nouvelles :

Ce déroulant dans l’univers de la trilogie « Le Chaos en Marche » :

The New World , préquelle à la trilogie, publiée le 29 juin 2009

 

The Wide, Wide Sea, Cette nouvelle publiée le 16 mai 2013 est destinée à être lue après Le Cercle et la flèche; l'histoire se déroule avant la guerre des Spackles, et parle de la relation entre un villageois et un adolescent Spackle.

 

Snowscape, Publiée également le 16 mai 2013, elle est destinée à être lue juste après le dernier roman de la trilogie. Se déroulant après La Guerre du Bruit, elle raconte le voyage d'un groupe d'explorateurs colons se rendant au nord de la planète, le narrateur est Lee.

 

Récompenses:

Prix Guardian (2008) et le Booktrust Teenage Prize 2008 pour La voix du couteau.

Booktrust teenage prize (2008),

Costa Book Award (2009) pour Le Cercle et la Flèche.

Carnegie Medal (2011) pour La guerre du bruit.

Trilogie « Le Chaos en marche » Patrick NessTrilogie « Le Chaos en marche » Patrick Ness

Voir les commentaires

Swiss Fantasy Show - II // 11-12 octobre 2014

Traversez la porte des étoiles avec un Tardis

pour atterrir en Terre du Milieu…

 

 

Swiss Fantasy Show - II 

 

11-12 octobre 2014

 

Inauguré pour la première fois – et avec succès – en 2012, le Swiss Fantasy Show (unique convention suisse liée aux imaginaires de la science-fiction et du fantastique) se tiendra les 11 et 12 octobre 2014 sur le site de Beausobre, à Morges. C’est l’occasion de voir des acteurs, de découvrir des stands, de participer à des concours et de contempler les cosplayers (personnes déguisées) – sans oublier de profiter d’une exposition exclusive de la Maison d’Ailleurs (partenaire de la convention) présentant des oeuvres de Mathias Schmied non exposées dans « Superman, Batman & Co… mics ! », ’exposition actuelle du musée yverdonnois.

 

Alors que la première édition du Swiss Fantasy Show à convaincu plus de 3'500 visiteurs sur deux jours, les organisateurs de cette convention, l’association SwissCollectors, ont vu grand et espèrent faire encore plus fort : cette deuxième édition se tiendra sur une surface multipliée par quatre pour atteindre 4'500m2.

 

Plusieurs acteurs américains seront également présents, dont John Rhys Davies alias le nain Gimli dans Le Seigneur des Anneaux (mais aussi dans Indiana Jones et Sliders), Adam Brown alias Ori dans la trilogie Le Hobbit (le dernier opus est prévu pour mi-décembre), Christopher Judge alias Teal'c dans la série StarGate et Colin Backer, le 6ème docteur Who !

 

De plus sont prévus plus de septante stands tenus par des passionnés, des artistes travaillant dans le cinéma, des magasins spécialisés, des expositions et de nombreuses animations pour tous.

 

Au programme…

 

… les visiteurs pourront s’amuser sur des jeux vidéo ou des jeux de rôle, écouter des contes et se plonger dans des web séries, voter pour leur favori lors du concours de cosplay et répondre au quizz, se passionner pour des cascades et faire jouer leurs enfants à l’Académie Jedi ! Et ceci n’est qu’un début !

 

(comuniqué de presse)

Voir les commentaires

Jack McDevitt Seeker

 

Traduit de l'américain par Michèle Zachayus

Folio SF n° 467 / 560 pages / 8,70 €

 

L'antiquaire archéologue Alex Benedict et son assistante Chase Kolpath se retrouvent en possession d'une coupe vieille de 9 000 ans. Celle-ci proviendrait d'un vaisseau spatial baptisé Seeker qui aurait appartenu aux Margoliens, un groupe de terriens ayant fui la Terre pour fonder une des premières colonies hors du système solaire.

Seeker mêle habilement les codes du space opera et du roman de déduction, et nous entraîne, tambour battant, aux confins de la Galaxie. Il a reçu le prix Nebula en 2006.

(Communiqué de Presse)

 

Bibliographie

Romans

 

Cycle Les Machines de Dieu

1.Les Machines de Dieu, L'Atalante, 2001 ((en) The Engines of God, 1995)

2.Deepsix, L'Atalante, 2003((en) Deepsix, 2001)

Une planète est à quelques jours de sa destruction après 6 milliards d'année d'évolution de la vie à sa surface. Une civilisation primitive et disparue est découverte à sa surface. Une expédition archéologique est envoyée sur cette planète dont la faune et la flore sont dangereuses...

3.Chindi, L'Atalante, 2004 ((en) Chindi, 2002)1

4.Oméga, L'Atalante, 2006 ((en) Omega, 2003)2

5.(en) Odyssey, 20063

6.(en) Cauldron, 20074

7.(en) StarHawk, 2013

 

Cycle Alex Benedict

1.(en) A Talent for War, 1989

2.(en) Polaris, 20045

3.Seeker, Éditions SW Télémaque, 2011 (en) Seeker, 2005) ,Lauréat du prix Nebula du meilleur roman en 2006

 

4.(en) The Devil's Eye, 2008

5.(en) Echo, 2010

6.(en) Firebird, 2011

7.(en) Coming Home, 2014

 

Romans isolés

(en) The Hercules Text, 1986

Lauréat du prix Locus du meilleur premier roman en 1987

 

Anciens Rivages, Pocket, 1999

((en) Ancient Shores, 1996

(en) Eternity Road, 19987

(en) Moonfall, 1998

(en) Infinity Beach8, 2000 ,Autre titre au Royaume-Uni : Slow Lightning

(en) Time Travelers Never Die, 2009

(en) The Cassandra Project, 2012 Coécrit avec Mike Resnick.

 

 

Recueils de nouvelles

(en) Standard Candles, 1996

(en) Ships in the Night, 2005

(en) Outbound, 20069

(en) Cryptic: The Best Short Fiction of Jack McDevitt, 2009

 

Nouvelles

(en) The Emerson Effect, 1981

(en) Cryptic, 1983

(en) Promises to Keep, 1984

(en) Tidal Effects, 1984

(en) In the Tower, 1987

(en) The Fort Moxie Branch, 1988

(en) Time's Arrow, 1989

(en) Whistle, 1989

(en) Lake Agassiz, 1991

(en) Ships in the Night, 1993

(en) Midnight Clear, 1993

(en) Talk Radio, 1993

(en) Time Travelers Never Die, 1996

(en) Dead in the Water, 1999

(en) Good Intentions, 1999 Coécrit avec Stanley Schmidt (en).

(en) Oculus, 2002

(en) The Law of Gravity Isn't Working on Rainbow Bridge, 2003

(en) Act of God, 2004

(en) Kaminsky at War, 2006

(en) Tweak, 2007

(en) Fifth Day, 2007

(en) Welcome to Valhalla, 2008

(en) Indomitable, 2008

(en) The Cassandra Project, 2010

Jack McDevitt Jack McDevitt

Voir les commentaires

Rosinski, Grzegorz Thorgal Le Lombard

 

Rosinski, Grzegorz «  Thorgal » Le Lombard

 

Bonjour,

 

Vous aviez 36 ans quand les premières planches de « Thorgal » ont été publiées dans « Tintin », vous étiez bien sûr très loin de penser au succès que cela aurait.

 

Bien sûr, la bande dessinée dans mon esprit cela n’existait pas. Je l’ai fait par la passion de raconter cette histoire, je pense qu’il y a plusieurs éléments qui se sont conjugué. Je pense que c’est le manque d’images après la guerre qui a créé ce désir de la créer.

 

Comment avez-vous rencontré, votre alter ego je dirais, puisque vous collaborez avec Van Hamme depuis plusieurs décennies.

 

« Papa Thorgal », moi je suis « Maman Thorgal ».

 

Vous êtes « Maman Thorgal » (rire).

 

Oui puisque j’écris durant 9 mois, j’accouche de l’album. C’est par hasard j’ai fait un petit voyage en occident, j’étais dessinateur de presse, illustrateur, j’ai fait des travaux en Pologne, mais ce n’était pas du même niveau, c’était des illustrations pour des livres, c’était donc toujours avec une idée littéraire. J’ai été chez un ami qui a essayé de me faire connaitre des éditeurs de BD, mais lui-même n’était pas éditeur de bande dessinée, il éditait des calendriers, des cartes postales, mais c’était un maniaque des   belles illustrations, je n’ai jamais rencontré un Belge neutre envers la bande dessinée.

Une personne a dit : « oh tiens quelqu’un qui travail chez Philips, j’ai un ami qui a démissionné parce qu’il voulait écrire des scénarios, faire du cinéma… il a téléphoné à Jean   (Van Hamme NDLR), c’est le premier scénariste qui m’a fait confiance pour une BD plus longue que trois pages. 

Dans votre biographie j’ai vu que vous aviez découvert pour partie la BD dans “Vaillant”.

 

C’est ma découverte, il n’y avait pas d’autres bandes dessinées francophones que le journal “Vaillant”, c’était le seul. Je conserve encore cet exemplaire, je garde les archives. Malgré les déménagements fréquents, j’ai réussi à conserver énormément d’archives de cette époque, dont l’exemplaire en questions qui date de l’année 49, 1949. Avec les Pionniers de l’Espérance, les fils de Chine, Fango…

 

C’était vraiment un coup de foudre.

 

Il y a eu des expositions sur vous pouvez vous nous en parler.

 

Ici (Festival d’Angoulême NDLR) et ensuite à Paris, c’était la même, mieux exposée et augmentée, elle a été présentée dans d’autres pays. C’était un peu “Tout Rosinsky” .

 

Justement dans ce “Tout Rosinski” que pouvait-on trouver.

 

Ce que j’aurais aimé y trouvé les meilleurs, c'est-à-dire ceux refusés par les éditeurs de l’époque.

 

Et les illustrations.

 

C’était mon rêve de faire des illustrations, mais de nos jours on ne peut pas en vivre c’est tellement mal payé. Je peux me permettre d’en faire maintenant, car je peux vivre de mes droits d’auteur qui viennent des fonds éditoriaux.

 

Un jeune ne peut pas faire vivre sa famille, si on est responsable, si j’étais comme a l’époque un jeune chargé de famille avec des enfants cela ne serait pas possible, de faire de l’illustration.

 

L’âge d’or de l’illustration est fini. J’aime beaucoup l’illustration américaine. L’illustration de contes de fées, je vois des jeunes qui en ont le désir, je me considère comme un illustrateur.

 

Un roman graphic vous tenterait.

 

Oui, mais pas a la manière américaine, mais a la mienne, j’ai beaucoup d’idées concernant la nouvelle formule des livres visuels, je travaille avec mon fils qui est graphiste qui a la même formation que moi, c’est lui qui fait les tirages de tête, les éditions de luxe et des publicités, mais c’est lui l’auteur et il fait ça très très bien.

 

J’ai des idées un peu folles, mais lui les corrige “non papa, non papa, tu exagères avec tes idées, ce n’est pas applicable, ce n’est pas réaliste.”. Il est réaliste, car il travaille avec des personnes, alors que je suis solitaire.

 

Vous avez des projets.

J’ai toujours pleins de projets, pour “Thorgal” seulement la série mère, c’est pour ça que nous avons créé “Les mondes de Thorgal”, pour que les meilleurs dessinateurs et scénaristes disponibles qui ont envie de participé a cette aventure un peu comme Rosinski de l’époque s’essaie au dessin réaliste de la bande dessinée traditionnelle.Moi je vais aller beaucoup plus loin.

 

C'est-à-dire ?

 

Des projets dans un sens visuel, d’application visuelle, je suis plus spécialiste de communications visuelles, de l’illustration que de la bande dessinée. La BD est considérée comme un moyen d’expression que j’adorais.

 

Vous n’aimez plus ?

C’est difficile pour moi de répondre à ça, je ne lis plus les BD, je les dessine, c’est un peu normal, comme les réalisateurs, c’est très rarement que Ridley Scott, Spielberg va au cinéma regarder des films.

 

Je réfléchis plus aux phénomènes sociaux, plus sociaux culturels c’est quoi la bande dessinée, comment on la fait bouger, comment on fait de la BD d’avant-garde la conceptualisé n’est pas la solution, à mon avis c’est idiot la bande dessinée, ça la coupe du grand public.

 

Pour moi c’est un média pour le grand public, il faut que le public puisse s’identifier avec des dessins réalistes, clairs, lisibles, elle doit être, je vais donc continuer a faire des dessins réalistes, même si je peux faire des dessins non figuratifs.

 

Il faut réfléchir à quoi sert la BD, si ce n’est pas grand public pour moi ça n’existe pas, c’est POP-ART, le vrai pop’art ce n’est pas ce que les américains, ce n’est pas ce que fait Lichtenstein (voir note) ou des amis à New York, ils nous ont volé le nom de “POP ART”, le vrai pop art, le vrai art populaire c’est la bande dessinée, si quelqu’un n’est pas d’accord, cela ferait un bon débat, je pense, mais il y a pas discutions c’est clair la BD est l’art populaire par excellence.

 

Vous pourriez nous écrire des ouvrages théoriques sur la BD ?

J’aime beaucoup la théorie à condition qu’elle ne soit pas à “côté de la plaque” beaucoup, j’aime bien que les propos clairs soient compressibles par tous, je n’aime pas la théorie ou les gens qui lisent n’y comprennent rien.

Merci de bien avoir voulu nous accorder cet entretien.

C’est moi qui vous remercie.

 

 

(Remerciements également au service de presse des Éditions Le Lombard pour son aide.).

Note :

Roy Fox Lichtenstein, né le 27 octobre 1923 à Manhattan, New York[1] et décédé le 29 septembre 1997 à Manhattan, est un des artistes les plus importants du mouvement pop art américain. Ses œuvres s'inspirent fortement de la publicité et de l'imagerie populaire de son époque, ainsi que des “comics” (bandes-dessinées). Il décrira lui-même son style comme étant “aussi artificiel que possible”. (source Wikipédia).

 

Rosinski, Grzegorz Thorgal Le Lombard

Voir les commentaires

BIFFF 2010

Lance Henriksen

Lance Hériksen, l’acteur bien connu de nombreux films et séries télés de Fantastique et de SF, invité d’honneur du 28eme BIFFF à bien voulut nous accorder cet entretien qu’il en soit remercier.

 

Penser a vos tenir informer des activités propres du blog en vous inscrivant a sa news (différente de celle de Facebook et Youtube), merci d’avance.

 

Voir les commentaires

A l’occasion de la Convention Sci-Fi de Paris Robert Picardo à bien voulut nous accorder un entretien, qu’il en soit remercié.

 

Vous trouverez sur son site la bande annonce du dernier film  http://www.robertpicardo.com/

Voir les commentaires

Je vous avais promis de tout faire pour avoir un entretien avec David Nykl

À l’occasion de la convention Sci-Fi

J’ai encore mieux, un entretien avec David Nykl ET David Hewlett ENSEMBLE

Je vous laisse le soin de découvrir cet entretien vidéo

Laissez vos commentaires c’est le moment ou jamais

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - Séries Télés, SF, science-fiction, Star Gate, Cinéma, Films, Fantastique, Festival

Depuis 1980, le prix Rosny Aîné récompense des œuvres de science-fiction (romans et nouvelles parues en langue française sur support papier au cours de l'année civile précédente.


Les résultats de l'édition 2009 ont été annoncés durant la 36e Convention nationale française de science-fiction qui s'est tenue tiendra à Bellaing du 20 au 23 août 2009.


L’année prochaine elle ce dérouleras à Grenoble ( Isère)

 

Romans :
Xavier Mauméjan : Lilliputia (Calmann-Lévy)

Nouvelles :
Jeanne-A Debats : La vieille anglaise et le continent (Griffe D’encre)

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - LITTERATURE, Fantastique, anticipation, SF, Série TV, Auteur, Livres, Nouvelles

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Thêatre..

Pages

Hébergé par Overblog