Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Articles avec #steampunk

Couverture : Nicolas Siner

Couverture : Nicolas Siner

 

MORIARTY

TOME 01 –

EMPIRE MÉCANIQUE 1/2

PAR

FRED DUVAL 

JEAN-PIERRE PÉCAU 

STEVAN SUBIC

 

Les amateurs du plus célèbre détective retrouveront autour de Sherlock Holmes, les autres principaux personnages et lieux qui en ont fait un mythe universel.

 

 Ce diptyque de style steampunk et d’isotopique à la fois  raviras surement  les lecteurs de Jules Verne, et d’autres auteurs d’anticipation de la fin du 19e siècle début 20e.

 

Le scénario associé aux dessins nous  prend aux tripes d’entrée et on ne peut plus lâcher l’album.

Dès que la lecture est finie, on attend le tome 2, suite et fin du diptyque,  qui paraîtra en avril 2019.

 

À noter que la magnifique couverture est de Nicolas Siner.

 

Désormais, les Éditions Delcourt proposent leurs ouvrages de plus en plus en version numérique, cet ouvrage est donc disponible en numérique.

 

Je vous le recommande fortement.

 

Résumé de l’album :

Le plus grand enquêteur de tous les temps, un univers steampunk, un récit qui va à fond de train dans  une maestria graphique. Tous les éléments pour passer un bon moment. C’est élémentaire mon cher lecteur !

 

Dans une fumerie d’opium londonienne, un monstre est abattu par la police de 7 balles dans le corps. Au club Diogène, un enquêteur et son partenaire contrecarrent les plans machiavéliques d’un automate joueur de cartes. Ce soir-là, l’alter ego du monstre sortira indemne de l’hôpital et l’enquêteur sera chargé d’une nouvelle affaire. Ils s’appellent respectivement docteur Jekyll et Sherlock Holmes. La messe est dite…

 

 

240 x 320

64 pages

Album cartonné

EAN : 978-2-7560-7190-9

ISBN : 978-2-7560-7190-9

Scénariste : DUVAL Fred, PÉCAU Jean-Pierre

Illustrateur : SUBIC Stevan

Coloriste : SCARLETT

Couverture : Nicolas Siner

Série : MORIARTY

Collection : NEOPOLIS

PRIX : 15,50 €

 

FRED DUVAL

EST NÉ EN 1965 À ROUEN

RÉSIDE EN SEINE-MARITIME

Avec le soutien de Cailleteau et Vatine, il signe en 1996 son premier album, 500 Fusils. La même année, il démarre sous le label « Série B » Carmen McCallum avec la complicité de Gess. Il crée ensuite Travis, avec Christophe Quet, avant de se lancer en 2004 dans le steampunk avec une série historique, Hauteville House, dessinée par Thierry Gioux. Il s’attaque en 2010 à Jour J. En 2013, il retrouve Christophe Quet pour une nouvelle série : Wendy, tandis qu’il entame l’aventure  l’Homme de l’année.

 

  

JEAN-PIERRE PÉCAU

EST NÉ À PARIS

RÉSIDE EN ILE-DE-FRANCE

Avec le soutien de Cailleteau et Vatine, il signe en 1996 son premier album, 500 Fusils. La même année, il démarre sous le label « Série B » Carmen McCallum avec la complicité de Gess. Il crée ensuite Travis, avec Christophe Quet, avant de se lancer en 2004 dans le steampunk avec une série historique, Hauteville House, dessinée par Thierry Gioux. Il s’attaque en 2010 à Jour J. En 2013, il retrouve Christophe Quet pour une nouvelle série : Wendy, tandis qu’il entame l’aventure L’Homme de l’année.

 

Des études d’Histoire le mènent à deux années de professorat, mais il décide de changer de voie pour le jeu de rôle, en 1980. Il travaille alors pour une société d’importation de jeux de rôles, Donjons et Dragons. Simultanément, il participe à la rédaction des premiers numéros du journal Casus Belli, des récits destinés aux jeunes de 10-15 ans. Il fait ses premiers pas dans la BD avec Zentak. Suivent Little Blade, Nash et son best-seller : L’Histoire secrète. En 2010, il lance avec Fred Blanchard et Fred Duval la série uchronique Jour J. À travers la BD, Pécau renoue avec sa passion pour l’Histoire. En 2013, il participe à l’aventure de L’Homme de l’année et lance une nouvelle  série : Paris Maléfices. En 2014, il crée deux nouvelles séries : Les 30 Deniers et Lignes de Front.

MORIARTY
MORIARTY
MORIARTY
MORIARTY

Voir les commentaires

Dreams Factory

 

Dreams Factory

01 - La Neige et l'Acier

 

Il s’agit de l’album le plus antilibéral que j’ai eu l’occasion de lire; on y décrit l’exploitation sans pitié d’enfants dans un Londres steampunk et victorien, mais au vu de l’actualité la plus récente et de la volonté de déprotéger les travailleurs au profit des plus puissants, un retour au 18e siècle n’est pas exclu, surtout avec des dirigeants sans morale.

 

L’histoire de Indira, de son frère est passionnante, elle part à la recherche d’Elliot, et vas ce retrouvez confronter à une mystérieuse femme. Le scénario de Jérôme Hamon est profond, il nous fait bien mettre en perspectives ce que nous subissons ou subirons, dans un univers steampunk de style victorien. Entre anticipation et prospective ; toutes personnes s’intéressant un tant soit peu à l’actualité y trouveront des allusions à peine voilées à notre époque.

 

C’est très étonnant à mon sens, que l’éditeur appartenant à l’un des plus grands groupes de bande dessinée d’Europe, sinon le plus grand publie un ouvrage aussi critique envers le libéralisme, pour   ne pas dire le capitalisme, mais ne soyons pas avare de cela, et espérons que dans l’avenir cette collection nous apportera d’aussi libres expressions.

 

Je vous le recommande très fortement, en attendant le 2e et dernier tome e ce diptyque.

 

 

Résumé du diptyque

Dreams Factory est un diptyque steampunk, à mi-chemin entre Hansel et Gretel, Oliver Twist et  La Cité des enfants perdus.

 

 Londres, 1892. Comme la plupart des enfants de la cité ouvrière dans laquelle elle vit, Indira descend tous les jours dans les mines de charbon, sans jamais protester.

 

 Mais lorsque son petit frère Eliott disparaît, plus rien n’a d’importance...

 

 Elle se lance alors dans une quête désespérée pour le retrouver, et réalise qu’il n’est pas le seul enfant à avoir mystérieusement disparu… Toutes les pistes semblent mener à la même personne : Cathleen Sachs, la richissime propriétaire des mines de charbon. Mais pour quelle raison enlèverait-elle ces enfants ? Et ce combat n’est-il pas perdu d’avance ?…

 

 Une histoire à la fois riche en action et en émotions, contre la société de consommation et le travail des enfants.

 

Collection Métamorphose

Dirigée par Barbara Canepa et Clothilde Vu.

Entre livres jeunesse, bandes dessinées et livres illustrés, Métamorphose aborde des thématiques philosophiques, poétiques, fantastiques, portées par une narration inspirée du style fin de siècle, victorienne, gothique… Les livres de cette collection proposent une réflexion, un rêve – parfois effrayant – mais qui n’en demeure pas moins fascinant.

 

Album cartonné : 60 pages

247x323 mm

Date de parution : 29/08/2018  /

ISBN : 978-2-302-06862-9

Scénariste : HAMON Jérôme

Illustrateur : ZAKO Suheb

Coloriste : SAYAPHOUM Lena

Série : DREAMS FACTORY

Collection : Métamorphose

Prix : 15,50 euro

 

HAMON Jérôme

Diplômé de l'école Supérieure de Commerce de Rouen et d'une université américaine, Jérôme Hamon initie sa vie professionnelle à New York comme analyste financier. Mais ses aspirations sont ailleurs...

 

Deux ans plus tard, il quitte donc le milieu de la finance pour voyager autour du monde.

 

De retour en France, il travaille dans le cinéma puis dans le jeu vidéo, avant d’intégrer France Télévisions. En 2008, il présente ses premiers scénarios à Angoulême où il rencontre le dessinateur Marc Van Straceele, avec qui il signe son premier projet : Yokozuna, un roman graphique sur le milieu du sumo au Japon. Depuis, il multiplie les projets et imagine Nils , aux côtés d’Antoine Carrion.

 

Bibliographie

Emma et Capucine  2017  2018  

Marsupilami - Des histoires courtes par...  2017     

Nils  2016  2017 

Yokozuna  2013

 

Suheb Zako

Formé aux métiers du vitrail à Paris, puis sorti diplômer d’une école du cinéma d’animation au Luxembourg. Ill fait d’abord ses armes dans les studios d’animations en storyboard et design sur des longs métrages européens et africains. Passionné par la narration, il se tourne vers le genre littéraire qui lui avait donné envie de dessiné plus jeune : la bande desssinée.

Scénarisé par Jérôme HAMON, il signe avezc « Dreams Factory »  , son premier album.

  

SAYAPHOUM Lena

Coloriste

Date de naissance : 19/09/1989

Léna Sayaphoum est née à Montpellier en 1989.

 

Le dessin a toujours été au coeur de ses intérêts et de sa sensibilité.

 

S'inspirant d'artistes aussi divers que James Jean, Peter Chan, Craig Mullins ou encore Dice Tsutsumi, elle développe peu à peu son propre style, de façon autodidacte.

 

Après s'être formée à l'infographie 2D et 3D, elle multiplie les expériences dans différents studios : concept artist, modeler, texture artist, sculptor Zbrush, posing/shadowing artist ou illustrator. Chez Grid VFX, elle travaille notamment sur Astérix et le Domaine des Dieux.

 

Mais ses aspirations sont ailleurs...

En parallèle de son travail, Léna ne cesse de développer ses propres univers.

 

Bibliographie :

Emma et Capucine

Dreams Factory
Dreams Factory
Dreams Factory
Dreams Factory

Voir les commentaires

EX-ARM 2 HIROCK SHIN-YA KOMI

EX-ARM 2

HIROCK ET SHIN-YA KOMI

 

Delcourt Tonkam vient de nous livrer le tome deux de la saga en trois volumes d’EX-ARM, rappelons qu’il s’agit d’une série indépendante d’Ex-Vita se déroulant dans un monde parallèle.

 

Ce tome voit se développer un peu plus le mystère et les crimes autour d’EX-ARM 00.

 

On nous annonce pour le tome 3 d’autres crimes de plus en  plus atroces, cela promet, étant donné ceux déjà présents dans les 2 premiers.

Magnifique scénario avec de très bons dessins, les fans de mangas ne manqueront pas d’apprécier. Mais pour bien appréhender cette trilogie, ils doivent bien commencer par le tome 1, s’ils ne l’ont pas déjà lu.

 

SHIN-YA KOMI et HIROK ont respectivement déclarés concernant cette série : «  Mon défi quotidien est de reproduire les images que j’ai dans la tête » et « Combats aériens et autres lubies en tous genres…Je remercie Monsieur Komi de donner vie à mes idées avec autant de justesse ».

 

Le tome 3 est prévu pour le mois d’Octobre 2016.

 

TOME 02

PAR HIROCK ET SHIN-YA KOMI

 

Après le succès de la mini-série en deux volumes Ex-Vita, la version longue arrive chez Delcourt-Tonkam. L’histoire reprend à zéro avec, cette fois-ci, la présence d’un scénariste et l’arrivée de nouveaux personnages.

 

Résumé

Année 2030, sur le port de Tokyo. Un groupe doté de l’« Ex-Arm » n°08, attaque la policière Minami Uezono et sa co-équipière androïde Alma, alors infiltrées dans la transaction de l’« Ex-Arm », arme inconnue.  Jouant le tout pour le tout, les deux acolytes réussiront-elles à initialiser l’« Ex-Arm » n°00 qu’elles ont dérobé à leurs assaillants ?

 

Date de parution : 17/08/2016  /

ISBN : 978-2-7560-8161-8

Scénariste : KOMI Shin-ya

Illustrateur : KOMI Shin-ya

Série : EX-ARM

Collection : DELCOURT/TONKAM SEINEN

Voir les commentaires

ROCK & STONE VOLUME 2/2
ROCK & STONE VOLUME 2/2

ROCK & STONE VOLUME 2/2

PAR

NICOLAS JEAN – YANN VALEANI

Delcourt

Collection Néopolis

 

Viens de paraitre le tome deux de l’excellent diptyque « ROCK & STONE », ceux qui ont lu le tome 1 vont pouvoir enfin en connaitre la fin. Une bonne intrique, des dessins merveilleux, l’on nous livre un album de grande tenue. Malheureusement si vous n’avez pas lu le premier tome même avec le résumé cela risque d’être dommage, donc avant ou en même temps que cet achat, je ne serais que trop vous conseillé l’achat du premier.

 

*****************

 

Sur Caldoria, c’est maintenant avec son père que Stan et son robot entendent mettre fin à la dictature des machines. La conclusion d’un diptyque futuriste porté par un graphisme à couper le souffle. Après avoir découvert que celui qui contrôlait Rocky à distance n’était autre que son père, exilé dans une station spatiale, Stan poursuit son chemin aux commandes de son robot Rocky. Celui-ci pourrait bien aider à mettre un terme au règne des machines sur Caldoria, en permettant de frapper au coeur l’I.A. qui les contrôle. Mais entre suivre aveuglément les ordres de son père et porter secours à ses amis survivants, Stan devra faire des choix difficiles…

 

 

Album cartonné

48 pages

240 x320 mm

EAN : 978-2-7560-5155-0

 

Bibliographie officiel des auteurs.

NICOLAS JEAN

EST NÉ EN 1975 À EVREUX (NORMANDIE).IL RÉSIDE À MARSEILLE.

Il baigne dès son plus jeune âge dans la BD, d’abord les classiques franco-belges (Tintin, Astérix, Gaston

Lagaffe) puis les comics de la revue Strange. Il suit des études littéraires puis d’anglais, pendant lesquelles il découvre la BD britannique, notamment l’hebdo 2000AD. Il vit un temps au Royaume-Uni, où il travaille comme assistant de langues et commence à écrire des scénarios. Gros lecteur de SF et fantasy, mais aussi de littérature générale, il est marqué par des auteurs comme Alain Damasio, Susanna Clarke, Alan Moore, Joann Sfar, Manu Larcenet, Fabien Vehlmann. Il débute comme enseignant, avant d’avoir l’opportunité de traduire des BD de l’anglais vers le français pour la maison d’édition SAF Comics. Il rencontre Yann Valeani au Zarmatelier (Marseille) avec lequel naît l’envie de travailler sur des projets communs. Ils réalisent ensemble des histoires courtes pour 2000AD et Geek Le Mag.

 

  

YANN VALEANI

EST NÉ EN 1974 À MARSEILLE, OÙ IL RÉSIDE

Dès l’enfance, il commence à dessiner et réaliser des BD. Il débute comme graphiste, avant de travailler

dans le dessin animé, qui lui apporte une véritable formation. Il y rencontre plusieurs auteurs avec lesquels il forme le Zarmatelier à Marseille. En 2005, il publie Derm aux Éditions Delcourt. Il rencontre Nicolas Jean au Zarmatelier. Ensemble, ils publient des histoires courtes pour le magazine anglais 2000AD et pour Geek Le Mag. Ses influences sont nombreuses : le dessin animé bien sûr (Disney, Les Maîtres du temps), des auteurs anglais (Alan Moore, Dave Gibbons, Jamie Hewlett), mais aussi Andreas, Winsor McCay, Chris Ware, Myazaki, Otomo.

ROCK & STONE VOLUME 2/2
ROCK & STONE VOLUME 2/2
ROCK & STONE VOLUME 2/2
ROCK & STONE VOLUME 2/2

Voir les commentaires

EX-ARM HIROCK/ SHIN-YA KOMI

EX-ARM

TOME 01

PAR HiRock  et  SHIN-YA KOMI

 

Ex-Arm, n’est pas la suite d’Ex-Vita, mais un monde parallèle. Vous pouvez donc lire cette série, indépendamment d’Ex-Vita.

 

Hirock nous donne un scénario de SF, bien fait, assez dense, les dessins sont superbes, on as plaisir à feuilleté ce nouveau manga (nouveau en France), dans le sens de lecture japonais, ce qui pour les vrais amateurs de mangas, n’est pas un simple détail.

 

Malgré une enquête approfondie, je n’ai pas pu savoir qui se cache dernière ce pseudo, dont l’éditeur français ignore tout, mener l’enquête et laissez-nous les infos dans les commentaires.

 

On attend la suite prévue en aout 2016 avec impatience

 

Résumé de l’ouvrage

Après le succès de la mini-série en deux volumes Ex-Vita, la version longue arrive chez Delcourt-Tonkam. L’histoire reprend à zéro avec, cette fois-ci, la présence d’un scénariste et l’arrivée de nouveaux personnages…

 

Résumé du Manga

Année 2030, sur le port de Tokyo. Un groupe doté de l’« Ex-Arm » n°08, attaque la policière Minami Uezono et sa co-équipière androïde Alma, alors infiltrées dans la transaction de l’« Ex-Arm », arme inconnue. Jouant le tout pour le tout, les deux acolytes réussiront-elles à initialiser l’« Ex-Arm » n°00 qu’elles ont dérobé à leurs assaillants ?

 

 

Shin-Ya KOMI

Biographie

 

Shinya Komi a été l’assistant de Masakazu Katsura (Zetman) avant de débuter sa première série Ex-Vita pour le magazine Miracle Jump spécialisé dans la SF et l’anticipation. Une fusion de Blade Runner, Ghost in the shell, AD Police, Bubblegum Crisis…

 

Bibliographie

 

2011   Ex-Vita   manga    Dessinateur, Scénariste

2015   EX-Arm   manga   Dessinateur

Album broché

224 pages

128 x 182 mm

EAN : 978-2-7560-8160-1

Prix : 9,35 €

Editeur :  DELCOURT - TONKAM

 

Reboot de la série Ex-Vita parue chez Delcourt en mai 2015.

• 3 volumes parus au Japon, série en cours.

• Copyright : EX-ARM © 2015 by HiRock, Shin-ya Komi/ SHUEISHA Inc.

Tome 2 Aout 2016

EX-ARM HIROCK/ SHIN-YA KOMI

Voir les commentaires

1 et 4 de couverture

1 et 4 de couverture

Entretien :

Guilhem auteur de « la plante Verte »

cycle du REZO.

 

Ci-dessous vous trouverez un entretien avec un jeune auteur 

 

 

Stéphane Dubois,

Guilhem, tu viens de publier aux éditions « Élp Éditeur », le premier volet du cycle du REZO, avant cela tu avais déjà publié des textes ?

 

Guilhem,
La plante verte est mon tout premier texte publié. J'en ai écrit le premier jet lorsque j'avais 26 ans, en deux mois, mais je n'en étais pas satisfait. Je ne savais pas ce que j'avais écrit. J'avais besoin de prendre du recul. J'ai laissé moisir ce manuscrit dans un tiroir. Ce n'est qu'en 2014, à l'occasion d'une longue convalescence offerte par un chauffard de camion, que j'ai pris le temps de le finaliser et de l'assumer. Je l'ai alors envoyé à des éditeurs et il a trouvé preneur en sept mois !

 

 

Stéphane Dubois,

Pourquoi avoir choisi le genre « sci-fi pulp novel » ?

 

Guilhem,

Effectivement, certains éléments de ce tome renouent avec la Scifi pulp. Les tomes suivants prendront le large vers toujours plus de SF, mais l'angle d'attaque sera étatique et sociétal. En outre, bien que l'histoire du Cycle du Rézo débute au XXIIIe siècle, j'ai pris le parti d'un faible degré d'évolution de l'Humanité et j'ai plutôt l'impression d'avoir créé dans ce tome une anticipation dystopique décalée.

 

Ce premier tome est le début d'un cycle qui va s'étaler sur plusieurs siècles. Je pense que quand la suite aura été écrite, on ne pensera plus en me lisant à de la sci-fi pulp. De mon point de vue, j'ai plutôt fait une science-fiction spéculative (Je l'ai déjà entendu appelée aussi SF prospective ou Soft SF). Mc Banks a la Culture. Asimov la Psychohistoire. J'ai opté pour les États-réseaux. Au niveau de l'écriture, du style comme de la narration, je ne voulais pas trop tomber dans la simplicité qui certes aide à s'immerger dans un univers, mais rend la lecture sans saveur. Je voulais m'amuser et surprendre. Ça a donné un ton humoristique, parfois grinçant, à tout mon bazar.

 

 

Stéphane Dubois,

Pourquoi avoir choisi un éditeur du Québec ?

 

Guilhem,

Lorsque j'ai eu terminé mon manuscrit, je l'ai envoyé à une trentaine d'éditeurs. J'ai reçu beaucoup de refus neutres de la part des éditeurs français. Quelques-uns tout de même ont loué mes qualités d'écriture. Le Bélial, par exemple, m'a proposé d'écrire dans Bifrost, mais je n'en ai pas eu le temps.

 

Quelques jours après, ÉLP Éditeur, basé à Montréal, qui édite des auteurs en numérique dans toute la francophonie a sélectionné mon bouquin. Ils n'éditent que douze titres par an et comme ils ont déjà plusieurs auteurs, j'ai eu de la chance qu'ils m'accordent une place dans leur catalogue. Honnêtement, je ne pensais pas qu'un éditeur voudrait du premier tome d'un cycle non terminé, qui plus est copieux, d'un auteur inconnu et avec un titre à la con La plante verte... Le temps que le travail éditorial sur La plante verte se termine, ÉLP Éditeur s'était mis au print on demand, faisant exister mon roman, également en version « broché ».

 

 

Stéphane Dubois,

Quels sont les auteurs, francophone ou pas qui t'ont marqué, influencé ?

 

Guilhem,            

Il y en a tant ! Adolescent, j'ai lu pas mal de littérature classique. Pas sous la contrainte ; par curiosité. Peu m'ont autant fait voyager dans mon imaginaire que lorsque je lisais de la SFFF, dans les collections Royaumes oubliés ou Lancedragon d'abord, puis du Barjavel, du Orwell, du Pratchett, du Philip K Dick, du Philip José Farmer, du Asimov, du Tolkien. Il ne s'est pas passé une année depuis mon adolescence sans que je ne rencontre de nouveaux coups de cœur : de Werber à Hamilton, Anderson, M. Banks, Anne Mc Caffrey, Robin Hobb, Dan Simons, etc. Les citer tous me prendrait des heures ans compter les auteurs de BD, comics et manga. Et je suis tellement loin d'avoir tout lu y compris parmi les auteurs plus anciens.

 

Encore très récemment, j'ai eu un gros coup de cœur pour La Grande Porte de Frédérick Pohl que je n'avais jamais lu. En ce moment, je termine La compagnie noire de Glen Cook et ma PAL (Pile à lire) ne diminue jamais. En plus de ça, j'ai récemment rejoint une table de jeu de rôle. J'y découvre de nouveaux univers infiniment riches et complexes. Il me reste des tas de romanciers moins connus à découvrir, parmi les francophones notamment, mais un champ apparemment infini de scénarios de jeux de rôle m'attend aussi ! Saupoudrez le tout de cinéma et de séries et je n'aurais jamais assez d'une vie pour en finir d'être influencé par d'autres auteurs.

 

 

Stéphane Dubois, 

Tu es également le créateur de la websérie de Bad Fantasy DonJon Legacy, tu peux nous en parler ? Quels sont les développements prévus pour cette web-série, et pourquoi as-tu voulu créer une websérie ?

 

Guilhem,

Avant cette série, en 2010, j'avais commencé l'écriture d'un deuxième roman dans le genre Bad Fantasy, qui possède sa propre cosmogonie et un bestiaire assez délirant. J'ai connecté la websérie à cet univers même si les histoires sont bien distinctes. Ce roman s'intitule Le Chevalier à la canne à pêche et quelques éléments relient les deux œuvres. J'espère qu'il pourra être édité prochainement.

 

DonJon Legacy est une série au format shortcom dans le genre Bad Fantasy, c'est-à-dire une heroic fantasy comique du côté de méchants, en l'occurrence il s'agit de méchants complètement nuls. J'avais envie que les fans de dungeon crawling et de déconnade aient quelque chose de plus mature en matière de comédie donjonesque. J'ai voulu faire se rencontrer le jeu vidéo Dungeon Keeper et la série Kaamelott. Je suis très content d'avoir réussi à produire de la vraie fantasy en France, en live (pas en animé). La première saison durera modestement 10 épisodes de 2 à 4 minutes. Elle jette les bases d'une longue histoire. C'est un genre de préquelle. Tout est déjà tourné et en cours de montage. La saison 1 sortira cet été sur youtube, notamment, en même temps que le trailer.  Pour le moment, vous ne pouvez en voir qu'un bref teaser(voir lien ci-dessous)  :

 

Cette série racontera l’histoire de Jon, un homme bon, qui s'en vient découvrir dans des ruines le maléfique héritage d'un père qu'il n'a pas connu. Les inteprêtes ne sont pas des amateurs. L'humour y est terrible, mais absolument pas réservé aux spécialistes du genre. On a tourné dans de beaux monuments. Niveau SFX, on ne s'est refusé ni créatures de bestiaire ni magie. Pire : on a osé  une marionnette, hyper vulgaire.

 

Si j'ai créé cette série, c'est parce que j'aime raconter des histoires, peu importe le médium. Je suis comme tous les lecteurs de SFFF, également un gros amateur de séries ou de films. Il faut toutefois accepter de ne plus être le seul maître à bord dans une série. Contrairement à un roman où seul l'éditeur intervient, une websérie est une œuvre collective où chacun apporte sa pierre à l'édifice et où des limitations techniques et financières surgissent de toute part. Le résultat échappe forcément à son créateur de départ. C'est Olivier Ziel, un talentueux ami qui bosse depuis des années dans l'audiovisuel, qui réalise mes scénarios. J'en suis le directeur artistique, mais on bosse main dans la main.

 

Tout le monde a été bénévole sur la saison 1 et on a reçu l'aide d'une armée d'amis. C'est une belle aventure chronophage que je brûle d'allonger. À partir de septembre, on va chercher des partenaires sérieux pour nous aider à créer la suite, car on a beaucoup d'ambition. Ainsi, la saison 2, déjà écrite, durera 10 épisodes de 10 minutes. On espère déjà trouver notre public lors de la diffusion cet été.

 

Rendez-vous donc cet été pour une websérie donjonesque et un nouveau roman, j'espère ! Et en attendant, vous pouvez me découvrir à travers Le Cycle du Rézo : La plante verte.

 

 

résumé du livre

La plante verte

Un roman de Guilhem

 

 

 « La vie en cette année 2234 n’était pas forcément dure pour tous les hommes, seulement, comme depuis la nuit des temps, pour une immense majorité. »

 

Le gouvernement de l’Europe unifiée est sur les dents. Une flotte extraterrestre est en train de se pointer aux confins du système solaire. Nous sommes au bord du tout premier de tous les premiers contacts. Mais quelle en sera la nature ? Amicale ? Hostile ? Toutes les chancelleries sont aux abois, car il faut éviter qu’une ou l’autre nation locale ne se transforme involontairement en l’extraterrestre de toutes les autres.

 

Par ailleurs, la lutte contre les changements climatiques a rendu les grands gouvernements supranationaux dépendants de vastes conglomérats privés assurant la perpétuation artificiellement contrôlée d’un climat viable. Ces entreprises tentaculaires portent des noms percutants – EcoTech, NanoSoft – et elles pénètrent la société civile et ses pouvoirs traditionnels jusqu’au trognon. Que savent-elles exactement de cette visite d’extraterrestres ? Le paradoxe est que ces puissants conglomérats contrôlent la technologie permettant de percevoir le vaste univers extérieur. De là à contrôler cet univers même…

 

Sur un autre plan, le quadragénaire Marhek Lorme, mi-détective privé, mi-barbouze à la retraite, enquête sur l’assassinat de son meilleur ami espion et de l’épouse de ce dernier par d’obscurs services non identifiés. Ici aussi, salmigondis analogue des perceptions, en la quête compréhensive. Qui a fait quoi ? Qui tire les ficelles brutalement et arbitrairement plantées dans la tête de qui ? C’est la valse des agents doubles, triples, quadruples. Marhek Lorme et son jeune subalterne, le stagiaire Johnson, mettent ainsi involontairement pied dans une histoire qui les dépasse… mais qui nous entraîne dans des scènes visuellement enlevantes sur un rythme de tambour de charge.

 

Pendant ce temps, dans le bureau d’un important homme d’État européen, il y a une plante verte enracinée d’assez longue date dans son pot. Elle vivote de son mieux, au rythme des arrosages sporadiques et des séquences de lueurs de la lumière artificielle. On la mentionne de temps en temps, dans le flux et le reflux des péripéties, comme par cycles. Elle apparaît comme une sorte de point nodal dans un imbroglio sociétal, syndical et militaire de plus en plus enchevêtré et tonitruant. Et elle en vient graduellement à nous obséder, cette plante verte.

 

Ce copieux premier tome du Cycle du Rézo renoue avec la riche tradition de la sci-fi pulp novel. Tous les procédés s’y trouvent. Les thématiques, en plus, sont intensivement modernisées: cyber-culture, micro-robotique, catastrophisme climatique, gouvernement supranational, paix armée, ésotérisme laborantin, amours furtifs, dialogue (de sourd) homme-femme, marasme économique, surarmement, privatisation à outrance, Et infailliblement, l’originalité jaillit. On lit, on lit, on lit.

 

Quand l’intelligence devient artificielle, quand la créature surclasse son créateur, eh bien un bon lot de surprises nous attend et ce, même dans les replis bruissants et parfumés des éléments narratifs les plus traditionnels d’un genre. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ce premier roman de Guilhem en jette… On n’ose à peine imaginer les autres !

4,99 € - 6,49 $ca sur 7switch | Poids lourd | Romans

17,99 E en broché sur Amazon

 ISBN : 978-2-924550-15-1

Teaser de la web série

Voir les commentaires

 

Cosplay et Steampunk

 aux Utopiales 2015

Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015

Cosplay Utopiales 2015

Cosplay Utopiales 2015 (2)
Cosplay Utopiales 2015 (2)
Cosplay Utopiales 2015 (2)
Cosplay Utopiales 2015 (2)
Cosplay Utopiales 2015 (2)
Cosplay Utopiales 2015 (2)

Cosplay Utopiales 2015 (2)

Steampunk
Steampunk
Steampunk
Steampunk
Steampunk
Steampunk

Steampunk

Voir les commentaires

Anno 1900 – Convention Steampunk à Luxembourg 2015

Anno 1900 –

Convention Steampunk

à Luxembourg 2015

 

Anno 1900 Steampunk Convention Luxembourg.

 

Le Fond-de-Gras à l'époque victorienne (Anno 1900).

 

Les 26 et 27 septembre 2015, la ville luxembourgeoise de Fond de Gras héberge une nouvelle fois Anno 1900, la convention de steampunk.

 

Un événement très original qui s'adresse aux adultes et aux enfants qui ne manqueront pas d'être fascinés par des créations mécaniques insolites et des performances artistiques et musicales surprenantes.

 

Les nombreuses échoppes d'un marché victorien seront installées à l'intérieur et à l'extérieur de l'ancienne centrale électrique Paul Wurth dont l'architecture de brique, d'acier et de verre est le décor parfait pour cet événement unique au Luxembourg.

 

On pourra y trouver des bijoux, des vêtements et des accessoires de mode originaux, fabriqués à la main par des artisans passionnés.

 

Le week-end sera rythmé par des performances artistiques et musicales : artistes de cirque, théâtre, danse, musique...

 

Les amateurs de cuivre, d’engrenage et d’esthétique victorienne seront à la fête dans et autour de l’ancienne centrale électrique Paul Wurth dont l’architecture de brique, d’acier et de verre est le décor idéal pour l’évènement.

 

Créations mécaniques insolites, performances artistiques et musicales surprenantes accompagneront le visiteur qui pourra aussi flâner dans les échoppes d’artisans passionnés. Il pourra aussi profiter du patrimoine ferroviaire encore en activité à Fond de Gras.

 

 

Festival / salon: Anno 1900

Date: 26/09/15 - 27/09/15

Heure: 11:00  18:00

Salle: Centrale électrique Paul Wurth

Ville: Fond de Gras

Pays: Luxembourg

Prix: Gratuit

Admission: Tout âge

Photo : ville de Fond de Gras
Photo : ville de Fond de Gras

Photo : ville de Fond de Gras

L’écho Vaporiste, magazine vidéo couvrant les événements steampunks francophones avait fait un reportage lors de l’édition 2013.

Voir les commentaires

 Grandeur Nature 

Steampunk 

Utopiales 2014

 

Comme dans beaucoup de conventions de SF, on retrouve nos amis de la « Fédération Française des jeux de rôles grandeur nature », ainsi que des personnes qui   passionnées par le steampunk réalisé également de très beaux costumes.

 

 Nous avons décidé de leur consacrer cet album.

 Utopiales 2014 Pôle Ludique
 Utopiales 2014 Pôle Ludique
 Utopiales 2014 Pôle Ludique
 Utopiales 2014 Pôle Ludique
 Utopiales 2014 Pôle Ludique
 Utopiales 2014 Pôle Ludique
 Utopiales 2014 Pôle Ludique
 Utopiales 2014 Pôle Ludique
 Utopiales 2014 Pôle Ludique

Utopiales 2014 Pôle Ludique

Utopiales 2014

Voir les commentaires

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Hébergé par Overblog