Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Articles avec #theatre

Meilleurs Voeux pour 20116

Je vous souhaite une année 2016, pleine de nouvelles découvertes dans les genres de l‘imaginaire.

 

À bientôt pour de nouvelles chroniques.

 

Stéphane Dubois

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - BD, Cinéma, Livres, Théatre, TV, Fantastique, Films, science-fiction, Séries Télés

Le rêve de Cro-Magnon
Le rêve de Cro-Magnon

Le rêve de Cro-Magnon

 

 

Après "20 000 lieues sous les mer" d'après Jules Verne et "La machine à explorer le temps" d'après H.G. Wells, Sydney Bernard se lance dans l'écriture et l'interprétation d'une "scientifique romance" (comme dit Jules), il y a 20 000 ans sur la terre. La question de l'évolution du langage humain est au centre de cette fiction préhistorique où se mélange l'humour le décalage et paradoxe temporel et la poésie. Dans un travail autour du masque, de la marionnette et du conte, Sydney Bernard nous embarque dans une histoire au cœur de nos origines. Maquillé avec des prothèses faites sur mesure, le comédien se transforme pour sublimer son histoire.

 

L'histoire :

 

L'esprit de Florès, un homme de Cro-Magnon légèrement Néandertalien, s'échappe d'un masque au cour de l'exposition "Paroles d'esprit". Il raconte son histoire dans une saga familiale où la parole nait et se développe. Il revit la chasse au mammouth, la lutte pour la survie, la découverte des sentiments, l'invention du propulseur, il revisite les stades de l'évolution de Toumaï à Lucy et côtoie les esprits de sa famille qui se glissent dans les masques africains de cette surprenante exposition.

 

C'est un conte fantastique fondé sur les trois piliers de l'évolution humaine : l'entraide, les métissages et la parole.

 

Première création au Festival d'Avignon Petit Théâtre du Chien qui Fume du 4 au 26 juillet 2015 tous les jours à 11h.

 

Communiqué de Presse

Voir les commentaires

Carine Laure Desguins

Carine Laure Desguins

Samedi 9 mai 2015

à 19 heures

 

 Lecture (extraits)

de la pièce de

Carine-Laure Desguin

 

 

" Rue Baraka"

Carine Laure Desguins

par le Box Théâtre

 

 

 

Où ? Au musée régional des Sciences naturelles

 

Rue des Gaillers, 7,

 

7000 Mons

Belgique

 

Parce que tout le monde veut connaître le secret du vieux peintre, le secret pour réaliser ses rêves...

 

(Pas de réservation/ PAF 5euros)

 

(Communiqué de presse)

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - Théatre, Fantastique, merveilleux, Auteur, Pièce, LITTERATURE, Livres

Pascal Tourain, auteur, comédien

Pascal Tourain, auteur, comédien

 

 

Stéphane Dubois,

 

Bonjour Pascal,

 

Tu as  fait l’animation au bloody week-end où tu as présenté également ton spectacle « L’homme tatoué »

 

Pascal Tourain,

 

Oui, je suis auteur, comédien, surtout de spectacle de poche  « l’homme tatoué » a déjà été joué plus de 500 fois. Ce sont des spectacles où je mets mon âme à nu, voire plus car, ainsi dans « l’homme tatoué »,  j’apparais en string…. J’ai commencé il y a plus de dix ans à me faire tatouer, j’en m’en suis fait un, puis deux, cinq… Au lieu de les cacher, j’ai décidé, en entendant les bêtises que l’on disait sur le tatouage, de les montrer en en faisant un spectacle.

 

Le  point de départ du spectacle, c’est pourquoi l’on se tatoue, ce qui passe dans la tête, j’essaie de répondre à ces questions, avec humour.

 

Stéphane Dubois,

 

 Tu en es donc à plus à plus de 500 représentations avec ce spectacle ? Dis-nous en plus.

 

Pascal Tourain,

 

Oui, cela doit être à peu près ça, sur 11 ans, avec plus de 34.000 spectateurs, sachant qu’entre deux séries de représentations de ce spectacle, je fais d’autres choses. Déjà, je l’avais joué au bloody week-end il y a deux ans avec deux représentations, je le  reprends  à La Cantada (Bar-Rock de Paris) en juillet prochain.

 

C’est sur la liberté d’être ce que l’on est dans la vie.

 

Stéphane Dubois,

 

« Comme un plateau de fruit de mer », l’autre show sur lequel tu es entrain de travailler, ce n’est pas un restaurant que tu tiens ! C’est quoi ?

 

Pascal Tourain,

 

C’est un autre spectacle que j’ai créé, huit sketches, de l’humour, cela parle aussi bien du « Titanic », du sens de l’introduction du suppositoire, du fait que je n’aurais pas eu envie d’être une femme et surtout d’être enceinte.

 

Je suis présent avec ces deux spectacles à la suite à partir du 2 juillet tous les mercredis, à 20h30, à La Cantada (Bar-Rock de Paris).

 

C’est frais, intelligent et plein d’humour et gratuit, on donne ce que l’on veut à la sortie.

 

Stéphane Dubois,

 

Cela fait longtemps que tu es acteur ?

 

Pascal Tourain,

 

J’ai commencé dans le feuilleton « Thierry la Fronde », j’étais un enfant. En 1964, mes parents habitaient à côté de Senlis où était tournée une partie du feuilleton, et ils m’ont trouvé un rôle de figuration, afin d’améliorer les fins de mois.  On tournait les films de cape et d’épée à l’époque à Senlis.

 

Cela n’avait rien à voir avec un encouragement de mes parents aux arts vivant, mais était purement une question financière, faisant partie d’une famille relativement pauvre.

 

J’ai commencé à en vivre dans les années 80, j’ai suivi quelques cours privés, mais très peu et ai surtout appris le métier sur les planches. J’ai fait beaucoup de théâtre, de cabaret, de café-théâtre, des petits bouts de rôle dans des films.

 

Merci pour cet entretien.

 

 

Biographie officielle

 

Comédien par nature, acteur par vocation, Pascal TOURAIN est un Personnage :

 

2 mètres, 120 kilos, une voix de baryton, un sourire accueillant, capable de la plus grande déférence comme de la plus amusante irrévérence, suivant les cas…

 

Tantôt aboyeur, maître de cérémonie ou animateur, Pascal crée également ses propres spectacles.

 

 Pascal TOURAIN est également "bleu", tatoué intégralement (hormis les mains et le visage) par le célèbre tatoueur TIN-TIN (Paris)

 

La Cantada (Bar-Rock) 13 rue Moret Paris 11ème (M° Ménilmontant ou Parmentier)

Voir les commentaires

Science-fiction, les frontières de la modernité (Essai)

Science-fiction, les frontières de la modernité (Essai)

André-François Ruaud et Raphaêl Colson

Préface de Gérard Klein

 

Cet essai aborde tous les aspects de la Science-Fiction, de la BD au Cinéma en passant par la littérature ou le théâtre, voire dans la publicité.

 

Depuis les précurseurs des XVIe, XIIe et XVIIIe siècles aux années 2000 .Sur 400 pages les auteurs font le point des connaissances dans la Science-fiction.

 

Il est rare qu’un ouvrage sur la SF  soit à la fois aussi, précis clair et encyclopédique. Les aspects les plus variés y sont analysés : culturel, éditorial, politique et social. Il ne faut pas prendre peur du fait qu’il s’agit d’un essai écrit par deux grands spécialistes du genre (voir leurs biographies/bibliographie ci- dessous), on le lit sinon comme un roman, mais avec grande facilité, de plus il est agrémenté d’une iconographie très intéressante.

 

Ceux qui doutent que la Science-fiction soit plus qu’un genre, mais fasse partie intégrante de notre humanité, souvent humaniste et progressiste, parfois réactionnaire (voire raciste),  souvent alternatif ou prospectif, devront réviser leurs jugements à la lecture de cet essai.

 

je ne serais que trop vous le recommander, il complètera votre bibliothèque utilement au côté de :

 « Les films de Science-fiction » de Michel Chion, Cahiers du Cinéma 2008. 

« histoire de la Science-fiction moderne » de Jacques Sadoul , Albin Michel 1973.

 

Biographie/bibliographie des auteurs:

 

André-François Ruaud

 

André-François Ruaud est un écrivain, essayiste, anthologiste et éditeur français de science-fiction né le 17 septembre 1963 à Angers.

 

Lors de ses études en « Métiers du livre » à Bordeaux, au milieu des années 1980, il a dirigé le recueil de nouvelles de son premier mentor, Jean-Pierre Hubert: Roulette-mousse, chez Denoël; et fondé Yellow Submarine, maintenant devenu le plus ancien fanzine de science-fiction encore en activité (qu'il a dirigé jusqu'en 2008). Attaché aux revues, il a présidé à la renaissance de Fiction, la revue littéraire historique des années 1950 à 90, après avoir dirigé les trois derniers numéros de l'anthologie périodique Étoiles vives. Après avoir longtemps gagné sa vie comme libraire de BD, il a quitté cette profession en octobre 2003 pour devenir directeur littéraire de la maison d'édition lyonnaise Les moutons électriques, officiellement créée le 1er juin 2004 en compagnie de son deuxième mentor, Patrice Duvic, et d'une équipe de passionnés.

 

Ayant déjà publié quelques nouvelles dans diverses revues et anthologies, il a publié son premier roman début 2006. Il écrit aussi des livres pour la jeunesse, en solo ou avec Fabrice Colin.

 

Œuvres

EssaisThe History of British Progressive Rock of the Eighties (avec François Guirin) (essai), Acid Dragon, 1991.

Star Trek : le fabulaire du futur (essai), DLM, coll. Le Guide du Téléfan, 1995

Star Trek, the Next Generation : l'utopie des étoiles (essai), DLM, coll. Le Guide du Téléfan, 1998

Cartographie du merveilleux (essai), Gallimard, coll. Folio SF, 2001

Le Dictionnaire féerique (essai), L'Oxymore, 2002

Panorama illustré de la fantasy et du merveilleux (essai), Les moutons électriques, 2004

Les Nombreuses vies d'Arsène Lupin (essai), Les moutons électriques, coll. Bibliothèque rouge, 2005, nouvelle version en 2008

Les Nombreuses vies de Sherlock Holmes (avec Xavier Mauméjean) (essai), Les moutons électriques, coll. Bibliothèque rouge, 2005

Les Nombreuses vies d'Hercule Poirot (avec Xavier Mauméjean) (essai), Les moutons électriques, coll. Bibliothèque rouge, 2006

Science-fiction, une littérature du réel (avec Raphaël Colson) (essai), Klinksieck, coll. 50 questions, 2006

Les Nombreuses vies de Dracula (avec Isabelle Ballester) (essai), Les moutons électriques, coll. Bibliothèque rouge, 2008

Les Nombreuses vies de Frankenstein (essai), Les moutons électriques, coll. Bibliothèque rouge, 2008

Les Nombreuses vies de Nero Wolfe - Un privé à New York (essai), Les moutons électriques, coll. Bibliothèque rouge, 2008

Les Nombreuses morts de Jack l'Éventreur (avec Julien Bétan) (essai), Les moutons électriques, coll. Bibliothèque rouge, 2008

Science-fiction, les frontières de la modernité (avec Raphaël Colson) (essai), Mnémos, 2008

Space opera ! (avec Vivian Amalric) (essai), Les moutons électriques, coll. Bibliothèque des miroirs, 2009

Les Nombreuses vies de Harry Potter (essai), Les moutons électriques, coll. Bibliothèque rouge, 2009

Le Dico féerique, tome 1 Le règne humanoïde (essai), Les moutons électriques, coll. Bibliothèque des miroirs, 2010

Le Dico féerique, tome 2 Le règne animal (essai), Les moutons électriques, coll. Bibliothèque des miroirs, 2010

Géographie de Sherlock Holmes (avec Xavier Mauméjean) (beau livre), Les moutons électriques, coll. Bibliothèque rouge, hors série, 2011

Sherlock Holmes, une vie (avec Xavier Mauméjean) (essai), Les moutons électriques, coll. Bibliothèque rouge, 2011

Arsène Lupin, une vie (essai), Les moutons électriques, coll. Bibliothèque rouge, 2011

Hercule Poirot, une vie (avec Xavier Mauméjean) (essai), Les moutons électriques, coll. Bibliothèque rouge, 2012

Le Dico féerique, tome 3 Le règne végétal (essai), Les moutons électriques, coll. Bibliothèque des miroirs, 2014

RomansDes ombres sous la pluie, Éditions Orion-Étoiles vives, 1999

La Cité d'en haut (roman), Mnémos, 2006

Les Vents de Spica (roman), Rivière Blanche, 2008

Le Garçon doré (recueil), La Clef d'Argent, 2010

Ouvrages pour la jeunesseLes Terres elfiques (avec Patrick Larme) (bande dessinée), Jet Stream Productions, 2002

Le Grimoire de Merlin (avec Fabrice Colin) (beau-livre jeunesse), Hachette Jeunesse, 2007

Le Livre des monstres - Chroniques du Monde noir (avec Fabrice Colin) (beau-livre jeunesse), Deux Coqs d'Or, 2008

Le Voleur masqué (roman jeunesse), Mango, 2009

Quête dans le Monde noir (avec Fabrice Colin) (beau-livre jeunesse), Deux Coqs d'Or, 2010

Quête dans le Monde noir version poche (avec Fabrice Colin) (livre dont tu es le héros), Deux Coqs d'Or, 2011

Le Grimoire de Merlin (avec Fabrice Colin) (beau-livre jeunesse), réédition Deux Coqs d'Or, 2012

Le Grimoire des fées & lutins (avec Fabrice Colin) (beau-livre jeunesse), Deux Coqs d'Or, 2012

L'île des chevaux merveilleux (avec Fabrice Colin) (beau-livre jeunesse), Deux Coqs d'Or, 2014

Directions d'ouvrages Roulette mousse, Jean-Pierre Hubert, Denoël, 1987

La Mante au fil des jours, Christine Renard, Fleuve Noir, 1998

La Comédie inhumaine, Michel Pagel, Fleuve Noir, 1998

Fées & Gestes, Bifrost/Étoiles vives, 1998

Passés recomposés, Nestiveqnen, 2003

Magie verte, L'Oxymore, 2003

Les Anges électriques, Les moutons électriques, 2006

Le Dico des héros (essai), Les moutons électriques, coll. Bibliothèque rouge, 2009

Londres, une physionomie (essai), Les moutons électriques, coll. Bibliothèque rouge, 2013

 

 

Raphaël Colson

 

Raphaël Colson est un écrivain et essayiste français de science-fiction, neveu de l'auteur Pierre Marlson et de l'essayiste anarchiste Daniel Colson. Il est le gérant de la maison d'édition Les moutons électriques.

 

Après avoir étudié à l'école des Beaux Arts de Lyon, il participe en 1997 à la création du collectif Kritikator, dont les activités iront de la publication d'un éphémère fanzine à l'organisation de soirées thématiques au cinéma Opéra (une salle lyonnaise). Jusqu'en 2000, il rédige trois fascicules consacrés à l'idéologie dans le cinéma américain (années 1970, 1980, 1990).

 

Puis, ayant publié quelques articles et une nouvelle, il collabore avec André-François Ruaud à des essais sur la science-fiction. Au sein de la maison d'édition Les moutons électriques, il a publié deux études, l'une consacrée à la figure du zombie et l'autre au thème du rétro-futurisme, ainsi qu'une monographie abordant l'œuvre de Hayao Miyazaki.

Il travaille actuellement sur un projet consacré à l'histoire de la fiction post-apocalyptique et sur une monographie évoquant la carrière du dessinateur et scénariste Mike Mignola.

 

Ouvrages

Hayao Miyazaki: Cartographie d'un Univers édition couleur (avec Gaël Régner) (essai), Les moutons électriques, coll. Bibliothèque des miroirs, 2013

Zombies ! nouvelle édition augmentée (avec Julien Bétan) (essai), Les Moutons électriques, coll. Bibliothèque des miroirs, 2013

Rétro-futur ! Demain s'est déjà produit (dir.) (essai), Les moutons électriques, coll. Bibliothèque des miroirs, 2012

Hayao Miyazaki: Cartographie d'un Univers (avec Gaël Régner) (essai), Les moutons électriques, coll. Bibliothèque des miroirs, 2010

Zombies ! (avec Julien Bétan) (essai), Les moutons électriques, coll. Bibliothèque des miroirs, 2009

Science-fiction, les frontières de la modernité (avec André-François Ruaud) (essai), Mnémos, 2008

Science-fiction, une littérature du réel (avec André-François Ruaud) (essai), Klinksieck, coll. 50 questions, 2006

 

Articles

Il était une fois "la guerre racontée par les écrivains qui la font", dans De la gloire dans de la boue (préface), Léon Groc, Les moutons électriques, 2013.

La ville labyrinthe, prison des amnésiques, dans Fiction tome 14, Les moutons électriques, 2012.

Survivre à la fin du monde et Petite histoire des grands robots japonais, dans Yellow Submarine tome 135, Les moutons électriques, 2011.

Les vampires du soleil levant et Les affres de la relation communautaire, articles dans Vampires !, Élisabeth Campos & Richard D. Nolane, Les moutons électriques, 2010.

Aparté japonais et Suchîmupanku, chapitres dans Steampunk !, Étienne Barillier, Les moutons électriques, coll. Bibliothèque des miroirs, 2010.

Le temps des serials et Une veine cinématographique, chapitres dans Space Opera !, André-François Ruaud et Vivian Amalric, Les moutons électriques, coll. Bibliothèque des miroirs, 2009.

Les raconteurs d'histoires et les faiseurs d'univers, dans Yellow Submarine tome 134, Les moutons électriques, 2009.

La Route, ou le crépuscule de la civilisation, dans Fiction tome 8, Les moutons électriques, 2008.

Le rêve des étoiles comme utopie(s), dans Yellow Submarine tome 133, Les moutons électriques, 2008.

Zombies (deuxième partie), dans Fiction tome 6, (avec Julien Bétan) Les moutons électriques, 2007.

Zombies (première partie), dans Fiction tome 5, (avec Julien Bétan) Les moutons électriques, 2007.

L’Art du conte, dans "L’Hypothèse du lézard", collectif, Les moutons électriques, 2005.

Studio Ghibli : le merveilleux selon Hayao Miyazaki, dans "Panorama illustré de la fantasy & du merveilleux ", Les moutons électriques, 2004.

De la pernicieuse dictature du temps présent, dans Yellow Submarine tome 132, Les moutons électriques, 2004.

NieA_7, domestic poor @nimation, dans Yellow Submarine tome 131, Le Bélial', 2002.

 

Nouvelles

Lupina satanica, dans "Passés recomposés", anthologie, Nestiveqnen, 2003.

 

Traductions

Baku Yumemakura, L'Épée de l'empereur, Taitei no Ken volume 1 (roman), cotraduction avec Hiroe Sasaki, Glénat Roman, 2010

Baku Yumemakura, L'Épée de l'empereur, Taitei no Ken volume 2 (roman), cotraduction avec Hiroe Sasaki, Glénat Roman, 2011

(Source Wikipédia)

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - essai, science-fiction, BD, Bande dessiné, Cinéma, Théatre, Télevison

Affiche de la Piéce

Affiche de la Piéce

Confessions d'un Vampire Sud-Africain

12 juin 2014 - 20h00

 

 

 

 2014. Pretorius Malan, 106 ans, vampire sud-africain, métis et bisexuel raconte sa vie à un groupe d'étudiants français. Solitaire, aigri, obsédé, dur, il parle de sa vie, de sa liaison passionnelle avec Dracula, de ses victimes et de la société sud-africaine de 1908 à 2014...

 

"Confessions d'un Vampire Sud-Africain" est un monologue écrit par le chanteur pianiste et réalisateur Jann Halexander (A Table, Il est minuit Docteur Schweitzer) qui interprète la vampire Pretorius Malan.

 

 Il a incarné avant Antoine Blanchard dans le film "J'Aimerais J'Aimerais".

 

 La pièce a été présentée une cinquantaine de fois au Musée des Vampires, en région parisienne, à Paris, à Angers, à Bruxelles, à Cologne depuis 2008.

 

 Participation : au Chapeau

 

 A Savoir

 Pièce interdite aux moins de 18 ans.

 

 Café Lecture « La Clef »

La Pardige, 53 rue de la Pardige,

43100 Brioude

(Communiqué de presse)

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - Vampires, Théatre, Jann Halexander, Fantastique, Horreur

Prolongations -Théâtre- monologue ''Confessions d'un Vampire Sud-Africain'', Paris 8 et 9 janvier 2014 (avec Jann Halexander)  

 

 THEATRE/MONOLOGUE

 

 CONFESSIONS D'UN VAMPIRE SUD-AFRICAIN

 

 

 

 Il ressemble à un homme, il parle comme un homme, il chante comme un homme.

 

 Il est sensuel comme un homme, il rit comme un homme, ce n´est pas un homme.

 

 C'est un Vampire. Il s´appelle PRETORIUS MALAN. Et il a des choses à dire...

 

2014. Pretorius Malan, 106 ans, vampire sud-africain, métis et bisexuel raconte sa vie à un groupe d’étudiants français. Solitaire, aigri, obsédé, dur, il parle de sa vie, de sa liaison passionnelle avec Dracula, de ses victimes et de la société sud-africaine de 1908 à 2014…

 

Confessions d'un Vampire Sud-Africain est un monologue écrit par le chanteur pianiste et réalisateur Jann Halexander (A Table, Il est minuit Docteur Schweitzer) qui interprète la vampire Pretorius Malan. Il a incarné avant Antoine Blanchard dans le film J'Aimerais J'Aimerais. La pièce a été présentée une cinquantaine de fois au Musée des Vampires, en région parisienne, à Paris, à Angers, à Bruxelles, à Cologne depuis 2008. Après avoir présenté la pièce le 31 octobre 2013, au Magique, à Paris, pour les fêtes d'Halloween, Jann Halexander joue les prolongations le mercredi 8 et jeudi 9 janvier, 2014 toujours au cabaret Au Magique.

 

 

 

 Pièce interdite aux moins de 18 ans...

 

 

 

 Mercredi 8 et Jeudi 9 janvier 2014  AU MAGIQUE  21H00

 

 42 rue de Gergovie – 75014 Paris – Métro Pernety ligne 13

 

 Réservation au Magique : 01.45.42.26.10

 

 Tarif plein : 12 euros - Tarif Billetreduc.com : 10 euros

 

 Tarif sur réservation : 10 euros – Tarif RSA : 5 euros

 

 (possibilité de dîner sur place sur réservation)

 

  

 

 Production © Label Trilogie Halexander / Lalouline Editions

 

 

 

 Extrait :

 

 "Chaque jour, j'attendais 17 heures avec impatience, mon coeur battait pour lui, j'en rêvais chaque nuit. Nous deux discutions des vins du Cap, de ma famille, des neiges sur nos montagnes, de la cueillette des mûres, des jus de fruits de Ceres, du soleil parfois traître et des kaffirs, des orientaux, des bonnes familles afrikaners, il me parlait de l'Europe, de la France, de la Roumanie. Peu à peu, Dracula m'apprenait des mots français, roumains, surtout français, il me disait que c'était la plus belle langue du monde. Je n'en doutais pas. Une fois, après avoir fini de manger, il me demanda de m'asseoir face à lui, j'étais intimidé...et amoureux. Il m'a dit : Pretorius...c'est un beau prénom. Pour un beau visage. Il m'a dit donnez moi votre main droite. Je la lui tendis, il la serra fort, avec chaleur, non ce n'était pas de l'amitié, il la porta à ses lèvres et y posa un baiser. Moi je tremblais, je tremblais de tout mon être. Je n'avais jamais connu ça. Il a vu que j'étais mal à l'aise, peut-être même que je suais. Il a souri. Avez-vous vu l'amour sourire ? D'ailleurs c'était plus que de l'amour...l'amour est raison...au moins. Mais là..." 

 

 

 

 

Prolongations - Théâtre- monologue ''Confessions d'un Vampire Sud-Africain'', Paris 8 et 9 janvier 2014 (avec Jann Halexander)

Voir les commentaires

Published by Stéphane Dubois - - Vampires, Fantastique, Théatre, Jann Halexander, Horreur, Blood, science-fiction

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Thêatre..

Pages

Hébergé par Overblog