Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

1 2 3 4 5 6 7 > >>

Articles avec #vampires

Walking Dead 193 ultime numéro

Walking Dead

#193 ultime numéro

 

Sorti cette semaine, le #193 de la série de comics Walking Dead est annoncé comme étant l’ultime numéro de cette saga de survivalisme, devenue un véritable phénomène éditorial et de pop-culture.

 

La série Walking Dead est apparue il y a plus de quinze ans, créée par le scénariste Robert Kirkman et dessinée initialement par Tony Moore, puis reprise après sept numéros par Charlie Adlard.

 

Le 32e et dernier tome est attendu pour octobre 2019 en langue française.

 

L’arrêt de cette série est un choix délibéré des auteurs, effectué en toute indépendance, alors que la série s’est toujours maintenue depuis plus d’une décennie dans le top 10 des ventes aux États-Unis et caracole en tête des ventes de comics en France depuis 2007, avec - à ce jour - près de 5 millions d’exemplaires vendus.

 

Le groupe Delcourt continuera à développer sa collaboration avec les auteurs de Walking Dead, tout d’abord avec Robert Kirkman sur Outcast, Oblivion Song, et d’ici quelques mois avec une nouvelle série intitulée Die! Die! Die!, et aussi avec Charlie Adlard (Vampire State Building, et un nouveau projet en préparation).

 

 

                           Le 2 juillet 2019

 

Communiqué de presse

Voir les commentaires

Moriarty  Empire mécanique

Moriarty 02.

Empire mécanique 2/2

 

PAR

FRED DUVAL

JEAN-PIERRE PÉCAU

STEVAN SUBIC

SCARLETT

 

Nous avions laissé Holmes prisonnier d’une mystérieuse femme, cette détention va lui permettre de confirmer ses doutes.

 

Je ne vous en dirais pas plus pour ne pas dévoiler la solution (provisoire) de cette enquête.

 

 

Cet album clôt le premier diptyque. Le prochain diptyque sera dessiné par Gess. Encore plus horrifique que le précédent, ce deuxième tome de ce premier diptyque, n’est pas à mettre entre toutes les mains.

 

Déconseiller aux moins de 18 ANS

 

Utiliser les commentaires

pour donner votre opinion

sur ce diptyque.

 

Pensez à vous inscrire

à la newsletter,

via le bouton « Abonnez-vous »  

 

Résumé de la série :

 

Comment Moriarty peut-il encore mettre des bâtons dans les roues de Sherlock Holmes quand ce dernier jure l’avoir vu mourir ? L’enquête se boucle et toutes les réponses sont enfin révélées.

 

Londres, 1899 : It’s raining men. Pour être plus précis, de monstrueux Hyde tombent du ciel pour causer la panique dans les rues de la capitale de la Perfide Albion. Le smog est transpercé de part en part par l’arrivée de ces musculeux monstres décérébrés et le palais de Buckingham subit lui aussi l’assaut avec violence. La reine Victoria, en réunion avec Lord Grey, doit quitter son palais sous bonne garde.

 

 

240 x 320

64 pages

Album cartonné

9782756099255

ISBN : 978-2-7560-9925-5

Scénariste : DUVAL Fred, PÉCAU Jean-Pierre

Illustrateur : SUBIC Stevan

Coloriste : SCARLETT

Série : MORIARTY

Collection : NEOPOLIS

Editions DELCOURT

15,50 €

 

Disponible en numérique.

 

 

Biographie des auteurs :

FRED DUVAL

EST NÉ EN 1965 À ROUEN.

RÉSIDE EN SEINE-MARITIME.

 

Avec le soutien de Thierry Cailleteau et Olivier Vatine, il signe en 1996 son premier album, 500 Fusils.La même année, il démarre sous le label « Série B » Carmen McCallum avec la complicité de Gess.

 

Il crée ensuite Travis, avec Christophe Quet, avant de se lancer en 2004 dans le steampunk avec une série historique, Hauteville House, dessinée par Thierry Gioux. Il s’attaque en 2010 à Jour J. En 2013, il retrouve Christophe Quet pour une nouvelle série : Wendy, tandis qu’il entame l’aventure L’Homme de l’année. Il a scénarisé cette année un polar sur le dopage dans le milieu de la pédale, Les Porteurs d'eau.

 

JEAN-PIERRE PÉCAU

EST NÉ À PARIS.

RÉSIDE EN ILE-DE-FRANCE.

Des études d’Histoire le mènent à deux années de professorat, mais il décide de changer de voie pourle jeu de rôle, en 1980. Il travaille alors pour une société d’importation de jeux de rôles, Donjons et Dragons. Simultanément, il participe à la rédaction des premiers numéros du journal Casus Belli, des récits destinés aux jeunes de 10-15 ans. Il fait ses premiers pas dans la BD avec Zentak. Suivent Little Blade, Nash et son best-seller : L’Histoire secrète.

 

En 2010, il lance avec Fred Blanchard et Fred Duval la série uchronique Jour J. À travers la BD, Jean-Pierre Pécau renoue avec sa passion pour l’Histoire.

 

Depuis cinq ans, il est le prolifique scénariste d'une quinzaine de séries dont L'Homme de l'année, Wonderball et Soleil froid.

 

STEVAN SUBIC

NÉ EN 1982 À ZRENJANIN, SERBIE,

OÙ IL VIT ET TRAVAILLE TOUJOURS.

Il commence à dessiner en 2009. Il reçoit de nombreux prix, dont cinq Grand Prix attribués à divers festivals de comics en Serbie, en Croatie et en Macédoine. En 2011, il remporte le premier prix à un concours international, organisé par la ville de Gênes, Conflicts War Balloons, décerné par un jury présidé par Sergio Toppi.

 

Sa BD gagnante, Conflitti et la suite Tracce ont été maintes fois imprimées

et récompensées, à la fois en Serbie et à l'étranger. Par la suite, il travaille avec divers magazines en Serbie et, comme illustrateur et graphiste, réalise des couvertures des magazines, des affiches promotionnelles et théâtrales. Ses oeuvres ont fait l'objet de l'exposition "Trois générations de bandes dessinées Serbes moderne" à l'Institut français de Belgrade, en 2013.

 

La même année, ses planches sont également publiés dans le livre anglais Balkan Comic Connections, une sorte d'encyclopédie en bande dessinée mettant en vedette les auteurs des Balkans. Il a travaillé avec Gianfranco Manfredi sur Adam Wild en 2014 et signe les dessins du premier tome de la série Moriarty, parue en aout 2018 chez Delcourt.

Moriarty  Empire mécanique
Moriarty  Empire mécanique
Moriarty  Empire mécanique
Moriarty  Empire mécanique

Voir les commentaires

Palmarès BLOODY WEEK-END 2019

Palmarès

BLOODY WEEK-END

2019

 

*Grand prix : Le petit monstre d’Anaïs Vachez (France)

 

Prix des meilleurs effets spéciaux : Graines d’Hervé Freiburger (France)

Produit par Les Films du Tonnerre, SYNOVIE

Année de production : 2017

Synopsis

Tout semble naturel dans ce tableau d’une vieille ferme entourée par des champs verdoyants. Tout semble calme, pourtant, au milieu du maïs, une menace terrifiante se terre. Une menace qui ne fait qu’un avec la végétation et attend patiemment pour attaquer.

Réalisateur

Hervé Freiburger

Graines (2017), Un beau jour (2013), Surface sensible (2005)

 

 

Prix du meilleur scénario : Pleine campagne de Pierre Mouchet (France)

 

Prix du meilleur film d’animation : Sans Gravité de Charline Parisot, Jérémy Cissé, Fioretta Caterina Cosmidis, Flore Allier-Estrada, Maud Lemaître-Blanchart, Ludovic Abraham (France)

 

Prix du public : Wild Love de Paul Autric, Quentin Camus, Léa Georges, Maryka Laudet, Zoé Sottiaux, Corentin Yvergniaux (France)

 

Prix jury jeunes : Milk de Santiago Menghini (Canada)

 

Coup de cœur du jury : Bug de Cédric  Prévost (France)

 

Palmarès BLOODY WEEK-END 2019

Voir les commentaires

INTERGALACTIQUES  25 30 AVRIL

INTERGALACTIQUES LYON

25 30 AVRIL

 

Nous y voici, la 8e édition des Intergalactiques, dont la préparation fut pour l'équipe un entrainement digne des pus grandes traditions survivalistes, approche !

 

Au programme,beaucoup,beaucoup de choses qui composeront cette édition d'ors et déjà de tous les records!

 

  Jeudi 25 avril

 

OUVERTURE DU FESTIVAL

Zombie Walk : After-Work

 

TABLE RONDE / MARCHE ZOMBIE /

SCÈNE PLEIN AIR // SOIRÉE ELECTRO

 

La thématique « Chute & Apocalypse » du festival ne pouvait passer à côté du phénomène qui a marqué la pop-culture des années 2000 !

 

Festif, populaire et fort en image, l’événement ouvre donc officiellement cette 8e édition du festival !

 

Jeudi 25 avril de 19h à 4h

Mairie du 1er arrondissement / Esplanade de la Grande Côte / Halles de la Martinière / Maison Mère

Lyon 1er

La thématique « Chute & Apocalypse » du festival ne pouvait passer à côté du phénomène qui a marqué la pop-culture des années 2000 et dont AOA Prod s’inscrivit pleinement durant plus de 10 ans.

 

Festif, populaire et fort en image, l’événement ouvre donc officiellement cette 8e édition du festival !

 

AU PROGRAMME :

18h : RENCONTRE :

A PROPOS DES MOUVEMENTS SURVIVALISTES, PREPPER, COLLAPSOLOGUE…

 

Avec Vincent Mignerot & Raphaël Colson.

En France, de plus en plus de citoyens considèrent que l’effondrement de notre civilisation moderne est déjà en cours. Pour eux, le développement durable, la croissance verte et même la transition écologique ne sont que des mirages, des réponses loin d’être à la hauteur de la crise systémique que nous vivons. Petit point sur ceux qui s’y préparent.

 

Raphaël Colson, essayiste : Raphaël Colson est un écrivain et essayiste français de science-fiction, neveu de l’auteur Pierre Marlson et de l’essayiste anarchiste Daniel Colson. Depuis 2014, il codirige un projet transmédia consacré à l’étude de la fiction post-apocalyptique, intitulé Fiction post-apo, miroir du temps qui passe.

 

Vincent Mignerot, auteur et chercheur :

Auteur, chercheur indépendant dans le domaine des Sciences Humaines, spécialisé dans l’étude de la perception et de la singularité de l’esprit humain dans un contexte évolutif global.

 

Salle du Conseil du 1er arrondissement. 2 Place Sathonay, 69001 Lyon

 

19h : RDV & DÉPART DE LA MARCHE !

ZOMBIE WALK : AFTER-WORK !

 

Des morts-vivants grimés et déguisés, couverts de sang, hantent les rues, faisant semblant de dévorer les passants. Putréfiés, amputés, œil arraché, c’est à qui portera le masque le plus gore, le plus sanguinolant et le costume le plus maculé de sang.

Jeudi oblige, les participant.es sont tout simplement invité.es à cet after-work des plus décalé*.

 

Rendez-vous & départ de la marche de l’Esplanade de la Grande Côte, Lyon 1er.

 

Cliquez ici pour accéeder au cahier des tendances de cette édition !

 

20h : SCÈNE PLEIN AIR

CONCERTS !

DJ EDWARD MORTON ● The end of the worldmusic

 

Après s’être énervé tout vert, s’être battue contre lui même et être aller en prison pour finalement mourir dans un accident de magie, Edward Morton revient d’outre tombe…Pour un dj set zombie (mais pas nazi) psychédélique, progressif breaké et synthétique.

 

THE HI-LITES ● Indie post-punk four piece

 

Ces quatre lyonnais affectionnent les mélodies sous-jacentes, les guitares ciselées et les rythmiques mid-tempo. Ajoutons à cela le punk-rock d’un NRA, la noise débraillée d’un McLusky et vous avez la recette des Hi-Lites. www.facebook.com/thehilites

 

Halles de la Martinières – Place Gabriel Rambaud, Lyon 1er

 

22h – 4h :

SOIRÉE ÉLECTRO RÉTRO FUTUR

ANORAAK ● soundcloud.com/anoraak

 

Multi instrumentiste, chanteur, producteur et DJ, ancien batteur du groupe Pony Pony Run Run. Assimilée à la scène rétro inspirée des années 1980 mise en lumière à la faveur de la bande originale du film Drive, sa musique est décrite comme contemporaine teintée rétro, mélange de sonorités électroniques et de romantisme.

 

WAYATT ● soundcloud.com/thisiswayatt

 

A travers ses diverses influences, ses mixes sont teintés de sonorités passées comme futures. Ainsi, il n’hésite pas à nous dépayser via des sonorités toujours plus variées et chaleureuses. Entre électro, cosmic disco, italo, new-wave ou encore rythmiques breakées, la belle garantie qu’offre Wayatt est celle d’un voyage inattendu.

 

La Maison Mère – Place Gabriel Rambaud aussi, Lyon 1er.  PAF : 5€

 

📌 A NOTER :

▪ Cette version allégée de la marche zombie ne proposera pas de stand maquillage. Des tutos vous seront proposés pour vous aider bien entendu à vous lancer dans la marche !

▪ Boisson & Fooding seront disponibles sur la scène plein air à 20h.

▪ La préparation en live sur l’événement Facebook.

 

Partenariats

Pour vous assurer une tenue au top du top, vous pouvez vous fournir auprès de nos partenaires :

 

Partenariat avec le Bal Masqué, 15% de réduction sur le magasin pour le public, avec le code : Zombie Walk Afterwork.Maquillages, lentilles, latex, costumes.

 

Partenariat avec Arts-FX : Toutes les personnes venant à la boutique avec le code ZOMBIE WALK bénéficieront de 10% sur le maquillage, lentilles..etc à partir de 30 euros d’achat.

 

After-Work :

Fatigué après une semaine chargée et besoin de décompresser à la sortie du boulot ? Envie d’un peu d’action après une journée de travail bien remplie ?

 

Tiré de l’anglais “after-work” signifiant littéralement « après le travail », autrement appelé les “seven-to-one” (comprenez de 19h00 à 1h00), l’afterwork désigne les activités, les réunions et les rencontres « professionnelles », proposées dans des cadres extra-professionnels.

 

L’afterwork est un phénomène très répandu outre-Manche et outre-Atlantique. Au Royaume-Uni par exemple, on peut régulièrement observer les masses de travailleurs se réunir vers les bars et lounges de la ville, encore en costumes et tenues de travail pour partager des pintes

INTERGALACTIQUES  25 30 AVRIL
INTERGALACTIQUES  25 30 AVRIL

Divers

 

Samedi 27 et Dimanche 28 avril

 

PROGRAMMATION LITTÉRAIRE

 

Nos invité-e-s 2019, Salon du Livre & Cycle de tables rondes.

 

Plus d’une soixantaine d’intervenant.es composé.es d’auteur-es, scientifiques, vidéastes, journalistes, modérateur-ices vous attendent sur le festival autour d'une programmation de 20 tables rondes.

 

Retrouvez ces deniers en dédicaces sur notre salon du livre

 

Samedi 27 avril de 14h à 19h

LABORATOIRE POST-ECOLOGIE

 

Les Intergalactiques accueillent le retour du Labo Post-Éco !

 

Pensé pour réunir les associations qui cherchent à mettre en place, dès aujourd’hui, des réponses aux problèmes écologiques présents et à venir, le Labo Post-Éco a à cœur de montrer qu’une profonde transformation de nos habitudes est à la fois souhaitable et possible.

 

Dimanche 28 avril de 10h à 18h

1ère BROCANTE INTERGALACTIQUE

 

Hérité du concept du Vide Grenier du Geek créé en 2011, ce nouvel événement s’inscrit dans la volonté d’offrir aux festivaliers un espace de vente plein air composé d’objets issus de la pop culture.

 

 

Voir les commentaires

BIFFF 2019  Z-GOAT : First Bleat +  Blood Fest

 

BIFFF 2019

 Z-GOAT : First Bleat !

+

Blood Fest

 

En ce jeudi 18 avril, j'ai volontairement zappé la séance de 20h30 à laquelle je me rends habituellement étant donné qu'il s'agissait encore d'un film asiatique qui parlait de Corée du Nord et du Sud et la bande d'annonces ne donnait pas envie des masses, soyons franc.

 

Je me suis rabattu donc, malgré une longue journée au boulot et un terrible mal de dos (les sièges de la grande salle sont assez inconfortables, mais au moins on est assis, contrairement au boulot), sur le film de 22h30 qui porte le nom de Blood Fest.

 

Le monsieur du service presse m'avait dit que c'était vraiment un film sympa donc j'ai suivi son avis. J'ai été très étonné de constater qu'avant le film, il y avait un court métrage belge (je n'en avais jamais entendu parlé) qui s'appelle Z Goat et qui parle d'une chèvre mutante vraiment bien faite qui est chassée par une jeune femme et il y a quelques passages très gores, ça a bien mis la salle dans l'ambiance, tout comme l'équipe du film qui est venu chanté le générique d'Albator avant la séance pour la traditionnelle chanson.

 

Passons au film maintenant : Blood Fest, ces vraiment à voir comme une comédie et pas comme un film d'horreur. Ça parle de trois jeunes qui se rendent à une convention d'horreur qui est vraiment bien faite, il y a une ère pour les vampires, une ère pour les clowns tueurs, une pour les zombies, etc. Toutes les créatures de l'horreur sont réunies dans ce lieu et les trois jeunes se rendent vite compte qu'en fait, les monstres son vrai et qu'ils risquent de se faire tuer par ceux-ci. C'est vraiment un pur régal de retrouver ensemble tous ces monstres et, de la première à la dernière minute, on rit à gorge déployez tellement ces inventifs.

 

En plus, les règles et les codes des films d'horreur son tous respectés: la fille survit parce qu'elle est une fille, le copain asiatique meurt parce qu'il n'est plus vierge et qu'il est asiatique, le méchant est quand même puni et tous les monstres (ces très réalistes) trouves leur raison d'être dans ce parc d'attractions, mais je ne vais pas vous dévoilé pourquoi, il faudra voir le film pour ça.

 

Il est fort probable que ce Blood Fest remporte le prix du public tellement les gens ont adoré ! Chaque réplique est vraiment drôle (je n’ai pas eu l'occasion de tout lire, le monsieur devant moi était fort grand et cachait une partie des sous-titres, lol), mais je peux vous dire que la salle était bouillante donc il a ses chances.

 

 

Hugues Tayez

 

Présentation du film :

Obsédé par les films d’horreur depuis qu’il a vu sa mère se faire décéder par un psychopathe lors de la nuit d’Halloween, Dax est un ado plus qu’heureux : avec ses copains, il va assister au saint graal du slasher, au Tomorrowland de l’horreur. Le seul, l’unique Blood Fest ! Une centaine d’hectare dédié au genre, le vrai. Pas celui des vampires gominés qui plissent les sourcils sur du Ed Sheeran, que nenni ! Ici, ça tache vilain, à la sauce grindhouse, et le maître de cérémonie de cette fiesta sanglante donne directement le ton dès le coup d’envoi, en zigouillant deux spectateurs à l’arme blanche. Le public est chaud boulette, applaudit l’hommage aux effets spéciaux à l’ancienne et en redemande encore. La clameur des vingt mille spectateurs monte, monte, monte… Jusqu’à ce que le ronronnement d’une dizaine de tronçonneuses vienne débiter les premiers rangs comme des petits sapins avant Noël. Dax comprend alors que sa survie dans ce piège infesté de zombies, de vampires, de tueurs en série, de clowns sadiques, d’hommages plus vrais que nature à Saw, Evil Dead et toute la pléiade de Romero, il la devra à son don unique : sa connaissance encyclopédique des codes du genre…

 

Imaginez un instant un fan irréductible du cinoche de genre, lassé par la récupération prude de ce dernier par les cols blancs d’Hollywood. Lui, tout ce qu’il veut, c’est le retour à la vraie série B, celle où l’on s’en foutait du politiquement correct avec un propos, politique ou pas, qui ne souffrait d’aucune concession. Ce mec, c’est Owen Egerton. Et son film, c’est un petit bijou de méta-horreur – pas loin de SCREAM et de CABIN IN THE WOODS – où il essentialise toutes vos madeleines de Proust du gore, codes et clichés compris dans ce package appelé à devenir culte ! (Texte BIFFF)

 

Fiche technique :

Année  2018

Réalisateur         Owen Egerton

Cast       Jacob Batalon,

Robbie Kay,

Seychelle Gabrielle,

Tate Donovan,

Zachary Levi

Distributeur        Minerva Pictures

Genre   black comedy, horreur

Audience             ENA

Running time     90'

Pays       USA

Audio    O.V. Anglais

Sous-Titres         Français, Néerlandais

Première             Première Belge

Compétition       none

Voir les commentaires

Mémoires d’outre-mort Christopher Buehlman

Mémoires d’outre-mort

Christopher Buehlman

 

Ce 18 avril sort en librairie la traduction de « Mémoires d’outre-mort ». Les fans de cet auteur attendaient depuis 2014 avec impatience cet événement.

 

L’écriture vive, incisive avec des chapitres très courts, courts, mais plus terrifiants les uns que les autres, on est loin des œuvres pour young adult romantique a la Twilight.

 

Vous découvrirez par exemple, le rapport entre vampires et…insectes.

 

Le monde  très documenté des tunnels de la MTA, la société du  métro new-yorkais est glauque  à souhait.

 

On voyage bien entendu a travers le temps comme il ce doit pour des vampires pratiquement immortels.

 

Johnny Deep sera le principal interprète de Presque morts une série en 5 épisodes d’après l’œuvre de Christopher Buehlman IMG Global TV en ayant acquis les droits. Rappelons que cet acteur a déjà interprété un vampire dans Dark Shadows de Tim Burton.

 

La traduction de l’anglais (États-Unis) est de Jean Bonnefoy.

 

Remerciements au service de presse d’Hugo Roman.

 

 

DÉTAILS

1978. Si New York est une ville sale et dangereuse pour les vivants, Joey Peacock, vampire aux traits éternellement jeunes, y voit toujours un magnifique terrain de chasse. La nuit tombée, du fameux Studio 54 aux appartements du Village en passant par le CBGB cher aux punks, il écume Manhattan en quête d’une artère compatissante. Première des règles : charmer la proie, ne jamais la tuer. Quand vient l’aube, Joey rejoint dans une station de métro désaffectée ses frères et soeurs de sang, parmi lesquels Cvetko le Slovène philosophe, Billy Bang le fou de free jazz et, bien sûr, la patronne, Margaret, qui administre son territoire d’une main de fer. Jusqu’au jour où de nouveaux arrivants menacent la survie de la petite communauté : des enfants aux yeux brillants et aux longues canines, redoutables tueurs dont les besoins semblent sans limite…

 

430 pages

Date de publication: 18/04/2019

ISBN: 9782755641370

Prix papier: 21.95 €

Prix numérique: 12.99€

 

BIOGRAPHIE DE CHRISTOPHER BUEHLMAN

Christopher BUEHLMAN

Christopher Buehlman est né en 1969 à Tampa en Floride. Il est l’auteur de deux romans et a obtenu le prix Bridport 2007 en poésie. Il a également publié plusieurs pièces de théâtre et incarne, en tant que comédien, le personnage « Christophe the Insultor » devenu culte grâce à de nombreux festivals. Il est diplômé en histoire et en français, et vit à St. Petersburg, en Floride.

 

Bibliographie  et récompense:

 

Awards

2007 winner, Bridport Prize for poetry ("Wanton")

2011 nominee, World Fantasy Award for best novel ( Those Across The River ) [4]

2014 nominee, Shirley Jackson Award for best novel ( The Lesser Dead )

 

Bibliography

Novels

Those Across The River (Ace, 2011) [5] [6] [7] [8] [9] [10]

Between Two Fires (Ace, 2012) [11] [12]

The Necromancer's House (Ace, 2013) [13] [14] [15]

The Lesser Dead (Berkley, 2014) [16] [17]

The Suicide Motor Club (Berkley, 2016) [18] [19] [20]

Plays

 

The Last Neanderthals: A Paleolithic Comedy

Hot Nights for the War Wives of Ithaka

A Sodomite's Christmas in Elizabethan London

Vulgar Sermons

 

Poetry

"Bear Attacks"

"Wanton"

"Rapture"

"Love Song for the Geminid Meteors"

Voir les commentaires

BIFFF 2019

BIFFF 2019

BIFFF 2019

PRESENTATION

Ce 9 avril commence la 37ème édition du BIFFF qui se situera a Bruxelles, plus précisément au Bozar aussi appeler Palais des Beaux-Arts. Au programme de cet énorme événement, on retrouvera des dizaines d'avant premières dont quelques-unes mondiales.

Le jour d'ouverture, le festival commence avec Simetierre, un remake d'un premier film tiré du chef-d’œuvre de Stephen King qui avait aussi écrit Shining et ça qui ont hanté des millions de spectateurs. Par la suite, on pointera encore quelques projections très attendues comme Little Monsters d'Abe Forsythe, le remake d'Hellboy mit en scène par Neill Marshal ou encore le très attendu Iron Sky 2.

Mais le BIFFF, c'est aussi des tas d'évènements annexes comme le Body painting et ses jolis corps paints, le Bal des vampires incontournable défilé de monstres déguisés et maquillés, le Cosplay et ses dizaines d'amateurs représentant les héros de manga, mais aussi, pour sa première édition, le ZOMBIFFF RUN, une course nocturne dans la capitale entourés de milliers de zombies qui tentes de vous mordre.

 

Durant treize jours, Bruxelles sera le centre du fantastique et de l'horreur. De quoi faire frissonner tous les amateurs de ce genre de festivité. Je vous retrouverai pendant le festival pour vous faire partager mes billets d'humeur, mes critiques des films que j'aurais vus et peut-être des photos du cosplay avec une surprise. Mais chuuut...

A bientôt chers lecteurs

Hugues Tayez

 

BIFFF 2019

Voir les commentaires

Quarante cercueils

Quarante cercueils

De Jok, Rodolfo Santullo.

Cet hommage à Dracula nous permet de vivre l’angoisse de l’équipage du « Déméter » et du capitaine Strogoff (tiens cela me rappelle un autre auteur français celui-là) , durant cette traversée l’on comprend vite être quelle est maudite.  

Jok et Rodolfo Santullo s'emparent d'un épisode du roman de Bram Stoker et en comblent les non-dits l’on connaît tous l’ouvrage de Bram Stoker, un passage nous dis que notre vampire préfère quitte son domaine pour rejoindre Londres, malheureuse Bram Stoker, ne dis rien de ce qui va ce passez durant la traverser.

Les dessins rendent encore plus sombres le scénario et les dialogues, connaisant vos gouts pour le dark et le glauque, je pense que vous serez pleinement satisfait.

Le nom du navire « Déméter » (la Mère de la Terre) est un clin d’œil au fait que les 40 cercueils  soient remplis de terre de Transylvanie (La Théogonie d'Hésiode en fait une fille des Titans Cronos et Rhéa, la sœur d'Hestia, Héra, Hadès, Poséidon et Zeus, et la mère de Perséphone3 et de Ploutos.)

À réserver aux plus de 16 ans.

Résumé de l’album :

Le comte Dracula quitte la Transylvanie subcarpatique pour l'Angleterre, en emportant quarante cercueils avec lui. La traversée du schooner « Déméter » sera terrible : pas un des marins du capitaine Strogoff n'arrivera à bon port...

Le journal de bord du Déméter livre une terrifiante histoire d'où suinte le mal, invisible, omniprésent, obsédant l'équipage pour le mener à sa perte.

Une nuit de tempête, une goélette passe miraculeusement le môle de Whitby, en Angleterre, et s'échoue dans le port.

À la barre, son capitaine, mort depuis plusieurs jours, les mains attachées à la roue du gouvernail.

On ne trouve plus âme qui vive sur le Demeter, à part un chien agressif, de forte taille, qui s'échappe, bondissant hors du navire.

Dans la poche du timonier, un flacon contient le journal de bord qui raconte l'effroyable traversée depuis Varna, sur la mer Noire où l'on a embarqué quarante caisses pleines de terre.

24 x 30 cm,

cartonné.

Couleurs.

56 pages

ISBN : 978-2-35283-514-1

Prix : 14.00 €

 

JOK

Nom :Coglitore

Prénom :Diego Horacio

Pseudo :Jok

Naissance : le 12/09/1974 (ARGENTINE)

SA BIOGRAPHIE

Diego Horacio Coglitore, dit Jok, est un scénariste et artiste argentin, né à Buenos Aires. Jok écrit et dessine depuis 1993. Il a fondé et fait partie de La Productora, un collectif dédié à la création, à l'auto-édition, à la promotion et à l'enseignement de la bande dessinée en Argentine. Jok a illustré la série "Strangeways" de westerns d'horreur avec ses collègues de La Productora et l'a publiée sur Highway 62. Pour le marché américain, Jok a également illustré "Vampires and Cells", un album pour tous les âges, mélangeant la Science et les Monstres. Cette collection a été entièrement réalisée par les artistes de La Productora pour Capstone Press. Ses travaux ont été publiés en Italie, en France, en Espagne, en Angleterre, au Canada, au Brésil et en Uruguay. Jok consacre également son temps à divers projets appartenant à des créateurs. Un des ouvrages de La Productora, "Carne Argentina" (sur la crise argentine à la fin de 2001) a été réimprimé en Argentine et publié en Espagne, en France et au Brésil. Jok travaille toujours aux côtés de ses camarades pour tenter de réunir le plus de fans possible, partageant travail, projets et rêves avec ses collègues et amis.

Bibliographie :

Quarante cercueils 2019                                 

 

 

Rodolfo Santullo

Rodolfo Santullo, né à Mexico en 1979 est un écrivain, journaliste, et éditeur au Groupe Béllérophon. Il a crée, entre autres, deux romans graphiques aux côtés de Matías Bergara (Last Days of the Graf Spee et Act of War) et deux avec Marcos Vergara (Dinner with Friends et Valizas). Il collabore régulièrement au magazine Fierro.

 

SA BIBLIOGRAPHIE

Dengue                2015                      

Quarante cercueils 2019               

Quarante cercueils
Quarante cercueils

Voir les commentaires

Recherche chroniqueurs / euse BIFFF 2029

Bonjour,

Qui participe au BIFFF 2019 a quelques titres que ce soit ?

Je ne peux pas y allez cette année, qui pourrait chroniqué pour mon site : des films et/ou évènements qui se à cette occasion  déroule ?

Me joindre  via "CONTACT"..

Merci d’avance

Stéphane DUBOIS

Voir les commentaires

Esprits maléfiques Les dévoreurs d’Ames.

Esprits maléfiques

tome 2

Les dévoreurs d’Ames. 

Deuxième et dernier tome de cette mini-série.

En ce 8 mars, journée internationale des femmes, je voulais vous parler d’une mini-série et d’une auteure, Ellen Oh,   d’origine coréenne qui  prône la diversité dans la littérature, plus particulièrement celle des genres de de l’imaginaire les « Esprits maléfiques » ne manque pas à la règle que c’est fixé cette auteure.

Pas seulement entre homme et femme, que cette série se veut, comme l’ensemble de l’œuvre de cette auteure, entre les diverses  cultures, choix sexuels ou de vie !

 

 Destiné au préadolescent cette traduction d’Anne Delourt, donneras à vos enfants, de longues heures de plaisirs.

De plus en plus, les plus jeunes ne lisent plus du « papier » au mieux ils parcourent des textes prédigérés sur une tablette.

Avec Nathan éditions, maison spécialisée dans la littérature jeunesse, depuis le plus jeune âge jusqu’aux ouvrages parascolaires, bien sûr dans le cadre ce site, nous abordons les ouvrages des genres de l’imaginaire, quelques soit le public auxquels il est destiné, son origine, son âge, le sous-genre : merveilleux, science-fiction, fantastique héroïque-fantasy…

 

Résumé :

 Harper, sa famille et sa meilleure amie Dayo partent pour Halloween sur une île des Caraïbes. L'apprentie chasseuse d'esprit sent dès son arrivée que l'île est hantée par des créatures très différentes de ce qu'elle a pu rencontrer jusqu'à ce jour.

Avec ses pouvoirs de plus en plus puissants, elle tente de comprendre de quoi les fantômes du coin ont peur… et d'où viennent les traces de morsure sur le cou des enfants.

Grâce à sa grand-mère, Harper réalise que des dévoreurs d'âmes sont prisonniers de l'île. Ces créatures se nourrissent des âmes des fantômes mais aussi de celles des vivants…

Pour se libérer, ils vont procéder, le soir d'Halloween, à de nombreux sacrifices humains.

Á charge d'Harper et de ses amis de les arrêter !

Un roman d'effroi efficace, parfaitement adapté pour les 11-14 ans : des scènes effrayantes mais une héroïne tendre et bienveillante qui permet au lecteur de dépasser ses peurs.

La série qui hantera vos nuits…

Un T2 qui monte en puissance : plus de rebondissements, plus de monstres et de nouveaux chasseurs d'esprit !

Une galerie de personnages (garçons et filles) attachants qui permet à tout jeune lecteur de s'identifier.

 

Auteur : E. Oh

L’AUTRICE : Ellen Oh, d'origine coréenne, vit aux États-Unis dans l'État de Washington. Elle a étudié le droit et a exercé le métier d'avocate avant de se lancer dans l'écriture. Esprits maléfiques est sa première série traduite en français. Elle est également cofondatrice et présidente de "We Need Diverse Books" : une association qui promeut, aux États-Unis, la diversité dans la littérature jeunesse pour "un monde dans lequel chaque enfant peut se reconnaître dans les pages d'un livre".

Traductrice : Anne Delcourt

 

 

Roman fantastique, pour les enfants dès 11 ans.

256 Pages

ISBN : 978-2-09-258147-6

15,95 €

DÈS 11 ANS  COLLÈGE - 5E 

NOUVEAUTÉ

Esprits maléfiques,

les dévoreurs d'âmes -

T2 - Dès 11 ans

Collection : Roman Grand format

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Hébergé par Overblog