Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 10 11 12 13 > >>

Articles avec #nifff neuchatel suisse

 

Affiche nifff 2012

2012: Invités, jurés et conférences

J-8 avant le coup d'envoi du Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel : la 12ème édition s’annonce d’ores et déjà glamour, subversive et rock’n’roll. Après la présentation du programme complet le 20 juin dernier, survol des différentes personnalités qui feront vivre le festival grâce à leurs dernières créations, leurs chefs-d’oeuvre cultissimes et des conférences qui feront découvrir au public la face cachée des images digitales et du marketing viral.

Jury international

L'Américain Jeff Lieberman, réalisateur adulé par les aficionados de slashers underground – qui présentera trois de ses classiques à découvrir au programme - mènera un jury aux personnalités contrastées. A commencer par la jeune actrice allemande Jennifer Ulrich, propulsée sur le devant de la scène grâce notamment aux deux films de Dennis Gansel La Vague (2008) et Nous sommes la Nuit (2010), et qui figure également au générique de 205 Room of Fear, présenté au NIFFF dans la section Ultra Movies. Pour les épauler, le Britannique David Pirie, scénariste, producteur et critique, auteur d’une étude sur le cinéma d’horreur anglais et de la stupéfiante série Murderland ; le Suédois Lars Diurlin, jeune Président du LIFFF - Festival International du Film Fantastique de Lund - et le réalisateur français Alexandre Courtès, ancien graphiste et vidéaste, qui présente par ailleurs au festival The Incident, son premier long métrage (Ultra Movies). Ils auront la lourde tâche de départager des longs métrages aux origines aussi variées que l’Inde, les USA, l’Irlande, le Canada, l’Angleterre, les Pays-Bas, l’Italie, l’Espagne et la Lituanie.

Les invités qui pourrait, mieux que les réalisateurs, producteurs et acteurs eux-mêmes, présenter les films de la programmation 2012? LeNIFFF accueille ainsi plus de cinquante invités parmi lesquels une vingtaine de réalisateurs et une réalisatrice, l’indienne Shalini Usha Nair, qui proposera, en Compétition internationale, Akam, à ne manquer sous aucun prétexte. Toujours dans la Compétition, les réalisateurs américains Justin Benson et Aaron Moorhead seront présents pour défendre Resolution, tandis que l’Irlandais Ciarán Foy présentera Citadel. Flip Van Der Kuil & Steffen Haars, les deux réalisateurs hollandais à l’origine du délirant New Kids Nitro investiront la ville avec leurs trois acteurs principaux: Wesley van Gaalen, Tim Haars, et Huub Smit. L’Italien Jonathan Zarantonello sera également présent à Neuchâtel pour accompagner son saisissant thriller The Butterfly Room. Superviseur des effets spéciaux de Flying Swords of Dragon Gate 3D, le Shanghaïen Frankie Chung animera une conférence dans le cadre du Symposium Imaging the Future et présentera le film dans la section Films of the Third Kind. Dans la même section, le stupéfiant réalisateur italien Marco Manetti offrira l'angoissant Paura 3D en première mondiale. Autre monstre sacré présent à Neuchâtel, le Sud-Coréen Kang Je-gyu dévoilera My Way, sa somptueuse fresque guerrière dans la section New Cinema from Asia.

Dans le cadre de la rétrospective P.O.V., la jeune épouse fâchée de   l'actrice espagnole Leticia Dolera, honorera le festival de sa présence, accompagnée du réalisateur du film, Paco Plaza. Pionnier du genre, l’Italien Ruggero Deodato, est de retour au NIFFF avec Cannibal Holocaust en version non censurée et l’Américain Oren Peli représentera la nouvelle génération, avec son explosif Paranormal Activity. Glenn Withrow, figure emblématique du New Hollywood ayant tourné dans 5 films de Coppola, se déplacera à Neuchâtel pour la Première européenne de son film The Mooring (Ultra Movies) accompagné de Hallie Todd et de leur fille Ivy Alice, respectivement actrice, productrice et co-scénariste du film. Dans la même section, Alex Chandon dont le premier long métrage Cradle of Fear avait marqué les esprits, présentera en première suisse Inbred, petite perle de gore à l’anglaise.

La présence de plusieurs réalisateurs suisses dans la compétition SSA/Suissimage ponctuera également le festival avec notamment Michael Steiner, membre du Jury et chef de file d’un cinéma suisse en plein essor comme le prouve le succès en 2010 de Sennentuntschi (Curse Of The Alps) interprété par Carlos Leal.

Les conférences

En parallèle au Festival, le NIFFF aura le plaisir d’accueillir Grzegorz Rosinski, le dessinateur de Thorgal, pour une présentation de son travail et une séance de dédicace, dans le cadre des rencontres littéraires. A découvrir absolument lors du Symposium de l’ITF, le duo de créateur de jeux indé (Tale of Tales) Michael Samyn & Auriea Harvey, ainsi que Michael Fink, grand maître des effets visuels, qui présentera en exclusivité son travail allant de Blade Runner (1982) à Tron: Legacy (2010).

La conférence P.O.V. –Point  of View permettra aux spécialistes du marketing digital Philippe Weibel (Trapped), Pekka Ollula (Iron Sky), Florian Couret Ginoux et Ulysse Meridjen (Attila Marcel) de présenter le nouveau visage du marketing 2.0. Pour clore, Alain Boillat, professeur à l’Université de Lausanne en Histoire et esthétique du cinéma, proposera une conférence très attendue intitulée « Found footage : effet(s) de réel, réalité de l’effroi ».

Voir les commentaires

nifff 2012

 

NIFFF 2012 : ET VOILA LE PROGRAMME!

 

Après avoir inauguré avec succès en 2011 une nouvelle salle, 2 jours de projections supplémentaires ainsi que les sections Films of the Third Kind et Ultra Movies, le NIFFF reconduit ce format en 2012. Se positionnant plus que jamais comme une manifestation d’envergure internationale, le festival propose au public un panorama éclectique du fantastique d’hier et d’aujourd’hui, mais aussi une exploration de ses affinités avec d’autres genres et disciplines. Pour célébrer le meilleur du fantastique, rendez-vous à Neuchâtel entre le 6 et le 14 juillet !

 

Le NIFFF en quelques chiffres

Avec un budget total de 1'450'000 CHF, le NIFFF 2012 c’est 9 jours de projections, 7 salles et une capacité simultanée de 1750 places. Les 135 projections publiques présenteront 89 longs métrages et 21 courts métrages produits par 31 pays différents.

 

Jury international

Mené par l’Américain Jeff Lieberman, réalisateur, auteur et producteur auquel le NIFFF consacre un hommage, le jury de la Compétition Internationale accueille cette année : l’actrice allemande Jennifer Ulrich (The Wave, We are the Night), le scénariste, producteur et critique britannique David Pirie (The Woman in White, Murderland) et Lars Diurlin, directeur du Festival International du Film Fantastique de Lund (Suède).

 

Compétition Internationale

En 13 titres, la Compétition Internationale offre un panorama de la production fantastique indépendante actuelle. Première bonne surprise de la sélection, la présence de deux réalisatrices à découvrir absolument: Shalini Usha Nair qui livre avec Akam un thriller hallucinatoire sur l’Inde contemporaine et la Lituanienne Kristina Buozyté qui offre avec Vanishing Waves un film à la croisée de l’anticipation scientifique et de la romance érotique.

 

Le cinéma horrifique version US est porté cette année par trois oeuvres emblématiques du renouveau du genre: Maniac, remake puissant de l’oeuvre culte de Bill Lustig (NIFFF 2011) signé Franck Khalfoun et produit par le duo français Alexandre

Aja et Gregory Levasseur; Excision de Richard Bates Jr., un opus aux visuels puissants et au casting prestigieux (John Waters, Traci Lords, Ray Wise) et Resolution de Justin Benson & Aaron Moorhead, un film-découverte qui défie toute classification !

 

Le genre horrifique est également représenté au niveau européen par Harold’s going Stiff (Keith Wright, UK) qui relate l’incroyable résistance d’un vieil homme à une pandémie, When the lights went out (UK), dans lequel Pat Holden met en scène une fillette possédée par un esprit et The Path, thriller horrifique hivernal signé par l’Espagnol Miguel Ángel Toledo.

 

Les amateurs de comédie et de créatures étranges ne manqueront pas les monstres marins carnivores (et allergiques à l’alcool !) de Grabbers, réalisé par le Britannique Jon Wright, la satire tordante et carnassière du monde de l’art Eddie : the sleepwalking Cannibal, proposée par le Canadien Boris Rodriguez et le délirant New Kids Nitro, retour en force des Hollandais Flip Van Der Kuil & Steffen Haars, qui avaient déjà commis le détonnant New Kids Turbo.

 

Le thriller, enfin, sera à l’honneur grâce à The Butterfly Room de l’Italien Jonathan Zarantonello, un giallo nouvelle génération incarné par une Barbara Steele au sommet et Citadel, de l’Irlandais Ciaran Foy, qui relate l’histoire d’un père

célibataire sérieusement agoraphobe.

 

New Cinema from Asia

Vitrine de la qualité et des particularités du cinéma populaire d’Asie, la sélection 2012 se distingue tant par la présence de réalisateurs confirmés que par celle de cinématographies émergentes. Le réalisateur culte japonais Takashi Miike est de retour avec Ace Attorney, une adaptation décoiffante du manga éponyme ; second chantre du cinéma de genre japonais, Gakuryu Ishii distille une SF nerveuse dans Isn’t anyone alive, alors que Kim Jee-woon & Yim Pil-sung, deux des plus grands talents du cinéma sud-coréen, livrent avec Doomsday Book un triptyque éblouissant sur l’apocalypse.

 

La vitalité de la production sud-coréenne est à découvrir également par le biais de l’élégant thriller Howling signé Yoo Ha ou encore de My Way, somptueux film de guerre réalisé par Kang Je-gyu.

 

Jolies surprises de cette sélection, le réalisateur philippin Jade Castro propose avec Remington and the curse of Zombadings une comédie magistrale qui fustige l’homophobie alors que Lee James Thim Heng & Yuen Sampson Choi-Hin offrent avec Petaling Street Warriors à la Malaisie son premier film d’arts martiaux !

 

Enfin, les amateurs de Kung Fu ne manqueront pas le film fantastique hongkongais The Great Magician de Tung-Shing Yee dans lequel Tony Leung (In the Mood for Love) s’attèle à reconquérir son amour perdu à coups de baguette magique.

 

Courts métrages

Pour prendre la mesure de la production actuelle, le NIFFF propose deux programmes compétitifs de courts métrages suisses et une sélection des meilleurs courts métrages fantastiques européens.

 

Films of the Third Kind et Ultra Movies

Entre fantastique et thriller, la section Films of the Third Kind propose en 7 titres les meilleures avant-premières de la saison. A ne pas manquer : Flying Swords of Dragon Gate 3D, spectaculaire remake de L’Auberge du Dragon par Tsui Hark ; les visions apocalyptiques de l’Américain Abel Ferrara dans 4 :44 Last Days on Earth ; le retour au NIFFF (The Bothersome Man, 2006) du Norvégien Jens Lien avec le tableau de famille décalé de Sons of Norway ; tout aussi décalée, la satire grinçante de la culture US livrée par Bobcat Goldthwait dans God Bless America ; Réplicas du Canadien Jeremy Regimbal, thriller à suspense qui vous fera détester vos voisins ; une découverte du cinéma indie US à la fois poétique et cruelle, Kid-Thing, signée David et Nathan Zellner et, finalement, The Raven, une enquête policière imaginée par James McTeigue qui vous emmènera sur les traces d’Edgar A. Poe.

 

Pour agrémenter les soirées des festivaliers, le NIFFF propose des séances minuit qui présentent, sous diverses facettes, la production la plus extravagante ou extrême du cinéma de genre. Honneur au giallo avec le film allemand Masks (Andreas Marschall), qui vous fera découvrir une école d’arts dramatiques plutôt bizarre ; hommage à un cinéma horrifique sans concession avec : la maison inoccupée de Paura 3D par les Italiens Marco & Antonio Manetti, les prédateurs voraces de Piranha 3DD de l’Américain John Gulager, les plaisirs champêtres de l’Angleterre (Inbred, Alex Chandon), le survival forestier version US de The Mooring (Glenn Withrow), 205 Room of Fear (Rainer Matsutani, GER), dans lequel Jennifer Ulrich (Jury international 2012) découvre avec stupeur les joies de l’arrivée à la fac et les affres de trois employés d’un hôpital psychiatrique dans The Incident (Alexandre Courtès, USA). A ne pas manquer encore : la SF et l’action déjantée de Manborg (Steven Kostanski, CAN) et le jeu de cache-cache haletant de Blind Alley par l’Espagnol Antonio Trashorras.

 

Rétrospectives :

When Musical rocks ! /

Centenaire de la Nikkatsu /

P.O.V – Point of View

 

Fidèle à sa tradition, le NIFFF propose une série de programmes rétrospectifs retraçant l’histoire du cinéma de genre et de ses influences.

 

 When Musical rocks ! présente une quinzaine de titres qui, imprégnés de riffs de guitares et de fantastique, chantent la subversion. L’occasion de vivre ou de revivre des projections de films cultes tels que Phantom of the Paradise (Brian de Palma, USA), Pink Floyd The Wall (Alan Parker, UK) ou encore Hairspray (John Waters, USA).

 

Le NIFFF rend hommage à la société Nikkatsu, le plus ancien des studios japonais, à travers un panorama des genres qui ont fait sa renommée: le roman porno et l’action. Une opportunité unique de découvrir des perles aux titres aussi évocateurs que Lovers are wet (Tatsumi Kumashiro), Delinquent Girl: Alley Cat in Heat (Chûsei Sone) ou encore Stray Cat Rock : Sex Hunters (Yasuharu Hasebe).

 

P.O.V – Point of View décline en 13 films l’histoire et l’actualité d’un genre qui mêle documentaire et fantastique. De Punishment Park (Peter Watkins, USA) à Emergo (Carlos Torrens, ES), de Cannibal Holocaust (Ruggero Deodato, IT) à [REC]3 (Paco Plaza, ES), laissez-vous tenter par une immersion aux sources d’un cinéma qui brouille les frontières entre fiction et réalité pour mieux captiver son public. La rétrospective donne également lieu à une Carte Blanche proposée par Visions du Réel qui explore les liens entre le documentaire et le fantastique.

 

Enfin, le NIFFF propose la conférence Transmédia et Digital Marketing, dans laquelle des experts internationaux disséqueront les nouvelles méthodes de marketing viral dont les bases furent posées avec The Blair Witch Project en 1999.

 

Projections et événements spéciaux

Pour ouvrir et clore cette douzième édition, le NIFFF présente Holy Motors, le dernier opus surréaliste de Leos Carax, et The Cabin in the Woods, un film co-écrit par Drew Goddard (auteur de Buffy), qui réinvente les conventions du genre horrifique.

 

Au rang des événements spéciaux, le festival propose les rencontres littéraires New Worlds of Fantasy qui accueillent cette année Grzegorz Rosinski, le cultissime dessinateur de Thorgal, la 7ème édition du Symposium Imaging The Future, événement pluridisciplinaire consacré aux derniers développements en matière de jeux vidéo et d’effets spéciaux, ainsi que le Ciné-Concert Metropolis, dont la partition intégrale sera interprétée en direct par le Nouvel Ensemble Contemporain.

Voir les commentaires

 

NIFFF 2012: Projections et événements spéciaux

 

 

 

nifff 2012 

Deux jours avant de présenter son programme complet, le NIFFF (Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel) a le plaisir de dévoiler les projections et événements spéciaux qui jalonneront les neuf jours de célébration du fantastique. Film-événement du festival de Cannes, le dernier Leos Carax, Holy Motors, sera projeté en exclusivité lors de la soirée d’ouverture de l’édition 2012.

 

Les projections spéciales du NIFFF

Pour ouvrir cette 12ème édition, le NIFFF est heureux de proposer au public en première suisse le troublant Holy Motors, dernier opus de Leos Carax. Doté d’un casting d’exception (Denis Lavant, Eva Mendès, Kylie Minogue et Michel Piccoli), Holy Motors nous embarque pour une journée surréaliste dans l’existence de Monsieur Oscar, un être fascinant qui voyage de vie en vie. Autre événement à ne pas manquer, la projection du cultissime Rocky Horror Picture Show. Organisée en collaboration avec Couleur 3 pour fêter les 30 ans de la chaîne ; la séance donnera lieu à une mise en scène délirante, déguisements et accessoires à l’appui. Une vitrine sur la production locale permettra au public de découvrir le film inédit Blueman d’André Kuenzy et Alberto Veronese. A travers une odyssée à la fois poétique et sensible, l’occasion de suivre les pérégrinations de l’Homme Bleu aux quatre coins du monde. La Lanterne Magique,enfin, invite les plus jeunes mais aussi leurs parents à (re)découvrir Peau d’Ane, le grand classique signé Jacques Demy.

 

Holy Motors : vendredi 6 juillet, 19h00, Passage 1 // Rocky Horror Picture Show Live : jeudi 12 juillet, 23h00, Temple du Bas Blueman : samedi 7 juillet, 15h30, Passage 1, entrée libre // La Lanterne Magique – mercredi 11 juillet, 14h30, Apollo 1.

 

Les événements spéciaux du NIFFF

Conférence Transmedia et Digital Marketing

L'explosion de l’offre cinématographique, liée aux innovations technologiques, a changé le rapport du spectateur au produit filmique. L'accès instantané à des contenus multiples a donné naissance à de nouvelles stratégies, destinées à attirer l’attention du public sur un film en particulier. Afin de réfléchir aux enjeux qui fondent  aujourd’hui le marketing lié à la production cinématographique, le NIFFF propose une conférence animée par des intervenants internationaux : Philippe Weibel (Trapped, Suisse), Pekka Ollula (Iron Sky, Finlande) ou encore  florian Couret Ginoux et Ulysse Meridjen de la Sideburnn Agency (Attila Marcel, France).

Conférence Transmedia et Digital Marketing : lundi 9 juillet, 14h00, Passage 2, entrée libre.

 

Littérature, art contemporain et musique

Sensible aux déclinaisons du fantastique dans des domaines proches du cinéma, le NIFFF met une nouvelle fois à l’honneur dans son programme la littérature, l’art contemporain et la création musicale. Les rencontres  littéraires New Worlds of Fantasy offriront au public l’occasion exceptionnelle de rencontrer une des légendes de la bande-dessinée : Grzegorz Rosinski, dessinateur de Thorgal. L’après-midi permettra également de faire le point sur la relève de la littérature de genre en Suisse romande et sur ceux qui font l’actualité de la fantaisie française : Christophe « Scotch » Arleston, scénariste de bande-dessinée (Lanfeust de Troy, Trolls de Troy) ou encore l’auteur Pierre Pevel (Les Lames du Cardinal, L’Elixir d’Oubli). Actual Fears, fruit de la collaboration entre le NIFFF et le CAN (Centre d’Art Neuchâtel) ,conviera les festivaliers à une mystérieuse conférence « élargie », animée par Julia Perrazini & Valério Scamuffa et intitulée : Le point sur les tendances érotico-exotiques du Found Footage.

 

Finalement, le ciné-concert METROPOLIS ravira les mélomanes aussi bien que les amateurs de films d’anticipation. Une opportunité unique en Suisse de découvrir l’intégrale du film de Fritz Lang, mise en musique par le Nouvel Ensemble Contemporain (NEC).

 

New World of Fantasy : jeudi 12 juillet, 15h00, Passage 2, entrée libre // Actual Fears : vendredi 13 juillet, 20h00, Passage 2, entrée libre

 

Voir les commentaires

 

 NIFFF 2012:

Symposium Imaging the Future (10-11 juillet 2012)

nifff 2012 

 

Le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel a le plaisir de vous dévoiler le programme du Symposium Imaging the Future. Pour sa 7ème édition, cet événement multidisciplinaire incontournable, qui réunit depuis 6 ans des spécialistes et théoriciens de l’imagerie digitale et des concepteurs de jeux vidéo, propose une journée consacrée au jeu vidéo et une autre aux effets visuels au cinéma.

 

Transmedia : Jeux de réalité augmentée & interaction avec le joueur

Dans le cadre d’un cycle de conférences intitulées « Transmedia Series » présenté aux Journées de Soleure, à Visions du Réel et à Fantoche, le symposium accueille David Varela et Daniel Boy qui questionnent l’importance de l’interactivité avec l’audience et les stratégies créatives utilisées dans leurs projets transmedia respectifs.

 

Au-delà du divertissement: L’avènement des jeux vidéo indépendants.

 

Le duo de créateur de jeux vidéo de TALE OF TALES, Michael Samyn et Auriea Harvey, dont l’approche du développement de jeux vidéo est de « minimiser  l’’importance de l’histoire et de diriger l’attention sur des technologies cool et sur le plaisir du joueur » présentent ici leur vision du jeu vidéo et de son marché oscillant entre art et commercialisation.

 

Mythologie des jeux vidéo.

Marc Atallah (directeur de la Maison d’Ailleurs), José Luis de Vicente (chercheur en nouveaux média) et Dominique Cunin (artiste et chercheur en nouveaux média) proposent une série de conférences autour de l’importance des jeux de réalité augmentée pour notre compréhension du quotidien, de l’influence des scenarii de jeux vidéo sur notre vie ou encore de la conception des espaces virtuels comme héritages culturels.

 

VFX Swiss studio projects

Miklos Kozary introduit les récentes créations et productions d’effets visuels des studios zürichois Elefant Studios sur les films EINE WEN IIG, DR DÄLLEBACH KARI (Suisse, 2012), HELL (Allemagne, Suisse, 2011) ou encore WE ARE THE NIGHT (Allemagne, 2010).

 

La chaîne de création des effets visuels dans le film JOHN CARTER

Ce séminaire propose de fournir un éclairage sur la chaîne de production et de création des effets visuels dans le film de Disney JOHN CARTER (2012), à travers l'intervention de spécialistes ayant collaboré sur le film (Sue Rowe, Kevin Hahn, Michele Sciolette et Ryan Cook) et issus des prestigieuses sociétés londoniennes, telles que Double Negative, The Moving Picture Company et Cinesite.

 

Master class de Michael Fink : Visual Effects Paradiso

Michael Fink revient sur sa carrière professionnelle qui s’étend sur plus de 30 ans en tant que spécialiste d’effets visuels en remontant à ses premières expérimentations sur BLADE RUNNER (1982) ou STAR TREK (1979), en passant par son apport dans MARS ATTACKS (1996) et X-MEN (2000), jusqu’à son travail sur AVATAR (2009), TRON : LEGACY (2010) ou encore THE TREE OF LIFE (2011).

 

Call for Projects : Swiss Games 2012/2013. Soulignant l’importance croissante de l’ITF, la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia et la FONDATION SUISA lancent avec le NIFFF un « Call for Projects : Swiss Games 2012/2013 ». Cet appel à projets permettra de soutenir la création de jeux vidéo novateurs et de qualité du point de vue artistique.

 

La participation aux conférences est gratuite et sur inscription.

Traduction simultanée (fra / all / ang)

(communiqué de presse du 6 juin 2012)

 

 

Voir les commentaires

 

CONCOURS JINGLE COULEUR 3

ET

 CARTE BLANCHE A LA MAISON D'AILLEURS



COULEUR 3 et le NIFFF présentent : Ultramovies !


Pour la deuxième année consécutive, COULEUR 3 et le NIFFFF font appel aux plus créatifs d'entre vous afin de composer le jingle officiel de la section Ultramovies pour le Neuchâtel International Fantastic Film Festival 2012 !


Pour participer, proposez-nous une petite bande son sur le thème:

Ultramovies:

 Les films fantastiques les plus excentriques, bizarroïdes et inquiétants de toute la sélection !


Pas de restriction, tout est permis, laissez parler vos instincts musicaux et sonores les plus excessifs, délirants, furieux et décalés. Envoyez votre chef-d'
œuvre avant le 10 juin 2012 à concours@nifff.ch et vous aurez peut-être la chance d’entendre votre composition en ouverture de toutes les séances Ultramovies et de gagner des passes pour le festival ainsi que des invitations au cocktail d’ouverture ! Infos et règlement:  couleur3.ch et nifff.ch.

Le NIFFF à la Maison d'Ailleurs


Dans le cadre de l'exposition
Playtime - Videogame mythologies que La Maison d'Ailleurs, musée de la science-fiction, de l'utopie et des voyages extraordinaires consacre à la culture du jeu vidéo, le NIFFF proposera samedi 26 mai une Carte Blanche de 3 films. Au programme de cette journée:



14.00 AVALON de Mamoru Oshii (Japon, 2001, 107’, Science-fiction, Vost Fr)

Ash est une accro de jeux vidéo et de réalité virtuelle. Elle était membre du groupe Wizard, constitué d'aficionados du jeu de guerre illégal "Avalon". Mais depuis que la bande s'est dissoute, Ash joue seule. Un jour, elle apprend que son ancien amant, Murphy, est devenu un zombie. Son sort intrigue Ash qui décide alors de refaire le chemin qu'il a pris en jouant dans une zone interdite baptisée "Class A".


16.30 THE CAT, THE REVERAND AND THE SLAVE de Alain Della Negra & Kaori Kinoshita France, 2009, 80’, Documentaire, Vost Fr)

 
Markus est un furry : l
’animal qui sommeille en lui est un chat. Benjamin est un pasteur moderne : il prêche les évangiles dans une église virtuelle. Kris est un maître goréen : il contrôle la vie sexuelle de ses esclaves depuis sa chambre... Un documentaire sur trois communautés emblématiques de Second Life.



19.00: SCOTT PILGRIM VERSUS THE WORLD de Edgar Wright (USA, 2010, 112’, Comédie fantastique, Vost Fr)

 
Scott Pilgrim a 22 ans et est bassiste dans le groupe de rock amateur Sex Bob-omb. Il rencontre un jour la fille de ses rêves : Ramona Victoria Flowers. Mais Scott ne pourra conquérir le c
œur de Ramona qu'après avoir combattu et vaincu les 7 ex maléfiques de cette dernière.

 

AVALON smallSlave small

 

Avalon The Cat, the Reverand and the Slave

 

A noter encore que dans le cadre de cette collaboration, la Maison d'Ailleurs sera l'hôte de la 7ème édition du symposium Imaging the Future (10-11 juillet 2012) organisé par le NIFFF. Le Musée d'Yverdon y proposera le mardi 10 juillet un après-midi de réfléxion autour du thème The Mythology of Videogames.

 

Maison d’Ailleurs I Place Pestalozzi 14 I Yverdon-les-Bains
Samedi 26 Mai 2012 I 14.00 - 21.00 I Salle Jules Verne
www.playtime.ailleurs.ch

Symposium Imaging The Future I Théâtre du Passage I 10-11 juillet 2012
Mardi 10 juillet 2012 I 14.00-18.00 I Entrée libre sur inscription
www.imagingthefuture.ch


 

 

Voir les commentaires

 

 

NIFFF 2012:

 

 Rétrospective P.O.V. - Point of View et Sections NIFFF Unlimited

 

 

A peine deux mois avant le lancement de sa douzième édition, le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel dévoile une nouvelle partie des réjouissances prévues entre le 6 et le 14 juillet. En sus du programme qui explorera les liens entre musique et cinéma, le NIFFF propose P.O.V. - POINT OF VIEW, un programme mêlant fantastique et imagerie documentaire. Une cinématographie à l’identité hybride dont les occurrences les plus manifestes sont le FOUND FOOTAGE et le MOCKUMENTARY (FAUX DOCUMENTAIRE).

 

En primeur, le NIFFF présente également les tout premiers titres des sections ULTRA MOVIES et FILMS OF THE THIRD KIND.

 

Rétrospective P.O.V. – Point of view

 

POINT OF VIEW propose une exploration des cinématographies qui brouillent les frontières entre réalité et fiction pour mieux envoûter leur public. Forte d’une vingtaine de titres, la rétrospective présentera les grands classiques du FOUND FOOTAGE et du OCKUMENTARY mais aussi un panorama des avant-premières les plus renversantes de la saison.

 

 

Le FOUND FOOTAGE – comprenez une fiction constituée de matériel vidéo à caractère prétendument documentaire - caracole depuis quelques années au sommet du box office mondial grâce à des films

tels que [REC] ou encore Paranormal Activity.

 

 

Issu de la démarche à contre-courant de réalisateurs tels que Peter Watkins (Punishment Park, USA, 1971) ou Ruggero Deodato (Cannibal Holocaust, IT, 1979), le principe du FOUND FOOTAGE explose littéralement à la fin des années 90, grâce notamment au succès planétaire de The Blair Witch Project (Daniel Myrick & Eduardo Sánchez, USA, 1999). Né dans le circuit de la production indépendante, le phénomène ne tardera pas alors à gagner les faveurs des studios hollywoodiens.

 

Les techniques du marketing viral – aujourd’hui élément essentiel de l’identité et de la carrière de films comme Paranomal Activity – feront l’objet d’une conférence destinée aux professionnels de la

branche.

 

 

Le programme, enfin, donnera lieu à une Carte Blanche présentée par Visions du Réel, Festival international de documentaires de Nyon, qui explorera les arcanes du MOCKUMENTARY.

 

 

NIFFFF Unlimited

 

En 2012, le NIFFF agrémente à nouveau son panorama de la production fantastique de deux sections désormais indispensables:

 

ULTRA MOVIES et FILMS OF THE THIRD KIND.

 

La première présentera les films les plus exubérants du cinéma de genre lors d’explosives séances de minuit, grâce à des titres tels qu’Inbred (Alex Chandon, UK, 2011) et Blind Alley (Antonio Trashorras, Espagne, 2011).

 

La section FILMS OF THE THIRD KIND présentera quant à elle des thrillers et films à grand spectacle tels que Sons of Norway (Jens Lien, Norvège, 2011) ou le dernier opus du maître du cinéma de genre  hongkongais Tsui Hark qui, avec Flying Swords of the Dragon Gate 3D (2011), propose un divertissement de haut vol à consommer sans réserve par un large public.

 

LDT, 9 mai 2012

 

 

Voir les commentaires

  

 Quand la musique fait son cinéma…fantastique !

Affiche nifff 2012

Pour sa douzième édition (6-14 juillet 2012), le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel (NIFFF) propose à nouveau 9 jours de célébration du cinéma de genre. Cette année, le festival inaugure un projet décliné sur trois éditions qui explore les synergies les plus significatives entre le cinéma fantastique et la musique. Au programme de la 12è édition : une rétrospective consacrée à la comédie musicale subversive avec une soirée exceptionnelle pour les 30 ans de Couleur 3 et un Ciné-concert inédit en Suisse, Metropolis.

When musical rocks !

Quand le film musical devient subversif

Après le succès rencontré en 2011 par le panorama dédié au cinéma « gore », le NIFFF s’attaque aux liens entre le cinéma fantastique et la musique. Cette année, le spectacle sera résolument au rendez-vous grâce à la rétrospective When musical rocks ! Quand le film musical devient subversif. Mise à l’honneur durant les années 30, la comédie musicale connaît dès la fin des 50’s un regain de vitalité incarné par une génération de cinéastes dont l’élan contestataire va faire souffler sur le genre un véritable vent de révolte.

Les codes du cinéma de genre, son esthétique fantasmagorique et ses thématiques décalées vont alors, à coups de riffs de guitares, donner lieu à des mises en scène le plus souvent corrosives et provocatrices. Le NIFFF propose au public d’en découvrir quelques-unes des plus cultes !

Rocky Horror Picture Show Live

Afin de célébrer dignement les trente ans de Couleur 3, le NIFFF et la troisième chaîne radio de la RTS s’associent pour convier le public à une séance ahurissante du cultissime Rocky Horror Picture Show. Une mise en scène délirante et bien d’autres surprises à découvrir le jeudi 12 juillet !

Ciné-Concert Metropolis

Chef-d’oeuvre signé Fritz Lang sur une musique originale de Gottfried Huppertz, Metropolis (1927) a marqué à jamais l’histoire du cinéma et de la musique de film. Au moment où la Cinémathèque française vient de consacrer une exposition et un cycle à l’oeuvre de Fritz Lang, le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel se fait lui aussi le relais d’un hommage à l’un des cinéastes mais aussi à l’un des films d’anticipation les plus significatifs du 20è siècle.

Dans la plus pure tradition du cinéma muet, le NIFFF se propose de faire découvrir au public, en collaboration avec le Nouvel Ensemble Contemporain (NEC), l’intégrale de l’oeuvre accompagnée par sa partition musicale d’origine, exécutée en direct. Un spectacle inédit en Suisse à ne pas manquer le dimanche 8 juillet 2012 !

Communiqué, LDT, 4 avril 2012

 

 

Voir les commentaires

Playtime - Videogame mythologies

play time nifff

 

La Maison d'Ailleurs, musée de la science-fiction, de l'utopie et des voyages extraordinaires, inaugure ce samedi 10 mars une exposition exceptionnelle autour du jeu vidéo: Playtime - Videogame mythologies ! Le Festival du Film Fantastique de Neuchâtel (NIFFF) y présentera un programme de films le 26 mai alors que l’exposition donnera lieu à une série de rencontres durant le NIFFF 2012 à l’occasion de la 7ème édition du symposium Imaging the Future (10-11 juillet 2012). Une occasion à ne pas manquer pour tout savoir sur la culture du gaming !

 

  S'inscrivant dans le cadre du programme GameCulture - Du jeu à l'art de Pro Helvetia, Playtime - Videogame mythologies est une exposition inédite consacrée à la culture et l'art des jeux vidéo. Elle explore les relations entre le ludique, les différentes formes de jeu et la technologie.

En tout, une cinquantaine d’œuvres, un historique du jeu depuis le XVIIIe siècle, la plus grande boutique Nintendo de Suisse, mais aussi de nombreux événements organisés durant toute l’année autour de l’exposition. Parmi ceux-ci, ne manquez pas :

- Le 26 mai 2012

 Playtime - Videogame mythologies I  Maison d'Ailleurs

Présentation d'un programme de films spécialement sélectionnés par le NIFFF.

- Le mardi 10 juillet 2012

Symposium Imaging the Future Théâtre du Passage

Une grande après-midi de conférences et tables rondes autour du jeu vidéo, proposées conjointement par le NIFFF et la Maison d'Ailleurs.

Playtime - Videogame mythologies

11 mars - 9 décembre 2012

ma-ve 14.00-18.00 I sa-di 11.00-18.00

Vernissage  samedi 10 mars 2012 I 18.00

www.playtime.ailleurs.ch

Maison d’Ailleurs I Place Pestalozzi 14 I Yverdon-les-Bains

(Communiqué de presse)

Voir les commentaires

Entretien de Oliver Béguin

Réalisateur de EMPLOYE DU MOIS

employedumois2

Prix Taurus Studio à l'innovation au NIFFF 2011

 

Bonjour Olivier,

SD :

Vous en êtes déjà a votre cinquième court-métrage  comme réalisateur, après avoir commencé comme monteur, se court métrage (15 mm) nous emmène dans une agence de placement de chômeurs, qui traitent des cas  très particulier: des démons, vampires et autres momies.

Ma première question sera sur la conseillère de l’agence pour l’emploi, elle semble dans le contexte de votre court métrage très «  réaliste », en avez-vous rencontré une qui vous aurait inspiré ? Car elle a un discourt très stéréotypé, formater ?

O.B : Le dernier conseiller en emploi que j'ai rencontré date d'une dizaine d'année, par contre mon co-scénariste, Colin Vettier a « expérimenté » ce milieu récemment. J'avais émis avec lui le désir de faire une comédie fantastique qui traite d'une administration et c'est lui qui m'a proposé l'idée de cette agence.

S.D :

Comment définiriez-vous votre film : comédie fantastique, critique sociale …

O.B : Avant tout comme une comédie fantastique. Il y a un aspect critique sociale oui, mais c'est ce qui m'intéresse dans le cinéma de genre, c'est que ce n'a pas à être frontal.

SD :

C’est après Dead Bones , c’est votre deuxième film primé, car vous venez de recevoir le Prix Taurus Studio à l'innovation au NIFFF 2011 pour « Employé du Mois » que signifie pour vous ce prix et pour vous votre film est-il novateur  ???

O.B : A vrai dire c'est mon quatrième film primé, mais le deuxième au NIFFF effectivement. Ce prix fait très plaisir bien sûr. On a réalisé au NIFFF que le film fonctionnait en salle ce qui est très satisfaisant pour une comédie et le prix, c'est la cerise sur le gâteau. Je ne sais pas si le film est novateur, mais il est peut-être un peu sorti du lot.

Au sujet du cinéma fantastique et de SF helvétique, plus particulièrement romand, quels sont ces forces et faiblesses par rapport au autres cinéma européens, voir d’autres continents ?

O.B : Je pense qu'au niveau des court-métrages il est assez similaire aux autres cinémas européens. Après au niveau des longs, sa principale faiblesse est que nous avons nettement moins de films de genre que les autres pays. Et c'est dommage, car les réalisateurs romands oeuvrant dans ce cinéma existent.

S.D

Comment êtes vous venus au cinéma fantastique et au genre de l’imaginaire …

O.B : Lorsque j'avais 14 ans et que j'ai vu LA MOUCHE de Cronenberg. C'est le premier film d'horreur qui m'a fait prendre conscience que le genre pouvait accoucher de chef-d'oeuvres. A ce moment je faisais des petits films en vidéo avec les copains et c'est vers ce cinéma-là que j'ai eu envie de me tourner.

S.D :

Jusqu'à présent vous avez réalisé que des courts métrages, pensez vous passé au long métrage prochainement et plus généralement quels projets de films avez-vous ?

O.B : J'y pense activement oui. Je suis actuellement en train de développer mon premier long-métrage, STRESSEURS, un thriller que j'espère pouvoir tourner l'année prochaine. Sinon j'ai aussi le désir de faire une version long-métrage de mon western court, DEAD BONES.

S.D :

Merci d’avoir bien voulut répondre a ces quelques questions et à bientôt sur d’autres festival , nous ne manquerons pas de tenir informer les internautes de votre actualité.

Merci à vous!

Site d’Olivier Beguin : http://www.chaoticlock.com/site/Home.html

 

Casting de : EMPLOYE DU MOIS

Catriona MacColl, Caroline Althaus, Frédéric Landenberg, Laurent Lecoultre, Christiane Margraitner, Yannick Merlin, Manu Moser, Yannick Rosset, Matthieu Béguelin

 

FILMOGRAPHIE (fiction)

d’Olivier Beguin

Réalisation:

2011:

STRESSEURS

EMPLOYE DU MOIS (cm)

2008:

Dead Bones (cm)

2006:

NAUFRAGE (cm)

2002:

SI VOUS LE VOYEZ, TUEZ LE DE MA PART (cm)

2000:

TIME WITH NYENNE (cm)

Montage:

2008:

Dead Bones ( cm)

2006:

IMPULSO (cm)

NAUFRAGE (cm)

2005:

COUPE COURT (cm)

COEUR DE LUNE (cm)

2002:

SI VOUS LE VOYEZ, TUEZ-LE DE MA PART (cm)

1998: SARAH JANE (cm)

FRANK’S DELAY (cm)

OMESHORN (cm)

Voir les commentaires

BRUTAL RELAX

Brutal Relax

Ce film a la fois Gore, burlesque dans style grand guignol, est un excellent film et as largement mérité de  d’être nominé pour le Méliès d’Or, bien réalisé ce film nous fait voyager dans un univers complément décalé propre au cinéma hispanique qui nous a déjà offert par exemple  Paco Cabezas avec « Néon Flesch » (voir l’article publier sur ce site en rubrique « BIFFF 2011 », mais « Brutal Relax » est contrairement a « Néon Flech » sait une comédie pure Gore, la salle a durant toute la projection exprimé ca joie par des élclat de rire quasi permanent.

Il as toute ces chance a notre avis pour le Méliès d’OR , si le jury est sensible à ce genre d’humour.


Gore, Spain, 2010, 15’, Vost/OfmU Eng, Dir.: David Munoz, Adrian Cardona & Rafa Dengra Prod.: Eskoria Films,

Site de la maison de production (en espagnol)  www.eskoriafilms.com

Résumé du film: Monsieur Olivares est beaucoup trop stressé; il a besoin de repos. Départ pour une plage ensoleillée… qui subit une attaque de zombies marins!

Nomination pour le Méliès d'Or du meilleur  court métrage européen décerné

lors du  NIFFF 2011

Pensez a laissez des commentaires et a vous inscrire a la newletters

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Hébergé par Overblog