Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 10 11 12 13 14 15 16 > >>

Articles avec #cinema -dvd

The violent Kind

the violent Kind

EN DVD et en BLU-RAY le 4 janvier 2012

Ce film à été tourné à Petaluma en Californie, en juillet 2009, en 21 jours avec une équipe réduite de 20 membres.

Ce film glauque, sanglant, mais pas dénuer d’humour (noir), à été tout d’abord présenté a Sundance, puis il a fait le tour des Festivals : Fantasia (Montréal), du Festival International de San Francisco (usa, le Festival du Fantastique d’Austin (usa), du NIFFF (Neuchâtel, Suisse), de Sitges (Espagne).

Les effets spéciaux sont un peu légers en raison du manque de moyens, mais les maquillages sont eux tout à fait dignes de tous films. Film de genre « threat », il est dans les films de ce genre assez réussit, et mérite d’être dans votre DVDthèque , du moins pour la première heure, les dernières scènes sont d’un niveau moindre, en fait ce n’est pas temps leurs niveaux que le fait que les personnages (même aperçut dans d’autres scènes dans l’ombre) tombe un peu comme un cheveu sur la « soupe » on les aurait d’ailleurs, beaucoup apprécier dans un autre contexte, les acteurs sont bons, on y trouve beaucoup d’humour, c’est bien filmé, mais j’aurais pu approfondir plus le coté « astrologique » avec le rôle de l’une des femmes qui semblait au début la « spécialiste » du groupe

En fin de compte, malgré toutes ces réserves, j’ai trouvé ce film très bon. Les bonus sont peu nombreux, mais appréciables et je les ai apprécié : making of, bande-annonce. Le film est disponible dans le DVD en français, ou en langue original sous-titré pour les puristes.

Casting et Fiche technique    

SCÉNARIO: Phil Flores, Mitchell Altieri et Adam Weis
Durée : 1 h 45

Réalisateurs

Mitchell Altieri et Phil Flores

Acteurs et actrices

Cory Knauf Rôle : Cody

Taylor Cole Rôle : Shade

Bret Roberts Rôle : Q

Christina Prousalis Rôle : Megan

Tiffany Shepis Rôle : Michelle

Nick Tagas Rôle : Elroy

Joe Egender Rôle : Vernon

Joseph McKelheer Rôle : Jazz

Murderball   Samuel Child

Trixie Mackenzie Firgens

Pussywagon  Ilea Matthews

Dave Wayne Terry

Gin David Fine

Piéton Gigi Benson

Conducteur Erik Braa

Strip-teaseuse Francesca Brandelius

Gin jeune Martin Chill

Tim James Hiser

Motard Steven Jetton

Linda / Maman

Lynn McRee

Piéton Rick Neitzel

Cook Montgomery Paulsen

Bon Samaritain Jeff Redlick

Vieil homme Wilmer

Seamus Seanachaoi Strip-teaseuse

Rocket

Production

Coproducteur

Nic Hill

Producteur exécutif

K'Dee Miller

Producteur associé

Marty Pistone

Producteur

Malek Akkad

Producteur

Jeffrey Allard

Producteur associé

Kent Redwine

Coproducteur

Don R. Lewis

Producteur

Michael Ferris Gibson

Producteur

Andy Gould

Producteur

Jeremy Platt

Scénario

Responsable de la Fiction et scénariste

Mitchell Altieri ,Phil Flores , Adam Weis

Equipe technique

Directrice du casting

Lori Laube

Directeur artistique

Jessica Zagrobelny

Costumier

Alexis Beck

Maquilleuse

Margaret Caragan

Chef coiffeur

Heather Foote

Directeur de production

Jaclyn Chessen

1er assistant réalisateur

Karen Dea

2ème assistant réalisateur

Joel Pincosy

Ingénieur du son

William Storkson

Monteur son

William Storkson

Mixage

Nikolas Zasimczuk

Superviseur des effets spéciaux

Margaret Caragan

Compositeur

Joshua Myers

Directeur de la photographie

James Laxton

Monteur

Nic Hill

Chef décorateur

Will King

Monteur

Joel T. Pashby

Monteur

Jesse Spencer

Sociétés

Production

San Francisco Independent Cinema

Voir les commentaires


SAINT (SINT)

 au Cinéclub Néerlandais et en DVD

saint

 

A l’occasion de la sortie en DVD en France chez Aventi Distribution de SAINT – SINT, le Cinéclub Néerlandais, sous l’égide de l’Institut Néerlandais (centre culturel des Pays-Bas) organise une projection le mardi 6 à 20 heures rue Christine dans le 6eme arrondissement de Paris.

Nous avions fait une chronique sur ce film à l’ occasion du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg, vous trouverez ci-dessous le lien direct avec cette chronique, ainsi que le lien avec le site de l’Institut Néerlandais et la Bande Annonce.

Chronique du film

http://michel-dubat-auteur.over-blog.com/article-sint-saint-dick-maas-84218726.html

Site de l’Institut Néerlandais:  http://www.institutneerlandais.com/fr.phtml

La BANDE ANNONCE : http://www.youtube.com/watch?v=qObjmrIjZsY

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

image002

THE VIOLENT KIND

Un film des BUTCHER BROTHERS

par les producteurs de HALLOWEEN &THE TEXAS CHAINSAW MASSACRE

Projection en avant-première française au PIFFF (Paris International Fantastic Film Festival) / 1ère édition

Samedi 26 novembre 2011 à Minuit

Bande-annonce / http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19263221&cfilm=194907.html

 

Voir les commentaires

 

OFICIAL FANTÀSTIC COMPETICIÓ – SITGES 44


J. A. Bayona, Quim Casas, Lisa Marie, Ryoo Seung-Wan, Richard Stanley

Millor Pel·lícula / Mejor Película / Best Motion Picture/ Meilleur Film
Red State, de Kevin Smith

Millor Director / Mejor Director / Best Director/ Meilleur Réalisateur
Na Hong-jin per The Yellow Sea

Millor Actriu / Mejor Actriz / Best Actress/  Meilleure Actrice
Brit Marling per Another Earth (Mike Cahill)

Millor Actor / Mejor Actor / Best Actor/ Meilleur Acteur
Michael Parks per Red State (Kevin Smith)

Millor Fotografia / Mejor Fotografía / Best Cinematography/ Meilleure Photographie
Markus Förderer i Tim Fehlbaum, per Hell (Tim Fehlbaum)

Millor Guió / Mejor Guión / Best Script/ Meilleur Script
Lucky Mckee i Jack Ketchum, per The Woman (Lucky Mckee)

Millor Disseny de Producció / Mejor Diseño de Producción / Best Production Design
Marc Thiébault per Livide (Alexandre Bustillo & Julian Maury)

Millors Efectes de Maquillatge / Mejores Efectos de Maquillaje / Best Make Up FX
Steven Kostanski per The Divide (Xavier Gens)

Millors Efectes Especials / Mejores Efectos Especiales / Best Special Effects
Lluís Castells i Javier García per Eva (Kike Maíllo)

Millor Banda Sonora Original / Mejor Banda Sonora Original / Best Original Soundtrack
Steven Price per Attack the Block (Joe Cornish)

Premi Especial del Jurat / Premio Especial del Jurado / Special Jury Award
Attack the Block, de Joe Cornish

Millor Curtmetratge / Mejor Cortometraje / Best Short Film
Ex aequo a Dirty Silverwear, de Steve Daniels, i The Unliving, d’Hugo Lilja


OFICIAL FANTÀSTIC COMPETICIÓ ÒRBITA

Àlex Aguilera, Paco Cabezas, Manlio Gomarasca

Premi Especial del Jurat / Premio Especial del Jurado / Special Jury Award
Colour Bleed, de Peter Szewczyk

(curtmetratge/cortometraje/shortfilm)

Millor Pel·lícula / Mejor Película / Best Motion Picture
Guilty of Romance, de Sion Sono


JURAT CARNET JOVE / JURADO CARNET JOVE / CARNET JOVE JURY
Eric Antonell, Gerard Fossas, Alberto Martin, Sergi Marí, David Vilaplana


Millor Pel·lícula / Mejor Película / Best Motion Picture OFICIAL FANTÀSTIC A COMPETICIÓ – SITGES 44
Bellflower, d’Evan Glodell


Millor Pellícula / Mejor Película / Best Motion Picture MIDNIGHT X-TREME
Detention, de Joseph Kahn



NOVES VISIONS
Anaïs Emery, Javi Giner, Loris Omedes


Millor Pel·lícula / Mejor Película / Best Motion Picture
Night Fishing, de PARKing CHANce (Park Chan-wook i Park Chan-kyong)

Diploma Pellícula No Ficció / Diploma Película No Ficción / Non-Fiction Motion Picture Diploma
Knuckle, d’Ian Palmer

Diploma Pellícula Discovery / Diploma Película Discovery / Discovery Motion Picture Diploma
Invasion of Alien Bikini, d’Oh Young-doo

Diploma Pellícula Dark Ficció / Diploma Película Dark Ficción / Dark Fiction Motion Picture Diploma
Kill me please, d’Olias Barco

Diploma Millor Curtmetratge / Diploma Millor Cortometraje / Best Shortfilm Diploma
Coup de grace, de Clara van Gool

Menció Especial / Mención Especial / Special Mention
Underwater Love, de Shinji Imaoka


CASA ÀSIA
Jordi Ojeda, Carles Santamaria, Pil Sung-Yim


Millor Pel·lícula / Mejor Película / Best Motion Picture
The Unjust, de Ryoo Seung-wan


Gran Premi del Públic / Gran Premio del Público / Audience Award - El Periódico de Catalunya

Millor Pel·lícula / Mejor Película / Best Motion Picture
Attack the Block, de Joe Cornish


NOVA AUTORIA INSTITUT BUÑUEL de la FUNDACIÓ AUTOR
Arnau Bataller, Sílvia Munt, Maria Ripoll


Millor Direcció / Mejor Dirección / Best Director
La gota, de Daniel Piera i Beatriz Escolar (Universitat Ramon Llull-Blanquerna).

Millor Guió / Mejor Guión / Best Screenplay
Ex aequo a Camille, de Carme Puche (Universitat Oberta de Catalunya – UOC), i a Exercici, de Raúl Pérez (Bande à Part).

Millor Música Original / Mejor Música Original / Best Original Score
Chroma, de Juan Andrés González (Universitat Pompeu Fabra).

Menció Especial per l’interès del treball documental a Me llamo Peng, de Jahel Guerra i Victoria Molina de Carranza (Universitat Autònoma de Barcelona – UAB).

Menció Especial per l’interès del treball d’animació a Desde el averno, de Raúl García, Núria Argemí, Mariona Consuegra, Saúl Darú, Maria Moreira, Clara Vallvé i Bernat Vilaseca (Escola d’Animació de Catalunya, 9 Zeros).


ANIMA'T – Premi Gertie / Premio Gertie / Gertie Award
Jordi Ojeda, Carles Santamaria, Pil Sung-Yim


Millor Llargmetratge d’Animació / Mejor Largometraje de Animación / Best Animated Film
Tatsumi, d’Eric Khoo

Millor Curtmetratge d’Animació / Mejor Cortometraje de Animación / Best Animated Short film
Dripped, de Léo Verrier

Diploma al Millor Llargmetratge Sitges Family / Diploma al Mejor Largometraje Sitges Family / Best Sitges Family Film Diploma
Leafie, d’Oh Sung-yoon


PREMI DE LA CRÍTICA / PREMIOS DE LA CRÍTICA / CRITIC AWARDS
Desirée De Fez, Carlos Losilla, José Luis Losa

Premi de la Crítica Jose Luis Guarner / Premio de la Crítica Jose Luis Guarner / Jose Luis Guarner Critic Award
Attack the Block, de Joe Cornish

Premi Citizen Kane al director/a revelació / Premio Citizen Kane al director/a revelación / Citizen Kane Award to an up-and-coming director
Ex aequo a El páramo, de Jaime Osorio, i Trabalhar cansa, de Juliana Rojas i Marco Dutra


BRIGADOON Paul Naschy
Adrián Cardona, Rafa Dengrà, Leticia Dolera


Millor curtmetratge / Mejor cortometraje / Best short film
8, de Raúl Cerezo

 

Voir les commentaires

 

 

MELIES D’OR 2011

BALADA TRISTE DE TROMPETA d’Alex de la Iglesia (Espagne/France) a remporté le Méliès d’Or 2011 du Meilleur Film Fantastique Européen. La récompense a été décernée lors de la cérémonie officielle au 44ème Festival International du Film Fantastique de Sitges le 13 octobre 2011 en Catalogne.

Site officiel du film vainqueur du Méliès d’Or 2011 BALADA TRISTE DE TROMPETA 

 www.magnetreleasing.com/thelastcircus/

Distribution France : SND

Les 9 Méliès d’Argent en compétition pour le Méliès d’Or 2011 étaient :

 

RUBBER (Quentin Dupleux, France, 2010)

Méliès d’Argent: Sitges Intl. Fantastic Film Festival (Espagne)

THE LAST EMPLOYEE (Alexander Adolph, Allemagne, 2009)

Méliès d’Argent: Fanomenon – Leeds Intl. Film Festival (Royaume-Uni)

RARE EXPORTS: A CHRISTMAS TALE (Jalmari Helander, Finlande, 2010)

Méliès d’Argent: Trieste - Scienceplusfiction (Italie)

TRANSFER (Damir Lukacevic, Allemagne, 2010)

Méliès d’Argent: Brussels Intl. Fantastic Film Festival (Belgique)

BALADA TRISTE DE TROMPETA (Alex de la Iglesia, Espagne/France, 2010)

Méliès d’Argent: Imagine: Amsterdam Fantastic Film Festival (Pays-Bas)

TROLL HUNTER (André Øvredal, Norvège, 2010)

Méliès d’Argent: Neuchâtel Intl. Fantastic Film Festival (Suisse)

 KIDNAPPED (Miguel Angel Vivas, Espagne, 2010)

Méliès d’Argent: Espoo Ciné Intl. Film Festival (Finlande)

HIDEWAYS (Agnès Merlet, France, 2011)

Méliès d’Argent: Strasbourg European Fantastic Film Festival (France)

ATTACK THE BLOCK (Joe Cornish, Royaume-Uni, 2011)

Méliès d'Argent: Lund Intl. Fantastic Film Festival (Suède)

Le Méliès d’Or pour le Meilleur Court Métrage Fantastique Européen a été décerné à:

 SUIKER/SUGER (Jeroen Annokkee, Netherlands, 2010)

Méliès d’Argent à Imagine: Amsterdam Fantastic Film Festival (Pays-Bas)

 Pour la liste complète des courts métrages en compétition ainsi que pour plus d’informations sur la Fédération Européenne des Festivals du Film Fantastique:

Web: www.melies.org

 

 

 

Voir les commentaires

 

Bande annonce du Festival SPASM 2011.

 

 

 

Voir les commentaires

 

Nous avons appris que ce préparais un tournage de court-métrage fantastique sur Marseille, nous avons décider de suivre, pas-a-pas ce projet jusqu'à ca sortie, nous continuerons donc la publication d’articles au fur-a-mur de l’avancement du projet, Roman Soni a bien voulut déjà repondre a ces quelques questions

 

BLACKBIRD version 2

 

Bonjour Roman,

 

Comment êtes vous venus à faire un court métrage ?

 

Après avoir réalisé plusieurs courts-métrages dont THE DEVIL MADE ME DO IT, sélectionné au festival Bloody Weekend cette année, qui est un hommage à Mario Bava, je voulais faire un court-métrage plus adulte et réaliste avec un soupçon de fantastique, un peu à la manière de David Lynch mais à ma façon. J'aime le cinéma des années 70. A cette époque, les films étaient plus réalistes et donc plus effrayant et c'est ce que je cherche.

 

Qui est vous (étudiants en ciné, passionné) ?

 

Je suis un passionné depuis que j'ai vu Jurassic Park au ciné à l'âge de 6 ans. J'ai commencé à faire des courts vers mes 15 ans. Je ne me suis plus arrêté depuis car je ne peux vivre sans. Le cinéma est une sorte d'exutoire. Tous les problèmes que je peux rencontrer, j'essaye de les oublier grâce au cinéma.

 

Je pense aussi que c'est un moyen de s'exprimer mais c'est aussi parce que je m'amuse et j'aime faire ça. J'aime me retrouver derrière une caméra et voir un scénario que j'ai écrit prendre vie.

 

Qui a écrit le scenario ?

 

Julien Gaertner, avec qui j'ai co-écrit le scénario, a eu l'idée d'un homme enfermant une femme dans un coffre, il y a un an. Au début, je ne savais pas quoi faire de cette idée puis une histoire a germé et nous avons commencé à écrire il y a six mois. Nous étions très inspirés par les road movies tel que Lost Highway, Bonnie and Clyde et même Thelma et Louise. Maintenant, le film raconte l'histoire d'un homme enlevant une jeune femme pour on ne sait quelle raison. Plusieurs obstacles viendront essayer de barrer la route du malfaiteur. La vérité se dévoilera petit à petit tout au long du métrage.

 

Où en êtes-vous dans votre projet (écriture du scénario, découpage du script, casting) ?

 

Le scénario est terminé même si j'aime apporter quelques modifications pendant le tournage. Le casting est pratiquement bouclé. En ce qui concerne le découpage du script, c'est en cours. Je n'ai pas de story-board car je trouve que ça n'aide pas forcément pendant le tournage, seuls les acteurs en ont besoin pour s'y retrouver. Moi, je préfère me fier au découpage technique et aux plans que j'écris. J'ai exactement tous les plans du film dans ma tête.

 

Quels partenaires avez-vous, ou quel refus avez-vous eu ?

 

Le film est auto-produit car amateur (niveau matériel bien sûr car je tourne avec une hd hdr-hc9 mais qui donne une superbe image.) Sur le tournage, nous ne nous considérons pas comme amateurs car cela voudraient dire pour certains qu'il faut prendre cela pour un passe-temps ou un bon moment à passer ensemble. Ce n'est pas du tout ce que je recherche. Qu'on soit amateur ou pro, il faut se prendre au sérieux, savoir rire de temps en temps, avoir une bonne ambiance sur le tournage. J'aime que cela reste professionnel car j'ai l'ambition de faire connaître mon travail.

 

Concernant les refus, j'en ai eu pas mal. Les actrices que je cherchais devaient être prêtes pour des rôles endurants et éprouvants. Et comme il n'y a aucune rémunération, c'est encore plus difficile de trouver des femmes.

 

Voir les commentaires

 

FESTIVAL INTERNATIONAL DE FILMS FANTASIA
15e édition – 14 juillet au 7 août 2011

 

15 ans de découvertes fantastiques

Depuis sa fondation en 1996, le Festival international de films Fantasia est maintenant reconnu comme le festival le plus important de sa catégorie en Amérique du Nord, une référence majeure sur la scène internationale du cinéma de genre et l’un des événements cinématographique les plus courus au pays. Avec une programmation diversifiée, privilégiant le cinéma de l’imaginaire provenant d'Asie, d'Europe et des Amériques, Fantasia offre un éventail de films allant de visions d’auteurs percutantes aux films populaires rarement vus en Amérique du Nord.

Une destination de l’industrie

 

Fantasia célébrera en juillet 2011, son 15e anniversaire. Sa croissance continue depuis sa première édition attire maintenant une légion de fans ainsi que l’attention de l’industrie cinématographique internationale, pour en faire une destination culturelle et professionnelle importante sur le circuit des festivals de films de genre. Cette année, plus de 110 réalisateurs, acteurs et producteurs viendront présenter leurs films et plus de 40 distributeurs, programmeurs de festivals et membres de la presse internationale vivront l’expérience de l’enthousiasme légendaire de l’auditoire de Fantasia.

 

Dans le passé, le festival a reçu une multitude d’invités, incluant : Kiyoshi Kurosawa, John Carpenter, Shunji Iwai, Ken Russell, Eli Roth, Johnnie To, Jaume Balaguero, Sion Sono, Neil Marshall, Jay Baruchel, Kang Jegyu, Vincenzo Natali, Darren Lynn Bousman, Roy Dupuis, Sasha Grey, Lau Ching-Wan, Larry Fessenden, Hideo Nakata, Bill Plympton, Paul Naschy, Satoshi Kon, Ti West, Malcolm McDowell, Stuart Gordon, Christopher Smith, David Arquette, Yang Ik-Jun, Don Coscarelli, Shusuke Kaneko, Jorg Buttgereit, Agustin Villaronga, Ryûhei Kitamura, Udo Kier, Maurice G. Dantec, Gordon Liu, Jim Mickle, Nicolas Winding Refn, Eihi Shiina, Daniel Monzon, Terry Jones, Jeffrey Combs, Jose Mojica Marins, Herschell Gordon Lewis, Don Bluth, James Gunn, Jean Rollin, Kim Bodnia, Joe Coleman, Tak Sakaguchi, Frank Henenlotter, Nacho Cerda, Simon Rumley, Jason Eisener, Richard Stanley et Ray Harryhausen, parmi de plusieurs autres.

Un auditoire record

 

Fantasia est à l’avant-garde du cinéma de genre international grâce à sa programmation distincte, sa couverture médiatique éminente, ainsi que sa fréquentation par des cinéphiles passionnés, brisant des records années après année. Plus de 105,000 spectateurs ont fréquenté Fantasia en 2010 et le festival a attiré plus d’un million de spectateurs depuis ses débuts. Le site Internet du festival a reçu 1 053 000 visites par 127 000 visiteurs distincts en juillet 2010 seulement. Le nouveau magazine virtuel Spectacular Optical, publié à l’année longue, est un forum dynamique qui publiera quotidiennement des essais et entrevues exclusives lors du festival, pour donner une touche d’amour supplémentaire à tous les films qui seront présentés au festival.

De l’attention médiatique

 

À Fantasia, même les plus petits films sont chaleureusement accueillis et sont le sujet d’une couverture médiatique considérable. Près de 300 journalistes d’ici et d’ailleurs visitent Fantasia à chaque année, provenant de médias reconnus tels que Variety, Ain’t it Cool News, Twitch, IndieWire, Hollywood Reporter, Premiere, Film Threat, The Globe and Mail, Fangoria, Rue Morgue, Dread Central, CHUD.com, Screen International, Quiet Earth, Film Comment, Bloody Disgusting, Cinematical, Anime News Network, Mad Movies, FEAR.net, Shock Til You Drop et Little White Lies, ainsi que de médias locaux tels que le Montreal Mirror, The Gazette, The Hour, Voir, La Presse, Le Devoir, Radio-Canada, CBC et Musique Plus.

Des premières

 

Depuis ses débuts, le festival Fantasia est responsable de la découverte de nombreux nouveaux talents. Notre représentation en première de PERFECT BLUE, film phare de Satoshi Kon, a introduit un maître de l’animation à un public international et a mené à la distribution du film en Amérique du Nord. PI, présenté en première canadienne à Fantasia, était la première fois qu’un film de Darren Aronofsky était présenté au Canada.

 

Fantasia est grandement cité comment étant à l’origine de la folie de J-Horror qui s’est emparé de l’ouest. Avec la représentation de FUDOH en 1997, Fantasia était le premier festival dans le monde occidental à introduire son auditoire aux inventions anarchistes de Takashi Miike. La première de 1999 de RINGU de Hideo Nakata a directement mené à l’acquisition du film par Dreamworks, pour sa distribution et la production du remake de 2002.

 

Nos premières mondiales ont compris REPO : THE GENETIC OPERA, MILLENIUM ACTRESS, MIDNIGHT MEAT TRAIN, DREAD, JEEPERS CREEPERS 2 et BON COP BAD COP.

Nos premières internationales ont compris THE DEVIL’S REJECTS, THE SORCERER’S APPRENTICE, SHAUN OF THE DEAD, UZUMAKI et RUBBER.

Nos premières nord-américaines ont compris INGLORIOUS BASTERDS, [REC], THIRST, WE ARE WHAT WE ARE, VISITOR Q, NIGHT WATCH et JOHN CARPENTER’S VAMPIRES.

Nos premières canadiennes ont compris LET THE RIGHT ONE IN, SCOTT PILGRIM VS. THE WORLD, THE DESCENT, HUMAN CENTIPEDE, IRON GIANT, THE LAST EXORCISM, THE BLAIR WITCH PROJECT, DEATH NOTE, JOINT SECURITY AREA et GHOST WORLD.

Des prix et du prestige

 

Nos 6 compétitions officielles sont une autre façon dont le festival assure visibilité et prestige aux films de sa programmation. Nos jurys sont composés d’un mélange varié de professionnels de l’industrie, provenant d’ici et d’ailleurs. Tous nos films (excluant les rétrospectives) sont éligibles pour les prix suivants, ainsi que les prix du public dans plusieurs catégories.

 

La compétition de long métrages consiste de films en compétition pour :

·                  Le Prix Cheval Noir du meilleur film

·                  Le Prix du meilleur acteur

·                  Le Prix de la meilleure actrice

·                  Le Prix du meilleur réalisateur

·                  Le Prix du meilleur scénario

·                  ainsi que d’un Prix spécial du jury

La compétition de premiers films consiste de premiers long métrages en compétition pour :

·                  Le Prix New Flesh du meilleur premier film.

La compétition d’animation consiste de films animés en compétition pour:

·                  Le Prix du meilleur long métrage d’animation

·                  Le Prix du meilleur court métrage d’animation

La compétition de court métrages internationaux pour un Prix du meilleur film.

La compétition de court métrages québécois pour un Prix du meilleur film.

La compétition de court métrages québécois DIY pour un Prix du meilleur film.

 

Fantasia s’est fait un honneur de présenter des Prix honorifiques de carrière à Ray Harryhausen, Jean Rollin, Jose Mojira Marins, Ken Russell et le duo d’animateurs Don Bluth et Gary Goldman.

D’autres prix offerts par des organismes de l’industrie incluent le Prix AQCC (Association Québécoise des Critiques en Cinéma), le Prix Séquences et le Prix L’Écran Fantastique.

 

(Communiqué de Presse)

 

 

 

Voir les commentaires

Burn ParisBurn Laurent Sebelin / Pierre Massine
BurnParisBurn de Laurent Sebelin et Pierre Massine, sortie 2009 à été sélectionné à la  6ème édition de l'ECU The European Independent Film Festival 2011 qui c’est dérouler début Avril à Paris.
burnparisburn1  Les auteurs avaient déjà en 2004, les Six Dreads de l’Enfer.
Burn Paris Burn s’inspire librement du Joueur de Flute d’Hamelin, de Faust et de Peter Pan, dans une histoire complètement psychédélique dans son concept, très BD, l’horrifique esthétique (on l’aime cette horreur la) reviens principalement de l’aveu même de Laurent Sebelin ( Rhoo c’est pas bien de dénoncer son camarade)  à Pierre Massine.
Le mélange (heureux) de références Punk Rock, Métal, Horreur et Fantastique impose de revoir plusieurs fois le film pour bien appréhender la recherche et l’ensemble des techniques cinématographiques.
A la fois univers musical avec une Bande Originale  écrite par les plus connue et meilleur groupes de la scène undergroud  avec Vegas Hookers, Picore, I Love UFO, Blacklodge, Saint Vincent, Buio Alpha, Diamatregon, GR Boss Yaya des Gunslingers, Loser Superhero, Jean Phillippe Isoletta, AH, Thomas Ganier, Fruit de Rien, Monster X et univers visuel encore une fois influencé par Pierre Massine peintre et graphiste. L’influence  musical et purement cinématographique revenant probablement à Laurent Sebelin qui as beaucoup participé  l’on sans souviens durant plusieurs années a la programmation du Mandrak.
L’excellente et belle Elodie Briet qui l’on le sans bien sans donne a cœur joie à interpréter son rôle.
Tourné en 40 jours de tournage pour un travail de 3 ans Burn Paris Burn les acteurs jouait sur des fonds vert ou bleu avant que les décors numériques ne soit animé en 2D ce qui est une technique permettant de restitué l’onirisme de Youth Industry en alliant les technique de peinture, de cinéma et de bande dessiné ce qui est la signature de Youth Industrie.
Le DVD collector inclus également   le film : Les Six Dreads de l'Enfer (42mn - 2004), des Bandes Annonces, des Trailers et de superbes extraits du Story Board.
L’on peut commander le DVD, mais aussi des artworks directement via le site www.youth-industry.com ce que nous ne serions que vous recommander vivement.
Synopsis
 
Passionné du jeu vidéo Freelord, Romarik rencontre Venus, une jeune femme étrange qui va changer sa vie... Magie vaudou, moto volante, album ensorcelé, une perruque et un château dans le ciel... À eux deux, ils vont créer l’ultime groupe de musique, les SATAN SYSTEM, qui les mènera au sommet du pouvoir et de la décadence du Paris hanté et surréaliste de la YOUTH INDUSTRY.

 

Voir les commentaires

THOR
Le film Thor, est fidèle à l’esprit la BD publié par Marvel depuis de nombreuses années et dont Panini comics a la licence en France. Bien sur il a relooké pour le film comme on peut le voir sur les illustrations de cet article.  D’ors et déjà on peut annoncer une suite a ce film, ainsi que Iron Man 3, d’ailleurs suite a l’accord conclu entre Marvel Studio et La Paramount, d’autres Super-Héros (dont les Vengeurs d’après certaines informations) devrait nous être proposer en 2011 et 2012, les adaptations des Supers Héros l’univers Marvel, es plus fidèle depuis que cet accord est en vigueur que précédemment, espérons que cela continueras, on en avait assez des adaptations plus ou moins rigoureuses et réussit de ces dernières années. 
Nous publions plusieurs illustrations et BO espérant vous satisfaire, et comme toujours le casting complet.
THOR 1
THOR MARVEL
 
Bien sur nous vous invitons a donner votre propre avis en utilisant les commentaires pour cela   et si cela n’es pas déjà fait a vous inscrire a la newsletters du blog  
Synopsis :
 
Thor est un guerrier Marvel tout-puissant et arrogant, banni du Royaume mythique d’Asgard et condamné à vivre parmi les humains. Lorsque les forces du mal s’apprêtent à se déchaîner sur la Terre, Thor va apprendre à se comporter en véritable héros
 
 
 
Bande Annonce VOSF

Casting

Film distribué par Paramount Pictures France

Réalisation Kenneth Branagh

Acteurs, rôles, personnages

 Chris Hemsworth  Rôle : Thor

Natalie Portman Rôle : Jane Foster

Anthony Hopkins Rôle : Odin

Tom Hiddleston Rôle : Loki

Stellan Skarsgard Rôle : Dr. Erik Selvig

Colm Feore Rôle : Laufey

Idris Elba  Rôle : Heimdall

Ray Stevenson Rôle : Volstagg

Kat Dennings Rôle : Darcy Lewis

Rene Russo Rôle : Frigga

Clint Barton / Œil-de-Faucon  Jeremy Renner

Nick Fury  Samuel L. Jackson

Production

 Producteur délégué  Stan Lee

Coproducteur  Craig Kyle

Producteur  Kevin Feige

Coproducteur  Victoria Alonso

Producteur délégué  Alan Fine

Producteur délégué David Maisel

Producteur délégué Patricia Whitcher

Producteur délégué Louis D'Esposito

Activités sociétés

Production Paramount Pictures

Effets visuels BUF Compagnie

Effets visuels Digital Domain

Production  Marvel Films

Scénario Sur une idée de  J. Michael Straczynski

Sur une idée de Mark Protosevich

D'après les personnages créés par  Larry Lieber

D'après les personnages créés par Jack Kirby

D'après les personnages créés par Stan Lee

Scénariste Zack Stentz

Scénariste Don Payne

Scénariste Ashley Edward Miller

Equipe technique

 Superviseur des effets visuels Wesley Sewell

Réalisateur de 2nd équipe Vic Armstrong

1er assistant réalisateur Luc Etienne

2ème assistant réalisateur Greg Hale

Compositeur Patrick Doyle

Directeur de la photographie Haris Zambarloukos

Chef monteur Paul Rubell

Directrice du casting Sarah Finn

Chef décorateur Bo Welch

Directeur artistique Pierre Buffin

Décoratrice Lauri Gaffin

Chef costumier Alexandra Byrne

Superviseur musical Dave Jordan

Coordinateur des cascades Andy Armstrong

Directeur artistique Joe Ceballos

Directrice du casting Randi Hiller

Superviseur des effets visuels Ryan Meinerding

Superviseur des effets visuels Charlie Wen

Directeur artistique Kasra Farahani

Directeur artistique Luke Freeborn

Directeur artistique Sean Haworth

Directeur artistique A. Todd Holland

Distribution

Attachée de presse Michèle Abitbol-Lasry

Attachée de presse Séverine Lajarrige

Distributeur France Paramount Pictures France

Distributeur à l'étranger (Sorti en salle) Paramount Pictures


 

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Archives

Hébergé par Overblog