Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Museum Naïa entretient avec Patrice Hubert

Museum Naïa

entretient

avec Patrice Hubert

 

Bonjour patrice,

 

Stéphane Dubois,

Tu es le fondateur du Naïa Museum, comment  as-tu eu l’idée de créer un musée des arts de l'imaginaire et du fantastique?

 

Patrice Hubert,

Nous sommes deux à l'origine du projet ma Femme, Emmanuelle, et moi. L'idée du musée est venue des suites d'une rencontre avec le maire du village de Rochefort en Terre. Il avait un lieu, le parc du château et son petit musée, fermé depuis 5 ans, et moi j'avais des sculptures, un réseau d'artistes et ce manque criant de lieux dédiés à l'art fantastique et visionnaire.

 

 

Stéphane Dubois,

Quelles sont les principales difficultés que tu as rencontrées pour mener à bien ce projet?

Et combien de temps as-tu mis pour le mener à bien ?

 

Patrice Hubert,

Tout s'est fait très vite! Trois mois pour concevoir, convaincre, rassembler et installer toutes les œuvres. Tous les artistes se sont vite fédérés autour du projet et du potentiel attractif extraordinaire.

 

C'est un vrai partenariat avec la commune et le maire qui a une réelle volonté d'ouverture culturelle dans ce village de Rochefort-en-Terre.

 

Quelques travaux de rafraichissement et de mise en ordre effectué par les services techniques et l'aventure pouvaient commencer.

 

 

Stéphane Dubois,

Votre fond est-il important et combien d’œuvres et d’artistes y sont présentés en exposition permanente ?

 

Patrice Hubert,

Le fond fixe contient environs 50 de mes Œuvres, sculptures en acier cinétique et lumineuse allant de 1 à 6 mètres de haut et quelques dessins de Manu Van.H. Ma compagne. Nous nous sommes entourés d’artistes internationaux représentatifs de la scène fantastique et visionnaire. Qui expose pour la saison (d'avril à décembre) dans le musée et que j'aime présenter et représenter aux divers publics qui passe visiter les lieux.

 

Nous présentons également une partie des oeuvres du château qui ancre aussi le musée dans son patrimoine.

 

 

Stéphane Dubois,

Des expositions temporaires sont prévues, j’imagine, sur quelles bases ?

Quels sont vos projets à moyens et longs termes ?

 

Patrice Hubert,

Nous avons la volonté de défendre les courants actuels de l'art fantastique présent partout dans le monde, issus de cette génération postmoderne riche et de qualité, et trop souvent sous représentée dans les différents milieux plus institutionnels. La saison des expositions, cours d'avril à décembre afin de permettre aux différents visiteurs de découvrir le musée, mais aussi pour partager avec les plus jeunes, lors de visites scolaires ou de centres de loisirs, cet univers à mi-chemin entre plusieurs générations.

 

Nous espérons devenir rapidement un nouvel outil culturel de la région.

 

Chaque œuvre tisse un lien avec les autres, elles se parlent et se répondent brouillant les pistes temporelles pour ne garder que l'émotion et l'esthétique de l'instant.

 

Nous comptons renouveler une partie de ces expositions, créant un nouvel espace et une nouvelle atmosphère aux lieux, chaque année. Le Musée avec ses 250 m2 est résolument trop petit pour accueillir des expositions temporaires, mais une autre structure se mettra en place bientôt...

 

Des projets vont avoir lieu tout au long de la saison avec des rencontres avec les artistes, des sorties de livres, des ateliers, du live painting,...

 

L'idée d'un « Naïa mobile » fait son chemin, et nous permettrait de présenter l'art fantastique et ses artistes sur festivals et autres évènements ponctuels.

 

 

Stéphane Dubois,

Pourquoi le choix du parc du château et de ses dépendances   de Rochefort en terre et de sa forteresse médiévale du 12e siècle pour y exposé les œuvres du Muséum Naia.

 

Patrice Hubert,

C'est d'une rencontre que le projet est né. La rencontre humaine, mais aussi celle avec le lieu, le site du parc du château. Ce petit musée nous permettait d'exposer le passé, le présent et le futur. Combinaison parfaite pour l'imaginaire fantastique qui guide toujours les artistes dans leurs univers quantiques.

 

 

Stéphane Dubois,

Quel type de scénographie avez-vous choisi pour cette exposition ?

Les lieux et son histoire ont-ils influé sur celle-ci et comment ?

 

Patrice Hubert,

Nous avons pensé la déambulation afin d'emmener les visiteurs dans un univers irréel propice aux rêves et à la contemplation.

 

Naïa est un nom que nous avons tiré des légendes et rumeurs locales, il traine avec lui son lot de fantaisie et de mystère. Naïa était une sorcière, femme cultivée et mystérieuse, qui vivait près des ruines du vieux château médiéval au début du Xxeme siècle, lisant la bonne aventure et capable du guérir avec les plantes.

 

De plus Alfred Klots qui acheta le site et y construit le petit château était peintre américain. Ce site est donc depuis longtemps un lieu de création artistique où les résidences se sont succédé  jusque dans les années 2000.

 

Rochefort-en-Terre est donc une petite citée de « Caractère » et le restera encore longtemps.

 

 

 

Stéphane Dubois,

De combien de personnes se compose, l’équipe du Muséum Naia, et de quels moyens disposez-vous.

De quels soutiens avez-vous bénéficié pour ce projet ?

 

Patrice Hubert,

Nous sommes actuellement deux, c'est un Musée privé qui fonctionne essentiellement avec le soutien des artistes, les dons, les entrées et la boutique.

 

Nous avons un réel soutien logistique de la mairie et le lieu en prêt.

 

Les commerçants qui croient au projet nous aident également beaucoup pour la promotion  avec la diffusion des flyers et des affiches.

 

Nous avons fait appel à l'économie participative pour le lancement du projet, et nous avons réussi à fédérer assez de personnes pour atteindre notre objectif.

 

On peut donc dire que c'est grâce à la volonté et au partage que ce lieu existe.

Published by stéphane Dubois - - science-fiction, SF, Fantastique, sculpteur, Artistes, Héroic Fantasy, Horreur

commentaires

Rebecca G. 07/05/2015 14:07

Démarche intéressante. Je souhaite une bonne réussite à ce musée!
Les œuvres présentées dans la vidéo du lien sont magnifiques...!

Michel Dubat 07/05/2015 17:58

Mais je ne publie que des choses intéressante chère Rebecca :), à l'occasion si tu es de passage en BRETAGNE, vas le visité.

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Thêatre..

Pages

Hébergé par Overblog