Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>

Articles avec #nifff

Carlo Varini au tournage de «Cyanure», image: Séverine Cornamusaz

Carlo Varini au tournage de «Cyanure», image: Séverine Cornamusaz

Carlo Varini n’est plus

 

 

Le caméraman tessinois, assistant notamment de Renato Berta, a perdu la vie dans un incendie survenu dans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 mai 2014. Pris dans les flammes d’une maison de vacances à Cathervielle dans le Sud-ouest de la France, il n’a pas survécu à une chute de plus de 8 mètres, comme le rapportent aujourd’hui les journaux Regione Ticino et Corriere del Ticino. Sa femme et ses deux enfants s’en sortent indemnes.

 

Né en 1946 à Ascona (Tessin), Carlo Varini a été de 1970 à 1980 l’assistant de Renato Berta sur des films de Daniel Schmid, Thomas Koerfer, Alain Tanner, Claude Goretta et Michel Soutter. Il a été lui-même à la caméra pour des films de Luc Besson «Le dernier combat», «Subway» et «Le grand bleu», pour «Les choristes» de Christophe Barratier ou encore pour «Cœur animal» de Séverine Cornamusaz. Son travail de chef opérateur lui a valu deux nominations aux César. Carlo Varini était membre de l’académie du cinéma Suisse.

 

Communiqué de presse de SWISS FILMS

Voir les commentaires

Clerks II, 2006

Clerks II, 2006

KEVIN SMITH,

deuxième grande surprise du NIFFF 2014!  

 

 

Réalisateur et scénariste américain incontournable viendra présenter en personne les films phares de sa filmographie et une carte blanche.Ce fin observateur de la culture populaire US est, avec notamment Quentin Tarantino ou Robert Rodriguez, l’un des précurseurs du cinéma américain indépendant des années 90. Artiste baigné dans le cinéma de genre, il travaille actuellement sur un film d’horreur nommé « Tusk » après le célèbre Red State (USA, 2011). Il anime également une célèbre web émission sur les comics, milieu qui compose une part intégrante de sa culture car il a scénarisé plusieurs bandes dessinées.

 

 

 

Les 6 premiers titres de la sélection officielle hors compétition

 

Le NIFFF présente les premiers titres de sa programmation dont le film Stage Fright (Canada, 2014) de Jerome Sable, dans la lignée des grands classiques horrifiques des années 80, The Sacrament (USA, 2013) de Ti West, brillant réalisateur de House of the Devil et V/H/S (NIFFF 2010 et 2012), ainsi que la suite très attendue de Raid, Raid 2 : Berandal (USA, Indonésie, 2014) de Gareth Evans, le film d’action le plus corrosif de l’année; ou encore le premier long métrage de Renaud Gauthier Discopathe (Canada, 2013), une comédie noire sur le disco qui ravira les amateurs de slashers, iNumber Number (Afrique du Sud, 2013), dernier opus de Donovan Marsh, une fable policière d’une rare puissance et pour finir le film Young Detective Dee : The Rise of Sea Dragon (Hong-Kong, Chine, 2013), du maître incontesté des films de kung-fu Hark Tsui!

 

 

 Le NIFFF offrira cette année encore sa section FILMS OF THE THIRD KIND qui propose les films les plus attendus de la saison et son incontournable section ULTRA MOVIES, qui présente la production la plus extravagante ou extrême du cinéma de genre .

 

Communique de presse

Voir les commentaires

Yannick Rousset Entretien

Yannick Rousset Entretien

 

Bonjour Yannick,

 

Stéphane Dubois,

Tu es l’acteur fétiche d’Olivier Béguin.

 

Yannick Rousset ,

Oui, j’ai tourné déjà à 4 reprises avec lui, j’ai tourné la première fois avec lui dans « Dead Bones » un court-métrage dans lequel j’avais un petit rôle.

Tu es au BIFFF pour « Chimères » qui est sorti en 2013 et qui a obtenu déjà de nombreux prix (Mention spéciale du jury au NIFFF 2013, Prix spécial du jury lors de la 34e édition du festival de Fantasporto, au Portugal, Meilleur actrice Buenos Aires Rojo Sangre Festival International, Best editing Adward Screamfest Los Angelès Horreur Film Festival, Sélection officielle BIFFF 2014…).

 

S.D ,

Comment es-tu venu au cinéma ?

 

Yannick Rousset ,

Je suis  français, mais j’ai fait mon conservatoire d’Art dramatique à Lausanne (Suisse), j’y ai rencontré  de jeunes réalisateurs de court-métrage, j’aie donc fait beaucoup de courts-métrages en Suisse et en France plus particulièrement à Lyon.

 

Petit à petit mes connaissances, mes amis réalisateurs sont  passés au long métrage comme Olivier Beguin ou Marc Décosterd en Suisse.

 

Pour le moment je n’ai pas fait beaucoup de longs métrages seulement 3 ou 4, j’ai eu beaucoup de chance d’avoir un rôle aussi important avec Olivier Beguin dans « Chimères ».

 

S.D,,

Justement pour « Chimères » (voir le lien ci-dessous de l’entretien avec le réalisateur et l’actrice principale du film), quand tu as eu le rôle tu l’as appréhendé comment ?    

 

Yannick Rousset,

Sans rien dévoiler du film il y a plusieurs aspects du personnage que j’interprète, en pleine santé, malade suite à un accident, dans une forme de dépression et surtout quand il se regarde dans un miroir une autre personne apparait.

 

C’est une version animale très violente de son personnage, cela me faisait plusieurs facettes du même personnage à interpréter à la fois.

 

Au fil des festivals Olivier Beguin est devenu un ami, cette idée de long métrage est née ensemble, un peu comme ici au BIFFF autour d’une bière,  on sait dit il faut arrêter de faire des courts-métrages et passé au long métrage.

 

Comment faire avec quelle idée de scénario ? Petit à petit, à force de discussion l’idée de « Chimères » nous est venue.

 

C’est un projet qui est né sur le long terme ensemble, le scénario à évoluer avec nous. Avec Olivier et Jasna Kouhoutova, on sait vu souvent pour parler du scénario et le faire évoluer, créant un passif à nos personnages.

 

Nous avons eu peu d’aide en Suisse, ils ne comprenaient pas le projet. Le paradoxe étant qu’ils ont un superbe festival avec le NIFFF. Le NIFFF ayant toujours soutenu les projets d’Olivier Beguin.

On espére qu’il sera diffusé au cinéma.

 

S.D,

Une partie du tournage a eu lieu en Roumanie.

 

Yannick Rousset ,

 

On a tourné en Roumanie les extérieurs et les intérieurs se situant en Roumanie. Pour la cohésion du groupe et pour avoir des images du pays, cela nous paraissant importants.  Tous les intérieurs qui représentait plus de deux à trois semaines dans un grand loft à Neuchâtel, les extérieurs de la ville  à Bruxelles, c’est étonnant, mais Neuchâtel ne si prêtait pas,  on voulait une ville plus graphique, plus grande, plus dangereuse, Neuchâtel on ne peut pas croire que sait dangereux,  trop « propre ».

 

Avec très peu de moyens financiers, on a réussi à faire ce film sur 3 pays.

 

S.D,

Tu as fait quoi depuis « Chimères » ?

 

Yannick Rousset ,

Je fais surtout du théâtre, cela me permet de vivre de mon métier. Beaucoup en France, avec une compagnie qui est très visuelle, la Fox Compagnie, ou l’on mélange aussi le cinéma, puisque nous sommes des amateurs, je vie a Lyon ou je joue également,   mais surtout avec la Suisse je fais du cinéma av ec plusieurs réalisateurs.

 

S.D,

Tu as des projets de films fantastiques, de science-fiction au cinéma ?

 

Yannick Rousset,

Oui j’ai un projet qui est en pleine écriture avec Marc Décosterd qui est un réalisateur suisse avec lequel j’ai déjà tourné  (voir filmographie ci-dessous, NDLR), il a un projet qui sera fantastique avec un peu de science-fiction et qui sera très étonnant, surtout pour la Suisse.

 

On en reparlera plus tard, pour l’instant le projet reste secret.

 

Logiquement,  il devrait sortir en 2015, un long métrage qui devrait être passionnant. Je ne peux pas trop en dire pour l’instant, mais tu seras informer de la suite.

 

Olivier Béguin a le projet de faire le long métrage de « Dead Bones » qui est une sorte de western- fantastique.

 

S.D,

Tu participe je crois a beaucoup de festivals ?

 

Yannick Rousset,

J’adore les Festivals, en plus avec Olivier Beguin on sait vraiment connu dans les festivals en faisant la promotion de ces films, comme celui de Sitgès à coté de Barcelone. En rencontrant des réalisateurs, des acteurs, des bloggeurs comme toi, rencontrer le public, c’est vraiment important on a peiner pour faire le film, ce n’est pas toujours facile de tourner un film. Dans un festival tu profites de ces rencontres et tu peux être fier de ton travail.

 

En Suisse, il y a de nombreux réalisateurs émergents dans la SF et le fantastique.

 

Filmographie Sélective

2013 :

Chimères (Olivier Beguin)

 

2012 :

 La Dame Blanche (Arnaud Baur)

Erwan et plus  si affinités (Marc Décosterd)

2011 :

Employé du mois (Olivier Beguin)

(Voir le lien ci –dessous pour l’article déjà publié sur ce site)

2010 :

Strip Chess (Philippe Roman)

2008 :

Dead Bones (Olivier Beguin)

2006 :

Naufrage  (Olivier Beguin)

2005 :

Erwan et compagnie (Marc Décosterd)

Voir les commentaires

George R.R. Martin, créateur de GAME OF THRONES  au NIFFF 2014

 

George R.R. Martin,

créateur de GAME OF THRONES 

au NIFFF 2014

 

George R.R. Martin, auteur du cycle LE TRÔNE DE FER, sera l’invité d’honneur de la 14e édition du NIFFF. L’écrivain proposera une Carte Blanche de films qui l'ont inspiré et animera une masterclass publique, suivie d’une séance de dédicaces, le jeudi 10 juillet 2014.

 

 Traduite en 25 langues, machine à best-sellers, la saga LE TRÔNE DE FER (A Song of Ice and Fire) a donné lieu à l’une des séries TV les plus suivies de ces dernières années, faisant de George R.R. Martin un maître incontesté de la fantasy actuelle. Le NIFFF vous offre une occasion unique de le rencontrer !

 

Carte Blanche George R.R. Martin

 On a beaucoup parlé des influences littéraires de George R.R. Martin. Le NIFFF lui a demandé quels étaient les films qui avaient marqué son imaginaire et son rapport au cinéma. Réponse en une Carte Blanche présentée par l’auteur lui-même, à découvrir au NIFFF entre le 4 et le 12 juillet !

 

Masterclass publique George R.R. Martin

 L’auteur américain sera également l’hôte très spécial du forum littéraire New Worlds of Fantasy. Dans ce cadre, il animera une masterclass et répondra aux questions du public le jeudi 10 juillet 2014. La rencontre sera suivie d’une séance de dédicaces. Une boutique sera spécialement prévue pour l’occasion, en partenariat avec la librairie Payot.

 

ATTENTION : RÉSERVATION OBLIGATOIRE !

 Réservations Masterclass (dans la limite des places disponibles):

Dès le 28 mai 2014 sur starticket.ch

Pour ceux parmi vous qui n’obtiendraient pas de billet print at home, le NIFFF remettra des billets en circulation le 18 juin 2014, à l’occasion de la présentation du programme complet.

 

Jeudi 10 juillet, Théâtre du Passage 1 :

 15.00-16.00: Masterclass George R.R. Martin

 16.00-17.00 : Séance de dédicaces 

 

  OFFRE SPÉCIALE:

   Jusqu’au 19 juin 2014, Festival Pass à CHF 130 (au lieu de 150) !!!

 PRESALES: starticket.ch

 

(Communiqué de presse)  

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Superman, Batman &amp; Co... mics !

SUPER-VERNISSAGE

INVITATION SAMEDI 22 MARS 2014

  

Superman, Batman & Co... mics !

 

 

L'exposition temporaire Superman, Batman & Co... mics ! Traite de l'esthétique des super-héros par le biais du regard original de cinq artistes contemporains internationaux.

 

Organisée en collaboration avec l'École d'Arts Appliqués de La Chaux-de-Fonds, l'exposition continue dans l'Espace Jules Verne qui accueille les créations des étudiants des départements mode, bijouterie, graphisme et conception multimédia. L'Espace Souvenirs du Futur explore quant à lui la "tradition" du comics.

 

À noter que cette année la salle "Cinéma" est enrichie d'une sélection d'extraits de films proposée par le Neuchâtel International Fantastic Film Festival.

 

 

Le Vernissage

 Cette journée publique et gratuite est l'occasion de découvrir l'exposition, de revêtir votre plus beau costume de super-héros ou encore de voir la Batmobile grandeur nature !

 

 

SuperCity

 Après être entrée en jumelage avec Gotham City, Yverdon-les-Bains accompagne la Maison d'Ailleurs en devenant la "SuperCity".

 

Yverdon-les-Bains accueille de nombreux super-héros dans le cadre de la nouvelle exposition de la Maison d’Ailleurs ''Superman, Batman & Co…mics !'' qui sera vernie le 22 mars 2014. Afin de marquer officiellement le rapprochement avec l’univers extraordinaire de ces personnages de fiction, le chef-lieu du Nord vaudois a convenu d’un jumelage avec Gotham City, la ville mythique de Batman.

 

La cérémonie de jumelage a eu lieu le mercredi 12 mars 2014 à l’Hotel de Ville. Une délégation d’Yverdon-les-Bains, emmenée par M. Daniel von Siebenthal, Syndic, et Mme Nathalie Saugy, Municipale en charge de la commission des jumelages, a reçu officiellement les représentants de Gotham City, dont M. Bruce Wayne, citoyen émérite dont les exploits sont passés a la postérité.

 

Une charte d’amitié a été signée entre les deux villes. Elle valide le jumelage pour l’année en cours et octroie le titre de SuperCITY à Yverdon-les-Bains. Ce label couronne une année 2014 extraordinaire en termes de culture, symbolisée notamment par l’exposition à venir de la Maison d’Ailleurs.

 

Super giratoire

En lien avec l’exposition de la Maison d’ailleurs consacrée aux super-héros, Yverdon-les-Bains habille huit giratoires aux couleurs de l’un de ces personnages mythiques. Disposes sur l’ensemble du territoire de la commune (voir carte ci-dessous), ces huit giratoires sont munis de QR-codes présentant des anecdotes sur leur héros attitre. Ils créent un parcours urbain pour la population et les touristes qui se veulent un prolongement de l’exposition de la Maison d’Ailleurs et une manière originale et ludique de découvrir Yverdon-les-Bains !

 

Les dix giratoires

(Communiqué de presse)

Superman, Batman &amp; Co... mics !

Voir les commentaires

NIFFF 2014: La rétrospective dévoilée!NIFFF 2014: La rétrospective dévoilée!

 

 

NIFFF 2014: La rétrospective dévoilée!

 

La Suisse commémore cette année le 150e anniversaire de la signature d’un traité d’échanges avec le Japon. Vitrine phare des cinématographies d’Asie, le NIFFF apporte sa pierre de touche à cette célébration en proposant à l’occasion de sa 14e édition une rétrospective spéciale intitulée Le Japon Imaginaire. Ce programme, articulé en deux volets, constituera un contrepoint filmique à l’exposition Imagine Japan proposée au Musée d’ethnographie de Neuchâtel (MEN).

 

Neuchâtel, le Japon, le cinéma et le NIFFF

Le 6 février 1864, le Neuchâtelois Aimé Humbert signait le premier traité d’échanges entre la Suisse et le Japon. De son séjour en terre nippone, le diplomate ramènera dans ses bagages une abondante documentation iconographique réunie par la suite dans un ouvrage, Le Japon Illustré. Ce matériel sera présenté au public par le Musée d’ethnographie en juin 2014, sous la forme d’une exposition proposant une réflexion sur l’élaboration des représentations européennes du Japon. Constituant une vitrine emblématique du cinéma asiatique, le NIFFF est heureux de se joindre au MEN afin de célébrer cet anniversaire par le biais du cinéma.

 

Rétrospective Le Japon Imaginaire

 Composée d’une vingtaine de films, la rétrospective Le Japon Imaginaire présentée dans le cadre du NIFFF 2014 se répartira en deux volets. Le premier fera écho à l’exposition organisée par le MEN autour du livre d’Aimé Humbert et questionnera les représentations des relations Orient/Occident dans le cinéma de genre japonais contemporain. Le second volet du programme prendra la forme d’une carte blanche et d’une monographie dédiées à un réalisateur proéminent du cinéma de genre japonais dont la filmographie reflète la culture nippone actuelle. Le nom de cet invité sera dévoilé au printemps 2014 !

 

A découvrir en avant-première

 En attendant le NIFFF 2014, le public pourra découvrir prochainement 2 avant-premières de la rétrospective. Dans le cadre des festivités liées à la commémoration officielle des 6 et 7 février, le NIFFF et le MEN présentent le samedi 8 février deux films sous l’appellation Le Japon fait son cinéma : 

 

Les enfants loups, Ame & Yuky de Mamoru Hosoda, 2012, 117’, vf

 Samedi 8 février, 10.00, cinéma Rex,

 à voir en famille

  

Hana et ses deux enfants, Ame et Yuki, mènent une vie  simple et joyeuse, mais ils cachent un secret: leur père est un homme-loup. Quand celui-ci disparaît, Hana décide de quitter la ville pour élever ses enfants à l'abri des regards. Ils emménagent dans un village proche d'une forêt luxuriante…

 

 Saya-Zamurai de Hitoshi Matsumoto, 2010, 103’, vo st fr

 Samedi 8 février, 23.15, cinéma Rex

  

Kanjuro Nomi est un samouraï sans sabre, répudié par tous et errant avec sa fille depuis qu’il a refusé de combattre. Tombé entre les mains d’un seigneur excentrique, il est condamné à mort, à moins de relever un ultime défi : faire sourire le triste prince. Chaque matin, il met donc en scène un nouveau spectacle.

 

Communiqué de presse

 

 

 

Voir les commentaires

NIFFF 2014: DÉCOUVREZ LA NOUVELLE AFFICHE!

 

NIFFF 2014: DÉCOUVREZ LA NOUVELLE AFFICHE !

 

 L’équipe du Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel (NIFFF) a le plaisir de dévoiler le visuel de la 14ème édition : une affiche qui, dans la continuité des éditions précédentes, recrée à sa manière l’atmosphère du film de genre. Cette année, le NIFFF se déroulera du 4 au 12 juillet. A vos agendas !

Pour la 4ème année consécutive, le NIFFF a confié la conception de l’identité visuelle du festival à l’agence chaux-de-fonnière SUPERO. Dans la continuité de l’affiche de la 13ème édition (Grand Prix Romand de la Création 2013, 1er prix affiche culturel), c’est dans la pénombre d’un intérieur indéfini que se dressent, énigmatiques, les contours de l’acronyme du festival.

Reposant à nouveau sur un jeu subtil de contrastes, le dispositif d’éclairage au néon plonge le spectateur dans un univers singulier qui suggère, de par ses multiples références, l’univers des films de genre.

 

SAVE THE DATE!

 

C’est cette année entre le 4 et le 12 juillet que le festival investira les salles obscures de Neuchâtel.

 Pour sa 14ème édition, le NIFFF proposera à nouveau neuf jours de projections et autres événements destinés à présenter au public un panorama de la production fantastique. Au total, le public aura le loisir de découvrir plus de 100 films dont les maîtres-mots restent – du film grand public aux productions plus confidentielles - la qualité et la diversité.

 

(Communiqué de presse)

Voir les commentaires

RETROUVEZ LE NIFFF A FANTOCHE

 

Unique manifestation en Suisse consacrée au film d’animation, Fantoche - le Festival International du Film d’animation de Baden, a ouvert hier les feux de sa 11ème édition.

 

Partenaire de la manifestation argovienne depuis plusieurs années, le NIFFF vous y donne rendez-vous cette semaine pour vous présenter l’une des œuvres phares programmées lors du dernier festival dans la section Films of the Third Kind: A LIAR’S AUTOBIOGRAPHY (Ben Timlett, Jeff Simpson et Bill Jones, UK, 2012, 83’).

 

Sous ce titre ne se cache ni un biopic, ni un film des Monty Python – mais un peu des deux ! A Liar's Autobiography est un film d’animation 3D adapté d’une autobiographie fantaisiste de feu Graham Chapman, membre du célèbre groupe de comiques anglais. A l’image des multiples facettes de ce personnage et de ses pérégrinations – personnelles et dans le monde du showbiz –, les différentes techniques d’animation rappellent le style des mythiques Monty Python. A (re)découvrir absolument !

(Communiqué de Presse)

Affiche
Affiche

Affiche

Voir les commentaires

NIFFF - COMMUNIQUE DE PRESSE – 13 JUILLET 2013

 

NIFFF 2013 :

Narcisse du meilleur film pour DARK TOUCH

de Marina de Van
et nouveau record d’affluence !


La 13ème édition du Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel (NIFFF) s’est achevée samedi soir avec la cérémonie de remise des prix, suivie de la projection de Byzantium de Neil Jordan (Entretien avec un vampire). Le président du Jury international François Cognard a remis le «Narcisse» du meilleur film à DARK TOUCH de Marina de Van (FR/IR/SE, 2013). Pendant 9 jours, Neuchâtel aura vibré au rythme du fantastique, permettant au festival d’atteindre un nouveau record d’affluence : 31.000 entrées ont en effet été recensées par les organisateurs.

Fidèle à sa tradition, le NIFFF a proposé des regards originaux sur l’histoire et l’actualité du cinéma de genre et réuni à Neuchâtel une palette d’invités prestigieux tels que Larry Cohen, Renny Harlin, Marina de Van, Cliff Martinez, Jeff Grace, Roland Click ou encore Orson Scott Card. Au total, le public aura pu assister à 136 projections, découvrir 97 films (80 longs métrages et 17 courts métrages) produits pas une trentaine de pays différents et aller à la rencontre de plus de 100 invités.

Les organisateurs se montrent satisfaits de ce nouveau record d’affluence qui confirme l’intérêt croissant pour le genre fantastique auprès du public et la place prépondérante qu’occupe désormais le NIFFF dans le panorama des festivals suisses et étrangers. Au-delà des spectateurs qui ont afflué durant plus d’une semaine les 4 salles de projections, le public a largement plébiscité les événements connexes mis sur pied par le festival tels que les conférences, masterclasses, débats ou encore les différentes expositions présentées. Traditionnellement prisés des festivaliers pour leur aspect convivial, les espaces off de la manifestation auront accueilli de nombreux visiteurs venus découvrir les DJ sets et performances concoctés par le NIFFF.

Les quatorze titres de la Compétition Internationale ont attiré de nombreux festivaliers et donné lieu à de multiples échanges grâce aux 12 invités venus défendre leur film. Parmi les autres points forts de cette édition: NIFFF INVASION 2013 et, en particulier, le ciné-concert Nosferatu VS Turzi qui mêlait habilement standard du cinéma muet et musique actuelle; la rétrospective When Music Scores ! qui offrait au public l’occasion de (re)découvrir quelques-uns des plus grands classiques du fantastique et a donné lieu à de passionnantes masterclasses sur la création de musique de films; la rétrospective consacrée à l’auteur américain Larry Cohen, présent toute la semaine pour introduire ses films et répondre aux questions du public ; la forte affluence du forum littéraire New Worlds of Fantasy qui proposait notamment une conférence animée par Orson Scott Card, auteur de Ender’s game; la masterclass très suivie de Scott Ross (fondateur, directeur, président Digital Domain , directeur général ILM , Vice-président Lucas Film) consacrée aux enjeux de ‘industrie des effets visuels organisée dans le cadre du symposium Imaging The Future’.

Enfin, relevons la présence importante d’événements destinés à saluer la création suisse : le bon accueil réservé aux 2 réalisateurs suisses sélectionnés en compétition internationale (Mathieu Seiler avec Der Ausflug et Olivier Beguin avec Chimères) ; le succès remporté par le programme de courts métrages suisses et la rencontre du public avec les 11 invités présents ; la discussion sur l’adaptation littéraire animée par l’auteur Vincent Gessler et les cinéastes Samuel et Frédéric Guillaume qui a permis de mettre en lumière les synergies actuelles entre littérature et cinéma ; la cérémonie de remise des prix du « Call for Projects : Swissgames 2012/2013 » qui a réuni des spécialistes suisses et internationaux du jeu vidéo. 

Bilan du 13e NIFFF

Voir les commentaires

PALMARES NIFFF 2013



JURY INTERNATIONAL
François Cognard – président du jury - producteur, FR
Frederike Dellert - responsable programmation Fantasy Film Fest, DE
Kim Newman - critique et écrivain, UK
Orson Scott Card - écrivain, US
Jean-François Rauger - directeur programmation cinémathèque française, FR


 

Prix H.R. Giger «Narcisse» du meilleur film (comp. intern.)    10'000 CHF

DARK TOUCH de Marina de Van, FR/IR/SE    

 

 
Verdict du jury: «Le JURY INTERNATIONAL a apprécié la combinaison originale entre genre horrifique et conte moral. La réalisatrice a réussi à utiliser le surnaturel pour atteindre une vérité et capter un aspect invisible de la réalité.»


Mention spéciale du JURY INTERNATIONAL   
 


CHIMERES de Olivier Beguin, CH
 

 



JURY MELIES
Pilar Anguita-MacKay, scénariste, CH
Anita Egger - journaliste, CH
Yamine Guettari - journaliste, CH

Méliès d’argent du meilleur long métrage européen     NOMINATION

 


AU NOM DU FILS de Vincent Lannoo, BE/FR
 

 

Le film est ainsi nominé pour le Méliès d’or, qui sera décerné lors de la 46e édition du Festival Internacional de Cinema Fantàstic de Catalunya à Sitges en octobre 2013.




JURY IMAGING THE FUTURE
Scott Ross - Digital Media Executive, US
Laurent Brett - Designer de génériques de films, FR
Pascal Montjovent - Chef opérateur, CH
   

Prix Imaging The Future du meilleur production design (comp. intern.)    5’000 CHF
 


GHOST GRADUATION de Javier Ruiz Caldera, SP
 

 


Mention spéciale du JURY IMAGING THE FUTURE
 


MARS ET AVRIL de Martin Villeneuve, CA
 

 



JURY DU LYCEE DENIS-DE-ROUGEMONT
Emilie Pellissier, Loïc Hobi, Fabrice Graber, Alessio Comi

Prix de la Jeunesse Denis-De-Rougemont (comp. intern.)    UNE MONTRE
 


DARK TOUCH de Marina de Van, FR/IR/SE
 

 



JURY DU LYCEE BLAISE CENDRARS
Cassandra Jennings, Cynthia Bilat, Amanda Jennings

Prix de la Jeunesse Blaise Cendrars (comp. intern.)    HONORIFIQUE

 


THE CRACK de Alfonso Acosta, CO/AR
 

 



JURY MAD
Julien Sévéon - journaliste, Mad Movies, FR
Alexandre Poncet - journaliste, Mad Movies, FR
Miranda Larrosa - lectrice Mad Movies, CH


Prix Mad Movies du film le plus «Mad» (comp. intern. et comp. asiat.)    PROMOTION
 


DARK TOUCH de Marina de Van, FR/IR/SE
 

 


Mention spéciale du JURY MAD
 


EEGA de S.S Rajamouli et J.V.V Sathyanarayana, Inde
 

 



PRIX DECERNES PAR LE PUBLIC :

Prix du meilleur film asiatique (comp. asiat.)    HONORIFIQUE

 


EEGA de S.S Rajamouli et J.V.V Sathyanarayana, Inde
 

 



Prix RTS du Public (comp. intern. et comp. asiat.)    DIFFUSION
 


YOU’RE NEXT de Adam Wingard, USA
 

 



PRIX TITRA FILM (comp. intern. et comp. asiat.)    BON DE 1000 CHF
 


THE DYATLOV PASS INCIDENT de Renny Harlin, USA/RU/UK
 

 



JURY SSA/SUISSIMAGE
Carola Stern - déléguée SSA et Suissimage, CH
John Canciani - directeur artistique Festival de Winterthur, CH
Pierre Monnard - réalisateur, CH


Prix H.R. Giger «Narcisse» du meilleur court métrage suisse

(comp. de courts suisses)    10'000 CHF
 


PALIM PALIM de Marina Klauser et Pia Hellenthal, CH   
 

 


Mention spéciale du JURY SSA/SUISSIMAGE
 


POCKET ROCKET de Walter Feistle


Prix Taurus Studio du meilleur court métrage suisse (comp. de courts suisses)    BON DE 3000 CHF
 


PALIM PALIM de Marina Klauser et Pia Hellenthal, CHk


Prix Taurus Studio à l’innovation (comp. de courts suisses)    BON DE 3000 CHF
 


EFFORT de Eleonora Berra, CH


Méliès d’argent du meilleur court métrage européen (comp. de courts suisses)    NOMINATION
 


ENTRE ANGE ET DEMON de Pascal Forney, CH

 

Le film est ainsi nominé pour le Méliès d’or, qui sera décerné lors de la 46e édition du Festival Internacional de Cinema Fantàstic de Catalunya à Sitges en octobre 2013.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Hébergé par Overblog