Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>

Articles avec #festival

SOLARIS 225

SOLARIS 225

SOLARIS 225

Hiver 2023 Vol. 48 n° 3

Je vais vous parlez de la plus ancienne revue de science-fiction francophone au monde : SOLARIS, créer en 1974 Par  Norbert Spehner, et actuellement dirigé par : Jean Pettigrew.

Depuis très longtemps SOLARIS organise un prix littéraire «PRIX SOLARIS » destiné aux Canadiens, et depuis 2016  le PRIX Joël Hampetier destiné aux auteurs non canadiens francophones.

En France cette revue est peu connue, si s’abonné est relativement compliqué et cher en raison du change et des frais de port, il est dommage que l’on ne peut pas avoir une version numérique (heu, c'est moi qui écrit cela ?).

 Pour vous faire apprécier au mieux ce fanzine, je vous mets ci-dessous le sommaire très détaillé du dernier numéro.

Depuis 2000, il ne publie plus de bandes dessinées.

Il dispose d’une librairie :  

 Solaris 120, côte du Passage Lévis (QUEBEC) G6V 5S9 Canada. Si vous passez au Québec passez les voir.

Vous trouverez ci-dessous le lien avec le site de la revue a la fin de l’article.

Je vous en recommande vivement la lecture.

 

Merci  d‘écrire un commentaire.

Faite connaitre le site a vos amis et contacts.

***********************

 

 

Sommaire

Présentation

LE PRIX JOËL-CHAMPETIER…

Comme vous le savez depuis le dévoilement du 29 octobre dernier, Champetier. De fait, il s’agit de sa deuxième victoire, preuve de son remarquable talent car, faut-il le rappeler, les textes sont présentés au jury de façon anonyme. Or, les membres de ce dernier… ont choisi « L’Auberge au bord du monde » pour la maîtrise de l’écriture dont son auteur a fait preuve, pour l’ambiance de mystère et d’émotion retenue qu’il a su créer, ainsi que pour la fin qui permet aux lecteurs et lectrices une grande liberté d’interprétation. Que dire de plus sinon que ce numéro débute donc avec un nouveau bijou de Christian Léourier.

 

… ET LA SUITE DU VOLET « FICTION »

C’est Alain Ducharme qui a eu la délicate tâche de prendre la suite avec « Un silence, vu de loin », une nouvelle de SF qui, à sa façon, met en lumière une conception singulière du temps altéré tout en introduisant la thématique de l’enfance – ces deux motifs, qui imprègnent une bonne partie de ce numéro, ont inspiré Sagana Squale pour créer sa magnifique illustration de couverture, et afin de donner une couleur graphique unifiée, nous lui avons aussi confié l’illustration de tout le volet fiction.

 

Dave Côté et Pascal Raud ont entremêlé leur imaginaire respectif dans « Bal(l)ade en dix temps » pour nous offrir une fantasy urbaine bien déjantée dans laquelle des parents plutôt atypiques devront régler Les petits problèmes provoqués par leur progéniture quelque peu turbulente. Autre texte mettant en vedette – ou plutôt en victime ! –  une progéniture atypique, « Faux-bourdon », du trop rare Claude Mercier, présente une courte mais percutante transcription orale d’une situation pour le moins… particulière.

 

« Le Rite du guérisseur », de Josée Bérubé, nous ramène dans une ambiance plus mystique, plus éthérée, afin de suivre le périple mental et temporel de Mishtashipu, qui mène jusqu’au départ final – et pourtant transitoire – celui qui l’accompagnait depuis si longtemps.

 

Et comme dans notre précédent numéro, Élisabeth Vonarburg conclut le volet avec une de ces nouvelles dont elle a le secret, « La Femme aux semelles de temps ». À la fois toute simple mais joliment complexe, pleine d’interrogations sur la suite du monde mais aussi de chaleur humaine, on retrouve à la fois le monde de l’enfance et l’incroyable force du temps qui, inexorablement, nous amène, certes vers un certain futur, mais aussi sur la voie de la connaissance intérieure.

 

ET QUOI D’AUTRE?

Notre Futurible en résidence s’intéresse à un sujet qui, en d’autres mains, aurait pu rebuter quelques âmes sensibles. Mais avec sa maîtrise et sa verve habituelles, Mario Tessier nous dévoile tout – ou presque – sur les insectes aux spécificités étonnantes et leurs non moins remarquables – et souvent très angoissantes – présences dans la science-fiction littéraire et cinématographique.

 

J’attire maintenant votre attention sur le retour de la chronique du Daliaf présente… Pour ce numéro, Claude Janelle nous présente Andrée A. Michaud et son roman fantastique qui lui a valu le Prix du Gouverneur général en 2001, Le Ravissement. Et permettez-moi d’ajouter que, lorsque vous lirez ces lignes, le site www.daliaf.com. sera ouvert et accessible à toutes et tous. Que vous proposera-t-il ?

Rien de moins que le répertoire complet de la production francophone canadienne dans les genres de l’imaginaire – SF, F et Fy – de 1835 à aujourd’hui (17 753 oeuvres), car Claude Janelle et moi avons conçu

ce site afin qu’il englobe à la fois le contenu rédactionnel de la collection de L’Année de la science-fiction et du fantastique québécois (L’ASFFQ) et celui du DALIAF (Dictionnaire des auteurs des littératures de l’imaginaire en Amérique française). Il recense, en cette fin d’année 2022, très exactement 3145 auteur-e-s.

 

Enfin, je m’en voudrais de ne pas dire un seul petit mot sur le volet critique du présent numéro, car il a plein de bonnes choses à vous proposer.

 

DE QUELQUES DÉPARTS

Je prends quelques lignes pour souligner deux départs. Tout d’abord, celui d’un auteur de SF que j’ai toujours admiré pour la puissance de son imaginaire, Greg Bear (1951-2022). Lisez ou relisez Éon, Éternité, Héritage… Que du bonheur pour le cortex ! Le milieu de la SFFQ a aussi perdu en novembre un membre

éminent de sa communauté, en la personne du très sympathique et néanmoins spécialiste émérite du fanzinat québécois, Georges Henri Cloutier (1947-2022). Salut, mon ami, puisses-tu trouver quelques passionnantes feuilles de chou là où tu es parti…

Jean PETTIGREW

SOLARIS 225
SOLARIS 225

Voir les commentaires

GÉRARDMER À PARIS

GÉRARDMER À PARIS

GÉRARDMER À PARIS

Reprise de la sélection des films en compétition au 30e Festival du film fantastique de Gérardmer.

PROJECTION à la CINÉMATHÈQUE

 VENDREDI 3 FÉVRIER - 20h30

 Un film de Kim Hong-Sun

Avec KIM HONG SEON, SUNG DONG-IL, JUNG SO-MIN, JANG DONG-YOON, SEO IN-GUK

2022 | VF & VOSTFR | CORÉEN | Horreur | 121 min

SYNOPSIS

Alors qu'ils sont transférés depuis les Philippines vers la Corée du Sud par un navire cargo, plusieurs dangereux criminels provoquent une violente émeute jusqu'à ce qu'un monstre non identifié sorte de son sommeil...

AU CINÉMA LE 15 FÉVRIER

Voir les commentaires

Palmarès de la 15e édition du FEFFS

Palmarès de la 15e édition du FEFFS

Palmarès de la 15e édition du FEFFS

Festival Européen

du Film Fantastique de Strasbourg

 

Depuis le 23 septembre, Strasbourg vit au rythme du Festival européen du film fantastique. À l’issue de ces dix jours d’une programmation diabolique, les jurys ont attribué les prix de cette 15e édition ce samedi soir depuis le cinéma Vox :

 

Jury de la Compétition internationale fantastique, composé de l’enseignante-chercheuse et auteure Mélanie Boissonneau, du réalisateur Julien Maury et du journaliste Luis Miguel Rosales

Octopus d’Or : ATTACHMENT de Gabriel Bier Gislason

Mention spéciale : HUESERA de Michelle Garza Cervera

Mention spéciale : RESURRECTION d’Andrew Semans

 

Jury Méliès, composé de la productrice Anaïs Bertrand, du réalisateur Alexandre Bustillo et de la Youtubeuse Mélanie Toubeau

Méliès d’Argent : PIGGY de Carlota Pereda

 

Jury Crossovers, composé du critique et auteur Samuel Blumenfeld, de l’auteur et réalisateur Jean-Pierre Bouyxou et de la journaliste Sophie Soulignac

Prix Crossovers : LA PIETA d’Eduardo Casanova

 

Jury Animation, composé du journaliste et fondateur du festival de Trieste Lorenzo Bertuzzi, du distributeur Philippe Chevassu et du réalisateur et scénariste Bruno Forzani

Prix Animation : BLACK IS BELTZA 2 : AINHOA de Fermin Muguruza

 

Le public a également été nombreux à prendre part au vote :

Prix du public : BLAZE de Del Kathryn Barton

 

Jury court-métrage, composé de la réalisatrice Mali Arun, du réalisateur Rock Brenner et de l’enseignante et productrice Caroline Moreau.

 

Octopus d’Or : PHLEGM de Jan-David Bolt

Prix du jury jeune : LE CENSEUR DES RÊVES de Léo Berne & Raphaël Rodriguez

Prix du public : LE CENSEUR DES RÊVES de Léo Berne & Raphaël Rodriguez

Prix made in France : LES SIGNES DU DESTIN (TOUT ÇA) de Mathieu Z'graggen

Méliès d’argent : PLAN-PLAN CUL-CUL d’Alexandre Vignaud

Prix d’animation : STEAKHOUSE de Špela Čadež

 

Communiqué de presse.

Voir les commentaires

BD Comic Strip Festival

BD Comic Strip Festival

BD Comic Strip Festival

 

 

Houba ! Houba ! La Fête de la BD change de nom et fait son grand retour du 9 au 11 septembre à Tour & Taxis.

 

Après deux années d’éditions adaptées en raison de la situation sanitaire, la Fête de la BD revient enfin sous sa forme originelle, du 9 au 11 septembre. Cette année, pour son come-back, elle devient le BD Comic Strip Festival. Et ce n’est pas tout, le festival change également de décor et pose ses planches dans la sublime Gare Maritime et dans les sheds de Tour & Taxis avec un invité de marque, le célèbre Marsupilami.

 

Du 9 au 11 septembre, le neuvième art sera mis sur le devant de la scène bruxelloise avec le BD Comic Strip Festival. Un nouveau nom pour la Fête de la BD qui revient sous sa forme originelle après deux versions réinventées en raison du contexte sanitaire. Ce sera donc le grand retour des animations, des dédicaces, des conférences et des incontournables ballons pour le plus grand plaisir des bédéphiles et amateurs du genre.

 

Invité sur l’affiche : Le Marsupilami

Au rayon des nouveautés, cette année, le Marsupilami, célèbre animal imaginaire créé en 1952 par André Franquin, fête ses 70 ans lors du BD Comic Strip Festival. Il est le protagoniste de la magnifique affiche du festival signée de main de maître par le dessinateur belge Renaud Collin. Expo, Ballon, animations, dédicaces, le sympathique animal rebondira aux quatre coins de ce long week-end haut en couleurs.

 

Expos, dédicaces et animations

Plusieurs expos exceptionnelles se tiendront également dans les sheds de Tour & Taxis et du Centre Belge de la Bande dessinée.

 

L’une d’entre elles sera consacrée au célèbre robot Goldorak et une autre à l’incontournable héros de manga Naruto.

 

Les maisons d’édition seront également de retour avec des sessions exclusives de dédicaces et des animations pour tous. Les visiteurs pourront aussi admirer les fameux ballons géants de personnages de BD qui seront disséminés sur le site du festival. Le pavillon international reviendra enfin pour combler les amateurs de découvertes.

 

Les gagnants des prix Atomium 2022 dévoilés le 9 septembre

 

La création BD s’est fragilisée ces dernières années. Il est souvent difficile, pour les professionnels de la bande dessinée, d’en vivre correctement. Afin de soutenir la création et les auteurs, les autorités bruxelloises décernent, depuis plus de cinq ans, les prix Atomium de la Bande Dessinée dans le cadre de la Fête de la BD de Bruxelles. Ceux-ci sont, dans leur grande majorité, remis en .espèces pour permettre aux lauréats de financer leur travail. Cette année, 9 prix seront remis dansle cadre du BD Comic Strip Festival pour une dotation totale de plus de 100 000 euros.

 

communiqué de presse

 

Voir les commentaires

Festival « Méditerranée Polar et Aventure »

Festival « Méditerranée Polar et Aventure »

Festival « Méditerranée Polar et Aventure »

Bernard WERBER et Cédric SIRE, invités du festival « Méditerranée Polar et Aventure »

Ces deux auteurs prestigieux, lauréats des Prix Méditerranée du festival, seront présents sur le Lydia les 17,18 et 19 juin 2022 à Port Barcarès (Pyrénées Orientales).

Le festival littéraire « Méditerranée Polar et Aventure » accueille, pour sa sixième édition, la fine fleur de la littérature française dans les domaines du polar (Pierre Pouchairet, Eric Dupuis, Arnaud Delalande...) et de l’imaginaire (Hélène P. Merelle, Estelle Faye, Victor Fleury...), mais aussi des illustrateurs de bandes dessinées (Stéphane Bileau, Michel Borderie, Pierre Taranzano) et des auteurs jeunesse (RJH Lascols, Joël Cimarron). Les nouveaux lauréats des Prix Méditerranée figurent parmi les plus prestigieux du moment : Bernard WERBER, l’un des auteurs français le plus lu dans le monde, lauréat du nouveau Prix Méditerranée de l’Imaginaire, crée par la ville du Barcarès, en partenariat avec le Centre Méditerranéen de Littérature (CML), pour « La prophétie des abeilles » (Ed. Albin Michel), sera l’Invité d’honneur du festival. Il présentera aussi « Mémoires d’une fourmi », son dernier roman autobiographique. Cédric SIRE, l’étoile montante du polar français, se verra quant à lui remettre le Prix Méditerranée Polar 2022 par Fabio Mitchelli, le lauréat 2021, pour son roman « La Saignée » (Ed.Fayard). La cérémonie de remise des prix aura lieu le vendredi 17 juin 2022, dans les salons du célèbre Paquebot des Sables, le Lydia, à 18h. Elle sera suivie d’une conférence des lauréats animée par Françoise Claverie, présidente du CML, avec la participation de Fabrice PAPILLON et Fabio MITCHELLI, lauréats 2020 et 2021 du Prix Méditerranée Polar. L’occasion, en ce début d’été, de venir à la rencontre des auteurs, de participer aux tables-rondes qui auront lieu tout au long du festival ou, simplement, de recharger sa « pile de livres à lire » ! Les animations habituelles autour de la littérature de genre seront bien sûr au rendez-vous, avec une soirée-enquête théâtralisée, « une nuit à couteau tiré », le vendredi 17 juin à partir de 20h (sur réservation, 25 € buffet méditerranéen compris), et l’exposition, « Fantasy, entre mythes et légendes », visible dans les salons du paquebot tout au long du festival. Un concert gratuit du fabuleux Neko Light Orchestra aura lieu le samedi 18 juin à 19h sur le pont du Lydia : cet orchestre atypique revisite les bandes originales des plus grands films ou séries TV, comme « Le Seigneur des Anneaux » ou encore « Game of Throne », « Harry Potter »... Une occasion unique de passer un weekend agréable à bord d’un paquebot centenaire !

Méditerranée Polar et Aventure : Au Lydia (sortie 13) – Port-Barcares (Pyrénées Orientales) les 17, 18 et 19 juin 2022 – Entrée libre.

Horaires : le 17 juin de 14h à 19h – les 18 et 19 juin : de 10h à 19h

Programme l « Méditerranée Polar et Aventure »

Voir les commentaires

BIFFF 2022

BIFFF 2022

BIFFF 2022

Et, pour les 40 ans du BIFFF, on a eu droit à la plume talentueuse d'un vrai Brusseleir, et non des moindres : ce pey a une rue qui porte carrément son nom à Durbuy, l'une de ses planches a été mise aux enchères chez Christie's, ses chats pratiquent l'auto-censure à sa place en lacérant des milliers de croquis au grand dam des collectionneurs, et c'est à lui que Peyo s'est adressé pour reprendre les aventures de Benoît Brisefer...

Bref, c'est un daron du 9e art, une légende vivante qui nous fait l'insigne honneur de signer cette affiche aussi désinvolte qu'espiègle.

Cet homme, c'est l'auteur de Mick Mac Adam, Woogee, Tom Applepie ou encore le Magicien de Whitechapel ! Cet homme adore le golf, l'opéra et Dickens, et il a même tenté d'entrer par effraction au Palais 5 du Heysel pour les besoins d'un scénario. C'est dire si sa route était destinée à croiser celle du BIFFF... Et cet homme, c'est l'immense Benn...

« C'est grâce à la demande du BIFFF de réaliser l''affiche pour les 40 ans du festival, que j'ai saisi l'opportunité qui m'était offerte pour rendre un hommage à Lon Chaney, l'un des plus prestigieux et impressionnants acteurs. Ce grand monsieur que l'on a surnommé à juste titre l'homme aux mille visages,a contribué par son jeu unique et novateur à donner ses lettres de noblesse au 7 art et a influencé plusieurs générations d'artistes. Ce grand talent est et restera a jamais un monstre sacré et immortel du cinéma." BENN

 

40 piges !!!!

 

Alors là, autant vous dire que parler d'une fête épique relève de l'euphémisme...

 

en 2022, le BIFFF étend ses tentacules jusqu'au Palais 10 du Heysel pour créer un véritable paquebot du fantastique. En plus de son Marché du film de genre, et ses trois salles (Auditorium 2000, Auditorium 500 et Cinedoc), vous y retrouverez bars, commerces, restaurants et des surprises tout simplement dantesques parce que, deux ans sans vous voir, franchement, c'est trop long ! Et, d'ici là, s'il y a encore quelque chose qui doit traîner dans l'air, ce sera le grondement impatient de 13 jours qui s'annoncent tout simplement dingues !

 

Communiqué de presse.

Voir les commentaires

Couverture Josh Templeton

Couverture Josh Templeton

Présences d’Esprits N° 105 Eté 2021

Le zine des mondes de l’imaginaire.

Littérature – BD – Cinéma –

TV – Jeu – Illustration

 

Je pense que vous êtes pour la plupart comme moi et que vous ne connaissez pas sur le bout des doigts Les mondes de l’imaginaire polonais.

Cela tombe bien dans ce numéro vous trouverez un dossier très complet sur ce sujet.

C’est la preuve que nous connaissons peu ou mal les genres de l’imaginaire des pays de l’Est contemporain.

Un entretien avec l’illustrateur Josh Templeton auteur de la couverture de ce numéro nous livres son ressenti en cette période particulière.

Parmi les rubriques je vous recommande particulièrement le Cinéma Asiatique.

 Une nouvelle de Mathieu Clerjaud « Si ce n’est toi » y est également publier.

 

Laissez des commentaires

et faites connaitre notre site

a vos amis et connaissance.

Remerciement à l’équipe du fanzine pour son soutien à notre site.            

Présences d’Esprits N° 105 Eté 2021

Voir les commentaires

Mois de la BD à Bruxelles.

Mois de la BD à Bruxelles.

Mois de la BD à Bruxelles.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Bruxelles, le 14 juillet 2021

 

La Fête de la BD organise le mois de la BD à Bruxelles et présente sa nouvelle affiche signée par Bastien Vivès.

Du 10 septembre au 10 octobre 2021, la Fête de la BD fait son grand retour avec une édition spéciale qui s’étendra sur un mois, rythmée par de nombreuses activités dans plusieurs lieux de la capitale. Cette année, c’est le dessinateur Bastien Vivès qui signe la magnifique affiche de cette édition, un visuel mettant en scène le héros Corto Maltese et qui invite au voyage. Expositions, chasse aux trésors grandeur nature, séances de Dédicaces, il y en aura pour tous les âges et tous les goûts. Sans oublier les incontournables.

 

Prix Atomium.

Cette année, afin de répondre au mieux aux mesures sanitaires en vigueur tout en offrant une belle expérience aux visiteurs, la Fête de la BD sera célébrée durant un mois entier. Quatre semaines pour voyager dans l’univers fascinant des personnages et de leurs auteurs et autrices. Tout au long du mois, les visiteurs de tous âges et en tous genres trouveront leur bonheur grâce à une programmation riche et diversifiée. De la BD classique au roman graphique en passant par les manhwas, le neuvième art sera représenté dans tous ses courants et sous toutes ses formes.

 

Une affiche signée par Bastien Vivès

Cette année, ce n’est autre que le dessinateur Bastien Vivès qui signe l’affiche de la Fête de la BD. Il y met en scène le célèbre héros d’Hugo Pratt, Corto Maltese. L’auteur revisitera, en effet, le personnage légendaire, dans l'album Océan noir, à paraître chez Casterman le 1er septembre prochain.

 

La Corée, invitée d’honneur

Cette année, A l’occasion du 120e anniversaire des relations diplomatiques entre la Corée et la Belgique, la Fête de la BD a le plaisir d’accueillir une invitée de marque, la Corée. Des expositions et animations seront organisées et mettront les artistes Coréens sur le devant de la scène. Une belle opportunité de dépasser les frontières et de découvrir l’univers fascinant du 9e  art dans ce magnifique pays.

 

Les gagnants des prix Atomium dévoilés le 10 septembre

La création BD s’est fragilisée ces dernières années. Il est souvent difficile, pour les professionnels de la bande dessinée, d’en vivre correctement. Afin de soutenir la création et les auteurs, les autorités bruxelloises décernent les prix Atomium de la Bande Dessinée dans  le cadre de la Fête de la BD de Bruxelles. Ceux-ci sont, dans leur majorité, remis en espèces pour permettre aux lauréats de financer leur travail. Cette année, 11 prix seront remis.

 

Sur les 11 catégories, 5 reprennent des nominés. Les voici :

Prix Atomium de la BD citoyenne :

Dessiner encore, de Coco (Les Arènes)

 Le Plongeon, de Vidal et Pinel, (Bamboo)

 Déracinée de Tiffanie Vande Ghinste (Boîte à bulles)

 Chez Toi de Sandrine Martin (Casterman)

 En toute conscience de Olivier Peyon et Livio Bernardo (Delcourt)

 Triso Tornado de Camille Royer et Violette Bernard (Futuropolis)

 Radium Girls de Cy (Glénat)

 Ne m’oublie pas de Alix Garin (Le Lombard)

 Seidou de Virginie Vidal et Xavier Bétaucourt (Steinkis)

 Piments de Zoisos Tehem (Steinkis)

 

Prix Atomium des Enfants :

 Yasmina, Tome 1 de Wauter Mannaert (Dargaud)

 Waluk, Tome 1 de Emilio Ruiz et Ana Miralles (Dargaud)

 La peste, histoire d'une pandémie d'Erre Fabrice et Savoia (Dupuis)

 Les Enfants de la Résistance, Tome 5 de Vincent Dugomier et Benoît Ers (Le Lombard)

 Miss Charity, Tome 1 de Marie-Aude Murail, Loïc Clément et Anne Montel (Rue de Sèvres)

 

Prix PREM1ÈRE du Roman Graphique :

 Quitter la Baie de Bérénice Motais de Narbonne (Acte Sud)

 Le chanteur perdu de Didier Tronchet (Air Libre)

 Carbone & Silicium de Mathieu Bablet (Ankama)

 Anaïs Nin - sur la mer des mensonges de Léonie Bischoff (Casterman)

 Incroyable de Zabus&Hipplyte (Dargaud)

 Les Amants d’Hérouville de Yann Le Queffelec etRomain Ronzeau (Delcourt/Mirages)

Le Jardin Paris de Gaëlle Geniller (Delcourt/Mirages)

 Fake Story de Jean-Denis Pendanx et Laurent Galandon ( Futuropolis)

 Radium Girls de Cy (Glénat)

 Ne m’oublie pas d’ Alix Garin (Le Lombard)

 

Prix Cognito de la BD historique :

 Anaïs Nin - sur la mer des mensonges de Léonie Bischoff (Casterman)

 China Li - 1. Shanghai et 2. L'honorable Monsieur Zhang de Maryse et J.F. Charles (Casterman)

 Charlotte Impératrice - II. L'empire de Nury et Bonhomme (Dargaud)

 La Patrie des frères Werner de Philippe Collin et Sébastien Goethals (Futuropolis)

 La Bombe de Alcant , Bollée et Rodier (Glénat)

 Vann Nath - Le peintre des Khmers Rouges de Matteo Mastragostino et Paolo Castaldi (La Boite à Bulles)

 À mains nues de Leïla Slimani et Clément Oubrerie (Les Arènes BD)

 

Prix Atomium de Bruxelles

 La Bête, Le Marsupilami de Frank Pé et Zidrou (Dupuis)

 Fondation Z T13 de Filippi et Lebeault (Dupuis)

 Supergroom T1 de Vehlmann et Yoann (Dupuis)

 Bruxelles 43 de Weber et Deville (Anspach)

 Beatrice de Joris Mertens (Rue de Sèvres)

 

Une visite en toute sécurité

Les événements, expos et animations de la Fête de la BD sont évidemment candidats à l’obtention du Brussels Health Safety Label (le label bruxellois de sécurité sanitaire lancé en collaboration avec l’entreprise de certification internationale Socotec au début de l’été). Tout sera organisé dans le respect des règles dictées par le Conseil de concertation. Il sera demandé aux visiteurs d’également respecter les règles d'hygiène de l’organisation basées sur les mesures sanitaires gouvernementales en date de l’événement. Avant de se rendre sur place, Ils seront invités à s’en informer sur le site internet de la Fête de la BD.

 https://fetedelabd.brussels/la-fete-de-la-bd

Voir les commentaires

Crédits : Raphaël Dupertuis

Crédits : Raphaël Dupertuis

Fête Médiévale de Grandson (Suisse)

Une pluie d'activités pour un été médiéval

 

Durant l'été, les visiteurs pourront profiter de nombreuses activités au château de Grandson : visites guidées, chasses au trésor, initiation aux arts martiaux médiévaux ou découverte de la vie quotidienne au Moyen-Âge. De quoi s'occuper entre deux séances de bronzage.

Mais l'été, c'est surtout la saison de la Fête Médiévale. Du 13 au 15 août, n'oubliez pas !

Mesures COVID 19 : nos visiteurs sont priés de porter un masque (dès 12 ans) dans les espaces clos et de se désinfecter les mains régulièrement.

En raison de la pandémie de coronavirus, les événements se font sous réserve d'annulation, et avec des mesures particulières. Merci de votre compréhension.

Juillet - visites guidées et chasses au trésor

Découvrir le Château en s'amusant

Pour toute la famille et tous les âges : visites guidées, balades contées et chasses au trésor sont organisées tout le mois de juillet.

Août : arts martiaux et vie quotidienne

Un mois pour en apprendre plus sur le Moyen-Âge

Pour les plus jeunes, des initiations aux arts martiaux européens médiévaux. Pour les plus grands, la découverte de l'usage du lin et du chanvre au Moyen-Âge, de la culture aux vêtements.

 

13, 14, 15 août 2021

 

Fête médiévale de Grandson

 

Organisée par l'Association des Amis du Château de Grandson, la célèbre Fête médiévale revient après deux ans d'absence, sur deux soirs et une journée. L'occasion d'en profiter plus qu'auparavant.

Voir les commentaires

NIFFF 2021 : LES IMAGINAIRES TAÏWANAIS À L’HONNEUR

NIFFF 2021 : LES IMAGINAIRES TAÏWANAIS À L’HONNEUR

NIFFF 2021 :

LES IMAGINAIRES TAÏWANAIS À L’HONNEUR

 AVEC FORMOSA FANTASTICA

 

Le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel (NIFFF) a le plaisir de vous dévoiler FORMOSA FANTASTICA, un programme phare de la 20e édition (2 au 10 juillet) qui sera dédié aux imaginaires taïwanais. Transversal et foisonnant, ce cycle présentera longs et courts métrages, installations immersives et conférences pour épouser la pluralité de la production insulaire et son renouveau contemporain. Il vous invitera à explorer la richesse culturelle d’oeuvres inédites qui convoquent la nouvelle génération du cinéma de genre taïwanais au même titre que d’ambitieuses productions locales. En complément du cycle, une sélection d’oeuvres immersives sera présentée au Muséum d’Histoire Naturelle de Neuchâtel (MHNN), tandis qu’une série de tables rondes sera livestreamée simultanément de Neuchâtel et Taipei.

Soutenu par le Centre Culturel de Taïwan à Paris (CCTP), FORMOSA FANTASTICA mettra Taïwan à l’honneur dans un format mixte : le programme de films et les conférences seront disponibles en ligne sur le volet digital du NIFFF et physiquement dans les différents lieux du festival. Les installations immersives seront à découvrir au MHNN du 2 au 10 juillet. 

LE POULS DE LA PRODUCTION DE L’ « ILHA FORMOSA ».

La production de cinéma de genre à Taïwan a connu un véritable renouveau ces dernières années. Au travers de six longs métrages, ce programme invite à découvrir une série d’œuvres contemporaines qui font de l’île l’un des pays phare du cinéma fantastique. Reflet d’une jeune génération qui sort des sentiers battus et qui s’approprie les codes du cinéma de genre, la sélection fait la part belle aux premiers films.  

Une sélection de courts métrages conçue pour le jeune public invitera les cinéphiles en devenir à découvrir la richesse artistique et culturelle de la relève taïwanaise. Enfin, une table ronde à laquelle participeront des cinéastes et des experts permettra d’offrir un panorama de la production taïwanaise et de discuter de ses enjeux actuels.

TAÏWAN À L’AVANT-POSTE DE LA CRÉATION DIGITALE

Une sélection d’œuvres immersives présenteront l’excellence taïwanaise dans la production VR et les nouvelles technologies. Ce programme s’intègrera au parc d’installations déployé au MHNN et fera écho à l’exposition SAUVAGE.

SCIENCE-FICTION ET RÉALISME MAGIQUE DANS LA LITTÉRATURE TAÏWANAISE.

Organisée avec le soutien de Taiwan Creative Content Agency (TAICCA), l’organe de promotion pour les nouveaux modes de narration et la création digitale, une série de tables rondes sera produite simultanément à Taipei et à Neuchâtel. Ces rencontres proposées en format mixte irrigueront le volet NIFFF Extended et aborderont les axes d’un programme transversal qui fait la part belle à l’innovation et à la pluralité des imaginaires. 

NIFFF 2021 : LES IMAGINAIRES TAÏWANAIS À L’HONNEUR

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Archives

Hébergé par Overblog