Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Articles avec #fantasy

Couverture  de KRYSEIS

Couverture de KRYSEIS

A.O.C N°57

Aventures Oniriques Compagnie

Nouvelles bandes dessinées 

science-fiction  fantasy 

           fantastique               

 

Viens de sortir en ce mois de confinement le nouveau numéro d’A.O.C. fait du bien à notre mental.

 

Basé  sur le virtuel ce numéro est à part dans cette collection, et mérite donc une attention particulière.

 

A bientôt pour de nouvelles aventures.  

 

 

CLUB PRÉSENCES D'ESPRITS (Paris, France), coll. AOC (Aventures Oniriques et Compagnie) n° 57

Dépôt légal : 2020

Fanzine, 100 pages, catégorie / prix : 3,50 €

Format : A5 

Genre : Imaginaire

 

Numéro d'été. 2020

 

AOC n° 57

 

Nouvelles de ce numéro :           

Nos éternités de Brice et Romain Le Roux

 

La mort nous sépare de ceux que nous aimons. Mais si une technologie permettait de communiquer avec eux ? Serait-ce vraiment souhaitable ? Et à quelles règles faudrait-il se plier ?

 

Sulaï de Claudine Manrique

 

Fernando, employé de la Radiosa Company, guide Madame Sulaï dans l’univers virtuel qui doit lui montrer des visions de ses avenirs potentiels les plus radieux. Un job routinier qu’il fait des dizaines de fois par semaine. Mais lors de la séance de cette dame tranquille et effacée, tout semble dysfonctionner...

 

Au-delà des limbes artificiels de Christophe Künzi

 

Par le biais de reconstitutions virtuelles, le Professeur Rodrick poursuit des recherches approfondies sur les suicides, nombreux dans cette société automatisée où le désœuvrement est devenu la norme. D’abord investi corps et âme dans sa mission, le professeur, au fil des études de cas et des contacts virtuels avec les futurs suicidés, finit par s’interroger sur lui-même...

 

Holographie oubliée des nuages d'Anne Goudour et David Petit

 

Tesha et Jon, un couple de vieux agriculteurs, refuse d’aller vivre comme leur fils dans la Cité, et s’obstine à cultiver des terres devenues quasiment stériles. La maladie de Jon aggrave la situation, mais il reste à Tesha le fantôme des jours enfuis, le contact avec la nature et les promesses de l’avenir dans le rire et les questions de son petit-fils.

A.O.C N°57 Aventures Oniriques Compagnie

Voir les commentaires

Couverture AOC 56

Couverture AOC 56

A.O.C N° 56

Aventures Oniriques et Compagnie

Nouvelles- Articles sur l’écriture – Bandes dessinées –

Fantasy – SF – Fantastique

 

Je trouve particulièrement réussit la couverture de Todor Popa, le plus connue des illustrateurs de SF et de fantasy roumain, vous trouverez un entretien   avec cet artiste iconoclaste.

 

Bien sûr les 5 nouvelles habituelles vous sont offertes, plusieurs d’habitués voir d’auteurs primés.          Je mettrais en exergue : « Nos négociations n’échouent pas » de Jonathan Grandin (illustration :Fay Gaëlle ).

 

L’auteur nous renvoie à une introspection de notre espèce et de son rôle dans la chaine alimentaire.

 

Vous trouverez sur son site des conseils et des astuces, le lien se trouve à la fin de cet article.

 

Vous voulez être publié dans cette sublime revue qu’ais  AOC suivez les instructions ci-dessous.

Menu du numéro

Menu du numéro

Appel à textes

Appel à textes

Voir les commentaires

Chroniques de Zi - Oviri

Chroniques de Zi - Oviri

Les Chroniques de Zi

 Oviri

Dès 13 ans.

La saga continue et les adolescents auront plaisirs à retrouver une nouvelle fois leurs héros.

 

Auteur : J.-F. Chabas

La grande saga de fantasy de Jean-François Chabas

 

Résumé : Suite à la mort de son père, le prince Oviri devient roi des Trois Vagues.

 

Mais son royaume est en guerre contre les forces du Mal. Sans nouvelles de sa sœur Nara, retenue prisonnière par la sorcière Arlana, il est le seul capable de fédérer toutes les forces disponibles pour repousser des hordes de créatures maléfiques.

 

Il doit surtout faire équipe avec Turi, malgré la méfiance qu’il éprouve envers le garçon aux cheveux bleus…

Dès 13 ans.

 

Biographie de l’auteur :

Grand voyageur, Jean-François Chabas vit en France mais va puiser sa documentation dans les pays lointains (Australie-Occidentale, Hawaii, Nouvelle-Zélande...).

 

Il a écrit plusieurs dizaines de livres depuis son premier ouvrage en 1995 Une moitié de Wasicun, qui obtient l'année suivante le prix Amerigo-Vespucci Jeunesse au Festival international de géographie.

 

Il a publié plusieurs ouvrages dans la collection « Romans » chez Casterman, dont Les Secrets de Faith Green, illustré par Christophe Blain, paru en 1998, qui a obtenu de nombreux prix, dont le Prix Tam-Tam2, le grand prix de la PEEP, le prix Versele (Belgique) et le prix Chronos (Suisse).

 

Avec Le Livre de poche Jeunesse, il a signé quatre romans : La Guerre des plaines bleues, Txontxongilo, Camille la Louve et Aurélien Malte.

 

34 de ses romans et nouvelles ont été publiés à l'École des loisirs où il a entre autres remporté le prix de la Télévision suisse pour La Charme, le prix de la Nouvelle Revue pédagogique pour Prières, le prix jeunesse Rhône-Alpes pour Les Lionnes et le prix du Mouvement des villages d'enfants pour Asami le nageur.

 

Jean-François Chabas a obtenu le prix Sorcières pour Le Père tire-bras en 2003.

 

Il a également écrit plusieurs albums publiés par Casterman, Magnard, et Albin Michel, illustrés par Hervé Blondon, David Sala, Marie Desbons et Thomas Baas.

 

En 2016 est sorti chez Gallimard L'arbre et le fruit, roman traitant de la violence familiale. La loi du phajaan, en 2017, chez Didier Jeunesse, dénonce les tortures dont sont victimes les éléphants captifs en Asie du Sud-Est.

 

En littérature générale, Jean-François Chabas a écrit Les Violettes et Les Ivresses chez Calmann-Lévy.

 

Considéré comme l'un des auteurs majeurs de la littérature jeunesse contemporain.

Il est traduit en plus de dix langues.

Voir les commentaires

Présences d'Esprits 97

Présences d'Esprits 97

Présences d'Esprits 97

Eté 2019

Le zine des mondes de l’imaginaire.

Littérature BD Cinéma TV JEU Illustration

 

Ne ratez pas le dossier sur l’histoire des comics concocté par notre spécialiste qui nous régale également avec un burger et sushi spécial Le Pingouin.

 

Deux interviews pour vous mettre en appétit : Paul Béorn pour la fantasy et Peter F Hamilton pour la SF.

.

48 pages N & B + 4 pages couleurs.

5 euros

 

Couverture : Vincent Fourneuf (Graffcomics)

 

 

Rajoutez à cela une nouvelle, Réconfort mécanique d’Atmann Bonnaire.

Et bien sûr toutes nos rubriques habituelles.

 

(Communiqué de presse)

Voir les commentaires

Couverture Elie Rigaut

Couverture Elie Rigaut

AOC 53

Aventures Oniriques et Compagnie

Nouvelles – Articles sur l’écriture – Bandes dessinées –

Science-fiction – Fantasy - Fantastique 

 

Et oui déjà 53 numéros de votre revue des genres de l’imaginaire préférée.

Déjà je veux rendre hommage a ceux et celles qui anime la revue et plus largement le Club Présences d’Esprits dont sait une des deux publications avec le fanzine « Présences d’Esprits ».

 

Une nouvelle fois cinq nouvelles vous sont offertes pour votre plus grand plaisir.

Vous passerez d’une émotion à l’autre avec cette sélection : cynisme, frissons terrifiques, rêve et indignation.

 

La couverture de ce numéro a été réalisée par Elie Rigaut .

 

Comme toujours, je ne serais que vous recommander de rejoindre notre club et de vous abonnez à AOC et Présences d’Esprits.

 

Laissez vos commentaires, vos impressions dans les commentaires de ce site.

Abonnez-vous à la newsletter, via le bouton « abonnez-vous »

 

Précipitez-vous sur ce n° d’AOC, revue indépendante. Merci de partager.

 

Illustration d’Elie RIGAUT

              

Dépôt légal : 2019

88 pages, prix : 3,50 €

Format : 13,0 x 19,8 Genre : Imaginaire

 

Numéro d'été.

AOC 53

Voir les commentaires

Jean Dujardin, Opening Ceremony © Miguel Bueno, NIFFF 2019

Jean Dujardin, Opening Ceremony © Miguel Bueno, NIFFF 2019

NIFFF 2019

EMOTIONS EN CASCADE

 

Cette 19e édition a charrié son lot d’émotions avec la signature historique de la charte SWAN pour l’égalité et l’inclusion dans les festivals de cinéma. Le NIFFF est le premier festival de cinéma fantastique à conclure ce pacte essentiel. Le public a plébiscité l’Open Air dans un format augmenté qui a connu une fréquentation inégalée. La projection du mythique LOONEY TUNES marquera longtemps le public et les pavés de La Place des Halles. Les comédiens Sergi Lopez et Jean Dujardin ont chauffé à blanc les salles lors des premières suisses de 7 REASONS TO RUN AWAY (FROM SOCIETY) et LE DAIM de Quentin Dupieux. La compétition asiatique a pris son envol grâce à la présence de Miike Takashi (FIRST LOVE), grand amoureux des rives de Neuchâtel, ainsi que du Coréen Lee Won-tae (THE GANGSTER, THE COP, THE DEVIL).

 

NOUVEAU FORMAT CONVAINCANT POUR NIFFF EXTENDED ET INVASION

 

Cette édition était marquée par le rapprochement du volet spécialisé NIFFF Extended et le pluridisciplinaire NIFFF Invasion. Ces deux volets, désormais pensés comme un ensemble, ont proposé des ponts entre jeu et théorie, au travers des nombreuses installations au Temple du Bas et des symposiums. On notera la présentation futuriste du directeur de studio du mythique Weta Workshop Greg Broadmore ainsi que celle de l’historien Denis Pellerin, conservateur de la collection DIABLERIES de Brian May (guitariste de Queen)..

 

LA SUISSE EN PÔLE POSITION

 

La Suisse a brillé tout au long de ce rendez-vous estival avec des propositions riches et transversales. L’atmosphère était électrique lors des sessions de pitching du FANTASTIC WEB CONTEST III en partenariat avec la RTS. Le projet LES ENFANTS TERRIBLES de Malou Briand et Raphaël Meyer (Box Productions) remporte la session et part en production dès cet été pour une présentation exclusive en première mondiale lors de l’édition jubilé du NIFFF. Yann Gonzalez a accompagné la promotion actuelle de jeunes réalisateurs de l’ECAL avec CONTES MIROIRS DE LA JEUNESSE. On notera encore la présence de deux auteurs émergents helvétiques Blaise Harrison avec LES PARTICULES gravitant autour du CERN et du talentueux Simon Jaquemet pour DER UNSCHULDIGE.

 

LE NIFFF EN CHIFFRES

 

Cette 19e édition au budget total de 2’339’000 CHF a présenté durant 9 jours plus de 150 films au sein de 15 sections. D’une capacité simultanée de 2’135 festivaliers, les 165 projections publiques ont dévoilé 90 longs métrages, 69 courts métrages venus de 51 pays avec 21 premières mondiales, 5 premières internationales, 8 premières européennes et 51 premières suisses. Les programmes gratuits NIFFF Extended et NIFFF Invasion ont proposé 107 activités dont 41 conférences.

 

Communiqué de presse

Voir les commentaires

ELFES Vengeance noire

ELFES

Vengeance noire

 

Gaw’yn revient à Slurce pour se venger de la mort de sa femme (voir album précède) et de son bannissement qui a fait de lui un paria.

 

Il ne lui suffira pas de se venger, il va se lancer, dans une quête, il ne sera pas seul dans cette quête, mais je ne vous en dirais pas plus pour ne pas dévoiler l’intrigue.

 

Rappelons que cette série fut créée par Christophe ARLESTON et Ma Yi.

 

Déconseillé au moins de 18 ans.

 

Résumé

Gaw’yn abandonne le corps sans vie de sa bien-aimée, Dyfeline, et c’est vers la citadelle de Slurce qu’il se dirige accompagné de son armée de dragons. Sa vengeance sera à la hauteur de sa rage et de son chagrin… sans limite.

 

À Slurce, de jeunes recrues suivent les apprentissages des mestres pour devenir des mercenaires efficaces et impitoyables. Des épreuves qui feront d’eux les êtres les plus redoutés des Terres d’Arran. Tandis qu’un groupe de novices affronte les labyrinthes piégés de la forteresse, un vol de dragons largue des rochers et attaque le sanctuaire des elfes noirs. Tous les mestres s’interrogent : d’où vient cette armée, qui la dirige et dans quel but ?

 

 

 

Elfes 25 -

ISBN : 978-2-302-07659-4

Scénariste : ARLESTON Christophe

Illustrateur : DIMAT Dana

Coloriste : AQUARO Stefania

Série : ELFES

Collection : Fantastique

Editeur SOLEIL

 

 

BIOGRAPHIE DES AUTEURS

 

CHRISTOPHE ARLESTON

CHRISTOPHE ARLESTON est né à Aix-en-Provence en 1963. Il réside dans les Bouches-du-Rhône. Il a été journaliste, rédacteur publicitaire, puis auteur dramatique. C’est à la fin des années 80 qu’il se tourne vers le scénario de BD. Il travaille pour les magazines Circus et Spirou et crée des séries dans des styles très différents : du polar humoristique avec Léo Loden, de la parodie historique avec Tandori, et de l’aventure médiévale fantastique avec Les Maîtres cartographes puis Les Feux d’Askell.

 

En 1994, il crée Lanfeust de Troy avec Didier Tarquin, série qui mêle aventure-fantasy et humour, et remporte un succès immédiat. Dans la foulée, suivent Trolls de Troy puis Le Chant d’Excalibur, Les Forêts d’Opale, Morea, Les Conquérants de Troy, Elixirs, Les Naufragés d’Ythaq, etc. En 2009, il développe encore le monde de Troy avec une première Légende de Troy. Enfin, depuis 1998, il est aussi rédacteur en chef du Lanfeust Mag.

 

En 2016, avec Adrien Floch, il développe une nouvelle série de planet-fantasy, en 8 tomes : Sangre.

 

Dana DIMAT

Dimat est née en 1988 à Salerno (Italie), un 26 novembre, très exactement 66 ans après l’ouverture du tombeau de Touthânkhamon. Passionnée d'art et de BD depuis toujours, elle commence par apprendre le dessin en autodidacte, avant de s’inscrire à l'École Italienne de Comix de Naples.

 

En 2009, Dimat publie sa première BD en deux tomes, Sideline, l’affaire Osmond, qui sera rééditée chez Hugo BD sous le titre Football business Club. Après celà, elle participe à l’ oeuvre collective italienne Nero Napoletano,  présentée au Napoli Comicon 2010.

 

Elle réalise en collaboration avec l’équipe 10th Art Studio le jeu vidéo Shadows on The Vatican,  auquel il est consacré une exposition au Napoli Comicon du 2011. En 2012, elle publie le premier volume de Petite Geisha  pour la maison d’édition Soleil.

 

Dans le même temps, elle achève quelques illustrations pour les livres scolaires publiés par la maison d’édition italienne Ellepiesse Libri.

 

En 2015, elle arrive aux Etas Unis en dessinant deux volumes pour la dixième saison de la série comics Charmed,   basée sur la série télé éponyme, publiée chez l'éditeur américain Zenescope Enterteinement. Pour le même éditeur, elle publie encore en 2016 un volume de la série fantaisie Wonderland.

 

Au même temps, elle publie chez Soleil éditions trois tomes de Les Aventuriers de la Mer,  adaptation en BD de la saga fantaisie du même nom de Robin Hobb.

 

Enfin, à partir de fin 2016, elle reprends la série Soleil des Elfes avec le tome 20, le quatrième des Elfes Noirs.

ELFES Vengeance noire
ELFES Vengeance noire
ELFES Vengeance noire
ELFES Vengeance noire

Voir les commentaires

ASPIC, DÉTECTIVES DE L'ÉTRANGE  LE MYSTÈRE DE LA MOMIE BLETTE

ASPIC,

DÉTECTIVES DE L'ÉTRANGE

LE MYSTÈRE DE LA MOMIE BLETTE

TOME 7 

PAR

THIERRY GLORIS

ET

EMMANUEL DESPUJOL

 

Dans ce septième tome, Flora sera cette fois aussi bien confronté a des forces surnaturelles, de sa propre tante et aux secrets de sa famille, et vue le caractere de la tatie de Flora, cela vas faire quelques étincelles, étincelles décuplé par Hugo et ses idées socialistes libertaires.

 

Même si bien sur l’humour est très présent, on y aborde aussi le sombre passé qui fit la fortune  de la ville de Bordeaux.

 

Une intégrale en trois volumes est également disponible.

 

Je recommande fortement cette série jeunesse.

 

A partir de 10 ans.

 

Résume de l’album:

La dernière enquête de l’Agence Aspic se déroule à Bordeaux, dans la demeure d’une vieille tante de Flora, férue de fantômes, de chats et d’égyptologie.

 

Cette nouvelle enquête prend un ton résolument familial : que sait-on vraiment de notre famille ? On se côtoie, on partage des dîners et des célébrations, et les lourds secrets, ceux qui transpirent peu à peu. Flora Vernet comprendra que son instinct pour le surnaturel puise sa source inattendue dans le creuset familial. Et dans ce milieu très conservateur, les idées libertaires d’Hugo pourraient bien créer quelques étincelles !

 

Album cartonné

48 pages

240 x 320

EAN : 978-2-302-07254-1

ISBN : 978-2-302-07254-1

Scénariste : GLORIS Thierry

Illustrateur : DESPUJOL Emmanuel

Coloriste : SAINT-BLANCAT Cyril

Série : ASPIC, DETECTIVES DE L'ETRANGE

Collection : Quadrants

Editions Soleil

Prix : 14,50

 

Biographie et bibliographie  des auteurs :

THIERRY GLORIS EST NÉ EN 1974 EN FRANCHE COMTÉ. IL RÉSIDE DANS LE LOT-ET-GARONNE.

Élevé à grands coups d'albums d'Astérix, de Gaston Lagaffe ou de Sylvain et Sylvette, il découvre les comics US au collège et les mangas au lycée. Historien par passion, il obtient un DEA. À la naissance de son premier enfant, il décide qu’il sera auteur de BD ! Ses sources d’inspiration sont l'Histoire et la littérature du XIXe siècle. Il a scénarisé la série Le Codex Angélique et Waterloo 1911 (Delcourt). Il arrive chez Soleil en 2009 avec la série Souvenir d’un Elficologue et Malgré Nous. Plus récemment, il a scénarisé Une génération française (6 tomes chez Soleil).

 

Bibliographie :

Ainsi va la vie (Charve)   2010                      

 Aspic, détectives de l'étrange   2010       2017      

 Bushido (Gloris)               2017       2018      

 Champs d'honneur        2016       2017      

 Codex Angélique (Le)   2006       2009      

 Grande évasion (La)      2013                      

 Malgré nous      2009       2013      

 Meridia               2011       2013      

 Missi Dominici  2009       2012      

 NSA      2015       2017      

 Reines de sang (Les) - Cléopâtre, la Reine fatale               2017       2018      

 Reines de sang (Les) - Isabelle, la Louve de France 2012 2014     

 Saint-Germain  2009       2010      

 Souvenirs d'un Elficologue          2009       2012      

 Tokyo Home     2010                      

 Tuniques Bleues (Les)   2016                      

 Une génération française            2017       2018      

 Valois   2018       2019      

 Waterloo 1911  2008       2012      

 Isabel La Loba de Francia             2014                      

 

 

EMMANUEL DESPUJOL

EST NÉ EN 1964 À BORDEAUX.OÙ IL RÉSIDE.

Il a commencé en tant qu’illustrateur pour des magazines de jeux de rôle puis devient graphiste dans le prêt-à-porter. Il y adapte des licences Disney et Marvel. Emmanuel Despujol est l’auteur de la série Le Dixième peuple (Paquet). Aux Éditions Soleil, on le retrouve sur la série Aspic, détectives du bizarre.

 

Bibliographie :

Aspic, détectives de l'étrange 2016 2017               

Bordeaux 2018                 

Dixième peuple (Le) 2014 2018     

Filles de Soleil (Les) 2017              

ASPIC, DÉTECTIVES DE L'ÉTRANGE  LE MYSTÈRE DE LA MOMIE BLETTE
ASPIC, DÉTECTIVES DE L'ÉTRANGE  LE MYSTÈRE DE LA MOMIE BLETTE
ASPIC, DÉTECTIVES DE L'ÉTRANGE  LE MYSTÈRE DE LA MOMIE BLETTE
ASPIC, DÉTECTIVES DE L'ÉTRANGE  LE MYSTÈRE DE LA MOMIE BLETTE

Voir les commentaires

Christine Barsi – SolAs
L'auteure

L'auteure

Christine Barsi – SolAs

 

 

Présentez-nous votre ouvrage

 

SolAs est un roman de science-fiction, mon cinquième roman publié par 5 Sens Éditions à ce jour.

Une mission sur un astéroïde, porteur des précieux champs de plasma, amène une astrophysicienne à découvrir les particularités intrinsèques de l’essence plasmatique stellaire et à y appréhender les signes d’une humanité que personne ne soupçonne. Lorsque la relation singulière qui la lie à l’un des membres de son équipe s’engage dans une direction inattendue, elle devra assumer ses choix et oublier ce qu’elle est pour l’accueillir.

C'est au cœur de l'astéroïde SolAs, ainsi que sur Origine, que se jouera le final alors que les grandes variations climatiques ont bouleversé l'équilibre des puissances en place et fait des terres canadaskiennes ainsi qu'étatsuniennes, une sorte de mausolée vivant, et que l'Eurafrique connaît dorénavant le froid et la glace.  Le périple qui entraînera Maylis jusqu'au bout du monde l'entraînera également au-delà d'une position sans retour, où elle devra choisir entre une humanité en perdition et un nouvel horizon plus périlleux encore. Mais qu'a-t-elle concouru à amener sur Origine ?

 

Avez-vous un sujet de prédilection ?

 

Sous couvert d’une passion qui va à l’encontre de toute éthique apparente, l’histoire traite des flux de conscience énergétique, de l’énergie pensante et de la création de la vie sous forme d’entités…  notamment dans le creuset d'un bâtiment d'astrophysique.

Dans ce livre, ce qui m’a importé, c’est aborder des sujets d’actualités scientifiques et techniques tels l’astrophysique et l’énergie plasma, cette fameuse essence plasmatique, l’exobiologie, les astéroïdes et leur gestion, les entités aliens, les techniques de laser et de générateurs de particules, la génétique mais également l’extraction minière. Comme généralement chez moi, je confronte ces thèmes à la nuisance, cette fois, non plus des grands lobbies pharmaceutiques ou des laboratoires ayant pignon sur rue mais de celle de l’industrie minière et astéroïdique.

 

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

 

L’amour franchit toutes les barrières, transcende les êtres au-delà de ce qu’ils peuvent appréhender.

Les voies de la création sont infinies, tant dans le domaine des arts que dans celui des sciences et de la spiritualité. Dans leur plénitude, elles enfantent d’innombrables formes dont l’émergence amène autant d’êtres à notre image… ou pas.

 

Pourriez-vous nous citer quelques passages de SolAs ?

 

En voici un premier :

 « Le chant du Métal : « Le métal qui draine toute l’attention des grands lobbies n’incarne déjà  plus qu’un matériau sur le déclin. Il maintient son illusion tel un magicien ou un automate, mais à terme, sa source se tarit tandis que sa déchéance n’est plus qu’une notion de temps ultime. »

…Khal Sihlen évaluait d’un air méfiant le métal qui se convulsait derrière la paroi de bioverre épais qui assurait leur sécurité. Sans qu’il comprenne comment c’était arrivé, ils avaient perdu le contrôle de ce secteur. À l’une des étapes du processus, mais laquelle ? Il pouvait voir le roboïde, en charge des opérations, figé le long de la citerne d’acier trempé, sa coque à l’épreuve des miasmes acides et des explosifs à forte charge avait été démantelée ; une lèpre inconnue le rongeait à un rythme déroutant. Près de lui, au sol, Warrhaen était tombé. Au travers de la visière du casque, il avait l’air mal en point et le métal paraissait attiré par son immobilité ; un métal si particulier. Depuis son axe d’observation, Khal jeta un coup d’œil derrière lui, au-delà du périmètre sécuritaire ; comme lui, les scientifiques ne comprenaient pas. Affolés, ils tentaient d’isoler la zone afin de la placer en quarantaine…

 

En voici un second :

…Si l’année de sa mise en orbite, l’ancrage satellitaire du corps spatial avait causé beaucoup de bruits et amené un développement accru de l’intérêt général pour tout ce qui touchait de près ou de loin à l’astrophysique et l’astronomie, les deux années suivantes avaient vu étouffer dans l’œuf les discours plus ou moins cohérents des experts. À croire que l’on voulait que les foules oublient l’évènement, pour mieux inciter le corps scientifique à œuvrer dans les coulisses, comme à son habitude. Aujourd’hui, alors que Maylis allait sur ses vingt-trois ans, la presse à sensation ne laissait filer que quelques bribes à intervalles irréguliers, alors même que PlasmAtal, l’une des plus grosses entreprises industrielles implantées en Eurafrique et en Ruschin, avait investi le corps stellaire et installé son site d’exploitation après en avoir obtenu la licence adéquate, auprès des autorités compétentes. Dans les revues scientifiques et dans les quelques rares articles qui abordaient le sujet de l’astéroïde et du type de production que l’on y effectuait, il était question d’un plasma métalloïdique aux propriétés fascinantes, mais les précisions s’arrêtaient là. Pourtant, la jeune femme devinait qu’il y avait davantage que ce que les infos distillaient par doses infinitésimales…

 

À quels lecteurs s’adresse votre ouvrage ?

 

Mon ouvrage s’adresse à tous ceux qui s’intéressent aux mystères occultes, aux problématiques actuelles de l’éthique de la manipulation du génome, de la préservation des ressources naturelles, à ceux qui aiment ce monde et ces composantes, les grandes forêts, tout en étant amateurs de belles lignes et de réflexions sur l’existence que je glisse régulièrement dans mes romans. Ce livre mêle de manière équilibrée la science, la technique, les conflits entre races et la passion irrépressible d’un être pour un autre. Il s’adresse aux amoureux de la science comme aux amoureux des belles histoires d’amour.

 

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

 

En ce milieu d’année 2019, je suis sur la rédaction du tome 3 de Déviance, ma romance vampirique. Dans le même temps, j’attends les résultats de la soumission du tome 2. Je nourris également un autre gros projet de SF pesant plus de mille cinq cents pages qu’il va falloir retravailler et réécrire — un très long travail en perspective.

Il va me falloir intensifier ma présence sur les salons du livre et cafés littéraires. En 2019, j’ai participé au salon du Livre et de la Bd sur Mennecy, organisé quelques séances de dédicaces au sein de mon centre commercial Auchan de Fontenay-sous-bois. Je cherche aussi à faire traduire l’un de mes livres, et j’aspire à ce que l’un de mes romans passe à la télé ou au ciné « Le grand cinéma » comme le clame Jacques Villeret dans « le Diner de Cons ». Toutes sortes d’idées me trottent dans la tête, et il faudra bien qu’elles trouvent un exutoire.

 

Avez-vous le sentiment d’avoir progresser dans votre univers de romancière ?

 

Eh bien oui ! Écrire ne suffit cependant pas, bien que je m’y adonne de manière de plus en plus intense au fil des années.

Alors je me suis confrontée à l’univers réel afin de réaliser ma première vidéo de présentation de l’auteure ainsi que de ses œuvres ; Gérard Confino au moyen du média « Planète Gaïa TV » m’en a donné l’opportunité et je l’en remercie.

De même, je sonde le Net à la recherche de groupes de science-fiction et de fantastique qui m’impliqueraient dans le domaine afin de me faire connaître et de connaître mieux les rouages de cet univers de la création et de l’édition. Dans ce cadre, j’ai intégré le cercle des passionnés de SF par le biais de leur réseau Facebook « Les Mercredis de la SF ». Ils m’ont ouverts d’autres horizons technologiques, à moi qui en suis fan. Ainsi la réalité augmentée, ainsi la Noosfère et le NooMuseum de Yann Minh, un vrai trésor de créativité dans lequel tout artiste aspire à s’immerger. Merci à toi Yann, pour ce précieux cadeau que tu nous fais.

 

Un dernier mot pour les lecteurs ?

 

J’aime écrire, une passion nécessaire pour un écrivain sans laquelle celui-ci n’irait pas au bout de son tout premier manuscrit. L’écriture se définit par la persévérance essentielle et la volonté tout aussi essentielle de parvenir à l’achèvement qui consacrera l’œuvre de l’artiste. L’existence d’un écrivain s’avère solitaire dans sa phase cruciale de l’écriture ; il lui faut l’affronter au quotidien ainsi qu’un ascète en quête de sagesse. Mais se rajoutant à ces performances, se tient celle d’amener à la vie ses personnages, de les faire évoluer au sein d’une histoire qui ne s’appréciera jamais que par la richesse du vécu de ces derniers.

Il m’arrive souvent de les trouver exigeants alors qu’ils m’entraînent dans leurs tribulations dont j’ai le sentiment de ne rien maîtriser, en dehors d’une certaine architecture dans le cadre du scénario.

Pour finir et comme chaque fois, je répèterais encore et encore la phrase que j’ai découverte il y a quelque temps, celle de George Bernard Shaw qui disait : « Vous voyez des choses et vous dites : « pourquoi ? » Mais moi je rêve de choses qui n’ont jamais existé, et je dis : « pourquoi pas ? » »

 

Vous trouverez ci-dessous le prologue et un extrait du roman en téléchargement gratuit et légal, remerciement  à l’auteure.

Voir les commentaires

AOC 52

AOC 52

Aventures Oniriques et Compagnie

Nouvelles – Articles sur l’écriture –

Bandes dessinées –

Science-fiction – Fantasy - Fantastique 

 

Et oui déjà 52 numéros de votre revue des genres de l’imaginaire préférée.

Déjà je veux rendre hommage a ceux et celles qui anime la revue et plus largement le Club Présences d’Esprits dont sait une des deux publications avec le fanzine « Présences d’Esprits ».

 

Une nouvelle fois cinq nouvelles vous sont offertes pour votre plus grand plaisir.

 

Vous passerez d’une émotion à l’autre avec cette sélection : cynisme, frissons terrifiques, rêve et indignation.

 

La couverture de ce numéro a été réalisée par l’artiste portugais Andréas Rocha.

 

Habituer des illustrations de fantasy dans un format panoramique, pour AOC 52 il réalise une de ses incursions dans la science-fiction a notre grand bonheur je dois dire.

 

Comme toujours, je ne serais que vous recommander de rejoindre notre club et de vous abonnez à AOC et Présences d’Esprits.

 

Laissez vos commentaires,

vos impressions dans les commentaires de ce site.

 

Abonnez-vous à la newsletter,

via le bouton « abonnez-vous »

 

 

AOC 52

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Hébergé par Overblog