Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 1 2 3 4 5 > >>

Articles avec #jeux (role, videos, grandeur nature)

Présences d’Esprits N° 80

Présences d’Esprits N° 80

Le zine des Mondes de l’Imaginaire.

Littérature .BD. Cinéma. TV. Jeu. Illustration

 

Dans ce nouveau numéro, l’on trouvera tout un dossier sur les zombies, ce qui réjouira pas mal de nos lecteurs.

Ce dossier passionnant aborde tous les domaines, le cinéma avec deux articles, dont un, sur George .A. Roméro et les morts-vivants, l’on est sur la parodie ou nanars.

 

Un  article porte sur la licence «  The Walking Dead » qui fut un comics avant d’être une série TV. L’univers Marvel et  ses miniséries zombies.

Un entretien de Guiseppe Manunta et  Fabrice Linck par Nicolas Kemf.

D’autres articles complète le dossier : sur la ZOMBIE WALK de     Strasbourg (voir notre album photo sur ce site), les zombies et les jeux vidéo ; les confessions d’un androïde (zombie bien sûr).

 

Une très intéressante table ronde sur la Science-fiction ancienne qui sait tenue à Sèvres  en 2013,lors des rencontres de l’imaginaire y est retranscrit.

 

On y trouve également dans ce numéro :

Marc Oreggia et les pétroleuses (portrait).

Les Éditions Miroboles (article)

Les rubriques habituelles :

lectures,

graphisme,

nouvelle.

À lire et à faire lire absolument.

 

 

Voir les commentaires

R.T.S « Respect Ton Six » Octogones 2014

R.T.S « Respect Ton Six »

Octogones 2014

 

Stéphane Dubois,

Bonjour Thomas,

Tu es l’un des responsables de l’Association R.T.S, que signifient ce sigle et pourquoi ce choix ?

 

Thomas,

R.T.S signifie « Respect Ton Six », sait tirer d’une vieille légende du monde des jeux, ou le 6 était sensée portée malchance au joueur. Il s’agit donc d’un clin d’œil à cette superstition.  Suis les règles et assume tout ce qui se passe.

 

Stéphane,

Depuis quand existe l’association R.T.S « Respect Ton Six ».

 

Thomas,

Les origines de R.T.S « Respect Ton Six », remonte à très loin, les membres on changer, sait une confrérie ancienne qui évolue au fil du temps avec des membres qui partent d’autres qui arrivent.

 

Le relais se passe de membre en membre, les membres fondateurs ont plus ou moins vaqué à d’autres occupations.

 

Un noyau dur des origines qui survit de quelques passionnés.

 

Nous sommes essentiellement sur Lyon et numériquement autour d’une vingtaine. Notre siège est à la Mairie du 7eme arrondissement ou une salle nous est prêtée par la municipalité.

 

Nous avons des contacts avec des associations similaires sur la région et au-delà.

 

Nous organisons un grand nombre de tournois de figurines, nous sommes l’organisateur principal de la communauté Ward machines dans nos effectifs, nous faisons surtout de jeux de figurines, mais pas historique.

 

Stéphane,

Comment définirais-tu le jeu de stratégie par rapport à celui de « figurines » ?

 

Thomas,

Le  jeu est stratégique, mais la figurine apporte une autre dimension, un peu plus visuel, mais aussi un peu plus stratégique par le placement, car le placement est libre, car on n’a pas de cases dans le plus grand des cas.

 

La stratégie a donc une dimension et chaque figure étant différentes, à son propre profil, ça donne un visuel également plus intéressant, on peut composer son armée et cela vas revenir un des aspects importants du jeu, de la partie.

 

Stéphane,

Vous êtes présent aux « Octogones » depuis le début ?

 

Thomas,

Oui, nous faisons partie des associations qui font partie depuis le début du pôle « Figurine », TAZE est à la fois membre de notre association et responsable de TROLLUNES qui gèrent l’espace figurine au sein des OCTOGONES. Nous gérons en partie le pôle figurine.

 

Nous disposons d’une bonne communauté « Infinity ».

 

Stéphane,

Vos activités dans l’avenir ?

 

Thomas,

Nous organisons des tournois autour des figurines à notre local, avec des jeux de figurines plus confidentielles que les plus célèbres. Ce n’est pas de gros évènements, mais cela nous permet de promouvoir les jeux de figurines plus confidentiels.

 

L’on devrait organiser un tournoi de « Buschido » dans un avenir, plus ou moins proche.

 

 Nous avons une bonne communauté qui émerge, avec des participants venant d’assez loin et plus particulièrement de Grenoble, de Lyon…

Voir les commentaires

Longs-Métrages

Octopus d'Or —

White God de Kornél Mundruczó

Palmarès 7eme FEFFS 2014

Méliès d'Argent

Amours Cannibales

de Manuel Martin Cuenca

 

 

 Mention Spéciale du Jury 

 

Alleluia de Fabrice du Welz

 

Prix du Public 

Housebound de Gerard Johnstone

Courts-Métrages

Octopus d'Or

 The Landing de Josh Tanner

 

Méliès d'Argent 

Robotics de Jasper Bazuin

 

Prix du Jury dans la catégorie Animation 

Imposteur de Elie Chapuis

 

Prix du Jury dans la catégorie Made in France

Shadow de Lorenzo Recio

 

Mention Spéciale du Jury

Ceremony for a Friend de Kaveh Ebrahimpour

 

Mention Spéciale dans la catégorie Animation

La Bête de Vladimir Mavounia-Kouka

 

Prix du Jury Jeune 

Ceremony for a Friend de Kaveh Ebrahimpour

 

Prix du Public

Robotics de Jasper Bazuin

Indie Game Contest

 

Octopix 

The Coral Cave

 

Mention Spéciale du Jury

Savage - The Shard of Gozen

Voir les commentaires

  Le cinéma de science-fiction comme vous ne l’avez jamais vu

Le cinéma de science-fiction

comme vous ne l’avez jamais vu

 

Des étudiantes en master 2 Ingénierie de la Culture et de la Communication à l’Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines. Dans le cadre de leurs projet de fin d’études, intitulé Cinéma aux Pluriel(les), organisent, en collaboration avec la société de production Ari Pictures, des rencontres cinéma sur la science-fiction et les jeux vidéo.

 

 Les ateliers auront lieu à l'Atelier Numérique, 8 rue Saint Simon à Versailles, le vendredi 11 avril et le samedi 26 avril à 19h30 pour la thématique « Le cinéma de science-fiction comme vous ne l’avez jamais vu » et les samedis 17 et 24 mai à 19h30 pour « Le cinéma et le jeu vidéo sont-ils comme chiens et chats ? ».

 

A l’occasion du mois du jeu vidéo, une exposition « Play It Retro » est organisée du 29 avril au 31 mai 2014 à l’atelier numérique, les mardis et samedis de 13h à 19h. Elle retrace l’histoire de cette industrie à travers des éléments pédagogiques et un espace gaming.

 

 

• DES ROBOTS ET DES HOMMES

 

 Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine nommée 19ième siècle est apparu la science-fiction. Entre voyage temporel, invasion extra-terrestre, révolution robotique et conquête spatial, la science-fiction a réussi à s’imposer comme un genre à part entière aussi bien dans la littérature que dans le cinéma. Elle est avant tout un genre présentant ce que pourrait être le futur voir même le présent et le passé (monde parallèle ou uchronie).

 

 Au cours de deux ateliers dédiés à la Science-fiction, nous étudierons ses origines, ses évolutions de la littérature au cinéma. Comment sont adaptés certains films contemporains (I robot, la stratégie Ender) ? Sont-ils proches de la réflexion des auteurs originaux ?

 

Nous verrons comment le cinéma de science-fiction a grandement contribué au développement des effets spéciaux afin de gagner en réalisme. Cela a contribué à l’attraction du public tout en abordant des problématiques de fonds. Telle est la force de ce genre : réussir à séduire tous les spectateurs, de 7 à 77 ans, par son côté spectaculaire et questionner le monde et son avenir.

 

 .

 Entrée libre.

 

 

• LE JEU VIDEO ET LE CINEMA SONT-ILS COMME CHIENS ET CHATS ?

 

 Le Jeu vidéo et le Cinéma sont-ils comme chiens et chats ? Beaucoup les prétendent concurrents d’autres complices, pourtant les associations tant techniques qu’artistiques ne cessent de se multiplier depuis de nombreuses années entre le septième art et celui en passe de devenir le huitième. Comme exemples récents, Clint Mansel compositeur de la BO de « Requiem for a dream » a œuvré sur plusieurs thèmes du dernier opus d’une des plus célèbres trilogies de l’histoire du jeu vidéo, « Mass Effect » ou encore l’actrice Ellen Page, célèbre Juno a prêté ses traits au personnage principale du jeu Beyound Two Souls.

 

Nous ne comptons d’ailleurs plus les nombreuses adaptations de jeux sur grand écran. Silent Hill, Matrix, King Kong, Alien… A l’inverse de nombreuses licences telles que Star Wars ou Le Seigneur des Anneaux ont parfaitement su faire l’aller-retour entre le jeu vidéo et le cinéma.

 

 A travers exemples ludiques, anecdotes croustillantes, succès et polémiques venez découvrir au cours de deux ateliers les nombreuses interactions qui existent entre ces deux univers, depuis l’écriture du scénario d’un jeu et sa conception jusqu’à sa promotion. Le jeu vidéo évolue en empruntant au fil du temps de nombreux codes cinématographiques pour sa conception et inversement, à tel point que certains jeux aujourd’hui ne se consomment pas mais se dégustent.

 

 Entrée libre

 

 

 Cordialement.

 L’équipe de cinéma aux pluriel(les) 

 

(Communiqué de presse)

  Le cinéma de science-fiction comme vous ne l’avez jamais vu

Voir les commentaires

Présences d’Esprits N°77

La zine des mondes de l’imaginaire

Littérature, BD, Cinéma, TV, Jeu, Illustration.

Viens de sortir le numéro 77 de la revue Présences d’Esprits du club éponyme.

Le dossier est cette fois consacré à Christian Vilà : Biographie, Entretien, De banlieue rouge à Malgré le monde, Romans et BD, Entretien croisé avec Stéphane Collignon, Bibliographie, et cerise sur le gâteau « No Suture » une nouvelle inédite.

Des reportages sur : Geekopolis, la Convention Perry Rhidan. Des articles sur « Epée des ombres » de J.V.Jones, le « Docteur Mabuse », et les chroniques habituelles : Jeu, BD, Littérature.

La Couverture est de Stéphane Collignon.

Je ne serais que vous conseillez de vous abonnez a cette fanzine, qui couvre tous les domaines des mondes de l’imaginaire, soit sur les salons ou l’association est présente, soit via le site (voir lien ci-dessous)

Couverture Stéphane Collignon

Couverture Stéphane Collignon

Voir les commentaires

Bilan du

6ème Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg

 

Lors de la cérémonie de clôture de cette édition du festival, son directeur à présenter un premier bilan.

 

Zombie Walk :

Elle a réuni un peu moins de monde avec plus ou moins 3000 personnes contre  3500, l’année dernière, en raison du mauvais temps, un vrai déluge a été déverser sur le lieu d’arrivé de la parade, déjà une pluie fine avait arroser par moment la place Kléber, lieu de maquillage et de départ de la Zombie Parade.

 

Séance en Plein-air :

La séance sur la place de la Cathédrale de Retour vers le Futur, dans une copie neuf en VO, a attiré 700 personnes à son début, suite a une pluie battante, le nombre c’est réduit à la fin a 300 personnes. Ce qui est d’après Daniel Cohen un chiffre, étant donner les circonstances très encourageant pour les prochaines années, cette initiative devant être reconduite.

 

Compétition des jeux vidéo :

Seule compétition de jeux vidéo indépendants de France  cette initiative à été bien accueilli par les créateurs de jeux vidéo et une sélection du être faite pour réduire le nombre de jeux présenter à un jury de spécialiste, l’année prochaine de nouveau l’on devrait avoir reconduit cette initiative, le rapport entre cinéma et jeux vidéo n’étant plus as faire

 

Programmation :

Coté programmation, avec 120 séances avec 38 première dont 1 première mondiale et 3 première française, pour environ 10.000 entrées.

Désormais les professionnels : producteurs, distributeurs, réalisateurs prennent le festival de Strasbourg pour un festival international sur lequel il convient d’être présents.

 

 

 

Je tiens à remercier pour leurs aident à la couverture du festival, l’ensemble des bénévoles du festival, ainsi que Lucie de  Dark Star Press  pour son précieuse aide.

 

 

 

Lucky McKee Président du Jury et Daniel Cohen Directeur du Festival

Lucky McKee Président du Jury et Daniel Cohen Directeur du Festival

Voir les commentaires

Ari le film

 

Ce court-métrage de Science-fiction réalisé par Arthur Choupin est sorti en avant-première au Cinéma Cyrano de Versailles devant plus de 250 personnes, qui lui firent un bon accueil.

Il fut ensuite diffusé dans le même cinéma avant des longs-métrages. Usage pratiquement disparu, particulièrement des mégas complexes et qui donnaient leurs chances à de jeunes réalisateurs.

Ce film de science-fiction est plus proche des films d’anticipation vu le développement actuel de la domotique.

David fera les frais de cet extrémisme technologique en prenant un loft expérimental en IA : Intelligence Artificielle. On voit l’influence et les références a de nombreux films, voir de jeux vidéos, comme c’est souvent le cas avec les réalisateurs de la nouvelle génération qui s’inspire de plus en plus de jeux vidéos, ce qui est logique et normal, on sait toujours inspirer de la culture de ça génération dans le cinéma, comme dans les autres arts.  

Pour son financement, trois modes furent utilisées : le crowdfunding (financement participatif d’internautes) avec la plateforme Ulule, le placement de produit et la coproduction.

La production française de SF est trop rare, court-métrage ou long métrage, et souvent de qualité moyenne.

ARI est de bonne facture, on peut peut-être regretter quelques longueurs entre les scènes, le « fond noir » aurait mérité un étalonnage plus serré, plus court entre les scènes, mais cela n’est qu’un détail.

Pour rester sur un plan technique le film a été tourné dans un loft en deux jours, avec une caméra Red Epic, les nombreux effets spéciaux imposèrent une longue postproduction de 6 mois.

La saison des Festivals va commencer (mais de nos jours y a-t-il encore une saison des festivals ?), je pense qu’il mériterait d’être sélectionné soit dans les Festivals de film de genres, soit dans ceux spécialisés dans les courts-métrages.

*****

Le synopsis : La vie de David, jeune trader ambitieux, prend une nouvelle tournure lorsqu’il emménage dans un appartement auto-régulé par une intelligence artificielle du nom d’ARI. Initialement conçu pour le confort intérieur et la gestion domestique, ARI s’immisce subrepticement dans la vie professionnelle et l’intimité de David, sous le regard suspicieux de Gump, son attachant robot de compagnie.

 

Casting

Réalisateurs : Arthur Choupin

Scénariste : Arthur Choupin

Acteurs et actrices

Frédéric Jeannot  Rôle : David

Ivan Le Goff  Rôle : Frank

Valérie Gounod  Rôle : Sarah

Acteurs de doublage (Voix originales) : Laurent Blanpain  Rôle : ARI

avant-première au Cinéma Cyrano de Versailles
avant-première au Cinéma Cyrano de Versailles avant-première au Cinéma Cyrano de Versailles

avant-première au Cinéma Cyrano de Versailles

ARI le Film réalisé par Arthur Choupin

Voir les commentaires

banner cfp web

 

 

Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia

et de la FONDATION SUISA.

 

Neuchâtel, le 18 décembre 2012

 

Game designers suisses : faites vos jeux !

 

Les développeurs/-euses suisses de jeux vidéo ont jusqu’au 15 janvier 2013 pour participer au «Call for Projects: Swiss Games 2012/2013» lancé par le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel (NIFFF), la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia et la FONDATION SUISA afin de soutenir la création vidéoludique nationale. L’examen des dossiers sera confié à un jury international qui attribuera des aides sélectives pour un montant total de CHF 150'000 CHF.

 

Admis désormais comme un bien culturel et un moteur économique à part entière, le jeu vidéo a connu ces dernières années un essor spectaculaire. Si la qualité du Game Design suisse est aujourd’hui internationalement reconnue, le soutien à la création reste, lui, nécessaire. Le NIFFF s’associe donc à la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia et à la FONDATION SUISA pour proposer le «Call for Projects: Swiss Games 2012/2013», destiné à encourager la création helvétique en matière de jeux vidéo.

 

Les candidatures peuvent être déposées jusqu’au 15 janvier 2013 à minuit sur le site du NIFFF. Le dépôt des dossiers étant constitué de plusieurs étapes, les participant-e-s sont encouragé-e-s à ne pas attendre la finalisation de leur prototype pour lancer l’inscription sur le portail en ligne. Les prototypes seront soumis à l’expertise d’un jury international présidé par l’Allemand Malte Behrmann, Secrétaire général de la Fédération Européenne des Développeurs de Jeux vidéo (EGDF). Le jury dispose d’un crédit-cadre de CHF 150'000 pour soutenir le développement des projets, en fonction de leurs qualités artistiques, leur originalité et leur potentiel de distribution. Chaque projet pourra se voir attribuer au maximum CHF 50'000. La FONDATION SUISA met en outre à disposition CHF 15'000 pour un prix destiné à la meilleure composition sonore originale.

 

Les jeux sélectionnés feront l’objet d’une exposition publique présentée du 5 au 13 juillet 2013 dans le cadre de la 13ème édition du Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel (NIFFF).

 

Inscriptions en ligne et informations sur le «Call for Projects: Swiss Games 2012/2013» : www.nifff.ch

Informations sur le programme «GameCultu du jeu à l’art» de Pro Helvetia, qui est à l’origine des Calls for Projects de 2010/2011 et 2012/2013:  

 

www.gameculture.ch

 

(Communiqué de presse)

 

Voir les commentaires

A l’occasion de la sortie de la première partie des « reliques de la mort » on vous offre en prime un extrait du jeu vidéo à vos manettes ?

Pensez à nous dire ce que vous pensez  du jeu de ca jouabilité dans les commentaires

Voir les commentaires

Pole des Jeux Grandeurs Nature

 

A l’occasion des UTOPIALES 2010,

nous avons rencontrée Louise animatrice

du Pole «  Grandeur Nature »

 aux Utopiales 2010 de Nantes

 

Vous trouverez ci-dessous un entretien

et des liens avec diverses structures de jeux de rôles

(Grandeur Nature, Figurines, Jeux de plateau, Cartes)

Mondes parallèles :

 http://www.mondesparalleles.com/

A3DL :  http://www.a3dl.fr/forumV3/portal.php

Stratèges et maléfices :

http://darkfang77.free.fr/

Les Fictionnautes :

http://www.lesfictionautes.com/

 

Laissez des commentaires , inscrivez - vous a la News



 

 

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Hébergé par Overblog