Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Articles avec #manga

EX-ARM HIROCK/ SHIN-YA KOMI

EX-ARM

TOME 01

PAR HiRock  et  SHIN-YA KOMI

 

Ex-Arm, n’est pas la suite d’Ex-Vita, mais un monde parallèle. Vous pouvez donc lire cette série, indépendamment d’Ex-Vita.

 

Hirock nous donne un scénario de SF, bien fait, assez dense, les dessins sont superbes, on as plaisir à feuilleté ce nouveau manga (nouveau en France), dans le sens de lecture japonais, ce qui pour les vrais amateurs de mangas, n’est pas un simple détail.

 

Malgré une enquête approfondie, je n’ai pas pu savoir qui se cache dernière ce pseudo, dont l’éditeur français ignore tout, mener l’enquête et laissez-nous les infos dans les commentaires.

 

On attend la suite prévue en aout 2016 avec impatience

 

Résumé de l’ouvrage

Après le succès de la mini-série en deux volumes Ex-Vita, la version longue arrive chez Delcourt-Tonkam. L’histoire reprend à zéro avec, cette fois-ci, la présence d’un scénariste et l’arrivée de nouveaux personnages…

 

Résumé du Manga

Année 2030, sur le port de Tokyo. Un groupe doté de l’« Ex-Arm » n°08, attaque la policière Minami Uezono et sa co-équipière androïde Alma, alors infiltrées dans la transaction de l’« Ex-Arm », arme inconnue. Jouant le tout pour le tout, les deux acolytes réussiront-elles à initialiser l’« Ex-Arm » n°00 qu’elles ont dérobé à leurs assaillants ?

 

 

Shin-Ya KOMI

Biographie

 

Shinya Komi a été l’assistant de Masakazu Katsura (Zetman) avant de débuter sa première série Ex-Vita pour le magazine Miracle Jump spécialisé dans la SF et l’anticipation. Une fusion de Blade Runner, Ghost in the shell, AD Police, Bubblegum Crisis…

 

Bibliographie

 

2011   Ex-Vita   manga    Dessinateur, Scénariste

2015   EX-Arm   manga   Dessinateur

Album broché

224 pages

128 x 182 mm

EAN : 978-2-7560-8160-1

Prix : 9,35 €

Editeur :  DELCOURT - TONKAM

 

Reboot de la série Ex-Vita parue chez Delcourt en mai 2015.

• 3 volumes parus au Japon, série en cours.

• Copyright : EX-ARM © 2015 by HiRock, Shin-ya Komi/ SHUEISHA Inc.

Tome 2 Aout 2016

EX-ARM HIROCK/ SHIN-YA KOMI

Voir les commentaires

Elsa Brants, Save me Pythie
Elsa Brants, Save me Pythie

Elsa Brants,

Save me Pythie

Angoulême 2015

Sélectionné pour le prix des Collèges

 

Bonjour Elsa Brants,

 

Stéphane Dubois,

Avant de parler de votre actualité, pourriez-vous nous dire qu’elle est votre formation ?

 

Elsa Brants,

Je suis plutôt autodidacte,  j’ai formulé très tôt le vœu d’être auteur de bande dessinée vers les 12 ans,  j’ai,  mais je n’ai  pas été prise dans les concours des écoles que j’ai tentés après le Lycée. Soit je n’étais pas prise au concours, soit elles étaient bien trop chères ou trop éloignées.

 

J’ai rencontré Guillaume Lapeyre, qui est maintenant mon mari, et tous les deux nous  avons décidé de devenir auteurs de bandes dessinées. Nous avons tous les deux pris des petits boulots, histoire de vivre, et le reste du temps nous dessinions, nous avons monté plusieurs projets, rencontrer de nombreux auteurs de BD  qui bien conseiller, durant par exemple des festivals comme Angoulême.    

 

Stéphane Dubois,

Qu’est qui vous motivent qu’elles sont vos influences ?

 

Elsa Brants,

Quand on voit mes dessins, on comprend tout de suite l’influence des mangas japonais sur mon œuvre et plus particulièrement de  Rumiko Takahashi l’auteur de Ranma ½. J’ai été élevé au Club Dorothée, même si je lisais de tout,  des bandes dessinées, des comic’s, des romans, pour moi le format manga semblait plus proche des personnages et cela m’a touchée. 

 

Stéphane Dubois,

Vous avez été longtemps que coloriste, après éventuellement vous avez fait les dessins et il faut attendre 2014, pour que vous fassiez un album complet et personnel, pourquoi si longtemps ?

 

Elsa Brants,

  Au tout début, je n’avais pas le niveau au dessin, quand nous avons rencontré les éditeurs pour la première fois, avec mon mari, le premier projet qui à intéresser les éditeurs était un projet où Guillaume Lapeyre avait fait les dessins et moi le coloriage.  Il devenait plus facile de trouver d’autres contrats en tant que coloriste, de travailler avec des dessinateurs très sympathiques dans des univers très différents et de vivre de mon travail.  

 

Stéphane Dubois,

Pour la série Save me Pythie, déjà trois tomes sont sortis, le projet paraitra en février 2016, quel est l’univers de la Pythie.

 

Elsa Brants,

Dans la Grèce antique, Pythie a le nom de la fonction est frappé d'une malédiction, comme Cassandre: elle ne pourra prédire que des catastrophes et personne ne la croira. À part peut-être Xanthe, fils caché de Zeus qui va de catastrophe en catastrophe (de Charybde en Scylla à l'époque) sous les coups rancuniers d’Héra.

 

C’est loufoque, absurde, je m’abuse beaucoup. Le tome 5 est déjà en préparation.

 

Stéphane Dubois,

Vous comptez faire une saga en combien de volume ?

 

Elsa Brants,

Si on part sur l’exemple des mangas, la plus grande série dépasse les 200 tomes, mais je vous rassure, je ne prévois pas autant de volumes. Normalement, je dois m’arrêter au tome 5.

 

Stéphane Dubois,

C’est un format manga, pourquoi ne pas être allez au bout de cette logique, avec un sens de lecture japonais ?

 

Elsa Brants,

Si je l’avais fait dans le sens japonais, ma grand- mère et les jeunes enfants auraient eu du mal, je suis lu par des jeunes de 7 ans, en plein apprentissage de la lecture, sachant que les Japonais savent lire dans les deux sens de lecture. Je me suis dit autant le faire dans le sens de ceux qui le lisent le plus en France.

 

Le premier tome est en prépublication au Japon en langue japonaise et l’éditeur japonais a choisi de le laisser dans le sens de lecture occidental, pensant que puisqu’il s’agit d’une œuvre française, il n’y avait pas de raison de le changer.

 

Stéphane Dubois,

Il s’agit de votre première traduction, ou d’autres traductions avaient déjà été faites ?

 

Elsa Brants,

La série « Lily, la petite princesse », qui est une bande dessinée sans texte, a été  traduite en Colombie, mais que le titre, puisqu’il n’y a pas du tout de texte. Je suis ravie d’être présente en Colombie. La vraie traduction de mon histoire reste la Pythie.

 

Stéphane Dubois,

Quel est le public de la Pythie ?

 

Elsa Brants,

C’est tout public, je suis lu par des enfants qui débutent en lecture, comme des adolescents, des retraités, c’est de l’humour totalement décalé, il n’y a rien de violent ou de trop choquant. Seul Zeus ce transformant en poulet pourrait choquer certains :)  .

Stéphane Dubois,

Le tome 5 de la Pythie est en préparation, ensuite quels sont vos projets ?

 

Elsa Brants,

J’ai plusieurs idées, plusieurs envies, j’ai du mal à me concentrer dessus tant que cette série n’est pas finie. Je note parfois des idées, mais j’y penserais vraiment après.

 

Stéphane Dubois,

À bientôt pour de nouvelles aventures.

 

 

Biographie :

 

Elsa Brants, née en 1975 à Montpellier, est scénariste, dessinatrice et coloriste française de bande dessinée. En 1998, elle rencontre Guillaume Lapeyre (le dessinateur des séries Les Chroniques de Magon, Ether, Explorers, L'Intrépide et City Hall) avec lequel elle collaborera sur plusieurs albums.

 

Œuvre

2003 : Les chroniques de Magon - t. 1 : Les enfants de la cyberchair, Nicolas Jarry (scénario), Guillaume Lapeyre (dessin), Elsa Brants (couleur), , collection Néopolis, 46 p.

 

2004 : Les chroniques de Magon - t. 2 : Genèses, Nicolas Jarry (scénario), Guillaume Lapeyre (dessin), Elsa Brants (couleur), , collection Néopolis, 46 p.

 

2005 : Les chroniques de Magon - t. 3 : L'antre de la Gorgone, Nicolas Jarry (scénario), Guillaume Lapeyre (dessin), Elsa Brants (couleur), , collection Néopolis, 48 p.

 

2005 : Weëna - t.  3 : Résurgence, Éric Corbeyran (scénario), Alice Picard (dessin), Elsa Brants (couleur), Delcourt, collection Terres de Légendes, 46 p. (ISBN 2847896619)

 

2005 : Weëna - t.  4 : Union, Éric Corbeyran (scénario), Alice Picard (dessin), Elsa Brants (couleur), Delcourt, collection Terres de Légendes, 46 p. (ISBN 2847899294)

 

2006 : Les chroniques de Magon - t. 4: Exil, Nicolas Jarry (scénario), Guillaume Lapeyre (dessin), Elsa Brants (couleur), , collection Néopolis, 48 p

 

2007: Les chroniques de Magon - t. 5: Les seigneurs de Katë, Nicolas Jarry (scénario), Guillaume Lapeyre (dessin), Elsa Brants (couleur), , collection Néopolis, 46 p.

 

2007 : Weëna - t.  5 : Bataille, Éric Corbeyran (scénario), Alice Picard (dessin), Elsa Brants (couleur), Delcourt, collection Terres de Légendes, 46 p. (ISBN 978-2-7560-0337-5)

 

2008 : Les chroniques de Magon - t. 6: Héritage, Nicolas Jarry (scénario), Guillaume Lapeyre (dessin), Elsa Brants (couleur), , collection Néopolis, 46 p.

 

2008 : Weëna - t.  6 : Voyage, Éric Corbeyran (scénario), Alice Picard (dessin), Elsa Brants (couleur), Delcourt, collection Terres de Légendes, 46 p. (ISBN 978-2-7560-0984-1)

 

2008 : Okhéania - t.  1 : Le tsunami, Éric Corbeyran (scénario), Alice Picard (dessin), Elsa Brants (couleur), Dargaud, 80 p. (ISBN 978-2-505-00263-5)

 

2008 : Okhéania - t.  2 : La chute, Éric Corbeyran (scénario), Alice Picard (dessin), Elsa Brants (couleur), Dargaud, 78 p. (ISBN 978-2-505-00465-3)

 

2009 : Lily - t.  1 : Joyeux anniversaire, princesse !, Nykko (scénario), Elsa Brants (dessin, couleur), 28p.

 

2009 : Lily - t.  2 : Le peintre fou, Nykko (scénario), Elsa Brants (dessin, couleur), 28p

 

2009 : Okhéania - t.  3 : Les profondeurs, Éric Corbeyran (scénario), Alice Picard (dessin), Elsa Brants (couleur), Dargaud, 82 p. (ISBN 978-2-505-00661-9)

 

2010 : Lily - t.  3 : Bébé en cavale, Nykko (scénario), Elsa Brants (dessin, couleur), 28p.

 

2010 : Nanami - t.  3 : Le royaume invisible, Amélie Sarn, Éric Corbeyran (scénario), Nauriel (dessin), Elsa Brants (couleur), 78 p.

 

2010 : Weëna - t.  7 : Destination, Éric Corbeyran (scénario), Alice Picard (dessin), Elsa Brants (couleur), Delcourt, collection Terres de Légendes, 46 p. (ISBN 978-2-7560-1553-8)

 

2011 : Lily - t.  4 : Des amours de dragons, Nykko (scénario), Elsa Brants (dessin, couleur), 28p.

 

2011 : Nanami - t.  4 : Le prince noir, Amélie Sarn (scénario), Nauriel (dessin), Elsa Brants (couleur), 64 p.

 

2011 : Okhéania - t.  4 : L'île, Éric Corbeyran (scénario), Alice Picard (dessin), Elsa Brants (couleur), Dargaud, 64 p. (ISBN 978-2-505-00937-5)

 

2012 : Nanami - t.  5 : Le combat final, Amélie Sarn (scénario), Nauriel (dessin), Elsa Brants (couleur), 62 p.

 

2012 : Weëna - t.  8 : Union, Éric Corbeyran (scénario), Alice Picard (dessin), Elsa Brants (couleur), Delcourt, collection Terres de Légendes, 46 p. (ISBN 978-2-7560-1982-6)

 

2014 : Save me Pythie- t. 1 : Elsa Brants (scénario, dessin), Kana, collection Big Kana, 192 p. (ISBN 978-2-505-06102-1)

 

2014 : Save me Pythie - t. 2 : Elsa Brants (scénario, dessin), Kana, collection Big Kana, 192 p.

Voir les commentaires

Voir les commentaires

PROGRAMME COMPLET FIBD 2016 ANGOULEME

PROGRAMME COMPLET

FIBD 2016

ANGOULEME

 

Vous trouverez ci-dessous en  PDF, le programme complet heure par heure du 44eme Festival International de la Bande Dessiné d’Angoulême.

 

A très bientôt, sur place…

PROGRAMME COMPLET FIBD 2016 ANGOULEME

Bande annonce officielle du festival 2016

Voir les commentaires

 

Cosplay et Steampunk

 aux Utopiales 2015

Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015

Cosplay Utopiales 2015

Cosplay Utopiales 2015 (2)
Cosplay Utopiales 2015 (2)
Cosplay Utopiales 2015 (2)
Cosplay Utopiales 2015 (2)
Cosplay Utopiales 2015 (2)
Cosplay Utopiales 2015 (2)

Cosplay Utopiales 2015 (2)

Steampunk
Steampunk
Steampunk
Steampunk
Steampunk
Steampunk

Steampunk

Voir les commentaires

17e Japan Touch &amp; 2e  Salon de l’Asie LYON EUREXPO

17e Japan Touch & 2e

 Salon de l’Asie

LYON EUREXPO

 

La Japan Touch et le Salon de l’Asie sont de retour à Eurexpo-Lyon les 28 & 29 novembre 2015

Mise au vert et excursion coréenne !

La Japan Touch, festival de la culture japonaise, et le Salon de l’Asie, unique en Europe, reviennent à Eurexpo-Lyon le week-end du 28 et 29 novembre 2015.

 

L’événement poursuit son essor : 30 000m2 de salon accueilleront 200 exposants, 50 invités et animations, pour 40 000 visiteurs attendus sur deux jours !

 

La Japan Touch arbore ses plus beaux atouts

La Japan Touch présente le Japon zen et pop dans toute sa diversité : mode, jeux vidéo, arts & traditions, bonsaï, manga, karaoké, concerts, kermesse japonaise, contes, etc.

 

Coup de projecteur de cette 17e édition : 1 500m2 de jardins japonais et, pour la première fois sur un salon, une reproduction monumentale du majestueux Mont Fuji et de ses richesses botaniques ! L’exposition “Carnets du Japon” révélera les multiples visages du pays du Soleil Levant. Les celluloïds de célèbres dessins-animés ainsi que les planches d’aquarelle du jeu vidéo “The Coral Cave” émerveilleront petits et grands.

Les Japan Touch Fashion Awards 2015, organisés en partenariat avec Sakura Collection, dévoileront les créations des nouveaux talents de la mode aux couleurs nippones.

 

 

Le bar à saké, le salon de thé et les ateliers de cuisine feront, quant à eux, la joie des gourmets et gourmands.

 

*****

 

Le salon de l’Asie, terre de melting-pot, met la Corée à l’honneur

Le Salon de l’Asie propose 6 000m2 d’expositions et animations : un village associatif franco-asiatique, des initiations et démonstrations d’arts martiaux, 30 exposants professionnels (art, artisanat, épicerie, voyages, idées cadeaux et déco...) emmèneront les amoureux de l’Asie au pays des merveilles.

 

Nouveauté cette année : le “Book Corner” qui accueillera artistes, écrivains francophones et asiatiques, mais aussi des éditeurs, pour des tables rondes, conférences et séances de dédicaces. Le visiteur traversera l’Inde avec l’exposition de photographies de Farid Belhadj et suivra les conseils de grands voyageurs.

 

Cap ensuite sur la Corée avec une exposition d’art contemporain par un collectif d’artistes coréens, un spectacle de danse Korean pop, des conférences, des jeux Hallyu (vague culturelle pop coréenne)… Les saisissantes photographies d’Hélène Veilleux vous transporteront jusqu’en Corée du Nord.

 

Le salon de l’Asie c’est aussi 10 restaurants et pâtissiers asiatiques et un bar à bières, de quoi ravir papilles des curieux d’une gastronomie aux multiples saveurs.

 

De Tokyo à Pékin, en passant par Bombay ou Séoul, toute l’Asie (ou presque) vous donne rendez-vous à Eurexpo Lyon.

 

 

 

Dates et Horaires

Samedi 28 novembre 11h-19h

Dimanche 29 novembre 10h-18h

Prévente : accès 1h avant

Lieu Halls 3.1 / 4.1 / 4.2

Eurexpo Lyon

Boulevard de l’Europe

69686 Chassieu

 

Tarifs

1 seul billet pour 2 salons !

Pass week-end 15 euros

Samedi 10 euros

Dimanche 9 euros

Gratuit pour les moins de 10 ans

 

Billetterie

Sur place ou en prévente

Sur les sites et les pages Facebook de la Japan Touch et du Salon de l’Asie

Dans les points de vente habituels

Gratuit moins de 10 ans

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - 15 Sept. 2015

17e Japan Touch &amp; 2e  Salon de l’Asie LYON EUREXPO

Voir les commentaires

 Cosplay Bloody Week-end 2015
 Cosplay Bloody Week-end 2015
 Cosplay Bloody Week-end 2015
 Cosplay Bloody Week-end 2015
 Cosplay Bloody Week-end 2015
 Cosplay Bloody Week-end 2015
 Cosplay Bloody Week-end 2015
 Cosplay Bloody Week-end 2015
 Cosplay Bloody Week-end 2015
 Cosplay Bloody Week-end 2015
 Cosplay Bloody Week-end 2015
 Cosplay Bloody Week-end 2015
 Cosplay Bloody Week-end 2015
 Cosplay Bloody Week-end 2015
 Cosplay Bloody Week-end 2015
 Cosplay Bloody Week-end 2015
 Cosplay Bloody Week-end 2015
 Cosplay Bloody Week-end 2015
 Cosplay Bloody Week-end 2015
 Cosplay Bloody Week-end 2015
 Cosplay Bloody Week-end 2015
 Cosplay Bloody Week-end 2015
 Cosplay Bloody Week-end 2015

Voir les commentaires

Eiji Otsuka Séminaire professionnel de l’enseignement de la bande dessinée

Eiji Otsuka

Séminaire professionnel

de l’enseignement

de la bande dessinée

 

Date : les 27 samedi, 29 lundi, et 30 mardi juin (l’après-midi et le soir)

Lieu : A.A.A. (21, rue d’Antin 75002 Paris)

Contact et Inscription : foucault2002@gmail.com

 

 

Introduction :

Ce séminaire, ouvert à toute personne intéressée par l’enseignement de la bande dessinée en général, aura lieu dans le cadre des études d’Eiji Otsuka à l’International Research Center for Japanese Studies, le centre national des études sur la culture japonaise qui accueille des chercheurs de divers pays, comme l’étape suivante d’un projet appelé l’École mondiale du manga, un atelier réalisé partout dans le monde, qui a expliqué et fait pratiquer les techniques cinématographiques du manga aux gens souhaitant être mangaka.

 

Ce séminaire a pour but de partager et d’étudier les programmes et les méthodes d’enseignement de la bande dessinée (réunissant aussi bien le franco-belge, le comics, que le manga) en présentant ceux et celles d’Eiji Otsuka comme exemple.

 

Mais, pourquoi se pencher spécifiquement sur l’enseignement de la bande dessinée ?

 

Alors qu’il donnait des cours ou animait des ateliers sur la création d’un manga pour plusieurs universités au Japon et travaillait sur le projet international, Otsuka est arrivé à une reconnaissance de la BD que l’on ne pourrait atteindre seulement avec les lectures de livres ou d’ouvrages. Sa manière d’enseigner est une sorte de dialogue parce que le professeur tente de saisir l’intention des élèves dans les expressions de leurs oeuvres, et puis de leur donner des conseils en tenant compte de leurs intentions. Par exemple, dans ce cas, les conseils pour les créateurs est d’indiquer un emploi plus efficace de compositions de cases, de cadrages et de mis en page, par rapport à ce qu’ils veulent faire dans leurs expressions, selon leurs interprétations de scénario. S’il existe le style, il n’est que le résultat de tels tâtonnements en réalité. Cette expérience a introduit chez Otsuka l’idée que les études de la BD seraient proprement liées aux activités créatives et son enseignement.

 

Or, oublierions-nous pour l’instant cette sorte de point de vue ? On choisit et on lit les BD seulement comme le résultat crée par des styles différents comme celui de genre soit « local » (American comics, BD franco-belge et manga) soit individuel. Partant de ce constat de la consommation de BD, pensons-nous que les BD sont définitivement divisées selon les styles ? Mais, pour, d’abord, reconnaître et puis, évoluer chaque style de la BD, la communicabilité et la stimulation réciproque entre les différentes pensées de la création seraient-elles importantes ?

 

Si les mangas semblent récemment être dans l’impasse, ce serait parce qu’ils ont sérieusement cette

tendance à se fermer aux autres pensées et styles. Si nous ne faisions rien, cette situation stérile se continuera toujours. Dans ce sens, nous pouvons dire qu’Otuska vient en France pour apprendre des BD franco-belges, et de leur manière d’être créées et enseignées parce qu’il fait partie des Japonais pessimistes quant au futur du manga.

 

Si nous mettons en cause la BD au niveau concret du processus productif, nous pouvons nous concerter et nous influencer réciproquement sans apporter de jugement sur les styles respectifs. C’est une idée à quelle Otsuka est arrivée grâce à ses activités pédagogiques. Ce séminaire propose donc de partager et d’étudier ensemble la méthode de l’enseignement de la BD comme point de départ. Dans les circonstances actuelles, nous tentons de commencer par une présentation des activités de l’enseignement donné en pratique au Japon et de les comparer avec celles des participants afin de préciser les différences ou les problématiques.

 

Un des objectifs finals de ce projet est d’ainsi favoriser une nouvelle situation qui permettrait aux diverses pensées créatives et styles de communiquer et par la suite de créer un nouveau style de BD.

 

Professeur de séminaire :

Eiji Otsuka : Professeur à l’International Research Center for Japanese Studies à Kyoto et professeur invité à The University of Tokyo. Il est connu en France comme le scénariste de MPD-Psycho et Kurosagi — Livraison de cadavres aux Édition Pika. Il publie au Japon les nombreux ouvrages des critiques de manga ou de littératures de même que des ouvrages d’enseignement de la création de manga ou de scénarios.

 

Tadahiro Yamamoto : Professeur à Kobe Design University dans la section de manga. Ses spécialités sont le film et la photographie. Il a effectué plusieurs activités expérimentaux de tourner un film selon des story-boards de manga pour préciser les techniques cinématographiques utilisés dans les mangas en collaboration avec Eiji Otsuka. D’autre part il a été plusieurs fois remporté le prix comme un photographe.

 

Tatsuya Asano : Chargé de cours à Kobe Design University. À partir de septembre 2015, il sera maître assistant à Beijing Foreign Studies University pour enseigner le manga, notamment la composition des

cases. Il a publié plusieurs manga au Japon. Son intérêt actuel est une assimilation des styles de la BD franco-belge dans ses oeuvres.

 

En collaboration avec :

A.A.A. (http://aaaparis.net/Manga/),

Toulouse Manga (http://toulousemanga.fr/)

Et

Human Acadmy (http://eu.athuman.com/)

 

 

Participants :

Comme participants, nous souhaitons des professeurs de BD (d’un atelier, d’école professionnelle ou universitaire), des professeurs d’art, des dessinateurs de BD, des éditeurs de BD, et/ou toute personne

intéressée par l’activité pédagogique de la BD. La faculté de dessiner n’est pas forcément demandée aux participants.

 

La participation est gratuite. (Places limitées : 25)

 

Cible du séminaire :

En présentant, en tant qu’exemple, les activités pédagogiques déjà établies par les trois professeurs, un des cibles du séminaire est de donner aux participants une occasion de repenser et développer ensemble les méthodes d’enseignement de la BD. Mais, bien sûr que chacun pourrait participer à ce séminaire selon ses propres intérêts. Les pratiques sont sans doute profitables à vos activités créatives de manga.

 

 

Concept des cours

La méthode de l’enseignement d’Eiji Otsuka met toujours l’accent sur l’expérience. Pendant ces jours du séminaire, les participants vont connaître en pratique « les techniques cinématographiques » de manga et « la création de récits ». Pour le premier sujet, ils vont comparer le manga avec le cinéma directement, en faisant un story-board de manga («... » néime en japonais) et un tournage d’un film par leurs-mêmes, selon le même scénario. Cela leurs montrera les différences entre le manga et le film autant que les traits communs.

 

Quant à la création de récits, Otsuka leur enseignera deux points essentiels : la maîtrise de la structure de récit et la prise de conscience du thème lié inévitablement à chaque créateur lui-même.

 

Autrement dit, la création d’un récit qui se développe ultérieurement un scénario aurait deux côtés objectif et subjectif à la fois. Pour la structure de récits, les participants apprendront les manières créatives de personnages avec dé, de récits avec le tarot qui s’appuient sur la théorie de Proppe ou sur le schéma actantiel d’A. J. Greimas. C’est pour apprendre la structure de récit. Concernant la côté subjective, en utilisant un kit spécial (un livre d’images), Otsuka leur donnera une occasion de trouver un récit à l’intérieur de chacun.

 

Nous vont annoncer ce qu’il faudrait préparer avant les cours sur le site plus tard.

Pour la participation gratuite, merci de vous inscrire par courrier avec les renseignements demandés ci-dessous :

 

1 : Prénom NOM (âge)

2 : Activité (Nom d’entreprise ou d’école, si possible)

3 : Le nom de la ville et la préfecture dans lesquelles vous habitez

4 : Titre de vos oeuvres avec le nom de la maison d’édition (si possible)

5 : Adresse de votre site (si possible)

 

Contact :

Kenzo SUZUKI (Agent en France d’Eiji Otsuka) : foucault2002@gmail.com

Face Book : https://www.facebook.com/Seminaire.Otsuka.Eiji

Site : http://aaaparis.net/Manga/seminaire-de-la-bd-eiji-otsuka/

 

 

Programme du Séminaire :

 

Le 27 samedi : 14 h 00 — 20h 30

1. 14 h 00 — 15 h 30 : Introduction – qu’est-ce que le Story Manga ? .Eiji Otsuka

2. 15 h 30 — 17 h 00 : Comment peut-on utiliser le tournage (filmer des scènes pour créer un story-board) pour la création du manga ? Tadahiro Yamamoto

 

* on va faire un tournage en réalité ensemble selon le même scénario que le cours d’Asano.

 

3. 17 h 00 — 18 h 30 : La création d’un story-board de manga selon les techniques cinématographiques Tatsuya Asano

18h30 —20h30: Réception

 

Le 29 lundi : 15 h 30 — 17 h 00

 

4. 15 h 30 — 17 h 00 : La méthode sur l’atelier de création de récits à l’aide de tarots, d’un dé et

d’un livre d’images Eiji Otsuka

5. 17 h 00 — 18 h 30 : Comment peut-on utiliser le tournage (filmer des scènes pour créer un story-board) pour la création du manga ? Tadahiro Yamamoto

6. 18 h 30 — 20 h 00 : La création d’un story-board de manga selon les techniques cinématographiques Tatsuya Asano

 

Le 30 mardi : 15 h 30 – 20 h 30

7. 15 h 30 — 17 h 00 : Comment peut-on utiliser le tournage (filmer des scènes pour créer un story-board) pour la création du manga ?  Tadahiro Yamamoto

8. 17 h 00 — 18 H30 : La création d’un story-board de manga selon les techniques cinématographiques Tatsuya Asano

9. 18 h 30 — 20 h 30 : Discussion à propos des pratiques d’enseignement de la bande dessinée Animatrice : Kaori Yoshimawa

 

Ce séminaire d’Eiji Otsuka a lieu avec l’aide financière de l’International Research Center for Japanese Studies décidé par le Directeur dans le cadre du budget en 2015.

 

(Communiqué de presse)

Voir les commentaires

Festival BD Le Rayon Vert,

Festival BD

Le Rayon Vert,

 

Thionville/Volkrange les 9 et 10 Mai 2015.

 

 En plein cœur du Domaine de Volkrange, aux portes de la Belgique et du Luxembourg, la ville de Thionville accueille cette année plus d'une trentaine d'auteurs, dessinateurs, coloristes, illustrateurs... pour vous offrir un large panorama du 9e art.

 

Autour des séances de dédicaces et de nombreuses animations sont associés à l'événement : expositions, conférences, cosplay, battle de dessinateurs, ateliers pour les enfants... Et l'entrée est GRATUITE!!!!!!

 

La Bande Dessinée est à l'honneur mais les livres jeunesses, les livres illustrés, la BD numérique ne sont pas en reste. Tous les styles sont représentés : franco-belge, comics, manga, roman graphique...

 

Quelques invités : Stéphane Créty, Julien Telo, Stéphane Perger, Stéphane Roux, Benoît Dahan, Jean Depelley, Johann Bodin (Yoz), Olivier Weinberg, Cyril Ceyles, Xavier Fournier, Michel Borderie, Maxime Peroz, Nicolas Garlandier, Nicolas Castello, Romain Mobias, Josselin Billard, Chandre... au total une quarantaine d'auteurs.

Voir les commentaires

COSPLAY

BIFFF 2015

Abonnez-vous au site pour en être informé :)

Si vous y avez participé et que vous voulez que je publie une photo de vous, contactez-moi.

2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série
2eme série

2eme série

Première  série
Première  série
Première  série
Première  série
Première  série
Première  série
Première  série
Première  série
Première  série
Première  série
Première  série
Première  série
Première  série
Première  série
Première  série
Première  série
Première  série
Première  série
Première  série
Première  série
Première  série
Première  série
Première  série
Première  série
Première  série
Première  série

Première série

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Hébergé par Overblog