Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Articles avec #manga

©Tsutomu-Nihei-Kodansha

©Tsutomu-Nihei-Kodansha

46e  FESTIVAL INTERNATIONAL

DE LA BANDE DESSINÉE D'ANGOULÊME

Journée du dimanche

Programmation jeunesse et famille 

 

 

LES EXPOSITIONS 

 

Tsutomu Nihei : l'arpenteur des futurs       

Espace Franquin 

 

ADO

 

Une exposition exceptionnelle reviendra sur l’œuvre de l’un des plus grands tenants du manga de science - fiction, créateur des séries BLAME!, Knights of Sidonia et Aposimz.

 

Toute la diversité graphique de Nihei sera ainsi exposée à Angoulême. L’exposition valorisera le travail graphique de l’artiste par la présentation de planches originales, de reproductions de ses travaux numériques et des agrandissements plongeant le visiteur dans le vertige de ses perspectives. Une exploration des thématiques maîtresses de sa création viendra éclairer les visions à la limite du prophétique de cet auteur fasciné par notre futur lointain.

 

Commissaire : Stéphane Ferrand

Scénographe : Atelier w110

Production : 9eArt+ / FIBD

Avec la participation des éditions Glénat

 

Tom-Tom et Nana présentent : tout Bernadette Després

Quartier Jeunesse

 

Le Festival d’Angoulême propose une exposition consacrée à l’œuvre de Bernadette Després, la dessinatrice – entre autres – des célèbres Tom-Tom et Nana...

 

Pour comprendre l’incroyable succès que rencontre la série Tom-Tom et Nana, nous avons donné la parole aux auteurs et autrices qui ont pendant plus de quarante ans écrit et inventé ces centaines d’histoires intemporelles.

 

De Jacqueline Cohen à Évelyne Reberg, en passant par quelques collaborations ponctuelles comme celle d’Emmanuel Guibert, vous pourrez découvrir au sein de l’exposition les témoignages de ceux qui ont collaboré avec Bernadette Després durant toutes ces années.

 

Commissaire : Romain Gallissot

Scénographes : Élodie Descoubes et Joël Portal Production : 9eArt+ / FIBD.

 

Batman 80 ans : Un genre américain démasqué

Médiathèque l'Alpha

 

Plongez dans l’univers du protecteur de Gotham City !
 Urban Comics, DC, Warner Bros. et le Festival mettront à l’honneur Batman, qui fêtera ses 80 ans en 2019.

 

Façonnée par de multiples talents, de Bob Kane à Frank Miller, cette icône a marqué l’essor des comics. Cette exposition immersive et ludique vous propose de traverser tous les lieux cultes
 du plus célèbre des super-héros américains.

 

Cette exposition spectaculaire, destinée à tous les publics, reviendra sur cet univers d’une richesse inouïe. Les visiteurs découvriront 
les multiples facettes du justicier masqué, de sa vie tourmentée aux thèmes qui sous-tendent ses histoires ou encore aux nombreux artistes qui lui ont donné vie. Le public pourra évoluer dans les lieux les plus emblématiques de l’univers Batman, où costumes et planches originales seront exposés pour cette rétrospective inédite.

 

Les festivaliers pourront découvrir 
la Batmobile du premier Tim Burton, dessinée par Anton Furst et visiter la Batcave !

 

Commissaires : Yann Graf et Stéphane Beaujean

Scénographes : Eve Sarfati et Bastien Buignet

Production : 9eArt+ / FIBD avec la participation d’Urban Comics

 

 

 

 

LES PROJECTIONS 

 

Astérix : Le Secret de la Potion Magique

10h30 Cinéma / CGR - Salle 2

de Alexandre Astier

 

Zombillenium

12h00 - 13h30 / Cinéma CGR - Salle 3

 

Dans le parc d'attractions d'épouvante Zombillénium, les monstres ont le blues. Jusqu'à l'arrivée d'Hector, un humain, muté en drôle de monstre... Et si il devenait finalement la nouvelle attraction phare du parc ?

Avec Arthur De Pins

 

Avant-première des épisodes inédits de la série Boule & Bill

13h30 - 15h30 / Cinéma CGR - Salle 4

 

C'est avant tout l'histoire d'une amitié extraordinaire entre un petit garçon et son chien.

 

Qui n'a pas rêvé d'avoir un cocker comme Bill ou une tortue Caroline avec qui on peut partager ses joies, ses tristesses, et tout un tas d'aventures rocambolesques ?

 

Saison 2 - Une production France Télévisions.

 

ATELIERS JEUNESSE 

 Apprendre à dessiner Boule & Bill

10h30 - Musée de la BD - Auditorium (Durée : 1h)

A partir de 6 ans (sur réservation)

Viens apprendre en famille à dessiner Boule & Bill avec le dessinateur des derniers albums de la BD de Roba qui fête cette année les 60 ans de sa création.

Avec Jean Bastide

 

Ton affiche de cinéma inspirée d'Opération Copperhead

10h30 - Musée de la BD - Salle de Médiation (Durée : 1h)

(sur réservation)

En abordant les codes du cinéma et de la bande dessinée, l'enfant va créer une affiche à partir de ses dessins et d'un système de découpage.

 

 Atelier la Tambouille

11h30 - Musée de la BD - Salle de Médiation (Durée : 1h)

(sur réservation)

Un atelier pour créer une case de bande dessinée qui déchire.

 

Futuropolis en couverture

12h30 - Musée de la BD - Salle de Médiation (Durée : 1h)

(sur réservation)

Un atelier pour créer sa propre couverture en s'inspirant de la collection Copyright de Futuropolis. L'enfant travaille la typographie et tous les  codes de l'édition de la bande dessinée.

 

Atelier de sensibilisation à la ressource en eau

15h30 - Musée de la BD - Salle de Médiation (Durée : 1h)

À partir de 7 ans (sur réservation)

L'eau devient tous les jours de plus en plus précieuse. C'est un bien que l'Humanité doit préserver, non seulement pour ce qu'elle est mais aussi pour tout ce que sa difficulté d'approvisionnement peut impliquer sur les Hommes : enfants et adultes, hommes et femmes. L'Agence française de développement, le Festival et les Petits Débrouillards vous proposent de venir vous immerger, le temps d'un atelier, dans des histoires d'eau.

Avec Les Petits Débrouillards

 

ANIMATIONS JEUNESSE 

 

 

Venez découvrir en famille l'univers d'Ernest et Rebecca!

10h - Familibulles (Durée : 3h)

Avec Antonello Dalena

 

Le Cirque des Spectaculaires

10h - Magic Mirror - Cour de l'Hôtel de Ville (4 sessions de 45 min )

 

Entrez en piste ! Les éditions Rue de Sèvres et le Festival vous invitent à une session de cours de cirque autour de l’univers de la série Les Spectaculaires. Héros d’une époque où l’art de l’illusion se perd face au cinéma, les personnages des Spectaculaires émeuvent par leur tendresse et la beauté de leurs tours de passe-passe.

 

Ballons, cordes, assiettes chinoises et jonglage, chacun pourra s’initier aux arts du cirque au cours d’ateliers issus de l’univers de cette bande dessinée.

 

Tous irréductibles #Astérix60

10h - Quartier Jeunesse (Durée : 2h30)

 

Le Festival fête les 60 ans d'Astérix ! À l'occasion de l'anniversaire de notre gaulois favori, les studios et éditions Albert René reviennent sur la longue histoire de ce personnage haut en couleur. À travers des aventures qui ont accompagné des générations de lecteurs. Venez fêter cet anniversaire convivial, où petits et grands pourront créer et envoyer des cartes postales à Astérix et Obélix. De nombreuses surprises attendent les festivaliers !

 

Départ de la Zombie Walk

11h - Place marengo (Durée : 1h)

Participez à la plus grande parade de zombies d'Angoulême ! Les éditions Dupuis vous invitent à défiler en famille à travers la ville. Venez déguisés et maquillés en personnages de la série Zombillénium d'Arthur de Pins.

 

Les festivaliers seront accompagnés d'une batucada et rejoindront le Quartier BD-Ciné-Séries, où une projection du film aura lieu à 12h.

Avec Arthur De Pins

 

Anniversaire de Boule et Bill

15h00 - Magic Mirror - Cour Hôtel de Ville (Durée : 2h)

Soixante ans que cela dure, soixante ans que Boule et Bill transmettent une douce idée du bonheur à leurs lecteurs.

 

Retrouvez le petit garçon facétieux et son gentil cocker lors de leur goûter d'anniversaire ! Depuis leur première apparition en 1959, les deux héros créés par Jean Roba et repris par Laurent Verron sont devenus des figures incontournables de la bande dessinée franco-belge.

 

Boule et Bill ont traversé le temps sans se démoder, écrivant ensemble une histoire qui lie les générations. Rejoignez-nous pour ce moment de partage et de gags !

Dans la limite des places disponibles

 

(Communiqué de presse)

 

Voir les commentaires

Entretien Weldohnson WHITE SPIRI

 

Entretien

Weldohnson

pour 

WHITE SPIRIT

 

Stéphane Dubois,

Bonjour Weldohnson,

Avec Dédo, vous venez de sortir chez DELCOURT dans la collection UNE CASE EN MOINS « White Spirit » un album à part dans le monde de la bande dessinée actuelle, comment ce projet a-t-il vu le jour ?

 

 Weldohnson,

Avec beaucoup de chance ! J'ai envoyé mon portfolio chez Delcourt, et quelques jours plus tard je recevais un message de Davy Mourier qui me disait chercher un dessinateur pour sa collection. J'ai dit oui tout de suite, sans chercher à en savoir plus ^^ un titre aguicheur estampillé Delcourt + Mourier, je croyais  une tentative de fishing! Ce n'est que plus tard que j'ai rencontré Dédo, et qu'il m'a pitché White Spirit. On est tous deux fans de Lovecraft et ça a tout de suite accroché.

 

Stéphane Dubois,

Le développement du projet a duré combien de temps ?

Comment avez-vous travaillé avec votre scénariste, quel était votre mode de fonctionnement, vous vous consultiez souvent ?

 

Weldohnson,

Le projet a commencé doucement, il  y a deux ans, les dispos de chacun faisant qu'on ne pouvait pas se voir tout le temps. Surtout du côté de Dédo et Davy, qui sont de véritables hommes-orchestres. Donc le travail s'effectuait surtout par mail, et on essayait de se voir dès que possible. Et puis en début d'année dernière, j'ai commencé à réaliser les planches quasi définitives. Ça a dû nous prendre quatre mois, à raison d'une planche par jour. Tout avait été soigné à l'avance, et pour les réglages de dernière minute, c'était relativement rapide puisque je travaillais exclusivement sur palette graphique.

 

Stéphane Dubois,

Le choix d’un graphisme dans les noir et blanc, Et s'est-il imposé tout de suite, le scénario de Dédo vous paraissait mieux s’y prêter ?

 

Weldohnson,

Non, au départ, la bédé devait être en couleur. D'autant que le dessin qui avait retenu l'attention dans mon portfolio était en couleur (et il n'a plus rien à voir avec White Spirit ^^). Mais c'est très chronophage, la colorisation, et comme je faisais des missions à côté, j'avais peur de manquer de temps. On avait même décidé de faire appel à un pro, mais sans succès. En fait, je crois que ça avait capoté  cause de notre envie de faire une bédé en noir et blanc. Ça collait bien mieux avec le scénario de Dédo, nos références étaient pour beaucoup issues des pulps, Weird Tales et autres contes de la Crypte, des récits épurés et cheaps tellement séduisants. C'est une chance qu'on ait pu faire White Spirit comme on voulait.

 

Stéphane Dubois,

Qu’avez-vous retiré aussi bien sur un plan professionnel que personnel de cette aventure ?

 

Weldohnson,

Sur le plan professionnel, beaucoup. En principe on commence la bédé dans les fanzines, on fait les festivals pour avoir l'occasion de montrer nos projets à des éditeurs sur place. Mon entrée, bien que tardive, a été un peu plus fracassante ^^.  Personnellement, j'étais heureux de rencontrer Dédo (et Davy et Marion). J'espère avoir l'occasion de les revoir, pour bosser, un verre ou un JDR. Pas un cinoche parce que c'est nul pour voir les gens, dans le noir en plus, pendant que le film parle trop fort...

 

Stéphane Dubois,

Pensez-vous avec Dédo ou d’autres scénaristes refaire des albums de bandes dessinées, voire des romans graphiques ?

 

Weldohnson,

J'espère faire plein de bédés ^^ , n'y a pas un genre qui ne m'intéresse pas, j'ai plein d'envies !Le plus ambitieux est un récit de lycanthropie au long cours. Dans les extrêmes, je rêve de faire un Donjon (Sfar et Tromdheim). Et quitte à rêver plus profondément, entre autres, un Picsou, un Alien ... j'ai même un Star Wars qui attend son heure dans mon ordi ^^

 

Stéphane Dubois,

Avez-vous d’autres projets en préparations ?

 

Weldohnson,

Récemment surtout un projet de dessin animé, mais c'est trop tôt pour en parler.

 

Je vous remercie pour cet entretien.

 

Biographie : WELDOHNSON

RÉSIDE AUX LILAS.

Weldohnson est né en 1979 sur un baleinier. Quand il n'essaie pas d'invoquer les Grands Anciens, il passe son temps dans de sordides bouges où l'alcool lui permet de supporter le mal de terre.

 

Weldohnson vend son trait au plus offrant, abordant sans scrupules le Board l'illustration ou la typographie. Vous tenez là sa première BD éditée. Vous pouvez néanmoins zieuter son Conflit de canards dans son portefolio en ligne (fejim.ultra-book.com), ou découvrir son intérêt malsain pour les jeux de société et le jeu de rôle.

WHITE SPIRIT

RÉCIT COMPLET

PAR DÉDO – WELDOHNSON

 

Une entité maléfique à l’humour très discutable plonge Pascal, blagueur grincheux, dans une farce diabolique. Après avoir fait mourir de rire son public, Dedo s’attaque aux lecteurs de BD.

 

Pascal, bobo parisien blasé, a une vie un peu chiante et des amours compliquées.

 

Invité à une séance de spiritisme à laquelle il va à reculons, parce que c’est du flan, il décide de creuser le sujet quand il reçoit la réjouissante visite de son frère… décédé huit ans auparavant. Sans le vouloir, le cynique Pascal est entré en contact avec un « démonfarceur » qui va faire de sa vie, jusque-là ennuyeuse, un enfer.

 

Quatrième opus de la collection Une case en moins ! Un récit en noir et blanc, entre humour et surnaturel ;une farce gore qui tourne au cauchemar, par Dédo, un spécialiste du genre !

 

Album cartonné

112 pages

190 x 283 mm

EAN: 9782413013174

 

ISBN : 978-2-413-01317-4

 Scénariste : DÉDO

Illustrateur : WELDOHNSON

Série : WHITE SPIRIT

Collection : UNE CASE EN MOINS

Editions Delcourt

Prix : 16,50 €

 

Disponible en numérique.

 

DÉDO

RÉSIDE À PARIS

Après être né dans des circonstances atténuantes, Dédo se fait connaître grâce au Jamel Comedy Club, théâtre monté par des gens possédant l'électricité. Il jouera par la suite dans de nombreux programmes Web ou télévisuels, du portail Golden Moustache à la série à succès Bref. À la fois sagittaire et gaucher, il se lance fort logiquement sur scène avec deux spectacles solos qu'il écrit et interprète : Prince des ténèbres et Killing Joke.

 

Auteur de spectacles, comédien, scénariste et musicien, il s'attaque pour la première fois à la bande dessinée avec White Spirit. En tant qu'amoureux de cinéma de genre et fan invétéré des albums des Contes de la crypte, il est heureux de vous livrer cette histoire fantasticorrifique imbibée d'humour noir.

 

Entretien Weldohnson WHITE SPIRI
Entretien Weldohnson WHITE SPIRI
Entretien Weldohnson WHITE SPIRI
Entretien Weldohnson WHITE SPIRI

Voir les commentaires

Grand Prix FIBD 2019

46e  FESTIVAL INTERNATIONAL

DE LA BANDE DESSINÉE

D'ANGOULÊME

Les auteurs et autrices en lice pour le Grand Prix

 

    

Depuis 2014, le Grand Prix est attribué, à la suite d’un vote de la communauté des auteurs et autrices professionnels de bande dessinée.

 

 Tous les auteurs et autrices de bande dessinée professionnels, quelle que soit leurs nationalités et dont les œuvres sont traduites en français et diffusées dans l’espace francophone, sont admis à voter pour l’élection du nouveau Grand Prix du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême.

 Le vote s’effectue en deux tours et sous forme électronique. Le lauréat est un auteur ou une autrice vivant au moment du vote, récompensé(e) pour l’ensemble de son œuvre et son empreinte sur l’histoire de la bande dessinée.

 

 L’ensemble de la communauté des autrices et auteurs est éligible, à l’exception des ceux déjà récompensés par un Grand Prix, qu’il soit exceptionnel (prix du 10e, 20e, 40e anniversaire ou du millénaire – sauf le prix du trentenaire dit prix des fondateurs) ou non.

 

 

 

ÉLECTION DU GRAND PRIX

  

PREMIER TOUR

 Un vote en ligne a été ouvert du mardi 8 au 13 janvier 2019 à minuit. Il est demandé à chaque votant de donner librement, sans ordre de préférence, trois noms d'autrices ou d’auteurs pour concourir au titre de Grand Prix.

 

Voici donc les trois auteurs et autrices en lice pour le grand prix cette année :

  

 

Emmanuel Guibert

 

Né en 1964 à Paris (France), Emmanuel Guibert débute sa carrière avec une œuvre exigeante sur la montée du nazisme, Brune, qui lui prendra sept ans de travail. Au contact de ses camarades de l'atelier des Vosges, il décide de changer de technique et publie, entre 2000 et 2008, une série de planches inspirées par les souvenirs de son ami Alan Ingram Cope, La Guerre d'Alan. Fort de ce succès critique et commercial, il continue dans cette veine inspirée de vies avec Le Photographe, d'après des entretiens avec Didier Lefèvre, qui reçoit un Prix Essentiels du Festival en 2007. Grand technicien, reconnu par ses pairs comme un dessinateur innovant et précurseur, Guibert est également un scénariste prolifique.

 

Il crée avec Joann Sfar Les Olives noires, La Fille du Professeur et Sardine de l'Espace, ainsi qu'Ariol, avec Marc Boutavant, et ces deux dernières séries jeunesse vont mettre en lumière ses talents de conteur et de narrateur. Il est lauréat 2017 du Prix René Goscinny et a été mis à l'honneur par le Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême en 2018.

 

 

  

 

Rumiko Takahashi

 

Quarante ans d'une carrière fulgurante, plus de 200 millions d'exemplaires vendus dans le monde, entrée au Eisner Hall of Fame en 2018, Rumiko Takahashi est sans aucun doute l'une des autrices majeures de la bande dessinée mondiale.

 

 Née le 10 octobre 1957, Rumiko Takahashi s'intéresse très tôt à la bande dessinée, et dès le collège, propose ses premières œuvres à des revues. Vers la fin de sa première année à l'université, elle s'inscrit à l'atelier de gekiga fondé par le grand scénariste Kazuo Koike, qui est formel: « toi, tu deviendras pro ».

 

Cette prophétie se réalise l'année suivante, en 1978, quand Rumiko Takahashi entame la publication de Urusei Yatsura (Lamu) dans les pages de l'hebdomadaire Sunday. Enchaînant les succès avec Maison Ikkoku (Juliette je t'aime) puis Ranma 1/2, elle va rapidement devenir la reine du shônen manga, les adaptations animées de ses séries contribuant à asseoir sa popularité bien au-delà des frontières de l'archipel nippon. Dans une société où l'on accepte mal la différence ( « le clou qui dépasse appelle le marteau », dit un dicton bien connu), Rumiko Takahashi s'est toujours attachée à mettre en avant les outsiders et les excentriques, en faisant valoir leur droit à une seconde chance. Pétris de défauts mais aussi profondément humains, ses héros ont ainsi marqué plus d'une génération de lecteurs, au sein d'une œuvre qui, souvent sous le couvert de la comédie, se révèle extrêmement progressiste.

Téléchargez ici des visuels de Rumiko Takahashi

  

 

Chris Ware

 

Né en 1967 à Omaha (États-Unis), Chris Ware est publié très tôt dans RAW, la revue d’avant-garde d’Art Spiegelman et Françoise Mouly. Il entame au début des années 1990 une œuvre d’envergure avec la série des Acme Novelty, vraie-fausse revue à la forme et à la pagination changeante qui installe les personnages bientôt fameux de l’auteur : Quimby the Mouse, Rusty Brown et surtout Jimmy Corrigan. Tous se démarquent par leur timidité, par leur fragilité et par l’empathie immédiate qu’ils suscitent chez le lecteur… Depuis 25 ans, c’est une œuvre originale, qui oscille entre une douce mélancolie et une profonde tristesse, que propose Chris Ware, s’attachant toujours à regarder au microscope le quotidien de ses personnages et leurs gestes les plus dérisoires.

 

Par ailleurs, ses livres se distinguent par leur générosité, avec un graphisme immédiatement reconnaissable et une fabrication soignée. À la ligne claire élégante du trait répond la profusion de textes dont Chris Ware orne ses pages, faisant de chacun de ses livres un monde à explorer, où chaque espace, chaque interstice de papier est susceptible d’être occupé par du dessin et du texte. La force et la densité de cette œuvre n’ont jamais échappé à la critique. Salué à chaque nouvelle parution, Chris Ware a reçu de très nombreux prix, dont 28 Harvey Awards et 22 Eisner Awards.

 

L’auteur publie en 2012 le remarqué Building Stories, un livre-objet impressionnant constitué d’une quinzaine de livres de formats divers pouvant être lus dans un ordre choisi par le lecteur – celui-ci a reçu le Prix Spécial du Jury au Festival d’Angoulême en 2013.

 

SECOND TOUR

 Les trois autrices ou auteurs ayant obtenu le maximum de suffrages au premier tour sont soumis au vote du même collège du mercredi 16 au dimanche 20 janvier 2019 à minuit.

 Le lauréat sera celle ou celui qui aura obtenu le nombre de votes le plus élevé.

 Le nom du nouveau Grand Prix sera annoncé le mercredi 23 janvier 2019 vers 19 heures à l'occasion de l'ouverture officielle du Festival.

 

Historique des Grands Prix

 

Le Grand Prix décerné chaque année vise à récompenser un-e auteur-e pour l'ensemble de son œuvre et sa contribution à l'évolution de la bande dessinée.

 

1974 – André Franquin

1975 – Will Eisner

1976 – Pellos

1977 – Jijé

1978 – Jean-Marc Reiser

1979 – Marijac

1980 – Fred

1981 – Moebius

1982 – Paul Gillon

1983 – Jean-Claude Forest / Claire Bretécher (Grand prix du 10e anniversaire)

1984 – Jean-Claude Mézières

1985 – Jacques Tardi

1986 – Jacques Lob

1987 – Enki Bilal

1988 – Philippe Druillet / Hugo Pratt (Grand prix du 15e anniversaire)

1989 – René Pétillon

1990 – Max Cabanes

1991 – Gotlib

1992 – Frank Margerin / Morris (Grand prix du 20e anniversaire)

1993 – Gérard Lauzier

1994 – Nikita Mandryka

1995 – Philippe Vuillemin

1996 – André Juillard

1997 – Daniel Goossens

1998 – François Boucq

1999 – Robert Crumb / Albert Uderzo (Grand prix spécial du millénaire)

2000 – Florence Cestac

2001 – Martin Veyron

2002 – François Schuiten

2003 – Régis Loisel

2004 – Zep

2005 – Georges Wolinski

2006 – Lewis Trondheim

2007 – José Munoz

2008 – Philippe Dupuy/Charles Berberian

2009 – Blutch

2010 – Baru

2011 – Art Spiegelman

2012 – Jean-Claude Denis

2013 – Willem / Akira Toriyama (Grand prix du 40e anniversaire)

2014 – Bill Watterson

2015 – Katsuhiro Otomo / Cabu, Charb, Honoré, Tignous, Wolinski (Grand prix spécial Charlie Hebdo du 42e Festival)

2016 – Hermann

2017 – Cosey

2018 – Corben

Voir les commentaires

Concours Cosplay Utopiales 2018

Voir les commentaires

Bernard, Festivalier Lumière 2018

Bernard, Festivalier ,Lumière 2018

 

Stéphane Dubois,

Vous venez de voir un film de Claire Denis « Trouble Every Day » (2001) pouvez- vous nous dire ce que vous en avez pensé ?

 

Bernard,

J’ai vu Trouble Every Day de Claire Denis, je ne connaissais pas cette réalisatrice. Un film d’épouvante que je n’ai pas du tout aimé. Je trouve qu’il est à la limite  du film d’horreur, il essaie de revenir sur des films comme « Cannibale holocauste » ou les films de Dario Argento. Beaucoup d’hémoglobine et la période contemporaine, à la limite cela ne fait même pas peur, pour un film sur le cannibalisme. Je n’ai pas apprécié du tout ce film.

Stéphane Dubois,

Pourquoi aimer vous les films de science-fiction et de fantastique ?

Bernard,  

Cela permet de s’échapper du quotidien, l’anticipation, le monde dans le futur. Ce sont des scénarios qui permettent de s’échapper de la vie quotidienne, de voir des personnages particuliers, des mondes virtuels, des mondes qui n’existent pas ou sont une caricature de celui dans lequel nous vivons. Cela permet de voir autre chose de profiteur d’un autre cinéma. 

Mais également en référence à la période de l’enfance, de la BD, des Comics et désormais des mangas. Je trouve sympathique ces films.

Stéphane Dubois,

Quels sont les films de genre que vous préférez ?

Bernard,

Je considère comme un sommet de la SF « Blade Runner », ce film a marqué une génération,  récemment il y a eu la suite, que j’ai beaucoup aimée.

Mais également j’apprécie énormément « Soleil vert », dans les films plus récents « Avatar » est excellent.  

Je découvre avec plaisir les films asiatiques tirés des mangas, particulièrement ceux des Studios Ghibli.

 

Stéphane Dubois,

Dans les films asiatiques quels sont vos préférez ?

Bernard,

Ceux des  Studios Ghibli partent exemple, qui ne sont pas forcément des films de SF, mais que j’apprécie particulièrement tel le « Le Tombeau des lucioles » qui est passé il y a quelques années au Festival Lumière. Ils sont souvent tirés de l’univers des mangas. 

Stéphane Dubois,

Justement en parlant de BD, nous sommes dans la ville des éditions Lug, mais également des éditions Imperia et des éditions des Remparts. Quels étaient vos BD préférés ?

Bernard,

J’ai grandi avec les « Strange », « Titans », « Nova » avec des personnages également créés par des Français comme Milton.   Amateur de bandes dessinées on arrive rapidement à celui du cinéma. C’est une ouverture sur la vie qui permet de discuter avec des personnes de notre monde. De garder le souvenir de nos jeunes années.

 

Stéphane Dubois,

Quel était votre personnage de BD préféré quand vous étiez enfant ?

 

Bernard,

Le personnage que je préférais était Batman, Superman, mais moins, je pense qu’on arrive au film graphique, c’est très hétéroclite au niveau des personnages.

 

Stéphane Dubois,

Durant ce Festival Lumière, quels sont les films que vous avez vus ou allez voir ?

 

Bernard,

Je profite au maximum de ce qu’offre le Festival Lumière. J’aime des films français, mais aussi des films étrangers et pas uniquement des films de SF ou de Fantastique.

J’ai pris grands plaisirs a découvrir les films d’Alfonso Cuaron, j’ai adoré « Roma »  et « Soit belle et tait toi », et aussi Roger Rabbit, cela n’a bien sur rien à voir, le revoir plusieurs décennies après fut un plaisir. Je vais voir aussi un Buster Keaton et la rétrospective consacrés à Peter Bogdanovitch. J’ai vu aussi beaucoup de films d’Henri Fonda, je vais revoir avec plaisir « On achève bien les chevaux » et « La Maison du lac ». Cela permet de voir une Amérique différente de celle d’aujourd’hui avec des films engagés. Je vais finir le Festival Lumière avec « Le Retour »  avec Jane Fonde un film d’Hal Ashby (1978). Ce film montre la guerre du Vietnam sous un autre jour.

 

Remerciement à Bernard de bien avoir voulu nous accorder cet entretien.

Voir les commentaires

FIBD PROGRAMME JEUNESSE

LE FESTIVAL S'AFFICHE...

 

Comme les dernières éditions l’ont démontré, le Festival s’engage activement dans l’accueil et la promotion d’un 9e Art toujours plus avide de nouvelles cultures, de nouveaux genres et de nouveaux publics.  Pour refléter cette diversification sans commune mesure, amorcée il y a une vingtaine d’années déjà, le Festival prend l’initiative de renouveler le principe de ses affiches. Pour les cinq années à venir, elles seront ainsi confiées à trois artistes de nationalités différentes, célébrant, symboliquement, toute la richesse de la bande dessinée. L’ensemble de ces dessins sera ensuite présenté dans le cadre d’une exposition célébrant les 50 ans du Festival.

 

 Le thème commun à ces illustrations est « un autoportrait de l’artiste en enfant, découvrant la ou les bandes dessinées fondatrices de sa passion, voire de sa vocation ».

 

La création dans toute sa diversité est plus que jamais au cœur de l’identité de la manifestation, dont l’évolution accompagne, chaque année celle de la bande dessinée. Ces affiches affirment l’ambition du Festival d’Angoulême : célébrer les auteurs et les autrices venus du monde entier et encourager les échanges culturels.

 

FIBD PROGRAMME JEUNESSE

BERNADETTE DESPRÉS

 

 C’est avec la série Tom-Tom et Nana que Bernadette Després conquiert dès le milieu des années 1970 le cœur des enfants et de leurs parents. Sa fantaisie et son humour ont fait de ces deux frère et sœur turbulents de véritables héros transgénérationnels.

 

 

TOM-TOM ET NANA PRÉSENTENT :

 TOUT BERNADETTE DESPRÉS !

 

 En janvier 2019, le Festival proposera une exposition consacrée à l’œuvre de Bernadette Després, la dessinatrice – entre autres – des célèbres Tom-Tom et Nana…

 

Dès le milieu des années 1960, Bernadette Després publie des livres pour enfants au graphisme coloré et généreux, qui séduira de nombreux jeunes lecteurs. À partir de 1977, le mensuel J’aime lire (Bayard Presse) publie une bande dessinée de 10 planches particulièrement attendue. Ses héros : deux enfants créatifs et chamailleurs, Tom-Tom et sa sœur Nana, que Bernadette Després dessine aux côtés de la scénariste Jacqueline Cohen – Évelyne Reberg participera par la suite à l’écriture de la série. Toujours prêts à faire des bêtises, Tom-Tom et Nana évoluent dans un univers quotidien que le trait, faussement naïf et très détaillé, rend immédiatement familier. Les deux jeunes héros sont entourés d’une galerie de personnages hauts en couleurs, eux aussi très expressifs dans leurs attitudes : les parents, Yvonne et Adrien, la grande sœur Marilou, les clients du restaurant La Bonne Fourchette, la tante Roberte, le copain Rémi… 40 ans après leur création, Tom-Tom et Nana restent les héros d’une bande dessinée transgénérationnelle qui ravit autant les jeunes lecteurs d’aujourd’hui que leurs parents !

 

 L’exposition présentera des œuvres inédites, et invitera les visiteurs à s’immerger dans un univers attachant, tout en rondeur et en mouvements, plein de fantaisie, de jeux, de musiques et de chansons, à l’image d’une autrice inoubliable qui a grandi avec Bécassine et Tintin, et qui insuffle à son dessin une énergie joyeuse et communicative. 

 

Quartier Jeunesse - Chais Magelis

 Production : FIBD / 9e Art+

FIBD PROGRAMME JEUNESSE
FIBD PROGRAMME JEUNESSE

RENCONTRE INTERNATIONALE

 

Auteur de la célèbre série manga Magical Girl of the End, publiée depuis 2012 dans le magazine Bessatsu Shōnen Champion, Kentarō Satō est né à Osaka en 1986. Détournant les genres et les figures classiques du manga, il utilise l’effigie du shōjō (manga destiné aux jeunes filles) qu’est la magical girl, jeune fille dotée de pouvoirs magiques, pour en faire un personnage de shōnen (manga destiné aux jeunes garçons). Fort de son succès, il débute une deuxième série sur le même thème, Magical Girl Site, en juillet 2013, mis en ligne sur le site Champion Tap!, et publié en France par Akata. Désormais mangaka reconnu, Kentarō Satō reste très proche de son public, échangeant esquisses et croquis avec ses fans sur les réseaux sociaux. 

 

 

Il sera présent au Festival pour une rencontre internationale et des séances de dédicaces sur le stand de son éditeur Akata.

FIBD PROGRAMME JEUNESSE

 LES PRIX DU PALMARÈS JEUNESSE :

POUR LES ENFANTS ET LES ADOLESCENTS

 

Le Fauve Jeunesse

 Destiné à un jeune public et décerné par un jury d’enfants entre 8 et 12 ans et parrainé par le lauréat du prix de l'année précédente, il récompense l’un des 12 albums de la Sélection Jeunesse et est destiné à un jeune public.

 

Les trois autres prix : Prix des Écoles, des Collèges et des Lycées, sont attribués par différents jurys d’enfants et d’adolescents, qui votent pour leurs albums préférés parmi une sélection de 5 albums, soutenu par la ville d'Angoulême, le rectorat de Poitiers et l'inspection académique de Charente. Ces trois prix sont aussi l’occasion pour les élèves de rencontrer les auteurs et les autrices des albums lauréats pendant le Festival.

 

 Communiqué de presse

Voir les commentaires

MISSING

MISSING

NOUVEAU THRILLER

NOUVEAUTÉ NOUVEAUTÉ

 

Seule la mort peut séparer de vraies jumelles… vraiment ?

 

De jeunes filles disparaissent mystérieusement chaque fois qu’il pleut. Deux soeurs jumelles sont ainsi séparées, mais avec un secret pour garder le contact : l’une d’elles voit les fantômes… Voit-elle aussi la menace ?

 

Que lui veut cet étrange garçon à qui nul ne semble oser dire non, même aux plus terribles requêtes ?

 

Des jeunes filles disparaissent mystérieusement chaque fois qu’il pleut. Deux soeurs jumelles sont ainsi

séparées…

 

Enfin, en apparence. Car Won a un secret : elle voit les fantômes. Et elle s’aperçoit rapidement que sa jumelle disparue, Yong, la suit désormais en permanence. Est-ce pour l’aider à trouver son assassin ? La mettre en garde ? Ou même la punir de l’avoir laissée sortir à sa place, ce soir-là, sous la pluie ? Il y a aussi ce drôle de jeune homme qui semble s’intéresser de près à elle…

 

Un étrange garçon à qui personne ne dit non

 

Pas même aux plus terribles requêtes. Dans le plus grand des secrets, ses hommes tentent de combler son sordide appétit. Et il s’intéresse de plus en plus près à Won. Pas sûr pourtant qu’il lui réserve le même sort désastreux qu’à Yong…

 

Car de toute évidence, on a affaire à un tout autre type de fascination… Amoureuse ? Ou est-ce encore autre chose ?

 

Un thriller comme on en fait peu

 

Du suspens, en veux-tu ? En voilà ! Quand on commence ce manga, on fait une plongée en apnée dans la vie chamboulée de Yong et de son entourage.

 

Mais l’auteur donne aussi à voir l’autre univers, celui du tueur…

Avant que les deux ne fassent vite plus qu’un. Très vite, on est tiraillé devant ce jeune garçon morbide qui pourtant semble si doux :

 

Est-il vraiment maître de ce qui lui arrive ou est-il lui-même le fruit d’un autre esprit malade ?

 

Pourquoi s’attache-t-on si vite à lui quand on devrait le détester d’emblée ?

 

Peut-être parce que lui aussi semble capable de sentiments…

 

Avec ce manga façon Belle et la Bête moderne coréen, tu vas vite perdre tous tes repères… Comme Yong ?!

 

 

FICHE SÉRIE

Titre : Missing

Sortie : 22 Août 2018

Auteur : BH & GREENBEE Série de 45 épisodes

Genres : Suspense Fréquence : 1 épisode / semaine

Editeur original : KIDARI STUDIO

Jour de sortie : Mercredi

 

QUI EST DELITOON ?

C’est l’histoire d’une bulle qui décide de sortir des cases.

Une bulle qui veut de l’innovation. Elle rêve de connexion et invente une nouvelle manière de lire et de créer.

 

Après un tour du monde, elle rencontre le webtoon en Corée du sud. Là, les séries se lisent sur appli et s’affranchissent des codes de la bande-dessinée.

 

C’est un choc. Une révolution.

Delitoon naît alors en France.

 

Delitoon c’est les meilleures séries sur smartphone où tu veux et quand tu veux.

 

Delitoon est développé par WOSMU SAS, société franco-coréenne basée à Lille et disposant de bureaux à Paris et Bruxelles.

 

Communiqué de presse. 

MISSING

Voir les commentaires

APPEL AUX COSPLAYEURS ET COSPLAYEUSES

 SOIREE DE LANCEMENT

MARDI 24 AVRIL A PARTIR DE 19 Heures

au siège de l’HUMAN ACADEMY

 Après le succès de la Civic Type R 2015 ArtCar Jean Graton aux couleurs de Michel Vaillant, Honda France a décidé de célébrer l’arrivée de la nouvelle génération de la Civic Type R en honorant ses racines Japonaises

HONDA France, souhaite la participation de COSPAYEURS/ COSPLAYEUSES, pour cette évènement, une inscription (gratuite) est nécessaire pour une bonne organisation de la soirée.

Utilisé pour cela « contact » je transmettrais vos demandes.

La cérémonie aura lieu au sein de l’école qui se situe elle-même au cœur de la cité de la BD.

Il y aura un photographe professionnel sur place

 Pour ce faire, Honda France s’est associé à Human Academy Europe. Le principe ? Les étudiants de la filiale Manga ont été chargés d’imaginer la nouvelle Civic Type R Art Car. Les consignes étaient simples, célébrer les performances de Civic Type R ainsi que ses racines Nippones sans oublier les codes traditionnels du Manga par la création d’un covering complet de la voiture. Les projets des étudiants ont ensuite été soumis aux votes des collaborateurs de Honda France afin de choisir les 3 meilleures créations afin de les soumettre aux votes des fans de Honda France et d’Auto Heroes sur la page Facebook de la marque du 20 au 28 Mars. Le fonctionnement était simple, la création la plus likée sera choisie et son créateur pourra voir son travail prendre vie sous la forme d’un « covering » complet d’une Civic Type R, que vous pourrez découvrir lors des prochaines manifestations de la marque. De plus les trois finalistes recevront un chèque cadeau pour leur permettre d’acquérir du matériel professionnel de graphisme.

Avec plus de 1 300 votants, 86 commentaires et 170 partages, c’est avec un enthousiasme indéniable que les deux communautés ont participé au choix de la meilleure artcar. Pour les remercier de leur participation, un tirage au sort aura lieu parmi les votants pour gagner des exemplaires numérotés du livre « Voyage en zone rouge », un magnifique ouvrage sur l’histoire Honda Type R.

Après une semaine de vote, c’est le projet #Kaze d’Axel qui a été unanimement sélectionné avec 859 votes par les fans pour se concrétiser sur une des Civic Type R 2017. Cette voiture sera dévoilée dans sa nouvelle livrée lors d’une cérémonie au sein de l’école Human Academy d’Angoulême début Mai. Mais pour vous faire patienter en attendant votre prochain numéro d’Auto Heroes où vous pourrez en apprendre plus sur cette opération, son gagnant et découvrir la art car finalisée, nous vous proposons déjà d’admirer cette projection réalisée par l’artiste.

APPEL AUX COSPLAYEURS ET COSPLAYEUSES

Présentations des 3 projets finalistes

Artiste : #Axel
Nom de la création : #Kaze
Le mot de l'auteur : « En premier lieu, le choix du noir et blanc représente le manga, icône d’une culture présente dans le monde entier ; ainsi que le yukata du personnage et des cerisiers en couleurs pour faire ressortir l’idée générale qui représente le Japon. La vague sur le capot, inspirée par la célèbre vague d’Hokusai, ainsi que le yukata ramènent au Japon traditionnel. Cet ensemble symbolise la vitesse et la puissance de la voiture. » N.R. Yukata (浴衣?, littéralement « vêtement de bain ») est un terme japonais désignant un léger kimono d'été porté à la fois par les hommes et par les femmes.

APPEL AUX COSPLAYEURS ET COSPLAYEUSES

Artiste : #Armory (@sully_evilyan)
Nom de la création : 
#OrientalRush
Le mot de l'auteure : Étant donné que les deux lignes directrices étaient le côté japonais et la vitesse, j’ai essayé de mélanger les deux sans « trop » en faire. Le côté culture pop est exprimé par la grande variété de couleurs tandis que la vitesse est représentée de par les différentes lignes et la dynamique des personnages. J’ai essayé de me concentrer sur le design plutôt que de faire déjà un photo-collage super propre lors de l’envoi des propositions, d’où l’aspect « brouillon » des images. Une très chouette expérience en tous cas.

APPEL AUX COSPLAYEURS ET COSPLAYEUSES

Artiste : #Tiffanie
Nom de la création : #Dragon'sAria
Le mot de l'auteure : « Une art car inspirée du Japon traditionnel. Entre le dragon japonais, le samuraï, le portail traditionnel japonais nommé torii (鳥居) et les vagues inspirées du Hokusai. Voici un design porté sur la grandeur mais aussi sur la vitesse et sur le dynamisme. »

APPEL AUX COSPLAYEURS ET COSPLAYEUSES

A propos de Human Academy :

@HumanAcademyAngouleme est un centre d’éducation japonais qui a ouvert ses portes en 1994, et depuis, 19 écoles ont vu le jour au Japon. Le programme ‘Manga’ a été créé en 2001. Il a contribué au lancement de la carrière de 145 mangakas, 331 élèves primés, 586 ouvres récompensées, faisant de cette école la plus prestigieuse du Japon. L’antenne Française a ouvert à Angoulême en 2015.

 

(Communiqué de presse)

Voir les commentaires

INFECTION VOLUME 02

INFECTION

VOLUME 02

PAR TORU OIKAWA

Les amateurs de cet auteur et de ce types de mangas, mélangeant zombies et érotisme seront ravis d’apprendre que sort la suite des    aventures de Haruki et Kirara.

Ceux qui non pas encore découvert cette série peuvent toujours la trouvez.

Réserver à un public averti.

Résumé du volume :

Une infection s’est répandue dans la ville et transforme les gens en morts-vivants. Six adolescents en plein flirt voient leurs relations bouleversées maintenant qu’ils doivent lutter pour leur survie et s’adapter à ce nouveau monde...

Un groupe de lycéens joue à s’enfermer en couple dans la réserve du gymnase.

Quand le tour d’Haruki et Kirara se termine, personne ne vient les délivrer. Inquiets, ils se libèrent et découvrent l’horreur... Les morts reviennent à la vie et mordent les vivants pour les infecter. Pour éviter la pandémie, le gouvernement isole la ville de l’extérieur. Haruki et un groupe d’élèves vont tout tenter pour s’en sortir !

Album broché

192 pages

128 x 182 mm

EAN : 978-2-4130-0746-3

PRIX : 7,99 €

 

 

Voir les commentaires

JENNY, PATRICIA LYFOUNG,PATRICK SOBRAL,
JENNY, PATRICIA LYFOUNG,PATRICK SOBRAL,
JENNY, PATRICIA LYFOUNG,PATRICK SOBRAL,

JENNY, PATRICIA LYFOUNG,PATRICK SOBRAL,

LES MYTHICS

TOME 1

YUKO

 

Cette nouvelle série fera la joie des préados et des adolescents, particulièrement ceux qui ont déjà aimé les séries des mêmes auteurs (voir bibliographies des auteurs)

 

Coup de cœur du Journal de Mickey, sait peu dire qu’il est vraiment tout public.

Le premier tome se déroule au Japon, chaque tome aura un lieu et un héros différents pour combattre une incarnation différente du MAL.

 

Cela nous permet de découvrir 6 cultures différentes à travers le monde, de manière ludique, ave

Très bien dessiné par Jenny, chaque tome serait illustré par un dessinateur ou dessinatrice différent.

 

Je ne vous par contre pas de prévue un album de « convergence » entre les différents héros, donc à suivre.

 

J’ai beaucoup aimé ce premier volume, et je vous le recommande.

 

Juste une petite réserve, à vérifier, concernant le fait qu’une partie (dès le début je ne spolie pas je vous rassure) ce déroule en lien avec une expédition spatiale, je ne suis pas sûr que le terme de « spationautes » soit le bon pour…des Japonais.

 

Nous vous tiendrons bien sûr informer dés parutions des volumes suivants.

 

TOME 01 – YUKO

PAR PATRICK SOBRAL, PATRICIA LYFOUNG, PHILIPPE OGAKI,

JENNY, MISTER CHOCO MAN ET MAGALI PAILLAT

 

 

Résumé de la série :

Avec Les Mythics, découvrez 6 nouveaux héros attachants confrontés au Mal absolu dans une série originale imaginée par les auteurs des Légendaires et La Rose écarlate : Patrick  Sobral, Patricia Lyfoung et Philippe Ogaki.

 

Il y a longtemps, alors que le Mal répandait sa toute-puissance de destruction, six héros dotés de pouvoirs extraordinaires se dressèrent contre lui. Il fut vaincu et scellé dans un endroit secret du désert rouge de la planète Mars… Aujourd’hui, les six héritiers et dignes successeurs de ces héros antiques vont devoir faire face à la plus grande menace que le monde contemporain ait jamais connue.

 

Date de parution : 14/03/2018  / ISBN : 978-2-413-00192-8 Scénariste : OGAKI Philippe, SOBRAL Patrick, LYFOUNG Patricia

Coloriste : PAILLAT Magali, DUVIVIER Valeriane

Illustrateur : JENNY, Mister Choco Man

Série : MYTHICS (LES)

Collection : JEUNESSE

 

Biographies sommaire :

PATRICK SOBRAL

EST NE EN 1972 À LIMOGES, OU IL VIT.

 

Il exerce le métier de décorateur sur porcelaine pendant douze ans, avant de se consacrer exclusivement au métier de scénariste.

Il débute véritablement sa carrière grâce au concours « Tsuki Sélection », lancé par les Éditions Tonkam en 2000, visant à publier des amateurs dans un recueil de onze bandes dessinées sur le thème des anges. Sa nouvelle Dynaméis est sélectionnée et son travail publié. Par la suite, il est retenu pour réaliser une affiche publicitaire pour BNP Paribas, mettant en scène un jeune personnage inspiré des mangas qu’il aime tant. En septembre 2003, il signe un contrat avec Delcourt pour la publication des Légendaires qui connaît un succès retentissant. Un dessin animé diffusé actuellement sur TF1.

 

 

PATRICIA LYFOUNG

EST NÉE À VILLENEUVE-LA-GARENNE EN 1977.

ELLE RÉSIDE À FONTENAY-SOUS-BOIS.

Patricia Lyfoung est très tôt attirée par le dessin, c’est donc tout naturellement qu’elle poursuit des études à l’école des Gobelins. Après quelques années passées dans l’animation en tant qu’assistante storyboard pour Totally Spies ! et Martin Mystère chez Marathon Animation, elle décide de se lancer dans la bande dessinée. C’est en regardant le dessin animé Lady Oscar que naît sa passion pour les costumes et les histoires romantiques. Patricia se passionne pour le manga et sa narration. Elle est très inspirée par des auteurs comme Rumiko Takahashi et Misturu Adachi. Elle aime aussi la bande dessinée

européenne et ce que peuvent faire Marini, Yslaire ou Gibrat. En parallèle de la série à succès La Rose écarlate, projet qui a muri pendant 4 ans, Patricia a collaboré au trimestriel spécialisé manga Coyote Mag dans lequel elle a publié Strike, une histoire d’amour sur fond de base-ball. En 2012, elle lance une nouvelle série jeunesse, Un prince à croquer (Delcourt).

 

PHILIPPE OGAKI

EST NÉ EN 1977 À AGEN.

IL RÉSIDE EN RÉGION PARISIENNE

Après des études d’architecture, il travaille comme décorateur dans le dessin animé, dont designer sur le film de Luc Besson Arthur et les Minimoys. Son univers de prédilection est la science-fiction. En 2004, il signe sa première bande dessinée, l’adaptation du roman de Pierre Bordage Les Guerriers du silence, avec Algésiras au scénario. Il collabore aussi activement sur la série de sa compagne, Patricia Lyfoung, qui dessine La Rose écarlate

 

JENNY

EST NÉ EN 1979 À MADAGASCAR.

ELLE RÉSIDE DANS L’EURE-ET-LOIRE.

À 3 ans, elle part pour la banlieue parisienne. Après son Bac, elle suit les cours d’Arts du Centre Saint-Charles à Paris, puis intègre l’école des Gobelins pour y suivre une formation dans l’animation. Son diplôme en poche, Jenny réalise son premier court-métrage d’animation, Le Papillon, qui remporte le prix Canal J du jury junior au Festival d’Annecy en 2002. Peu après, elle rejoint les studios Marathon pour y faire du character-design sur la série Martin Mystère et du storyboard sur Totally Spies. En janvier 2005, Jenny réalise le premier shôjo manga français : Pink Diary (Delcourt). En 2009, elle dessine la série franco-belge Mathilde avec Alexis Coridun, avant de revenir au manga en 2012 avec Sara et les contes perdus (Delcourt). Férue de culture asiatique, Jenny apprécie le travail de Tsukasa Hôjo (City Hunter, Angel Heart), Ai Yazawa (Nana) et le studio Clamp (Chobits). Elle est la dessinatrice de La Rose écarlate – Missions, dont le tome 5 est paru en mai 2017 (Delcourt). • Jenny est également l’autrice complète des séries Comme un garçon et Pink Diary.

 

Chaque tome mettra un personnage et un pays en évidence :

- Yuko au Japon (dessin de Jenny) en mars 2018.

- Parvati en Inde (dessin d’Alice Picard) en juin 2018.

- Amir en Égypte (dessin de Philippe Ogaki) en septembre 2018.

- Abigail en Allemagne (dessin de Dara) en novembre 2018.

- Miguel au Brésil (dessin de Jérôme Alquié) en janvier 2019.

- Neo en Grèce (dessin de Fred Charve) en mars 2019.

LES MYTHICS
LES MYTHICS
LES MYTHICS
LES MYTHICS
LES MYTHICS
LES MYTHICS
LES MYTHICS
LES MYTHICS
LES MYTHICS
LES MYTHICS
LES MYTHICS

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Archives

Hébergé par Overblog