Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

1 2 3 > >>

Articles avec #dark

GOLDORAK  2021:

GOLDORAK 2021:

GOLDORAK  2021:

 

Écris en accord avec Go NAGAI, cet album est bien plus noir, plus dark que la série que les fans on vue à la télévision. Néanmoins il respecte bien les personnages, tout en modifiant certains traits de caractère.  

À noter que l’on trouve à la fin du volume,, un dossier de près de 30 pages intitulé : « Dans l’atelier de GOLDORAK.

La preuve s’il en faut une de la popularité de GOLDORAK est l’édition d’un bloc philatélique par la POSTE (voir lien ci-dessous)

Résumé de l’album :

Les années 70 sont décidément à la mode. Après la réédition d’Albator, corsaire de l’espace en 2013, Kana va faire revivre en octobre 2021 Goldorak, a annoncé la maison d'édition le 3 décembre. Cet ouvrage exceptionnel de 180 pages (dont 50 de dossiers) sera signé au scénario Xavier Dorison, aux dessins, Denis Bajram, Brice Cossu, Alexis Sentenac, et à la couleur Yohan Guilo.

 Créé par Gô Nagai, Goldorak raconte l’histoire du prince d’Euphor exilé sur Terre, Actarus, qui protège la planète bleue des dessins belliqueux de l’empire de Vega. Avec l'aide de son robot Goldorak, doté de fulguropoings, de l’astérohache, du Rétrolaser et du cornofulgure, il se bat pour préserver la paix, appuyé, au fil des épisodes de nouvelles machines... Une génération entière d'enfants et d'ados découvre alors le genre mecha. Le manga de Gō Nagai est paru chez Black Box en 2015.

 Apparu pour la première fois à l’écran au Japon en 1975, Goldorak (de son vrai nom Grendizer), le célèbre manga de Gô Nagai traverse le continent asiatique et finit par atterrir en France sur Antenne 2 lors de la première émission de Récré A2, le 3 juillet 1978. Phénomène de son époque, Rouge et or publie plusieurs ouvrages au début des années 1980. Quotidiennement, la chaine de diffusion Antenne 2, recevait 2000 lettres par le public. Pendant les douze années de diffusion des trois saisons, de 1978 à 1990, le robot géant devient "le symbole d’une génération qui a vu naître le manga dans l’Hexagone" avec ce héros d'un Shonen, douzeans avant l'avènement du manga en France.

 Premier d’une longue lignée, le dessin animé ouvre la voie aux mangas en France. Au cours de l’année de sa sortie, Goldorak est suivi de près par Candy de Yumiko Igarashi et Kyoko Mizuki. Au début des années 80, les séries japonaises affirment leur pouvoir dans les émissions jeunesse, avec Albator, le corsaire de l'espace et Capitaine Flam. Progressivement la culture japonaise entre dans les foyers français, malgré les critiques des parents sur la violence du dessin animé.

 Pour nos plus jeunes lecteurs, pas nés sous Giscard, voici une petite vidéo avec le générique officiel de la série. Le disque s’est vendu à plus de 3,5 millions d'exemplaires.

« Rappelons que l’histoire est inédite, avec un récit qui se passe moins de dix ans après le dernier épisode de la série TV. »

Xavier Dorison

SA BIOGRAPHIE

Xavier Dorison né en 1972 à Paris, passe trois années en école de commerce (il réalise le festival BD des grandes Ecoles), puis travaille chez Barclays Corp. Dès 1997, il écrit le premier tome du Troisième Testament, série dessinée par Alex alice qui remporte un succès immédiat. Il publie ensuite deux séries aux Humanoïdes associés : Prophet avec Matthieu Lauffray et Sanctuaire avec Christophe Bec. Il coscénarise, avec Fabien Nury, le film Brigades du tigre, qui sera également adapté en Bande dessinée aux éditions Glénat avec Jean-Yves Delitte au dessin. Il coscénarise, toujours avec Fabien Nury, le western fantastique W.E.S.T mis en image par Christian Rossi. Et lance début 2007 une fresque pirate : Long John Silver.

SA BIBLIOGRAPHIE

50 ans d'édition Glénat  2019                      

 Aristophania     2018       2020      

 Asgard 2012       2013      

 Black Lord           2014                      

 Brigades du Tigre (Une Aventure des)   2006                      

 Chant du cygne (Le)       2014       2016      

 Château des Animaux (Le)          2018       2020      

 Comment faire fortune en juin 40           2015                      

 HSE (Human Stock Exchange)    2012       2016      

 Long John Silver               2007       2013      

 Maître d'armes (Le)       2015       2017      

 Prophet              2000                      

 Red Skin              2014       2016      

 Sanctuaire          2001       2019      

 Sentinelles (Les) (Breccia/Dorison)         2008       2014      

 Syndrome d'Abel (Le)   2008       2015      

 Thorgal                2016                      

 Thorgal (Les mondes de) - Kriss de Valnor           2015       2017      

 Troisième Testament (Le)           1997       2004      

 Troisième Testament (Le) - Julius            2010                      

 Ulysse 1781       2015       2016      

 Undertaker       2015       2020      

 W.E.S.T                2003       2011      

 XIII Mystery      2008                      

 Asgard (en espagnol)    2014                      

 Dritte Testament (Das) - Julius  2011                      

 Long John Silver (en allemand) 2009       2013      

 Long John Silver (en anglais)      2010       2013      

 Sanctum (Sanctuaire US)             2005       2014      

 Spooks 2012       2014      

 Tercer Testamento: Julius (El)   2010                      

 Undertaker (en espagnol)          2015       2016      

 XIII Mystery (en anglais)              2014                      

Autres collaborations     de           à              Rôle

 Château des Animaux (Le)          2018       2019       Autres

 Complexe du chimpanzé (Le)    2007                       Préface

 Troisième Testament (Le) - Julius            2015       2018       Autres

 Schimpansenkomplexe (Der)    2010                       Préface

 

Denis Bajram

SA BIOGRAPHIE

Denis Bajram est né en février 1970 en région parisienne où il reste une dizaine d’années. Il la quitte, accompagné de cinq sœurs pour la Normandie puis retrouve la capitale pour fréquenter les Arts Déco où il fait des études de scénographie.Il s’était lancé dans le dessin dès l’âge de 8 ans, avec les aventures de Goldorak. En 1987, il intègre l’équipe de Scarce puis celle du Goinfre dont il sera un temps rédacteur en chef. Il réalise des maquettes et illustrations pour Hachette, travaille en atelier avec Mathieu Lauffray, fait la connaissance de Thierry Cailleteau et se lance finalement avec lui sur Cryozone (histoire de zombies en deux tomes). C’est pendant la réalisation de cet album qu’il rejoint Angoulême et l’atelier Sanzot. Les influences de Denis sont nombreuses. Du côté de la bande dessinée, ses maîtres sont Mignola, Byrne, Giraud, Vatine, Mazzuchelli et Uderzo. Mais il est ouvert à d’autres supports et a été marqué à vie par Citizen Kane, Les Aventuriers de l’Arche perdue, Ainsi parlait Zarathoustra, et la Bible. Cet insatiable touche à tout n’a pas hésité à se lancer dans la mise en couleurs informatique pour en tirer des effets spectaculaires. Parallèlement à tout ceci, il a monté un groupe de variétés se revendiquant bruyant et raté, à l’origine de quelques 150 titres, tous plus fous les uns que les autres.

SA BIBLIOGRAPHIE

.Abymes               2013                        

 Atalante - La Légende   2003                        

 Château des étoiles (Le)              2016                        

 Cryozone            1996       1998      

 Expérience mort             2014       2016      

 Inhumain            2020                      

 Lanfeust par ses amis    2005                      

 Lavilliers              2000                      

 Mémoires mortes (Les)               2000       2003        

 Pandora (Casterman)    2016                          

 Paroles de Poilus             2006                        

 Pilote (Le journal qui s'amuse à revenir)               2017                      

 Trois Christs       2010                        

 Universal War One         1998       2006          

 Universal War Two         2013       2016          

 Universal War One (en allemand)            2006       2008          

 Universal War One (en anglais) 2008                          

 Universal War One (en espagnol)            2006                          

 Universal War One: Revelations (en anglais)       2009                          

Autres collaborations     de           à              Rôle

 Alix Senator       2012       2020       Autres

 Avengers Universe (2e série - 2017)       2017                       Couverture

 Dernier Troyen (Le)       2004                       Autres

 Fléau des dieux (Le)      2006                       Autres

 Moi, Jeanne d'Arc           2012                       Couverture

 Panini Comics (20 ans)  2017                       Couverture

 Prométhée        2016                       Couverture

 Seuls les vélos volent    1996                       Storyboard

 Zéro absolu       2006                       Préface

 Alix senator (en italien)                2013                       Autres

 (AUT) Bajram    2010                      

 (AUT) Kirby, Jack             2017                      

 (AUT) Wendling               1996                      

Brice Cossu

SA BIOGRAPHIE

 

Né en 1982 à Revin dans les Ardennes, le tout jeune Brice est pris par le virus du dessin, finissant par en faire une pratique journalière qu’il n’abandonnera jamais. Ses influences sont multiples, marquées par les différentes lectures et films lus et vus à diverses époques. En 2000, il obtient son bac et se lance dans une carrière d’étudiant désemparé, de petits boulots sans aucune conviction, jusqu'à entrer en BTS Communication Visuelle option graphisme – édition - publicité qui correspond enfin à ses attentes ! Il y fait sa première expérience en bd, en remportant le 4e pris du concours Universitaire Méditerranéen de Bande Dessinée. En 2006, il se décide à présenter son book, il rencontre Jean Wacquet et Mourad Boudjellal. C’est décidé, il se lance dans une carrière de dessinateur BD. Il rencontre Yves Swolfs qui lui propose le scénario de Rémission.

Bibliographie:

4 BD Incontournables du journal Spirou 2018                      

 Carthago Adventures    2015                        

 Cauchemars de Terram (Les)     2009                      

 Complot              2014                      

 Contes & Légendes des régions de France          2013                      

 Dauphin, Héritier des ténèbres (Le)       2011       2012      

 Enquêtes du Misterium (Les)    2014       2015        

 Filles de Soleil (Les)        2008       2018        

 FRNCK 2016       2020      

 Gaston (Hors-série)       2017                      

 Geste des Chevaliers Dragons (La)          2011       2013      

 Marsupilami - Des histoires courtes par...            2017                        

 Paradis perdu - Psaume 2            2009       2013      

 Polnareff            2007                      

 Rémission          2008                      

 Spirou défenseur des droits de l'homme             2019                      

 Spirou et Fantasio par... (Une aventure de) / Le Spirou de...       2017       2018      

Autres collaborations     de           à              Rôle

 FRNCK 2017       2018       Lettrage

 Sanctuaire Genesis        2015                       Couverture

SA BIOGRAPHIE

Alexis Sentenac, né en 1975 au Mans, a travaillé comme graphiste pendant 9 ans avant de se lancer dans la BD en publiant sa première série, "Les Hydres d'Arès", sur un scénario de Corbeyran chez Delcourt. Après un passage en tant que coloriste sur une dizaine d'albums chez différents éditeurs, il a depuis collaboré au dessin de "La Geste des Chevaliers Dragons" aux éditions Soleil, dessiné et colorisé avec Brice Cossu un album de la série "Carthago Adventures" aux Humanoïdes associés sur un scénario de Christophe Bec et Didier Alcante. Toujours avec Christophe Bec, il publie chez Glénat les 3 tomes de la série de science fiction "Siberia 56" (depuis parue aux USA chez Insight Comics !). Pour le même éditeur, il dessine, sur un scénario de Rémi Guérin, l'album "50", un polar horrifique dans la collection Flesh & Bones. Toujours chez Glénat (comics) il dessine et colorise "Lowlifes", un comics avec l'américain Brian Buccellato au scénario, sortie aux Etats-Unis chez IDW en 2018. L'écriture le démangeant aussi quand il a le temps de s'y pencher, il co-écrit "Nous irons tous au bois", avec Alain Austini, aux éditions "Des Ronds dans l'O" : un polar sur fond social au bois de Boulogne. Tout récemment il a co-dessiné, toujours avec Brice Cossu, "Le triomphe de Zorglub", une aventure de Spirou et Fantasio aux éditions Dupuis.

SA BIBLIOGRAPHIE

 50          2016                      

 Assassin's Creed              2010       2014      

 Carthago Adventures    2015                        

 City Hall               2015                      

 Contes & Légendes des régions de France          2013                      

 Contes de Brocéliande (Les)      2005                      

 Filles de Soleil (Les)        2013                      

 Gaston (Hors-série)       2017                      

 Geste des Chevaliers Dragons (La)          2012       2015      

 Hydres d'Arès (Les)        2007       2009        

 Lowlifes              2017                        

 Nous irons tous au bois                2015                      

 Noô      2019       2020        

 Promenade de la mémoire         2020                        

 Septième Sens 2012                      

 Siberia 56            2014       2016        

 Spirou et Fantasio par... (Une aventure de) / Le Spirou de...       2017       2018      

 Syndrome de Hyde (Le)               2010                      

 Zodiaque (Delcourt)      2012                      

Autres collaborations     de           à              Rôle

 Complot              2014       2016       Couverture

 Lowlifes              2017                       Couverture

 Sanctuaire Genesis        2015                       Couverture

Documents, Monographies, Biographies               de           à              Rôle

 (AUT) Kirby, Jack             2017

Yohan Guilo

BIOGRAPHIE

Yoann Guillo est né en 1980 dans le Morbihan où il vit actuellement. Il a grandi à la campagne, se passionnant pour les animaux et la Mythologie. Après avoir passé sa scolarité à dessiner des monstres au fond de la classe, il obtient un BAC S option art. Il fait ensuite deux ans d'architecture à l'EAB de Rennes, avant d'obtenir un diplôme de graphiste/illustrateur à LISAA Rennes. À partir de 2005, il commence à faire des mises en couleur pour les éditions Soleil, notamment sur "Les Blondes", "Marlysa", etc. Aujourd'hui, il est le coloriste de la série "Largo Winch" et "FRNCK" aux éditions Dupuis.

 

SA BIBLIOGRAPHIE

4 BD Incontournables du journal Spirou 2018                      

 Angus  2011       2012      

 Arcanes du "Midi-Minuit" (Les) 2009       2017      

 Blondes (Les)    2005       2018      

 Cancres (Les)    2006       2009      

 Collège invisible (Le)      2010       2016      

 Comme des bêtes          2008                      

 Comme des bêtes (Dupuis)        2019                      

 Complot              2014                      

 Dauphin, Héritier des ténèbres (Le)       2011       2012      

 Filles de Soleil (Les)        2006       2016      

 FRNCK 2016       2020      

 Gaston (Hors-série)       2017                      

 Largo Winch      2012       2019      

 Louca   2018       2020      

 Marlysa               2006       2012      

 Obscurcia           2018       2019      

 Spirou défenseur des droits de l'homme             2019                      

 Symbiote            2009                      

 Tibill le Lilling     2010       2012      

 Voyage aux Ombres      2011                      

 Largo Winch (en allemand)         2012       2014      

 Largo Winch (en anglais)              2014      

            

Arthur et les Minimoys 2006                       Couverture

lien pour le bloc de timbres:

https://www.laposte.fr/beaux-timbres/blocs/bloc-goldorak-lettre-prioritaire-international

 

 

GOLDORAK  2021:

Voir les commentaires

Entretien avec MORGIL

Entretien avec MORGIL

 

Stéphane Dubois :

Sur votre site vous déclarez « D'aussi loin que je me souvienne j'ai toujours dessiné et j'ai été rapidement happée par la Fantaisie.

MORGIL

Ce que je souhaite avant tout, c'est faire partager ma passion pour la bande dessinée et les mondes fantastiques à travers mon univers : Obsidiurne. »

Stéphane Dubois

Quel a été votre premier contact avec l’univers de la Fantasy et le fantastique ?               

MORGIL

J’ai découvert le fantastique à 15 ans avec  Les Chroniques de la Guerre de Lodoss, une révélation pour moi. J’ai tout de suite aimé le visuel et l’univers. Cela m’a conduit à m’intéresser  aux Jeux de rôle, notamment  Donjon et Dragon qui m’a bercé toute mon adolescence.

 Ils m’influencent toujours dans mon travail.

S.D .

Avez-vous eu un Mentor, une personne qui vous a inspirée ?

MORGIL

J’en reviens encore à Lodoss avec bien sûr Noboteru Yuki, qui a été le terreau de mon style. Après je suis tombée amoureuse du travail de Yoshitaka Amano et celui de Brom, côté jeux de rôle.

On va dire qu’ils m’ont vraiment construite durant toutes ces années.


 

S.D.

Vous définissez votre œuvre comment ?

MORGIL

Obsidiurne !
Un mot forgé à partir d’obsidienne et diurne, qui renferme l’essence de mon univers.
J’ai toujours été rêveuse depuis que je suis jeune et passé mon temps à inventer des histoires fantastiques. Dessiner a été un moyen de donner vie à toutes ces idées. Maintenant je vis de mes dessins et je crée mes Bds. Je souhaite partager mes histoires pour permettre aux gens de voyager dans mon univers.

S.D

Le « Dévoreur du temps » fut votre première bande dessinée auto-éditée et fut un succès.

Quelle fut à votre avis la raison de ce succès ?

MORGIL.

Après avoir été publiée par des éditeurs, j’ai eu envie d’être libre de toutes contraintes. J’ai crée le Dévoreur de Temps avec Skaldgard au scénario.


Ce qui a été notre point de départ, c’est l’idée de faire la BD qu’on aurait aimé lire. On adore les vikings, et aussi la fantaisie plus classique comme celle de Tolkien ou de Donjon et Dragon, alors on a mixé un peu le tout, et on tenait notre concept de base.


Ce qui nous importait c’était le voyage et le développement les personnages. On a beaucoup réfléchit à chacun d’eux, à leur vécus à ce qu’ils auraient fait ou ressenti. L’histoire s’est ensuite construite d’elle-même. Pour le dessin je me suis fait plaisir en concevant de costumes complexes, bourrés de détails.

Pour être honnête,  j’ai souffert. Mais je ne regrette rien !

S.D.

Quelles sont tes techniques pour tes créations ?

MORGIL

Avant, je dessinais et encrais à la main puis je faisais mes couleurs en numérique. Le dévoreur de temps a été réalisé ainsi. Désormais, je travaille en traditionnel, à l’aquarelle et à la plume. C’est la technique que j’ai choisi pour dernière Bd, Héritage.

S.D

Vous  voyez  comment l’avenir de l’illustration uniquement en numérique, ou vous pensez que le « papier » à encore un avenir ?

MORGIL


Ayant pratiqué les deux, je ne pense pas que le numérique remplacera le traditionnel. Le  numérique a largement fait ses preuves en tant que media artistique à part entière. Quant au travail traditionnel, je doute qu’il soit remplacé. Beaucoup d’artistes, comme moi, apprécient le contact du papier et de la peinture. Je pense que ces deux médias cohabitent  sans compétition.

Vous pouvez nous  dire  quels sont vos projets ?

MORGIL

Ils sont nombreux !  Mi-octobre je lance un financement participatif pour éditer le « Dévoreur de Temps » en version reliée Deluxe. Je veux sortir un beau livre avec une couverture soignée et du papier de qualité. L’argent de ce financement me permettra également de me rémunérer pendant la création de ma prochaine Bande dessinée  L’Incarnate, réalisée entièrement à la main elle aussi.

L’Incarnate racontera encore une histoire médiévale fantastique, cette fois sur le thème des vampires. Ses héros seront confrontés à des choix difficiles et à des héritages lourds à porter. Cette BD sera plus sombre que mes autres récits. Mes lecteurs vont découvrir un autre aspect de mon univers.

Obsidiurne continue de s’étendre. J’ai encore de nombreuses histoires à raconter !
 

SA BIOGRAPHIE

Fascinée par les elfes, leur écosystème et les mondes qui les abritent, j’en dessine depuis déjà quelques décennies. J’évolue dans le genre Fantastique avec des influences médiévales et mythologiques.

J’écris et je réalise des bande-dessinées car, avant tout, j’aime raconter en images. Je peins aussi des illustrations pour des romans, des jeux de rôles et de la carterie.
Mes histoires oscillent entre le tragique et le comique. J’attache une très grande importance à l’expression des visages et des regards, aux émotions transmises aux lectrices et lecteurs.

La particularité de mon style est le soin que j’apporte aux détails des personnages, à leur design, leurs costumes et leurs bijoux. Mes décors sont épiques et magiques.

Par goût, j’utilise des techniques traditionnelles : dessin au crayon et encrage à la plume (au brou de noix ou à l’encre de chine). Cependant, j’apprécie la souplesse du numérique, notamment pour les retouches ou certains croquis préparatoires.

Sa  BIOGRAPHIE

Fascinée par les elfes, leur écosystème et les mondes qui les abritent, j’en dessine depuis déjà quelques décennies. J’évolue dans le genre Fantastique avec des influences médiévales et mythologiques.

J’écris et je réalise des bande-dessinées car, avant tout, j’aime raconter en images. Je peins aussi des illustrations pour des romans, des jeux de rôles et de la carterie.

Mes histoires oscillent entre le tragique et le comique. J’attache une très grande importance à l’expression des visages et des regards, aux émotions transmises aux lectrices et lecteurs.

La particularité de mon style est le soin que j’apporte aux détails des personnages, à leur design, leurs costumes et leurs bijoux. Mes décors sont épiques et magiques.

Par goût, j’utilise des techniques traditionnelles : dessin au crayon et encrage à la plume (au brou de noix ou à l’encre de chine). Cependant, j’apprécie la souplesse du numérique, notamment pour les retouches ou certains croquis préparatoires.

Après une carrière dans l’édition classique, j’ai choisi l’auto-publication. Je réalise désormais mes bandes dessinées sans contraintes de l’écriture jusqu’à la fabrication. Je me charge aussi de leur mise en vente sur mon e-shop ou lors de salons.

Être une artiste indépendante a toujours été mon souhait depuis l’enfance et je n’ai cessé de persévérer pour atteindre cet objectif.

Ma passion pour le fantastique et la magie est le moteur pour façonner mon univers : Obsidiurne.

Les éditions Obsidiurne et ses publications sont une invitation au voyage et au rêve pour les lectrices et les lecteurs.

SA BIBLIOGRAPHIE

Séries principales

Héritage (Morgil)            2019

Ordre d'Avalon (L')         2016

Un secret bien gardé     2015                                      

Chimère(s) 1887              2013        2018      

Dévoreur de Temps (Le) 2013      2018

Entre chien et loup (Torta/Morgil)          2012       2014                      

Ecole Capucine (L')          2010

Krän                                      2010

Krän Univers                     2006        2010
Sentaï School - L'Ecole des héros               2008                      

Nemrod                              2006        2007      

 

Entretien avec MORGIL
Entretien avec MORGIL
Entretien avec MORGIL
Entretien avec MORGIL
Entretien avec MORGIL

Voir les commentaires

FANTASK

FANTASK

FANTASK

RODOLPHE LACHAT, FONDATEUR DE FANTASK.

NOUS DÉVOILE SES AMBITIONS

Pourquoi une nouvelle revue ?

Parce que la culture pop est tellement partout, qu’elle finit par être nulle part. On petit-déjeune avec des céréales Star Wars dans un bol Harry Potter, on lit un manga, un comics ou un polar en allant au bureau, on parle de séries télé au déjeuner avec ses amis ou ses collègues – quand on ne les regarde pas sur son téléphone portable – et je pourrais dérouler ainsi l’ensemble de la journée. Avec les spectaculaires progrès réalisés en matière d’effets spéciaux, la pop culture a effectué un véritable hold-up sur le marché du divertissement. Marvel et DC Comics continuent leur bataille à grand coups de blockbusters hollywoodiens et de séries « bingées » de Mexico à Kaboul. La planète chante en coeur « libérée, délivrée » et Baby Yoda est en passe de devenir la personnalité de l’année. L’emprise est totale.

Mais que sait-on de ceux qui ont créé et imaginé ces univers ? Y-a-t-il encore des choses à dire sur des épopées comme Le Seigneur des Anneaux ? Les super-héros sont-ils autre chose que des machines à vendre du pop-corn et des produits dérivés ? Et que nous raconte ces sagas, et nos addictions, sur notre époque et sur nous-mêmes ?

Et si tout le monde croit connaître Superman, Stan Lee ou Stephen King, il faut aussi penser à tous les oubliés, qui n’ont pas accédé à la postérité mondiale. Tous ces auteurs de best-sellers, ces héros et méchants, ces mascottes de BD, ces illustrateurs de génie tombés dans l’oubli. Ne méritent-t-ils pas d’être redécouverts ? Et d’ailleurs, pourquoi ont-ils disparu ?

Ces questions, et bien d’autres, nous ne sommes pas les premiers à nous les poser. Dans les années 1960, Francis Lacassin dressait déjà les cartographies oubliées des cultures populaires. Et bien d’autres ont continué après lui : Jean-Pierre Dionnet et l’érudition faconde de Métal Hurlant, François Angelier et l’émission Mauvais genres, tous ces journalistes passionnés, qu’ils soient anciens de Mad Movies ou nouveaux du Point Pop, tous ces penseurs comme Pacôme Thiellement et d’autres qui osent associer pop et philosophie, sans oublier un bataillon de libraires, qui symbolise avec passion cette indispensable courroie de transmissionavec le lecteur. C’est dans leur sillage, et souvent avec eux que nous lançons cette nouvelle mouture de Fantask : un lieu de réflexion, de conversation, d’érudition, sur tous les aspects de la culture populaire, par ceux qui la font, ceux qui la pensent et ceux qui la nourrissent.

 

Qu’a-t-elle de plus que les autres ?

Des articles de fonds qui permettent de réfléchir sans pour autant demander des heures de lecture.

Des entretiens fleuves qui offrent aux interviewés comme à leur questionneur le temps d’une vraie conversation. Une parution très illustrée qui nous donne le luxe de mélanger productions contemporaines, documents d’archives et iconographie iconique. Des regards très variés, par des personnes qui ne pensent pas la même chose, et qui seront parfois surprises de se retrouver dans les mêmes colonnes. Une parution semestrielle qui nous permet tout à la fois de ne pas être enchaînés à l’actualité tout en restant ancrée dans l’air du temps.

 

Pourquoi cette première thématique ?

Une des particularités de Fantask est d’avoir des numéros monothématiques. Le numéro 2 sera entièrement consacré à la vie sexuelle de nos héros, de Tintin à Superman, en passant par Saint Seiya et Game of Thrones.

Quant au numéro 3, il contiendra 240 pages d’analyses, de fictions, et de bandes dessinées sur les liens compliqués et féconds entre complotisme et culture pop. Ce numéro questionne notre fascination pour le mal.

L’idée n’est pas – comme c’est trop souvent le cas de profiter qu’un tueur de masse soit fan de Freddy Kruger pour s’attaquer à la supposé dangerosité des films d’horreur. Non, on se fiche de ce que regardent et lisent les serial killers (quoi que…). Ici, on s’intéresse plutôt à comprendre pourquoi votre gentille petite soeur, elle, adore Ted Bundy et se fascine pour les histoires de true crime ! Et comment Lucifer, dont la seule évocation du nom suffisait à faire trembler des colonies de pilgrim father est aujourd’hui la vedette sexy et hollywoodienne d’une série Netflix.

Et pourquoi ce responsable marketing ne cesse-t-il de vous expliquer que mettre une croix gammée en couverture c’est l’assurance de « mieux vendre ».

Et encore comment le Joker, psychopathe maquillé, est devenu en l’espace d’un film et de quelques BD cultes, un contre-héros assez cool, et même un symbole de la révolte des petits contre les grands ?

Certains tousseront peut-être un peu en découvrant cette collection de démons, de croix gammées, et d’assassins, pour dire le moins. C’est pourtant bien ce qui nourrit constamment la production culturelle et les succès en librairies, au cinéma ou en jeux vidéo.

Disons que nous en avons fait ici un concentré ! Et nous sommes très fiers d’avoir réunis tant de noms connus et réputés. Le cinéma est mis à l’honneur avec une interview-réunion de Jodie Foster et d’Anthony Hopkins qui célèbrent les 30 ans du Silence des agneaux, mais aussi avec Tahar Rahim, qui revient entre autres dans le rôle d’un serial killer.

La littérature n’est pas en reste avec la présence de Maxime Chattam, de Jeff Lindsay le père de Dexter, de Nicolas d’Estienne d’Orves ou d’Alexandre Kauffmann. Sont aussi présents le théologien Jean-François Colisimo, le sémiologue Français Jost, le sociologue Vincenzo Susca, et tant d’autres.

Hannibal Lecter par Stéphane Levallois pour Fantask.

DES INTERVIEWS

Jodie Foster, Anthony Hopkins, Tahar Rahim, Maxime Chattam, Jeff Lindsay, Holt McCallany, Perez,   Jean-François Colosimo, Pacôme Thiellement, François Jost, Nicolas d'Estienne d'Orves, Stéphane François, Alexandre Kauffmann

DES PORTFOLIOS ET DE LA BD

 L'Entaille d'Antoine Maillard , Les contes de la crypte, Hitler Hipster, Joe Coleman, Tom Neely ...

LES SIGNATURES DE SPÉCIALISTES

Denis Pellerin, Christophe Bier, Jean-Emmanuel Deluxe,François Léger, Remi Mistry, Grégoire Kauffmann, Philippe Guedj, Emily Tibbatts, Jérôme Wicky, Xavier Fournier, Vincenzo Susca ...

Mook semestriel

248 pages

Prix : 19,95€

Disponible le 28 mai 2021

 

Communiqué de presse.

Voir les commentaires

MARVEL DARK CARREFOUR

MARVEL DARK CARREFOUR

MARVEL DARK CARREFOUR

 

Une bonne nouvelle pour notre plaisir et nos porte-monnaie.

Carrefour sort une collection de super héros de MARVEL en exclusivité de dix volumes à 2,99 euros pour 240 pages chacun.

De plus, les introductions qui nous racontes comment les auteurs on crée leurs personnages, et une « biographie des personnages » à la fin des volumes vous trouverez une galerie d’illustration des diverses couvertures.

Le problème est de trouver les 10 volumes, tous les Carrrefour ne disposent pas de l’intégrité de la collection, dans ce cas la demander à l’accueil de vous les commander et de vous les réserver.

Bien sur le choix des publications sélectionnez peut ne pas plaire a tous, mais qu’elle anthologie, qu’elle intégrale plait dans  son intégralité.

Je trouve que pour des jeunes qui découvrent les personnages de MARVEL ce petit prix peut leur permettre de débuter leurs collections

Vous trouverez le détail de la collection ci-dessous.

Bien sûr vous pouvez aussi décider de ne prendre qu’un ou deux de vos personnages préférés.

Déconseillez aux moins de 18  ans et aux personnes sensibles.

.

1. Black Widow : Les mini-séries Black Widow : The Things They Say About Her (2004) et Black Widow  : Pale Little Spider (2002), ainsi qu'un numéro individuel, le #9 de la série de 2014.

2. Daredevil : Les deux mini-séries Daredevil : Redemption (2005) de David Hine et Michael Gaydos, et Daredevil/Spider-Man (2001) de Paul Jenkins et Phil Winslade.

3. Deadpool : Les mini-séries Night of the Living Deadpool  (2014), Return of the Living Deadpool  (2014) et les numéros Deadpool  Team-Up #892, #894 et #897.

4. Dr Strange : La mini-série Strange (2004) de JMS et Brandon Peterson, et le numéro #17 de la série régulière de 2015.

5. Ghost Rider : L'arc Ghost Rider : Road to Damnation (2005) de Garth Ennis et Clayton Crain, et les quatre premiers numéros de la série Ghost Rider de 2006.

6. Jessica Jones : On retrouve ici les numéros #11 à #14 de la série The Pulse de Bendis et Gaydos, la mini-série Jessica Jones : Blindspot de Kelly Thompson et Mattia de Iulis, et le numéro indivuel What If Jessica Jones Had Joined The Avengers.

7. Punisher : Les deux mini-séries en cins numéros Punisher : In the Blood (2011) de Rick Remender et Roland Boschi, et Punisher : Nightmare (2013) de Scott Gimple et Mark Texeira.

8. Thanos : Thanos Rising (2013) de Aaron et Bianchi, Thanos Annual #1 (2014) de Starlin et Lim, et Thanos: Là Haut un Dieu.

9. Venom : Les dix premiers numéros de la série de 2003, deux arcs par Daniel Way et Francesco Herrera/Paco Medina.

10. Wolverine : Les numéros #13 à #19 de la série de 2003, par Greg Rucka et Darick Robertson . Wolverine #41 de Stuart Moore et C.P. Smith et Wolverine  #56 de Jason Aaron et Howard Chaykin.

 

Voir les commentaires

Lady Kildare T01

Lady Kildare T01

Lady Kildare T01

 

J’ai beaucoup apprécié cette nouvelle série de deux auteurs talentueux.

Noirceur  dans le scénario et luminosité dans bon nombre de planches, érotisme également en font un futur succès n’en doutons pas des Editions Delcourt.

Fée, Loup Garou, sorcier et  autres monstres s’affronte pour le pouvoir suprême, le bien et le mal sont toujours en confrontations.

Ce premier tome si je vous le recommande fortement, ne devrais pas sous peine e redite ce voir poursuivie « éternellement ».

Déconseillé au moins de 16 ans.  

*****

 

avril 2021

 

Brian Haberlin & Brian Holguin ont imaginé ce récit mêlant horreur et fantaisie mettant en scène des créatures mythiques, transposées dans le monde moderne. Il est sublimé par le dessin du philippin Jay Anacleto.

Imaginez un monde où les fées, les elfes, les démons et les magiciens existent vraiment. Ayant quitté les sous-bois de Faerie, ils se sont installés à New-York et mènent grand train dans les fêtes nocturnes qui animent la métropole, où la belle Lady Kildare - surnommée Aria - rayonne de mille feux. Un vrai conte de fée ?... Pas certain... C'est même l'horreur au pays des fées !

 

Scénaristes

Brian Holguin ,

Brian Holguin est un scénariste américain qui travaille dans l'industrie de la bande dessinée. Il est connu pour son travail sur Aria et Spawn de Todd McFarlane. Il a également écrit "Spawn: Godslayer", une nouvelle intérprétation du personnage Spawn.

 

Brian Haberlin

Brian Haberlin est un scénariste, producteur et éditeur américain de bande dessinée. Il est surtout connu comme le co-créateur de la franchise "Witchblade" et pour son style d'art numérique. Haberlin a commencé sa carrière en travaillant pour les studios de télévision des compagnies Lorimar/Warner Brothers. Il est ensuite rentré chez Top Cow comme directeur adjoint à la création où, déçu par le manque de super-héroïnes crédibles, il co-crée le personnage de Witchblade. Ce personnage a depuis fait l'objet de plusieurs spin-off, des dessins animés et, bientôt,un film. Il a aussi crée sa propre compagnie Haberlin Studios.

 

Illustrateur

Jay Anacleto

Après avoir terminé ses études de dentiste, durant lesquelles il passe son temps à dessiner, Jay Anacleto décide de s'essayer à la réalisation de comics. Encouragé par Whilce Portacio, lui aussi des Philippines, il prend contact avec Brian Haberlin, qui venait de quitter Top Cow pour fonder Avalon studios. Brian Haberlin lui propose un projet que lui et Brian Holguin avaient inventé : ainsi naît Aria, l'histoire d'une princesse des fées vivant parmi les hommes. Ce cadre de fantasie urbaine, original au milieu des innombrables comics de super-héros, et la qualité des dessins d'Anacleto rencontre un fort succès qui en fait la seconde meilleure vente du mois de janvier 1999[réf. souhaitée].

 

Par la suite, il dessine aussi Aria - Angela, avant de commencer à travailler sur un nouveau projet intitulé Athena Inc., là aussi en collaboration avec Brian Haberlin. En parallèle, il continue de réaliser les couvertures des mini-séries Aria suivantes et illustre Aria - A mindwinter dream, un petit livre de contes écrit par Brian Holguin.

 

À sa sortie, Athena inc. - The Beginning étonne encore une fois. En effet, cette histoire indépendante s'éloigne de la bande dessinée pour se rapprocher du cinéma : les illustrations sont toutes des dessins non encrés rendus en bichromie et les cases ne sont pas accolées les unes aux autres. Quant aux dialogues, ils ne sont pas dans des bulles mais plutôt dans des cadres indépendants des images, qui flottent au milieu des cases. Ce numéro est suivi quelques mois plus tard d'une série limitée intitulée Athena Inc. - The Manhunter project, qui est son dernier travail d'envergure publié à ce jour .

Jay Anacleto travaille en ce moment au dessin de la suite de Marvels, la série à succès qui a fait connaître Alex Ross.

INFORMATIONS SUR L'ALBUM

Série Lady Kildare

Collection Contrebande

EAN 9782413024767

Dimensions 17.4  x  26.5  x 1.6  cm

Nombre de pages 192

Lady Kildare T01
Lady Kildare T01
Lady Kildare T01

Voir les commentaires

Love Kills par Danilo Beyruth

Love Kills

par Danilo Beyruth

 

Danilo Beyruth est un auteur bien connu des amateurs de superhéros MARVEL.

Pour la première fois il publie chez DELCOURT un récit complet, très gore, une histoire de vampire comme on les aime.

Faisant à la fois le scénario et le dessin, on peut parler d’une œuvre personnelle.

Cette œuvre est forte, aussi bien sur le plan de l’action « vampirique » que des sentiments amoureux, ce qui peut paraitre paradoxal, mais le scénario est particulièrement bien fait et crédible.   

Je le déconseille aux moins de 16 ans et aux personnes sensibles.

*****

 

Quand l'un des plus prestigieux auteurs brésiliens actuels s'empare du mythe du vampire ! Un récit d'urban fantasy plein de fougue !

Drogués et laissés pour compte se retrouvent chaque soir dans la plus grande métropole du Brésil. Se rencontrant par hasard, Helena et Marcus, sont bientôt hantés par le passé d'Helena qui révélera à son compagnon ses véritables origines. Il est temps pour elle d'expier ses erreurs passées, alors qu'un chasseur d'humains se lance sur ses traces, la transformant pour la première fois en proie.

 

Scénariste

Illustrateur

Danilo Beyruth

 

Danilo BEYRUTH est né en 1973 au Brésil, où il réside.

Il débute sa carrière en 2007, avec un super héros typiquement brésilien, qui deviendra populaire, Necronauta. Il a participé à de nombreuses anthologies telles que Jésus déteste Zom, Popgun 3. Publié aux États-Unis par Image, l’anthologie sur la BD brésilienne a remporté le prix du meilleur recueil, à la Convention de San Diego (2010). Nominé à plusieurs reprises pour des prix aussi bien dans son pays qu’à l’étranger, son graphisme s’inspire du travail des maîtres de la bande dessinée tels que Kirby, Toth, Caniff, Bernet, Buscema ou encore Otomo. Danilo Beyrouth a participé à l’adaptation en BD la série télé de science-fiction Falling Skies (Dark Horse). Love Kills est sa première bande dessinée aux Éditions Soleil.

 

Bibliographie :

Scénariste :  Astronaute

Scénariste en 2013

 Deux Bandits

Scénar

 

Dessinateur

All-New Deadpool

Dessinateur en 2016

 Astronaute

Dessinateur en 2013

 

Daredevil (100% Marvel - 2020)

Dessinateur en 2020

 

Deadpool (Marvel France 6e série - 2019)

Dessinateur en 2019

 

Deadpool V Gambit

Dessinateu en 2017

 

 

Deux Bandits

Dessinateur en 2016

 

Doctor Strange (100% Marvel - 2016)

Dessinateur en 2017

 

Gwenpool

Dessinateur en 2019

 

Marvel Comics - La collection (Hachette)

Dessinateur en 2021

 

Marvel Comics : Le meilleur des Super-Héros - La collection (Hachette)

Dessinateur en 2020

 

Marvel Heroes (Marvel France - 2018)

Dessinateur en 2018

 

Marvel Universe (Panini - 2017)

Dessinateur en 2018

 

Venom (100% Marvel)

Dessinateur en 2021

 

Venom (2e série - 2019)

Dessinateur en 2019

 

Doctor Strange Vol.4 (Marvel comics - 2015)

Dessinateur en 2016

 

Ghost Rider : Four on the floor Vol 8 (Marvel - 2017)

Dessinateur en 2017

 

Gwenpool Special (2015)

Dessinateur en 2015

 

Gwenpool Special (Marvel Comics - 2015)

Dessinateuren 2016

 

Howard the Duck (2016)

Dessinateuren 2016

 

Man without fear (2019)

Dessinateur en 2019

 

Unbelievable Gwenpool (The) (Marvel comics - 2016)

Dessinateur en 2016

 

Unbelievable Gwenpool (The) (2016)

Dessinateur en 2016

 

Coloriste

 

Marvel Comics : Le meilleur des Super-Héros - La collection (Hachette)

Coloriste en 2020

 

Autres collaborations

 

Deadpool (Marvel France 6e série - 2019)

Encrage en 2019

 

Doctor Strange (100% Marvel - 2016)

Encrage en 2017

 

Ghost Rider : Four on the floor Vol 8 (Marvel - 2017)

Encrage en 2017

 

Howard the Duck (2016)

Encrage en 2016

 

 

 

INFORMATIONS SUR L'ALBUM

Série Love Kills

Collection Hors collection

EAN 9782302090293

Dimensions 19 x  x 28.5  x 2.6  cm

Nombre de pages 248

Love Kills par Danilo Beyruth
Love Kills par Danilo Beyruth
Love Kills par Danilo Beyruth
Love Kills par Danilo Beyruth

Voir les commentaires

Info en avant-première :SPIRALE : L'héritage de Saw

Info en avant-première :

SPIRALE : L'héritage de Saw

 

Un film de Darren Lynn Bousman

 

Avec Chris Rock, Samuel L. Jackson

 

Travaillant dans l'ombre d’une légende locale de la police (Samuel L. Jackson), le lieutenant Ezekiel «Zeke» Banks (Chris Rock) et son nouveau partenaire (Max Minghella) enquêtent sur une série de meurtres macabres dont le mode opératoire rappelle étrangement celui d’un tueur en série qui sévissait jadis dans la ville.

Pris au piège sans le savoir, Zeke se retrouve au centre d’un stratagème terrifiant dont le tueur tire les ficelles.

 

SORTIE AU CINÉMA LE 19 MAI 2021

Info en avant-première :SPIRALE : L'héritage de Saw
Info en avant-première :SPIRALE : L'héritage de Saw
Info en avant-première :SPIRALE : L'héritage de Saw
Info en avant-première :SPIRALE : L'héritage de Saw
Info en avant-première :SPIRALE : L'héritage de Saw
Info en avant-première :SPIRALE : L'héritage de Saw

Voir les commentaires

Nosferatu T01

Nosferatu T01

Nosferatu T01

On est heureux de retrouver des aventures de vampires, sous la plume de SHINJIRO, l’un des plus grands maitres du Manga, assisté de hirootugu Fujihara , comme d’autre série du même auteur il s’agit d’une œuvre  du genre SENEN.

Contiens à la fois de la violence et du sexe, comme le veut le genre SENEN.

La précédente série de cet auteur faisait 13 volumes (fini au Japon), l’on peut donc s’attendre à une série qui durera plusieurs années.

A partir de 18 ans

 

Résumé:

Face à des créatures diaboliques à visage humain, une jeune guerrière va se dresser face à eux. Mais parfois, seul le Mal peut contrer le Mal.

Les nosferatus, derrière leurs visages humains, font perdre la raison à toutes les créatures qui les approchent. Laura, découvre un village infecté et ne survit que grâce à l'intervention d'Arnold, un homme d'église chargé de purger les populations concernées. Bientôt elle découvre l'atroce vérité : Arnold est un nosferatu qui peut massacrer librement des cités entières. Elle doit trouver un moyen de l'arrêter.

 

Scénariste Illustrateur : Shinjiro

Nosferatu T01

Version papier 7€99

Version numérique 4€99

Autres titres de la série

Nosferatu T02

Para Bellum

Paru le  22.08.2021

Biographies:

Shinjirô est un mangaka, auteur de Zodiac Game publié chez Mag Garden et Fate/Zero chez Kadokawa. Il est publié pour la première fois en France avec la série Taboo Tattoo, chez Doki Doki.

Nosferatu T01

Nosferatu T01

Voir les commentaires

Moriarty  Empire mécanique

Moriarty 02.

Empire mécanique 2/2

 

PAR

FRED DUVAL

JEAN-PIERRE PÉCAU

STEVAN SUBIC

SCARLETT

 

Nous avions laissé Holmes prisonnier d’une mystérieuse femme, cette détention va lui permettre de confirmer ses doutes.

 

Je ne vous en dirais pas plus pour ne pas dévoiler la solution (provisoire) de cette enquête.

 

 

Cet album clôt le premier diptyque. Le prochain diptyque sera dessiné par Gess. Encore plus horrifique que le précédent, ce deuxième tome de ce premier diptyque, n’est pas à mettre entre toutes les mains.

 

Déconseiller aux moins de 18 ANS

 

Utiliser les commentaires

pour donner votre opinion

sur ce diptyque.

 

Pensez à vous inscrire

à la newsletter,

via le bouton « Abonnez-vous »  

 

Résumé de la série :

 

Comment Moriarty peut-il encore mettre des bâtons dans les roues de Sherlock Holmes quand ce dernier jure l’avoir vu mourir ? L’enquête se boucle et toutes les réponses sont enfin révélées.

 

Londres, 1899 : It’s raining men. Pour être plus précis, de monstrueux Hyde tombent du ciel pour causer la panique dans les rues de la capitale de la Perfide Albion. Le smog est transpercé de part en part par l’arrivée de ces musculeux monstres décérébrés et le palais de Buckingham subit lui aussi l’assaut avec violence. La reine Victoria, en réunion avec Lord Grey, doit quitter son palais sous bonne garde.

 

 

240 x 320

64 pages

Album cartonné

9782756099255

ISBN : 978-2-7560-9925-5

Scénariste : DUVAL Fred, PÉCAU Jean-Pierre

Illustrateur : SUBIC Stevan

Coloriste : SCARLETT

Série : MORIARTY

Collection : NEOPOLIS

Editions DELCOURT

15,50 €

 

Disponible en numérique.

 

 

Biographie des auteurs :

FRED DUVAL

EST NÉ EN 1965 À ROUEN.

RÉSIDE EN SEINE-MARITIME.

 

Avec le soutien de Thierry Cailleteau et Olivier Vatine, il signe en 1996 son premier album, 500 Fusils.La même année, il démarre sous le label « Série B » Carmen McCallum avec la complicité de Gess.

 

Il crée ensuite Travis, avec Christophe Quet, avant de se lancer en 2004 dans le steampunk avec une série historique, Hauteville House, dessinée par Thierry Gioux. Il s’attaque en 2010 à Jour J. En 2013, il retrouve Christophe Quet pour une nouvelle série : Wendy, tandis qu’il entame l’aventure L’Homme de l’année. Il a scénarisé cette année un polar sur le dopage dans le milieu de la pédale, Les Porteurs d'eau.

 

JEAN-PIERRE PÉCAU

EST NÉ À PARIS.

RÉSIDE EN ILE-DE-FRANCE.

Des études d’Histoire le mènent à deux années de professorat, mais il décide de changer de voie pourle jeu de rôle, en 1980. Il travaille alors pour une société d’importation de jeux de rôles, Donjons et Dragons. Simultanément, il participe à la rédaction des premiers numéros du journal Casus Belli, des récits destinés aux jeunes de 10-15 ans. Il fait ses premiers pas dans la BD avec Zentak. Suivent Little Blade, Nash et son best-seller : L’Histoire secrète.

 

En 2010, il lance avec Fred Blanchard et Fred Duval la série uchronique Jour J. À travers la BD, Jean-Pierre Pécau renoue avec sa passion pour l’Histoire.

 

Depuis cinq ans, il est le prolifique scénariste d'une quinzaine de séries dont L'Homme de l'année, Wonderball et Soleil froid.

 

STEVAN SUBIC

NÉ EN 1982 À ZRENJANIN, SERBIE,

OÙ IL VIT ET TRAVAILLE TOUJOURS.

Il commence à dessiner en 2009. Il reçoit de nombreux prix, dont cinq Grand Prix attribués à divers festivals de comics en Serbie, en Croatie et en Macédoine. En 2011, il remporte le premier prix à un concours international, organisé par la ville de Gênes, Conflicts War Balloons, décerné par un jury présidé par Sergio Toppi.

 

Sa BD gagnante, Conflitti et la suite Tracce ont été maintes fois imprimées

et récompensées, à la fois en Serbie et à l'étranger. Par la suite, il travaille avec divers magazines en Serbie et, comme illustrateur et graphiste, réalise des couvertures des magazines, des affiches promotionnelles et théâtrales. Ses oeuvres ont fait l'objet de l'exposition "Trois générations de bandes dessinées Serbes moderne" à l'Institut français de Belgrade, en 2013.

 

La même année, ses planches sont également publiés dans le livre anglais Balkan Comic Connections, une sorte d'encyclopédie en bande dessinée mettant en vedette les auteurs des Balkans. Il a travaillé avec Gianfranco Manfredi sur Adam Wild en 2014 et signe les dessins du premier tome de la série Moriarty, parue en aout 2018 chez Delcourt.

Moriarty  Empire mécanique
Moriarty  Empire mécanique
Moriarty  Empire mécanique
Moriarty  Empire mécanique

Voir les commentaires

Asylum  L’asile pour jeunes filles rebelles Emilie Autumn

Asylum

 L’asile pour jeunes filles rebelles

Emilie Autumn

(Traducteur: Arthur Desinge)

 

L’ouvrage est principalement écrit sous la forme d’un journal intime qu’Émilie Autumn trouve et soit fait écho à son sort, ce journal intime est celui d’un certaine Émilie qui raconte ce qui ce passe dans un manoir de l’Angleterre victorienne.

 

Chaque chapitre de ce cahier intime est très court une demi-page, voir juste une ligne.

 

Cela donne une écriture particulièrement vive, coupante comme un rasoir.

 

La dernière page invite les lecteurs à y écrire commence sa propre histoire, renvoyant ce même lecteur a utilisé les marges, est interlignée pour écrire le sien. 

 

L’auteure est une artiste complète ancienne violoniste de Love Machine, chanteuse, comédienne et romancière, Asylum est une œuvre très fortement autobiographique Émilie Autumn ayant fait à l’âge de 16 ans une semaine dans un hôpital psychiatrique.

 

Très dérangeant, cet ouvrage nous renvoie au plus profond de nos terreurs, de nos failles. Ainsi que ce que fut et ce qu’est encore souvent le traitement des gens « différents » par a psychiatrie. Vous êtes différents, vous êtes insoumis, vous ne devez pas être normal, il faut vous « soigner », les internements abusifs en Angleterre et en France sont bien connus, en France ils non jamais été aussi nombreux.

               

Elle a aussi évoqué le fait de faire de son ouvrage The Asylum for Wayward Victorian Girls une comédie musicale à Broadway Londres, mais il est également question d’une adaptation cinématographique de l’Asile pour jeunes filles rebelles.

 

Vous avez une idée sur qui

pourrait en être l’actrice principale?

Dites-le-nous dans les commentaires.

 

D’un style cyberpunk, cet ouvrage n’en est pas moins référencé à l’université d’Oxford à Londres pour son programme de psychologie.

 

 

L’auteur appelle les lectrices et les lecteurs

à exprimer leurs voix quelle juge essentielle ?

Profitez des commentaires de ce site pour le faire.

 

 

DÉTAILS

Violoniste à l’aube d’une belle carrière, Emilie souffre de troubles bipolaires. Après une tentative de suicide, elle est hospitalisée, puis internée dans un service psychiatrique. En dépit de ses protestations, la voici traitée comme une criminelle, gavée de médicaments, privée des libertés les plus élémentaires, coupée du monde. Et de surcroît, en butte au harcèlement du sinistre docteur Sharp. Pour ne pas basculer dans la folie, elle entreprend de consigner le quotidien de sa détention. Et découvre dans son petit carnet noir le message de détresse d’une jeune femme séquestrée dans un asile de fous de l’Angleterre victorienne. Une Emily qui lui ressemble en tous points. Une porte sur un autre monde s’est ouverte, un monde étrange où fleurissent les idylles entre détenues, où les spectres bruissent sous le papier peint, où des rats de haute éducation s’expriment dans une langue des plus châtiée. Réalité, ou divagations ?

 

(Texte de l’éditeur)

Fiche technique :

Format Broché

EAN 9782755640823

ISBN 978-2-7556-4082-3

Éditeur Hugo Roman

Date de publication 06/06/2019

Collection NOUVEAUX MONDES

Nombre de pages 421

Dimensions 22 x 14 x 3 cm

Poids 590 g

Date de publication: 06/06/2019

Collection : Nouveaux mondes

Prix papier: 21.00 €

Prix numérique: 12.99€

 

Biographie de l’auteur :

Emilie Autumn, née le 22 septembre 1979 à Malibu, est une chanteuse américaine. Elle joue du violon, classique et électrique ainsi que du piano. Elle est une artiste signée Trisol Record mais garde son indépendance grâce à son propre label, The Asylum Emporium (anciennement Traitor Record). L'artiste cultive son propre monde et son propre univers musical qu'elle appelle le « Violindustrial » (une contraction entre violin ('violon') et industrial ('industriel')) ou « Victoriandustrial » (une contraction entre Victorian ('victorien') et industrial ('industriel')).

 

Discographie

1997 : On A Day…

2001 : Chambermaid (EP)

2001 : By The Sword (EP)

2003 : Enchant

2006 : Opheliac (EP)

2006 : Opheliac

2006 : Your Sugar Sits Untouched (Poetry Book & CD)

2007 : Liar/Dead is the New Alive (EP)

2007 : Laced - Unlaced

2007 : A Bit O' This & That

2007 : Enchant (Réédition)

2008 : 4 O'Clock

2008 : Girls Just Wanna Have Fun & Bohemian Rhapsody (EP)

2009 : The Opheliac Companion (Behind The Scenes)

2010 : Opheliac (Deluxe Edition)

2012 : Fight Like A Girl

Voir les commentaires

1 2 3 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Archives

Hébergé par Overblog