Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Articles avec #manga

Hunt - Le Jeu du Loup-Garou

Hunt -

Le Jeu du Loup-Garou

 

le  premier opus du la série, nous mets tout de suite dans l’univers du jeu de société.

 

Le manga est inspiré par le jeu « Nanji wa jinrô nariya? »  "Êtes-vous un loup-garou ?"), qui est la version japonaise du jeu Are you à werewolf ?, lui-même inspiré du jeu Mafia/Werewolf, qui est aussi l'inspiration du jeu Les loups-garous de Thiercelieux... ouf !

 

Mais à mon avis elle est  cette série est à réservé au fan des jeux en questions, guère plus.

 

ISBN : 978-2-3020-5118-8 Scénariste : KAWAKAMI Ryo

Illustrateur : KOUDO

Série : HUNT LE JEU DU LOUP GAROU

Collection : Seinen

Soleil Manga

 

Résumé

Si vous connaissez le jeu du Loup-Garou, vous allez adorer ce manga. Et si vous ne le connaissez pas, préparez-vous à en apprendre les règles cruelles !

 

Un soir, Airi Nishina, en deuxième année de lycée, se fait enlever par un groupe inconnu.

 

À son réveil, elle se retrouve enfermée dans une étrange pièce  souterraine en compagnies d’autres élèves, à qui l’on annonce qu’ils vont devoir participer au jeu du loup-garou qu’ils le veuillent ou non.

 

Ce jeu est une lutte à mort entre les « loups-garous » et les villageois. Pour ceux qui ne respectent pas les règles imposées, une mort atroce.

 

Peur et frissons sont au rendez-vous dans ce jeu mortel !

Hunt - Le Jeu du Loup-Garou
Hunt - Le Jeu du Loup-Garou

Voir les commentaires

Figurines collection Naruto shippuden Altaya

Figurines de collection

Naruto shippuden

Altaya

 

Les Éditions Altaya, spécialiste de la vente de figurines et d’objet de collections, sorte « La Collection officielle : Naruto shippuden ».

 

Comme toujours dans ce cas-là, les figurines sont accompagnées d’un fascicule et des « cadeaux » sont prévus pour les personnes qui s’abonneront.

 

Malheureusement, cette fois-ci la qualité des figurines n’y est pas du tout, matière plastique bon marché, et non numérotée, fascicule réduit a ça plus simple expression.

 

Il faut être un fan dans discernement, pour vraiment vouloir absolument s’abonner à cette collection, juste bonne pour jouer dans la cour de récréation.

 

C’est vraiment plus que regrettable, espérons qu’à l’ avenir Altaya rectifiera le tir pour de nouvelles collections.

Figurines collection Naruto shippuden Altaya

Voir les commentaires

Les Légendaires, de Patrick Sobral ©Éditions Delcourt, 2016

Les Légendaires, de Patrick Sobral ©Éditions Delcourt, 2016

Timbre Jeunesse

 

BD LES LÉGENDAIRES

 

 

La Poste édite deux timbres à l’effigie des héros de la BD LES LÉGENDAIRES Voilà une rentrée synonyme de bonne nouvelle pour les fans de manga !

 

Le 19 septembre, La Poste éditera des timbres mettant à l’honneur les héros de la bande dessinée Les Légendaires créée par Patrick Sobral et éditée par Delcourt, dont le 19e tome paraîtra en octobre.

 

Ces timbres BD sont les 1ers d’une nouvelle série de timbres Jeunesse lancée par La Poste pour cette rentrée.

 

Ces 4 visuels dont 2 timbres, sont une création originale de Patrick Sobral, représentant ses héros Danaël, Gryf, Jadina, Shimy, et Razzia.

 

Un QR code permet de visionner un cours de dessin proposé par Patrick Sobral ainsi que des extraits de BD et une vidéo animée présentant les personnages.

 

Les légendaires ont été créés en 2004 par Patrick Sobral, dans le style manfra (contraction de manga et français). Cette série raconte les aventures de 5 héros redevenus des enfants de 12 ans suite à « l’accident de la pierre de Jovenia», soudés par l’amitié, l’héroïsme et le respect. Leur devise est : « Légendaires unis un jour, Légendaires unis toujours ».

 

Près de 5 millions d’albums ont été vendus depuis la création de la série en 2004. En octobre 2016 sortira le 19e tome, « Artémus le Légendaire ».

 

Ces 4 visuels dont 2 timbres, sont une création originale de Patrick Sobral, représentant ses héros Danaël, Gryf, Jadina, Shimy, et Razzia.Un QR code permet de visionner un cours de dessin proposé par Patrick Sobral ainsi que des extraits de BD et une vidéo animée présentant les personnages.

 

 

 

Né le 18 novembre 1972 à Limoges, Patrick Sobral connaît un choc en regardant la série TV Saint Seiya (Les Chevaliers du Zodiaque), adaptée du manga de Masami Kurumada. Il décroche un CAP de dessin et devient…décorateur sur porcelaine de Limoges ! En 2003, il propose à l’éditeur Guy Delcourt une BD très influencée par les mangas.

 

Cela tombe bien : la bande dessinée japonaise triomphe alors en France et les éditeurs cherchent des auteurs qui, comme Patrick Sobral, intègrent ses influences. Alors que l’industrie de la porcelaine périclite, le jeune dessinateur se lance résolument dans le 9e art.

 

La mini-feuille de 3 diptyques Valeur faciale : 4,20 ! (3 diptyques indivisibles à 1,40! l’un)

L’offre spéciale collection : la mini–feuille & 4 cartes postales (1offerte)

Prix de vente : 5,80 ! TTC (dont 4,20 ! de timbres)

 A collectionner avec les timbres

 

Auteur : Patrick SOBRAL

Mise en page : Mathilde LAURENT

Impression : héliogravure

Le diptyque

Format du diptyque : 152 mmx38 mm

(Format timbres & vignettes 38 mm X 38 mm)

Valeur faciale : 1,40 €

(0, 70 € chaque timbre et 2 vignettes sans valeur d’affranchissement)

Tirage : 600 000 diptyques

Mini-feuille de 3 diptyques

Valeur faciale : 4,20 € (3 diptyques indivisibles à 1,40€ l’un)

Tirage : 125 000 mini-feuilles

 

L’offre spéciale collection

La mini–feuille de 3 diptyques & 4 cartes postales dont une offerte

Prix de vente : 5,80 € TTC (dont 4,20 € de timbres)

Tirage : 3 000 exemplaires

 

Le diptyque, la mini-feuille et l’offre spéciale collection seront vendus en avant-première les 16 & 17 septembre 2016 à : ▪ PARIS (75) Le Carré d’Encre, de 10 h à 18 h, 13 bis rue des Mathurins, 75009 Paris.

 

A partir du 19 septembre 2016, ils seront vendus dans certains bureaux de poste, sur le site Internet www.laposte.fr/boutique, au Carré d’Encre, par abonnement ou par correspondance à Phil@poste Service Clients Z.I Avenue Benoît Frachon, BP 10106 Boulazac, 24051 PERIGUEUX CEDEX 09.

 

Communiqué de Presse Delcourt, Juillet 2016

Voir les commentaires

Dead tube 01 YAMAGUCHI Mikoto KITAKAWA Touta

Dead tube 01

YAMAGUCHI Mikoto

KITAKAWA Touta

Delcourt/ TONKAM SEINEN

 

Premier volume, d’une saga nouvelle en France,   à la fois érotique et horrifique, elle ravira les fans de mangas de genre. Un jeu fait rage, l’on doit tuer et filmer pour gagner. Très bien illustré par KITAKAWA Touta, le scénario est également très dense. À déconseiller aux âmes sensibles.

 

Je le déconseille aux moins de 16 ans.

 

ISBN : 978-2-7560-7647-8 Scénariste : YAMAGUCHI Mikoto

Illustrateur : KITAKAWA Touta

Série : DEAD TUBE

Collection : DELCOURT/TONKAM SEINEN

 

Résumé

Prêt à tout pour devenir riche et célèbre ? Deadtube est fait pour vous ! Tuez, filmez et c’est gagné… ou vous mourrez !

Deadtube. Les jeunes gens n’ont plus que ce nom de site de partage de vidéos à la bouche. En fonction du nombre de vues, il peut rendre n’importe qui incroyablement riche. Mais seuls  les vidéos les plus trash, les plus humiliantes ou dangereuses intéressent les gens. Accepter d’y participer, c’est prendre le risque de finir dernier et d’endosser tous les crimes réalisés par les autres prétendants. C’est à ce jeu morbide que vont jouer Mai et Tomohiro…

Voir les commentaires

L'auteur

L'auteur

Entretien :

Samar Hachem,

Les Élus et les Pierres stellaires.

 

 

Stéphane Dubois,

Bonjour Samar Hachem,

Vous avez commencé à écrire à l’âge de 13 ans !, quels sont les auteurs qui on marqués votre enfance ?

 

Samar Hachem,

J’adorais depuis toujours lire des livres, surtout du fantastique et de la science fiction. Je dévorais les Harry Potter, Narnia, Seigneurs des Anneaux… et puis un jour j’ai voulu créer ma propre histoire avec mes propres personnages et mon héroïne Sheila qui a grandit avec moi au fil des tomes. Au début, ce n’était pas prévu que ce soit une saga, et puis en modifiant un peu la trame, j’ai décidé à 13 ans de me lancer dans l’aventure et d’écrire 6 tomes ! Depuis, je participe à de nombreux salons du livres où je rencontre mes lecteurs, c’est eux qui m’encouragent et me poussent à continuer, partager mes rêves et mon histoire avec mon public est ce qui me satisfait dans cette aventure.

 

Stéphane Dubois,

Vous êtes d’origine libanaise, les mondes de l’imaginaire du Moyen-Orient, ont-ils participé à forger le vôtre. De même vous êtes de la génération « Club Dorothée » ?

 

Samar Hachem,

Je ne suis pas du tout de cette génération étant donné que j’ai 22 ans :) 

Ce que j’ai pu tirer du monde du Moyen-Orient, c’est les conflits là bas que j’ai retranscrit dans mes livres, notamment le bien contre le mal avec le bien qui gagne rarement car il est du coté du respect et de l’honnêteté tandis que le mal n’hésite pas a manipuler et tricher. Je critique beaucoup la société à travers SHEILA, l’héroïne, dans mes livres. Elle ne veut pas faire comme tout le monde, aller à l’école, faire des études, avoir un métier, se marier… elle déteste les codes et veut être unique et faire de grandes choses. Et elle va être servie !

 

Stéphane Dubois,

Vous êtes étudiante en école de commerce dans quelles mesures, la littérature à ou pas impacté vos choix professionnels.

 

Samar Hachem,

Je viens de terminer mon master en école de commerce et je souhaite travailler en marketing dans les entreprises de cinéma tels que 20th century Fox ou encore Warner Bros. Je commence mon stage de fin d’études chez 20th century fox dans quelques semaines et j’en suis ravie ! C’est un monde qui me plait beaucoup et où je me suis vraiment épanouie. Mes études m’ont aidé pour le coté communication et promotion. J’ai appris les différents outils de communication et je m’en suis servie lors de mon auto-promotion

 

 

Stéphane Dubois,

Vous publiez aux Éditions Bénévent le premier tome de votre saga, en 2007, beaucoup d’auteurs galère pour publier un premier roman, comment avez-vous trouvé le vôtre ?

 

Samar Hachem,

J’ai envoyé mon manuscrit à plusieurs maisons et ils ont beaucoup apprécié mon jeune âge (13 ans) et ma motivation à écrire cette saga pour ados (écrite par une ado !).

 

Stéphane Dubois,

Votre saga est rééditée aux « Éditions du bout de la Rue », quelles sont les causes de ce changement d’éditeurs

 

Samar Hachem,

Mon éditeur a décidé de changer de voie et a fermé sa maison, au moment où je sortais le quatrième tome. J’ai dû par la suite retrouvé une maison qui croit en moi et ait confiance en moi. J’ai démarché les éditions du bout de la rue lors d’un salon du livre et ils ont accepté de sortir mon tome 5 (qui était attendu par les lecteurs) et ils ont accepté de réédité toute la saga également ! A ma plus grande joie. On a bien évidemment retravaillé les textes, et changé les premières couvertures pour un style plus manga, avec mon illustrateur. On a ressorti le nouveau tome 1 en mars, le tome 2 suit cet été et j’espère que les tomes 3 et 4 seront publiés d’ici la fin de l’année ! C’est beaucoup de travail à coté de mes études/travail en tout cas, mais j’en suis passionnée.

 

Stéphane Dubois,

 

Pourquoi avoir commencer la publication par, Les Élus et les Pierres stellaires « Les sept fils d’apollon, tome 5 » les lecteurs ne risque-t-il pas d’être déconcerté, voir que cela « spolie » l’ensemble de l’œuvre.

 

Samar Hachem,

Non, en fait on a publié le tome 5 spécialement pour les lecteurs qui ont déjà lu les 4 premiers tomes de la saga. En aucun cas un nouveau lecteur achètera le tome 5 sans avoir lu les 4 premiers, il ne comprendrai pas l’histoire de toute façon. Nous sommes entrain de les ressortir actuellement.

 

Stéphane Dubois,

Quand sera publié le dernier tome de Les Élus et les Pierres stellaires ?

 

Samar Hachem,

Je ne l’ai pas encore écrit… Cette année 2016  est focus sur la réédition des tomes 1 à 4 (le tome 5 étant sorti fin de l’année dernière). Une fois que ce gros travail de réédition sera terminé, je m’attaque au tome 6, qui est le dernier et donc le plus difficile ! Il ne faudra pas décevoir les fans… Je pense que ce sera début 2017 que je me lancerai dans l’écriture, avec en parallèle la promotion des 5 premiers.

 

Stéphane Dubois,

Après la publication du dernier tome de : Les Élus et les Pierres stellaires, comptez-vous continuer à écrire, et dans quel genre, reprendrez-vous l’écriture de saga ou irez-vous vers des « one-shot » ?

 

Samar Hachem,

C’est une excellente question, je ne sais pas encore. Lorsque je terminerai la saga, je souhaite déjà en faire un maximum la promotion, la faire connaître, plutôt que de me lancer dans d’autres projets. Je préfère me focaliser là dessus au maximum, et pourquoi pas la traduire en anglais !

 

 

Biographie :

SAMAR HACHEM est une jeune écrivaine âgée de 23 ans. Passionnée de lecture, elle a écrit son premier livre "L'île de Lamero" de sa saga "Les élus et les pierres stellaires" à treize ans. Grande amatrice de romans issus de la littérature fantastique, ses œuvres sont pour elle un moyen de s’évader vers un monde magique et aventureux. Depuis dix ans, elle travaille sur cette saga qui comportera au total six tomes. La publication du tome I, a vu le jour fin 2007. Edition du bout de la rue a repris l'ensemble de la collection et a effectué la publication du tome I, l'île de Lamero. Le tome V de cette saga : Les sept fils d'Apollon a été également publié. Les tomes manquants, II, III, IV et VI suivront bientôt. Après plusieurs passages à de nombreux salons du livre, à la télé et dans la presse, Samar continue de vivre son rêve, avec son personnage principal qui grandit avec elle : Sheila.

 

Bibliographie

Les Élus et les Pierres stellaires. L'Île de Lamero, tome 1

Les Élus et les Pierres stellaires. Le Château embrumé, tome 2

Les Élus et les Pierres stellaires. L'Amulette de Grizmoira, tome 3

Les Élus et les Pierres stellaires. Le Prince d'Italaz et le Coffre sacré, tome 4

Les Élus et les Pierres stellaires. Les sept fils d’apollon, tome 5

 

Publication de la saga aux éditions du bout de la rue

Couverture du tome 1

Couverture du tome 1

Voir les commentaires

EX-ARM HIROCK/ SHIN-YA KOMI

EX-ARM

TOME 01

PAR HiRock  et  SHIN-YA KOMI

 

Ex-Arm, n’est pas la suite d’Ex-Vita, mais un monde parallèle. Vous pouvez donc lire cette série, indépendamment d’Ex-Vita.

 

Hirock nous donne un scénario de SF, bien fait, assez dense, les dessins sont superbes, on as plaisir à feuilleté ce nouveau manga (nouveau en France), dans le sens de lecture japonais, ce qui pour les vrais amateurs de mangas, n’est pas un simple détail.

 

Malgré une enquête approfondie, je n’ai pas pu savoir qui se cache dernière ce pseudo, dont l’éditeur français ignore tout, mener l’enquête et laissez-nous les infos dans les commentaires.

 

On attend la suite prévue en aout 2016 avec impatience

 

Résumé de l’ouvrage

Après le succès de la mini-série en deux volumes Ex-Vita, la version longue arrive chez Delcourt-Tonkam. L’histoire reprend à zéro avec, cette fois-ci, la présence d’un scénariste et l’arrivée de nouveaux personnages…

 

Résumé du Manga

Année 2030, sur le port de Tokyo. Un groupe doté de l’« Ex-Arm » n°08, attaque la policière Minami Uezono et sa co-équipière androïde Alma, alors infiltrées dans la transaction de l’« Ex-Arm », arme inconnue. Jouant le tout pour le tout, les deux acolytes réussiront-elles à initialiser l’« Ex-Arm » n°00 qu’elles ont dérobé à leurs assaillants ?

 

 

Shin-Ya KOMI

Biographie

 

Shinya Komi a été l’assistant de Masakazu Katsura (Zetman) avant de débuter sa première série Ex-Vita pour le magazine Miracle Jump spécialisé dans la SF et l’anticipation. Une fusion de Blade Runner, Ghost in the shell, AD Police, Bubblegum Crisis…

 

Bibliographie

 

2011   Ex-Vita   manga    Dessinateur, Scénariste

2015   EX-Arm   manga   Dessinateur

Album broché

224 pages

128 x 182 mm

EAN : 978-2-7560-8160-1

Prix : 9,35 €

Editeur :  DELCOURT - TONKAM

 

Reboot de la série Ex-Vita parue chez Delcourt en mai 2015.

• 3 volumes parus au Japon, série en cours.

• Copyright : EX-ARM © 2015 by HiRock, Shin-ya Komi/ SHUEISHA Inc.

Tome 2 Aout 2016

EX-ARM HIROCK/ SHIN-YA KOMI

Voir les commentaires

Elsa Brants, Save me Pythie
Elsa Brants, Save me Pythie

Elsa Brants,

Save me Pythie

Angoulême 2015

Sélectionné pour le prix des Collèges

 

Bonjour Elsa Brants,

 

Stéphane Dubois,

Avant de parler de votre actualité, pourriez-vous nous dire qu’elle est votre formation ?

 

Elsa Brants,

Je suis plutôt autodidacte,  j’ai formulé très tôt le vœu d’être auteur de bande dessinée vers les 12 ans,  j’ai,  mais je n’ai  pas été prise dans les concours des écoles que j’ai tentés après le Lycée. Soit je n’étais pas prise au concours, soit elles étaient bien trop chères ou trop éloignées.

 

J’ai rencontré Guillaume Lapeyre, qui est maintenant mon mari, et tous les deux nous  avons décidé de devenir auteurs de bandes dessinées. Nous avons tous les deux pris des petits boulots, histoire de vivre, et le reste du temps nous dessinions, nous avons monté plusieurs projets, rencontrer de nombreux auteurs de BD  qui bien conseiller, durant par exemple des festivals comme Angoulême.    

 

Stéphane Dubois,

Qu’est qui vous motivent qu’elles sont vos influences ?

 

Elsa Brants,

Quand on voit mes dessins, on comprend tout de suite l’influence des mangas japonais sur mon œuvre et plus particulièrement de  Rumiko Takahashi l’auteur de Ranma ½. J’ai été élevé au Club Dorothée, même si je lisais de tout,  des bandes dessinées, des comic’s, des romans, pour moi le format manga semblait plus proche des personnages et cela m’a touchée. 

 

Stéphane Dubois,

Vous avez été longtemps que coloriste, après éventuellement vous avez fait les dessins et il faut attendre 2014, pour que vous fassiez un album complet et personnel, pourquoi si longtemps ?

 

Elsa Brants,

  Au tout début, je n’avais pas le niveau au dessin, quand nous avons rencontré les éditeurs pour la première fois, avec mon mari, le premier projet qui à intéresser les éditeurs était un projet où Guillaume Lapeyre avait fait les dessins et moi le coloriage.  Il devenait plus facile de trouver d’autres contrats en tant que coloriste, de travailler avec des dessinateurs très sympathiques dans des univers très différents et de vivre de mon travail.  

 

Stéphane Dubois,

Pour la série Save me Pythie, déjà trois tomes sont sortis, le projet paraitra en février 2016, quel est l’univers de la Pythie.

 

Elsa Brants,

Dans la Grèce antique, Pythie a le nom de la fonction est frappé d'une malédiction, comme Cassandre: elle ne pourra prédire que des catastrophes et personne ne la croira. À part peut-être Xanthe, fils caché de Zeus qui va de catastrophe en catastrophe (de Charybde en Scylla à l'époque) sous les coups rancuniers d’Héra.

 

C’est loufoque, absurde, je m’abuse beaucoup. Le tome 5 est déjà en préparation.

 

Stéphane Dubois,

Vous comptez faire une saga en combien de volume ?

 

Elsa Brants,

Si on part sur l’exemple des mangas, la plus grande série dépasse les 200 tomes, mais je vous rassure, je ne prévois pas autant de volumes. Normalement, je dois m’arrêter au tome 5.

 

Stéphane Dubois,

C’est un format manga, pourquoi ne pas être allez au bout de cette logique, avec un sens de lecture japonais ?

 

Elsa Brants,

Si je l’avais fait dans le sens japonais, ma grand- mère et les jeunes enfants auraient eu du mal, je suis lu par des jeunes de 7 ans, en plein apprentissage de la lecture, sachant que les Japonais savent lire dans les deux sens de lecture. Je me suis dit autant le faire dans le sens de ceux qui le lisent le plus en France.

 

Le premier tome est en prépublication au Japon en langue japonaise et l’éditeur japonais a choisi de le laisser dans le sens de lecture occidental, pensant que puisqu’il s’agit d’une œuvre française, il n’y avait pas de raison de le changer.

 

Stéphane Dubois,

Il s’agit de votre première traduction, ou d’autres traductions avaient déjà été faites ?

 

Elsa Brants,

La série « Lily, la petite princesse », qui est une bande dessinée sans texte, a été  traduite en Colombie, mais que le titre, puisqu’il n’y a pas du tout de texte. Je suis ravie d’être présente en Colombie. La vraie traduction de mon histoire reste la Pythie.

 

Stéphane Dubois,

Quel est le public de la Pythie ?

 

Elsa Brants,

C’est tout public, je suis lu par des enfants qui débutent en lecture, comme des adolescents, des retraités, c’est de l’humour totalement décalé, il n’y a rien de violent ou de trop choquant. Seul Zeus ce transformant en poulet pourrait choquer certains :)  .

Stéphane Dubois,

Le tome 5 de la Pythie est en préparation, ensuite quels sont vos projets ?

 

Elsa Brants,

J’ai plusieurs idées, plusieurs envies, j’ai du mal à me concentrer dessus tant que cette série n’est pas finie. Je note parfois des idées, mais j’y penserais vraiment après.

 

Stéphane Dubois,

À bientôt pour de nouvelles aventures.

 

 

Biographie :

 

Elsa Brants, née en 1975 à Montpellier, est scénariste, dessinatrice et coloriste française de bande dessinée. En 1998, elle rencontre Guillaume Lapeyre (le dessinateur des séries Les Chroniques de Magon, Ether, Explorers, L'Intrépide et City Hall) avec lequel elle collaborera sur plusieurs albums.

 

Œuvre

2003 : Les chroniques de Magon - t. 1 : Les enfants de la cyberchair, Nicolas Jarry (scénario), Guillaume Lapeyre (dessin), Elsa Brants (couleur), , collection Néopolis, 46 p.

 

2004 : Les chroniques de Magon - t. 2 : Genèses, Nicolas Jarry (scénario), Guillaume Lapeyre (dessin), Elsa Brants (couleur), , collection Néopolis, 46 p.

 

2005 : Les chroniques de Magon - t. 3 : L'antre de la Gorgone, Nicolas Jarry (scénario), Guillaume Lapeyre (dessin), Elsa Brants (couleur), , collection Néopolis, 48 p.

 

2005 : Weëna - t.  3 : Résurgence, Éric Corbeyran (scénario), Alice Picard (dessin), Elsa Brants (couleur), Delcourt, collection Terres de Légendes, 46 p. (ISBN 2847896619)

 

2005 : Weëna - t.  4 : Union, Éric Corbeyran (scénario), Alice Picard (dessin), Elsa Brants (couleur), Delcourt, collection Terres de Légendes, 46 p. (ISBN 2847899294)

 

2006 : Les chroniques de Magon - t. 4: Exil, Nicolas Jarry (scénario), Guillaume Lapeyre (dessin), Elsa Brants (couleur), , collection Néopolis, 48 p

 

2007: Les chroniques de Magon - t. 5: Les seigneurs de Katë, Nicolas Jarry (scénario), Guillaume Lapeyre (dessin), Elsa Brants (couleur), , collection Néopolis, 46 p.

 

2007 : Weëna - t.  5 : Bataille, Éric Corbeyran (scénario), Alice Picard (dessin), Elsa Brants (couleur), Delcourt, collection Terres de Légendes, 46 p. (ISBN 978-2-7560-0337-5)

 

2008 : Les chroniques de Magon - t. 6: Héritage, Nicolas Jarry (scénario), Guillaume Lapeyre (dessin), Elsa Brants (couleur), , collection Néopolis, 46 p.

 

2008 : Weëna - t.  6 : Voyage, Éric Corbeyran (scénario), Alice Picard (dessin), Elsa Brants (couleur), Delcourt, collection Terres de Légendes, 46 p. (ISBN 978-2-7560-0984-1)

 

2008 : Okhéania - t.  1 : Le tsunami, Éric Corbeyran (scénario), Alice Picard (dessin), Elsa Brants (couleur), Dargaud, 80 p. (ISBN 978-2-505-00263-5)

 

2008 : Okhéania - t.  2 : La chute, Éric Corbeyran (scénario), Alice Picard (dessin), Elsa Brants (couleur), Dargaud, 78 p. (ISBN 978-2-505-00465-3)

 

2009 : Lily - t.  1 : Joyeux anniversaire, princesse !, Nykko (scénario), Elsa Brants (dessin, couleur), 28p.

 

2009 : Lily - t.  2 : Le peintre fou, Nykko (scénario), Elsa Brants (dessin, couleur), 28p

 

2009 : Okhéania - t.  3 : Les profondeurs, Éric Corbeyran (scénario), Alice Picard (dessin), Elsa Brants (couleur), Dargaud, 82 p. (ISBN 978-2-505-00661-9)

 

2010 : Lily - t.  3 : Bébé en cavale, Nykko (scénario), Elsa Brants (dessin, couleur), 28p.

 

2010 : Nanami - t.  3 : Le royaume invisible, Amélie Sarn, Éric Corbeyran (scénario), Nauriel (dessin), Elsa Brants (couleur), 78 p.

 

2010 : Weëna - t.  7 : Destination, Éric Corbeyran (scénario), Alice Picard (dessin), Elsa Brants (couleur), Delcourt, collection Terres de Légendes, 46 p. (ISBN 978-2-7560-1553-8)

 

2011 : Lily - t.  4 : Des amours de dragons, Nykko (scénario), Elsa Brants (dessin, couleur), 28p.

 

2011 : Nanami - t.  4 : Le prince noir, Amélie Sarn (scénario), Nauriel (dessin), Elsa Brants (couleur), 64 p.

 

2011 : Okhéania - t.  4 : L'île, Éric Corbeyran (scénario), Alice Picard (dessin), Elsa Brants (couleur), Dargaud, 64 p. (ISBN 978-2-505-00937-5)

 

2012 : Nanami - t.  5 : Le combat final, Amélie Sarn (scénario), Nauriel (dessin), Elsa Brants (couleur), 62 p.

 

2012 : Weëna - t.  8 : Union, Éric Corbeyran (scénario), Alice Picard (dessin), Elsa Brants (couleur), Delcourt, collection Terres de Légendes, 46 p. (ISBN 978-2-7560-1982-6)

 

2014 : Save me Pythie- t. 1 : Elsa Brants (scénario, dessin), Kana, collection Big Kana, 192 p. (ISBN 978-2-505-06102-1)

 

2014 : Save me Pythie - t. 2 : Elsa Brants (scénario, dessin), Kana, collection Big Kana, 192 p.

Voir les commentaires

Voir les commentaires

PROGRAMME COMPLET FIBD 2016 ANGOULEME

PROGRAMME COMPLET

FIBD 2016

ANGOULEME

 

Vous trouverez ci-dessous en  PDF, le programme complet heure par heure du 44eme Festival International de la Bande Dessiné d’Angoulême.

 

A très bientôt, sur place…

PROGRAMME COMPLET FIBD 2016 ANGOULEME

Bande annonce officielle du festival 2016

Voir les commentaires

 

Cosplay et Steampunk

 aux Utopiales 2015

Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015
Cosplay Utopiales 2015

Cosplay Utopiales 2015

Cosplay Utopiales 2015 (2)
Cosplay Utopiales 2015 (2)
Cosplay Utopiales 2015 (2)
Cosplay Utopiales 2015 (2)
Cosplay Utopiales 2015 (2)
Cosplay Utopiales 2015 (2)

Cosplay Utopiales 2015 (2)

Steampunk
Steampunk
Steampunk
Steampunk
Steampunk
Steampunk

Steampunk

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Archives

Hébergé par Overblog