Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site sur la Science-fiction et le Fantastique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Articles avec #nifff neuchatel suisse

NIFFF 2017 NEW CINEMA FROM ASIA

NIFFF 2017

NEW CINEMA FROM ASIA

 

BLADE OF THE IMMORTAL

Miike Takashi, Japan, 2017, 140’, Chambara Bloodbath

Cast: Kimura Takuya, Sugisaki Hana, Sōta Fukushi

Producers: Maeda Shigeji, Saka Misako, Jeremy Thomas

Distributor: Ascot Elite (CH)

SWISS PREMIERE

Après avoir vu sa famille se faire tuer, une jeune fille engage un guerrier pour se venger. Malpoli et violent, cet anti-héros est également immortel. En adaptant le manga L’Habitant de l’infini, Miike signe un retour en grâce au film de samouraïs. Après 13 Assassins, le réalisateur pulvérise les codes du chambara dans un torrent de violence inouïe. Absolument dément, le film vous embarque dans une déferlante graphique complètement jubilatoire.

 

HAVE A NICE DAY

Liu Jian, China, 2017, 77’, Pulp Film Noir

Cast: Yang Siming, Cao Kou , Ma Xiaofeng

Producers: Liu Jian, Yang Cheng

Distributor: Outside the Box (CH)

SWISS PREMIERE

En dérobant un sac qui contient un million de yen, un jeune homme met en marche une série d’événements violents qui changeront à jamais la vie de nombreuses personnes. Pour son second film d’animation, le Chinois Liu Jian nous plonge dans une histoire criminelle retorse qui entremêle le destin d’individus variés en usant habilement des codes du film noir et de la satire. Univers oppressant et personnages désespérés caractérisent ce film singulier et bouleversant.

 

JAILBREAK

Jimmy Henderson, Cambodia, 2017, 92’, Jaw-Breaking Action Mayhem

Cast: Jean-Paul Ly, Dara Our, Céline Tran

Producer: Loy Te World sales: Kongchat Pictures (KH)

SWISS PREMIERE

Un criminel fraîchement coffré promet à la police de révéler l’identité de son leader. Lorsqu’une gigantesque émeute transforme la prison en terrain de chasse, quelques policiers vont suer pour le maintenir en vie... Le Cambodge frappe très fort avec ce film d’action sans temps mort qui met en avant le bokator, art martial khmer donnant lieu à des bastons ultra-nerveuses. Le plus gros succès au box-office local marche sur les traces de ses voisins Ong Bak et The Raid.

KUNG FU YOGA

Stanley Tong, China/India, 2017, 107’, Indiana Jones On Acid – Blockbuster Massala

Cast: Jackie Chan, Zhang Lay, Aarif Rahman

Producers: Barbie Tung, Jackie Chan, Wang Wei

Distributor: AAA Group (FR)

SWISS PREMIERE

Un professeur d’archéologie adepte du kung-fu et ses jeunes assistants partent en Inde à la recherche d’une ancienne cité renfermant mille richesses. L’ennui ? Un groupe de mercenaires convoite également le trésor perdu. Dans la lignée des Opération Condor, Jackie Chan revient avec un nouveau film d’aventures déjanté qui mêle mano a mano virevoltants et courses-poursuites complètement improbables. Accrochez-vous à votre siège, ça va secouer !

 

MARLINA THE MURDERER IN FOUR ACTS

Mouly Surya, Indonesia, 2017, 93’, Rape & Revenge – Feminist Western

Cast: Marsha Timothy, Dea Panendra, Yoga Pratama

Producers: Rama Adi, Fauzan Zidni

World sales: Asian Shadows - Chinese Shadows (FR)

SWISS PREMIERE

Une jeune veuve vit seule dans un coin reculé d’une île indonésienne. Un jour, elle est attaquée par un gang venu la violer et la dépouiller de son bétail. Déterminée à obtenir justice, elle s’engage dans un voyage vers sa propre émancipation. Mais le chemin est long, surtout quand un fantôme sans tête vous poursuit. Doté d’une bande originale remarquable et d’une photographie somptueuse, ce western hautement engagé est une fable universelle sur la liberté. Envoûtant !

 

PWERA USOG

Jason Paul Laxamana, The Philippines, 2017, 94’, Paranormal Pop-Folk Horror

Cast: Joseph Marco, Sofia Andres, Albie Casiño

Producer: Melvin Lacerna

World sales: Regal Films (PH)

INTERNATIONAL PREMIERE

Parmi les superstitions philippines, on vous présente le « usog », sorte de malédiction transmise par un étranger qui rend la victime aveugle tout en lui refilant fièvre, diarrhée et vomissements. Un fléau auquel va être confronté un groupe de fils à papa après avoir accidentellement blessé une sans-abri. Aussi généreux que divertissant, ce mélange des genres et des moeurs offre des séries d’affrontements surnaturels et dantesques.

TRAPPED

Vikramaditya Motwane, India, 2017, 105’, Nerve-Racking Huis Clos

Cast: Rajkumar Rao, Geetanjali Thapa

Producers: Madhu Mantena, Vikas Bahl, Anurag Kashyap

World sales: Basil Content Media (IN)

EUROPEAN PREMIERE

Animé par un béguin pour sa collègue, un homme se retrouve enfermé dans un appartement d’un gratte-ciel à l’abandon, sans nourriture, eau, ou électricité. Porté par la performance habitée de Rajkummar Rao, qui traduit la lente agonie de son personnage avec un dévouement hors du commun, ce huis clos anxiogène s’inscrit dans le dynamique nouveau cinéma indépendant indien. Un thriller intériorisé qui dépeint une Mumbai distante et étouffante, loin des envolées bollywoodiennes.

 

ZOMBIOLOGY: ENJOY YOURSELF TONIGHT

Alan Lo, Hong Kong, 2017, 106’, Heroic Zombie Stand-Off

Cast: Michael Ning, Louis Cheung, Carrie Ng

Producer: Clement Cheung

World sales: Young Live Entertainment (HK)

INTERNATIONAL PREMIERE

Lorsque des mangeurs de chaire humaine envahissent soudainement Hong Kong, Lung doit vaincre un poulet satanique aux oeufs mortels afin de rétablir le calme dans sa ville... et au sein de sa famille ! En s’attaquant de manière novatrice au film de zombies, Alan Lo signe un premier long métrage au récit bourré de rebondissements et ponctué d’étonnantes séquences animées. Une preuve de plus – s’il en est ! – que le cinéma hongkongais sait manier les genres comme nul autre.

Voir les commentaires

UNDER THE SHADOW – Babak Anvari, Iran/Jordan/Qatar/UK

UNDER THE SHADOW – Babak Anvari, Iran/Jordan/Qatar/UK

NIFFF 2016

Palmarès

 

Prix H.R. Giger «Narcisse» du meilleur film (Compétition Internationale)       

CHF 10’000.- offerts par la Ville de Neuchâtel

 

UNDER THE SHADOW – Babak Anvari, Iran/Jordan/Qatar/UK

Mention spéciale: THE LURE - Agnieszka Smoczyńska, Poland  

 

Membres du Jury

Anurag Kashyap, Director, IN


Charlie Lyne, Director, UK

Luis Ospina, Director, CO

Joyce A. Nashawati, Director, LB

Consuelo Holtzer, Deputy Director of the Strasbourg European Fantastic Film Fest, USA

 

 

Méliès d’argent du meilleur long métrage européen
   

Nomination

PARENTS – Christian Tafdrup, Denmark  

 

Décerné par le Jury Méliès

Brigitte Häring, Journalist (Schweizer Radio und Fernsehen - SRF), CH

Andrea Quiroz, Producer, MX

Frederik Peeters, Comic book artist, CH

 

Le film est ainsi nominé pour le Méliès d’or, qui sera décerné le 29 octobre au Fantastik Filmfest (Lund, Suède).

 

Prix NIFFF de la critique internationale (Compétition Internationale)


SWISS ARMY MAN – Daniel Scheinert & Dan Kwan, USA

 

Décerné par le Jury NIFFF de la critique internationale

Pierce Conran, Screen Anarchy, CA

Cédric Delelée, Mad Movies, FR

Andrea Monili, Nocturno, IT

Luis Rosales, Scifiworld, SP

Nando Rohner, Deadline, DE

 

 

Prix Imaging The Future du meilleur production design (Compétition Internationale)


CHF 5’000.- offerts par le Centre Suisse d’Electronique et de Microtechnique (CSEM)

 

SWISS ARMY MAN – Daniel Scheinert & Dan Kwan, USA

 

Décerné par le Jury Imaging The Future

Michael Krummenacher, Director, CH

Alexandre Poncet, Director & Journalist, FR

Laura Sanchez Acosta, Producer, AR

 

Prix de la Jeunesse Denis-De-Rougemont (Compétition Internationale)


Une montre Hamilton

 

DETOUR – Christopher Smith, UK, Afrique du Sud

Décerné par le Jury du Lycée Denis-de-Rougemont

Hafsa Ibrahim, Njarasoa Rumpf, Camila Schmalz P., Valentin Straub

 

 

Prix du meilleur film asiatique (Compétition Asiatique)


Honorifique

HONOR THY FATHER – Erik Matti, Philippines

 

Décerné par le public

 

Prix RTS du Public (Compétition Internationale et Compétition Asiatique)

Diffusion

 

SWISS ARMY MAN – Daniel Scheinert & Dan Kwan, USA

Décerné par le public

 

Prix H.R. Giger «Narcisse» du meilleur court métrage suisse    


CHF 10’000.- offerts par la SSA et Suissimage

 

IVAN’S NEED – Veronica Lingg, Manuela Leuenberger & Lukas Suter, Switzerland

 

Décernés par le Jury SSA/Suissimage

Anne Deluz, SSA/SUISSIMAGE Delegate, CH

Carmen Jaquier, Director, CH

Marie Klay, Programmer at Spoutnik, Administrative Director & Programmer at LUFF, CH

 

 

Méliès d’argent du meilleur court métrage européen

Nomination

 

IVAN’S NEED – Veronica Lingg, Manuela Leuenberger & Lukas Suter, Switzerland

 

Décernés par le Jury SSA/Suissimage

Anne Deluz, SSA/SUISSIMAGE Delegate, CH

Carmen Jaquier, Director, CH

Marie Klay, Programmer at Spoutnik, Administrative Director & Programmer at LUFF, CH

 

Le film est ainsi nominé pour le Méliès d’or, qui sera décerné le 29 octobre au Fantastik Filmfest (Lund, Suède).

 

Prix Taurus Studio à l’innovation (compétition de courts métrages suisses)


Bon de CHF 2’000.- de post-production sonore

 

BELLE COMME UN COEUR – Gregory Casares, Switzerland

 

Décerné par le Jury Taurus Studio

Claude Lander, Founder of Taurus Studio, CH

Marie-Thérèse Bonadonna, Cultural Delegate at Club 44, CH


Freddy Landry, Journalist & Producer, CH

 

Voir les commentaires

Jean Cocteau: La belle et la bête (1946), courtesy: DisCina

Jean Cocteau: La belle et la bête (1946), courtesy: DisCina

Exposition

"Monstres, faites-moi peur"

 

La Maison d’Ailleurs aux Rencontres d’Arles avec une exposition inédite : « Monstres, faites-moi peur ! ».

 

Pour sa 47ème édition des Rencontres d’Arles, le festival a invité la Maison d’Ailleurs à exposer – du 4

juillet au 25 septembre 2016 – une série de photographies provenant de ses collections et expressément rassemblées pour l’occasion autour de la figure du monstre. Explorant la diversité de cette thématique, l’exposition « Monstres, faites-moi peur ! » confronte notre regard à l’idée de la norme, aux fondements relationnels qui nous associent ou nous dissocient d’un groupe. Un regard oblique sur les monstres au cinéma.

 

« Monstres, faites-moi peur ! »

Pour cette 47ème édition des Rencontres d’Arles, la Maison d’Ailleurs a parcouru ses collections et choisi d’exposer 150 photographies de monstres – géants, vampires, mort-vivants, extraterrestres, créatures mythologiques, être anormaux et difformes –, créant ainsi l’exposition « Monstres, faites-moi peur ! ». Cette exposition exprime la valeur singulière de l’être différent au travers de l’imagerie issue des mauvais genres fictionnels ; elle confronte notre regard à l’idée de la norme – en proposant une approche qui ne se limite pas à la contemplation de l’anormalité – et invite à parcourir les marges de ce qui tend à nous rendre plus ou moins humain.

 

La sélection des images se concentre autour de deux axes névralgiques qui développent un réseau visuel différent faisant resurgir en fin de compte les idées du monstre. Plus précisément, l’exposition se compose d’une première série de portraits de monstres en plein cadre et d’une deuxième série où le monstre horschamp se construit par son absence même.

 

Les Rencontres d’Arles Avec une programmation composée essentiellement de productions inédites, les Rencontres d’Arles, festival international de photographie, recourent souvent à des collaborations avec des musées et des institutions françaises et étrangères. A travers plus de soixante expositions installées dans divers lieux patrimoniaux exceptionnels de la ville, le festival contribue chaque été – depuis 1970 – à transmettre le patrimoine photographique mondial. Grâce à une programmation composée essentiellement de productions originales, les Rencontres d’Arles sont devenues le festival de référence d’envergure internationale : être au fait de l’usage des nouvelles techniques, proposer à tous les publics une autre conception de l’exposition photographique et un vrai rapport à l’image, telles sont les missions des Rencontres d’Arles.

 

Communiqué de presse du 27 juin 2016

Jack Arnold: Creature from the Black Lagoon (1954), courtesy: Universal International Pictures

Jack Arnold: Creature from the Black Lagoon (1954), courtesy: Universal International Pictures

John Carpenter: Halloween (1978), courtesy: Compass International Pictures

John Carpenter: Halloween (1978), courtesy: Compass International Pictures

Bernard L. Kowalski: SSSSSSS (1973), courtesy: Universal Pictures

Bernard L. Kowalski: SSSSSSS (1973), courtesy: Universal Pictures

Autre festival culturel de l’été

La Maison d’Ailleurs au NIFFF La Maison d’Ailleurs participe également au NIFFF – Neuchâtel International Fantastic Film Festival – dans le cadre du programme du « NIFFF Extended ».

Le New Worlds of Fantasy est un forum littéraire qui explore les arcanes de la fiction fantastique contemporaine et ceci pour la sixième année consécutive.

Le 7 juillet prochain, l’illustrateur, scénariste et dessinateur de bande dessinée suisse Frederik Peeters donnera une conférence modérée par Marc Atallah, directeur de la Maison d’Ailleurs.

Communiqué de presse du 27 juin 2016

Voir les commentaires

LA SÉLECTION OFFICIELLE HORS COMPÉTITION

NIFFF 2016

LES PREMIERS TITRES

DE LA SÉLECTION OFFICIELLE HORS COMPÉTITION

 

Après avoir dévoilé le programme dédié à John Carpenter, invité d’honneur de la 16e édition, le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel (1-9 juillet 2016) présente les six premiers titres de sa sélection officielle hors compétition. Durant les 9 jours du Festival, NIFFF Invasion animera la cité à travers une série d’activités gratuites pour petits et grands, avec le soutien de la Ville de Neuchâtel et en collaboration avec le Centre d’Art Neuchâtel. 

 

Les 6 premiers titres de la sélection officielle hors compétition

Le NIFFF annonce les premiers titres de sa programmation dans sa section ULTRA MOVIES qui présente la production la plus extravagante ou extrême du cinéma de genre : Carnage Park de Mickey Keating (USA, 2016) en première européenne, ainsi que The Greasy Strangler de Jim Hosking (USA, 2016) et le dernier film de Kevin Smith, Yoga Hosers (USA, 2016), tous deux en première suisse.

Dans sa section FILMS OF THE THIRD KIND qui met en valeur les liaisons entre fantastique et les genres connexes à travers les films les plus attendus de la saison, le Festival est fier d’annoncer : Zeta (Italie, 2016) de Cosimo Alemà en première internationale, ainsi que Desierto (Mexique, France, 2015) de Jonás Cuarón et Bad Cat (Turquie, 2016) de Mehmet Kurtulus et Ayşe Ünal, tous deux en première suisse.

  

 

LES PREMIERS TITRES DE LA SÉLECTION OFFICIELLE HORS COMPÉTITION

Après avoir dévoilé le programme dédié à John Carpenter, invité d’honneur de la 16e édition, le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel (1-9 juillet 2016) présente les six premiers titres de sa sélection officielle hors compétition. Durant les 9 jours du Festival, NIFFF Invasion animera la cité à travers une série d’activités gratuites pour petits et grands, avec le soutien de la Ville de Neuchâtel et en collaboration avec le Centre d’Art Neuchâtel. 

 

Les 6 premiers titres de la sélection officielle hors compétition

Le NIFFF annonce les premiers titres de sa programmation dans sa section ULTRA MOVIES qui présente la production la plus extravagante ou extrême du cinéma de genre : Carnage Park de Mickey Keating (USA, 2016) en première européenne, ainsi que The Greasy Strangler de Jim Hosking (USA, 2016) et le dernier film de Kevin Smith, Yoga Hosers (USA, 2016), tous deux en première suisse.

 

Dans sa section FILMS OF THE THIRD KIND qui met en valeur les liaisons entre fantastique et les genres connexes à travers les films les plus attendus de la saison, le Festival est fier d’annoncer : Zeta (Italie, 2016) de Cosimo Alemà en première internationale, ainsi que Desierto (Mexique, France, 2015) de Jonás Cuarón et Bad Cat (Turquie, 2016) de Mehmet Kurtulus et Ayşe Ünal, tous deux en première suisse.

  

ULTRA MOVIES 

YOGA HOSERS - Première suisse

Kevin Smith, US, 2016

Avec Lily-Rose Melody Depp, Harley Quinn Smith, Johnny Depp

 

CARNAGE PARK - Première européenne

Mickey Keating, US, 2016

Avec Ashley Bell, Pat Healy, James Landry Hébert

 

THE GREASY STRANGLER - Première suisse

Jim Hosking, US, 2016

Avec Michael St. Michaels, Sky Elobar, Elizabeth De Razzo

 

FILMS OF THE THIRD KIND 

ZETA - Première internationale

Cosimo Alemà, IT, 2016

Avec Adriano Accrocca, Alessandro Aleotti, Andrea Amato

 

DESIERTO - Première suisse

Jonás Cuarón, MX/FR, 2015

Avec Gael García Bernal, Jeffrey Dean Morgan, Alondra Hidalgo

 

BAD CAT - Première suisse

Mehmet Kurtulus, Ayşe Ünal, TR, 2016

Avec Cezmi Baskin, Demet Evgar, Aysen Gruda

 

 

 

NIFFF INVASION – Collaboration avec le CAN Centre d’Art Neuchâtel

NIFFF INVASION, programme entièrement gratuit soutenu par la Ville de Neuchâtel, propose une série d’animations au cœur de la cité sous la forme de projections, d’installations, d’activités ludiques ou d’expositions destinées à un large public. Dans ce contexte, le partenariat avec le CAN, initié en 2008, présente une carte blanche à l’artiste Nicolas Party, qui s’allie à l’artiste britannique Jesse Wine pour réaliser une salle de cinéma pas comme les autres, où tout est fait pour déranger la réception visuelle du film.

 

Ce dispositif hors les murs, capable d’accueillir une vingtaine de spectateurs, sera complètement réaménagé par les deux artistes. Un film, choisi en collaboration avec l’équipe artistique du NIFFF, s’y dévoilera sous un jour nouveau.

 

De plus, Nicolas Party, peintre et plasticien suisse résidant à Bruxelles, présente sa première exposition monographique dans une institution en Suisse, au CAN. Le vernissage a lieu le 20 mai à 18h30. A ne pas manquer. 

 

 

 

 

Communiqué de presse 03 05 2016

 

Administration du NIFFF Théâtre du Passage, Neuchâtel, Suisse

Voir les commentaires

JOHN CARPENTER RETROSPECTIVE NIFFF 2016
JOHN CARPENTER RETROSPECTIVE NIFFF 2016

JOHN CARPENTER

RETROSPECTIVE

NIFFF 2016

 

Comme précédemment annoncé, le mythique réalisateur américain John Carpenter est l’invité d’honneur de la 16e édition du NIFFF. 

 

A l’occasion de cette venue exceptionnelle du « Maître de l’Horreur » à Neuchâtel, le festival concrétise un projet de longue date et propose une rétrospective de ses œuvres emblématiques. Une opportunité unique de découvrir ou de redécouvrir, sur grand écran et dans les meilleurs formats disponibles, 18 titres qui ont littéralement écrit l’histoire contemporaine du cinéma fantastique. 

 

 

 

Le programme complet de la rétrospective, qui se déroulera du 1er au 9 juillet 2016:

 

Dark Star, 1974

Assault On Precinct 13, 1976

Halloween, 1978

The Fog, 1980

Escape From New York, 1981

The Thing, 1982

Christine, 1983

Starman, 1984

Big Trouble In Little China, 1986

Prince Of Darkness, 1987

They Live, 1988

Memoirs Of An Invisible Man, 1992

In The Mouth Of Madness, 1994

Village Of The Damned, 1995

Escape From L.A., 1996

Vampires, 1998

Ghosts Of Mars, 2001

The Ward, 2010

 

 

Voir les commentaires

Nuit du Court Métrage

Nuit du Court Métrage

 

Dès le début du printemps et jusqu’à la fin de l’année, le NIFFF parcourra la Suisse en tant qu’invité de la Nuit du Court Métrage. Organisée en collaboration avec International Kurzfilmtage Winterthur, cette tournée débutera le 1er avril à Zurich et fera escale dans 23 villes du pays. Pourvu d’une carte blanche, le NIFFF rejoint les festivités de cette Nuit itinérante en proposant un programme qui réfléchit les interactions entre cinéma de genre et humour. 

 

Les films sélectionnés épousent la diversité célébrée par la ligne éditoriale du NIFFF. À partir des premiers « trucs » de Georges Méliès (L’Homme à la tête de caoutchouc), le programme s’amuse à déconstruire les formes et les clichés, naviguant entre la comédie musicale gore canadienne (The Legend of Beaver Dam), le film catastrophe coréen (Johnny Express), les fantômes lituaniens (Ghost I Don’t Remember) et les frasques parodiques de la première web série fantastique suisse (Hellvetia). 

 

 

Communiqué de presse NIFFF

Voir les commentaires

Prix du cinéma suisse 2016
Prix du cinéma suisse 2016

Prix du cinéma suisse 2016

Le prix d'honneur

 à Renato Berta

 

Le Prix d’honneur du cinéma suisse 2016 est décerné à Renato Berta. Il récompense la carrière d’un directeur de la photographie qui a profondément influencé le cinéma d’auteur européen de ces dernières décennies. Le Conseiller fédéral Alain Berset remettra le «Quartz» à Renato Berta à l’occasion de la remise des Prix du cinéma suisse le 18 mars prochain à Zurich.

 

Le directeur de la photographie d’origine tessinoise est considéré comme une figure clé de la renaissance du cinéma suisse dans les années 1970. L’Office fédéral de la culture (OFC) décerne le prix d’honneur à Renato Berta pour l’ensemble de son œuvre cinématographique dans le cadre du Prix du cinéma suisse 2016. Le prix est doté de CHF 30’000.

 

Les débuts de Renato Berta sont liés à la Nouvelle Vague suisse ; il a notamment travaillé pour les films dirigés par Alain Tanner, Daniel Schmid ou Claude Goretta. A la même période, il commencera aussi sa longue collaboration avec le couple de cinéastes français Danièle Huillet et Jean-Marie Straub. Renato Berta a également régulièrement travaillé avec les réalisateurs Alain Resnais, Louis Malle, Amos Gitai et Manoel de Oliveira. Il n‘a pas seulement profondément influencé le cinéma d’auteur européen, mais il a également apporté de nouvelles images et techniques dans le cinéma suisse. Dernièrement, Renato Berta a exercé ses talents de directeur de la photographie dans «L’ombre des femmes» (2015) de Philippe Garrel et «For This Is My Body» (2015) de Paule Muret.

 

La 19e cérémonie de remise du Prix du cinéma suisse aura lieu le vendredi 18 mars 2016 à Zurich. Cette mise à l’honneur du cinéma suisse est réalisée par l’Office fédéral de la culture en partenariat avec SRG SSR et l’Association «Quartz» Genève Zurich et en collaboration avec SWISS FILMS, l’Académie du cinéma suisse et les Journées de Soleure. 

 

Communiqué de presse SWISS FILMS

Voir les commentaires

John Carpenter en live  NIFFF 2016

John Carpenter en live 

NIFFF 2016

 

Dans le cadre de sa 16e édition, le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel aura l’honneur d’accueillir une figure majeure du cinéma américain en la personne de John Carpenter. Le mercredi 6 juillet 2016, le légendaire réalisateur de films de genre et compositeur interprétera en live une sélection de ses thèmes mythiques ainsi que ses nouvelles créations à l'occasion d'un concert présenté en exclusivité suisse et dont la billetterie est ouverte dès aujourd’hui. Le programme sera complété durant les 9 jours du festival par une rétrospective de ses œuvres les plus marquantes. 

 

 

John Carpenter en live

 

La musique est considérée par John Carpenter comme une forme d’expression fondamentale et instinctive. Compositeur innovant, il a créé la plupart des bandes originales de sa filmographie qui ont largement contribué à sa notoriété. Son univers sonore à base de synthétiseur minimal, d’accompagnements de piano et de boîte à rythme illustre à merveille l’ambiance émotionnelle qui émane de ses films et l’intersection cruciale existant entre musique et cinéma. En 2014, John Carpenter, assisté par les deux compositeurs Cody Carpenter (son fils) et Daniel Davis (son filleul), présente son tout premier album intitulé Lost Themes. Le succès rencontré le pousse à se produire en live et à entamer une tournée en 2016. Le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel a le privilège d’avoir été sélectionné par l’artiste pour un concert unique en Suisse qui se tiendra le mercredi 6 juillet. John Carpenter jouera autant ses bandes originales, ses morceaux issus de Lost Themes mais aussi ses compositions inédites tirées du second opus Lost Themes II. Agrémenté de plages de guitare électrique et acoustique, Lost Themes II sortira le 1er avril 2016.

 

 

John Carpenter Live

Mercredi 6 juillet 2016 – 20h00

Théâtre du Passage / Neuchâtel 

 

 

Une rétrospective dédiée au « Maître de l’Horreur »

 

John Carpenter est la signature légendaire qui personnifie le cinéma fantastique américain. Au travers d’une carrière longue d’une quarantaine d’années, il s’est imposé sur la scène internationale comme un des auteurs les plus inventifs et novateurs. Ainsi, la conception moderne des grands sous-genres du fantastique que sont le slasher, la science-fiction, l’horreur ou le western urbain est majoritairement influencée par des œuvres telles qu’Halloween, The Thing, Assault on Precinct 13 ou Escape from New York pour n’en citer que quelques-unes. La venue exceptionnelle de John Carpenter à Neuchâtel, référence majeure du genre, est l’occasion unique pour le NIFFF de réaliser un projet de longue date et de projeter en salle ses œuvres emblématiques dans les meilleurs formats disponibles. Le programme complet de la rétrospective, qui se déroulera du 1er au 9 juillet 2016, sera révélé dans le courant du mois d’avril. 

 

  Communiqué de presse du NIFFF

Voir les commentaires

Méliès d’or 2015

 

Méliès d’or 2015

 

Le film d’horreur autrichien Goodnight Mommy gagne le Méliès d’or 2015

 

La Fédération Européenne des Festivals du Film Fantastique (EFFFF) est ravie d’annoncer les lauréats de la 19ème compétition du Méliès d’or du film fantastique européen. Le Méliès d’or du meilleur long métrage a été attribué à Severin Fiala et Veronika Franz pour Goodnight Mommy (Autriche). Le Méliès d’or des courts métrages est quant à lui revenu à Supervenus de Frédéric Doazan (France). Le jury était composé de Claudio Simonetti (président), Iris Martin-Peralta et Francisco Villa-Lobos.

 

La cérémonie du Méliès d’or a eu lieu le 6 novembre à Trieste dans le cadre du festival ScienceplusFiction. Elle marque le point culminant d’un cycle unique de compétitions actuelles accueillies par 16 membres de la EFFFF dans 11 pays européens durant 2014 et 2015. Les lauréats (cf. ci-dessous) ont reçu un Méliès d’argent ainsi qu’une nomination pour la 19ème compétition du Méliès d’or.

 

Fondée en 1987, la EFFFF constitue un réseau dynamique de 22 festivals issus de 15 pays différents. Cumulant plus de 450'000 spectateurs, la EFFFF joue un rôle économique et culturel prépondérant sur la scène du film fantastique. Sa mission est de promouvoir la production européenne de films fantastiques à travers le continent mais également au-delà, en lui offrant une visibilité accrue au sein du public et de l’industrie, tout en encourageant la circulation des films. La compétition du Méliès d’or a été lancée en 1996, elle est restée l’une des principales activités de la fédération depuis cette date.

 

 

Les 8 nominés pour le Méliès d’or étaient :

 

Goodnight Mommy (Ich seh ich seh)

Veronika Franz, Severin Fiala / Autriche

Lauréat du Méliès d'argent à Sitges – Festival Internacional de Cinema de Catalunya, 2014

 

Index Zero

Lorenzo Sportiello / United Kingdom, Italie

Lauréat du Méliès d'argent à ScienceplusFiction – Trieste International Science Fiction Film Festival, 2014

 

Another Frontier (L’atra fontera)

André Cruz Shiraiwa / Espagne

Lauréat du Méliès d'argent à Brussels International Fantastic Film Festival, 2015

 

Liza, the Fox-Fairy (Liza, a rokatünder)

Károly Ujj Mészáros / Hongrie

Lauréat du Méliès d'argent à Imagine Film Festival, 2015

 

Men and Chicken (Maend of Hons)

Anders Thomas Jensen / Allemagne, Danemark

Lauréat du Méliès d'argent à Neuchâtel International Fantastic Film Festival, 2015

 

The Hallow

Corin Hardy / Royaume-Uni, Irlande

Lauréat du Méliès d'argent à Strasbourg European Fantastic Film Festival, 2015

 

Nina Forever

Blaine Brothers (Ben and Chris) / Royaume-Uni

Lauréat du Méliès d'argent à Lund Fantastik Film Festival, 2015

 

The Brand New Testament (Le tout nouveau testament)

Jaco Van Dormael / Belgique, France, Luxembourg

Lauréat du Méliès d'argent à Sitges – Festival Internacional de Cinema de Catalunya, 2015

 

Les 17 courts métrages nominés étaient :

 

Autumn Harvest

Fredrik S. Hana / Norvège

Lauréat du Méliès d'argent à Sitges – Festival Internacional de Cinema de Catalunya, 2014

 

The Nostalgist

Giacomo Cimini / Royaume-Uni

Lauréat du Méliès d'argent à ScienceplusFiction – Trieste International Science Fiction Film Festival, 2014

 

Wind

Robert Löbel / Allemagne

Lauréat du Méliès d'argent à Fanomenon – Leeds International Film Festival, 2014

 

Supervenus

Frédéric Doazan / France

Lauréat du Méliès d'argent à Court Metrange Festival, 2014

 

La maison de Poussière

Jean-Claude Rozec / France

Lauréat du Méliès d'argent à FanCine Málaga – Festival de Cine Fantástico, 2014

 

Ghost Train

Lee Cronin / Irlande, Finlande

Lauréat du Méliès d'argent à Molins de Rei Horror Film Festival, 2014

 

My Past Life

Sebastian Lindblad / Suède

Lauréat du Méliès d'argent à San Sebastian Horror & Fantasy Film Festival, 2014

 

Sinnside

Miguel Ángel Font Bisier / Espagne

Lauréat du Méliès d'argent à Razor Reel Flanders Film Festival, 2014

 

The Stomach

Ben Steiner / Royaume-Uni

Lauréat du Méliès d'argent à Abertoir Horror Festival, 2014

 

Dernière porte au sud

Sacha Feiner / France, Belgique

Lauréat du Méliès d'argent à Brussels International Fantastic Film Festival, 2015

 

A Blue Room

Tomasz Siwiński / France, Pologne

Lauréat du Méliès d'argent à Imagine Film Festival, 2015

 

The Salt of the Earth

Jonathan Desoindre / France

Lauréat du Méliès d'argent à Haapsalu Horror & Fantasy Film Festival, 2015

 

Es War Finster Und Merkwürdig Still

Mirella Brunold and Nina Calderone / Suisse

Lauréat du Méliès d'argent à Neuchâtel International Fantastic Film Festival, 2015

 

Detector

Floris Kingma / Pays-Bas

Lauréat du Méliès d'argent à Strasbourg European Fantastic Film Festival, 2015

 

Miami

Simão Cayatte / Portugal

Lauréat du Méliès d'argent à MOTELx – the Lisbon International Horror Film Festival, 2015

 

Loose Ends

Stéphane Everaert / Belgique

Lauréat du Méliès d'argent à Grossmann Fantastic Film & Wine Festival, 2015

 

The Sinner

Gerlando Infuso / Belgique

Lauréat du Méliès d'argent à Lund Fantastik Film Festival, 2015

 

 

La 20ème cérémonie du Méliès d’or aura lieu en 2017 au Brussels International Fantastic Film Festival.

 

Communiqué de presse

 

Voir les commentaires

Green Room

Green Room

NIFFF 2015 PALMARES

 

GREEN ROOM primé au terme d’un NIFFF qui impose durablement le cinéma fantastique dans le paysage audiovisuel suisse!

 

 La 15e édition du NIFFF s’est achevée samedi soir avec la cérémonie de remise des prix. La présidente du Jury international 100% féminin, Zoë Bell, a remis le «Narcisse» du meilleur film à GREEN ROOM de Jeremy Saulnier (USA, 2015). Pendant 9 jours, les vaillants festivaliers auront bravé la canicule et se seront rendus encore plus nombreux que l’an dernier dans les salles obscures de Neuchâtel. 35’200 entrées ont en effet été recensées, sans compter l’important public qui a profité des activités gratuites proposées par le festival.

 

PALMARES DU NIFFF 2015

LONGS METRAGES

Prix H.R. Giger «Narcisse» du meilleur film (compétition internationale), 10'000 CHF offerts par la Ville de Neuchâtel  

 

GREEN ROOM - Jeremy Saulnier, USA

Distributeur suisse: Praesens-Film AG

 

 Verdict du jury: "GREEN ROOM est un thriller puissant et stylisé, qui parvient à être brut de décoffrage sans toutefois célébrer la violence qu'il représente. Il met en parallèle la naïveté rebelle de la jeunesse et la dure réalité liée aux maux du monde. Le film s'impose comme un survival sombre et implacable sur le passage à l'âge adulte, articulé autour d'une intrigue foudroyante aux tonalités punk rock."

 

Décerné par le Jury International

 Zoë Bell – présidente du jury – cascadeuse et actrice (NZ)

 Sabrina Baracetti – directrice du Far East Film Festival d’Udine (IT)

 Julie Bergeron – head of industry programs, marché du film, festival de Cannes (FR)

 Axelle Carolyn – réalisatrice (BE)

 Sylvie Fleury – artiste (CH) 

 

Méliès d’argent

du meilleur long métrage européen 

 Nomination

 

MEN & CHICKEN – Anders Thomas Jensen, DK/DE

Distributeur suisse: DCM Film Distribution GmbH

 

 Le film est ainsi nominé pour le Méliès d’or, qui sera décerné au Festival du Film de Trieste en novembre 2015. 

Décerné par le Jury Méliès

 Russell Mulcahy – réalisateur, (AU)

 Cyril Despontin – directeur du Festival du Film Fantastique de Paris (FR)

 Fabrice Lambot –  producteur (FR) 

 

 

 

Prix NIFFF de la critique internationale

(compétition internationale)   

 Promotion

 

THE INVITATION – Karyn Kusama, USA 

Décerné par le Jury NIFFF de la critique internationale

 Sarah Stutte – journaliste, Deadline (DE)

 Gilles Esposito – journaliste, Mad Movies (FR)

 Lorenzo del Porto – journaliste, Nocturno (IT)

 Raúl Gil – journaliste, ScifiWorld (ES)

 Shelagh Rowan-Legg – journaliste, TwitchFilm (CA) 

 

 

 

Prix Imaging The Future

du meilleur production design

(compétition internationale)   

 5’000 CHF offerts par Autodesk

 

CRUMBS – Miguel Llansò, ET/ES/FI 

Décerné par le Jury Imaging The Future

 John Howe – illustrateur, designer conceptuel (CA)

 Paddy Eason – superviseur VFX (UK)

 Lorenz Merz – chef opérateur (CH) 

 

Prix de la Jeunesse Denis-De-Rougemont

(compétition internationale)   

 Une montre Hamilton

 

GREEN ROOM – Jeremy Saulnier, USA

Distributeur suisse: Praesens-Film AG 

 

Décerné par le Jury du Lycée Denis-de-Rougemont

Paul Arzul, Vincent Béguin, Jihane Boukdir, Xavier Moser, Hugo Pétremand. 

 

Prix du meilleur film asiatique

(compétition asiatique)   

 Honorifique

 

FULL STRIKE - Derek Kwok & Henri Wong, HK 

Décerné par le public. 

 

 

 

Prix RTS du Public

(compétion internationale et compétition asiatique)   

 Diffusion

 

GREEN ROOM – Jeremy Saulnier, USA

Distributeur suisse: Praesens-Film AG 

Décerné par le public. 

 

 

 

COURTS METRAGES 

 

 

Prix H.R. Giger «Narcisse»

du meilleur court métrage suisse   

 10'000 CHF offerts par la SSA et Suissimage

 

Méliès d’argent du meilleur court métrage européen    

 Nomination

 

ES WAR FINSTER UND MERKWÜRDIG STILL – Mirella Brunold & Nina Calderone, CH

 

 Le film est ainsi nominé pour le Méliès d’or, qui sera décerné au Festival du Film de Trieste en novembre 2015. 

 

Décernés par le Jury SSA/Suissimage

 Arnaud S. Gantenbein – producteur (CH)

 Stéphane Gobbo – critique, délégué de la Semaine de la Critique Festival de Locarno (CH)

 Roland Cosandey – délégué SSA et Suissimage (CH) 

 

 

 

Prix Taurus Studio à l’innovation

(compétition de courts métrages suisses)   

 Bon de 2000 CHF de post-production sonore

 

PARASIT – Diego Hauenstein, CH 

 

Décerné par le JURY TAURUS STUDIO

 Claude Lander – fondateur de Taurus Studio (CH)

 Christophe M. Saber – réalisateur (CH)

 Jean-Marc Ertel – directeur de Payot Librairies Neuchâtel (CH) 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>
Haut

       Site sur la Science-fiction et le Fantastique

Site sur toute la culture des genres de l'imaginaire: BD, Cinéma, Livre, Jeux, Théâtre. Présent dans les principaux festivals de film fantastique e de science-fiction, salons et conventions.

Pages

Hébergé par Overblog